Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Les résultats du week-end

1 – Amstel Gold Race: elle nous aura tenu en haleine jusqu’à la toute fin! Le vainqueur, Enrico Gasparotto, est celui qui aura su attendre le plus longtemps avant de lancer son accélération en vue de la ligne. Gilbert est parti juste au pied du Cauberg, trop loin pour ses jambes du moment. Puis ce fut Sagan, lui aussi un peu trop court.

Vanendert et Sagan complètent le podium.

Parmi les 10 premiers, 6 étaient au Tour du Pays Basque…

À noter la belle 15e place du Canadien Ryder Hesjedal qui revient donc en forme juste à temps pour la Flèche Wallonne et LBL, deux courses qui lui conviennent bien.

On retiendra de la course quelques beaux moments dans le final: les attaques de Voeckler, de Terpstra et surtout celle de Freire qui, je l’ai cru, a failli être la bonne.

On retiendra surtout un nom: Romain Bardet, le jeune coureur néo-pro de l’AG2R. Il a passé sa journée devant et avait encore assez de jus pour insister dans les 15 derniers kms. À 21 ans, en voilà un qui fait de bons débuts chez les pros et qui se pose de suite comme un des bons espoirs français pour la suite. Bardet a terminé l’an dernier 2e de Liège-Bastogne-Liège Espoirs et a remporté une étape du Tour de l’Avenir. Excellent grimpeur, bon rouleur, Bardet a déjà le « coffre » pour être présent dans le final d’une grande classique. Pas mal du tout et il faudra voir s’il peut confirmer sur la Flèche Wallonne ou LBL dimanche prochain.

2 – Belle victoire de Ryan Roth, le Canadien chez SpiderTech, sur le difficile Tro Bro Leon en France ce week-end. Le Québécois Guillaume Boivin termine 3e. Voilà qui montre sans l’ombre d’un doute que les coureurs SpiderTech ont le coffre pour réaliser de belles performances sur le circuit européen, le Tro Bro Leon étant le « petit » Paris-Roubaix de la saison. Son surnom est d’ailleurs « L’enfer de l’Ouest » !

Le Tro Bro Leon réussit à SpiderTech puisque l’an dernier, c’est Will Routley qui avait terminé 2e de l’épreuve.

Roth s’impose en revenant dans les tous derniers kms sur Eric Berthou, un coureur de Bretagne-Schuller, qui avait – croyait-on – course gagnée en sortant des derniers secteurs non-pavés. De façon surprenante, Roth affirmait à l’issue de la course ne pas être « très satisfait de sa condition physique actuelle ». Ouf! On a de la marge!

3 – Francisco Mancebo a gagné le difficile Tour de Battenkill aux États-Unis. Le Québécois Bruno Langlois est le meilleur canadien, 9e. À noter que le coureur d’Ottawa, Aaron Fillion, a terminé avec le premier gros groupe à franchir la ligne, 11 minutes après le vainqueur. Il ne sera pas facile à suivre dans le Parc de la Gatineau d’ici quelques semaines celui-là!

Et comme d’habitude sur le Tour de Battenkill, les abandons ont été très nombreux.

4 – AprèsLevi Leipheimer, c’est au tour de Tony Martin de s’être fait renversé par une voiture lors d’une sortie d’entrainement. Transporté inconscient à l’hôpital, Martin souffrirait de fractures au visage et serait toujours hospitalisé. Décidément, c’est la série noire pour l’équipe Omega-Pharma-Quick Step, mais les récentes victoires de Tom Boonen viendront compenser tout ça j’en suis sûr!

5 – Intéressant vidéo sur le service course de l’équipe RadioShack Nissan.

6 – Merci de vos commentaires suite à mon petit texte « Planté! » la semaine dernière. Ca va un peu mieux, mais les sensations sont loin d’être bonnes en ce moment. Mais j’y travaille et je vous tiens au courant!

Ceci étant, loin de moi l’idée de vouloir insulter certains malades de l’asthme lorsque j’ai employé l’expression cycliste « braquets d’asthmatiques ». Mon principal partenaire d’entrainement souffre d’asthme et je peux vous dire que par moment, lorsqu’il envoie du lourd, c’est moi qui fait l’asthmatique derrière…!

Partager

Précédent

Planté!

Suivant

De la culture du conflit d’intérêt

  1. pierre lacoste

    Même brilliant comme il l’est en ce moment, un Tom Boonen ne remplace pas un Tony Martin, en termes de fonction au sein du groupe.

    Tu mentionnes Aaron Fillion…quel puissance, celui-là!…pas reposant du tout,du tout.

    0
    0
  2. schwartz patrick

    5. Là, tu te rends compte combien l’aspect « mécanicien
    humain » est oublié …On voit une fortune en matos,
    c’est assez incroyable, avant tout tu parles des
    coureurs, du staff, du ds, mais les mécanos qui
    bossent sur les machines, qui permettent aux stars
    de gagner(entre autre sans rien casser) qui te
    démontent et remontent les bikes après chute en un
    temps record, comme en F1, tu as l’impression qu’ils
    n’existent pas …En fait c’est assez honteux, le
    gars qui gagne Paris Roubaix n’aura jamais une
    parole sympa pour les mécaniciens de l’ombre et ne
    dira merci qu’à ses coéquipers,(s’il ne les oublie
    pas !)et tu peux dire que sur le tour, après une
    dure journée de pluie et de gamelles, il y en a du
    taff la nuit, et ce pendant 3 semaines …
    Alors moi je dis « CHAPEAU » à tous ces « chirurgiens
    carbone-alu-titane !!!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.