Quel début de saison!

Y’a pas à dire, on s’est régalé ce week-end en suivant les diverses courses au programme: Tour d’Oman, Tour d’Andalousie, Tour du Haut-Var et Tour d’Algarve. Retour commenté sur ces courses, et quelques autres nouvelles dans le style “Tour de l’actualité“.

1 – Tour d’Oman. Victoire vendredi dernier d’un coureur peu connu, Rafael Valls (Lampre-Merida) sur Green Mountain où il a battu Tejay Van Garderen et Alejandro Valverde, rien que ca. Fort de cette victoire, le coureur espagnol a pu s’emparer du général et ne l’a plus lâché jusqu‘à la fin.

L‘étape de Green Mountain a été intéressante puisqu’on y retrouve de nombreuses pointures dans les 12 premiers: Rafal Majka (4e), Thibault Pinot (5e), Rui Costa (6e), Jakob Fuglsang (10e) et Roman Kreuziger (11e).

On peut dire que l‘équipe Lampre-Merida fait un beau début de saison, avec la victoire de Valls, des belles places de Rui Costa et un Filippo Pozzato qu’on sait par ailleurs dans une condition qu’il n’avait plus eu ces dernières années, fort de ses résultats sur d’autres courses. Attention à eux sur les Classiques, notamment Milan SanRemo, comme sur Tirreno-Adriatico le mois prochain.

Le Québécois Dominique Rollin a pour sa part terminé 50e du général. Nacer Bouhanni, le sprinter de son équipe Cofidis, a terminé 7e de la dernière étape.

2 – Tour d’Andalousie. Alors là, payez vous le spectacle de l‘étape de vendredi, remportée par Contador, et de la réplique de Froome sur l‘étape de samedi, disputée par une météo difficile. Quel spectacle! Parfait pour les séances actuelles de home-trainer.

On peut dire que ces deux là sont de grands rivaux et que la saison 2015 s’annonce d’ors et déjà intense entre eux, avec comme toile de fond le prochain Tour de France. J’ai été par ailleurs surpris de voir la vitesse avec laquelle Contador a décroché samedi, comme s’il avait vraiment explosé d’un coup. Il semblait planté dans la pente sur les derniers 700m de l‘étape, vidé de ses énergies (le froid peut-être?). Surprenant compte tenu du numéro qu’il avait fait la veille.

Le dernier mot est donc revenu – non sans surprise lorsqu’on voyait Contador évoluer vendredi dernier – à Chris Froome. L‘équipe Sky a été à la fête ces derniers jours, puisque Geraint Thomas a remporté le général du Tour d’Algarve au Portugal, course sur laquelle Richie Porte a également brillé: la Sky retrouverait-elle ses moyens après une saison 2014 en dents de scie?

À noter également les belles 5e et 9e places au général des coureurs Français Romain Bardet et Sylvain Chavanel. 14e, Jérome Coppel semble se retrouver également, le changement d‘équipe lui ayant possiblement fait du bien.

3 – Tour du Haut Var. Victoire finale du Luxembourgeois de l‘équipe AG2R-La Mondiale Ben Gastauer devant un certain… Philippe Gilbert. Ce dernier semble donc retrouver une excellente condition à temps pour les rendez-vous du printemps.

Vainqueur de la première étape samedi, Ben Gastauer a le mérite d’apporter une victoire à l‘équipe française AG2R-La Mondiale au bon moment, en début de saison, de quoi mettre tout le monde en confiance pour une autre grande saison, après celle l’an dernier.

Le Québécois Antoine Duchesne chez Europcar termine quand à lui 34e au général, pas mal du tout en ce début de saison.

4 – Tour d’Algarve. Victoire finale de Geraint Thomas chez Sky devant le champion du monde Michal Kwiatkowski et le Portugais de l‘équipe Katyusha Tiago Machado. Un autre Sky, Richie Porte, termine 4e du général non sans avoir remporté une belle victoire d‘étape samedi au terme de l’ascension vers Malhao.

Rein Taaramae termine quant à lui 6e du général et vient donc confirmer un bon début de saison au sein de sa nouvelle équipe Astana. J’en parlais récemment sur ce site.

Il convient également de souligner l’excellente prestation du coureur canadien de la région d’Ottawa Mike Woods, 5e de l‘étape-reine samedi remportée par Porte, et au final 12e du général à un peu plus de 3 min du vainqueur. À ce niveau de compétition, c’est un excellent résultat susceptible de le mettre bien en confiance pour la suite de la saison, et de convaincre ses équipiers chez Optum-Kelly Benefit qu’ils peuvent lui faire confiance lorsque la route s‘élève. Il pouvait bien nous faire souffrir dans le Parc de la Gatineau ces dernières années!

5 – Tom Boonen. Excellente entrevue avec lui, qui nous permet de mieux comprendre sa saison 2014 et d’entrevoir dans quel état d’esprit il aborde 2015. Je crois qu’on le reverra devant sur le Ronde et la Reine des Classiques cette année!

6 – Gênant. Alexandre Vinokourov n’est plus l’ambassadeur du Kazakhstan auprès du CIO dans le dossier de l’obtention, pour la ville d’Almaty, des Jeux Olympiques 2022. Si on affirme officiellement qu’il aurait démissionné, on lui a très certainement fait comprendre que sa réputation était devenue gênante dans ce dossier, Vinokourov trainant d‘énormes casseroles de dopage dans sa carrière, ainsi que l’an dernier à titre de manager de l‘équipe Astana ou pas moins de 5 cas de dopage ont été révélés en quelques mois.

Il était temps.

7 – Compteur. Intéressant petit article sur l‘étalonnage des compteurs cyclistes, une étape que plusieurs négligent, avec pour conséquence des imprécisions dans les mesures. Voilà qui vous permettra de bien préparer votre saison 2015, si l’hiver québécois peut lâcher un jour!

