Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Rio: une course sur route compliquée!

On y est: samedi, l’épreuve de cyclisme sur route chez les hommes sera disputée à Rio, dans le cadre des Jeux Olympiques.

Pour les coureurs, dont les pros depuis les JO de 1996, c’est un événement majeur de la saison: tous les athlètes rêvent d’une médaille olympique, et le titre est bon pour quatre ans!

Ca sera toutefois très compliqué samedi.

D’une part, en raison du parcours, assez sélectif: 256,4 kms tout de même, une sacré plombe digne des plus grandes classiques de la saison. Le parcours inclut quatre tours du circuit « Grumari », avec deux belles ascensions chaque fois: la Grumari elle-même, 1,2 kilomètres à 7% de moyenne, et des passages à 13%. La Grota Fonda ensuite, 2,1 kilomètres, 4,5% de moyenne mais des passages à 6-7%.

Une fois cette « mise en jambe », on attaquera la deuxième partie de la course, soit un autre circuit à parcourir trois fois et qui comporte la patate sélective du jour, l’ascension de la Canoas-Vista Chinesa, une belle bosse de presque 9 kilomètres avec de bons pourcentages. La course se décidera là, bien que le sommet du dernier passage de la bosse se situe à environ 22 kilomètres de l’arrivée, dont une descente de six kilomètres suivi de 16kms de plat: de quoi possiblement favoriser les regroupements.

Capture d’écran 2016-07-30 à 08.15.11

D’autre part, parce que justement, en raison d’un parcours sélectif mais un final roulant, contrôler la course sera très compliqué pour un peloton totalement différent de celui qu’on retrouve sur les courses professionnelles. Pensez-y: beaucoup de pays représentés (60!!!, et qui sait que l’équipe iranienne prend le départ avec trois coureurs?), beaucoup de coureurs peu ou pas connus, peu de coureurs par équipe nationale (cinq maxi pour certains pays seulement), et beaucoup d’électrons libres… Mettez en toile de fond l’appartenance aux équipes de marque, et vous aurez probablement une course où il sera difficile de s’y retrouver!

En gros, la tactique des équipes se résume à peu de chose: essayer de placer un ou deux coureurs protégés au pied de la dernière ascension de la Canoas, puis laisser l’explication se faire entre cadors à ce moment. Pour cela, il faudra d’abord contrôler l’échappée matinale qui sera assurément composée de plusieurs coureurs inconnus voulant montrer leur maillot d’équipe nationale, et donc inconnus des coureurs derrière: il faudra se méfier!

À ce petit jeu, les puncheurs capables de se débrouiller seuls et qui peuvent aller vite au sprint sont probablement les grands favoris: un coureur comme Alejandro Valverde sera redoutable dans une telle course. Je pense aussi à Joaquim Rodriguez (s’il parvient à s’entendre de façon cohérente avec Valverde!), à Richie Porte bien évidemment, à Greg Van Avermaet qui a une belle carte à jouer compte tenu que Philippe Gilbert ne paraisse pas en grande forme, à Jarlinson Pantano en grande condition et possédant une belle pointe de vitesse, à un Petr Vakoc pourquoi pas, à Julian Alaphilippe on en rêve, à Daniel Martin qui possède un sacré punch, à Edvald Boassom Hagen, à Michal Kwiatlowski, à Rui Costa, ou encore à Michael Albasini.

Outre tous ces favoris, trois équipes font figure d’épouvantails: l’équipe britannique (Froome, Yates, Thomas, Cummings, Stannard), l’équipe d’Italie (Nibali, Aru, Rosa, Caruso, De Marchi) et l’équipe néerlandaise (Dumoulin, Poels, Mollema, Kruijswijk). Ces équipes ont chacune plusieurs coureurs capables de gagner, et devront assumer le poids de la course. Une bonne stratégie serait d’assumer un bon tempo dès le départ de la course, pour en faire une course d’usure et ainsi écrémer rapidement le peloton. Cela leur permettrait d’éviter les risques de chutes, et de laisser l’explication finale parmi un petit nombre de coureurs plutôt qu’un gros peloton massif et forcément nerveux.

