Tous les jours, la passion du cyclisme

 

RVV: Cancellara et les autres

Je sais pas vous, mais moi j’ai été soufflé par Fabian Cancellara hier. Rivé avec mon frère sur le spectacle de l’ascension du Mur de Grammont dimanche, nous étions sans voix. Payez-vous ces images, elles sont rares et terriblement impressionnantes. Je ne me souviens pas d’avoir vu un coureur en déposer un autre au train, sans lever le cul de sa selle, à cet endroit. Et cet autre coureur, c’était un certain Tom Boonen, pas un manche dans l’exercice… Tout aussi impressionnant est la rapidité avec laquelle Cancellara a creusé le trou sur Boonen: tout de suite 15 secondes ! Allucinant.

Le coup était prémédité par Cancellara. Si on regarde bien l’ascension du Mur, on constate que Cancellara impose le rythme au pied, pour laisser passer Boonen à mi-pente environ. Cancellara lui jette alors un regard, comme pour vérifier l’état du Belge. Il le laisse alors imposer son rythme puis le dépose un peu plus haut, dans la portion la plus pentue. Je suis convaincu que Cancellara avait préparé son coup !

Bref, dimanche sur le Ronde, il y avait Fabian Cancellara et les autres cyclotouristes au départ. Un grand numéro de Spartacus. Magistral. Il était le plus fort, rien à redire. On peut également se poser la question: jusqu’où ira-t-il ? Avec une telle puissance, il peut en gagner beaucoup des comme ca !

Pour le petit récit de course, c’est simple: Acte 1, Cancellara est sorti au Molenberg, à quelques 42 kms de l’arrivée. Sur le coup, je me disais que c’était vraiment un peu tôt dans la course, le vent soufflant fort et les difficultés n’étant pas encore terminées. Seul Boonen, pas à son aise d’ailleurs, parvenait à s’accrocher au dragster suisse.

Acte 2, Cancellara a déposé Boonen comme une vieille chaussette dans le Mur de Grammont. Ne lui restait plus qu’à avaler 15 bornes dont le Bosberg au rythme de clm et le tour était joué. Facile. non ? À l’arrivée, Boonen déclarera : "Je roulais à 55 km/h et il termine avec une minute d’avance. Que dire ? Il était plus fort. Si on lui laisse quelques mètres, on ne le revoit plus."

Bref, pour Paris-Roubaix, Cancellara aura la pancarte dans le dos dans sa quête d’une deuxième victoire (rappelons nous qu’il a gagné à Roubaix en 2006). Dans son état de forme et avec la puissance dont il dispose, il aura même droit à l’erreur, aux crevaisons ou aux chutes par exemple. Le diable sera capable de revenir au train ! Boonen sera également un client, la Reine des Classiques ayant aussi une composante chance non négligeable.

D’autres nouvelles

À surveiller cette semaine, le Tour du Pays Basque, le GP de l’Escault mercredi ainsi que le Circuit de la Sarthe avec notamment la participation de Lance Armstrong, pas ridicule hier sur le Ronde (il était le coureur le plus âgé du peloton) et qui augmente la cadence de courses en prévision du Tour de France.

À signaler également, ce reportage détaillé et très intéressant d’un lecteur d’Annecy et (excellent) cycliste qui a fait le Tour du Mont Blanc l’an dernier. Cela permet de situer l’épreuve proposée par Sport Communication et son niveau de difficulté, que j’estime très élevé. Merci à Yves pour le lien et je tiens à préciser que le défi, organisé sur une base personnelle comme c’est ici le cas, est respectable et honorable. C’est l’organisation d’une épreuve de masse d’un tel genre qui me fait douter car elle expose les participants, dont un bon nombre n’auront pas la condition pour relever le défi, à une grosse galère dont le but m’est obscur.

Enfin, une mise à jour du pool de cyclisme sera disponible dès demain.

