Milan SanRemo: Hugo Houle avec le 11…

On y est, la première grande Classique de 2017 ce samedi: Milan SanRemo, la “Primavera”!

Une classique bien particulière, très longue d’une part (presque 300 bornes), et un parcours si atypique: une longue descente vers la côte via le Turchino, puis une succession de “capi” dans le final, qui rend la course plus sélective: Mele, Cervo, Berta, Cipressa et enfin Poggio. Finalement, une plongée sur la ligne d’arrivée avec cette descente du Poggio, technique, et ces longs bouts droits à l’entrée de SanRemo, si difficiles à gérer pour un ou quelques coureurs échappés devant.

Avec le nivellement des niveaux, on assiste désormais presque toujours à une arrivée au sprint parmi un groupe de 20, 30 voire 40 coureurs au terme de cette classique: il faut remonter à… 1996 et Gabriele Colombo pour voir un coureur s’imposer en solitaire après une longue échappée. Au cours des 15 dernières années, ça été presque toujours un sprinter qui a été couronné à SanRemo, le dernier en date étant Arnaud Demare en 2016, dans la controverse que l’on connait (il se serait accroché à une bagnole dans le Cipressa pour rentrer après une chute).

Les favoris

C’est pas compliqué, les sprinters capables de passer les bosses, bien que je rêve évidemment d’un autre scénario.

Et en premier lieu Peter Sagan, qui sait passer les bosses, qui sait se débrouiller seul dans un sprint, qui sait descendre (!), et qui est si adroit sur son vélo pour frotter en vue d’une ligne d’arrivée. Il a vraiment tous les atouts pour s’imposer samedi. Sagan a également au sein de son équipe Bora un Sam Bennett qui en connait un rayon également sur les sprints…

Le vainqueur sortant Arnaud Demare sera là pour défendre son titre, il est en forme et son équipe FDJ est sur une bonne lancée depuis le début de la présente campagne, boostant très certainement leur confiance. Attention à eux!

Trois autres anciens vainqueurs, Mark Cavendish, Alexandre Kristoff et John Degenkolb seront également à surveiller de près, leurs équipes étant à leur service. Du lot, Kristoff est probablement le plus menaçant. Mark Cavendish n’a plus la même condition qu’avant, notamment celle de 2009 qui lui avait permis de passer le Poggio pour gagner à SanRemo, et Degenkolb n’a pas vraiment rassuré cette saison encore.

Sonny Colbrelli est là également, récent vainqueur d’une étape sur Paris-Nice. C’est l’under-dog qui n’a rien à perdre, et qui prendra donc tous les risques…

Nacer Bouhanni est un autre favori, on sait que cette course le fascine… mais saura-t-il résister au rythme d’enfer du Poggio? Ces dernières éditions, il y a été éjecté.

Caleb Ewan pourrait aussi surprendre, bien que je pense que le Poggio sera trop difficile pour lui, comme pour Bouhanni. Leur équipe ne pourra pas grand chose.

Les outsiders

Ils sont nombreux à être d’excellents baroudeurs pouvant se porter à l’attaque et essayer de surprendre les équipes de sprinters.

Je pense bien évidemment à Julian Alaphilippe, un coureur très volontaire qui voudra faire sentir sa présence sur la course. Avec Philippe Gilbert, lui aussi très en vue récemment, l‘équipe Quick Step a deux très beaux baroudeurs de premier ordre, avec un Tom Boonen derrière pour assurer. La Quick Step est l‘équipe par excellence samedi pour emmerder les équipes de sprinters!

Les Lotto ne sont pas mal non plus, avec Gallopin, Wellens et Benoot.

Fabio Felline, très remuant depuis le début de la saison, a aussi une belle carte à jouer.

Tom Dumoulin, lui aussi en bonne condition, peut faire quelque chose en échappée, c’est un formidable rouleur et il serait difficile à ramener s’il était devant avec un petit groupe entre le Cipressa et le Poggio…

Michal Kwiatlowski, lui aussi un bel attaquant, récent vainqueur de la Strade Bianche, est aussi de ces coureurs difficiles à revoir lorsqu’en échappée. Et s’il partait avec Alaphilippe dans le Cipressa?