37 Commentaires

  1. alain39
    Soumis le 23 février 2015 à 4:35 | Permalien

    Et c’est reparti. les saisons se suivent et se ressemblent.
    Toujours les mêmes devant sur les grandes courses.
    Il y a bien un cyclisme à 2 vitesses.
    Ce tour d’Andalucia et d’Algarve confirment la domination des Sky, Tinkof et à moindre mesure Movistar.
    Contador et Froome dominent tout le monde avec seulement 4 jours de course dans les jambes. Et je dis bien dominent pour ne pas dire écrasent car samedi le 3eme est à 1mn39. Une paille ou plutôt un gouffre car Bardet est un super grimpeur qui plus est avantagé dans les forts pourcentages.
    Mieux encore si vous jetez un oeil sur les classements vous vous rendez compte ensuite qu’entre le 3eme et le 10eme il y a une minute de différence et ce sur toutes les étapes de montagne. Les autres se suivent de près tout en étant à des années lumières des 2 mobylettes.
    J’ai vu les 2 étapes et le constat est assez simple. Celui qui gagne est celui qui mouline le plus et le plus longtemps.
    Vendredi sur la montée Froome a été plus rapide que Contador et tous les 2 moulinaient comme des mixeurs. Certes avec des styles différents mais le rythme de pédalage était élevé sur des pourcentages infâmes. On sent qu’ils ont une réserve de puissance énorme et pas de souci de souffle. Ca ventile bien.
    Samedi Contador qui a eu un coup de moins bien ne pouvait pas mouliner comme Froome. On l’a bien vu, il tient l’accélération de Froome mais après 300 m il doit se ranger et ensuite sur tout le reste de la montée il tourne beaucoup moins vite les jambes que la veille et que Froome qui lui vole littéralement jusqu’à la ligne dans son style affreux. Il n’est pas à la ramasse mais ne peut pas suivre tout en conservant un rythme très élevé puisqu’il continue de creuser l’écart sur les autres. Sur des montées courtes c’est assez étonnant car généralement on arrive vite au point de rupture et ensuite c’est sauve qui peut pendant quelques centaines de mètres pour retrouver un bon rythme. Mais là c’est pas le cas il lâche mais sans exploser. Bilan il perd 28 secondes et le leadership pour 2 secondes.
    Sur le tour d’Algarve c’est la même chose avec des Sky qui font ce qu’ils veulent. Car l’autre élément important est de constater que c’est l’équipe entière qui roule comme un avion. Kennaugh le pistard sort tous les jours des montées de fou avec les mains en bas du guidon sur du 14%. On revoit donc ce spectacle affligeant de rouleurs grimper les cols les mains en bas du guidon comme aux plus belles heures de l’EPO. Nieve est en super forme, Porte a retrouvé ses jambes. Que dire de Geraint Thomas qui grimpe aussi comme un cabri.
    On voit bien que toute l’équipe est en forme alors que les objectifs sont pour plus tard.
    Cette saison s’annonce mal et très clairement la surenchère à la dope est en plein boum. 2014 nous avait annoncé ce renouveau avec un Contador redevenu lui même et une vuelta qui sentait le soufre.
    Pas de podium pour les français au prochain tdf et ça c’est déjà une certitude. Un top 10 va devenir un exploit comme dans les années 90.
    Ce sera intéressant car il va falloir expliquer comment une génération entière de jeunes en devenir va passer à la trappe. Dominés par des trentenaires au passé trouble dans des équipes dirigées par les anciens cadors de la dope.
    Mais l’UCI ne trouve rien à redire et je semble être le seul à m’étonner de ce spectacle qui pourtant devrait réveiller quelques mauvais souvenirs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 16 votes)
  2. legafmm
    Soumis le 23 février 2015 à 6:16 | Permalien

    et alain, comment expliques tu la forme de bardet et de Pinot alors que le Tour est dans 5 mois ?

    n’est ce pas inquiétant de les voir dominer les autres français ?

    bardet met par exemple 1″30 à sicard et edet, un véritable gouffre.
    Pinot met un nibali et un barguil à 2″00, un jeannesson à 10 minutes, c’est quand même hallucinant, je m’inquiète pour la probité de ces 2 coureurs !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  3. thierry Mtl
    Soumis le 23 février 2015 à 9:03 | Permalien

    Il y a 10 ou 15 ans, on ne pouvait pas avoir des bagarres comme ça en février. Ullrich digérait ses beignes, Andy Schleck traînait 15 minutes derrière le peloton et Armstrong se contentait de s’y terrer tranquillement à l’abris du vent. Tous clamaient de façon mensongère qu’il ne fallait pas brûler trop d’énergie avant juillet. Foutaise, on confirme ce mensonge aujourd’hui par les démonstrations actuelles. Autre technique de dopage (ou absence de dopage ?), autre méthode d’entraînement. Les coureurs sont déjà dans une forme avancée qu’ils maintiendront pendant quelques mois, un peu comme vous et moi. Fini les « pics de forme » démesurés, à cause du passeport bio par lequel il faut garder des paramètres similaires toute l’année. En fait, pas totalement fini, Nibali nous en a fait la preuve en juillet dernier. Mais encore là, Froome et Contador n’y étaient plus pour comparer.

    p.s. : On voit qu’ils peuvent encore perdre du poids pour la haute montagne. Froome est encore un peu enveloppé (oui oui, un peu enveloppé parmi ces anorexiques saisonniers). Ce processus d’amaigrissement qui a rendu Wiggins un peu fou au point de le décourager des grands tours (il a aujourd’hui 8 kilo de plus qu’en juillet 2012). Relisez la description du processus qu’en fait Taylor Hamilton si vous en douter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  4. thierry Mtl
    Soumis le 23 février 2015 à 9:04 | Permalien

    Cette dernière semaine s’est déroulée sous un écrasant ciel bleu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  5. Michel M
    Soumis le 23 février 2015 à 10:02 | Permalien

    « Ce tour d’Andalucia et d’Algarve confirment la domination des Sky, Tinkof et à moindre mesure Movistar. »

    Calmons-nous avec les « confirmations », on est en février les amis! Pim Ligthart vient de remporter deux sprints, ça ne confirme rien, il n’est pas meilleur que Degenkolb, plus dopé qu’un autre, etc.

