Marc Kluszczynski: La Vuelta, révélatrice des anomalies 2019 en cyclisme?

Nous sommes de toute évidence nombreux  – même le journal Le Monde – à nous questionner sur ce cyclisme version 2019: une très jeune génération avec beaucoup de succès notamment sur les grands tours (Carapaz, Evenepoel, Bernal, Pogacar…), et des succès de coureurs émanant de pays où les scandales de dopage se sont multipliés au cours des derniers mois, comme la Colombie ou la Slovénie.

Quant à Lutsenko, ouf… 80 kilomètres d’échappée solitaire hier à la Coppa Sabatini, il sera en effet tout un client pour les prochains Mondiaux, pas de doute là-dessus.

Je vous avoue être loin d’avoir des explications à toutes ces performances parfois surprenantes!

Pour y voir plus clair, je publie aujourd’hui cette excellente contribution reçue hier de notre ami Marc Kluszczynski qui, lui aussi, essaie d’apporter des éléments à la réflexion. Merci Marc!

Cette année, on voit arriver en cyclisme une nouvelle génération de coureurs très talentueux (Egan Bernal, Tadej Pogačar, Remco Evenepoel…). Est-ce à dire que le dopage est en recul, comme certains le pensent, ce qui permet aux jeunes d’arriver car l’ancienne génération aurait baissé les armes ?

Le Tour d’Espagne, qui s’est déroulé du 24 août au 15 septembre, permet d’apporter des éléments de réponse.

Deux nations ont dominé cette Vuelta : la Colombie avec Nairo Quintana (Movistar) 8èmedu TdF, Miguel Angel Lopez (Astana) 7èmedu Giro, et la Slovénie avec Primoz Roglič (Jumbo Visma) 3ème du Giro et Tadej Pogacar (UAE Emirates). Remco Evenepoel a gagné en août la Classica San Sebastian à 19 ans ! Il est vrai, devant des pros fatigués par la TdF.

Si l’Amérique du Sud (la Colombie avec Egan Bernal) et l’Equateur (avec Richard Carrapaz) a gagné le TdF et le Giro, ce sera au tour de la Slovénie de remporter son 1erGrand Tour avec Primoz Roglič, vainqueur cette année du Tour de Romandie et de Tirreno-Adriatico. L’ex-sauteur à skis, en World Tour depuis trois ans, a dominé cette Vuelta, aidé par l’absence de quelques têtes d’affiche (les 7 premiers du TdF et les 2 premiers du Giro n’étaient pas là). Mais, curieusement, sa femme le suivait en camping-car sur cette Vuelta ! 

La Slovénie (avec la Croatie) est après l’Amérique du Sud le pays le plus impliqué dans les affaires de dopage. Milan Erzen, directeur sportif chez Bahreïn-Merida, est le découvreur des talents slovènes et croates. Il est impliqué dans l’affaire Aderlass. Dès 2011, le slovène Tadej Valjavec sera suspendu deux ans (après l’appel gagné par le TAS) pour anomalies de son passeport sanguin, après avoir été blanchi par le comité olympique slovène. Actuellement, Kristiyan Durasec (croate), Kristiyan Koren (slovène) et Borut Bozic sont impliqués dans l’affaire Aderlass.

Le jeune slovène Tadej Pogačar (20 ans) gagnera la 9èmeétape (Andorra La Vella-Cortals d’Encamp, 95 km et 3370 m de dénivelé +), la 13ème(Los Machucos : derniers 6,8 km à 9,2% de moyenne, mais avec 2 passages à 25%) où les deux slovènes assurent le doublé, et la 20ème(Plate-forme de Gredos). Lors de la 15èmeétape du 8 septembre (Santuario del Acebo) avec 4 cols de 1èrecatégorie, Pogačar se hissera à la 3èmeplace du classement général derrière Roglič et Valverde. L’américain Sepp Kuss, lieutenant de Roglič, gagnera cette étape : l’équipe Jumbo Visma était la plus forte sur cette Vuelta. Mais Pogačar sera rejeté du podium après la 17èmeétape des bordures et reperdra 1 min 16 lors de la suivante. Lors de la 20èmeétape, il démarre à 40 km de l’arrivée, bien avant le dernier col. Lopez et Quintana perdent 2.12 et 1.56 et Pogačar assure sa 3èmeplace au général. Sa résurrection à la fin de la 3èmesemaine est plus que douteuse.

Pogačar est déjà champion de Slovénie du CLM. Vainqueur du Tour de l’Avenir l’année dernière, il gagne cette année le Tour de Californie, avec ses chaussures à lacets et des jambes pas encore ciselées par les années d’entraînement.

Chose curieuse, on réassiste sur cette compétition à des attaques dans les cols et situées loin de l’arrivée (plus de 2 km) ; lors de la 2èmeétape (Calpe-benidorm le 25 août), Nairo Quintana démarre à 3 km de l’arrivée. Le colombien, aux attaques faisant long feu depuis quelques saisons, et comme anesthésié sur le TdF, retrouve en Espagne une vigueur qu’on ne lui connaissait plus. Mais il aura des jours sans (étape 5 du 28 août, étapes 15 et 16, 18, 20) et rétrogradera à la 4èmeplace au général en fin de 3èmesemaine. Il devient peut-être impossible actuellement de faire deux grands Tours et d’y briller. Sa carrière n’aura fait que s’étioler peu à peu au fil des ans, ce qui n’est pas un signe de non dopage. Ce sera peut-être la carrière type des jeunes qui arrivent actuellement et qui gagnent très vite. Miguel Angel Lopez est dans le même cas chez Astana.

La nouvelle norme pour échapper au passeport sanguin

Des coureurs jeunes, sans passé, se mettent donc à gagner des grands Tours. C’est certes un signe de recul du dopage, mais tant à la fois, cela pose question. Mais Alejandro Valverde, à bientôt 40 ans, est deuxième de cette Vuelta. La vérité est quelque part entre ces deux lignes.

On peut faire le rapprochement avec les jeunes africains de l’Est (kenyans ou éthiopiens), inconnus pour certains, gagnant les grands marathons grâce à des entraîneurs en cheville avec des médecins officiant en Afrique et les dopant très tôt avant qu’ils ne soient sur les listes de contrôles des agences antidopage, et soumis au passeport sanguin. Se doper très tôt (effet Obélix !) deviendrait la norme pour échapper au radar du passeport sanguin ! En somme, il s’agirait de se fabriquer un faux passeport et de le maintenir par un dopage régulier, la démarche inverse étant bien plus risquée.

Bernal a-t-il été contrôlé en Colombie après le TdF et avant son retour en Italie ? Gianni Savio, directeur de l’équipe Androni Giocattoli, est le découvreur de talents sud-américains, comme Egan Bernal, Ivan Sosa et Sergio Andres Higuita, le colombien d’Education First (5èmedu Tour de Colombie en 2018 et 2èmedu Tour de Californie cette année derrière Pogačar). Savio les « revend » ensuite à coup de centaines de milliers d’euros à de grosses équipes. Milan Erzen étant celui des slovènes et croates. Y a-t-il des docteurs Rosa (médecin italien installé au Kenya depuis la fin des années 80 ; disciple de Michele Ferrari, Rosa a choisi le marathon et a dopé les kenyans leur permettant de gagner la plupart des marathons du monde) en Amérique du Sud ou en Slovénie ?

Bien sûr, l’UCI n’a rien vu.

Et le passeport sanguin s’avère de plus en plus comme la ligne Maginot de l’antidopage.

75 Commentaires

  • Toupenet Stéphane
    Soumis le 20 septembre 2019 à 12:53 | Permalien

    Merci pour cet article Laurent
    il m’éclaire sur une info qui circule dans le peloton depuis le début de saison
    Le dopage Obélix existe depuis longtemps, mais il était mis en Stand-by, le voilà de retour.
    Stef 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • alano39
    Soumis le 20 septembre 2019 à 3:13 | Permalien

    J’avais déjà lu des articles de Marc Kluszczynski (pharmacien) dans cyclisme et dopage.
    Preuve en est que maintenant pour comprendre le sport il faut avoir fait des études de médecine pour donner des explications un peu plus solides que vanter l’arrivée massive d’une génération de super coureurs.
    Je ne connaissais pas le terme de dopage à effet Obelix mais entre nous c’est une explication qui vaut d’être entendue. Clairement à elle seule elle explique cette éclosion subite de jeunes prodiges qui seraient en fait préparés depuis leur plus jeune âge et disposeraient d’un passeport biologique clean puisque falsifié dès le départ.
    La filière Savio prend alors tout son sens. Et oui cet homme ne serait pas un découvreur de talents mais un faiseur de talents.
    De connivence avec des médecins peu scrupuleux ils prendraient de grands espoirs dès les juniors et leur feraient bénéficier d’un traitement approprié avant de passer pros. D’où cet attrait pour les pays exotiques où le dopage est omniprésent et les coureurs peu sensibilisés sur le sujet et prêt à tout pour sortir de leur condition sociale. Ainsi avec ce subterfuge ils arriveraient avec un passeport biologique qui resterait cohérent malgré l’usage du dopage fait durant leur carrière pro.
    Après avoir dopé des pros, dopé les vélos on atteint le stade de doper des enfants pour en faire de futurs champions. Les coureurs concernés sont à priori mineurs et on met un pied dans la maltraitance qui est légalement répréhensible.
    Les protocoles doivent être bougrement efficaces pour permettre à ces petits jeunes de dépasser leurs aînés dès leur première année pro.
    La performance de Pogacar sur la Vuelta est tout bonnement phénoménale, irréelle sachant qu’en plus elle a été faite sans le soutien d’une équipe. En quelques mois ce coureur a pu encaisser la longueur des courses pros, les changements de rythmes (bien plus violents que chez les amateurs), les charges de travail à l’entrainement, la fatigue liée à une course de 3 semaines etc… Le tout à moins de 21 ans.
    Pour Evenpoel c’est encore pire car le gosse a 19 ans. L’an passé il faisait des courses de 130 km et là il gagne une classique de 230 km.
    On assiste aussi assez souvent au même scénario à savoir ils partent seuls et tiennent le peloton en respect pendant 20 à 40 bornes. Ils ont la caisse de grands champions au sommet de leur art. Ils n’ont que peu de science de la course et leurs victoires se font à la puissance pure. Ils accélèrent et lâchent tout le monde parce qu’ils disposent tout simplement d’un moteur plus gros que leurs concurrents. Pas la peine de finasser, de jouer de la science de la course. Des victoires à la Riis sur Hautacam qui ridiculisait ses adversaires tellement il disposait d’une puissance supérieure.
    Cette situation va t’elle perdurer longtemps? Et puis que vont devenir ces coureurs dans quelques années? Comment leur organisme va t’il encaisser tant d’années de dopage? Avec l’arrivée du dopage génétique nous allons donc dans le sens d’un dopage précoce qui va causer des dégâts énormes chez les jeunes à n’en pas douter. Et dire que le sport est synonyme de bonne santé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +21 (from 23 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 20 septembre 2019 à 5:01 | Permalien

