Quelques brèves

1 – Le Giro repart demain avec une étape courte (83 km) mais difficile puisqu’elle se termine en haut de la montée du Blackhaus après 18 kms d’ascension sur une pente moyenne de 6,9%.

L’étape sera difficile puisqu’elle succède à un jour de repos. C’est toujours difficile de négocier de tels jours de repos et certains coureurs pourraient trouver le redemarrage ardu demain. Le peu de kms à parcourir risque également de donner une course vive et explosive.

De tous les coureurs, c’est Danilo DiLuca qui a selon moi la meilleure carte à jouer. Il joue aussi tout près de son domicile, ce qui aura certainement un effet positif sur sa motivation. Pour lui, la meilleure stratégie est probablement de demander à Bosisio de rouler plein pot dès le pied de l’ascension pour ensuite porter le coup final plus haut, en espérant lâcher Menchov.

Pour Menchov, une seule chose à faire demain: suivre la roue de DiLuca.

Pour Sastre, Basso et Pellizotti, il faudra attaquer plus tôt, possiblement dès le pied de la montée finale. Ils n’ont plus grand chose à perdre s’ils veulent gagner !

2 – L’UCI attendrait encore le dossier Valverde des autorités espagnoles, ceci dans le but de l’examiner et d’ainsi pouvoir décider si la suspension prononcée par le CONI sera étendue à tous les pays européens. C’est long, c’est long…

3 – Le salaire minimum d’un coureur d’une équipe ProTour est de 33,000 euros (environ 50 000$) en 2009. Le salaire de Dominique Rollin tourne probablement autour de ce chiffre, ceux de Michael Barry et Rider Hesjedal étant probablement un peu plus élevés, étant tous deux dans le peloton depuis plus longtemps et ayant fait leurs preuves.

Je suis d’avis que c’est pas cher payé du litre de sueur comparativement à d’autres sports plus… nord-américains !

4 – Tom Boonen devrait être au départ du Dauphiné Libéré qui débute très bientôt. Son équipe Quick Step a levé sa suspension et souhaite le voir courir. C’est selon moi une bonne nouvelle, sa consommation de cocaine étant probablement un problème personnel et en aucun cas le reflet d’une volonté de se doper pour améliorer ses performances sportives.

5 – Kim Kirchen : "on aura certainement des cas positifs sur le prochain Tour de France". Ca promet, une fois de plus. La question est peut-on lui faire confiance ?!

6 – Petit tour d’horizon des vélos actuellement en action sur le Giro.

7 – Le dopage génétique est à nos portes. TRÈS inquiétant…

8 – Laurent Jalabert est le nouveau sélectionneur national de l’équipe de France de cyclisme sur route. Il succède à Frédéric Moncassion. Je pense que c’est un bon choix.

34 Commentaires

  1. Dan Simard
    Soumis le 26 mai 2009 à 9:22 | Permalien

    Pourquoi pas un Atsana pour gagner l’étape du Blackhaus? Si Levi a lancé la serviette alors feu vert pour le #21… mais oui pourquoi pas Lance!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. aplg
    Soumis le 26 mai 2009 à 11:38 | Permalien

    pourquoi pas ! ce serait l’alliance de l’explosivité et de l’expérience. comme riis en 96, en plus « incroyable ». est-ce que tout cela s’arrêtera un jour ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. thomucien
    Soumis le 26 mai 2009 à 11:49 | Permalien

    non, il est encore trop gros

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. alain39
    Soumis le 27 mai 2009 à 12:09 | Permalien