Enfin, n’oublions pas non plus le champion olympique Greg Van Avermaet!

Bref, beaucoup de coureurs peuvent aussi jouer les troubles-fête. S’agit simplement d’avoir “l’esprit Contador” et de passer à l’offensive!!! Soyons créatifs Messieurs les coureurs!

Les Canadiens

Un seul Canadien au départ, Hugo Houle.

Fait très intéressant, Houle aurait hérité du dossard #11 chez AG2R La Mondiale, pouvant indiquer qu’il serait le leader de l‘équipe, ou du moins un coureur protégé, sur la course. Sa condition semblait en hausse récemment, notamment en raison d’un bon chrono sur Tirreno.

Il faut là aussi oser!

14 Commentaires

  1. Laurent N
    Soumis le 17 mars 2017 à 1:13 | Permalien

    Bonjour,
    L’année dernière, Nacer Bouhanni était dans le sprint final mais un saut de chaîne (dérailleur électrique d’après les rumeurs) l’a empêché de sprinter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. jmax
    Soumis le 17 mars 2017 à 1:27 | Permalien

    Pour moi, le favori n°1 est Fernando Gaviria, qui l’année dernière avait provoqué la chute de bon nombre de sprinters en vue de la ligne mais qui avait passé le poggio et était sans doute un peu trop sur de sa victoire

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  3. Yann
    Soumis le 17 mars 2017 à 2:42 | Permalien

    Bouhanni éjecté dans le Poggio? Il a pourtant fait 6 et 4 ces deux dernières années…
    Et comme le commentaire précédent, Gaviria est oublié est pourtant, c’est un sacré client.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  4. Tchmil
    Soumis le 17 mars 2017 à 5:42 | Permalien

    Pour Bouhanni ce dont j’ai un peu peur c’est la distance.
    Même s’il a survolé son dernier sprint en Belgique, il a quelques étapes de Paris-Nice en moins.

    Dommage que Direct Energie n’y soit pas invité (Novo Nordisk c’est vraiment leur rendre service?).
    Ne pas oublier Matthews chez Sunweb non plus.

    Et puis Colombo, quelle époque…! 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  5. Gervais
    Soumis le 17 mars 2017 à 7:26 | Permalien

    @jmax en fait c’est Van avermaet qui avait fait chuter Gaviria.Pour demain,je pense que les grand favoris sont Sagan et Gaviria,malheureusement le colombien a chuté a l’entrainement hier.Il prendra le départ mais il est blesser au poignet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. regis
    Soumis le 17 mars 2017 à 3:33 | Permalien

    Hello
    Pour compléter le bel historique de Laurent n oublions pas les belles années avec Bettini et son fidèle lieutenant Paolini, mais aussi Savoldelli, tous trois toujours impressionnants notamment en descente et offensifs sur cette course!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Soumis le 17 mars 2017 à 5:38 | Permalien

    Les motos favoriseraient les coureurs cyclistes… même quand elles sont situées derrière eux..

    http://www.lemonde.fr/sciences/video/2017/03/17/les-motos-favoriseraient-les-coureurs-cyclistes-meme-quand-elles-sont-situees-derriere-eux_5096391_1650684.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  8. Wolber
    Soumis le 18 mars 2017 à 10:49 | Permalien

    Comment Cavendish a pu gagner un jour Milan San remo?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  9. Thierry Mtl
    Soumis le 18 mars 2017 à 7:00 | Permalien

    La victoire a Kwiatkowski
    Le panache et l’histoire pour Sagan

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  10. alain39
    Soumis le 19 mars 2017 à 2:49 | Permalien