    Alano, sais-tu qu’il y a deux ans, un cadet italien s’est fait sanctionné dans une course sur route pour usage d’anabolisants ? Les enfants Rumsas, aussi, l’histoire est moche !
    Dans les années 90, il se disait que certains coureurs étaient des experts du Vidal. Je ne parle pas du shampoing !
    D’ailleurs, à propos de shampoing, il y a beaucoup moins de chauves et de calvities chez les coureurs pro depuis une quinzaine d’années.
    Ce qui me navre et me dégoûte, c’est que les effets du dopage perdurent au delà des périodes où les produits procurent des avantages. Si au moins les effets secondaires étaient partagés et irrémédiables, il y aurait une justice !
    Mais non, bien au contraire…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 20 septembre 2019 à 5:08 | Permalien

    ce qui est bien avec le velo c’est qu’on voit arriver les tendances qui vont frapper les autres sports dans quelques temps ^^

    on a eu l’epo, puis les cures d’amaigrissement un nouveau temps semble arriver

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Mahet
    Soumis le 20 septembre 2019 à 6:10 | Permalien

    Je n’aime absolument pas ces affirmations sous forme de supputation aujourd’hui certains journalistes certainement « roulant » pour des intérêts économiques contraire à ceux dont ils sont très
    «  proches » s’ingénient À salir un sport et ses intérêts par des allégations sans preuves. Ce qu’on attends de ces journalistes c’est du concret pas un scénario de mauvais film. On suppute on a des soupçons ok donc on fait son métier de journalistes enquêtes recherches sur le terrain investigation recherche de sources fiables investigations après seulement ont écrit. Aujourd’hui c’est la seule chose qu’on leur demande à l’issue de ce bavardage épistolaire dopage ? ok quel produit quel moyen d’approvisionnement qui paye qui conseille ou prescrit. Pour l’instant à ce stade on nous gratifie d’un Roman dont votre site de s’enorgueillit pas vraiment mais il est vrai que nous sommes en fin de saison et l’automne Comme la sortit de l’hiver sont les saisons où les bulshit tombent comme à gravelotte.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -10 (from 26 votes)
  • Mahet
    Soumis le 20 septembre 2019 à 6:25 | Permalien

    Stephane n’appelez pas ce style de prose une « info » le cyclone trucmuche a fait x morts ça c’est une info mais pas une supputation sans preuves ça c’est même pas un travail de journaliste c’est un feuilleton qui commence pied de riz pour l’hiver . Par contre savez vous qu’une « Grande marque de couche culotte exporte vers la Colombie un de ses produits phare la couche culotte avec patch a l’EPEO INCORPORÉ de 3 à 6 ans ça vous vous nommez ça comment info ou une farce?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -10 (from 20 votes)
  • Affûté
    Soumis le 20 septembre 2019 à 6:38 | Permalien

    Il serait intéressant et plus prudent de voir ces fameux passeports avant de soupçonner l’effet Obélix. De connaître au minimum le taux d’hématocrite au départ. On ne peut commencer à s’inquiéter que si tous les jeunes démarre juste en dessous de la limite, il me semble.
    Quant à Remco E. j’ai du mal à imaginer qu’un faiseur de talent l’ait découvert puisqu’il est un talent depuis sa première course sur le vélo. Mais a-t-il été « formé » dans sa précédente carrière de footballeur ?
    Je suis très surpris par cette nouvelle génération qui gagne directement, sans apprendre, sans pallier, et parfois sans coéquipier. Je n’ai aucune explication. En revanche, avec par exemple, une étape de 220km à 50.6km/h de moyenne sur la dernière Vuelta (le vainqueur lui-même a dit qu’il n’avait jamais vu ça en 17 ans de carrière), avec des records de montées de cols qui souvent battus (ou avec des temps similaires aux pire années du cyclisme), je voudrais bien comprendre pourquoi on entend à longueur de journée que le dopage est du passé. Les victoires de la nouvelle vague de « talents » n’est pour moi en aucun cas une preuve, au contraire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +13 (from 15 votes)
  • mahet
    Soumis le 20 septembre 2019 à 6:39 | Permalien

    Hé les gars dans le peloton l’info circule que Rocco Siffredi se fait faire des injections de béton armé chez un grand nom de la maçonnerie c’est une honte quand même vous imaginez le nombre de jeune garçon qu’il a dû complexer sans parler de l’état De son engin a l’âge De la retraite.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -22 (from 26 votes)
  • Jeannot
    Soumis le 20 septembre 2019 à 7:26 | Permalien

    « MOI, JE SAIS! »
    Cet article de Marc Klusczynski est l’exemple même de discours inversant la conclusion et les arguments, lesquels sont arrangés, parfois faux, sélectionnés dans le seul but de « prouver » une vérité préétablie. Ce serait presque à se demander si Alano ne l’a pas écrit! Il plaira à la majorité des commentateurs de La Flamme Rouge, toujours à la recherche de boucs émissaires, incapables d’apprécier les finesses d’une course de vélo, et passant leur temps de comptoir à asséner les noms des coupables du seul sujet qui les intéresse : le dopage. Les gourours ont de beaux jours devant eux sur ce site!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -21 (from 37 votes)
  • Laurent
    Soumis le 20 septembre 2019 à 7:31 | Permalien

    @Jeannot,
    Un peu pathétique comme commentaire… je ne vois rien de mal à se poser des questions, au lieu de, comme vous, faire un acte de foi aveugle envers la probité du cyclisme, un acte qui ne manque pas de paraitre un peu déplacé à la lumière de l’histoire du sport. Sur ce site, on se pose des questions, on essaie d’être des observateurs éclairés du cyclisme… et l’Affaire Aderlass ou les scandales de dopage en Colombie nous prouve encore récemment qu’il convient d’être vigilant.
    Je vous assure qu’on est capable d’apprécier une course de vélo, là n’est pas le point. Et qu’on ne s’intéresse pas qu’au dopage, non: comptez le nombre d’articles sur ce site qui a été consacré à ce thème depuis le début d’année, vous verrez que c’est une infime minorité. Et ca, ce sont des faits.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +30 (from 32 votes)
  • Jeannot
    Soumis le 20 septembre 2019 à 7:47 | Permalien

    Laurent
    Je ne vous compte pas dans « la majorité des commentateurs ».
    Je pourrais lister point par point les imprécisions, les omissions, les erreurs (à dessein) du texte de MK, comme je pourrais le faire des chroniques du gourou Alano, lesquel semble très apprécié parmi la majorité des autres commentateurs. Pas le temps. Cette majorité continuera de se complaire dans l’entre-soi, du genre qui se ferait photographier avec Vincenzo Nibali et lyncherait Nairo Quintana.
    Je ne vois pas ce qui vous fait dire que je « fais un acte de foi aveugle envers la probité du cyclisme ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -9 (from 17 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 20 septembre 2019 à 8:27 | Permalien

    tiens en parlant de fait!

    en lisant l’équipe du jour, il y a eu une française attrapé (marion SICOT) à l’EPO! qui forcement nie!

    son entraineur ? le frangin alaphilippe

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 12 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 20 septembre 2019 à 8:33 | Permalien

    « Il plaira à la majorité des commentateurs de La Flamme Rouge, toujours à la recherche de boucs émissaires, incapables d’apprécier les finesses d’une course de vélo, et passant leur temps de comptoir à asséner les noms des coupables du seul sujet qui les intéresse : le dopage »

    heu on pourrait aussi ranger cette tirade dans la catégorie « moi je sais et les autres sont des imbéciles » non?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +21 (from 27 votes)
  • nick
    Soumis le 20 septembre 2019 à 8:54 | Permalien

    même nicolas perthuis (qui jamais dans ses commentaires ne fait allusion à une quelconque anomalie) s’est calmé avec ses « on le sait »,

    dépassé lui aussi par les événements sans doute,

    sur le tour de toscane, par contre, il s’est quand même amusé de voir dunbar tjs aux avant-postes, avec dans la roue le bernal 2019 qui a remplacé le moscon 2018 (à la ramasse cette année, comme kwiato ou tant d’autres),

    bon, hier, il a aussi remarqué que lutsenko piochait un peu,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • alano39
    Soumis le 20 septembre 2019 à 8:55 | Permalien

