Réforme de la sécurité routière: peu d’avancées positives pour les cyclistes

Le projet de loi 165 visant à réformer le code de la sécurité routière du Québec – une première depuis 1979 – a été déposé la semaine dernière à l’Assemblée nationale du Québec.

La Fédération des sports cyclistes du Québec a été active dans ce dossier ces dernières années, déposant notamment un mémoire à la Table québécoise de la sécurité routière visant à influencer les décisions de réforme.

Bilan? Il y a peu de positif, et des déceptions.

Résumons d’abord l’impact de la réforme pour les cyclistes:

  • les amendes visant les cyclistes perpétrant des infractions au code seront majorées significativement. Par contre, les cyclistes ne perdront plus de points d’inaptitude pour ces infractions
  • interdiction aux cyclistes d’utiliser des appareils électroniques comme des téléphones intelligents
  • obligation des cyclistes de s’arrêter derrière un autobus scolaire ayant activé ses signaux d’arrêt
  • permission pour les cyclistes de circuler entre deux rangées d’autos s’il y a une voie réservée pour tourner à droite
  • le code reconnaitra dorénavant la vulnérabilité de certains usagers de la route, donc confirme que tous les usagers ont leur place sur les routes
  • obligation des automobilistes de ralentir et de laisser suffisamment de place à l’approche d’un peloton cycliste

Rappelons également qu’en 2016, les automobilistes s’étaient vus obligés de respecter une distance minimale d’un mètre cinquante lors du dépassement de cyclistes sur les routes. Une mesure par ailleurs jugée difficile à appliquer par les divers corps policiers.

Les déceptions maintenant.

La FQSC avait demandé l’arrêt obligatoire des automobilistes à l’approche d’un peloton cycliste, pas un simple ralentissement. Pour ceux qui font régulièrement des courses cyclistes, la nuance est de taille!

Mais surtout, la FQSC demandait le droit pour les cyclistes de rouler deux par deux, de nombreuses études ayant prouvé que cette stratégie est plus sécuritaire tant pour les cyclistes que pour les automobilistes cherchant à dépasser les groupes cyclistes. La réforme n’introduit pas cette disposition.

Si des compromis étaient nécessaires, pourquoi ne pas avoir modulé cette disposition en fonction du type de route? Interdiction sur les routes principales, autorisation sur les routes secondaires moins achalandées par exemple…

Rien non plus à propos du port obligatoire du casque, un dossier qui ne faisait cependant pas l’unanimité auprès des groupes de pression.

Bref, c’est à mon avis bien maigre considérant les années de travail investies pour en arriver là. Surtout, la question de la gestion des groupes cyclistes sur la route n’a pas été résolue, et c’est pour moi une grosse déception, étant convaincu qu’il s’agit là d’un irritant majeur contribuant à l’augmentation permanente, ces dernières années, des tensions entre automobilistes et cyclistes.

Le nombre de cyclistes sur les routes du Québec ne cesse d’augmenter années après années, que ce soit des cyclistes récréatifs ou de performance. Comme trop souvent au Québec, j’ai l’impression que cette réforme continue à privilégier la tolérance floue et l’interprétation dans certains domaines, ce qui ne sert pas les intérêts de tous: en l’absence de directives claires, certains corps policiers pourront sévir à l’endroit de cyclistes roulant deux par deux, et d’autres pourront tolérer… conduisant à de la confusion, une fois de plus.