L’équipe canadienne sera composée de Mike Woods, Hugo Houle et Antoine Duchesne. La stratégie est simple pour les Canadiens: protéger Woods jusqu’au pied de la dernière ascension pour espérer qu’il puisse accompagner les meilleurs jusqu’en haut. S’il réussit, tout sera possible sur les 22 derniers kilomètres. Chose certaine, les Canadiens n’ont pas à assumer le poids de la course, ils peuvent se contenter de suivre jusqu’au final.

La liste de départ est ici.

Capture d’écran 2016-08-03 à 08.59.18

La question qui me reste: les oreillettes seront-elles permises sur une telle course? Je n’ai pas pu trouver la réponse pour vous, et si quelqu’un la connait, je suis preneur!

Les cas Armitstead et russe 

Comme plusieurs d’entre vous, j’ai été choqué d’apprendre que Lizzie Armitstead avait échoué à se présenter à pas moins de trois contrôles anti-dopage au cours des derniers mois. Voilà qui est très non-professionnel, et qui place un doute sur ses résultats de la saison, excellents il ne va s’en dire.

J’ai été encore plus choqué d’apprendre qu’elle ne fera l’objet d’aucune suspension suite à son appel fructueux devant le Tribunal d’Arbitrage du Sport pour lever la sanction initiale de l’agence britannique anti-dopage qui voulait la suspendre quatre ans, conformément aux règlements. Comme l’a écrit CyclingNews, voilà qui soulève davantage de questions que procure des réponses, et c’est une fois bien dommage pour la crédibilité du sport cycliste. Mais pourquoi diable Amitstead n’a-t-elle pas contesté les deux premières absences au contrôle, et a attendu la troisième? C’est louche.

C’est encore le foutoir sur la scène du dopage, avec un CIO plus que mou dans le cas de la Russie: le CIO a manqué une occasion historique d’affirmer haut et fort sa tolérance zéro pour le dopage dans le sport, en excluant purement et simplement la Russie des JO de Rio.

Ce faisant, le CIO aurait aussi rappeler au monde entier que son seul principe directeur, c’est celui du sport, du sport propre et net: « que le meilleur gagne ».

Au lieu de ça, le CIO a pris une décision (laisser à chaque fédé le soin de décider d’exclure ou non les athlètes russes des JO) qui n’a créé que confusion et conflit, en plus de montrer au monde entier que le CIO est aujourd’hui régenté par les intérêts politiques et financiers, et non sportifs. C’est ridicule, et les premiers à trinquer seront encore une fois les athlètes propres.

Tout cela m’écoeure!

Pour un bon article sur le dopage dans le cadre des Jeux Olympiques, y compris un palmarès des sports les plus touchés (le cyclisme en troisième position) et les substances les plus prisées, c’est ici dans Le Monde.

Partager

Précédent

Rio: l’Équipe de France sans Gallopin?

Suivant

Rio: quelle course!!!

30 Commentaires

  1. rocheto

    Faut vraiment être très fort dans sa tête pour être sportif professionnel de nos jours… La mafia ne se cache même plus.

    Et l’autre qui réapparaît 🙁
    http://www.trimes.org/2016/08/ancien-champion-olympique-passe-long-oui-cest-alexander-vinokourov/

    L’avenir nous dit pas si la encore il achètera ses victoires…

    0
    0
  2. Thierry Mtl

    La portion féminine ne semble pas complètement affutée pour un tel niveau de compétition.

    0
    0
  3. Thierry Mtl

    L’Iran à trois coureurs et le Luxembourg n’en a qu’un seul, ce vieux Schleck.
    Le long plat final va compliquer la tâche des survivants. Il faudra probablement un dernier sprint pour gagner ou une attaque de qqs kilomètres. Tu as identifié les trois équipes dominantes. Je parierais qqs dollars sur Poels, Froome et Dumoulin.