Partager

Précédent

Nouveau: le Tour du Mont Blanc cyclo

Suivant

Les brèves

24 Commentaires

  1. bird

    Spartacus ou à qui se chargera le plus je dirais…avec un bon superviseur en la personne d’un certain Mr 60% là-derrière. Vive le vélo…!

    0
    0
  2. JOCELYN

    Rien à dire, halllucinant, P CHASSE et DURAND sur EUROSP0RT on émis l’idée que peut etre il aurait fallu laisser seul CANCELLARA à 42kms du but, pour l’user et aller le chercher en fin de course….A ce moment, il n’avait pas faux, je crois que si cela avait été le cas, l’on aurait assister à un des exploits les plus retentissant du cyclisme moderne. Peut etre dimanche..??

    0
    0
  3. Regis

    J’ai été également « soufflé » par Cancellara, j’ai déja fait le mur de grammont et j’etais deja bien heureux d’arriver en haut sans tomber, alors une acceleration comme cela c’est beau, il gagne et avec la maniere.
    Paris-roubaix va etre tres interessant.

    0
    0
  4. Vincent

    Hesjedal 3ème à la 1ère étape de la Vuelta Ciclista al Pais Vasco… solide! Mais il est rendu sprinter?!

    0
    0
  5. max

    Dans le muur, Boonen avait l’air complètement en vrac sur son braquet, ce qui l’a obligé à se mettre en danseuse tandis que Cancellara a roulé bien souple avec une bonne vélocité (j’aimerais bien savoir combien ils ont mis d’ailleurs). Venant de Boonen, qui doit connaître le coin comme sa poche, ça serait surprenant que ce soit une erreur. Soit il commençait à tirer la langue et s’est retrouvé moins frais que prévu, soit il a mis une dent de moins pour tenter de suivre un adversaire plus fort et il l’a payé…

    A sa place (facile à dire sur sa chaise de bureau 🙂 ), j’aurais aussi laissé partir le suisse tout seul en faisant rouler mes équipiers. Mais il est pas con, et s’il ne l’a pas fait c’est qu’il y a une raison. On pourrait émettre 3 hypothèses:
    – Il se sentait de le suivre et de le passer au sprint en le laissant mener. Il a sous-estimé Cancellara ou il s’est sur-estimé.
    – Il commençait à être cramé, il s’est dit qu’il valait mieux tenter le coup à ce moment là quite à exploser, et qu’au pire ça ferait une place d’honneur.
    – Il n’était pas sûr de son équipe, notamment de Devolder qui aurait pu le « trahir » encore une fois. Dans ce cas c’est la rivalité entre les deux qui leur aura coûté la victoire.

    En tout cas, chapeau bas à Monsieur Cancellara, et à la Saxo Bank qui est vraiment une équipe bien construite, altruiste et soudée dans l’effort. N’oublions pas qu’ils ont contrôlé toute la première partie de course et qu’ils l’ont vraiment bien préservé sur les 200 premiers kilomètres.

    0
    0
  6. Dans la catégorie des humains, Rollin a fait une sacrée course, il vient de faire sa place sur le premier trio…

    0
    0
  7. alain39

    Ce qui est le plus épatant c’est la souplesse de pédalage notamment dans le mur de Grammont. Je connais l’endroit il est à 20% voir 22% et donc une telle souplesse de pédalage est tout simplement irréelle. Je veux bien qu’il passe assis, mais pas avec cette souplesse c’est un autre monde. Et puis il y a Riis derrière et force est de constater que ça laisse peser une ombre. C’est bête mais on ne peut refreiner cette crainte avec le personnage Riis qui depuis des années hante le milieu du cyclisme avec son sourire cynique et promenant ce regard ironique, sûr de sa science.
    La tactique était la bonne tant pour Boonen que Cancellara. Les 2 plus forts se sont isolés et ensuite ont joué la gagne.
    Laisser partir Cancellara revenait à prendre un gros risque car Quick Step aurait roulé pour tout le monde pour ensuite s’exposer à des contres meurtriers.
    Gilbert était bien dans le coup mais il n’a pu encaisser l’attaque de Cancellara. A suivre dans les ardennaises.
    Au fait le beau Lance a fait une super course. A retenir car il est avec les meilleurs et ce sur un terrain qu’il n’affectionne pas particulièrement.
    La Roubaix va être un autre joli terrain de jeu pour Spartacus. Avec sa forme il est le favori surtout que Bershel peut lui donner un sacré coup de main. Encore un beau duel en perspective.

