Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Ronde: la revanche de… Bjarne Riis

Le vainqueur au sprint du Tour des Flandres hier, Nick Nuyens, n’était probablement pas l’homme le plus heureux sur la ligne d’arrivée: je crois plutôt que c’était Bjarne Riis.

Bjarne Riis galère en effet depuis 12 mois, après avoir conduit Cancellara au doublé Ronde-Paris Roubaix l’an dernier à la même période. Il y a d’abord eu l’incertitude liée au retrait annoncé pendant plusieurs semaines de Saxo Bank. Si finalement la banque a décidé de poursuivre, il n’en demeure pas moins que Riis a dû travailler fort sur le front de la recherche de partenaires pendant des mois, en plus de vivre dans l’incertitude. Il y a ensuite eu la perte de la moitié de son équipe au profit de Team Leopard. Riis l’a vécu comme une trahison, notamment des frères Schleck et de Kim Anderson, son bras droit au niveau management depuis des années. Il a rebondi momentanément avec le recrutement d’Alberto Contador, rattrapé cependant juste après par le scandale d’un dopage au clenbuterol durant le Tour. Bref, y’a pas à dire, Riis a dû passer un sale hiver.

La victoire de Nuyens aujourd’hui est donc un immense pied-de-nez de Bjarne Riis au milieu. Contre tout attente, il remporte de nouveau le Ronde, un an après l’avoir gagné avec Cancellara. Mieux, c’est Cancellara lui-même qui en fait les frais, Nuyens l’ayant battu au sprint hier. Je suis convaincu que Riis a accueilli cette victoire comme une forme de revanche après tout ce qu’il s’est passé depuis 12 mois autour de lui.

La course

La victoire de Nuyens est certes une surprise, car à 5 kms de la ligne, bien malin qui aurait pu prédire qui allait s’imposer. Remarquez qu’on savait Nuyens, déjà 2e du Ronde en 2008, en excellente condition, s’étant récemment imposé sur la course À travers les flandres. On savait aussi qu’il se débrouille bien au sprint.

Plusieurs d’entre nous, moi y compris, avait cru à l’affaire pliée après avoir vu Cancellara sortir tout le monde de sa roue avec un peu plus de 40 bornes à faire. Revenant comme une fusée sur Chavanel alors seul devant, Cancellara a rapidement creusé un trou d’une minute sur tout le monde. J’étais personnellement certain qu’on allait revoir le scénario de l’an dernier et que le champion suisse allait déposer Chavanel dans le Mur de Grammont.

Or, surprise générale, Cancellara a clairement coincé dans le Mur, perdant sa minute d’avance en quelques hectomètres seulement. Il affirmera à l’arrivée avoir été victime de crampes. 

On a ensuite vu un excellent Philippe Gilbert attaquer dans le Bosberg. Là encore, j’y ai presque cru, surtout que derrière, Cancellara coinçait encore plus. Mais Cancellara n’était pas mort, ni les autres d’ailleurs, et notamment grâce aux efforts de Ballan, ils reprirent Gilbert à environ 8 bornes de l’arrivée. Peu de temps après, un groupe revenait de l’arrière, avec notamment Hincapie. Tout était à refaire.

C’était sans compter sur Cancellara qui, à 2 kms de la ligne, a placé une sacré patate que seuls Chavanel, pour moi l’homme du jour sur ce Ronde, et Nuyens parvenaient à contrer. Cancellara a ensuite fait l’erreur de lancer son sprint de trop loin, de peur que Boonen, qui était sorti derrière, ne les reprennent. Nuyens l’a débordé, et Chavanel est passé bien près. 

Nuyens s’est donc offert selon moi une victoire inespérée. Comme quoi parfois l’attente, puis l’initiative dans les derniers hectomètres, peuvent payer. Chavanel peut en avoir gros sur le coeur d’être passé si près d’une grande, une très grande victoire ; il était clairement le plus fort du jour. À une nuance près: s’il avait roulé avec Cancellara au lieu de rester dans sa roue, ce n’est peut-être pas avec une mais deux minutes de priorité qu’ils auraient abordé le Mur de Grammont, et de là tout était peut-être possible… 

Carton rouge à qui alors ? À Katusha, incapables de s’organiser dans le final et à Pozzatto qui nous a encore servi une course d’attente. Aux Rabobank aussi, qui ont couru de façon désorganisée. À Boonen enfin, qu’on a vu sortir derrière Chavanel à un moment donné !

En terminant, un mot des Québécois. On a vu un excellent Dominique Rollin terminer 15e, à 1min24 du vainqueur. Très, très bien considérant le niveau de cette course. On a vu Rollin en tête de peloton avec environ 35e kilomètre à parcourir, ca faisait rudement plaisir de le voir parmi un groupe aussi sélect. Rollin a cependant déclaré avoir souffert d’une certaine fatigue liée à un gros programme de course depuis février, avec récemment les Trois jours de la panne. Rollin peut cependant croire en ses chances sur Paris-Roubaix, pourvu qu’il se repose cette semaine !

