Les Provinciaux Maitres A racontés

C‘était jour de course hier avec la tenue des Championnats du Québec sur route à Huntingdon, sur la rive-sud de Montréal. J‘étais du départ chez les Maîtres A, les 30-39 ans. Récit d’une course sans relief…

Première surprise

Première surprise en arrivant sur le site: il y avait un autre Pinarello sur place, un… Dogma 60.1, vélo lancé cet été par la célèbre compagnie italienne. Quel vélo ! Petite discussion avec son propriétaire qui me confie rouler dessus depuis une semaine, avec d’excellentes sensations. Apparemment, la rigidité du cadre serait encore supérieure à celle du Prince. Autrement dit, ce cadre est une véritable barre à mine… La peinture, avec le fini “Diamond”, est absolument magnifique. Bref, il y avait deux Pinarello au départ de la course Maitres A hier et c’est… le Dogma qui a remporté la course ! Ca doit être ca, je me suis trompé en jettant mon dévolu sur le Prince, c’est le Dogma qui gagne… 

Heureux de retrouver l’ambiance

Ayant manqué l’essentiel d’une saison 2009 qui s’annonçait pourtant excellente en mai dernier, j‘étais heureux de retrouver l’ambiance des courses provinciales. Visiblement, l’organisation de la course était au point et les coureurs heureux de se lancer à l’assault de ce circuit exempt de difficultés.

Une course fade

Sur un parcours peu sélectif et une météo favorable, sans aucun vent qui aurait pu créer des bordures, la course fut assez fade chez les Maîtres A, le peloton roulant groupé la plupart du temps. Si les tentatives d‘échappées se succédérent en tête de course, aucune ne pris le large et une arrivée au sprint était inévitable. Plusieurs bons sprinters étaient dans le peloton, notamment Michel Détry au sein d’une formation Trek puissante en 2009. Sur la ligne, mon équipe des Rouleurs de l’Outaoauais termine au pied du podium avec une 4e place pour mon équipier Shawn Marshall. Moyenne finale de la course: 42 km/h.

Une chute, temps fort de ma course

Pris dans une chute collective à la fin du 5e tour (km85), l’effort de la journée fut consacré à rentrer sur le peloton. 5 petites minutes de chasse bien appuyée et le tour était joué, pour constater que j’avais été touché sur le côté gauche. Dans le dernier tour, le fessier gauche crampait, limitant mon champ d’action. C’est la course ! Les sensations étaient cependant très bonnes durant toute la course, c’est toujours rassurant après une longue absence des pelotons !

L’exploit du jour

Celui d’un ami et coureur, Dominique Picard, un cycliste se forgeant mine de rien un joli petit palmarès sur la scène des cyclosportives au Québec. Dans le dernier tour, Dominique est sorti solo et a réussi à résister au peloton pendant environ 5 bornes. Il est, à ma connaissance, le seul qui a été capable de résister aussi longtemps au peloton hier. Tu aurais dû m’avertir de tes intentions Dominique, je sortais avec toi et deux gars de Sherbrooke se seraient fait la belle!

La paire de jambes

Celle de Dominique justement. Connaissez-vous l’ex-professionnel Marcel Wust, vainqueur de plusieurs étapes sur la Vuelta et aujourd’hui testeur de vélo pour la revue anglaise ProCycling ? Et bien Dominique, c’est les mêmes jambes. Impressionnant.

Coucou

À Martin Caya, que je découvre ce matin grâce à son numéro de dossard et qui est gentiment venu me saluer hier dans le peloton. Merci de tes commentaires quant à La Flamme Rouge. Rappelons que Martin a terminé 3e de la course il y a une semaine.

La suite

Reste peu de courses au Québec cette saison. L’attention des coureurs se porte désormais sur le Green Mountain Stage Race aux États-Unis, une superbe course par étapes dans les montagnes. Pour ceux voulant rester au Québec, ne manquez pas la Sherboucle la semaine prochaine, une cyclosportive dans la région de l’Estrie et dont le départ se donnera depuis Sherbrooke. C’est le club cycliste de Sherbrooke qui l’organise.

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!