    Autre grande nouvelle Valverde poursuit au pénal des membres de la CONI.
    Je serai intéressé de lire les motivations.
    Une plainte au pénal (en Espagne) pour non respect d’une décision d’un juge espagnol par des instances italiennes.
    Ouah le pb de droit est complexe et cette plainte s’oppose au principe de territorialité de la décision rendue par une instance nationale.
    Aucune instance et aucun juge italien n’est tenu par une décision espagnole.
    Pire encore comment un juge Espagnol va juger au pénal un docteur italien (membre de la Coni) pour des actions menées en Italie en application d’un réglement de droit italien.
    L’ingérence est évidente.
    Le caractère nominatif de ces plaintes (seul moyen d’ester au pénal) est très inquiétant.
    En effet, la décision de la CONI est collégiale aussi s’attaquer aux membres consiste en une manoeuvre d’intimidation voir même un début de chantage.
    N’oubliez pas que les membres visés sont des docteurs et que cette plainte au pénal va les déstabiliser et porter préjudice à leur réputation et donc leur carrière.
    Qui plus est ils vont devoir se défendre individuellement ce qui implique la mise en place d’une commission d’enquête etc…
    Et c’est là que réside la finesse de cette plainte au pénal car juridiquement c’est le seul moyen pour essayer d’obtenir par le truchement du recours à une justice espagnole totalement pourrie la mise en place d’une instruction assortie d’une suspension de l’exécution de la décision de la CONI.
    Tout ceci fonctionne en Espagne le faire exécuter en Italie est une autre paire de manche.
    N’étant pas un féru de droit espagnol et italien je ne peux mesurer les éventuels conflits de lois et conséquences mais à n’en pas douter l’avocat de Valverde aidé par un confrère italien a dû procéder à ces recherches.
    En qualité de juriste je me régale.
    Ca y est j’ai enfin le plaisir de faire se rejoindre mon métier et ma passion du cyclisme.
    Merci le dopage qui décidemment ouvre des perspectives physiques et intellectuelles inimaginables.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Soumis le 27 mai 2009 à 12:19 | Permalien

    « C’est long, c’est long… » : c’est tout simplement fini, oui ! L’UCI n’a pas étendu la suspension d’Alejandro alors qu’elle a assisté au jugement. Pourquoi donc une si longue attente ? Parce que l’UCI s’est aperçu que les preuves du CONI sont inexistantes….ou juridiquement invalables, ce qui revient au même : Alejandro ne sera pas suspendu.

    Mieux : il gagnera la Vuelta et le Mondial cette saison, ainsi que la Clasica San Sebastian, et peut-être le Championnat d’Espagne, le Dauphiné et le Tour de Lombardie…

    Venga Valverde !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. Alphonse
    Soumis le 27 mai 2009 à 12:28 | Permalien

    Et Soler le poissard qui a encore abandonné: tendinite consécutive à sa chute. Proprement poussé au fossé par un équipier de Cavendish à l’approche d’un sprint, ce dernier manqua de peu de l’accompagner au sol puis se permit d’invectiver le grimpeur colombien (meurtri) une fois la ligne d’arrivée franchie; avant de présenter des excuses semble-t-il spontanées (il semble que Cavendish ait cette qualité). Et le meilleur grimpeur du Tour 2007 (au classement et dans les faits), rejeté du Tour 2009, de craindre pour la suite de sa carrière: http://www.cyclismag.com/article.php?sid=5043
    Sport cruel.
    Retour de Rémi Pauriol au Dauphiné (qui part de Lorraine!).
    Alléchant: Gesink, Fuglsang, Boonen, Nibali, Devolder, Szmyd à son compte (?), Evans, Contador, V. Efimkin, Moncoutié, Valverde, L.L. Sanchez, Joly, Pauriol, Cobo, Peireiro, Uran, T. Dekker, Coppel, Gadret, Martin, Franck, 42 km clm à Valence, Ventoux, Izoard, Galibier, Croix de Fer, St-François-Longchamp, Plateau des Petites Roches, de quoi espérer un joli spectacle.
    http://criterium.ledauphine.com/criterium09/edition-2009,1.html
    Sastre peut encore gagner le Giro sans toutefois attaquer de loin. Si Menchov et Di Luca sont dans une condition très voisine sur les pentes du Blockhaus (malheureusement raccourci, et je reste sceptique devant l’argument de la neige) et du Vésuve, il peut très bien profiter d’un marquage sur une attaque à 8 ou 10 km du ou des sommets. De plus, il semble en condition ascendante, auquel cas il pourrait sinon surcompenser au moins mieux récupérer lors de l’intervalle de repos. En revanche, Menchov et Di Luca étaient très efficients dès le début du Giro et il est possible que leur condition commence à décroitre.
    Il est toujours intéressant qu’une épreuve de trois semaines demande à ses participants des exercices difficiles au début et à la fin de cet intervalle. Ce que les organisateurs du Tour ne veulent pas entendre, obnubilés qu’ils sont par l’entretien d’un suspense qu’ils assurent par l’absence de difficultés avant les derniers jours, réduisant ainsi de fait la durée de leur épreuve.
    Je persiste en conséquence à proposer la réduction du Tour de France à une dizaine de jours, ce qui de plus laisserait de la place pour d’autres épreuves sur la période estivale.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Alphonse
    Soumis le 27 mai 2009 à 12:31 | Permalien