David Veilleux a pour sa part terminé le Ronde à sa première participation, là aussi une performance très admirable. Le métier rentre, la longueur des courses aussi, ainsi que la science du placement. Veilleux ne peut, dans ces conditions où visiblement, il s’applique, que progresser.

Mention très bien également à la Québécoise Joelle Numainville, 6e de l’édition féminine du Ronde hier.

En marge de l’épreuve

Très intéressant, ce reportage sur le matos utilisé sur le Ronde.

Intéressant aussi, ce reportage sur l’ambiance autour du Ronde.

Inquiétant, ces projets de paver le Koppenberg ainsi que le Oude Kwaremont. Comment la Belgique pourrait-elle ainsi faire disparaitre des secteurs clef d’une course qui contribue à son identité sportive ? NDLR: probablement un poisson d’avril, comme l’ont suggéré plusieurs lecteurs !!!

Partager

Précédent

Le tour de l’actualité

Suivant

Génial: Assos Skin Repair Gel

20 Commentaires

  1. très belle course, même si (on ne se refait pas, question de génération) je ne suis jamais content de voir un coureur de riis l’emporter. il s’est avéré le plus habile en tout cas. dans ce contexte, les crampes de cancellara sont presque une bonne nouvelle.

    j’espère que chavanel aura les moyens de prendre une revanche dimanche.
    il n’a pas roulé avec cancellara, soit par respect de consignes (oreillettes ?), soit par une raison plus simple, la fatigue de l’échappé, soit par calcul « à la pozzato », mais ça m’étonnerait. comme il m’étonnerait qu’il déballe tout, et qu’il reste encore longtemps chez les belges !

    0
    0
  2. rocheto

    et les Garmin/Cervelo … meilleurs équipe de classique qu’ils disent….

    Thor a pris un contre magistral qd cancellara est parti… Personne pour ramener Hushvod dans la roue de Cancellara…

    Apres moi je ne critique pas… je préfère qu’ils roulent à leur niveau plutôt qu’ils arrachent les pavés à coup d’hormone et/ou moteur électrique.

    Se mettre au départ d’une course de 245 km.. faut du gros moral…
    superbe course…

    françou.

    0
    0
  3. guillaumef

    il n’a pas roulé avec cancellara car sur le papier ce dernier était plus fort, et Chavanel respectait les consignes d’équipe. En attendant que Boonen revienne éventuellement non?
    Il les a d’ailleurs un peu trop joué, à 300m de la ligne, i laurait du lancer le sprint, au lieu de ça il s’est fait tasser!
    j’espère qu’il aura une autre occasion.
    et Boonen n’a plus la frite on dirait, mais peut être qu’il va faire un bon Paris-Roubaix.

    0
    0
  4. coachteamdelux

    Concernant les travaux sur les secteurs pavés, l’article ne date-il pas du premier du mois ?
    Ah l’humour sur les pavés, c’est comme l’amour sur la plage

    0
    0
  5. Raf

    Inquiétant, ces projets de paver le Koppenberg ainsi que le Oude Kwaremont. Comment la Belgique pourrait-elle ainsi faire disparaitre des secteurs clef d’une course qui contribue à son identité sportive ?

    –> published April the 1st …

    0
    0
  6. michel legendre

    Ce que j’aime voir de Rollin cette année c’est son placement a la fin des courses il est netement plus en avant dans les finales ce qui, enfin, lui permet d’apprendre autre chose que d’enfiler des kms et finir des grands parcours.
    Il apprends la tactique, la strategie et vie l’intensité d’une finale là ou ça se joue.
    Des résultats…? encore une année peut-etre.

    mleg

    0
    0
  7. thierry mtl

    A 40 km de l’arrivée, Boonen a attaquer pour rejoindre Chavanel, son coéquipier ! Il a entraîné Cancellara, spécialiste connu des sortie en CLM de 40 km. C’était le pire moment pour l’attaquer. Mais à quoi pensait Boonen à ce moment ? A son nombril ?

    0
    0
  8. Malhonêteintelectuel

    eh je pense que l’affaire d’enlever les pavés c’est un poisson d’avril là… regardez la date!

    0
    0
  9. Regis91

    c’est clair que chavanel fait trop attention au travail d’equipe, BOONEN lui ne se prend pas la tete avec ça il roule pour lui, s’il avait pu revenir sur chavanel il a d’ailleurs tout fait pour gagner.
    Il n’est pas du tout fair-play car chavanel lui depuis ses debuts dans l’equipe respecte vraiment les consignes.
    Je pense qu’il doit passer outre la prochaine fois et rouler pour lui personne ne lui en voudra.
    Sauf Boonen peut-etre qui prefere voir gagner une autre equipe

    0
    0
  10. dom192

    ils sont comme memes bizare à la quick step .
    Fucking Chavanel,mais avant la palme revient décerné au Fucking directeur sportif de n’avoir pas informé par l’oreillette la consigne bien avant les 2km restants.
    Mais Chavanel, quand on arrive au bout de la dernière ligne droite du Tour des Flandres on ne regarde pas derrière. Il n’y a plus de leader,il n’y a personne à attendre…. seulement ta défaite!! çà oui tu pouvais faire la gueule sur le podium çà c’est CLAIR!