    0
    0
  8. jmax

    à voir le grand prix E3 la semaine précédente et la manière dont Cancellara avait largué Boonen et Flecha aux 1200m, Boonen a du se dire qu’il fallait lui coller au train et ça lui a permis de faire une place de 2. Si on avait laissé Cancellara tout seul à une cinquantaine de kilomètres, il terminait en solo avec trois minutes d’avance comme le grand Merckx

    0
    0
  9. Michel

    Je ne sais pas comment on « calcule » la puissance développée en côte.
    Quelqu’un peut-il nous dire combien a développé Cancellara dans ce fameux mur ?

    Mettre un tel « vent » au train, assis, à un gars déjà sur-puissant, c’est vrai que ça laisse dubitatif…

    0
    0
  10. JOCELYN

    Au tour du pays basque apparemment l’arrivée était très dur, ce qui explique qu’un costaud peut etre place plutot qu’un pur sprinter, et y en avait-il?
    Boonen à souffert dans GRAMOND mais il me semble qu’il est monté assez vite, quelqu’un à pris les temps dans le mur? (et a ceux des années passées?)
    Vivement dimanche mais sans CHAVANEL, merci MR LEFEVERE, faire cela à un coureur francais, qui n’est pas plus mauvais qu’un autre Quick step, est assez « vache ».

    0
    0
  11. Batrick P

    Oui Alain, Armstrong démontre une bonne forme aux Flandres, course risquée, il va progresser, arrivent des classiques plus dans ses cordes et moins risquées où qui sait il pourrait profiter de circonstances pour accrocher d’énormes courses à son palmarès, la condition est là donc l’investissement est fait et il n’y a plus qu’à espérer fructifier et… il va courir des courses à 100 balles aux States. Pourtant, ce gars a bien compris le profit qu’il peut tirer de tels trucs, il connait son histoire, donc aussi d’une victoire ou même d’un podium à Liège par exemple.
    Personnellement, je ne comprends pas. Mais on va bien me l’expliquer sur ce site.

    0
    0
  12. Batrick P

    Et pour répondre à Laurent (« je ne sais pas vous, etc… »), j’ai eu le sentiment d’avoir assisté dimanche à une performance athlétique historique. Avec un Tom Boonen à un niveau exceptionnel, un peu comme Tyson Gay sur 100 m aux derniers championnats du monde.
    Quant au dopage, il en est pour moi question indépendamment de la performance du jour, ni plus ni moins, comme il l’était le jour de Morzine du Tour 2006. Pour Cancellara comme pour, par exemple, David Millar, ou, à l’époque, Cadel Evans. Je n’ai pas écrit « comme pour tous les coureurs au départ », ni même « à l’arrivée ».
    Ces deux jours, je me suis enthousiasmé devant ma télé.