    @Mahet je suis étonné que tu puisses encore donner crédit à ce que nous disent les professionnels du sport et au contraire être choqué par les questionnements de certains face à des situations anormales.
    Certes ces questionnements, voire allégations mettent le doute sur certaines performances et coureurs mais eux même savent bien que leurs performances ne peuvent que lever des suspicions.
    Gagner 3 étapes de montagne à la pédale sur un grand tour à 20 ans est tellement rarissime que personne ne peut prendre ça pour argent content. Idem lorsque l’on gagne une classique world tour alors que l’année passée on était chez les juniors.
    Tout passionné de cyclisme et encore plus ceux qui l’ont pratiqué à haut niveau savent très bien que ce n’est pas normal.
    Marc Kluszczynski qui est un pharmacien nous fait part d’une analyse plutôt scientifique qui donne des orientations, explications. Certes ce ne sont pas des preuves irréfragables mais des explications et nullement des accusations puisqu’aucun nom n’est donné. De toute façon même avec les preuves les coureurs continuent à nier. Valverde même sanctionné n’a jamais avoué alors que d’autres coureurs tout comme lui sur la liste Puerto ont avoué.
    Il faut arrêter avec ces faux bons sentiments qui consistent à tout accepter et refuser de se poser des questions quand la situation l’impose.
    Cette saison est tellement perturbante que personne ne peut éviter de se poser des questions. Dans les années 90 avec l’avènement d’une génération de coureurs métamorphosés en grimpeurs en 1 saison personne n’a posé les questions. Bilan en 98 tous faisaient semblant de découvrir le fléau du dopage et jouaient devant nous les outragés. L’histoire a démontré que les instances savaient mais fermaient les yeux. Internet permet de lever cette omerta car plus des personnes s’interrogeront plus les instances devront faire quelque chose. C’est un des rares avantages de cette société connectée qui rarement donne ainsi plus de démocratie en permettant au peuple de marquer visiblement son désaccord. Marc Kluszczynski jette un pavé dans la marre et on ne peut que le remercier de nous apporter cette vision scientifique qui reste à démontrer. Mais comme Copernic qui disait que la terre était ronde il n’avait pas de preuve mais un faisceau d’indices. On ne va quand même brûler Marc Kluszczynski.
    C’est fou ces contradictions qui font qu’on puisse applaudir l’instauration de whistleblowers dans les entreprises et en même temps brocarder Marc Kluszczynski. Ils effectuent pourtant la même mission.
    Merci Laurent d’avoir diffusé cette analyse car personnellement je cherche à comprendre et à tout le moins ce soir je serai moins bête.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +20 (from 24 votes)
  • Affûté
    Soumis le 20 septembre 2019 à 10:08 | Permalien

    @bigmouse « L’entraineur de Marion Sicot => le frangin alaphilippe », ça c’est un raccourci très très exagéré.

    @alano39 Même si je suis plutôt d’accord avec ton propos, je vois assez peu de lien entre les masses de commentaires, de théories foireuses, d’échanges sans fin et sans fondements, d’avis peu éclairés… et l’expression ou les progrès de la démocratie. Au mieux les différents réseaux sociaux et autres forums permettent parfois (mais très rarement) de concrétiser et donc d’engendrer une action. Au pire on ajoute du bruit dans un océan déjà saturé et pollué dans lequel certain pioche en 10 sec (vous avez déjà regardé des gens faire défiler des articles sur leur téléphone ?) le bout de phrase qui leur servira d’opinion qu’ils défendront pour montrer qu’ils savent des choses. Bref ceci n’engage que moi mais je pense que l’internet est plus une source d’abrutissement sans fin qui empêche de se poser et de réfléchir par soi-même sur les choses réellement importantes de nos vie (idem pour la TV) mais ceci est un autre débat.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 20 septembre 2019 à 10:39 | Permalien

    affuté=> autant pour moi c’est cousin d’alaphilippe! mais celui-ci est également l’entraîneur de julian! ca fait une petite pierre noire dans son jardin sans que cela n’indique que le jardin est pourrie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Jeannot
    Soumis le 20 septembre 2019 à 11:02 | Permalien

    « Mais, curieusement, sa femme le suivait en camping-car sur cette Vuelta ! ». Le « curieusement » est une accusation directe de dopage de MK contre Primoz Roglic. Si l’entraineur de Roglic était son cousin qui entrainait aussi une cycliste professionnelle contrôlée positive à l’EPO, le traitement serait terrible pour le vainqueur de la Vuelta dans les écrits de MK et dans de nombreux commentaires ici. Seulement voilà, Alaphilippe est français avec une image sympa… Et si sa femme ou assimilé(e) le suivait en camping car, ce serait juste glamour. Je persiste : le discours de procès de MK est devenu nauséabond, et il est bien soutenu sur LFR. C’est si facile…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 20 votes)
  • missbecaneenfolie
    Soumis le 20 septembre 2019 à 11:51 | Permalien

     »Moi je sais…qu’on ne sait jamais rien! » (chanson de Jean Gabin).
    Et peut être faudrait-il oublier le cyclisme de route en compétition pour chanter comme Yves Montand:  »La bicyclette! »?

    La logique même du fric ou le marketing du sport de haut niveau par les profiteurs du business: le dopage!
    Une seule valeur: L’$$$!
    Le système avec ces gourous et les pupilles.
    20 ans, un Tour, un beau magot et toute la famille jadis pauvre et simple, devenue bourgeoise, riche et célèbre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • Christian
    Soumis le 20 septembre 2019 à 12:21 | Permalien

    Comme dirait The Boss : « Not normal »

    Quand une ou deux nations (ou équipes) se mettent à dominer tout le monde, c’est qu’il se passe quelque-chose.

    Dopage Obelix ou nouveaux protocoles et produits?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Laurent
    Soumis le 20 septembre 2019 à 1:00 | Permalien

    @Jeannot,
    L’information selon laquelle quelqu’un de l’entourage de Primoz Roglic suivait cette Vuelta est tout à fait pertinente, et Marc n’a fait que rapporter cette situation, sans incriminer. C’est pertinent en raison de l’Affaire Raimondas Rumsas il y a plusieurs années.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 12 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 20 septembre 2019 à 1:09 | Permalien

    Sur Roglic…
    « Mais, curieusement, sa femme le suivait en camping-car sur cette Vuelta ! ».

    Oui Jeannot, c’est un soupçon que j’ai aussi écris sur ce site il y a deux semaines.

    Je peux aussi rajouter que son agent était souvent dans et autour du camper. Ce camper était stationné parfois dans des endroit un peu bizarre, souvent à l’écart, comme dans un chemin isolé à flanc de montagne. Cela n’est pas sans rappeler des histoires du passé.

    Ce ne sont que des soupçons, mais cela s’ajoute à son développement rapide pour un coureur cycliste qui a commencé la compétition à 21 ans, dont l’ex-entraineur (congédié de chez Bahrain en mai) serait lié à un réseau de dopage, dont l’attitude est très réservé et avec un comportement social et médiatique évitant.

    Puis son jeune compatriote de 20 ans qui devient très précocement un cador des grands tours.

    Mais c’est vrai, il a l’air gentil. Pour le reste, son profil est assez positif.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 15 votes)
  • Jeannot
    Soumis le 20 septembre 2019 à 2:05 | Permalien

    La fiancée d’Arnaud Démarre suivait son amoureux sur le Tour de France en camping car, tout comme la femme de Thomas Voeckler. Il y en a certainement d’autres à qui voudra chercher…
    https://www.lejdd.fr/Sport/Cyclisme/Au-Tour-de-France-la-guerre-des-WAGs-n-aura-pas-lieu-740902
    Si Laurent, Marc a incriminé. Par l’utilisation du mot « curieusement » que, dans la défense aveugle du gars qui te reprochait dernièrement de ne plus le diffuser, tu as feint de ne pas voir, puis revoir dans ma remarque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 12 votes)
  • Pu calable
    Soumis le 20 septembre 2019 à 4:34 | Permalien

    Je suit ce site discrètement depuis des années et je n’en peux plus de votre chauvinisme français et votre racisme envers les autres nations. Vous accusez facilement mais avec une logique à géométrie variable:
    – on fait des raccourcis avec l’affaire Anderlass avec le Slovenie pourtant aucune mention que Preidler etait l’equipier et ami proche de Pinot. Suspect lui aussi??
    – vous êtes prompt a souligner les variations de formes suspectes, mais quel coureur a des performances autant en » dent de scie » que Pinot? Bien sur, lui vous savez les raison. On appelle cela le
    Biais de proximité. Selon vos arguments, un changement de niveau dans une saison est soit un signe de dopage ou de probité selons la
    Nationalité.
    – Les slovenes et colombiens ont été forts cette annee? Mais que dire des français???. Alaphilippe qui roule plus vite dans les 15 derniers km au clm de Pau dans un vent de face qu’un poursuiteur comme Thomas? Bien non, c’est normal, il est français!
    – le dernier cas de la coureuse positif à l’Epo entrainée par le cousin d’Alaphilippe . Julian coupable par association??? Alors pourquoi Roglic le serait par rapport à son ancien manager?

    – je vous lit dire que Vino est un salaud et qu’il ne devrait plus etre impliqué dans le cyclisme, mais que dire de Vincent Lavenu alors, qui a dirigé ce dernier et qui savait -ou se devait de savoir- ce qui se passait, en plus d’avoir dirigé les Massi, Valjavec et autres français AG2R positifs à l’Epo
    – les autres exemples sont innombrables ( Riis vs
    Madiot : Mentheour, son passé de coureur? Etc)

    Bref faites attention à vos 2 poids, 2 mesures
    Dans le doute, mieux vaut s’abstenir

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 20 septembre 2019 à 10:44 | Permalien

    Si dans la caravane de Demare , y’ à des produits ça doit pas être les bons.😀

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 11 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 21 septembre 2019 à 12:28 | Permalien

    C’est rigolo ça, Wolber !

    A notre ‘nouvel’ ami Jeannot : je ne le goûte pas tellement non plus, cet article de Marc K.
    Je ne dis pas que les suspicions avancées ne soient pas fondées sur des éléments qui sautent aux yeux, mais enfin, les éléments n’étant pas des preuves, ni même forcément des indices (indice-indication), je préférerais qu’on parle de questions, déjà. Et comme toi, qu’on les étendent alors à de nombreux autres.

    Et puis peut-être, l’article ne dit rien de plus que ce qu’on est apte à se dire tout seul, quand même ! D’où vient la force d’influence que cet article semble avoir ? Plutôt, enfin je crois, de ce qu’on nomme parfois l’argument d’autorité.

    Ne connaissant pas Marc Kluszczynski, ni de visu, ni de lecture, je précise n’être ni pour ni contre.
    Je trouve en revanche que c’est là un drôle d’article pas drôle, mais surtout, sans plus-value.