    Et Soler le poissard qui a encore abandonné: tendinite consécutive à sa chute. Proprement poussé au fossé par un équipier de Cavendish à l’approche d’un sprint, ce dernier manqua de peu de l’accompagner au sol puis se permit d’invectiver le grimpeur colombien (meurtri) une fois la ligne d’arrivée franchie; avant de présenter des excuses semble-t-il spontanées (il semble que Cavendish ait cette qualité). Et le meilleur grimpeur du Tour 2007 (au classement et dans les faits), rejeté du Tour 2009, de craindre pour la suite de sa carrière: http://www.cyclismag.com/article.php?sid=5043
    Sport cruel.

    Retour de Rémi Pauriol au Dauphiné (qui part de Lorraine!).
    Alléchant: Gesink, Fuglsang, Boonen, Nibali, Devolder, Szmyd à son compte (?), Evans, Contador, V. Efimkin, Moncoutié, Valverde, L.L. Sanchez, Joly, Pauriol, Cobo, Peireiro, Uran, T. Dekker, Coppel, Gadret, Martin, Franck, 42 km clm à Valence, Ventoux, Izoard, Galibier, Croix de Fer, St-François-Longchamp, Plateau des Petites Roches, de quoi espérer un joli spectacle.
    http://criterium.ledauphine.com/criterium09/

    Sastre peut encore gagner le Giro sans toutefois attaquer de loin. Si Menchov et Di Luca sont dans une condition très voisine sur les pentes du Blockhaus (malheureusement raccourci, et je reste sceptique devant l’argument de la neige) et du Vésuve, il peut très bien profiter d’un marquage sur une attaque à 8 ou 10 km du ou des sommets. De plus, il semble en condition ascendante, auquel cas il pourrait sinon surcompenser au moins mieux récupérer lors de l’intervalle de repos. En revanche, Menchov et Di Luca étaient très efficients dès le début du Giro et il est possible que leur condition commence à décroitre.
    Il est toujours intéressant qu’une épreuve de trois semaines demande à ses participants des exercices difficiles au début et à la fin de cet intervalle. Ce que les organisateurs du Tour ne veulent pas entendre, obnubilés qu’ils sont par l’entretien d’un suspense qu’ils assurent par l’absence de difficultés avant les derniers jours, réduisant ainsi de fait la durée de leur épreuve.
    Je persiste en conséquence à proposer la réduction du Tour de France à une dizaine de jours, ce qui de plus laisserait de la place pour d’autres épreuves sur la période estivale.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. thomucien
    Soumis le 27 mai 2009 à 12:39 | Permalien

    allez piti!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. thomucien
    Soumis le 27 mai 2009 à 12:40 | Permalien

    heureusement pour armstrong, il n’a pas de chien!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. alain39
    Soumis le 27 mai 2009 à 2:19 | Permalien

