Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Les sélections pour les Mondiaux de Richmond

On connaît progressivement la composition des équipes nationales qui seront au départ de la course sur route des Mondiaux de Richmond à la fin du mois.

Canada: Cyclisme Canada a annoncé hier le nom des six coureurs de l’équipe, soit le nombre le plus élevé admis pour le Canada depuis 1992 . Il s’agit de Mike Woods, Guillaume Boivin, Hugo Houle, Antoine Duchesne, Ryan Roth et Ryan Anderson.

Svein Tuft et Ryder Hesjedal ont tous les deux été contactés par Cyclisme Canada mais ont décliné l’offre, leur saison ayant déjà été très chargée. On les comprend.

La sélection canadienne tient la route. Espérons que Duchesne pourra récupérer de sa Vuelta à temps. Houle et Boivin sont en bonne condition, et le parcours de Richmond peut leur convenir. Ryan Roth a fait une excellente course sur le récent GP de Québec. Y’a un coup à jouer!

Pour la petite histoire, Houle nous gratifie actuellement de ses sorties d’entrainement sur Strava, des 60-70 bornes à… 41,5 km/h de moyenne. Ouf… Je souhaite bien du plaisir – et il y en aura lorsqu’on considère les efforts de l’organisation pour monter cette course qui s’annonce déjà mémorable – aux participants de la course élite de la nouvelle Classique des Appalaches samedi prochain (il reste de la place), une course quasiment sur les terres de M. Houle: s’il fait la course, il sera difficile à battre!

France: Bernard Bourreau, le sélectionneur national, a annoncé hier également la couleur. Ca sera Bouhanni, Demare, Gallopin, Alaphilippe, Lemoine, Simon, Delage, Minard et Vachon.

On pourrait se surprendre de ne pas y voir les noms de Bardet, Pinot, Vichot, ou Vuillermoz. C’est que le circuit de Richmond convient moins bien aux grimpeurs, étant plutôt fait pour des coureurs à l’aise sur des terrains similaires à celui des Classiques d’avril.

Pinot, par ailleurs, vient de terminer 6e d’un difficile GP de Wallonie hier et se concentre maintenant sur le Tour de Lombardie, comme plusieurs autres coureurs d’ailleurs.

Italie: Le sélectionneur national Davide Cassani attend les résultats de la Coppa Bernocchi plus tard aujourd’hui pour annoncer la sélection finale. La courte liste des pré-sélectionnés est la suivante: Vincenzo Nibali, Diego Ulissi, Matteo Trentin, Elia Viviani, Giacomo Nizzolo, Kristian Sbaragli, Manuel Quinziato, Daniel Oss, Alessandro de Marchi, Jacopo Guarnieri, Fabio Feline, Sonny Colbrelli, Daniele Bennati et Salvatore Puccio.

Outre Nibali, moi je dis attention à des coureurs comme Fabio Felline ou Diego Ulissi…

L’increvable Davide Rebellin a par ailleurs remporté hier en Italie la Coppa Agostoni devant… Vicenzo Nibali, excusez-un-peu. Pour Nibali, la frustration continue.

Espagne: Le sélectionneur national Javier Minguez prend des risques puisqu’il a désigné leaders Alejandro Valverde et Joaquim Rodriguez. On sait que ces deux là ne s’apprécient guère, notamment en raison des Mondiaux de 2013 ou Valverde avait laissé faire un Rui Costa – son équipier d’alors chez Movistar – parti en contre sur Rodriguez échappé devant. La récente Vuelta n’a rien arrangé.

Les autres coureurs sélectionnés sont Juan José Lobato, Ion Izaguirre, Imanol Erviti, Dani Moreno, Luis Leon Sanchez, Ruben Plaza et Lluis Mas Bonet. On a déjà vu mieux.

Pays-Bas: Pas vu d’annonces officielles, mais on sait que Tom Dumoulin sera de la partie. Si les Wilco Kelderman et Robert Gesink sont de la partie, ça sera une équipe à prendre très au sérieux.