    Mon vieux ‘Jeannot’, ça te fait au moins un ami ici, à tout le moins pas un ennemi. Sacré ‘Jeannot’.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 10 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 21 septembre 2019 à 12:31 | Permalien

    ‘qu’on les étende’, avec mes sincères excuses à la sainte mère de l’orthographe

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • jeannot
    Soumis le 21 septembre 2019 à 1:09 | Permalien

    Pas fan des camping-car (la caravane est plus saine, n’est-ce-pas, question de motorisation permanente), je trouverais ça a priori plutôt sympa, que la femme suive le Tour dans ce type de véhicule. Pas d’ami ou presque sur la Flamme Rouge, ben oui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 9 votes)
  • Nikko
    Soumis le 21 septembre 2019 à 1:45 | Permalien

    @Jeannot : « je pourrais lister point par point les imprécisions, les omissions, les erreurs (à dessein) du texte de MK, comme je pourrais le faire des chroniques du gourou Alano, lesquel semble très apprécié parmi la majorité des autres commentateurs. Pas le temps »
    Comment ça « pas le temps » ?
    En fait tu viens, tu dis que tout ça c’est nimporte quoi, que tu as les moyens de le prouver, mais que « pas le temps » ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 12 votes)
  • wolber
    Soumis le 21 septembre 2019 à 9:36 | Permalien

    Désolé que ça ne te fasse pas sourire Plasmathic, et comme souvent ici ou ailleurs, tout devient très , trop sérieux.
    Je ne connais pas non plus MK , ni de visu , ni de lecture comme tu l écris et moi, a part mon opinion personnelle , rien pour aller dans son sens…ou pas.

    Je ne me connais pas d amis ici et encore moins de gourou. Nulle part.

    Mais je reconnais des spécialistes de attaque personnelle, du jugement des autres contributeurs à la limite de l insulte, jugeant des capacités des autres à la réflexion, à la pertinence et même a apprécier une course de vélo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 21 septembre 2019 à 9:46 | Permalien

    Wolber, je le disais au premier degré ! Très rigolo, ça. Donc si, si, ça m’a amusé. C’était rigolo, tout simplement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 21 septembre 2019 à 9:49 | Permalien

    Sinon, je ne crois pas, enfin, j’espère, ‘juger’ les autres contributeurs, en dehors d’un cas, patent, mais je ne veux surtout pas recommencer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 21 septembre 2019 à 10:06 | Permalien

    @ Jeannot et Mahet,

    je doute que vous vous y connaissiez vraiment en vélo, en sport, et surtout je doute de votre lucidité associée à votre honnêteté . Les personnes du site ne sont pas les premières venues et nous débattons depuis des « lustres »,en évitant les jugements (qui arrivent seulement après les faits avérés!) . Les histoires graves des années 90 et de « l’aire Armstrong » nous permettent d’être un peu plus instruits avec un esprit vif et entrainé sur les startings-blocks . Nous avons tout à fait le droit et le devoir de se poser des questions , d’avoir une OPINION ! , d’ironiser même , ce n’est pas un mal puisque de véritables mafias nous manipulent en investissant et en gagnant beaucoup d’argent sur la naiveté , la bonne conscience de personnes passionnées. Oui on peut fermer les yeux comme le clergé les a fermé sur les actes de pédophilie … Et je ne compte pas tous les ignares frustrés de leur manque de savoir et de leurs ratages qui se sentent obligés encore et encore de faire naitre des polémiques juste par esprit malsain de provocation .Les réseaux sociaux en sont saturés . Le site de LFR et son créateur Laurent sont un espace sain et équilibré (qui ne le nions pas a déjà donné lieu à des esbroufes verbales assez vives ) mais dans l’ensemble je crois à l’impartialité de ses adhérents ,leurs expériences , leur savoir . Nous n’avons pas de « mage », de « gourou » , de chef ou de professeurs ici mais des passionnés qui partagent , qui se posent des questions et qui ESSAYENT SIMPLEMENT d’y répondre .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 13 votes)
  • Yvon
    Soumis le 21 septembre 2019 à 12:59 | Permalien

    Je soutiens Noirvelo et EAP pour leur sagacité ils ne faut pas les prendre pour des gamins. Ce qui se passe est bien grave. Cela sent le dopage génétique vous verrez quand dans 15 ans ils seront soit en fauteuil roulant ou aux abonnés absents.. je rêve de le tromper.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 21 septembre 2019 à 2:12 | Permalien

    @ Yvon ,ok

    et quand ils seront en fauteuil roulant, il faudra les plaindre et moi je me prépare à être accusé de salaud, de mec sans cœur , si un beau jour ils seront malades et que je ne les plaindrai pas . On nous dira « sa maladie, ce n’est pas sûr que c’est le dopage! » Evidemment !! Les conneries , c’est aujourd’hui qu’il ne faut pas les faire et ne pas dire , on ne savait pas ! MVDP , le (peut-être! restons dans le subjectif et l’opinion!) futur exemple, son père n’ayant pas été un exemple…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 21 septembre 2019 à 4:48 | Permalien

    Curieux ces raisonnements suite à l’article de Marc K.
    On se croirait revenu à la fin des années 90.
    A l’époque, émettre des doutes sur Armstrong était synonyme de lynchage : comment pouvait-on critiquer le gars qui avait vaincu le cancer? Comment pouvait-on penser qu’après le combat qu’il avait livré, il accepterait de prendre des produits dopants aux effets secondaires parfois dévastateurs ….etc…?
    Dans ces années, j’y ai vu des coureurs que les toubibs réveillaient la nuit dans les courses par étapes, pour les faire bouger un peu, dans le but d’éviter les thromboses. J’y ai vu copain avant le départ d’une course, complètement défoncé, le visage comme une courge, incapable de retrouver sa voiture pour changer de roue, alors qu’elle était garée 20 mètres devant lui, sur la chaussée. Il est mort depuis, suicide. Le gars se levait la nuit et partait en vélo !
    Son frère, qui ne passait pas un pont de chemin de fer à 20 ans, est devenu un bon pro, même si sa carrière, alors qu’il était stagiaire chez Guimard, a été gâchée par l’interpellation du 1er, le coffre plein d’EPO et d’hormone de croissance. Guimard n’en a plus voulu. Le gars avait d’ailleurs pris une pointure de chaussure pendant une saison, à 26 ans.
    Bref, j’ai connu des coursiers dopés, qui ne se cachaient pas dans le milieu, où beaucoup de choses se savent. Ces gens là n’ont jamais eu de contrôle positif, à l’instar d’Armstrong, si l’on met de côté son problème de cortico en 99.
    Je les critiquais ouvertement et dénonçais leurs comportement et habitudes. J’aurais du me taire parce que je n’étais pas capable d’apporter des preuves ?
    Si l’on ne peut douter des performances, (« Not normal » comme dit Armstrong ) et en faire état en répertoriant et analysant des faits de course mesurés (vitesse, puissance…), ou visualisés, parce que l’on a pas de preuves effectives, comme je ne pourrais en apporter sur la multitude de coureurs dopés que j’ai vus dans le milieu, nous n’avancerons pas.
    Le cas Bernal est par exemple, un cas d’école pour les doutes légitimes qu’il génère avant même de s’être illustré dans le World Tour :
    1/ il vient de Colombie et avait déjà effectué des performances exceptionnelles à 20ans
    2/ il sort de chez Savio
    3/ son entraîneur est Michele Bartoli
    Faut-il se voiler la face, ne voir aucun stratagème derrière ses victoires, simplement parce que l’on a pas de preuves effectives ?
    Je ne le pense pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +14 (from 16 votes)
  • Regis
    Soumis le 22 septembre 2019 à 1:06 | Permalien

    O. Apprend plein de choses ici :
    Obelix, camping car,…

    Dans les années 90 le dopage n’était pas tu, que ce soit par les coureurs ou les entraîneurs… Mais il était connu des journalistes…
    Il n’était juste pas rendu public dans les médias qui étaient alors tenus par un devoir de réserve. Actuellement c’est toujours le cas si tu tapes dans la fourmilière tu n’y es plus le bienvenu et obligé de te trouver un autre métier ou domaine.
    rien n’a changé depuis les années 90, internet est passé par la et les médocs et protocoles se trouvent sur la toile. Les médocs foisonnent encore davantage et certains ne sont même pas recherches dans les produits interdits…
    Je ne pense pas que l’effet Obelix soit l’effet miracle des petits jeunes, déjà dans les années 90 le dopage existait chez les cadets et juniors et leur permettait de percer, pas si vite d’accord.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 22 septembre 2019 à 1:55 | Permalien

    CQFD, Régis, avec un petit bémol cependant : un cadet, à ma connaissance, ne pouvait pas bénéficier de l’apport d’EPO, produit encore réservé à une élite, à cette époque.
    Mon poste précèdent est affreusement long, je m’en excuse.
    Je voulais simplement signifier qu’il est permis, voire… conseillé, en bonne intelligence, d’avoir des doutes, même si l’on ne dispose pas de preuves formelles à l’instant t.
    Par exemple, quiconque est monté à l’Alpe d’Huez en vélo, qui plus est en course de côté pour ma part, pouvait douter des performances d’un Pantani qui montait en 37 minutes (environ 23 km/h) après 150 bornes de course, et qui fut même obligé de freiner dans un virage. Même si je n’avais pas de preuve de dopage le concernant à cet instant.
    Pour reprendre l’allegorie d’Alano sur Copernic, je n’ai pas de preuves que la terre est fondé. Je n’ai jamais eu la chance de tourner autour de la terre en orbite. Pour autant, devrais je croire qu’elle n’est pas ronde?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • mica
    Soumis le 22 septembre 2019 à 4:11 | Permalien

    Régis: bien vu et bien dit, ce milieu est le domaine de la tartufferie .
    Pour les journalistes,il faut rester dans un consensus mou, ne pas déroger de la ligne générale, flatter et caresser dans le sens du poil.
    Pour Marc K. qui en connait long, il faudrait qu’ il vide son sac et que quelques journalistes courageux (Thierry Villardy peut étre ?….peut être pas) suivent!
    Plasthmatic: Tu ne  » crois pas juger les autres contributeurs, en dehors d’ un cas patent »…..je suis peut être autiste (dixit lbi), mais je ne suis pas naif.
    Tout ce que je dis est prouvable….tiens, pour les abris, par exemple, voir « you tube » et taper « Pantani Cipressa », c’ est édifiant…
    Pour les cadences de pédalage, voir, par exemple les « Grands Prix des Nations qui se courraient à 47 ou 48 Km/ h il y a 60 ans ( sur 75Km en circuit fort vallonné , sans tout le matériel « moderne », avec le 52×13, ce qui était déja beaucoup et même, peut être, déja trop.)
    Tu me mets au défi d’ aller « parler aux pros » lors de quelque départ de course ou d’ improbable conférences….je n’ en ferais rien bien sur. Par contre, profitant de l’ intersaison, ces derniers feraient bien de faire de vrais tests chronométrés sur route, avec toutes les games de développements.
    Exemples : 56 x 16 , 56 x 15 , 56 x 14 , 56 x 13 , 56 X 12 , 56 x 11 ceci sur plat et une dizaine de Km . ( je n’ ai pas cité le 56 x 10 Je pense qu’ ils n’ en sont pas arrivés là quand même quio que 58 X 11 ou 60 x 11…)
    idem en sprint (200m lancé par vélo moteur à 58 Km/h par exemple et ceci debout ou assis sur la selle.
    Je pense que ce serait interessant.
    Remarquez que c’ est un peu ce qui se fait sur piste, mais beaucoup d’ entre vous disent que la piste n’ est pas comparable à la route….alors …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -6 (from 12 votes)
  • mica
    Soumis le 22 septembre 2019 à 10:38 | Permalien