    Difficile à ce stade de considérer la pertinence et la validité des preuves de l’UCI.
    A ce stade je crois comprendre que ce qui est reproché à la CONI est d’avoir utilisé des poches de sang saisies lors de Puerto pour faire des comparatifs ultérieurement alors que la justice espagnole l’a interdit en classant le dossier.
    D’ailleurs le dispositif de cette décision serait intéressant à lire afin de connaitre si il interdit expressément l’usage ultérieur des pièces saisies lors de puerto.
    De toute évidence cette décision n’est opposable qu’en Espagne et pour les poches de sang non transmises à d’autres instances qui n’étant pas parties à cette procédure ne sont pas soumises à son jugement.
    Ces poches sont entrées quelque part dans le domaine opublic et les détenteurs sont librs d’en faire usage conformément à la législation nationale concernée.
    C’est ce qui avait été fait pour Basso en est la preuve puisqu’il a été confondu sur la base des pièces saisies lors de puerto.
    D’un strict point de vue légal je ne vois pas ce qui peut interdire la Coni d’utiliser les preuves en sa possession.
    Le risque pour Valverde réside en la pénalisation du dossier car celà accroit les pouvoirs d’enquête et il donen aussi une connotation politique à ce dossier devenu transfrontalier.
    Il joue gros sur ce coup sauf à être assuré de la mensuétude du juge espagnol et des pouvoirs publiques.
    Ceci démontre que les Valverde, Boonen (le toxico pour le traitementest le tdf) et autres sont prêts à tout pour courir et que leur cupidité et sans limites. Car poursuivre quelqu’un au pénal est infamant et lourd de conséquences et c’est vraiment une procédure rarissime.
    Définitivement il faut se débarasser de cette vermine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Alphonse
    Soumis le 27 mai 2009 à 2:43 | Permalien

    « Difficile à dire », « je crois comprendre », Alain remet un peu de doute dans les commentaires sur la Flamme. C’est appréciable car la place des certitudes et de l’omniscience auto-attribuée a pris une importance pesante ces derniers temps. Je me permet d’espérer que cela infléchira la tendance et rendra un peu d’humilité au collègue Colt Seevers.
    Ceci dit, Alain, il me semble qu’en l’occurence l’amalgame entre Valverde et Boonen est maladroit. Le Belge n’est en aucun cas en contravention avec la législation sportive, et l’interdire de Tour de France ou autre épreuve serait me semble-t-il tout simplement une discrimination à l’exercice de son travail.
    A propos de l’Espagnol, je crois qu’on est tous dans l’expectative d’une affaire qui devient un jeu entre différentes législations. Il n’empêche qu’à la base, il y a tout de même une fraude sportive.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. Dave
    Soumis le 27 mai 2009 à 4:24 | Permalien

    Je n’ai toujours pas compris comment le Coni avait pu se procurer une poche de sang de Pitti-Valv… Quelqu’un le sait ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. Alphonse
    Soumis le 27 mai 2009 à 6:18 | Permalien

    C’est effectivement une question très pertinente. De plus, s’il a obtenu une poche de sang de Valverde, quid d’une poche de sang susceptible d’être celui de Contador (et autres sportifs), qu’elle pourrait comparer au sang de Contador prélevé au Giro 2008?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. Alphonse
    Soumis le 27 mai 2009 à 6:19 | Permalien

    Et Soler le poissard qui a encore abandonné: tendinite consécutive à sa chute. Proprement poussé au fossé par un équipier de Cavendish à l’approche d’un sprint, ce dernier manqua de peu de l’accompagner au sol puis se permit d’invectiver le grimpeur colombien (meurtri) une fois la ligne d’arrivée franchie; avant de présenter des excuses semble-t-il spontanées (il semble que Cavendish ait cette qualité). Et le meilleur grimpeur du Tour 2007 (au classement et dans les faits), rejeté du Tour 2009, de craindre pour la suite de sa carrière.
    Sport cruel.

    Retour de Rémi Pauriol au Dauphiné (qui part de Lorraine!).
    Alléchant: Gesink, Fuglsang, Boonen, Nibali, Devolder, Szmyd à son compte (?), Evans, Contador, V. Efimkin, Moncoutié, Valverde, L.L. Sanchez, Joly, Pauriol, Cobo, Peireiro, Uran, T. Dekker, Coppel, Gadret, Martin, Franck, 42 km clm à Valence, Ventoux, Izoard, Galibier, Croix de Fer, St-François-Longchamp, Plateau des Petites Roches, de quoi espérer un joli spectacle.