    0
    0
  13. alain39

    Qu’un coureur domine les autres n’a rien d’étonnant et le duel entre Boonen et Cancellara est de ce point de vue très normal. Qui plus est Cancellara l’a battu avec ses armes physiologiques. L’un est un coureur explosif l’autre une machine à rouler surpuissante qui peut tenir de longs efforts.
    Boonen n’avait pas d’autre choix que de suivre cancellara car avec seulement 2 équipiers à l’arrière il ne pouvait cadenasser la course et laisser Cancellara s’épuiser devant.
    Ce qui est moins normal est de voir cancellara briller sur les ardennaises car compte tenu de son poids ce n’est pas dans ses cordes. Les Raas, Knetmann, Vanderaerden, Vanhoydonck, Museuw et autres grands rouleurs ne passaient pas les bosses. Sur le mur de Gramont la pédalée de cancellara est d’une souplesse extraordinaire. Or sur des pentes à 20% on s’arrache. Depuis l’arrivée de l’EPO on assiste a ce spectacle de voir des coureurs allier force et souplesse à des seuils jamais atteints.
    Il suffit de revoir les viséos des années antérieures pour prendre conscience de ce boulversement. Les champions d’avant 90 semblent ahaner sur des trop gros développements. En montagne et en chrono c’est flagrant.
    Reste la cas Armstrong qui maintenant qu’il semble aller mieux décide de rentrer aux US. Et puis il va reprendre la compétition mi mai. Des coupures de plus d’un mois. On croit rêver. Que va t’il faire hors de l’Europe pendant ce mois????? Quel type d’entrainement.
    Par ailleurs on parle encore d’autres coureurs souffrant de gastros dans l’entourage de Armstrong. Quelle épidémie, un vrai problème de santé publique, pire que la grippe H1N1. Pensez donc depuis plus de 1 mois les gastros frappent le peloton alors que dans aucun pays d’europe nous n’avons eu d’alerte à la gastro. Il faudrait qu’un médecin nous explique celà car j’en suis presque persuadé cette épidémie est liée à l’arrivée d’une nouvelle substance.
    Dimanche la roubaix et pour sûr encore un beau spectacle car Spartacus va encore essayer de gagner et vu sa forme il va être difficile de le battre.

    0
    0
  14. plasthmatic

    Il y a des chances que tu aies raison, Alain. De très grandes chances.
    C’est entre autres pour cette raison que, contrairement à mon copain Patrick, les courses ou bout de courses que j’ai suivis ces derniers temps ne m’enthousiasment pas. En revanche, j’y ai trouvé des faits de courses intéressant. Du cyclisme quoi. Pas si fréquent ces dernières années.

    Et puis, qu’est-ce que c’est bon les courses pas commentées par France Télévision aussi.

    Peut-être que la gastro ça s’attrape par la selle ?
    En tout cas, ce qui est acquis, c’est que ça y envoie. Traverser l’Atlantique pour aller aux wc, tout de même. Et le bilan carbone, comme ils disent …

    La pédalée souple de Cancellara dans du 20%, pavé en prime, faut pas l’oublier, c’est pour le moins étonnant, ça oui.
    Comme plus généralement la pédalée souple des gars en forme. Je me souviens d’Andy Schleck, une fois dans l’Izoard versant sud (c’est raide une fois au-dessus d’Arvieux et Brunissard), ou encore une autre fois dans le col Agnel versant italien (alors là, allez-y, vous trouverez ensuite les pentes du col de Granon presque anodines) : et bien Alain, j’avais eu le même étonnement que toi, sur une durée forcément plus longue : la fréquence et la souplesse du pédalage.

    Bon, il y a des gars avec une tronche et une expression moins sympathique que d’autres. Landis, Kohl, z’avaient pas tellement de charisme … Les vilains. Bien fait pour eux.
    Je trouve ce Fabian Cancellara réellement sympathique. Et ce Tom Boonen encore plus.
    Bon …