    Au fond, je n’ aime pas trop parler dopage car, pour ce sujet, on nous enfume de toute part et il est difficile de se faire une opinion, de plus, chacun en rajoute même et surtout s’ il ne sait pas grand chose.
    Je pense, en plus, que ce probléme est « répandu » bien au dela du cyclisme et crée des drames incommensurables ailleurs aussi (voir l’ équipe de rugby d’ Af. Sud championne du monde vers les années 2000, plus que décimée …4 ou 5 morts déja et des malades cloués au fauteuil roulant…
    Mon coté autiste (lbi) m’ améne plutôt à parler de faits avérés et moins soumis à caution!
    Ainsi, cet aprés midi avait lieu le championnat du monde de CLM par équipe en relais mixtes…..
    Eh bien, il me semble que cette épreuve a été bien « riquiqui », pensez donc: 13 km pour les hommes, puis autant pour ces Mrs., ça ne fait pas trés sérieux quand même….
    « riquiqui » aussi au plan de la participation (10 nations seulement)
    « riquiqui » aussi pour le parcours, totalement en dents de scie, sans parler des virages à 90° ou plus.
    L’ uci nous a gratifié , qui plus est, de départs en « poules », au lieu de faire partir chaque équipe de minutes en minutes; cela n’ aurait pas été gênant, compte tenu de la trés faible participation.
    Bien au contraire, ils ont pris le risque d’ étaler les départs sur plus d’ une heure et demi, pouvant engendrer des conditions météo totalement différentes et je crois, en effet, qu’ il a plu au Royaume unis cet aprés midi.
    Bref, une pantalonnade de plus au royaume UCI…L’ avant derniére en date étant celle de la mesure de la hauteur des chaussettes.
    Pour la petite histoire ce sont les néerlandais et néerlandaise qui ont gagné….Chez les Français 3 masculains pratiquement inconnus et 3 jeunes femmes assez compétitives… Chez les Français…un dénommé Seigle…on pouvait espérer une bonne récolte, elle n’ est pas venue (5 emme il me semble.)
    Et on veut imposer ça aux J. O. Non, rendez nous plutôt le 100 Km CLM par équipe….mais, je ne réve pas!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  • lbi
    Soumis le 22 septembre 2019 à 11:07 | Permalien

    Pour une levée de (peu de ) doute, tu peux faire l’aspie quizz sur internet; gratuit.
    Beaucoup de cyclistes devraient le faire, beaucoup de ce forum aussi! Et pinot, et bardet, et ….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 22 septembre 2019 à 12:23 | Permalien

    Au cas patent : ne fais pas semblant de croire que je conteste « ce que tu dis ». La question est ailleurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 22 septembre 2019 à 12:55 | Permalien

    plasmathic:
    Ah bon, je ne comprends pas! sois plus clair.
    « La question est ailleurs »….mais ou est elle ?
    Certaines images m’ interpellent, certains chiffres font que je me pose des questions, en toute bonne foi, mais moi,je saurais toujours rester polis.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 11 votes)
  • Lbi
    Soumis le 22 septembre 2019 à 2:37 | Permalien

    Il parle de tes centaines de contribution sur le même sujet….Du monopole du forum quoi 😁

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 11 votes)
  • nikko
    Soumis le 23 septembre 2019 à 1:35 | Permalien

    Mica « Ah bon, je ne comprends pas! sois plus clair »
    Tel un hamster tu tournes dans ta roue, inexorablement…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 9 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 23 septembre 2019 à 2:25 | Permalien

    @Laurent : il faut plutôt compter les commentaires qui parlent de dopage (biologique ou mécanique), même sur un article qui n’a rien a voir. Ils sont loin d’être une infime minorité, et ils accusent, au final, plus ou moins tout le monde. Ce sont ces accusations qui n’apportent rien et polluent le débat.

    Tu peux compter en base de donnée et nous donner les chiffres?

    L’effet Obelix, ce n’est pas, comme le laisse vaguement penser le texte de Marc, le fait de tromper le passeport biologique, mais le fait que le dopage puisse avoir encore des effets après que le sportif arrête de se doper (comme Obelix et la potion magique), notamment en retour de suspension. Il aurait été bien de le préciser.

    Cet effet n’a jamais été prouvé, bien au contraire, nombreux sont les sceptiques. Il aurait été bien de le préciser.

    Pour le passeport biologique et la possibilité de le tromper en se dopant très tôt sur la durée, qu’en pensent les spécialistes? Il aurait été bien d’avoir un contre avis. Car encore une fois, nombreux sont les sceptiques.

    Amha, ces textes sont intéressants, mais pas assez sourcés et rigoureux scientifiquement, débattus par des personnes qui savent de quoi elles parlent. Ca ne fait donc qu’alimenter le bruit ambiant de ceux qui y trouvent des réponses pratiques et toutes faites.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • Jeannot
    Soumis le 23 septembre 2019 à 3:23 | Permalien

    Je viens de relire le texte de MK. Il est bien triste qu’on puisse être pharmacien et manquer à ce point de rigueur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 9 votes)
  • alano39
    Soumis le 23 septembre 2019 à 3:35 | Permalien

    Je pense que nous ne devons pas nous enterrer dans un conformisme de pacotille et totalement artificiel.
    Il est normal de se poser des questions lorsque l’on ne comprend pas quelque chose et en ce moment à lire les commentaires nous sommes nombreux à avoir perdu nos repères comme l’écrit Tylerkay qui demande de faire un recensement.
    Ce n’est pas polluer le débat que de faire preuve d’esprit critique bien au contraire.
    D’ailleurs je pense que ceux qui se dopent et ceux qui dopent sont justement des personnes qui se posent des questions et tentent en prenant des risques. Le dopage est motivé par l’appât du gain, de la gloire mais aussi la volonté d’innover et de trouver de nouveaux protocoles. Il y a du jus de cerveau et de sérieuses recherches pour mettre en place ces nouveaux protocoles.
    Il doit en être de même pour la lutte qui doit aussi mobiliser des forces vives et des recherches. Mais encore faut-il au départ en avoir envie ou alors y être contraint.
    Avec internet l’information est mieux partagée et des gens comme nous tous qui n’auraient jamais pu échanger peuvent le faire et ainsi laisser des traces. nous avons gagné en connaissance en échangeant avec les autres.
    Il est plus difficile ensuite pour les autorités et médias de jouer les vierges effarouchées.
    L’EPO est arrivée dans le peloton en 89-90 et on en a seulement parlé officiellement en 97 en mettant en place le taux d’hématocrite à 50%. Le numéro de Riis sur Hautacam a certainement joué un rôle tellement il était grotesque. Ecoutez les commentaires de Thévenet lors de la transmission et vous percevez combien il était mal à l’aise avec cet exploit qui n’avait plus rien d’humain. Ancien pro il voyait bien que c’était devenu n’importe quoi.
    Et bim arrive en 98 le scandale Festina qui confirme le dopage généralisé à l’EPO.
    Presque 10 ans se sont écoulés et pendant toutes ces années des coureurs ont pu se construire des palmarès usurpés.
    Avec internet il est raisonnable de penser que ce délai de carence va se réduire si nous tenons notre rôle de lanceurs d’alertes. Bien évidemment, il faudra être relayés par des journalistes et scientifiques pour que ça porte ses effets.
    MK joue parfaitement ce rôle de lanceur d’alerte en avançant une analyse qui ne demande qu’à être confirmée ou infirmée.
    Mais à ce stade évitons de juger la valeur de son apport/analyse mais seulement demandons que des spécialistes se penchent sur le sujet car indéniablement il y en a un.
    Il suffit de regarder les courses pour se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond. Les exploits de Lutsenko en Italie ne peuvent nous laisser de marbre. Il part tout seul pour un raid de 75 km et 2 jours plus tard largue le peloton à la pédale à la façon Cancellara des plus grands jours. Le retour du Kazakhstan comme à l’époque Vino/Kashechkin en 2006. On connait tous ensuite la fin de l’histoire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • Desproges isn't dead
    Soumis le 23 septembre 2019 à 4:00 | Permalien

    Heureusement qu’une poignée de passionnés, indignés de ce que leur sport favori est devenu, continuent à se poser des questions.
    L’UCI, ASO et les marchands de cycles, de fringues, de dérailleurs électriques ne pensent qu’à vendre du rêve à des pratiquants-consommateurs, ils font leur business et c’est logique. Rien à attendre de leur part, le sport pro étant avant tout une vitrine commerciale.

