Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Pas mal de nouvelles…

Pas mal de nouvelles ce soir à commenter:

1 – La Flamme Rouge fait le métier. 165 bornes couverts ce week-end en un peu plus de 5h, en solo, en guise de préparation à mon prochain grand objectif, la Marmotte. Et mes premières vraies bonnes sensations au-delà du 140e kilomètre, en dépit d’un parcours musclé, très usant, et la chaleur. Moyenne de la sortie effectué au rythme "tempo" (endurance haute), 31 km/h. Je renaîs doucement à l’ambition ! Mais il y a encore du boulôt…

2 – pool de cyclisme: ca sera disponible d’ici peu, cette semaine, avec les résultats du récent Dauphiné.

3 – Dauphiné justement: belle victoire de Valverde qui s’inscrit ainsi comme un des favoris du prochain Tour de France. L’Espagnol a pris les choses en main lors du clm qu’il a remporté, puis a contrôlé ses adversaires – les plus coriaces étant Evans et Leipheimer – dans la montagne. Bien épaulé par son équipe Caisse d’Épargne, Valverde semble avoir franchi un pallier cette saison après sa victoire dans Liège-Bastogne-Liège.

On notera la belle prestation de Cadel Evans, régulier comme un métronome, mais toujours incapable de se mettre dans la peau d’un gagnant selon moi. L’Australien sera toutefois un sérieux prétendant au titre sur le Tour. Sa régularité finira bien par payer, même s’il n’est pas le plus excitant à regarder en course…

On aura aussi vu deux Français à leur avantage selon moi, d’une part Cyril Dessel, d’autre part Sandy Casar. Les deux terminent dans les 15 premiers du général, c’est bien. Rémi Di Gregario, excellent grimpeur, semble aussi monter en puissance. En revanche, déception du côté de Carlos Sastre, seulement 20e du général à plus de 20 minutes. On attendait franchement mieux de ce coureur par étape, bien que sa préparation est peut-être bien programmée pour atteindre son maximum lors du Tour, dans 3 semaines seulement. 

On retiendra aussi de ce Dauphiné deux révélations, celle de Youri Trofimov d’abord, vainqueur d’une étape et animateur de plusieurs autres. Ce jeune coureur russe (24 ans) semble excellent et accumulait les victoires chez les amateurs il y a peu.

L’autre révélation, c’est Pierre Roland, 21 ans, qui sort de ce Dauphiné avec le titre de meilleur grimpeur. Pas mal du tout. Faudra le surveiller dans les prochaines courses par étape auxquelles il participera.

4 – Tour de Beauce. Victoire finale du Canadien Sven Tuft chez Symmetrics, la première victoire d’un Canadien depuis celle d’Éric Wolberg en 1995. Tuft avait déjà terminé 2e de l’épreuve en 2005 et 2007. Bien épaulé par son équipe, Tuft se sera imposé en Beauce comme Valverde au Dauphiné: en gagnant d’abord dans le clm puis en contrôlant la course par après, bien aidé de ses équipiers, notamment dans la dernière étape de Québec remportée par Matt Wilson. Du beau boulôt pour l’équipe Symmetrics et qui devrait aider ses dirigeants à retrouver un sponsor pour l’an prochain.

Le premier Québécois au général, François Parisien, termine 8e. Ce coureur aura été très actif durant toute l’épreuve, multipliant les initiatives sans pouvoir en gagner une. L’Association Cycliste Canadienne doit maintenant décider qui de Parisien ou de Tuft ira à Pékin pour représenter le Canada aux JO. Je ne voudrais pas devoir trancher!

Notons enfin le retour d’un Charles Dionne au premier plan, malgré les séquelles de sa blessure au coude plus tôt dans la saison. L’équipe EVA-DeVinci aura également offert une belle tenue avec notamment les Jean-Sébastien Perron, Dominique Perras, Mathieu Toulouse et George-Édouard Duquette.

5 – Cyclisme québécois toujours, David Veilleux a remporté la dernière étape du Nature Valley Grand Prix aux États-Unis et termine l’épreuve avec le maillot du meilleur jeune. Pour Veilleux, ce résultat est important puisqu’il a été relativement privé de succès ces derniers mois. Et cette victoire tombe à point dans la perspective des prochains Championnats Canadiens disputés en Beauce dans 2 semaines…

6 – Matos: intéressant nouveau cadre TIME que les coureurs de Cofidis utiliseront sur le prochain Tour de France.

7 – Matos encore: intéressant cadre Ridley de clm vu avec Cadel Evans sur le récent Dauphiné. Vous croyez vraiment que c’est un Ridley vous ?

8 – Matos toujours: le nouveau vélo route Felt des Slipstream, juste à temps pour le prochain Tour de France.

9 – Matos (ca finit plus!): les nouvelles poignées Ergopower des groupes Campagnolo 2009. Je sais pas vous mais moi, c’est "bof".

10 – Intéressant reportage de nos collègues de Cyclismag sur une épreuve cycliste peu connue, le demi-fond, couru sur piste derrière derny. Le récent champion de France est Mickael Buffaz qui a bouclé certains tours de piste à… 85 km/h.

Partager

Précédent

Affaire Boonen: le point

Suivant

Campagnolo 2009

  1. Trudo

    Tu es bien parti pour la Marmotte toi. On s’ennuie de tes commentaires par contre.

    Je serai à la Marmotte moi aussi avec un copain. En fait pour moi ça sera la mi-marmotte. Pas le gout de faire des sorties de 6 heures. 4 heures au deux semaines c’est en masse pour moi. J’aime mieux les intervalles, le vélo de montagne et la tite pinte au 5 à 7. Par contre, je vais souffrir en juillet dans les Alpes avec un compagnon d’entrainement qui aura alors 5000 km dans les pattes depuis avril.

    0
    0
  2. steph

    heu trudo, on s’ennuie également de tes commentaires.
    à bon entendeur, salut

    0
    0
  3. pti lucien

    Salut!
    Vous avez remarqué cette moto à trois roues qui précède le peloton (ou la tête de la course, c’est selon) au Tour de Suisse? L’originalité je trouve, c’est qu’elle continue à transmettre les images y compris durant le sprint final, ce qui rend le reportage beaucoup plus dynamique et plus proche de l’action que par les classiques caméras statiques postées tous les 100 mètres. On voit la gueule des sprinters en plein effort, c’est super impressionnant!

    Question marmotte, ça me fascinerait bien de la faire un jour, bien que ça me fait quand même un peu peur, je crains que ce soit au-dessus de mes forces, même si j’ai déjà gravi ces trois cols (mais pas le même jour). Par ailleurs, connaissez-vous le « rallye des trois cols », à partir de Barcelonnette dans le sud: également trois beaux cols au menu, moins durs certes, mais quand même des plus de 2000. Et des paysages sublimes (comme partout en montagne). Et moins de monde qu’à la marmotte.

    0
    0
  4. MG

    Est-ce que Dominique Rollin ne devrait pas être considéré sérieusement pour les Olympiques lui aussi?

    0
    0
  5. Trudo

    Rollin s’est démarqué au tour de la Californie mais pas grande chose depuis. J’aime mieux ne pas être un sélectionneur car il n’y a personne qui se démarque vraiment cette année.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.