    0
    0
  15. alain39

    Ces fréquences et souplesse des pédalage sans le moindre déhanchement sont tout bonnement inhumaines.
    Les Hinault et autres anciens champions semblent être des bûcherons. Tant que nous assisterons à ce spectacle nous saurons que les gars sont dopés.
    Andy Schleck et Contador sont remarquables comme l’est Armstrong. C’est cette immobilisme du haut du corps qui est frappante notamment sur les forts pourcentages. Le matériel ne peut expliquer cette métamorphose physiologique ni les nouveaux modes d’entrainement.
    Il me tarde voir la campagne des classiques de Andy. En toute logique il ne devrait pas être en mesure de peser sur les courses et au mieux de suivre.
    Mais le retour de forme de Armstrong semble militer en faveur de retournements de situations impressionnants
    Pensez donc en 1 semaine il s’est amélioré le bougre et surtout a pris du rythme après seulement 2 jours de course.
    En contrepartie il est malade. Il semblerait qu’avec le nouveau produit en vogue dans le peloton le dosage se révèle difficile.
    Si ils ne trouvent pas la parade le tdf risque de se jouer dans les chiottes. Les dragées Fuca ou encore Imodium les nouveaux sponsors du tdf?????
    Le peloton va être au régime sans selles.
    Enfin on parle et pendant ce temps Valverde continue à gagner. Convaincu ou pas de dopage ça ne change rien pour lui.
    Il est beau le cyclisme espagnol. Mais de toute façon ils s’en foutent puisqu’ils ont Louis Leon Sanchez (pas Samuel). C’est ça l’avantage du dopage les champions naissent comme des champignons. Pourquoi attendre l’éclosion d’un champion quand on peut les fabriquer à la chaîne.
    Heureusement la précision suisse bien aidée il est vrai par le know how danois vient quelque peu enrayer cette belle machine. L’aide d’assets Luxembourgeois devrait aider la machine saxo à engranger encore de belles victoires. Après les paradis fiscaux connus de tous on peut aisément identifier les paradis du dopage.
    Il rigole Valverde car pendant ce temps il engrange (ses noisettes comme tout écureil de la caisse d’épargne). En résumé Valverde ne nous épargne rien et passe toujours à la caisse.
    Dimanche Spartacus devrait remettre le couvert. Mais dans ce monde de compromission je m’en fout car il est dans mon pool et donc moi aussi j’engrange des points (ok pour la gloire mais quand même).
    Tout est bien dans le meilleur des mondes. Et pis Andy fait aussi partie de mon pool et comme Saxo semble avoir la potion magique je vais encore me goinfrer.
    Au fait j’ai aussi valverde et comme Mc Quaid a perdu son agenda je vais encore engranger.
    J’ai eu raison de parier sur l’axe DanoSuissoLuxembourgeois et sur la mollesse de l’UCI.
    Avec cycli magouille on s’en fout plein les fouilles.
    C’est pas le pool du cyclisme mais le fool du cyclisme.
    Vivement dimanche que je compte mes noisettes.

    0
    0
  16. Batrick P

    Alain, « Ce qui est moins normal est de voir cancellara briller sur les ardennaises ». Attends quand même qu’elles aient lieu…

    Bon, je tempère mon « enthousiasme » en le remplaçant par « illusion d’enthousiasme ». C’est un peu comme l’amour, c’est bon l’illusion… jusqu’à la chute!

    Z’avez lu Cavendish, sur Cyclismag:

     » Andre Greipel s’était agacé de sa situation chez HTC-Columbia et du manque de considération de son équipe vis-à-vis de Mark Cavendish (voir ici). Le Britannique a tenu à mettre les choses au clair avec son coéquipier : « Je n’ai pas de problème avec [ses remarques] car je suis meilleur que lui (…). Même hors de forme je suis meilleur que lui. » Et entre les deux hommes, il y a visiblement une classe d’écart : « Si je n’ai pas gagné Milan-San Remo, ce n’est pas parce que je n’étais pas en forme, mais parce que je n’ai pas eu de chance (…). Il n’y a aucune chance que Greipel gagne un jour un « Monument » »
    Enfin, quant à une éventuelle collaboration des deux coureurs sur le Tour de France, Cavendish est formel : « Il n’y aucune possibilité de le voir engagé sur une course où je serai. »
    Source : http://www.guardian.co.uk  »

    C’est parce que je n’ai pas eu de chance…

    Y perds la boule. Trop de testo, ces sprinters, c’est comme les boxeurs.