    La probité sportive des compétitions, pour certaines devenues de véritables cirques ambulants, et l’intégrité physique des athlètes, pratiquement tout le monde s’en fout… La vague de décès en Belgique depuis 3-4 ans aurait déjà dû conduire l’UCI à se secouer, quitte à collaborer avec la justice et la police pour prouver sa bonne foi et « enfin » démanteler des réseaux, inculper des médecins véreux qui continuent d’officier dans l’arrière boutique de certains pro teams, radier à vie des types comme Vino ou d’autres…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Jeannot
    Soumis le 23 septembre 2019 à 4:01 | Permalien

    Et de se mettre un bouquet de pouces levés. Pfff… Qui pour lui créer un blog et lui offrir un miroir?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -11 (from 15 votes)
  • alano39
    Soumis le 23 septembre 2019 à 4:51 | Permalien

    @Jeannot. C’est quoi ton pb?
    Tu pourrais lister point par point les imprécisions, les omissions, les erreurs (à dessein) du texte de MK, comme je pourrais le faire des chroniques du gourou Alano, lesquel semble très apprécié parmi la majorité des autres commentateurs. Pas le temps.
    Je pense que tu n’as pas totalement compris le sens de ce site qui est un site d’échange. Donc si tu veux participer c’est avec plaisir que nous pourrions lire tes analyses/arguments et ainsi échanger.
    En résumé soit tu t’investis et tu nous fait part de tes analyses soit tu t’épargnes de perdre ton temps avec nous.
    Ou alors tu as peut être opté pour le rôle de troll? On en a connu par le passé.
    Merci de nous faire part de ton choix mais si tu veux vraiment partager avec nous tu es le bienvenue et ce quand bien tu ne partagerais pas la même opinion qu’une majorité de lecteurs.
    Si d’aventure tu viens seulement te défouler sur ce site sache que nombre d’entre nous ne perdrons pas notre temps à te lire et encore moins à répondre à tes invectives et polémiques. Ton temps est précieux et tu comprendras que le nôtre aussi.
    Au plaisir de lire ta réponse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +13 (from 15 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 23 septembre 2019 à 11:01 | Permalien

    L’effet Obélix.
    Je tente non une vérité, mais un embryon de réflexion.

    Obélix, il est tombé dedans quand il était petit, en conséquence de quoi il n’a plus besoin de prendre la potion.

    EAP tu poses une question : est-ce que l’ancien dopé ‘redevenu propre’ bénéficie encore du supplément artificiellement apporté par la triche d’antan ? Tu apportes ta réponse : oui, très probablement. Je dois dire que j’ai un peu ce sentiment, quand la question me traverse. On serait alors en plein dans l’effet Obélix : on plonge, et une fois ressorti, on continue de tourner au-dessus de ses forces naturelles.

    Cependant une contradiction immédiatement évidente se fait jour : pourquoi les gars continueraient-ils de prendre des produits, donc des risques sanitaires et réglementaires, si les effets durent ‘par eux-mêmes ? Trop évidente, trop simple, la contradiction : parce que trop logique, et seulement logique. La logique et le réel, ce sont deux choses.

    Le réel (si on dit vrai). On a dit que le Tour manqué du grand Miguel, en 96, est à attribuer au seul fait qu’il ait alors tenté le coup sans EPO. Si tel fut le cas, le seul effet Obélix qu’on aura constaté, c’est qu’il est monté aux Arcs avec le poids d’Obélix mais sans la puissance !

    Si les mecs continuent de profiter des produits jadis ingérés ou inoculés, c’est plus dans une augmentation ‘globale’ du niveau de performance. Pour la performance de pointe, il faut plus.

    Si tel est le cas (et ce serait déjà beaucoup), comment l’expliquer ?
    Je tente une voie, déjà : la dope, ça ne consiste pas à prendre un truc pour gagner directement, immédiatement, ‘magiquement’. Il faut bosser, quand même.
    La dope, ça permet surtout d’augmenter la charge d’entrainement, ainsi que la capacité à la digérer.

    Voilà, j’ai fini : si un effet Obélix est à constater, peut-être faut-il déjà en trouver la raison en ce que chargé, on s’entraîne beaucoup plus fort et beaucoup plus qu’au naturel.
    Et le corps se souvenant de tout …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • pijiu
    Soumis le 23 septembre 2019 à 2:59 | Permalien

    Bien vu Plasthmatic concernant les charges d’entrainement. Les plans d’entrainement de Rebellin « grande periode » dans les 8 semaines precedant les classiques sont toujours en ligne, en cherchant un peu. Impressionnant en volume et en intensite. Mais bien sur l’objectif n’est pas d’arriver lessive aux courses. Il faut s’infliger ces charges d’entrainement et arriver frais.
    Dans les sports d’equipe avec chocs et enchainement des matchs, l’interet est aussi (surtout) dans la recuperation. Etre frais 3 jours plus tard alors qu’on enchaine 60-80 matchs par ans.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Mahet
    Soumis le 23 septembre 2019 à 6:22 | Permalien

    @alano39 soit tu fais confiance aux instances de ton sport et aux institutions créer pour le réguler et le contrôler soit tu ne t’y intéresse plus moi sincèrement j’en ai un peu mare de la bande de gars qui sont perpétuellement entrain de crier au loup dans la bergerie quand tout est calme. Alors maintenant si tout ceux qui gagnent sont dopés on plie les gaules et circulez il y a plus rien à voir. On va s’intéresser Au tournois de belotes et « pi c too » cessons de nous auto flageller dans un masochisme bulbeux. Des cons se dopent et alors se sont de pauvres gens ./ la majorité elle fait preuve de force de caractère et c’est de celle là dont il faut parler. Ensuite croyez vous que nous allons arrêter le dopage avec des pharmaciens procéduriers distingués ou des biologistes éclairés moi je ne le crois pas bien au contraire il y aura toujours des conduites transgressives tant que nous ne donneront pas à nos jeunes les clefs qui leur permettront de les éviter. Demain nous aurons c’est évidents des gens qui avec un coup d’avance tricheront est-ce de ceux la dont il faut parler ?essayez de savoir qui d’amstrong Ou de Basson est le plus célèbre à le plus haut tôt de notoriété et revenez me dire si le fait de blablater comme des vieux dans une maison de retraite impuissants changer les choses va changer La nature humaine il y a certainement quelque part un junior qui a bossé dur pour se payer son matériel s’entraîne très dur sous la direction d’un Coach au fait des dernières découvertes propres de préparation physique concède de vrais efforts de vie pour son sport moi c’est de ce type de coureurs dont j’ai envie d’entendre Parler pas des supputations sur tels ou tel cadors ou néocadors par une bande de vieux ronchons pessimistes s’errigeant En censeurs redresseurs de tort et donc au final fossoyeurs du sport que nous aimons. On parle trop des tricheurs de leur stratagème que voulait il l’argent La gloire accordons les dans nos forums à ceux qui les méritent voltaire écrivait « il n’y a qu’un Moyen qu’on dise du bien de vous c’est d’en faire » apprenons donc à nos jeunes à ne pas se tromper eux même en trompant les autres et j’en suis sur nous aurons des résultats.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -6 (from 10 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 23 septembre 2019 à 11:58 | Permalien

    Pas facile de te lire sans la ponctuation, Mahet. Cela étant, j’aime bien l’idée du ‘blablatage (le notre) de vieux dans une maison de retraite’.
    Qu’est-ce que c’est que ces histoires de ‘lanceurs d’alerte’ sur LFR, ou encore de ‘lutte contre les dérives du cyclisme’, toujours sur LFR !?
    Cela dit sans faire injure aucunement à Laurent.
    Faut juste pas se prendre pour qui on n’est pas. Les acteurs et les décideurs se moquent bien de l’avis d’Alano et Plasthmatic !
    Notez que ça n’empêche pas ce dernier de causer de sa pomme à la troisième personne …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • Jeannot
    Soumis le 24 septembre 2019 à 12:30 | Permalien

    Bien sûr qu’il est trivial de lister les imprécisions à dessein de MK et du gourou Alano, et je ne vais même pas en prendre le temps. Certains écrivent longuement et souvent ici, j’espère pour eux qu’ils voient ces malhonnêtetés.
    Tiens, juste une, de la part d’un gars plutôt correct, lui, et qui prouve dès sa présentation du texte de MK qu’il partage ses conclusions au point de tordre ses arguments : ça ne saute aux yeux de personne que de nommer Carapaz dans la « très jeune génération avec beaucoup de succès » qui « questionne sur le cyclisme version 2019 » est une faute (qui, vu la suite, incrimine l’équatorien). Qu’il accuse de déni du dopage celui qui questionne sur ces distorsions rhétoriques fait partie d’une rhétorique radicalisée qui place la fin avant les moyens.
    Il y en a d’autres qui confirment la réthorique bien réfléchie.
    Quand je lis ça, je butte. Suis-je le seul ici?
    Et l’effet Obélix, qui sert d’argument massue avant d’avoir été précisé. La détérioration de la santé est un des points qui définissent un produit comme dopant. On peut prendre ce point comme un argument en défaveur de l’effet Obélix. Juste pour dire qu’il n’est pas évident. En revanche, on peut être sûr que ça dépend des produits. Alors, tout mettre dans le même sac, assimiler les croates aux slovènes en y incluant les kazakhs, les équatoriens aux Colombiens, confondre pays et continent, non, ce n’est pas digne d’un pharmacien.
    etc, etc…
    En passant, un des commentateurs qui a un peu de rigueur scientifique est Mica (certains en ont plus), surtout quand il n’est pas sur les braquets (soit la moitié de ses interventions!). IL est vrai qu’il est saoulant.
    Il y a eu un temps ici où l’équipe de Lefévère était accusé systématiquement de dopage. C’était avant les grands succès de Alaphilippe.
    Au fond, ce site (dans la majeure partie de ses commentaires) a juste pris le train du racisme (à prendre dans le sens figuré).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -6 (from 10 votes)
  • mica
    Soumis le 24 septembre 2019 à 1:46 | Permalien