    Sastre peut encore gagner le Giro sans toutefois attaquer de loin. Si Menchov et Di Luca sont dans une condition très voisine sur les pentes du Blockhaus (malheureusement raccourci, et je reste sceptique devant l’argument de la neige) et du Vésuve, il peut très bien profiter d’un marquage sur une attaque à 8 ou 10 km du ou des sommets. De plus, il semble en condition ascendante, auquel cas il pourrait sinon surcompenser au moins mieux récupérer lors de l’intervalle de repos. En revanche, Menchov et Di Luca étaient très efficients dès le début du Giro et il est possible que leur condition commence à décroitre.
    Il est toujours intéressant qu’une épreuve de trois semaines demande à ses participants des exercices difficiles au début et à la fin de cet intervalle. Ce que les organisateurs du Tour ne veulent pas entendre, obnubilés qu’ils sont par l’entretien d’un suspense qu’ils assurent par l’absence de difficultés avant les derniers jours, réduisant ainsi de fait la durée de leur épreuve.
    Je persiste en conséquence à proposer la réduction du Tour de France à une dizaine de jours, ce qui de plus laisserait de la place pour d’autres épreuves sur la période estivale.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. alain39
    Soumis le 27 mai 2009 à 8:14 | Permalien

    Si ma mémoire est bonne la Coni a demandé les poches de sang en 2006. D’ailleurs je pense que ce ne sont pas les poches qui ont été envoyées mais une quote part de celles-ci la justice espagnole n’ayant pas le droit de s’en désaisir totalement.
    Fautes d’avoir été clairement identifiés il est raisonnable de penser que plusieurs échantillons munis de leur noms de codes ont été adressés à la Coni par la justice espagnole.
    L’amalgame avec Boonen était seulement un clin d’oeil à ses aveux aux termes desquels il avançait en 1er lieu son traitement et que le cyclisme était le dernier de ses soucis.
    Depuis la tendance semble s’inverser et donc on constate une fois encore que le mensonge est toujours bien présent.
    Le bon sens voudrait que l’UCI réclame des tests et ce portant sur l’ensemble des coureurs avec à la clef une double sanction à savoir suspension d’au moins 5 ans et une restitution des gains représentant une année de salaires. Cet engagement s’il est encore valable avait été signé par les coureurs avant le tdf 2007.
    Ceci aurait le mérite de tout remettre à plat et de classer puerto pour ce qui concerne le cyclisme car n’oublions pas que sur les 200 échantillons seulement 50 concernent des cyclistes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. Marmotte
    Soumis le 27 mai 2009 à 9:09 | Permalien

    Quelqu’un sait si un seul autre sportif (autre que cycliste) a été suspendu/investigué à la suite de Puerto ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  17. Soumis le 27 mai 2009 à 9:18 | Permalien

    @Dave, Alphonse, alain39 : j’avais fait début mai sur mon blog un récapitulafif sur l’affaire Valverde avec le CONI : http://cyclisman.over-blog.com/article-31061348.html

    En fait, le CONI s’est procuré une poche de sang d’Alejandro lors d’un contrôle sanguin au Prato Nevoso, arrivée (italienne) d’une étape du dernier Tour de France.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  18. colt seevers
    Soumis le 27 mai 2009 à 10:38 | Permalien

    Au pied du blockhaus voekler le courageux du jour explose littéralement dans la roue de cardenas, bouche grande ouverte. Les Cervelo ont imprimé un tempo sur le plat et sur ordre se dispersent instantanément avant d’aborder la difficulté du jour (si ce n’est de l’année, 18km à 7%, soit l’ascension du plateau de beille)

    Démarrage d’un liquigas (szmid) suivi puis lâché par pellizoti (dans un virage il mène le train dans le suivant fait un signe de bras pour le relais mais il se retourne et oups il a lâché szmid sans s’en rendre compte)

    Contre d’armstrong. Contrairement à la maorité silencieuse qui ne jure que par le 39, il enroule son 38-24 et prend les virages à l’extérieur. La cadence est calculée pour être scientifiquement la plus rentable.

