Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Pour conclure…

… sur certains dossiers actifs cette semaine:

1 – il faut lire ce reportage par notre collègue Pierre Carrey de Cyclismag à propos du conflit entre la société Trek et Greg LeMond. Très éclairant… et le reportage nous laisse penser que nous sommes dans le vrai.

2 – 53×12, vous connaissez ? Il s’agit d’un site de gestion de l’entrainement géré notamment par le sulfureux Dr. Michele Ferrari, dont la réputation n’est plus à faire dans le monde du cyclisme. Le site nous gratifie récemment de deux reportages, l’un sur Milan SanRemo et la puissance de Cancellara, l’autre sur le Ronde et la perf de Devolder.

Selon 53×12, le Poggio dans le final de Milan SanRemo s’est monté en 5 minutes 55 secondes, soit le 2e meilleur temps à vie après 1994 et… Georgio Furlan. Il est intéressant de noter qu’il aura fallu 14 éditions pour battre le temps établi par Furlan en 1994, ce qui donne une bonne idée des pratiques en vigueur à l’époque côté dopage… On se rappelera aussi que quelques jours plus tard, ce même Furlan terminait 2e de la Flèche Wallonne et 3e de Liège-Bastogne-Liège dans une année outrageusement dominée par l’équipe Gewiss (triplé Argentin Berzin Furlan sur la Flèche Wallonne, victoire Berzin devant Armstrong sur la Doyenne, victoire Berzin au Giro devant Pantani et Indurain et plusieurs jours en rose pour Argentin au début de ce Giro, victoire Bobrik au Tour de Lombardie!), surchargée à l’EPO.

Plus encore, Cancellara couvrait les 2 derniers kms de Milan SanRemo 2008 à une puissance moyenne oscillant entre… 700 et 800 watts.

Les chiffres nous paraissent inquiétants, Milan SanRemo étant la plus longue classique du calendrier avec près de 300 kms. Cancellara a fait un gros truc, très gros truc. Et rappelez-vous: on doit croire que ce coureur est totalement clean, il est chez CSC qui possède apparemment le meilleur programme anti-dopage du sport cycliste…

3 – 53×12 toujours, Ronde cette fois. On apprend que Devolder a couvert les 25 derniers kilomètres de la course en 33 minutes, ce qui fait une bonne moyenne de 45 km/h. Plus encore, il a couvert les 10 derniers kilomètres en… 13 minutes, moyenne de 46 km/h. Pas mal !

La Flamme Rouge remercie Frédéric Porteleau d’avoir porté ces articles à notre attention.

4 – épilogue: il convient de rester vigilants avant de s’enthousiasmer de trop devant ce que certains cyclistes professionnels nous offrent encore comme performance, surtout ceux qui tentent à tout prix de nous convaincre qu’ils sont irréprochables. Les performances demeurent parfois hors normes et la science est là pour nous le rappeler. En ce sens, les analyses de puissance ont totalement leur place dans la panoplie de moyens à notre disposition pour émettre des réserves dans certains cas.

5 – une nouvelle mise à jour du pool de cyclisme est disponible suite à Gand-Wevelgem remportée aujourd’hui par ce diable d’Oscar Freire qui n’a pas son pareil pour surgir aux 200 mètres d’une grande Classique et venir moucher tout le monde.

Partager

Précédent

En vrac…

Suivant

Même leaders, mais le classement se resserre

13 Commentaires

  1. Marco

    Je ne réussi pas à trouver la mise à jour du pool. Suis-je le seul?
    Merci

    0
    0
  2. Marco

    Tout est correct finalement
    Désolé!

    0
    0
  3. Bikelarue

    Cancellara à 700 et 800 Watts pendant 2 kilomères après quasiment 300 bornes…

    Essayer sur votre home trainer, après un bon réchauffement de 20 minutes, de tenir 700 watts pendant 2 kilo…

    Je ferais comme eux si j’étais pro.

    0
    0
  4. Patrick B

    Je demande encore et toujours à voir les données et les calculs de Portoleau.
    Il est bon de savoir que sur une distance de 2 km à plat, donc une durée très courte, les mesures de pente, distance, temps et d’évaluation (!) de SCx et de vent génèrent une incertitude très élevée sur le calcul de la puissance. Pour le Ronde, il me semble aussi que le final est en très légère descente; et il faut encore tenir compte des virages.
    A mon sens, calculer la puissance par des mesures sur la route sur le plat (bien sûr c’est toujours presque plat) relève de la vanité scientifique et révèle un évident manque de sérieux. On doit raisonnablement se contenter d’une montée la plus raide, la plus régulière, la plus droite et la plus longue possible, avec un bon revêtement et sans vent, montée sans à-coups!
    Bikelarue, pour se comparer, on doit prendre la durée, disons 2 minutes. Nos home trainer ne donnent pas des mesures fiables de puissance. Sur le mien, haut de gamme, un Tacx Cosmos, je suis à 590 W de PMA (j’ai bien écrit de PMA). Si c’était vrai, je rivaliserais avec Cancellara. Tu aurais tout aussi bien pu conclure « je serais pro si j’étais comme eux ».

    0
    0
  5. teuf

    avec 590W de PMA, tu n’es pas à 700-800W !
    Par ailleurs, quand je lis « La Flamme Rouge remercie Frédéric Porteleau d’avoir porté ces articles à notre attention. », je n’en déduis pas que c’est cette personne qui a fait les calculs.
    Bref, à force d’intervenir en dépit du bon sens pour défendre l’indéfendable, on finit par être en dérapage constant.
    Patrick B, tu mérites mieux que cette image d’éternel aigri que tu propages maintenant
    A bon entendeur…

    0
    0
  6. didier

    bonjour

    j’ai regardé le final du ronde; bien sur ça n’a aucune valeur scientifique.