    Ce forum prends une tournure étrange et j’ ai du mal à suivre.
    Quand je propose des essaies systématiques de braquets, à l’ intersaison….je ne suis pas bien dangereux!
    Bon, peut être cela a t’ il déja lieu, mais franchement, je ne pense pas.
    Autre chose, affaire Puerto: ils ont les noms de 11 sportifs pris la main dans le sac…..mais il y a prescription et rien ne sera divulgué….bravo…quand « on fait trainer » pour qu’ il y ait préscription eh bien, on arrive a ses fins et c’ est donc le cas depuis quelques jours.
    Il est vrai qu’ il semble y avoir sur la liste l’ idole absolue de l’ Espagne.
    Autre chose: Van Aert va « attaquer » ASO en justice; sans doute pour parcours dangereux, il est vrai que cette barriére à l’ interieur d’ un virage était fort mal placée. De toute façon, ASO propose depuis quelques années des parcours de CLM totalement incongrus ,tarabiscotés, dangereux. (voir CLM Marseille par exemple, et encore heureux, ils « échappent » à la pluie!).
    Sans oublier la désormais fameuse « cote à 8% avec des passages à 18% « ….Ce n’ est pas ça un vrai CLM, et il y a déja pléthore de raidars, cotes et col tout au long des 21 autres étapes.
    L’ UCI ne fait pas mieux, dans le CLM par équipe mixte, elle a réussi à faire partir la derniére équipe 2 heures aprés la 1 ere ….avec la météo Britannique très changeante…bravo l’ équité!
    Lors du CLM junior féminin, la Soviétique qui à gagnée s’ est  » trompée » en fin de parcours et a du rebrousser chemin ; le balisage, ou les indications au sol devaient, quand même, laisser à désirer.
    Au fait, les  » commissaires aux chaussettes font ils leur boulot…..je n’ en doutes pas!
    Il me semble que Backelants annonçait les parcours du Yorkschire comme trés dangereux….il s’ y connait , n’ était il pas celui qui lors de l’ avant dernier Tour de Lombardie avait vu son vélo perché à 4 ou 5 m dans les arbres….et lui dans le ravin? Il y aurait à faire pour la sécurité des coureurs….mais il est plus facile de mesurer les chaussettes…
    J’ ai été un peu long ce matin, mais j’ étais énervé et il y airait tant à dire…au fait..je n’ ai pas parlé dopage…sauf allusion à l’ affaire Puerto.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 12 votes)
  • Wolber
    Soumis le 24 septembre 2019 à 2:36 | Permalien

    La plainte de Van Aert (aurait il porter plainte s il etait tomber sur le Tour des Flandres …?) pour parcours dangereux va impacter la plupart des organisateurs. Il y aura toujours des virages dangereux…malheureusement, avec des coureurs en train de prendre un maximum de risques.
    Un juge décidera in fine si le parcours etait trop dangereux et rendra l organisateur responsable avec évidemment un aspect financier desastreux.
    On pourrait même envisager un effet boule de neige et voir des cadets ou des juniors porter plainte, car bien souvent , les courses de jeunes se déroulent sur de petites routes , pour lesquelles les préfectures délivrent des autorisations au compte goutte.
    Oui, le velo prends une drôle de tournure.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 24 septembre 2019 à 3:12 | Permalien

    Volber: Ce que tu dis est vrai, mais cette barriére à l’ intérieur d’ un virage me semblait quand même mal placée.
    Le cyclisme a assez d’ obstacles urbains à surmonter et les clm ou l’ implication est totale devraient être le plus linéaires possibles.
    Voir, par exemple, le parcours Pornic Nantes d’ un certain TDF. et encore Ulrich avait dérapé lors du franchissement d’ un rond point.
    Mais là, la responsabilité des organisateurs n’ était pas en cause, seule la pluie…
    Au passage, Visionner cette étape et la fréquence de Armstrong et des autres est impressionante….résultat: 50 Km à prés de 55Km/ H. Je ne suis pas sur qu’ au Yorkshire on fasse aussi bien. ( alors, on me dira dopage…. et je réponds qu’ il y en a autant maintenant, voir les posts de beaucoup de contributeurs ces derniers temps.)
    Pour ce qui est du Tour des Flandres ou autres …..les coureurs savent à quoi ils s’ exposent en prenant le départ!
    Quoi qu’ il en soit, Volber, je suis d’ accord avec toi, le cyclisme prend une drôle de tournure.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 11 votes)
  • alano39
    Soumis le 24 septembre 2019 à 3:44 | Permalien

    @Jeannot. Ok ton commentaire dès sa première ligne ne laisse aucun doute sur la catégorie dans laquelle tu te ranges. Puisqu’il est trivial de lister les imprécisions il est donc impossible d’échanger sauf à prendre pour argent content tes négations.
    Désolé mais l’exercice me semble appauvrissant et inutile.
    Je laisse à ceux à qui le coeur en dit de répondre à ton commentaire notamment sur ta définition du dopage: La détérioration de la santé est un des points qui définissent un produit comme dopant.
    Personnellement je n’avais jamais lu cette définition du dopage et comme tu es le chantre de la rigueur je pense que tu vas nous donner tes sources si tu en as le temps.
    Le reste de ton commentaire est du même acabit et je laisse la main aux autres lecteurs pour faire le tri et apporter des réponses. Bon courage à tous.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 11 votes)
  • alano39
    Soumis le 24 septembre 2019 à 4:29 | Permalien

    la plainte de Van Aert dénote de l’évolution des moeurs et de la judiciarisation de nos sociétés.
    Regardez sa chute sur Paris Roubaix 2019 et je m’interroge sur la potentielle action contre ASO et les pouvoirs publics. La route était glissante et il a perdu une chance de faire un meilleur résultat.
    Dans les 2 cas sa chute est due à une erreur de sa part. Donc pourquoi 2 poids 2 mesures. Sur toutes les routes il y a des obstacles plus ou moins dangereux, sur Paris Roubaix il n’a rien heurté alors que sur le TDF il a heurté des barrières.S’il avait heurté le poteau sur Paris Roubaix aurait-il porté plainte contre EDF? Un poteau en bord de route est dangereux mais on ne va pas enlever tous les poteaux au passage du TDF?
    Les barrières étaient bien emboîtées les une aux autres et il les a percutées de biais et s’est ainsi embroché dans les fixations. N’oublions pas que les barrières sont installées pour protéger les coureurs des spectateurs en évitant qu’ils empiètent trop sur la route. Les coureurs n’ont pas vocation a venir flirter avec ces barrières au risque de se prendre une roue dans les pieds ou encore la main ou le gilet d’un spectateur. Rappelez vous Sagan sur Paris Roubaix. Il n’a jamais émis l’idée de porter plainte contre le spectateur.
    A l’endroit de sa chute sur le tdf la route était large, il était seul et aucun autre coureur n’est tombé à cet endroit. Il a pris des risques et peut être par manque de lucidité n’a pas vu qu’il se rapprochait dangereusement des barrières.
    S’il doit s’en prendre à quelqu’un c’est à lui même et personne d’autre. Je lui souhaite un bon rétablissement car c’est là dessus qu’il doit se focaliser et admettre son erreur.
    Le cyclisme est dangereux et malgré toutes les précautions prises le risque 0 n’existera jamais.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • Wolber
    Soumis le 24 septembre 2019 à 5:19 | Permalien

    Et d ailleurs , un coureur professionnel potentiel vainqueur d une etape clm, ne doit il pas la reconnaître d une manière rigoureuse?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 24 septembre 2019 à 5:36 | Permalien

    Ambiance, ambiance…et pour rajouter une couche; Il est certain que chaque année la Vuelta est la porte ouverte à toutes les exagérations, compromis, et tricheries de toute sorte…y compris le dopage mais pas que: voir par exemple la fameuse étape N° 15 en 2016, ou le cas Froome fut réglé sur l’ autel de sa naiveté (il y avait alors dans le peloton un spécialiste en expéditions punitives).
    (remarquez que par un drôle de coup du sort, le Bitannique a hérité, sans rien demander apparemment, de l’ amarillo volé par Cobo il y a quelques années).
    Les hélicos « rodent » souvent au dessus du peloton…on en a même vu renverser des barrières de protection (peu de prise au vent pourtant) on peut craindre, qu’ ici ou là, ils donnent le « petit coup de pouce qui va bien » à qui ils veulent.
    Le dopage….eh bien, c’ est open bar et d’ ailleurs depuis toujours ( voir l’ imposture qui dure depuis 20 ans)…. l’ article de M K est édifiant!
    Remarquons que le TDF n’ a pas grand chose à envier a la Vuelta, ainsi, cette année il fallait le « bon produit » pour briller en jaune.
    Et dés lors, on peut imaginer le brave Bardet mis dans les cordes parce qu’ il restait raisonnable et donc condamné à monter les cols à 2 Km/ h de moins que certains de ses rivaux! (cela étant suffisant pour faire une différence déterminante.)
    Si j’ avais un conseil à donner au gars de Brioude, ce serait d’ aller voir du coté de la filière Française de la D Q S ( que l’ on va voir et encenser aux mondiaux par la grâce de nos journaleux et consultants)
    Le comportement, un peu perdu de Bardet dans le dernier TDF me fait un peu penser au syndrome Lemond quand l’ EPO fit son apparition en masse dans le peloton, l’ américain restant, à peu prés honnête semble t’ il et en dehors de certaines pratiques.
    Pour l’ Auvergnat, peut être y a t’ il eu, en plus, un certain « sur entrainement » d’ ou une grande lassitude.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 13 votes)
  • nick
    Soumis le 24 septembre 2019 à 7:37 | Permalien

    ouais, bardet aurait bien mérité l’arc-en-ciel l’an passé + une classique,

    depuis le début de la saison (catalogne notamment), il le dit lui-même, il arrive pas à suivre, ça va trop vite,

    dejà, on avait senti un basculement sur le giro à la yates (remporté par froome),

    et effectivement mica, ça rappelle ce qu’avait dit fignon après une étape du tour (1992 si je ne m’abuse), « vona 2e hier et aujourd’hui, encore pareil, pas un pet de fatigue, il vole, je pige pas, moi suis totalement rincé »,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 24 septembre 2019 à 7:58 | Permalien

    Velonews publie les données de puissance de Pogacar sur la Vuelta. Sur les montées de plus de 30 minutes, je n’y voit rien de supérieur à ce qu’on voit depuis qqs années. C’est moindre que ce qu’on voyait à l’époque Armstrong. Mais il a 20 ans…

    Les plus fortes sur 20-30 minutes :

    stage 15, qu’il n’a pas gagné malgré une sacrée puissance:
    Santuario del Acebo: 26:45
    Avg Power: 424 W (6.42 W/kg)
    Avg Gradient: 9.5%
    Avg Cadence: 91 rpm

    … et sa victoire à l’étape 13
    Los Muchucos. Monumento Vaca Pasiega: 22:01
    Avg Power: 402 W (6.1 W/kg)
    Max Power: 925 W
    Avg Gradient: 10.1%
    Avg Cadence: 88 rpm

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 24 septembre 2019 à 8:32 | Permalien

    Mr Kluszczynski avance que la femme de Roglic le suivait sur la vuelta en camping-car (celui-ci a été localisé selon un intervenant?).
    Question un peu naïve mais pourquoi n’y aurait-il pas un journaliste mal intentionné (une sorte d’Elise Lucette ibérique), voir une brigade de gendarmerie zélée et béarnaise, pour mener une enquête et un suivi de ce véhicule ? A moins que le van à l’autocollant « slovenia » n’ai pas prit la peine de traverser l’Aragon.
    Dans le monde de l’athlétisme par exemple, des journalistes allemands (chaîne publique) sont sur le point de sortir des informations suite à une enquête au Maroc connu comme lieu de dérives dopantes d’athlètes occidentaux.

