Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Roulette russe sur Paris-Roubaix!

Celle-là, je pense qu’on n’a pas fini d’en parler!

C’est à un Paris-Roubaix très ouvert et surtout très tactique qu’on a assisté hier. Son vainqueur, Niki Terpstra, est celui qui a tiré le gros lot à la toute fin, non sans un bel effort dans les tous derniers kilomètres, ne laissant aucun doute sur sa forme et son mérite.

Au sprint, Degenkolb et Cancellara ont complété le podium, Vanmarcke est 4e, Sagan 6, Thomas 7e, Wiggins 9e et Boonen 10e. Que du beau monde!

Le point tournant de la course?

Selon moi, c’est la reprise de ce qui apparaissait alors comme la bonne échappée (groupe Cancellara, Sagan, Vanmarcke, Degenkolb et Stybar) par un groupe de 6 coureurs au sein duquel on retrouvait Boonen et Terpstra, Wiggins et Thomas, De Backer (Giant-Shimano) et Langeveld.

Du coup, onze coureurs se retrouvaient en tête à moins de 10 bornes de l’arrivée, dont… trois Omega Pharma-Quick Step, deux Sky et deux Giant-Shimano. À ce moment, la situation de Sagan, Cancellara et, dans une moindre mesure de Vanmarcke, était donc bien compliquée!

La suite fut limpide, les Omega Pharma jouant parfaitement l’avantage numérique en envoyant Terpstra devant. La pression de chasser se retrouvait alors surtout sur les Giant-Shimano, puisque le sprinter Degenkolb disposait encore d’un équipier, De Backer. Les autres n’ont pas bougé. Sky aurait pu en faire plus…

LA question qui tue: pourquoi donc Cancellara, Sagan et Vanmarcke ont-ils laissé le groupe des six rentrer dans le final? Ma seule explication est qu’ils étaient probablement plus assez frais pour faire la différence, qui plus est dans un vent souvent défavorable. Et la présence de Sagan et Degenkolb, deux sprinters, dans ce petit groupe de 5 les gênait très certainement, mais il fallait tenter de s’en débarrasser!

Quoi qu’il en soit, il est très clair pour moi que Cancellara, Sagan et Vanmarcke ont perdu Paris-Roubaix en permettant au groupe de six de rentrer sur eux. L’équilibre des forces basculait alors complètement et Cancellara, en particulier, se retrouvait avec une situation difficilement gérable, avec trois Omega Pharma, deux Giant-Shimano et deux Sky.

Et même cuit, je demeure convaincu que Cancellara a commis l’erreur de ne pas produire un gros effort dans le secteur du Carrefour de l’Arbre. Les résultats montrent que des onze, beaucoup étaient sérieusement entamés, Sagan compris. Même cuit, Cancellara était peut-être le moins cuit de tous et Sagan ainsi que Degenkolb auraient peut-être cédé… mais on ne le saura jamais. Chose certaine, la présence de Stijn Devolder, équipier de Cancellara, aurait complètement changé ce final j’en suis sûr!

Je donne encore une fois un petit carton rouge à Vanmarcke qui se préoccupe beaucoup de Cancellara, mais qui entretemps n’assume pas ses responsabilités de leader de la Belkin en faisant sa propre course à lui.

Par ailleurs, j’ai bien aimé la course d’offensive des OmegaPharma, qui ont lancé Boonen à 65 kms de l’arrivée. Pendant 20 bornes, ce dernier nous a donné l’impression qu’il était parti pour faire un sacré truc. Un Omega Pharma en cachait un autre… et leur collectif n’a pas été pris en défaut.

Par contre, l’échec du collectif est à placer du côté des BMC, qui ont fait la course pour finalement s’éteindre complètement dans les 25 derniers kilomètres. Seule consolation pour eux, Thor Hushovd était visiblement de retour à son niveau, après deux années difficiles. Hoshovd termine à une très respectable 19e place, à un peu plus d’une minute du vainqueur.