25 Commentaires

  • mica
    Soumis le 13 décembre 2017 à 2:25 | Permalien

    Tiens, le nouveau sujet: Fromme, ou, l’ on prend qui l’ on veut quand on veut! Pauvre cyclisme!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 13 décembre 2017 à 2:54 | Permalien

    @mica: mha, c’est surtout lié à un changement de présidence… encore une preuve que les anglo-saxons n’ont rien à envier aux latins.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 13 décembre 2017 à 3:10 | Permalien

    Une des premières exactions de l axe « Lappartient -Madiot-Aso », sans doute…
    Quand on choppe un inconnu, ç est un coup d épée dans l eau, quand ç est une vedette, ç est ciblé .
    Mais , en définitive, sur ce blog, qui est étonné que Froome se fasse prendre à un contrôle anti dopage?
    Pas parce qu il pedale « à l eau  » mais parce qu il roule ds une formation tres puissante. Les protections ne joueraient plus?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 13 décembre 2017 à 3:17 | Permalien

    Tylerkay: oui, tout à fait, c’ est lié à l’ arrivée de Lappartient à la tête de l’ uci !
    J’ ai bien peur qu’ un petit groupe fasse encore la pluie et le beau temps aux commandes du cyclisme moderne, et en effet c’ est à nouveau les « latins » qui ont la main.
    Quand à Fromme, je pense que ce sera la fin de sa carriére et la route sera dégagée pour Pinot.
    En tout cas l’ Espagne n’ aura jamais réussi au Britanique, il est vrai que là bas il aura subit tous les piéges, dans un pays ou les ressortissants nationaux ont toujours fait ce qu’ ils ont voulu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 décembre 2017 à 4:26 | Permalien

    Je sais pas ce que vous en pensez mais je trouve qu’on pourrait decouper (meuler, disquer) toutes les « barrieres » en pierre dans les descentes, pour au moins les arrondir, je les trouve très dangereuses pour nos têtes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 13 décembre 2017 à 4:43 | Permalien

    Froome enfin pris, OK.
    Qui sont les suivants dans le classement de la Vuelta 2017 :
    – Nibali…ex-Liquigas, ex-Astana !
    – Zakarin, athlète russe,…de Katusha : no comment !
    – Kelderman et ses énormes perf de 2017.
    – Alberto, El Pistolero…

    Ca reste dur de faire de 150 à 200 bornes de bagarre par jour sur la route pendant 3 semaines, quelle que soient les conditions météo, et l’état de santé des protagonistes.
    Quand j’entends, en 2017, des footeux expliquer qu’ils n’ont pas fait le match qu’ils auraient du faire à cause de l’état de la pelouse…

    Je crois que si les accusations contre Froome sont avérées, – elles sembleraient l’être, la contre-expertise confirmant le 1er contrôle-, le sport cycliste va en prendre un coup. Bye bye les sponsors…bonjour la réputation des cyclistes !
    Incurable.
    Et sur le prochain TdF, les mêmes encadrants ex-dopés trusteront les postes clés dans l’organisation de la course et des équipes.
    Fin de l’histoire ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 13 décembre 2017 à 4:50 | Permalien

    L axe Cookson- Velon a fait long feu sans jamais pincer un seul cador. Voyons la suite des événements.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alano39
    Soumis le 13 décembre 2017 à 5:19 | Permalien

    Pas si vite.
    Froome va nous sortir les justificatifs et a des chances de s’en sortir.
    le sulbatamol a 2 effets: c’est un stimulant de l’appareil respiratoire, et un anabolisant au-delà d’une certaine dose, c’est-à-dire que le produit augmente la masse musculaire et diminue la graisse corporelle.
    Tiens on revient toujours aux mêmes objectifs affichés par le physique de Froome à savoir être le plus maigre et puissant possible.
    Il suit un régime drastique et met tout en oeuvre pour maintenir ce poids de forme. Et comme ce physique est contre nature il est évident qu’il faut recourir à des médicaments pour autant assécher son organisme sans perdre de la puissance et être fatigué.
    Avec un dosage à 2000 mg soit le double de celui autorisé on peut s’interroger sur le pb respiratoire sachant qu’en plus il était au top en matière de performances. Sur des montées aussi raides le moindre souci respiratoire se paye cash et en minutes.
    En tout état de cause et à minima il est clair que c’est un premier coup porté à la Sky. Elle ne peut plus se vanter de ne pas avoir été prise.
    Froome va être encore plus surveillé et il aura plus de pression en 2018.
    De toute façon pour qui connait le cyclisme les performances de Froome (et son équipe) associées à son éclosion tardive ne peuvent que nous amener à la plus vive méfiance.
    L’histoire a en matière de dopage a une profonde tendance à se répéter.
    Attendons les arguments et preuves apportées par Froome qui est informé depuis des mois et qui a pu avec ses docteurs et avocats préparer sa parade.
    Nul doute qu’il va nous sortir un super dossier médical avec les justificatifs qui vont bien. Avec son carnet de chèque bien garni la Sky a les moyens de se payer les experts et obtenir des documents de complaisance.
    Pour la petite histoire c’est un asthmatique en pleine crise qui a dominé la vuelta.
    En 2006 Landis dominait le tdf avec une hanche nécrosée.
    Si un jour un médicament anti-cancéreux fait partie des protocoles de dopage nul doute que la moitié du peloton aura un cancer.
    C’est la cour des miracles que le peloton pro.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 13 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 décembre 2017 à 6:54 | Permalien