    À l’étape de la Montagne Verte au Td’Oman, Rafael Valls et TJvG finissent devant Valverde … qu’est ce qu’on « confirme » avec ça?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  6. alain39
    Soumis le 23 février 2015 à 10:16 | Permalien

    @legafmm. Toujours étonné par tes commentaires et surtout je crois que tu devrais regarder la TV. Pas vu les français exploser leurs adversaires. Pas une victoire au compteur. Comparer Bardet à Sicard et Edet j’avoue que je n’aurais jamais osé telle comparaison. Que dire de la comparaison avec Jeannesson. Ils n’ont pas fait 6 du tdf et jamais été réputé comme des supers grimpeurs.
    Pour Bardet on sait qu’il a Paris Nice et les ardennaises pour objectifs alors le voir en forme n’a rien d’étonnant. Qui plus est, il a plus que 3 jours de course et ne met aucun cador à 2 mn.
    A la tv on n’a même pas vu le maillot de Pinot sur l’étape de Green Mountain c’est pour dire combien il a dominé. A la première grosse accélération il a sauté et ce sur une montée qui lui convient parfaitement. Il a ensuite limité la casse mais n’a jamais pesé sur la course. Perdre 35 secondes en un peu plus de 1 km c’est pas merveilleux.
    Nous savons tous que les objectifs de Contador et Froome sont en mai et juillet pour le premier et juillet pour le second. On en est loin, très loin et on se demande d’ailleurs quels gains ils peuvent apporter d’ici là. Ils sont déjà très au dessus des autres et pédalent comme en juillet. La façon dont Froome mouline dans les forts pourcentages ne laisse aucun doute sur sa très grande forme. idem avec Contador qui attaque à 8 bornes de l’arrivée et s’envole pour une montée en solo sans la moindre baisse de régime.
    j’accepte parfaitement que l’on ne partage pas mon analyse mais j’avoue ne pas être sensible à ton argumentaire.
    Par contre je rejoints thierry Mtl sur les changements d’attitudes. Il est évident qu’il y a un nouveau type de dopage et que les cadors sont obligés de suivre des protocoles qui les mettent en forme très tôt dans la saison. Les variations de paramètres étant très identifiables via les contrôles longitudinaux on comprend que les protocoles ont grandement changé et s’inscrivent dans la durée.
    Ils doivent donc gérer une forme élevée sur une longue période. ça a commencé chez Sky et ça se généralise depuis 2014. On comprend que c’est très contraignant et pas simple à gérer. Wiggo ne s’en est jamais remis et Porte a connu une année 2014 très compliquée.
    Seul Nibali semble échapper à cette règle bien que n’étant pas totalement à la ramasse avant ses pics de forme. Il semble simplement avoir des montées en forme plus besogneuses et moins systématiques.
    Rien à voir avec la période Hamilton tel qu’il l’explique brillamment dans son livre durant laquelle il y avait recours à du dopage massif dans les quantités.
    Autre époque autres mœurs mais toujours un cyclisme à 2 vitesses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  7. legafmm
    Soumis le 23 février 2015 à 1:05 | Permalien

    si bardet a paris-nice comme objectif, froome et contador eux, ils visent tirreno, c’est une petite course en mars, mais pour eux ça ne compte pas.

    tu déformes la réalité.

    Même si tu le nies avec force, Pinot et Bardet sont en forme dès les 1ers coups de pédale, 1ere arrivée au sommet et hop Pinot est 5e, 1ere arrivée au sommet et hop Bardet est 3e (il aurait été sans doute encore 3e sur la 2nde mais a crevé au pied).

    Bardet met 26 secondes à kelderman sur 80m, c’est énorme (je rigole pour les 200m).

    et oui le petit menteur, Green moutain ne fait pas 1 km, mais plus de 5, et lorsque Pinot est lâché, il reste en environ 2 km voir plus (difficile à dire puisqu’il n’y avait pas de direct), mais pas 1, ça c’est certain puisque que l’on voit valverde seul à la flamme rouge

    tu déformes la réalité, et pire tu le fais sciemment, c’est pas joli joli.

    mon nom plus, je ne suis pas sensible à tes analyses, car c’est tjr la même chose avec toi, tu déformes les faits à ton avantage.

    tout le contraire de thierry, lui parle vrai, et n’invente rien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 7 votes)
  8. Regis78
    Soumis le 23 février 2015 à 2:36 | Permalien

    Alain39 ne déforme pas la réalité !!!
    Au contraire il rapporte les faits de la meilleure façon possible puisque cela s’est déroulé comme il le décrit.
    D’accord aussi avec lui sur les faux pics de forme, le passeport sanguins mesure les variations donc pas de variations = PEINARD !!!
    Y’a pas de miracle, sauf celui du fric car une cure actuelle pour être capable de gagner des grandes courses c’est 350 KE annuel mini !!!
    Contador est beaucoup plus malin qu’un Armstrong qui écrasait tout, il fait semblant d’avoir des pseudos défaillances, c’est du théâtre ça me fait bien marrer.
    Rendez-vous en juillet entre Froome l’anorexique et Contador la Mobylette des cimes ça va etre sympa je vais aller faire du vélo pendant les étapes que je ne regarderai pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  9. legafmm
    Soumis le 23 février 2015 à 7:18 | Permalien

    Pinot va faire un stage aux Canaries ds une semaine pour préparer Tirreno, tout va bien, lui comme il est français, choisir l’exil est tout à fait logique.

    Aller aux Canaries, c’est normal, alors que pour froome et contador, s’ils vont si loin, c’est forcément pour échapper aux contrôles de l’UCI !!!

    Si Bardet part demain au Tchéribistan, no problemo, c’est logique, le Tchéribistan offre de superbes conditions de travail et surtout c’est loin de tout.

    Regis78, lorsque alain dit que Pinot perd 30 sec en un peu plus d’1 km, c’est un gros mensonge, les images le prouve (au moins 2 si c’est pas plus).

    Lorsque alain dit que froome et contador ne visent qu’une seule course en 2015, c’est un encore un mensonge.

    Lorsque alain dit que les gros pourcentages conviennent mieux à bardet qu’a contador, c’est encore un mensonge.