    Mais derrière Di luca branche l’assistance électrique (ce qui prodigue des accélérations d’un bon 500 watts) et déplume armstrong (qui prouve qu’il est bien trop lourd pour se présenter au départ d’un grand tour comme le giro, mais que pour se voir offrir 1.2 million d’euros, on ferait n’importe quoi) en 180 tours de pédale (deux minutes).

    Il n’arrête pas son effort et c’est impressionant. Il freine dans les virages. Derrière lui, Le crocodile (qui a été nommé dans l’affaire kohl et devra donc rendre gorge en place publique à l’arrivée du giro) et monsieur propre sourient dans sa roue, bien contents du mauvais coup qu’ils lui préparent. Garzelli est à la ramasse, mais c’est peut être lui qui va planter tout le monde dans le dos à la fin.

    On oublie le moulin à café, relégué derrière, dans la roue de monsieur 500 watts qui est fatigué. Pourtant c’est son équipe qui a commencé à exciter tout le monde.

    Di luca crachote. Il commence à avoir les cuisses qui chatouillent un peu. Il a déjà réussi à dézinguer armstrong et garzelli. C’est dire si le moteur a de quoi commencer à crachoter un peu!

    Pellizoti, le félon, le traître, l’éminence grise du royaume liquigas, continue de mener en écoutant les taille-haut dans son dos. Il ira au bout, il se le jure, ça se voit derrière ses lunettes bleues. Sa cadence est un peu juste. On verra bien.

    Tiens un replat. Garzelli fait jonction. C’est bizarre ce peloton de quatre. On se souvient qu’il n’y avait de basso et armstrong dans le plateau de beille. Ou armstrong, heras et beloki… là ça donne l’impression que ça va encore tourner au sprint de masse à l’arrivée, réglé par qui saute sur la ligne gagne.

    L’image est sur le moulin à café, qui ne tourne plus les jambes. Regard dans le vide. Il n’aurait pas du tout miser sur le CLM, car aujourd’hui il n’a plus de forces dans la roue de sastre, vainqueur d’avant hier, lui aussi bloqué aujourd’hui.

    Il est temps qu’elle se termine cette étape ennuyeuse au possible. Toujours les mêmes dopés devant, à jouer à pierre feuille ciseau pour se distribuer les victoires d’étapes.

    L’e-solex est inépuisable, c’est lui qui mène à bloc depuis le pied du blockhaus et il doit même se fauriler entre les motos qui ne vont pas assez vite pour lui. Dans son élan il fait pêter basso et garzelli dans sa roue, une dizaine de tifosi qui ne peuvent pas courir si vite qu’il pédale. Le crocodile, lui, sort les yeux et les narines de l’eau. il attend son heure (250 m avant la ligne.)

    La flamme rouge.

    L’oreillette de Pellizoti doit avoir explosé sous les VAI VAI VAI du directeur sportif, car il lui semble que di luca roule à 28km/h dans 7% depuis trois minutes… à moins que ce soit dans 10% !

    Sur la ligne, la victoire au félon.

    Le croco n’en peut mais. Pourtant c’est pas l’envie qui manquait.

    Le trophée du plus gros moteur du giro à di luca !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  19. colt seevers
    Soumis le 27 mai 2009 à 10:49 | Permalien

    Les poches de sang destinées à valverde marquées « piti » le chien qu’il a du abandonner en lui coupant l’oreille depuis pour ne pas qu’on puisse l’identifier par son tatouage, ont bel et bien été retrouvées dans le frigo de eufemiano (j’adore ces noms, eufemiano, piti). Pour pouvoir vérifier leur origine ou leur destination , on a voulu pratiquer un test ADN à partir d’un contrôle antidopage à prato nevoso. J’imagine qu’il aurait bien voulu donner une poche de son sang au sommet de prato nevoso si ça avait pu lui faire gagner le tour de france (mentheour aurait bien bu 3 litres de gazole par jour, lui) mais je crois plutôt qu’il s’en est fait injecter la moitié d’une…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  20. colt seevers
    Soumis le 27 mai 2009 à 10:54 | Permalien