    Il y a 10 ou 20 ans, n’importe quelle ordonnance aurait fait l’affaire. Pas sur que de nos jours, on laisse passer ça…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 13 décembre 2017 à 7:31 | Permalien

    Encore une fois, et avec raison, Alano 39 tempére un peu le rejet que l’ on peut éprouver devant cette nouvelle affaire.
    Il est sur qu’ un dossier médical en béton va étre monté outre Manche, les avocats vont fourbir leurs armes, des éléments de langages nous seront assénés…bref, encore de l’ entourloupe.
    Et d’ ailleurs, pourquoi ce délai de 3 mois entre les faits et la divulgation?
    Comment peut on être « propre » lors du TDF et « sale » lors de la Vuelta?
    Quand on voit la liste de ceux qui suivent le Britannique dans le classement de cette Vuelta, on ne peut que s’ interroger comme le fait EAP.
    On apprend par ailleurs que Fromme n’ est pas suspendu provisoirement. (remarquons que c’ est presque salutaire car on est en intersaison, on à vu des « peines » infligées entre Septembre et Mars, là au moins cet écueil est évité.)
    On pourrait presque conseiller à Froome de quitter le « milieu » tant qu’ il en est temps, quoi qu’ il en soit pas grand chose ne lui a été épargné dans la Vuelta (voir étape 15 en 1976 par exemple).
    Wolber: je n’ ai pas dit que c’ était mieux avant sous l’ ére Cocxson ou pire sous l’ aire Mc Quaid ,mais je crains que l’ on vive encore sous une aire partisane, qui ne vaudra guére mieux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Soumis le 13 décembre 2017 à 10:10 | Permalien

    Avec ces histoires de dopage, de Froome, difficile a controler le peloton de LFR ! Laurent ecrit sur la securite routiere, et Paf! on derape et parle d’autre chose. Les DS vont bientot devoir attendre a la sortie des hopitaux pour trouver de nouveaux talents….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Wolber
    Soumis le 13 décembre 2017 à 10:16 | Permalien

    Mica, , on ne peut pas souhaiter le ménage, et commencer par regretter, et évoquer un coup fourré .
    Si l air partisane qui s ouvre, permet de virer , quelques chaudières , alors parfait.
    Il sera toujours temps de voir si la FDJ , mets tout le monde en file indienne ds les cols, et si Gaudu se mets à rouler en chrono.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alano39
    Soumis le 13 décembre 2017 à 10:18 | Permalien