    Lorsque alain nous raconte que Kennaugh est un pistard, il déforme la réalité à son avantage, oui Kennaugh a fait de la piste comme tous (presque tous) les pros anglais, par contre il ne dit pas que Kennaugh a fait 3e du baby giro à 20 ans (alain vous dira sans doute que c’est une course sur piste à travers la botte italienne).

    la liste est longue

    dernière chose, bardet est soit disant à la ramasse en faisant 3e, par contre Kennaugh vole comme un avion et termine 8e, j’avoue ne pas comprendre la logique du raisonnement de ce cher alain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 8 votes)
  10. Chouchouduvélo
    Soumis le 23 février 2015 à 9:03 | Permalien

    Sur le Tour d’Andalousie, il est difficile de savoir quels résultats auraient eu les outsiders des autres équipes dans la mesure où environ la moitié du peloton a fait partie de la chute massive de la première étape et où on sait que Contador, Froome et Bardet ont eu la chance de ne pas tomber.
    D’autres leaders ont dû abandonner soit le jour même, soit les jours suivants, et parmi certains ont terminé, il devait bien y en avoir handicapés par leurs blessures.
    Quand on voit que le flandrien Chavanel, plutôt bon rouleur, finit 9ème du classement général sur une épreuve qui comportait 2 arrivées au sommet d’un col de montagne en février, ça donne à réfléchir sur le nombre de purs grimpeurs qui n’ont pas pu jouer leur carte à cause des chutes, même s’il a dû s’accrocher pour arriver à suivre dans les forts pourcentages. Idem pour le jeune Bob Jungels dans le top 10.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  11. alain39
    Soumis le 24 février 2015 à 5:57 | Permalien

    @legafmm

    Encore une fois je suis traité de menteur et ce en me prêtant des propos que je n’ai pas tenu.
    Jamais dit que Bardet est meilleur que Contador dans les forts pourcentages.
    Jamais dit que Bardet était à la ramasse.
    Jamais dit que je trouverais normal que pinot aille s’entrainer aux Canaries.
    Pinot sur Green Mountain se prend 35 secondes et n’est jamais avec les meilleurs. Jamais dit que Green mountain ne faisait que 1 km. juste constaté qu’il n’a eu aucune incidence sur la course.
    Jamais dit que Kennaugh est seulement un pistard mais étonné de le voir passer 14% les mains en bas du guidon et d’être tous les jours devant comme la grande partie de l’équipe Sky qui truste les victoires.
    Pas dit que Pinot et Bardet ne sont pas en forme mais seulement qu’ils ne mettent pas tout le monde à plus de 1mn. Il faut lire les écarts qui sont instructifs car on voit bien qu’il y a 2 coureurs devant et les autres derrière qui sont assez proches les uns des autres.
    Je persiste a dire que l’objectif de Froome est le tdf et je n’ai pas connaissance d’une interview dans laquelle il mentionne Tirreno comme un objectif majeur.
    Contador n’a pas un seul objectif avoué mais 2.
    Ce comportement est incorrect et c’est dommage car c’est en opposant les analyses que l’on peut avoir une meilleure acuité. C’est l’objectif de ce site.
    Merci d’arrêter de me traiter de menteur et d’émettre des jugements de valeurs à mon encontre. C’est pas la première fois et ça devient lassant.
    Si tu veux répondre à mes messages je te remercie de rester correct et surtout d’arrêter de déformer mes propos.
    Désolé de faire cette mise au point mais il y a des limites à l’incorrection et je me devais d’apporter des rectifications à tes allégations mensongères.
    Bonne journée à tous les lecteurs de LFR.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  12. legafmm
    Soumis le 24 février 2015 à 6:36 | Permalien

    c’est tjr la même histoire, tu déformes tout.

    « car Bardet est un super grimpeur qui plus est AVANTAGE dans les forts pourcentages », non tu ne l’as pas dis, c’est moi qui invente !!!

    green mountain, tu as dis un peu plus d’1 km, et de plus pinot était là, tjr là, 5e au final, il était ds le groupe de 10 lorsque van garderen fait tout exploser, menteur !!!

    Froome et contador jouent tjr la gagne sur les courses où ils sont, ils n’ont pas besoin d’une itw pour le dire, regarde ds le passé récent, ils font tjr la course lorsqu’ils enfilent un dossard.

    C’est bien ce que je dis, comme tu n’as pas lu d’itw disant que froome vise la gagne sur tirreno, tu conclus qu’il est juste en rodage, tu déformes la réalité pour ensuite exposer ton opinion, c’est un mensonge.

    tu n’as pas dit « kennaugh le pistard », pardon, j’aurais du comprendre qu’il était aussi un grimpeur, excuse moi, j’ai vraiment du mal à te suivre.

    Enfin, je ne t’ai jamais traité de menteur, lorsque je dis menteur, c’est pas vers toi que cela est destiné mais à françois hollande.

    Tu me prends de haut, j’aimerai un peu plus de respect, mes opinions sont différentes des tiennes, mais ce n’ai pas la peine de me prendre pour un gros con, il faut être plus tolèrent !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 10 votes)
  13. Soumis le 24 février 2015 à 7:55 | Permalien

    @Legafmm,

    Encore une fois, je me dois d’intervenir suite à vos commentaires, par ailleurs pertinent dans leur première version.

    J’ai bien relu les propos d’Alain39 et on ne saurait lui prêter des intentions de mentir.

    Par exemple, à propos de Green Mountain, Alain39 n’a jamais écrit que la longueur de cette ascension était d’un kilomètre. Il a simplement écrit « perdre 35 secondes sur un peu plus de 1 km, c’est pas merveilleux ». C’est très différent!

    Vous avez droit à votre opinion et je la publie. Vous apportez un point de vue souvent différent sur l’actualité cycliste, ce qui enrichit ce site et les débats qu’on y trouve. Personne ici ne vous prend pour un gros con, personne ne vous prend de haut.

    Je vous demande, une fois de plus, de simplement faire attention à ce que vous écrivez. En traitant Alain39 de menteur, vous attaquez sa personne. Pourquoi ne pas simplement écrire « j’interprète ou je lis la course différemment de vous et voici pourquoi… ».

    Je me permet de vous donner un truc: assurez vous de bien relire plusieurs fois les textes/commentaires pour ne pas y faire d’erreurs d’interprétation. Parfois, on pense avoir lu quelque chose, alors que ce n’est pas ce qui est écrit. C’est ce que je fais, question de bien comprendre les propos avant d’y réagir. Cela laisse aussi le temps pour être posé.

    Aidez-moi à continuer de faire de LFR un site crédible et de qualité ou tout le monde trouve des commentaires informés de gens qui connaissent le cyclisme, dont vous êtes manifestement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  14. legafmm
    Soumis le 24 février 2015 à 8:13 | Permalien

    Je n’ai jamais traité alain de menteur, jamais.
    Je n’ai jamais traité alain de menteur, jamais.
    Je n’ai jamais traité alain de menteur, jamais.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  15. vinnnch
    Soumis le 24 février 2015 à 10:33 | Permalien

    Legafmm,

    en observateur extérieur de votre débat, je lis tout de même :

    « Lorsque alain dit que les gros pourcentages conviennent mieux à bardet qu’a contador, c’est encore un mensonge. »
    > Alain n’a pas dit que Bardet était meilleur que Contador, il a dit « Bardet est un super grimpeur qui plus est avantagé dans les forts pourcentages ». Ce que j’en comprends pour ma part c’est que c’est sur les forts pourcentages que Bardet est le meilleur (par rapport à lui-même).
    Il se trouve juste que Contador et Froome sont avantagés sur tous les terrains, donc il va de soi que Bardet n’est meilleur que Contador nulle part (sauf les pavés peut-être ! 🙂 ).