Belgique: Tom Boonen, Philippe Gilbert, Greg Van Avermaet, Sep VanMarcke, Stijn Vandenbergh, Jens Keukeleire, ayoye! Tous des Flahutes, tous des coureurs à qui le circuit de Richmond peut convenir. L’équipe de Belgique sera assurément une des équipes favorites pour ces prochains Mondiaux, du moins à mes yeux, sinon L’ÉQUIPE à battre! Ca peut faire mal…

Les autres sélectionnés: Tiesj Benoot (5e du Grand Prix de Montréal le week-end dernier!), Iljo Keisse, Nikolas Maes.

Allemagne: L’équipe sera amenée par le Gorille André Greipel, Tony Martin bien sûr ainsi que John Degenkolb, récent vainqueur d’étape sur la Vuelta, mais pas par Marcel Kittel, non retenu. Kittel n’a pas obtenu suffisamment de résultats probants cette saison pour être sélectionné dans l’équipe nationale pour ces Mondiaux.

La sélection finale se fera à partir de cette liste: Nikias Arndt, Marcus Burghardt, John Degenkolb, Johannes Frohlinger, Simon Geschke, Patrick Gretsch, André Greipel, Christian Knees, Paul Martens, Tony Martin, Andreas Schillinger, Marcel Sieberg, Jasha Sutterlin, Paul Voss.

États-Unis: Six coureurs admis comme le Canada (les États-Unis comptent pourtant une population 10 fois plus importante que celle du Canada!): Brent Bookwalter, Tyler Farrar, Alex Howes, Ben King, Taylor Phinney ainsi que Lawson Craddock.

Pas la plus forte équipe de leur histoire. Ils courent certes à domicile, mais je ne vois personne sur le podium, ni même dans le final.

Royaume-Uni: Pas de Froome, pas de Geraint Thomas, tous deux ayant mis un terme à leur saison, trop fatigués. On annonce Ian Stannard, Luke Rowe, Ben Swift, entre autres. Mark Cavendish devrait décider de sa participation demain, selon sa récupération de sa chute lors du récent Tour de Grande-Bretagne l’ayant blessé à une épaule. Je crois toutefois que Cav sera trop juste sur un tel parcours, et d’autres équipes se chargeront assurément de durcir suffisamment la course pour faire sauter avant l’arrivée ce genre de coureur.

Australie: Ca sera autour de Michael Matthews, qui a terminé 3e du récent GP de Québec. Simon Gerrans s’est aussi donné cet objectif, et a silencieusement souffert sur la Vuelta, malgré de nouvelles chutes. Ils partageront tous deux le leadership de l’équipe d’Australie. Les autres coureurs les accompagnant ont déjà été dévoilés par Cycling Australia: Simon Clarke, Heinrich Haussler, Jay McCarty, Adam Hansen, Mathew Hayman, Mitchell Docker et Rory Sutherland. Cette équipe sera à surveiller, aucun doute là-dessus.

Les pointures isolées

Certains grands leaders seront davantage isolés sur ces Mondiaux. Je pense par exemple à Alexandre Kristoff, à Peter Sagan, à Rui Costa ainsi qu’au champion du monde sortant, Michal Kwiatlowski. Pour eux, les Mondiaux sont un peu plus compliqués, devant se débrouiller avec un nombre réduit d’équipiers.

Partager

Précédent

Retour sur la Vuelta

Suivant

Du beau monde sur la Classique des Appalaches

  1. Aronnax175

    Classique des Appalaches. De source pas mal sûre, Hugo Houle n’y sera pas car participera au CLM par équipe aux Mondiaux avec AG2R.
    De source un peu moin sûre, Antoine Duchesne devrait y être. Pour ceux qui l’ont suivi sur Strava pendant la Vuelta, ça va faire mal pour être dans sa roue.

    0
    0
  2. Igor

    Froome ne fait pas parti de la selection, on a clamé sur tout les toits qu’il avait des capacités physiques hors du commun….une vo2max hors norme, curieux?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.