    Le règlement UCI est tellement mal rédigé que Froome dispose de portes de sortie. En effet, si il dispose d’une TUE et justifie d’un dossier médical il avait alors le droit de prendre du Salbutamol.
    Il incomberait normalement à l’UCI de démontrer qu’en réalité cette prise de médicaments était à usage dopant et non médical. Comment faire? Quelle est l’élément qui permet de passer du médical au dopage?
    Je vous le donne: cela dépend du mode d’administration. Par voie orale c’est médical par toute autre voie c’est du dopage.
    C’est donc froome qui va gentiment apporter la preuve de son non dopage en attestant qu’il a inhalé le médicament. Magnifique, c’est le voleur qui se disculpe lui même. Ne comptez pas sur lui pour attester le contraire.
    Tout juriste appréciera ce mode d’administration de la preuve qui appliqué en droit pénal assurerait une totale impunité aux violeurs. Ils attesteraient ne pas avoir pénétré la victime.
    En clair le règlement donne au coureur une extension de présomption d’innocence bien que le taux constaté soit 2 fois supérieur au maximum toléré.
    Reste à savoir si cette réponse sera acceptée ou si l’UCI va demander des expertises pour vérifier si il possible d’atteindre un tel taux par de seules inhalations.
    Je vous rappelle que sur cette étape Froome fait 2 et lâche ses principaux adversaires. Il ne devait quand même pas être confronté à une forte crise d’asthme.
    C’est à l’UCI de pousser ou pas les contre expertises car la Sky avec son gros chéquier va présenter le dossier médical qui va bien.
    Ce qui est par contre me choque et laisse présager un futur « non lieu » c’est qu’aucune information n’ait filtré depuis le 20 septembre.
    Ce traitement est anormal et porte à la suspicion. Avec ce délai Froome a pu constituer sa défense et va rapidement apporter des éléments favorables à sa thèse et l’UCI ne pourra que les entériner.
    il est à craindre que les dés soient pipés.
    ceci dit Froome a été prévenu le 20 septembre?
    Le 20 septembre?
    Ca ne vous dit rien?
    Le dernier jour de Cookson à la tête de l’UCI. Est-ce un hasard? Lappartient a rapidement été confronté à un gros pb ce qui ne facilitait pas sa prise de pouvoir. Mais qui constitue une belle mise à l’épreuve. C’est entre ses mains et si il prend acte des dernières décisions (Ulissi) il va falloir suspendre Froome.
    Le nouveau Président est vite dans le bain et nous allons pouvoir mesurer sa détermination.
    Mieux que des mots, des actes pour juger.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Régis
    Soumis le 13 décembre 2017 à 10:27 | Permalien

    Hello,

    Au vu des derniers cas, je pense également que Froome aura du mal à s’en tirer sans suspension…

    http://www.dhnet.be/sports/cyclisme/affaire-froome-ces-autres-coureurs-qui-ont-ete-pris-pour-la-meme-substance-5a31152acd70b488fb2be074

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 13 décembre 2017 à 10:39 | Permalien

    Ah tiens donc, on parle enfin de cyclisme dans les média du Québec ce matin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 13 décembre 2017 à 11:17 | Permalien

    Wolber: que Gaudu roule ou non en chrono, cela n’ a pas la moindre importance, ASO a déja pratiquement supprimé les chronos pour favoriser 2 ou 3 Français.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 13 décembre 2017 à 11:36 | Permalien

    alano 39 sur un plan réglemento -judiciaire, tes analyses font référence, tous forums confondus.
    Le probléme est qu’ a l’ UCI, les réglements sont a géométrie variable.
    On fait des exemples, ou l’ on adapte selon les interlocuteurs, ou on ferme les yeux.
    Ici le délai de 3 mois entre l’ infraction et sa « révélation » me parait en effet trés, trop long.
    Nous verrons bien la suite, mais, pour un « pris » éventuellement, combien passent à travers les gouttes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Sylvain
    Soumis le 13 décembre 2017 à 2:06 | Permalien

    Rouler deux par deux : L’été dernier, dans la région de Mirabel, le peloton d’un club cycliste a remonté et dépassé le peloton d’un autre club cycliste, comme ça arrive souvent sur une route de campagne. Ils ont tous eu deux contraventions : pour avoir roulé en double, et pour avoir excédé la taille maximale permise pour un peloton !