    « Bardet met 26 secondes à kelderman sur 80m, c’est énorme (je rigole pour les 200m).
    et oui le petit menteur, Green moutain ne fait pas 1 km, mais plus de 5 »
    > Effectivement tu n’as pas traité alain39 de menteur, mais de petit menteur

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. alain39
    Soumis le 24 février 2015 à 11:09 | Permalien

    Merci Laurent pour ton intervention qui devenait nécessaire.
    Merci Vinnnch d’avoir aussi aidé à restituer la réalité de mes témoignages.
    Je regrette personnellement que des débats d’idées deviennent des luttes de personnes car on perd le sens de ce site et de l’intérêt des messages postés.
    J’avoue être assez focalisé sur le dopage et les dérives de notre sport car personnellement je pense que c’est un fléau tant au plan sportif, équité, moralité que santé.
    Il est insupportable de ne pas lutter contre des dérives qui érigent la tricherie comme seul moyen de gagner. La tricherie ne peut être au coeur du système.
    On assiste à des incohérences qu’il est bon de dénoncer et pour ma part voir une équipe truster les victoires avec autant de coureurs différents me met mal à l’aise.
    En effet, cette suprématie ne peut s’expliquer du pur point de vue sportif. Et puis les événements passés nous ont invariablement révélés que ces outrageuses dominations avaient toutes pour origine le recours à un dopage institutionnalisé au sein desdites équipes.
    Il ne faut pas se voiler la face mais affronter cette réalité et j’invite les lecteurs à lire le livre témoignage de Hamilton qui est très révélateur des pratiques qui ont et malheureusement continuent d’avoir cours au sein du peloton.
    Mes discours peuvent sembler moralisateurs et ainsi irriter certains lecteurs dont bien évidemment legafmm. Je l’accepte car on ne peut pas plaire à tout le monde et puis ça tombe bien car ce n’est pas mon objectif.
    Il est coutumier du fait et ce n’est pas la première fois qu’il m’oppose des jugements de valeurs et attaque ma probité.
    C’est sa façon de lutter contre ce que je considère être la vérité et ma foi je dois avouer que ses saillies à mon encontre ne font que renforcer mes quelques convictions.
    Quand une personne ou un système n’opposent que des dogmes, des falsifications et des attaques ad hominem on peut raisonnablement penser que nous heurtons les biens pensants et dévoilons une vérité que l’on souhaite dissimuler.
    Je ne souhaite rien imposer mais au contraire recueillir l’avis d’autres lecteurs de LFR et ainsi confronter nos opinions.
    Une écrasante majorité des lecteurs partage cette motivation et c’est bien là l’essentiel.
    Bonne journée à tous et merci de votre attention.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  17. Régis
    Soumis le 24 février 2015 à 2:50 | Permalien

    Salut a tous,
    salut legafmm,
    ton point de vue différent enrichi le blog, mais la forme ne me plait pas. Nous ne sommes pas a l école gardienne et pouvons discuter de manière franche et constructive comme le suggère Laurent.
    au plaisir de vous lire , calmement, posément .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  18. legafmm
    Soumis le 24 février 2015 à 3:10 | Permalien

    par contre alain lui il a tout a fait le droit de me mépriser puisque c’est le gd alain, qu’il a tjr raison, et qu’il ne s’est jamais trompé 1 seule fois.

    excusé moi d’être un sot, je suis apparemment complètement ignorant de tout, je comprend tout de travers.

    lorsqu’il dit kennaugh le pistard, je comprend que kennaugh a fait que de la piste, j’suis tellement benet.

    lorsqu’il dit que pinot perd 30 sec en un peu plus de 1 km, je comprend que pinot perd 30 sec en un peu plus de 1 km même si je sais que ce n’est pas vrai, mais je suis tellement idiot.

    lorsqu’il dit que bardet est avantagé par les forts pourcentages, je comprends que bardet est avantagé par les forts pourcentages par rapports aux 2 qui lui ont mis la misère, mais je suis tellement idiot.

    Par contre il faut m’expliquer comment les sky n’ont pas gagné le Tour en 2014, comment Porte a été massacré (le terme est un poil fort) par bardet pinot et péraud (et de nbreux autres coureurs), pourtant d’après alain (le msieur qui sait tout sur tout) cette équipe triche avec du dopage lourd, il est catégorique, comment il sont passés au travers alors ?

    pourquoi le dopage made in sky ne fonctionne qu’avec froome ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  19. Soumis le 24 février 2015 à 4:05 | Permalien

    @Legafmm,

    J’ai été obligé de censurer votre commentaire précédent, il ne vous sera pas difficile de comprendre pourquoi.

    Je laisse celui-ci mais y réagit.

    Je ne vois absolument rien dans les propos d’Alain39 ou qui que ce soit sur ce site qui laisse croire que quelqu’un, quelque part, vous méprise. Si j’avais cette impression, je peux vous assurer que je censurerais sans attendre ces commentaires à votre endroit, comme je le fais pour tout le monde.

    Je vous invite par ailleurs à lire le commentaire laissé par Régis, prouvant que personne ne vous méprise ici.

    De plus, Alain39 n’a jamais prétendu avoir raison, il présente simplement un argumentaire crédible et informé qui enrichit mes textes.

    Personne ne dit que vous êtes un bennet non plus: suite aux propos d’Alain39, je comprends tout à fait son point: Kennaugh est effectivement un pistard, car il est issu de la piste, comme Wiggins, et comme on pourrait dire que Peraud, Hesjedal ou Evans sont des vététistes, car ils sont issus du VTT. Ce ne sont pas proprement des routiers depuis le tout début comme d’autres, dont Contador ou Valverde par exemple. Je suis certain que c’est tout ce qu’a voulu dire Alain39.

