Médecin du Tour, par Gérard Porte

38 ans durant, il a été médecin du Tour de France. Quant il a commencé, j'avais un an. Autant dire que Gérard Porte faisait, pour moi, partie du Tour de France. Sa présence était normale, immuable. Jusqu'à ce jour de 2009 ou ASO lui a indiqué assez cavalièrement la porte.

Bref, quand j'ai vu le livre Médecin du Tour, je n'ai pu résister de l'acheter. Petit compte-rendu.

En gros, Gérard Porte nous livre, en 316 pages, toutes les anecdotes, les aventures, les histoires qu'il a amassées et vécues durant tous ses Tours de France. L'intérêt, pour le passionné de cyclisme, est donc d'avoir accès à la face cachée de l'épreuve, d'entrer dans l'intimité des coureurs et de tous ceux qui sont non pas en dehors de la caravane, mais bien dedans. Pour les néophytes, ce sera l'occasion de découvrir ce qu'un Tour de France représente pour les coureurs et l'encadrement. 

Plusieurs chapitres ont pour moi été d'un intérêt certain, notamment celui portant sur la fameuse "visite médicale d'avant-Tour" et qui a désormais disparu. Porte a la perspicacité de répondre à nos questions sur le sujet, notamment celles sur les raisons de cette visite ainsi que celle du coureur qui a présenté le pouls le plus lent qu'il lui ai été donné d'observer. Réponse ? Mauro Gianetti, 27 battements par minute. Et non, ce n'est pas Miguel Indurain.

Nombre d'histoires portent sur les divers coureurs et champions qu'il a côtoyé toutes ces années. Le passionné trouve parfois matière à boucher les trous de son histoire du cyclisme, par exemple à propos de la fameuse blessure au pied de Greg LeMond qui l'aurait handicapé sur le Tour 1990, ou encore sur les diverses chutes majeures et ses conséquences médicales qui sont survenues sur l'épreuve depuis 30 ans.

Je ne peux cacher cependant qu'il m'est arrivé de m'ennuyer un peu en lisant ce livre. De nombreuses anecdotes apparaissent peu pertinentes pour le lecteur, et une grande partie du contenu du livre reste avec une certaine superficialité. On se demande vraiment en quoi cela nous intéresse de connaître la liste des invités que Porte a reçu sur le Tour au fil des ans, d'Albert de Monaco à Philippe Douste-Blazy… J'aurais aimé en apprendre plus sur la médecine du sport, sur les exigences d'une course de trois semaines comme le Tour, sur ce que les coureurs utilisent comme médicaments, bref, j'aurais aimé que le médecin Gérard Porte me parle plus souvent, au lieu que ce soit le groupie du Tour. Le problème du dopage, par exemple, est certes abordé dans un chapitre intitulé "L'éternel problème", mais on n'y apprend malheureusement rien qu'on ne connait déjà tant Porte reste sur des généralités. Pourtant, il me semble qu'un homme qui a été pendant 28 ans médecin-chef du Tour aurait pu nous en apprendre beaucoup sur le sujet!

Bref, Médecin du Tour est une lecture légère, si on aime le cyclisme et les anecdotes. Ca se lit bien, on peut lire quelques pages chaque soir, les histoires étant courtes. Par contre, le véritable passionné qui en connait déjà un rayon sur le vélo perdra vite de l'intérêt pour ce livre qui n'est pas vraiment celui d'un médecin, mais plutôt d'un homme lui aussi passionné du Tour. Gérard Porte étant en procès avec ASO, il n'est pas impossible que cette situation lui aie imposé des contraintes dans la rédaction de ce livre. Le secret médical l'aura probablement aussi limité et c'est bien dommage pour l'intérêt de ce livre. 

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!