    0
    0
  17. alain39

    Pas la peine d’attendre puisqu’il a déjà brillé en montagne lors du tdf 2008.
    Par ailleurs il a gagné le tour de suisse 2009 qui est quand même assez montagneux.
    Pour Canvendish y a rien à dire si ce n’est que quand les jambes ne tournent pas rond la tête suit le même chemin.
    Il n’a qu’à aller chez saxo et rapidement il va retouver le chemin de la victoire.
    Ce qui me fait réellement ch… c’est de voir Riis encore la ramener. On n’arrive pas à se débarasser de cette génaration de directeur sportifs. Tant qu’ils hanteront les pelotons on peut être sûr que le dopage a de beaux jours devant lui.
    Allez encore une victoire de Valverde aujourd’hui histoire de narguer l’UCI qui continue à se gratter la tête sur les mesures à prendre. Pourtant quand il s’agit de l’AFLD l’UCi est plus expéditive. Apparemment un coureur convaincu de dopage porte moins atteinte à l’image du cyclisme qu’un laboratoire qui remet en cause la bonne tenue de certains contrôles.
    Va donc comprendre Charles avec l’UCI tu sanctionnes comme tu aimes.

    0
    0
  18. max

    C’est pas parce que Riis s’est dopé à une époque où il fallait tourner à l’EPO pour exister qu’on doit soupçonner tous ses coureurs.

    Cancellara n’a jamais brillé dans de la vraie montagne. Il coince toujours à + de 7%, à 2000 m, etc. Il y a quand même une marge entre lui et Indurain. A gabarit et qualités équivalentes, on voit la différence entre quelqu’un qu’on ne peut que suspecter et quelqu’un qui a avoué avoir pris des trucs.

    Cancellara a toujours été là, depuis les juniors c’est un grand espoir. Il ne sort pas de nulle part du jour au lendemain comme des Landis, Khol, Shumacher etc…

    Enfin, regardez un peu les chiffres des puissances moyennes sur les grands tours et jugez de la différence entre les 90’s et aujourd’hui. A mon sens ça me suffit pour penser que le gros dopage à l’EPO n’est plus systématique. D’ailleurs quand un Ricco ou un Beltran se font épingler, leur supériorité s’est vraiment vue sur le terrain (de ce point de vue, c’est encore Rasmussen, Armstrong avant 2005 et Contador les plus suspects) .

    Je dis pas qu’il n’y a plus de produits, mais je pense qu’on évite à tout prix de se faire pincer et qu’on a donc réduit les doses. Si dopage il y a, il doit falloir le chercher dans les « à côté », pour la musculature, l’obtention du poids de forme, la récupération, les anti-douleurs de type amphétamine, le complément énergétique, etc… D’ailleurs, ou s’arrête la préparation et ou commence le dopage? On a un règlement arbitraire qui fluctue selon les sports et les pays, preuve que la frontière est pas bien nette et que beaucoup jouent de ça en restant à la limite.

    Tout ça pour dire: arrêtez de crier au dopage dès que quelqu’un gagne, c’est fatiguant. Regardez son palmarès, ses qualités, son évolution, sa préparation avant de le lapider. Franchement, au vu de tout ça, c’est pas Cancellara que je trouve le plus suspect dans le peloton aujourd’hui

    0
    0
  19. JOCELYN

    D’accord avec toi max, trop de commentaires sur le dopage, et pas assez sur les courses.Et ou commence le dopage? Tiens, lundi j’ai assisté à une belle course régionale, qui a été plusieurs fois coupe de france, placé en haut du mur que prennait les coursiers à chaque tour, il y en a un qui fit tomber un étui de 3 comprimés (vide) de ses poches en cherchant du ravito je suppose (on peut se demandeé pourquoi à cet endroit la parce que cela faisait « mal »…)Plein de monde……ancien coureur, j’éssai de le ramasser rapidement et discrètement…….Mais bien sur tout le monde a vu ce truc tomber (la route fait à cet endroit 2.50M de large)….et des sourires, des sourires…Bref, difficile de défendre le vélo ensuite. Bon le produit n’était pas méchant, il s’agissait d’un « antalgique narcotique faible », mais cela commence toujours par la……que prendra ce coureurs quand le niveau sera plus haut?