    Sagan a démontré que l’on peut être génial sur un versant du Poggio et simple d’esprit sur l’autre versant.
    Belle attaque sur la montée au bon moment. Malheureusement 2 coureurs restent dans sa roue et Kwiatkowski peut remercier Alaphilippe qui l’a ramené dans la roue de Sagan. Il fallait être 2 pour le contenir et ce bien difficilement.
    Mais c’est Alaphilippe qui bouche le trou sans lui Kwiatkowki entamait la descente hors de la roue de Sagan.
    Belle descente du Poggio et ensuite par prétention il lance le sprint de trop loin et oublie que les 2 autres le sucent depuis des km.
    Il est le plus explosif et donc un sprint court lui convenait mieux. Il était trop sûr de lui, limite arrogant et il l’a payé. Dommage car il était le plus beau vainqueur.
    Bilan , il fait la course, nous sort une attaque digne du meilleur Saronni et pourtant il est battu de justesse par moins fort que lui.
    Alaphilippe a manqué de science de la course.
    Il fallait se mettre dans la roue de Sagan et non en dernier. Mais il n’a pas su s’imposer et aurait du pousser Kwiatkowski en fin de groupe.
    Kwiatkowski a été le meilleur. Bien entouré par son équipe dans le Poggio il a su suivre le mouvement avec le bon timing. C’est Alaphilippe qui le ramène sur Sagan, il se place en 2eme position pour le sprint et coiffe Sagan d’un rien.
    Bravo à lui et les ardennaises s’annoncent palpitantes.
    Et puis ce sont des jeunes qui sont devant.
    Un point commun à ces ; ils ont été repérés par Quick Step. Pas mal.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 9 votes)
  11. le bourrin iserois
    Soumis le 19 mars 2017 à 5:21 | Permalien

    Je ne comprends pas que certains gagnent en restant dans les roues. On dit « il est malin », « il est tacticien », « il a raison de pas rouler ».
    C’est une victoire sans mérite pour moi, car si tu prends pas de relais, il n’y a aucun mérite à faire travailler les autres et à en retirer les marrons du feu. Ce qui est mal vu dans la vie courante est accepté dans le vélo!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 11 votes)
  12. Thierry mtl
    Soumis le 19 mars 2017 à 8:00 | Permalien

    Ex champion du monde, grosse pointure et gagnant récent de la Stade binache, Kwiatkowsky s’est comporté en parasite. Victoire un peu minable. Les autres s’en souviendront.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 15 votes)
  13. lNoirvélo
    Soumis le 19 mars 2017 à 2:05 | Permalien

    Suceurs de roues ? vous rigolez? Sagan suce les roues toute la course et en « met une » sur le haut du Poggio avant la descente et un peu de plat juste avant la ligne!il est le plus rapide des trois et de loin ! trop sûr de lui, trop cool avec un Kwiatkowski malin et opportuniste comme toujours ! on ne peut pas lui faire de reproches au polonais, c’est Julian qui le ramène, merci! il laisse faire Peter et tout ça dans les derniers kilomètres de 290 kilomètres ! Tout le monde met le Champion du Monde favori, il est « sprinter-puncheur-rouleur » et actuellement le meilleur; les autres en ont un peu marre , il y en a que pour Sagan le « playboy-cool-champion » décontracté qui séduit tout le monde, qu’il fasse 1, 2 ,3 ou 7,22,35 …Et on parle déjà de lui pour Paris Roubaix !!! Il est tout le temps devant, gagne souvent,est en forme souvent et n’est surtout pas suspecté, tout est normal, madame !!! Alors,lorsqu’on a un des plus gros salaires du peloton, tellement de visibilité et …d’amour inconditionnel du public, il est normal qu’en coulisse, dans le sombre, il commence à en agacer certain, c’est humain…
    Et l’amener dans un fauteuil en lui mâchant la viande, aucuns des gars lucides et malins du peloton ne
    vont s’y coller !!! je ne dis pas que c’est bien, je
    comprends l’attitude de certains …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  14. le bourrin iserois
    Soumis le 19 mars 2017 à 3:43 | Permalien

    Malin et opportuniste, c’est ce que je disais.
    Qu’on soit agacé ou jaloux ne donne pas de raison de « ratonner », selon moi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!