Des deux Québécois au départ, seul Hugo Houle chez AG2R – La Mondiale a rallié le vélodrome de Roubaix, un bel accomplissement qu’il pourra chérir le restant de sa vie. Antoine Duchesne chez Europcar n’a pas terminé, pris dans une chute.

Partager

Précédent

Cancellara pour l’Histoire!

Suivant

Lance is back!

19 Commentaires

  1. mica

    Paris Roubais bizare tout de méme.Je me demandes si chaque courreur s est livré a fond.Que dire du départ de Terpstra ou les autres se regardent et le laissent filer,mais ceci est récurrent en cyclisme.Autre problème récurrent la présence massive des motos et voitures aussi bien a l avant qu’a l’arrière de la course.Je me demande ce que serait une vraie course cycliste sans toute cette assistance motorisée;Sans doute quelque Km.h de vitesse moyenne en moins.Mais le cyclisme et un sport non arbitré ou chacun fait ce qu’il veut en dépit du règlement.Existe t’il d’ailleurs un règlement?

    0
    0
  2. alain39

    C’est bien le scénario annoncé qui s’est déroulé. Les omega a su jouer le surnombre et Terpestra qui est en forme en a profité. Une victoire du collectif Omega.
    Les autres étaient fatigués et esseulés et le vent de face a donné lieu à une course d’attente.
    Belle attaque de Boonen qui se sachant dominé physiquement a tenté le coup de poker sachant que ça servait l’équipe. C’est un beau geste de sa part.
    On n’a pas vu un numéro à la Cancellara 2010 avec 50 km d’échappée vent de face qui était et je le répète une totale hérésie du point de vue physique et tactique.
    Demare aurait pu faire parti de ce groupe de 11 car 2 crevaisons et une chute sont venues entraver sa marche en avant. Nul doute, le gars a du coffre et devrait rivaliser avec les meilleurs dans les prochaines années.
    Ce Paris roubaix rejoint le ronde à savoir qu’aucun coureur ne domine les autres et que la tactique est primordiale. Personnellement j’aime bien car ça donne plus de suspens et en plus une prime à l’intelligence de course. Il faut savoir doser et attaquer au bon moment car de toute façon les autres sont aussi au bout du rouleau. Wiggo était bien avec les meilleurs mais avec Thomas ils ne pouvaient que suivre. C’est Degenkolb qui loupe le coche et pas certain qu’il retrouvera pareille opportunité. Ceci dit il fait un super début de saison et on devrait reparler de lui.

    0
    0
  3. Zardoz

    Course superbe à suivre, avec un résultat malheureusement assez décevant. Un outsider qu’on laisse filer, comme ça, à cinq bornes de l’arrivée. Pour moi, c’est un dénouement indigne d’une course aussi prestigieuse. Terpstra petit vainqueur. Tout ce qu’il a dû faire, c’est rouler tranquille cinq bornes de macadam face à groupe des leaders démobilisé. Une vraie loterie. Au mieux, on dira que c’est la victoire d’une équipe.

    Je pense que les Cancellara et Vanmarcke ont fait ce qu’ils ont pu, malgré une course tactique très bizarre dans les 40 km précédant le Carrefour de l’Arbre. Fabian n’a plus la même surpuissance qu’il y a quelques années. Sep est un bon Flandrien, mais je crains qu’il ait ses limites. J’aurais préféré que le groupe de cinq aille jusqu’au bout, mais je ne blâme pas le duo de ne pas avoir plus insisté. Avec des fusées comme Sagan ou Degenkolb qui parvenaient à s’accrocher, ça compliquait forcément tout.

    0
    0
  4. thierry mtl

    Le dénouement ne fut pas à la hauteur. Je suis encore surpris que les poursuivants aient si vite abandonné la victoire à Terpstra. Qu’avaient t-ils à perdre à essayer après tant d’heures de courses ? Décevant.

    Et aussi… comment la réalisation a t-elle pu nous faire manquer l’arrivée et le sprint des premiers poursuivants ? Ca fait production d’amateurs. Eux aussi on manqué de gaz à la fin. Quand ca fait 4 hrs que je regardes une course, je veux voir rentrer le top 3 en direct, pas en différé.