    Je suis aussi d’accord avec Alain39 pour dire que Bardet est en effet avantagé dans les forts pourcentages en raison d’un rapport poids/puissance assurément élevé, étant d’un physique filiforme et d’un poids certainement avantageux. Contador et Froome lui demeure évidemment supérieurs, mais Bardet est bien au dessus de la moyenne dans les pentes sévères. Sur du 6-7-8%, il demeure bon, mais perd un certain avantage comparatif.

    Je laisse votre commentaire car vous posez des questions pertinentes à la fin de celui-ci: comme vous, je me demande aussi ce qui se passe chez Sky, à la nuance que le système Sky n’a pas semblé fonctionner chez Froome aussi l’an dernier (bien que son échec sur le Tour soit dû à une chute, et non une méforme).

    Quant à « passer au travers », je pense que vous serez d’accord avec moi: à peu près tous les ex-dopés ayant parlé depuis 15 ans ont démontré à quel point il était facile de déjouer les contrôles. Rappelons-nous que les dopés ont (presque) toujours une bonne longueur d’avance… Je demeure convaincu que le milieu sait s’adapter constamment dans ce domaine du dopage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  20. Regis78
    Soumis le 25 février 2015 à 2:24 | Permalien

    Je suis aller faire un tour sur le site ChronosWatts que tu nous avait recommandé il y a quelque temps Laurent.
    Froome a développer 452 Watts dans l’étape ou il a « larguer » contador ça déchire !!!
    Par contre pseudo défaillance pour Contador car il reste constant à 434 Watts comme la veille.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  21. Frederic Portoleau
    Soumis le 25 février 2015 à 3:19 | Permalien

    Une précision, 452 et 434 watts sont respectivement les puissances d’un coureur témoin de 70 kg (plus 8 kg de vélo et équipement) sur les deux étapes pour suivre les vainqueurs du jour. Plus la puissance de ce coureur étalon est élevée, plus la performance réellement réalisée est suspecte. Cela peut être associé à une perte de masse corporelle ou à un gain de puissance ou les deux en même temps. Il faut considérer cette valeur étalon comme un « indice de performance ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  22. Le Grand
    Soumis le 26 février 2015 à 2:15 | Permalien

    Frédéric
    Bien que déjà éprouvée, cette notion de puissance étalon pose à l’évidence des difficultés de compréhension (proportionnalité…). Peut-être pourriez-vous glisser vers celle de rapport puissance/poids (avec certes une lecture de valeurs à deux décimales, le bon arrondi me semble-t-il); permettons-nous d’assimiler poids et masse, hum.
    Elle traduit le niveau de performance d’un cycliste pour un effort en côte, et plutôt sévère à haut niveau, lorsque la puissance développée contre la résistance de l’air y devient négligeable (ça peut être précisé) devant celle contre la pesanteur (et les frottements mécaniques).
    Ces deux notions n’en sont cependant qu’une: la vitesse du cycliste à une pente de, disons, 12%. On met de côté la durée de l’effort, qui a bien sûr son importance, toutefois au moins supérieure à 10 minutes pour se restreindre à la mesure des capacités aérobies.
    On sait que les cyclistes légers ont plutôt tendance à exceller comme grimpeurs, les lourds comme rouleurs. Donc, déjà, un 400 W étalon (70 kg + 8 kg) est plus fréquent, plus normal (au sens de la norme), pour un 55 kg que pour un 80 kg. Et un 450 W moins « suspect », pour reprendre votre terminologie.
    Cette notion, unique donc, ne mesure pas bien la capacité (aérobie toujours) à rouler (sur le plat, redondance), autre composante essentielle du cycliste. le rapport puissance/SCx (on peut laisser tomber la racine cubique) le ferait. La difficulté réside dans l’évaluation du SCx du cycliste. Une première approximation consisterait à le prendre fonction seule du poids, c’est-à-dire à fixer le même Cx pour tous et à prendre S comme la masse à la puissance 2/3 (S ou 0,5S, peu importe). Ce serait déjà intéressant.
    Tenter d’établir un profil par coureur en établissant une valeur de Cx est un exercice qui semble difficile, mais pas impossible.
    Un joli challenge pour un spécialiste de la question!
    Avouez qu’établir un profil par coureur basé sur ces deux notions, rapport puissance/masse et (racine cubique du) rapport puissance/0,5SCx, aurait de la gueule, non? On pourrait même donner une valeur par durée d’effort…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  23. Le Grand
    Soumis le 26 février 2015 à 2:28 | Permalien

    plus léger…
    Tu dis qu’on peut améliorer son indice de performance (le rapport puissance/masse, in fine) en élevant sa puissance ou en abaissant sa masse.
    Bien sûr.
    Attention toutefois au syndrôme Olano.
    Super rouleur, le désigné successeur de Indurain s’est astreint drastiquement à perdre de la masse afin de grimper mieux encore et viser la victoire dans le Tour.
    Il a bien perdu de la masse, mais de la puissance avec. Le gars ne grimpait pas mieux, et il roulait moins bien!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  24. alain39
    Soumis le 26 février 2015 à 4:00 | Permalien