    Devolder ne donnait pas une impression de facilité exceptionnelle, son écart était stable et sa victoire doit beaucoup à la présence de Boonen derrière que personne ne voulait ramener

    de plus Flecha n’était pas très loin de le rattraper mais semble avoir coincé, ce qui là encore constitue une « nouveauté »: un coureur avec des limites.

    globalement,je serais, une fois n’est pas coutume, enclin à une forme d’indulgence optimiste, le spectacle évoquait une course cycliste, tant mieux, vivement dimanche

    0
    0
  7. didier

    j’ajoute, ce qui n’a aucune valeur, c’est mon impression visuelle, pas les calculs de mr Porteleau.

    mieux vaut le preciser

    0
    0
  8. alain39

    Pas d’accord avec Patrick et pour s’en convaincre il suffit de se référer à 53*12.
    Dans ce site que je consulte régulièrement, le cher professeur ferrari ne cesse de faire des calculs et des références à des puissances dégagées par le passé notamment à une époque ou il officiait dans le peloton.
    Il est impressionnant de voir la quantité de données qu’il conserve et est à même d’exploiter dans le cadre de ses chroniques.
    Outre des références chronométriques, il compile des infos sur les braquets, conditions de course et autres éléments qui pour bon nombre d’entre nous relèvent des aléas de course.
    il est intéressant de voir que le record de la montée du poggio de Furlan est toujours d’actualité.
    Si on compare, on se rend compte qu’un groupe au sein duquel il y a eu de fortes accélérations n’arrive toujours pas à battre le record de Furlan qui avait pour sa part effectué une grande partie de la montée en solo.
    Concernant les 700 ou 800 watts la fourchette est tellement qu’elle rend les chiffres difficilement exploitables.
    Ceci étant, la référence faite au poggio et au fait que les autres coureurs n’avaient plus de carburant est une façon détournée pour l’intéressé de mettre en exergue une sorte de réduction des niveaux.
    Hier je visionnais FW 1995 et la victoire de jalabert bouche fermée. c’est une belle illustration, à contrario, des propos de Ferrari ou là le coureur même en fin de course continue à accélerer et donc ne souffre pas conséquences des montées de lactates successives et n’est toujours pas en dette d’oxygène.
    Un autre cyclisme on vout dit, et le record de Furlan en est la parfaite illustration. Lequel annonçait les victoires sur LBL, FW, giro et ce avec des coureurs qui jusque la n’avaient jamais été des cadhors.
    Interessant et merci à Laurent de rappeler l’existence de ce site.

    0
    0
  9. legafmm

    une coureur avec des limites, c’est la 1ere année que vous en voyer, vous rigolez ou quoi, même contador que vous hériger au sommet du doping était fatigué lors de la dernière étape de montagne du Tour.

    Ullrich ne se balladait pas en montagne que je sache, et pourtant il était bien nourri.

    Dire que parce que devolder semblait fatiqué, il n’est pas dopé, ça c’est de l’analyse.

    Moi ce qui ma surpris sur le ronde, c’est les uns après les autres, personne n’est revenu sur devolder, alors que le mec est sur la breche depuis 80 km, il était encore plus frais que des mecs qui sont resté à l’abris, c’est très louche.

    Record battu de la montée du pogio, bravo, je rapelle que c’est le belge de la française des jeux qui est passé en tête (gilbert), je rapelle aussi que le parcours comprenait une ascension de plus. La performance du belge me paraît très suspecte, battre les coureurs de gewis est une référence, je croix que madiot ferait mieux de le surveillé.

    0
    0
  10. Bark

    L’article sur TREK ne va pas dans ton sens. Il dit bien que Lemond n’est plus « bancable » pour Trek. En businessmen, ils ont tranché. Si les vélos Lemond rapportaient beaucoup plus que le soutien de Armstrong, ils auraient tranché en sa faveur. Ce n’est donc pas personnel, ce sont les affaires. Comme celles que font les boites qui misent sur Virenque ou Ullrich.

    0
    0
  11. Patrick B

    Par discipline je suis donc alle voir site 53*12. Jy ai trouvé le Poggio a ete monte en 5’55 contre 5’45 pour Furlan 94. d’ou à ou je n’ai pas trouve (on doit être precis) ni les chronos des annees autre. Je crois que Furlan etait seul en haut en bas ne sais pas. je crois croisGilbert et passe en tete, en bas je ne sais pas sur qui a ete declenche le chrono. seul tout ou parti Furlan a optimise son efforte mais il etait seul en groupe il y eu des variations de vitesse prejudiciable la vitesse moyenne mais des effets d’abri. quelle conclusions tirer a mon sens quasiment aucun! ceci dit j’en ai lu de nombreuses sur ce site à propos d’un cyclisme dont le niveau serait devenu cette année moins… eleve!
    quant au mesure calculs pour la puissance de Cancellara merci alain me dire ou les trouver. j’en suis tres curieux de même que suis tres curieux de savoir où trouver toutes ces donnees chiffrees dont on parle.

    0
    0
  12. Tiphaine

    Vous connaissez mal le cyclisme, legafmm… Très.
    Et puis les majuscules ça existe, ce n’est pas parce qu’on est sur internet qu’il faut les oublier, quelle légitimité pour les instituteurs et profs sinon ?
    Encore un métier qui va bientôt disparaître…

    0
    0
  13. Patrick B

    Ainsi donc, Tiphaine, tu es toujours fidèle à la Flamme Rouge. Et tu suis toujours les commentaires avec vigilance. Combien de lecteurs restent ainsi dans l’ombre, voilà une question.
    C’est vrai que legafmm pourrait faire un peu plus d’effort.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.