    0
    0
  5. Nicolas

    J’ai l’impression que Cancellara se conservait pour un sprint… dans les dernières années, il a souvent été incapable de se libérer d’un petit groupe avant l’arrivée (voir Milan-San Remo 2012) et il finissait par traîner les autres jusqu’à la ligne. J’imagine qu’après quelques fois, on se tanne…. et son sprint n’est définitivement pas si mauvais (voir Milan-San Remo de cette année)…

    0
    0
  6. schwartz patrick

    Je ne comprends pas ce mépris face à Terpstra ! il est allé au bout de la distance sans tomber,apparemment sans crevaison, a su se placer, démarrer au bon moment et contenir du beau monde derrière ! de plus toujours bien placé, souvent à l’attaque, rusé comme un rat(son signe chinois), opportuniste, il a tout bien géré, la course quasi-parfaite…De plus, il vient de gagner « à travers la Flandre », était deux fois champion des Pays Bas et a accumulé les podiums…Et puis finir seul à Roubaix,en poursuiteur, la plus belle façon de finir et de « finir » ses adversaires…
    A force de se focaliser sur les mêmes favoris (Spartacus,Tom,Sagan,Sepp van Marcke), la lassitude et la routine s’installent … et hop! comme sorti de sa boîte,le diable de Niki qui fait (eh oui!) la nique à tout le monde, moi j’aime! pas toujours les mêmes !
    De plus, voilà une course qui enflamme, pas de ces étapes du Tour (échappée à 4, reprise par les équipes de sprinters à 20 bornes de l’arrivée), moi je ne me suis pas em….. un seul instant, du vrai « Rock and Roll » sur deux roues …Après mes 120 bornes du matin, j’en ai totalement oublié ma sieste …
    Et, puis, j’étais déjà très heureux après la victoire de Van Summeren, ne l’avait-il pas mérité ?

    0
    0
  7. Bertrand

    Je retiens l’énorme classe de Wiggins.Le gars l’avait annoncé en faisant de Paris Roubaix une de ces priorités.Qui est encore capable de gagner un grand tour ,qui plus est le tour de France , et de rentrer dans le top 10 de la plus difficile des classiques.Personne ne l’avait fait depuis très longtemps dans ce cyclisme qu’on appelle desormais moderne.
    Je note aussi que le vent très souvent de face a été determinant.Boonen m’a fait forte impression en resistant seul au groupe des favoris ,personne ne voulant lui prendre un relai sauf hushovd qui a relayé pour être poli et pour casser le rythme.Personne n’aurait pu sortir seul pendant 30 bornes avec autant de pointures aux trousses
    Enfin,comment la réalisation a pu manquer le sprint du podium en filmant le sprint pour la 11eme place.Fan de picon bière sûrement.

    0
    0
  8. Regis78

    entièrement d’accord avec toi Patrick,une victoire bien méritée non !!!!
    Et puis surtout un cyclisme a visage humain avec des coureurs au taquet, pas de robot qui finit seul à 50 bornes de l’arrivée. Et là c’est le plus « Malin » qui gagne, ROYAL !!!!
    Bravo à lui.

    0
    0
  9. Gervais

    Je suis d’accord avec Patrick, Terpsra a connu une excellente campagne printanière
    5ieme omloop het nieusblad
    1er a travers les flandre
    2ieme E3
    6ieme du tour de flandre et la victoire pour paris roubaix
    Bravo!

    0
    0
  10. Bravo a Tepstra, un outsider: parfois le cyclisme pro ressemble a une societe de castes: les champions et leurs laquais…ca fait du bien l’un d’eux devant.

    Cancellara qui finalement n’a plus rien a prouver sur les classiques, et qui est de toutes facons condamne a etre marque en permanence,devrait terminer sa carriere avec le Record de l’Heure: c’ est a son niveau et presque une obligation pour son rang!