    0
    0
  4. Raymond M. SIGOUINH

    Le vent le long de la mer???

    0
    0
  5. mica

    Ne vous fatiguez pas à chercher qui peut gagner aux
    J O, je vous rappelle que tout est possible puisque l’ ineffable Vino avait « gagné » il y a 4 ans!
    On connaît les conditions de sa « victoire » …. alors pour le gag Purito.. Valverde.. Nibali……
    Et pour ce qui concerne la vingtaine de Km de plat avant l’ arrivée, il y aura bien quelques voitures ou motos pour venir préter main forte aux échappés, ou à ceux qui seront derriére…..au choix, enfin vous voyez bien: pas de pronostic possible..

    0
    0
  6. Au dernier passage de la difficulté il ne restera plus grand monde parmi les leaders (a fortiori les équipiers) : qui s’entendra derrière après la descente (technique) si quelques gars arrivent en tête sur le plat final ?
    Avec des équipes réduites la course sera très difficile à contrôler…

    0
    0
  7. mica

    Quoi? j’ apprends que Vino s’ est mis au triathlon!
    Comme pas mal de ses ex collègues Français.
    Il doit encore avoir, comme ces derniers, pas mal de produits en tous genre dans sa pharmacie et les « écoule » ainsi. Et, pas vu pas pris, et ni vu ni connu, je t’ enfume!

    0
    0
  8. alain39

    C’est une course type loterie. Cette année le parcours va être plus difficile mais comme personne ne peut contrôler la course ça risque d’être du n’importe quoi car entre les meilleurs les écarts sont faibles et donc ils vont se regarder le plus longtemps possible.
    La France avec 4 coureurs ne peut rien faire et en plus Barguil est cuit. Ca va être n’importe quoi et la victoire d’un second couteau.
    Ca fait un petit moment que je suis un jeune coureur et il fait un tabac sur le tour de l’Utah. Adrien Costa (franco américain) qui a gagné le tour de Bretagne cette année à 19 ans est second après 3 étapes. Juste devant Talansky. Excusez du peu.
    Meilleur grimpeur et meilleur jeune pour sa première course importante chez les pros.
    Il roule et il grimpe. Il s’est permis hier de lâcher Atapuma pour revenir sur Talansky dans la bosse.
    Ce gamin est une pure merveille qui me fait penser à Lemond en son temps qui dès les juniors avait été identifié comme un champion.
    C’est de la balle ce gosse et ça fait plaisir de voir ça tant ça nous change d’un Froome qui a éclos à 27 ans.
    Là on retourne aux fondamentaux à savoir que les tous grands sont des prodiges qui sont devant dès leur arrivée chez les pros. Anquetil, Coppi, Merckx, Hinault, Lemond, Delgado, Roche etc…..
    En principe il ne faut pas attendre 27 ans et plus pour devenir le champion de sa génération (Indurain, Riis, Armstrong, Wiggins, Froome etc…).
    On a tellement plus l’habitude qu’on en est tout étonné et pourtant il y a 30 ans c’était la règle.