    Sinon une nouvelle justification a vu le jour pour expliquer la présence d’EPO … les règles ! et oui ça ne s’invente pas et forcément ça concerne le peloton féminin. Après le chien asthmatique ou les soucis de fertilité, l’escalade continue.

    Et puis, comme Jalabert ou Vinokourov, Stefan Schumacher s’est recyclé dans le triathlon, finissant au pied du podium sur l’IronMan du Pays de Galles. Pendant que Christophe Bassons faisait aussi bien, mais sur la réputée Skyrhune qui est l’escalade du col de la Rhune au Pays Basque en trail. Comme quoi le dopage ne mène à rien…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 24 septembre 2019 à 9:40 | Permalien

    Championnats du monde de cyclisme:
    La pantalonade continue, certes l’ uci n’ est pas responsable de la météo, mais il serait bon d’ évaluer les circuits bien en amont des épreuves et proposer des circuits descents ou l’ eau peut s’ évacuer en cas de forte pluie.
    voir les images de  » l’ équipe » ou certains ont fait des glissades de plusieurs dizaines de mètres. (en particulier le Hongrois Attila (ça ne s’ invente pas).
    On a vu des clm sous le déluge parfaitement réglos, ça peut ce faire….j’ y reviens, mais Pornic Nantes TDF 1999 était tout à fait « présentable.
    L’ UCI fait encore une fois preuve d’ irresponsabilité, jadis, pour le « feu » 100 Km clm par équipe, il arrivait de fermer 1 sens d’ autoroute pour permettre le déroulement de l’ épreuve…on va me dire que ce n’ est plus possible vu le trafic….je pense que ce serait encore possible (ça l’ est pour certains travaux et l’ on n’est pas toujours en période de grands départs.
    Toujours dans le domaine des pantalonades avez vous relevé que fin Aout s’ est courru sous l’ égide de l’ uci le trés officiel « championnat du monde de VTT à assistance électrique » c’ était à Mont ste Anne au Québec!
    Si ça ce n’ est pas introduire le loup dans la bergerie, j’ en perdrais mon Latin, déja que l’ animal y est depuis longtemps….en cyclo cross en tout cas c’ est avéré depuis longtemps, ce le fut même officiellement pour une « lampiste » qui « paye » pour beaucop d’ autres.
    Je sais pas vous, mais je trouve que ce n’ est vraiment pas la fête du vélo en cette fin de saison.
    et la couse en ligne des ch. du Monde 288 Km sur un circuit détrempé et dangereux, pourquoi pas 320 Km? ou 350 ? ça ne rime plus à grand chose….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 12 votes)
  • Wolber
    Soumis le 24 septembre 2019 à 10:08 | Permalien

    288km’, une vingtaine de km en plus que ce qui se fait habituellement… désolé Mika , mais pour moi un championnat du monde doit se courir sur cette distance.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  • Dany
    Soumis le 24 septembre 2019 à 2:07 | Permalien

    Désolé Mica mais depuis que j’ai entendu Bardet dire quelques années en arrière: » Arrêtez de nous saoûler avec la question du dopage, le ménage a été fait et nous sommes en bonne voie… » il n’est plus crédible à mes yeux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 25 septembre 2019 à 2:34 | Permalien

    wolber: allons pour 288 Km si tu veux, dans ces courses marathon ce sont souvent les 30 derniers Km qui comptent.
    Un exemple…. MSR: seuls la Cipressa et le Poggio, avec la descente de ce dernier sont à considerer….et encore, il ne faut pas que les coureurs soient accrochés aux voitures (ça s’ est vu) ou que ces Capis soient escaladés sur le mode Pantani Cipressa 1999! ( voir les images dans You tube).

    Bon, je sais, s’ il y a 20 cm d’ eau sur les chaussées, des chutes à la pelle, de l’ acqua planning, un vent à décorner les boeufs, de la grêle on nous parlera de course de légende…pourquoi pas, mais tout çà pourrait se régler sur 200 bornes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 8 votes)
  • alano39
    Soumis le 25 septembre 2019 à 4:47 | Permalien

    Je pense que certains oublient que le cyclisme sur route est avant tout un sport d’endurance contrairement au cyclisme sur piste. C’est dans l’ADN de ce sport et vouloir réduire la taille des courses revient à vouloir revoir les fondamentaux de ce sport.
    Quiconque a fait du cyclisme sur route sait que l’endurance est un élément fondamental et qu’il est partie intégrante des qualités requises pour briller. Un sprint après 250 km n’est pas le même qu’après 200 km.
    En plus la distance a longtemps été un élément influençant la stratégie car il faut savoir s’économiser. Reste que l’Angleterre fin septembre était un pari au plan climatique et personnellement le tracé me semble dangereux. La largesse des routes et les virages me semblent un peu limite. S’il pleut dimanche ça va être une sacrée loterie car il va y avoir des chutes et cassures.
    Personne n’est étonné de voir qu’un jeune de 19 ans va faire le chrono et la course en ligne? Moi ça me laisse sur le cul. Jamais encore vu ça. Mais comme c’est l’année de toutes les surprises je finis pas prendre ça avec philosophie. Plus rien ne m’étonne et encore moins qu’il figure sur la liste des favoris. Il est passé du 52X14 au 54X12 comme par enchantement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 25 septembre 2019 à 5:41 | Permalien

    Alano: je suis assez souvent d’ accord avec toi ces derniers temps,mais pour ce qui est de l’ endurance, ça peut trés bien se régler sur 5 heures, c’est largement suffisant.
    D’ autant plus que sur des heures de selle, souvent, seule la derniére est utile.
    De plus les pros savent parfaitement nous endormir pendant les débuts de « course ».
    N’ oublions pas,non plus, que calfeutré au sein d’ un peloton, les cadors savent économiser leur peine.
    Dans ce cas, ils n’ utilisent pas 20 % de leur puissance.
    Alors, ces longues heures de début de course ne sont pas de la « stratégie » comme l’ on dit parfois pompeusement mais plutôt un « travail de planque » et, au bout du compte une certaine loterie.
    Mais c’ est vrai, en vélo il faut savoir se planquer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 10 votes)
  • nikko
    Soumis le 25 septembre 2019 à 6:39 | Permalien

    Mica@  » l’ endurance, ça peut trés bien se régler sur 5 heures, c’est largement suffisant. », eh non ce n’est pas suffisant… Peut-être de ton temps où le niveau était très hétérogène, mais de nos jours ce sont tous des athlètes, sérieux et entrainés, alors il en faut des kilomètres pour avoir les meilleurs devant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 25 septembre 2019 à 1:56 | Permalien

    Jalabert le reconnaissait : il y a des gars qui passent les 200 bornes de course, d’autres non.
    Ça change tout.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 25 septembre 2019 à 3:06 | Permalien

    Thierry : Pogacar à 424 Watts pendant 26’45 à la 15ème étape et après plus de 150 bornes. C’est énorme à 20 ans. Not normal !

    Dany : je me souviens de cette déclaration de Bardet, qui était à contrario des propos que tenait son père dans le peloton d’une cyclosportive, quand il parlait du tour de France de son fils. Les Sky avaient embrayés au bout de 8 jours de course, et AG2R était à la ramasse.

    Dopage : dans l’affaire Puerto, tout a été fait pour atteindre et attendre le délai de prescription. Les noms ne peuvent plus être dévoilés officiellement, et les coupables ne seront pas inquiétés. Seul Valverde aura payé. Les autres noms sont un secret de polichinelle : 2 coureurs encore en activité en sus de Valverde, Mancebo et Sevilla, les vieilles chaudières. Les retraités : Ullrich, Basso, Dekker, Jaksche, Hamilton et Botero. Ils ont tous avoués, sauf peut-être Botéro. Selon Cyclingnews.

    Pour le coureur amateur, Michael Gallego, je ne comprends pas l’AFLD qui a proposé une négociation. Les règles sont connues, le tricheur doit être sanctionné. Que pouvait négocier l’AFLD ? Des noms de coureurs, d’approvisionneurs ? J’en doute.

    L’effet Obélix? La notion revêt visiblement 2 définitions : le dopage en début de carrière, et les bénéfices du dopage au delà des périodes d’effets considérés des produits dopants.
    Les effets qui perdurent ont malheureusement été décris ces derniers années dans des études scientifiques au protocole simple et pragmatique. Les anabolisants – on le savait- permettent de bénéficier des effets positifs bien au delà des périodes d’effet. Il n’y a qu’à observer la transformation physique d’un sprinter de premier rang mondial il y a quelques années, en l’espace de l’intersaison pour comprendre qu’il en profite encore aujourd’hui. Idem pour l’EPO avec des gains estimés entre 3 et 5% des capacités physiques « cyclistes » d’un coureur au delà des effets de prise. Avec 5% de plus, je gagnais les 3/4 des courses auxquelles j’ai participé cette année.
    Le dopage des tous jeunes : j’ai discuté deux années de suite dans une course internationale junior avec des allemands de l’ouest, qui m’expliquaient qu’ils étaient soignés depuis leur passage chez les cadets. La génération Zabel. Les gars avaient des corps d’athlètes affirmés, une musculature des membres inférieurs impressionnante, alors que j’étais encore un ado mal dégrossi ! Je parvenais à lutter avec eux en montagne, question de génétique, mais sur le plat, je mangeais ma casquette !
    On peut donc considérer que si les effets du dopage perdurent bien au delà des prises de produits, et qu’en plus, les gars sont dopés dès qu’on décèle chez eux des aptitudes, le combat est plus inégal que jamais pour celles et ceux qui sont clean.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!