    Boonen, lui, a encore de beaux restes, mais on sent quand meme que pour lui, ca se termine tout doucement…

    Bravo a Sagan: il a la hargne

    OPQS vs BMC : c’ est la que l’on voit que l’ on ne fait pas une super equipe avec des americains, norvegiens, belges etc et en remuant le tout grace a plein de fric: OPQS a un esprit flamand, tous du meme moule, nes sur les paves des flandres, ils font Un sur les classiques. Pour les Tours c’ est autre chose..

    Ils sont quand meme costauds les mecs, se taper une course comme ca: dope ou pas, il faut tenir, la pharmacie n’a , a mon avis, encore rien trouve contre les paves!

    0
    0
  11. schwartz patrick

    OK avec toi Jean Michel
    que de bonnes analyses, je retiens surtout OPQS, il est vrai qu’ils ont une âme de « guerriers de classiques »
    entraînés et conditionnés comme il se doit; chez eux le hasard n’a pas droit,mais passion et pragmatisme ; c’est vrai,l’argent ne fait pas tout, et puis tu vois Démare,22ans,12e, 2e PR avec deux crevaisons et une chute
    en plus,pas la grosse tête (il reste à la FDJ)…

    0
    0
  12. Bird

    D’accord avec d’autres commentaires précédents, et notamment celui de Patrick: magnifique victoire de Terpstra, qui a le mieux géré la (fin de) course et qui, au moins, a montré un caractère d’attaquant. Il a été le plus fin et tant pis pour les autres s’ils sont restés à se regarder en chiens de faillance! Belle course également de Boonen, qui a été un des seuls à oser attaquer (avec Terpstra dans le final), à montrer quelque chose, et qui en voulait énormément dans le groupe d’échappée qu’il a rejoint. Beau jeu tactique d’OPQS.

    Sinon, on peut revoir des gars comme Sagan, Vanmarcke, Degenkolb et Démare prétendre aux premières places pour les années à venir. Tous les quatre ont encore de la marge. Dommage que Kristoff ait eu des ennuis mécaniques et ait dû abandonner prématurément, lui aussi aurait pu montrer quelque chose et il était particulièrement en forme.

    0
    0
  13. françois

    45.4 km/h de moyenne, record de l’épreuve, vent 3/4 face toute la course…
    Quand on voit le nombre de coureurs présent dans le final, y a pas de quoi sauter au plafond.
    Le niveau se nivelle actuellement, mais par le haut, alors le cyclisme à visage humain…

    0
    0
  14. alain39

    La victoire de Tersptra nous ramène aux fondamentaux de ce sport. Un sport individuel couru en équipe.
    Les points UCi et classements personnels sont depuis quelques années venus modifier cette équation.
    Or Omega nous a rappelé à tous (et ce n’est pas la première fois) qu’une grande équipe est à même d’influer sur le déroulement d’une classique et de rafler la mise.
    Terpstra n’est pas un super champion et peut être que ce sera la seule grande victoire à son palmarès. Ceci dit, il a été assez clairvoyant pour préférer être chez Omega plutôt que petit leader dans une équipe plus faible. Enfin il était parmi les plus forts car il fallait en avoir encore dans les jambes pour tenter le coup.
    c’est un choix de carrière et même de vie qui a été fait pas Terpstra et il a un joli retour sur investissement.
    Certes ce n’est pas un grand nom qui vient de s’inscrire au palmarès de la reine des classiques mais ça reste néanmoins une victoire méritée.
    Toute chose égale par ailleurs, le choix de Demare de rester à la FDJ est comparable. Il a préféré rester dans une équipe qui va le faire monter en puissance plutôt que de devenir leader d’une équipe et ainsi trop jeune supporter une trop forte pression.
    Il y a un apprentissage et trop de coureurs appâtés par le gain et le statut de leader loupent cette phase initiatique et combien ont ensuite connu des carrières éphémères et de grandes désillusions.
    C’est un choix sécurisant et nous verrons à l’avenir si il sera récompensé ou pas.