    0
    0
  9. mica

    @ Alain 39: d’ accord avec toi en ce qui concerne Adrien Costa. Il ne faudrait tout de même pas, qu’ à force de vouloir trop lui en demander, il se « brule les ailes ». Dans ta liste de ceux qui se sont révélés très jeunes, j’ enlèverai Delgado et Roche (pour diverses raisons). Les 2 plus représentatifs en ce qui concerne la grande précocité au plus niveau sont, selon moi, Anquetil et Merckx, Costa serat’ il dans ces eaux là? Si oui, ce serait formidable avec en plus une extraordinaire soif de gagner que l’ on a plus vue depuis longtemps. Pour Costa, j’ emettrai une autre réserve: quel sera son poids de corps à 22 ou 24 ans? J’ espère qu’ il ne fera pas, comme beaucoup désormais, une véritable cure de musculation par l’ usage des gros braquets et qu’ il ne deviendra pas  » diésel » comme beaucoup le deviennent maintenant ( comme par exemple Boasson Hagen ou Sagan (eh oui j’ insiste Sagan qui à ses débuts était plus « généraliste »)
    Pour Fromme, quoi que l’ on en pense, je trouve que tu es sévére: il faut se rappeler d’ ou il vient, le Kenya et l’ Afrique du sud, qui ne sont pas loin s’ en faut des pays à culture cycliste; pour diverses raisons il a bien perdu 4 ou 5 ans. Il aurait par ailleurs pu gagner le tour de Wiggins et que dire de celui gagné par Nibali? Celui ci a eu la chance de le voir tomber dans le nord, cette chance, n’ a t’ elle pas été ,un peu, provoquée? Quoi qu’ il en soit Froome est devenu, maintenant à 30 ans passés un vrai pro!
    Pour la course sur route des J O, oui, une grande loterie, ou même une course courue à la façon critérium, tellement que j’ en ai honte par avance. Espérons que les faits me démentiront !

    0
    0
  10. Noirvélo

     » UN IRANIEN CHAMPION OLYMPIQUE DE CYCLISME !!!  »
    Voilà un titre qui me plairait beaucoup, comme un pied
    de nez à toutes ces histoires de Armitstead à Froome,en
    passant par Nibali chez « Barein Mérida », la nouvelle « SKY
    ORIENTALE » , les pauvres Russes tous seuls dopés du sport
    , ces nouvelles épreuves du WT dans des pays sans aucunes
    identités cyclistes qui ne sont là que pour le buisness..
    et 2e un Costa Ricain, 3e un Jamaicain …

    0
    0
  11. mica

    Tu as raison Noirvélo, et que sont les controles (dopage méca et dopage moteur) dans ces pays.
    Quelle vaste plaisanterie que le cyclisme !

    0
    0
  12. Mathieu

    La course de JO devrait nous donner un bon spectacle et je pense aussi qu’elle est fortement imprévisible. Par contre les trois montées risquent d’écrémer sérieusement le peloton et de ne laisser que les plus forts devant. Il serait toutefois étonnant avec la descente et les 12km de plat après de voir un favoris arriver en solo; ça va prendre un peu d’habilité de finisseur. Je vois un groupe de 4 à 10 coureurs disputer le final. En théorie Valverde a la pancarte dans le dos. En pratique ça ne serait pas étonnant de voir un « semi » outsider s’enfuir à 2 ou 3 km de la ligne… Alain39, attention, le dopage a toujours existé et existera toujours…Évidement, la science moderne permet quelques « transformations » impossibles dans le « bon vieux temps » (à la Riis ou le changement de morphologie de Lance ou Wiggins et l’éclosion de Froome), mais il faut tout de même rester prudent sur les généralisations…Indurain gagnait tout dès 16 ans et a fait des grande performance sur le tour de l’avenir et ses premiers Tours de France à 19 ans. Armstrong a fait des performances phénoménales entre 16 et 19 ans clairement propre. Wiggings a été champion du monde junior sur piste et un des meilleurs pistards au monde tôt dans sa carrière avant de s’attaquer au Tour et de perdre énormément de poids… En attendant, la beauté et le charme de notre sport c’est qu’on peut réalistement rêver de voir Micheal Woods dans le final des JO et causer une surprise au favoris…

    0
    0
  13. Ray SIG

    que pensez-vs des longues bordures le long de la côte, il va sûrement y avoir des cassures….il faudra être aux aguets

    0
    0
  14. Noirvélo

    @ Ray Sig

    le plus dur ne sera pas de résister au vent mais aux brésiliennes …

    0
    0
  15. Le Pitre

    Effectivement, Alain, faire ce que fait Adrien Costa à son âge (19 ans… dans 15 jours!) est rarissime. Dans ta liste des précoces surdoués, j’ajouterai Bernard Hinault, Jan Ulrich et Frank Vandenbroucke.