    0
    0
  20. plasthmatic

    En tout cas, y en a un qu’était pas dopé, c’est celui qui a eu charge du changement de machine de Matti Breschel !
    Est-ce que ça a été un fait de course ?
    Pas certain de ma réponse, mais convaincu de la question.
    Il est gentil d’ailleurs ce garçon : il n’aurait pas fallu faire ça à un Bernard Hinault ou un Gilbert Duclo-Lassalle.

    0
    0
  21. plasthmatic

    Jocelyn, si je n’aimais pas encore le vélo, je ne le regarderais plus avec intérêt ! Or je le regarde avec intérêt.
    Tu as aussi raison de parler course, il est là l’intérêt. Mais bon, c’est difficile de regarder sans voir …
    Tiens, les comprimés du gars, si tu les as encore, est-ce que tu peux les envoyer à Alain ? il me semble soudainement bien fatigué.
    Eh Alain, blague. Un festival de jeu de mots que tu nous as fait là !

    0
    0
  22. alain39

    Une saison de merde?????
    Les radiosharck viennent de nous refaire une PDM. L’équipe est décimée et l’un des survivants gagne le chrono. Le portuguais semble mieux tolérer la nouvelle potion magique car il la coupe à la morue salée.
    Bruyneel a du mal a trouver la bonne formule.
    Pensez don en 2 mois Armstrong en est à sa 2eme gastro.
    Il ne pensait pas autant en chier pour son retour.
    D’ailleurs il retourne aux US pour reprendre le protocole à zéro.
    En Italie une descente de police nous apprend qu’une petite pharmacie dans un bled paumé est le fournisseur de coureurs de la lampre. Pourquoi prendre des médocs à la pharmacie du coin quand il en existe une dans un trou paumé??? Et puis le docteur de l’équipe travaille avec un autre docteur au passé plus que trouble.
    Côté Astana, la nouvelle potion entraine de l’allergie. Certes d’une journée mais quand même handicapante car plutôt carabiné. Pensez donc en 2, 3 éternuements Contador perd plus de 1 minute sur 2 kms.
    En gros la nouvelle potion entraine des écoulements incontrôlés à chaque extrémité du corps.
    Mouchoirs et papiers toilettes font dorénavant partie des ravitaillements donnés aux coureurs en plus de l’imodium et des dragées Fuca.
    Seul le druide danois semble savoir faire la bonne potion magique et son spartacus écrase les légions romaines et bataves.
    D’ailleurs il nous prévient que son centurion F Schleck devrait bientôt descendre dans l’arêne ardennaise avant le réveil de l’empereur Andy en juillet prochain.
    L’écureuil de la caisse d’épargne semble aussi avoir trouvé la bonne formule en coupant la potion avec du jus de noisettes.
    Conséquence Valverde gagne et ça fait chier l’UCI.
    Enfin, aux dernières nouvelles l’UCI aurait aussi utilisé la nouvelle potion avec les mêmes effets. depuis 2 semaines Mc Quaid s’est enfermé dans les chiottes et ne peut travailler sur le dossier Valverde.
    On n’est pas dans la merde avec l’arrivée de ce nouvelle potion.

    0
    0
  23. Thierry Lemaire

    @Max « D’ailleurs, ou s’arrête la préparation et ou commence le dopage? »

    Un grand classique qui relance sans fin la discussion sur le dopage, alors que la réponse est connue de tous les sportifs :
    Le dopage commence à partir du moment ou un athlète prend un produit qui est dans la liste des produits interdits ou qu’il utilise une méthode de dopage interdite (transfusion par exemple)

    0
    0
  24. Thierry Lemaire

    @Max « D’ailleurs, ou s’arrête la préparation et ou commence le dopage? »

    Un grand classique qui relance sans fin la discussion sur le dopage, alors que la réponse est connue de tous les sportifs :
    Le dopage commence à partir du moment ou un athlète prend un produit qui est dans la liste des produits interdits ou qu’il utilise une méthode de dopage interdite (transfusion par exemple)

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.