    0
    0
  15. plasthmatic

    Terpstra a un grand talent, ceux qui le découvrent d’hier auraient bien fait de regarder les courses d’avant-hier. Une sorte de Chavanel qui devrait conduire à réfléchir vite avant de lui laisser quinze ou vingt secondes d’avance pas trop loin du but.
    C’est une paire de manivelles plutôt qu’un barillet à coup unique qu’il a drôlement bien fait tourner, et si ça se trouve, même la partie concernée de son cerveau … Une victoire d’un cycliste, pas d’un robot, qui a su manifestement tirer parti de ses atouts du moment. Et pis c’est tout, comme il dit l’autre.

    0
    0
  16. Vincent

    Je trouve également qu’on sous-estime toujours Terpstra!
    J’irais même plus loin en affirmant qu’il pouvait presque faire le doublé « Tour des Flandres-Roubaix »!
    Les OPQS ont lancé le mauvais homme avec Van Avermaet au Ronde; si ça avait été Terpstra, je crois qu’il refaisait le coup de « A travers le Flandre »: sortir Van Avermaet de sa roue dans le « Pater », puis finir à bloc jusqu’à Audenaerde. D’ailleurs, on voit bien sur la vidéo d’arrivée qu’il revenait seul sur les 4… qui avaient, certes, levé le pied.
    Quoi qu’il en soit, dimanche, il était prévisible que des finisseurs allaient tenter le coup au sortir du dernier tronçon pavé. C’est assez étonnant qu’aucun des 2 Sky par exemple, qui devaient appliquer la « tactique Terpstra », ne soient allés avec lui…. Après, de mon canapé, c’est facile à dire 😉 Terpstra les manoeuvre admirablement, il se laisse légèrement distancer du groupe pour passer à gauche avec un max de vitesse, et ça, moralement, c’est dur à gérer!
    Et comme on dit dans le jargon, « quand le trou est fait….qui va aller?? »
    Concernant Cancellara, il se savait trop court et a donc misé sur un podium, qui reste une référence pour un coureur.
    Je trouve que l’équipe Belkin, bien placée à un moment de la course, a malheureusement bien mal profité de sa supériorité…mais leur leader est jeune…et il a un poids énorme sur les épaules: les journalistes flamands le voient déjà comme successeur de Boonen. Pas facile à gérer je crois…

    0
    0
  17. mica

    Non François la moyenne n’est pas sup. a 45Km/Heure mais de l’ordre de 41.6.C’etait une erreur de la réalisation de la télé Française même pas relevée par les deux inénarables Mrs. Adam et Jalabert.Ils ne savent parler que la langue de bois perpétuant l’omerta au sein de ce petit monde.Notez que Jalabert s’en sort mieux que Armstrong bien qu’ayant commis à peu prés les mémes exactions à laméme èpoque!

    0
    0
  18. schwartz patrick

    @ alain 39
    Cette fois, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi!
    il me semble que tu « minimises » un peu la classe de Terpstra; certe, il ne sera peut-être pas le Boonen ou
    Spartacus de demain, je te l’accorde,mais il a un palmarès et son nom ces derniers temps est souvent cité dans les « lignes d’attaque » des courses importantes; il peut encore nous en claquer quelques unes parce qu’il est
    malin le bougre en plus d’être excellent rouleur et bien entouré chez OPQS … Pour le reste, ok !

    0
    0
  19. Eric

    Incroyable course d’équipe avec un magnifique Boonen et la victoire d’un beau champion qui n’était pas favori. Un vrai régal…

    Après avoir défendu bec et ongles Vanmarcke, je suis bien obligé de reconnaitre qu’il semble calquer sa course que sur Cancellara et qu’il parait manquer d’imagination et d’esprit offensif… Il se comporte comme s’il était le meilleur sprinter et se casse systématiquement les dents…

    Nul ne sait s’il avait les jambes pour, mais il devrait peut être se lancer dans des attaques ou être un peu + joueur et acteur de la course, quitte à en payer le prix si les attaques avortent où qu’une situation se retourne contre lui.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.