Malate de citrulline, mieux que les BCAA?

Consentant à un gros travail de musculation-gainage depuis plusieurs semaines, je m’intéresse actuellement aux suppléments – légaux! – permettant de soutenir un tel entrainement intensif.

C’est peut-être en raison du fait que pour une question de génétique et de métabolisme, j’ai beau lever de la fonte, je ne vois aucune prise de masse musculaire significative chez moi, en dépit du fait que je suis bel et bien plus fort au fil des semaines…

Je connais bien sur les BCAA, ces suppléments d’acides ramifiés qui aident les muscles à bien récupérer et à soutenir les charges d’entrainement répétées.

Je m’intéresse récemment à un produit que je ne connaissais pas, le malate de citrulline (abondant dans la pastèque, d’ou son nom!).

Ce supplément – un acide aminé non protéinogène – semble très efficace pour soutenir un entrainement musculaire intensif, tout en agissant sur la masse grasse du corps. En gros, on soutient le muscle, et on s’affute en perdant de la masse graisseuse.

Le malate de citrulline aurait l’avantage d’augmenter la concentration d’azote dans le sang, un peu comme le jus de betterave le fait, augmentant la capacité de tolérance aux lactates en apportant plus d’oxygène et de nutriments aux muscles. Ce supplément permettrait donc d’aller plus loin dans les charges d’entrainement, comme dans les répétitions d’un même exercice.

Aucun effet indésirable serait connu de ce supplément alimentaire, qui se consomme souvent sous forme de poudre. Couplée à des BCAA, ce pourrait être un puissant facteur de soutien à des périodes d’entrainement intensif en musculation-gainage.

Je serais curieux de savoir ce qu’en pensent les lecteurs de ce site, et si certains l’ont déjà expérimenté!

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!