    Les analyses de Porteleau confirment les impressions visuelles.
    Sur la montée de Hazallanasa avec un rapport de 6,3 w/kg Contador est pas loin du niveau de puissance pour gagner le tdf selon Ferrari. En effet, il recommandait à Hamilton d’être à 6,7 seuil qui selon lui permettait de briguer la victoire. Il était à ce niveau quand il a gagné LBL. Visuellement on voyait bien que Contador avait un super coup de pédale très en souplesse avec pas mal de changements de rythmes.
    Mieux encore sur la montée de l’alto de Allanadas Froome atteint le seuil de 452 watts et une puissance de 6,5 w/kg. Certes la durée de l’effort était plus brève mais le résultat est très élevé.
    On voit donc qu’en plein mois de février Froome et Contador sont tout proche du seuil de puissance qu’ils doivent atteindre au top de leur forme en juillet. C’est confirmé visuellement avec un Froome qui moulinait à plein poumons et sur qui la rudesse de la pente n’avait que peu d’effets sur son coup de pédale aérien. Il ne luttait pas contre la pente mais la dominait pleinement.
    C’est tout bonnement effarant car ils ont chacun 3 jours de course dans les jambes.
    Ajoutez à cela que ces performances ont été effectuées dans des conditions qui ne sont pas optimales puisqu’il faisait froid avec de la neige sur les bas côtés de la route et vous mesurez mieux l’exploit.
    On mesure encore mieux le gouffre entre Bardet et les 2 mutants. Il développe 402 watts (donc en deçà du fameux seuil de 410 qui selon Vayer atteste d’emploi du dopage) et son rapport est bien sûr bien inférieur puisque se situant à 5,8 w/kg. D’ailleurs selon Grappe la limite physiologique de puissance pour un effort de 30 mn est autour de 5,8 w/kg (Bardet a effectué un effort de 25 mn).
    Bardet est en grande forme mais il ne peut rivaliser avec les 2 mutants qui sont clairement hors de portée. Dopé ou pas Bardet est largement moins fort et ce sur un exercice dans lequel il excelle.
    CQFD car non content de voir qu’ils sont en forme on mesure mieux ce degré de forme et il est tout bonnement ahurissant. Les mecs sont presque aussi fort à leur premier jour de course qu’en plein tdf.
    Mieux encore ils sont maintenant capables de maintenir ce degré de forme tout au long de l’année.
    Pour ceux qui ont encore des doutes je pense que ces chiffres vont définitivement les dissiper.
    La dope est toujours là et en plus avec toujours les mêmes, une partie du peloton est toujours flouée et l’UCI ne fait toujours rien. Et certains font toujours semblant d’y croire et enfin nous sommes toujours pris pour des cons.
    Rien de neuf sous le soleil, circulez il y a rien à voir. On tourne en rond dans un sport qui ne tourne plus rond.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  25. Frederic Portoleau
    Soumis le 26 février 2015 à 7:43 | Permalien

    @Le Grand

    Le rapport w/kg n’est pas non plus une solution optimale. C’est mieux pour un rapprochement avec le VO2max mais il n’est pas tout à fait proportionnel à la performance réalisée sur le terrain. Par exemple pour grimper à la même vitesse, Contador devra avoir un rapport w/kg supérieur à celui de Froome. Le rapport w/(masse coureur plus vélo) est mieux corrélé à la performance.
    Je fais des analyses de performance uniquement à faible vitesse (moins de 25 km/h).
    Le rapport watts/Scx est bien corrélé avec les performances sur le plat. On peut estimer S, la surface frontale, avec des photos prises de face

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  26. Le Grand
    Soumis le 26 février 2015 à 10:04 | Permalien

    25 km/h, ça fait déjà vite, et déjà une résistance de l’air non négligeable. Je dirais qu’en vitesse de croisière, c’est la vitesse des meilleurs à une pente d’environ 6,5%. Il me semble qu’il serait plus judicieux de descendre à 22 km/h (pente de 8%).
    On se rappelle de Jan Ullrich montant un mini prolongateur dans la Croix de Chaubouret au clm du Tour 97, ou encore de Marco Pantani s’étant astreint à un travail pour prendre le guidon par en dessous en côte…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  27. alain39
    Soumis le 26 février 2015 à 12:05 | Permalien

    On peut toujours essayer d’améliorer les analyses mais à mon sens c’est pas totalement nécessaire.
    Les travaux de F Porteleau doivent s’analyser dans la durée et non en instantané.
    Depuis des années il sort des études qui ont donc le mérite de donner les tendances. On a ainsi pu constater des variations notables de performances au fil des ans et nous sommes donc en mesure de faire des comparaisons. on a vu la période Indurain avec des watts à la pelle, la période Armstrong où il y avait un peu moins de watts mais toujours des seuils très élevés. c’est intéressant de voir que malgré les évolutions du matériel il y a eu une baisse des performances notamment en 2011. Les temps sur l’alpe d’huez étaient bien moins rapides que dans les années 90 ou 2000.
    Clairement les impressions télévisuelles sont généralement confirmées par les calculs de F Porteleau. Sur le Tour d’andalucia on voyait bien que Contador et froome apprivoisaient la pente qui pourtant était très raide. La façon de mouliner de Froome, de se mettre en danseuse de façon aérienne pour Contador trahissaient une très grande aisance. Sur des pourcentage de plus de 15% on voyait bien que les autres coureurs livraient un combat et se déhanchaient, piochaient et surtout ne pouvaient mouliner aussi aisément.
    Contador avec son style particulier relançait en permanence et jouait beaucoup du dérailleur. Il a de sacrés changements de rythmes de pédalage qui sont propres aux purs grimpeurs. Jamais il n’a subi la pente.
    Au contraire Froome mouline presque en permanence en restant assis sur la selle avec un buste parfaitement immobile et la tête baissée rivée sur son capteur de puissance. Sur de tels pourcentages c’est une hérésie et on a le sentiment de voir un robot.
    Les watts constatés confirment que nos 2 mutants tournaient bien au super et qu’ils sont dans une forme très avancée proche de leur maxi. En février, avec seulement 3 jours de compétition c’est plus que suspect. Des aveux.
    Cette saison s’annonce mal et je me demande comment les autres coureurs trouvent de la motivation pour continuer ce cirque.
    Il faut que ça cesse car ils sont en train de tuer ce sport. Et puis on en a marre de toujours voir les mêmes équipes, directeurs sportifs, coureurs, médecins, sponsors etc…
    Ca devient consanguin et on détruit des générations entières de coureurs pour engraisser une minorité de super tricheurs. Il y a quelque chose de pourri au royaume su sport et il faudrait que F Porteleau nous modélise le système de contrôle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  28. Chouchouduvélo
    Soumis le 26 février 2015 à 1:47 | Permalien

    @alain39, en 2011 l’Alpe d’Huez a été le final d’une étape où Contador et Andy ont fait une échappée dès le départ, les autres en chasse, ce qui peut expliquer les temps de montée.