    Dans l’affaire puerto, Deep throat, gorge profonde dans l’affaire du watergate du dopage c’est le docteur fuentes. Aucun sportif n’a été nommé et encore moins inquiété. Footballeurs et athlètes ont apparement autant sinon plus de relations avec la mafia que les cyclistes. Ils ont promis de tuer eufemiano s’il caftait quoi que ce soit de plus. Force est de constater qu’ils sont plutôt persuasifs, les big guns du real madrid et du barça. C’est pire que l’affaire kennedy.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  21. alain39
    Soumis le 27 mai 2009 à 11:36 | Permalien

    Super cite clément certes totalement dédié au bel Alejandro mais très plaisant à lire.
    Je me suis régalé.
    Ceci étant tu n’expliques pas comment la Coni a obtenu un échantillon des poches de sang de valverde détenu dans le cadre de puerto.
    De mémoire le juge espagnol avait envoyé des poches dans le cadre de l’affaire Basso et faute d’être nominatives il est raisonnable de penser que plusieurs échantillons ont été adressés.
    Par ailleurs ton analyse juridique est très intéressante ceci étant je ne vois pas en vertu de quelle légilsation un juge espagnol qui a volontairement fourni des échantillons peut empêcher une instance italienne dans l’exercice de sa mission et conformément à la législation de son pays.
    Le droit espagnol n’a pas vocation à s’appliquer en Italie et la Coni est en droit d’utiliser les échantillons en sa possession.
    Le contrôle ADN est peut être autorisé de plein droit en Italie et de mémoire dans le courrier signé avant le tdf 07 les coureurs avaient accepté de se prêter à ce type de contrôle (à vérifier).
    La question est de savoir si, juridiquement lorsqu’elle découvre qu’un coureur étranger est convaincu de dopage est elle en droit de lui interdire de courir en Italie.
    Seule une étude approfondie de la loi italienne et des compétences de la Coni nous permettrait de répondre à cette question.
    En toute logique elle devait informer l’agence mondiale de lutte contre le dopage (ce qui a été fait)et l’UCI (ce qui a été fait).
    Sur ce point rien à lui reprocher.
    A ces instances de décider du sort du coureur et là on apprend que des tractations sont en cours.
    Il est évident que c’est tout le sport espagnol qui risque d’être éclaboussé car si le contrôle des échantillons de puerto venait à se généraliser tous sports confondus c’est la fin des haricots.
    La finale de ce soir pourrait en être entachée idem pour Roland Garros.
    Ce serait une bombe d’ampleur mondiale et très certainement un cataclysme outre pyrénées.
    Ceci explique les tergiversations de l’UCI car c’est très sensible.
    Je pense que Valverde est conscient des faiblesses de son argumentaire juridique mais le vrai débat se situe ailleurs car si les pouvoirs espagnols le lâche c’est le début de la fin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  22. plasthmatic
    Soumis le 27 mai 2009 à 11:52 | Permalien

    Colt Seevers, je trouve pas les mots …

    Enfin, de ceux que Laurent accepte …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  23. francisponch
    Soumis le 27 mai 2009 à 12:25 | Permalien

    hè danilo « moulin a café », t’as planqué ou ta centrifugeuse ???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  24. Alphonse
    Soumis le 27 mai 2009 à 12:27 | Permalien

    Une accélération de 500 Watts est à la portée du premier amateur venu. C’est un détail.

    J’espère que ton commentaire 18, colt seevers, marquera un aboutissement dans ta montée au ciel. Et de grâce, maintenant que tu es là haut, mon dieu, oublie notre petite planète…

    Parce qu’il semble inévitable que, toujours, quelqu’un la détienne, je n’aime pas le mot « vérité »…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  25. francisponch
    Soumis le 27 mai 2009 à 12:29 | Permalien

    Mais la peur des effets secondaires n’a jamais freiné les tricheurs dans le sport de haut niveau…

    en effet l’article fait froid dans le dos !…bientot la montee du ventoux enre 2 bieres !!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  26. colt seevers
    Soumis le 27 mai 2009 à 12:48 | Permalien

    Sans la vérité notre vie serait sale.