    0
    0
  16. Tchmil

    On peut aussi progresser en avançant en âge. Ce n’est pas une marque d’innocence que d’être dominant à 18 ans. Plutôt le contraire, plus on vieillit et plus on acquiert l’expérience, les techniques, le fond.

    Quant aux courses « peu banales » que penser du Tour du Portugal. Les équipes invitées ne sont pas du top niveau, mais voir les équipes et coureurs portugais dominer autant années après années 🙂 … et ne rien faire par ailleurs.
    Prendre le soin de recycler quelques vieux espagnols au passage, on va dire qu’ils préparent leur tour de façon optimale.

    Par contre j’aime bien leur volonté d’associer des clubs omnisports aux équipes comme Le FC Porto (qui écrase ce Tour), le Sporting CP ou le Boavista par le passé.

    0
    0
  17. Christian

    Vous avez l’air inquiet que la course soit du « n’importe quoi » car les équipes n’auront pas assez d’équipiers pour contrôler.

    Mais au contraire, je m’en réjouis!
    La course ne sera pas cadenassée par les Sky (encore que les anglais seront très très forts) ou des équipes de sprinters et on a de bonnes chances de voir des échappées et une course de mouvement, avec de la montagne et du plat.

    La portion de plat à la fin est bonne : elle forcera les favoris à faire le trou dans la dernière montée plutot que d’attendre et ensuite rien ne sera joué avec de possibles regroupements, contre-attaques.

    En fait, cela pourrait etre la course de l’année!
    Et je signe tout de suite pour la victoire d’un iranien!!

    0
    0
  18. L'orignal

    Costa est très fort et comme je l’avais déjà écrit ici, son triomphe l’an dernier en Abitibi avait été impressionnant. Mais attendez de voir le prochain jeune américain qui s’en vient: Brandon McNulty, victorieux cette année en Abitibi… Plusieurs lui prédisent le titre mondial en contre la montre chez les juniors cette année. Un autre capable de tenir tête à un peloton presque seul devant. Tout un moteur (sans jeu de mot)!

    0
    0
  19. Le Pitre

    Du fait des lois physiques (l’abri), en cyclisme, quand il n’y a pas d’équipes (officielles), des équipes se créent (en course). Alors vient le rôle de l’argent, rôle dissimulé. En ce sens, les oreillettes sont une très mauvaise chose. Sont-elles autorisées aux JO, la question est posée. Je parie que oui.
    Pour extrapoler, l’idée de réduire le nombre de coureurs par équipes dans les autres épreuves, jusqu’aux grands tours, peut paraître bonne, elle induit le risque d’une augmentation des collusions.
    Pour revenir aux JO, tu as Laurent bien raison d’évoquer le fait que les équipes de marques ne vont pas disparaître comme ça.