    0
    0
  11. guillaume

    esprit d’équipe …à 300m quand t’es pour la gagne tu te concentres sur ton sprint !! tu te retournes pas comme un con, franchement c’est un sacré manque de confiance ce que chav a fait, c’est tant pis et trop con

    0
    0
  12. plasthmatic

    Tiens ? Je suis bien d’accord avec toi Guillaume, en dehors d’un détail de forme.
    J’ai comme toi trouvé carrément étonnant que devant une opportunité pareille à quelques hectomètres encore, on soit capable de penser à un plus qu’hypothétique retour d’équipier. Je crois aussi qu’il a commencé à le manquer là, son sprint, pour n’avoir alors pas pensé à lui et rien que lui à cent pour cent. Mais il n’y a pas à l’en accabler en revanche, il ne nous doit rien, à nous.
    En tout cas, ça confirme pas mal de choses sur le coureur et l’humain qu’il est : il gagne mais c’est pas un gagneur façon tueur, et le beau revers de la médaille, c’est ce qu’on savait déjà, ce Sylvain Chavanel est un gentil, réglo et tout ce qu’on voudra.
    On ne lui a vraiment pas foutu la paix quand il était plus jeune, si on y repense …

    0
    0
  13. rolan

    Pour Chavanel, je plussoies.

    Mais…
    où sont passés les moteurs électriques? ^^

    0
    0
  14. delirium89

    Imaginez l’acte de trahison dans le coeur des Flamands si Chavanel avait gagné.

    0
    0
  15. thierry mtl

    @ Rolan
    Je l’ai déjà expliqué,le moteur entre pas dans un cadre de Madone,j’ai essayé. Par contre, il entre encore dans la tête de certains parano.

    0
    0
  16. plasthmatic

    L’absence probable ou même effective de moteur en 2011 ne démontre rien de son absence l’année précédente. Mais je veux bien être très con. Si on me l’explique bien.

    0
    0
  17. Batrick P

    Il était très très impressionnant, le Suisse, quand il creusait l’écart à toute vitesse sur les gars qui se relayaient derrière, à 40 bornes du but après avoir sorti tout ce beau monde à la pédale sur une attaque en mont de… Boonen. Et puis, on l’a vu boire trois bidons et avaler deux gels en 5 minutes, et puis il a perdu une minute en deux minutes.
    Aussi. il est étonnant que Cancellara, qui va vite dans les sprints, les fasse dans une si mauvaise position aérodynamique, et toujours les mains sur les cocottes. Et qu’est-ce qu’il a foutu, à arrêter d’appuyer sur les pédales à 200 m de la ligne pour (tenter) de se relancer ensuite (en serrant Chavanel qui paraissait battu, et qui fait un perdant irrespectueux du vainqueur)?

    0
    0
  18. schwartz patrick

    Bon, allez, j’y vais et je râle…
    1°Chavanel,au final, ce n’est pas vraiment un gagneur,
    un rat,qui fait tout pour la gagne… parce que
    éffectivement,pour se retourner dans la dernière
    ligne droite après 260 bornes de combat, faut être
    carrément idiot, naif et soumis !tu les envoies
    bouler les directeurs sportifs! s’ils ne sont pas
    capables d’être heureux quand c’est un « quick » qui
    gagne, il y a gros problème!Ils l’ont engagé pourquoi
    le Sylvain ? porter les bidons ? triste …
    2°Nuyens, d’accord, c’est un bon,on ne peut le nier,
    mais deux années dans l’oubli, et retour dans la
    lumière « éblouissante » de Riis !!bizarre, encore !
    3°Boonen, gagneur mais pas correct …
    4°Et puis je l’ai fait le Ronde (140km),super,à faire!
    Koppenberg, Patersberg et Grammont,impressionnants !
    ambiance de folie entre 20 000 cyclistes !par contre,
    bien choisir ses roues et ses pneumatiques. Boyaux
    Continental Compétition sur Ambrosio chrono28r,Tune,
    dt (63kg)sans rien, que du bonheur, mais certains
    secteurs pavés tapent fort …Beaucoup de crevaisons
    chez les autres …Mais au final que du bonheur, sans
    fatigue tant l’enthousiasme est à son comble !!!

    0
    0
  19. schwartz patrick

    J’oubliais, mention très bien à Rollin, finir devant,
    faire la course, super, pour un néophyte du « Ronde »,chapeau bas !!!

    0
    0
  20. Vincent C

    @Thierry
    Cancellara n’a pas changer de vélo cette fois-ci… tiens donc.

    Quand on parle de dopage qu’il soit mécanique ou physiologique la présomption d’innocence n’a pas lieu être, le système a été construit sous les lois française. À eux de nous prouver qu’ils ne se dopent pas.

    « Je l’ai déjà expliqué,le moteur entre pas dans un cadre de Madone,j’ai essayé. »

    C’est pas parce que TOI tu l’as essayé que ça marche pas.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.