    Nous sommes tout le temps contredits par d’autres. Le mal est une contradiction constante. Les individus sont souvent tentés, leur moralité subit des tentations qui viennent de groupes ou d’autres individus charismatiques. Mais nous devons apprendre à résister, à défendre notre réalité, qui a un sens pour nous.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  27. Dan Simard
    Soumis le 27 mai 2009 à 1:10 | Permalien

    Le commentaire #1 d’hier soir m’a mis le sourire au visage pour quelques minutes, et vous? 🙂 Ca promet pour le tour.

    Je magasine pour des poches de sang sur E-Bay !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  28. Dave
    Soumis le 27 mai 2009 à 1:12 | Permalien

    Le ciel est décidément bien haut ce soir 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  29. Alphonse
    Soumis le 27 mai 2009 à 2:17 | Permalien

    Qu’il était beau, aujourd’hui, Menchov, avec son allure princière et son visage impassible. Jacky Durand et Richard Virenque, vieux briscards à qui on ne la fait pas (et bien si!), ont passé la moitié de leurs commentaires à s’extasier de sa maitrise. Et de savoir, eux, qu’il sauterait même aisément Di Luca au sprint pour la bonif. Et voilà que le Russkoff céda net au Rital dans les derniers 200 m, redonnant espoir à ceux qui ne croyaient plus au suspense.
    Faciès, facilité, vérité, prétention…
    Par le passé, Jacky Durand a démontré une qualité: la capacité à la reconnaissance de ses erreurs. Qualité rare…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  30. Eric Fruttero
    Soumis le 27 mai 2009 à 2:56 | Permalien

    @Colt, #16

    Dur a suivre, mais c’est du Bon !
    Merite un transfert aux copains..

    🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  31. lafringale
    Soumis le 27 mai 2009 à 3:13 | Permalien

    Le Coni s’est procuré un echantillon de la poche 18 attribué à Valv(piti) en profitant des vacances du juge Serrano en charge de l’affaire;sa remplaçante s’était montrée plus accomodante en acceptant la requête .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  32. alain39
    Soumis le 28 mai 2009 à 1:27 | Permalien

    Merci la fringale de cette info qui nous manquait.
    J’ai bien aimé le live imagé de colt seevers.
    Les surnoms sont plutôt sympathiques et ma foi il y a de l’humour.
    Le richesse de ce site tient à la variété des commentaires.
    Et comme le dit alphonse personne n’a la vérité mais quelque part nous la cherchons tous comme une sorte de balise argos.
    Prix spécial du jury à Armstrong qui s’améliore de jour en jour. Le beau Jef va devoir se préparer à le voir briller sur le tdf auf à ce que l’UCI fasse son boulot et retire la licence à Astana.
    Période excitante entre un giro sur lequel nous avons une parfaite vision du cyclisme à 2 vitesses, l’affaire Valverde, la faillite de Astana, les insinuations de Cunégo, les actions de Boonen et les aveux de Khol. Ca fait beaucoup en très peu de temps et je pense que ce n’est pas fini car il semble se profiler une sorte de fracture au sein du monde du vélo avec d’un côté le monde du dopage qui continue à régner et qui se défend bec et ongle contre une fronde de moins en moins silencieuse. Les mots omerta, dopage généralisé, cyclisme à 2 vitesses, étonnant, sont de plus en plus prononcés. Même le beau Jeff a du mal à contenir ce type de remarques.
    On sent moins de complaisance.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  33. Roger13
    Soumis le 28 mai 2009 à 5:35 | Permalien

    Menchov était probablement un petit cran en dessous mais il n’est pas du tout certain que Di-luca aurait grapillé plus en attaquant à 1 Km de l’arrivée. Menchov n’était pas capable d’accelerer, sa filière anaérobique était certes moins performante que celle de son adversaire mais en endurance (sur 2 ou 3 minutes) il n’est pas dit qu’il ne serait pas revenu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  34. francisponch
    Soumis le 28 mai 2009 à 6:38 | Permalien

    ouaip et heureusement pour Menchov qu ils ne sont pas alles jusqu’a sommet du col en raison de l’enneigement ! La montee a ete ecourtee de 5 bornes environ

    on imagine le temps perdu !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!