    0
    0
  20. alain39

    La soif de gagner de Costa est évidente. Il suffit de voir sa tête sur le podium après se deuxième place pour comprendre que le gamin ne veut qu’une seule chose: gagner.
    La liste des précoces surdoués est très longue. Parmi eux seuls quelques uns deviennent des grands champions car il faut voir comment ils évoluent et puis il y a le mental et les accidents de la vie.
    Bezault, Rivière, Monséré et tant d’autres ont eu des carrières brisées.
    Indurain était aussi précoce mais cette précocité montrait aussi ses limites. Il ne grimpait pas et a gagné un tour de l’avenir peu montagneux avec une concurrence assez limitée. Il s’illustrait sur les chronos et ce depuis son plus jeune âge. Une machine à rouler.
    Pendant des années personne ne le voyait jouer les grands rôles sur les grands tours où d’ailleurs il occupait le rôle d’équipier puis d’équipier de luxe. Avec l’EPO il est passé de 390 watts à 455 watts sur le tdf. Avec Riis il conserve les plus hautes puissances jamais enregistrées.
    Indurain a été une imposture. Il finit ses premiers tours en 87/88 aux 97eme et 47emes places. Pas de quoi pavoiser. Pensez que Barguil que beaucoup critiquent a fini 14eme de son premier tdf. Personne ne le présente comme le futur grand du tdf.
    Qui aujourd’hui dirait de Alaphilippe qu’il va écraser le TDF dans 3 ans et devenir le meilleur grimpeur de sa génération? Pas moi et pourtant je lui prédis une super carrière mais il lui reste beaucoup à démontrer en montagne et dans les chronos. Vous le voyez vous jouer la gagne l’année prochaine. Qui prend les paris?
    Idem pour Froome qui fait 83ème de sa première vuelta en 2008, 34ème de son premier giro en 2009 et exclu du giro 2010 pour s’être fait remorquer en montagne (beau geste de champion).
    Pas une seule victoire world tour sur ses 4 premières années pro.
    Et bim en 2011 alors que SKy avait envisagé de le céder à Radioshak en début de saison il finit second de la vuelta.
    Qui début 2011 avait pronostiqué une telle carrière à Froome. Pas même Brailsford qui voulait s’en séparer.
    Depuis trop longtemps nous avons perdu les fondamentaux de ce sport et vivons dans un monde irréel où plus rien ne nous étonne.
    Voir un jeune qui semble se faire plaisir et briller au plus haut niveau a pas 19 ans est un plaisir que je ne boude pas. Il aura peut être une carrière à la Bouvatier mais il appartient aux instances de faire en sorte que ce coureur ne soit pas spolié par un système qui laisse la part belle aux tricheurs.
    Il leur incombe d’assurer les moyens de connaitre son réel niveau et d’assurer son développement.
    Rien n’est moins sûr et c’est bien dommage.

    0
    0
  21. francisponch

    concernant Armitstead rien d etonnant, son mari bosse a la sky… on comprend mieux son retour et ses succes cette annee !!!

    0
    0
  22. Thierry mtl

    Qui est son conjoint ????

    0
    0
  23. Vincent C

    Pas d’oreillettes aux Olympiques!

    0
    0
  24. Le Pitre

    mais une retransmission dans quelles conditions ?

    0
    0
  25. Christian

    Hé hé je l’avais dit, la meilleure course de l’année et de loin! (Y avait-il des oreillettes finalement?)

    Très beau suspense sur la section plane après la dernière descente et l’arrivée, quel final!!!

    Voilà bien la preuve que les arrivées en cote ne sont pas la meilleure idée.

    Dommage pour Majka, Van Avaermet beau champion olympique, il a payé de sa personne toute la journée, il la méritait!

    Alaphilippe doit apprendre à courir, il est toujours un temps en retard et passe son temps en chasse. Dommage.

    0
    0
  26. nicoD

    Magnifique circuit, super finish, suspense et rebondissements. Alaphillipe etait tellement fort quel coureur elegant et généreux. Van avermat s est accroche comme un diable dans cette montee qui aurait cru que yates, aru sauteraient avant lui dans une 1ere categorie?
    Et ce pauvre Majka qui n’arrive pas a finir le travail, la victoire lui tendais les bras.
    J’ai hate de voir le femmes maintenant.

    0
    0
  27. Thierry mtl

    Wow, quelle course.
    Nibali et Henao n’auraient pas été rattrapés s’ils n’avaient pas chuté. Mais, sa casser la gueule, ça fait parti de la course.

    0
    0
  28. Vincent C

    Alors, Nibali le meilleur descendeur qui tombe dans une descente? Haha! Je l’ai trouvé bien bonne!

    L’absence d’oreillettes est divin, les pros ne sont plus capable de lire la course sans ça. Et Alaphilippe s’en mord les doigts!

    0
    0
  29. Olmo

    Alaphilippe a chuté lors de la dernière descente.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.