    Sinon une question : comment se fait-il qu’on nous donne les calculs de puissance pour les grimpeurs, et pas pour les rouleurs lors d’un CLM ou d’une bordure ainsi que pour les sprinters ?
    A moins que j’ai loupé un article à ce sujet, j’ai l’impression qu’on ne s’en prend qu’aux grimpeurs. ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  29. Frederic Portoleau
    Soumis le 26 février 2015 à 3:47 | Permalien

    @Chouchouduvelo

    Les calculs de puissance de manière indirecte ne peuvent pas se faire pour les sprinters, les CLM plats, les bordures et tous les efforts courts en raison d’un manque de précision.
    Il faut connaitre le Scx, le vent (force et direction), l’effet d’aspiration et les accélérations (pour les sprinters prinpalement). Mais il y a parfois des données de capteur de puissance en ligne

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  30. Chouchouduvélo
    Soumis le 26 février 2015 à 4:30 | Permalien

    @Frederic Portoleau, merci beaucoup pour ta réponse à ma question.
    Vu cet aspect technique, en définitive seuls les grimpeurs sont montrés du doigt. Les rouleurs et les sprinters ne sont pas inquiétés.
    Du coup même dans d’autres sports, ils peuvent dormir tranquilles.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  31. Le Grand
    Soumis le 26 février 2015 à 4:53 | Permalien

    Quoique…
    Avec les moyens dont, peut-être tu disposes, peux-tu Frédéric nous dire quelle était la vitesse de Fabian Cancellara lors des fameux Paris-Roubaix, Tour des Flandres et GPE3 (sur différentes durées, y compris quelques dizaines de secondes)? Et quelle était la différence de vitesse avec les autres?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  32. Julien
    Soumis le 26 février 2015 à 9:42 | Permalien

    Et peut-on expliquer comment Mercx faisait pour être dominant toute l’année ? Réussissait-il à avoir un pic de forme à l’année ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  33. plasthmatic
    Soumis le 27 février 2015 à 12:45 | Permalien

    Même question que le Grand ! et même pas étonné de constater que la réponse 29 ait conduit son esprit sur ces Flandriennes-là.
    Il y a les données de puissances, mais plus simples à mesurer, parfois, les données de vitesse instantanée. Quand Cancellara quitte les gars sur le Paris-Roubaix que personne n’a oublié, ça ne doit être bien compliqué avec un « image par image » de simuler la vitesse qu’indiquait alors son compteur.
    Idem pour son accélération dans Grammont, assis, qui a planté Boonen aussi facilement qu’un cyclo monté sur une trotinette en fonte.
    Des vitesses instantanées, même juste pour rire, histoire au moins de faire la balance avec les larmes de crocodile du gentil suisse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  34. Le Grand
    Soumis le 27 février 2015 à 1:41 | Permalien

    Les deux GPE3 avaient peut-être été plus impressionnants encore.
    L’un, quand il sort Boonen de devant, un sprint du belge ne suffisant pas à le ramener dans la roue. L’autre, quand il sort 30 gars un a un de devant sur des dizaines de km.
    Bien sûr, il y a aussi Landis, et Armstrong qui prend 1 minute en 7 minutes au meilleur de ses poursuivants (Ullrich) au pied de l’Alpe 2001.
    Je ne vois pas d’autres exemples aussi flagrant (Cancellara à Crans-Montana ou sur quelques chronos au Romandie ou au Suisse, Armstrong qui double Ullrich sur un prologue (17 km) du Tour). Merckx, autre époque.
    Il reste évidemment Usain Bolt… (qui se souvient du commentaire de Piasenta? Mon Pascal…).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  35. alain39
    Soumis le 27 février 2015 à 4:30 | Permalien

    Ok mais pour les autres coureurs personne n’a monté très vite. Aucun coureur n’entre dans le top 100 des meilleurs chronos sur l’alpe d’huez. Or c’était une étape cruciale pour la victoire.
    Concernant Merckx il est évident que c’était une autre époque avec des préparations moins poussées.
    Même Hinault qui était un coureur complet et endurant n’a jamais atteint ce niveau de régularité sur une année. Ceci dit même au sommet de son art Merckx connaissait des variations de forme. Il a connu des victoires compliquées comme sur le giro 74, tdf 71, évanouissement en haut du ventoux en 70. Il lui arrivait d’avoir un jour de moins bien et il gagnait également grâce à son endurance (giro 73 contre Fuente où il était dominé en montagne). Depuis les années 90 les vainqueurs des grands tours ont très rarement un jour de moins bien et font preuve d’une régularité de métronome. les victoires de Indurain, Arsmtrong étaient à chaque fois similaires et ils déroulaient leur tactique de course sans le moindre accrocs. Autre grande révolution la longévité des coureurs. Pendant des décennies après 30 ans les performances baissaient. Les périodes de forme étaient plus tardives dans la saison. Depuis les années 90 les vainqueurs du tdf ont souvent plus de 30 ans. On ne voit plus des jeunes de 24 ans gagner un grand tour.
    On voit bien que ça a changé et que la jeunesse qui fut longtemps un avantage n’en est plus un. Pourquoi? seuls des docteurs pourraient nous apporter des explications rationnelles mais force est de constater que ça coïncide avec l’arrivée de l’EPO et du dopage sanguin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  36. alain39
    Soumis le 27 février 2015 à 4:45 | Permalien

    Astana serait sur le point de perdre sa licence world tour. Le rapport de l’université de Lausanne doit être assez révélateur du grand laxisme de cette équipe pour ne pas dire sa complaisance.
    L’UCI se décide de commencer le grand ménage? Les Sky doivent commencer de faire dans leur culotte. Je ne serai pas étonné de voir une baisse des performances de certaines équipes et coureurs dans les semaines à venir. Je pense que ce début de saison en fanfare des équipes les plus « sensibles » ne sera pas totalement étranger à la décision à venir. Il est évident que certains ont repris leurs bonnes vieilles habitudes et il faut y mettre un frein. L’éviction de Astana est un message fort car elle retire du peloton Nibali et d’autres belles pointures. Et puis ça montre que même une équipe riche qui plus est soutenue par un Etat peut perdre sa licence. C’est du lourd en matière de symbole et le père Tinkof doit commencer à se faire du souci car sanctionner une équipe russe serait bien dans l’air du temps. Il n’y aurait pas beaucoup de monde pour le défendre et ce notamment eu égard son DS.En matière de probité Riis n’est pas le bon cheval.
    J’attends la suite avec impatience.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  37. Frederic Portoleau
    Soumis le 1 mars 2015 à 2:14 | Permalien

    A propos des efforts courts comme la montée du mur de Huy, le niveau des performances ne baisse pas depuis les grandes années EPO.
    Les statistiques sur le record de la montée le prouve:
    http://www.climbing-records.com/search?q=huy
    Valverde et Gilbert ont grimpé plus vite le mur de Huy que Rebellin (belle référence !)

    Le passeport biologique a tendance à brider de quelques % le potentiel du métabolisme aérobie des meilleurs coureurs. En revanche, pour le métabolisme anaérobie lactique (de 30s à 3min), il n’aurait pas d’influence.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!