    Pris à la lettre, le code ne permet pas de se relayer quand on roule en peloton.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • missbecaneenfolie
    Soumis le 13 décembre 2017 à 4:05 | Permalien

    Avec ce nouveau règlement du Code de la route insignifiant, il manque l’arrêt obligatoire à un feu rouge et à un STOP pour les usagers de la route.
    Parce que, le passage sur feu rouge est devenu une source de  »liberté » du moins à la ville de Québec!
    En novembre sur une piste cyclable, vivement mes réflexes pour juste toucher une auto latéralement qui passait sans avoir arrêté à l’arrêt obligatoire! Et ce n’était pas des freins à disque, non nécessaire.

    Est-ce que la lutte au dopage ne deviendra pas une guerre des nations: CEE dont surtout la France versus la Grande-Bretagne? Le brexit du cyclisme !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Ray Neuville
    Soumis le 14 décembre 2017 à 10:14 | Permalien

    19 commentaires dont 2 sur le sujet concerné. C’est pathétique d’autant qu’il traite d’un sujet très important concernant notre propre sécurité et notre intégrité (première définition du Larousse.)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 14 décembre 2017 à 10:43 | Permalien

    La sécurité des cyclistes sur la route est un sujet infiniment plus grave que le dopage des coureurs professionnels (et même amateurs).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • lbi
    Soumis le 15 décembre 2017 à 4:25 | Permalien

    Que penses tu de ma mesure de polir ou enlever les pierres qui servent de parapet? Pas cher et très sécurisant, non? Il faudrait écrire aux autorités concernées.
    Tout comme lors des courses en circuit (au moins), protéger certaines parties dangereuses par un peu de paille, ça couterait pas cher!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 15 décembre 2017 à 7:25 | Permalien

    D’accord avec toi, LBA…nous nous égarons parfois.
    D’autant que Froome est certainement en train d’enterrer le sport cycliste, enfin celui de compétition !
    La marée chaussée québécoise semble beaucoup plus virulente que leur équivalente française, notamment en terme de verbalisation. Néanmoins, à l’inverse, aller signaler à la gendarmerie française que vous avez été victime d’une exaction de la part d’un automobiliste est peine perdue. Ils ne retiendront pas votre déposition, même en signalant le numéro d’immatriculation du chauffard et en apportant des témoignages nominatif, sauf peut-être en cas de blessures physiques causées au(x) cycliste(s).
    Enfin, je n’ai jamais entendu les médias relayer des changements dans le code de la route à l’égard de l’attention à porter aux cyclistes par les automobilistes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • nikko
    Soumis le 15 décembre 2017 à 9:35 | Permalien

    Pour justifier mon commentaire sur cet article : le code de la route français prévoit une distance minimale (1m en ville, 1,50m hors agglomération) à respecter par les véhicules qui doublent. A quand un respect de cette disposition ?

    Sinon, EAP, dire de Froome qu’il est le seul fossoyeur du cyclisme de compétition me parait exagéré. Il me semble qu’il s’agit d’une responsabilité collective dont Froome n’est que la partie émergée, sans vouloir le dédouaner de ses éventuelles fautes personnelles.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 15 décembre 2017 à 10:31 | Permalien

    J’ai toujours trouvé que les automobilistes laissaient un gros écart, souvent en doublant sur la voie d’à côté. Il y a malheureusement des exceptions qui nous frôlent, des gros camions notamment!
    Mais dans l’ensemble c’est pas sur les nationales que je me plaindrais; plutot en ville, ou c’est très dangereux…
    Quant à froome, il y est pour pas grand chose, il est rentré dans un système de mafieux, et comme à la base il est un des plus doués en potentiel, il est l’arbre qui prend le plus de vent, comme dirait armstrong, car il est en première ligne.
    Sans vouloir le dédouaner.
    Repensons à armstrong, il se fait enrhumer par indurain dans un clm de 1995, il a vite compris ce qu’il lui manquait…Puis il s’est fait abandonner par bcp de monde après sa maladie… Ca lui a probablement mis la rage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!