Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Les meilleurs boyaux: quelle est votre expérience?

Le boyau a fait son retour en force il y a déjà quelques années, notamment pour des raisons de gains de poids: en matière de roues légères, il faut forcément passer par le boyau!

Le rendement est aussi au rendez-vous, le confort de roulement étant sans égal.

Comme moi, vous préparez probablement votre saison 2015 en refaisant notamment votre inventaire, question de ne pas être pris au dépourvu au cours des prochains mois en cas de crevaisons. C’est mon cas.

Côté boyau, quels sont vos coups de coeur? Vittoria? Continental? Zipp? Schwalbe? Michelin? Tufo? Veloflex? Kenza? Vredestein? Clement?

Je continue pour ma part à être fidèle aux Vittoria Corsa CX III Isogrip 320 TPI, estimant qu’il s’agit probablement du meilleur rapport qualité-prix-poids du marché. Je leur préfère toutefois les Zipp Tangeante, le meilleur boyau que j’ai pu expérimenter à ce jour, mais à plus de 100$ (70 euros) le boyau, c’est un peu trop cher à mon goût. Le Vittoria est nettement moins cher.

Je ne connais par ailleurs pas le Michelin Service Course et n’ai pas eu de bonnes expériences avec les produits Continental.

Côté installation, j’utilise par ailleurs avec grande satisfaction les rim tape Tufo depuis quelques années, plus faciles d’usage que la satanée colle, surtout dans la phase nettoyage avant ré-installation d’un nouveau boyau. Et je n’ai jamais eu le moindre problème de déjantage lors de descentes appuyées, ni dans les critériums serrés comme ceux à NRC à Ottawa.

Vos commentaires sont les bienvenus, n’hésitez pas à me faire part de vos trouvailles dans le domaine! N’hésitez pas non plus à partager avec moi vos sources d’approvisionnement, si vous avez de bons tuyaux!

Partager

Précédent

Nouveau Tour de l’actualité cette semaine

Suivant

Le Tour de l’actualité

19 Commentaires

  1. David

    Laurent
    J’habite dans le Vaucluse ( Avignon/Ventoux) et roule toute l’année en boyaux .
    Roue Bontrager Aeolus 3 et boyaux Continental Gatorskin .
    Je fais 4500 en moyenne avec l’arrière et 10000 avant, pas plus de crevaison que le pneu, je roule avec une bombe au cas ou !
    Les plus pour moi : confort et vivacité et surtout encas de crevaison en descente le boyaux reste sur la roue .
    Avec le pneu ,j’ai pris une grosse pelle dans le Ventoux , suite à crevaison dans la descente, le pneu est sorti et j’ai volé 🙂
    Budget chez mon vélociste pour un boyaux monte : 60€ , soit 4 par an .
    Patrick
    Avignon

    0
    0
  2. pignon

    Laurent,

    D’accord avec toi pour les Vittoria. Je roule sur des Zipp 404 la plupart du temps et la sensation qu’ils procurent est un pur plaisir. Sur nos belles routes du Québec, on peux réduire la pression de gonflage pour plus de confort sans risque de pincement. Je dirais par contre que la durabilité se situerait plus autour de 2500km pour l’arrière et facilement le double pour l’avant. Je suis quand même léger à 140-145lbs.
    Je les prends toujours chez Ribble où le prix se situe autour de $65. Actuellement ils sont à 8% de moins. À ce prix là, tu en as 2 pour le prix d’un au Québec.
    Je serais tenter d’essayer les Schwalbe One sur ma prochaine paires de roues, à boyaux bien sûr. Je crève au maximum 1 fois par an sur environ 6000km, Au printemps, j’utilise mes vieilles roues à pneus.
    Le montage et nettoyage avec la colle Vittoria ne me rébute pas, un peu comme le fartage en ski de fond quoi!

    Vivement le début de saison!
    Jean
    St-Eustache

    0
    0
  3. jc

    Je roule sur des boyaux Vittoria depuis 30ans déjà,
    j’achète mes boyaux chez Olmo ou bien chez Barelle en Italie tout près de Menton le prix pour des corsa cx 320tpi autour de 42euro.
    J’y serai tout le mois de Mars .

    Le secret c’est d’en faire une provision et de les laisser sécher avec du papier journal au mois un an avant de les utiliser.

    0
    0
  4. Pascal-A Vendittoli

    Depuis maintenant 5 ans, j’utilise des boyaux sur toutes mes roues (Alu et Carbone). Seulement 2 « slow leek » avec plus de 10 000 km par an. Lorsque je sors seul, je n’apporte même plus de boyaux ou de bonbons de réparation. Si je sors en groupe, j’en apporte un par soucis de ne pas importuner les copains dans le cas d’une crevaison. J’utilise les Sprinter Gatorskin (Continental) pour le printemps, l’automne ou voyage à l’étranger et les Continental Compétition pour la pleine saison / course. Je pèse 165 lbs / 75 kg et mes boyaux durent >6000 km avant et 4000 arrière. Tape Tufo pour les coller. Je crois qu’avec des roues en carbone, c’est un must. L’industrie offre maintenant des jantes carbones à pneu (même les Bora auront une version pneu en 2015) pour plaire aux incorruptibles mais c’est beaucoup moins adapté. Évidemment, si l’achat en ligne n’existait pas, la facture serait probablement trop salée pour s’offrir ce luxe.

    0
    0
  5. Bernard

    Bonjour Laurent ,

    j’ai toujours utilisé le boyau en course et à
    l’entrainement pour une bonne partie du temps que ce soit pour le rendement, le bruit et le confort.

    J’aime le corsa cx pour le rendement et le look et j’aime bien aussi le pave(vert)qu’utilisent les pros pour les classiques.
    le continental est très solide ,je l’ai testé en section 25 super compromis comme pour le pneu.les boyaux zipp et veloflex ont un bon rendement mais ils me semblent plus fragiles.
    J’aime pas trop le rendemnt du Tuffo on a l’impression d’etre en pneu et je le trouve un peu glissant.Mais ca vient peut etre de moi.

    Les cléments c’etait » la reference quand j’avais 18 ans … rendement et look cousu main.En revanche pour nos routes au Québec pas sur …je sais meme pas ou on peut les trouver ici.Sinon un super boyau pour la piste.
    Pour »l’étape du tour » je mets 2 corsa cx 23 neufs et secs(2ans de garde)avec une bombe vittoria dans la poche.

    0
    0
  6. Mathieu

    Salut la Flamme,

    Quand Vittoria a déménagé en Tahilande, je suis passé des légendaires CX aux Tufo S-Lite 215, principalement charmé par leur poids, leur très bonne solidité et le fait qu’ils soient parfaitement droits (à cause d’une construction monocoque-sans couture). À 215g pour vrai, ce sont de loin les boyaux les plus durables à ce poids. Par contre, les Tufo ont toujours semblés lents (bien que difficile à valider dans la réalité). Étant monocoque, incluant la bande de roulement cahoutchouc, j’ai l’impression que les Tufo ont une bonne résistance au roulement car la bande est mise sous tension par le gonflage des boyaux. Vittoria, en haut de gamme, vient coller la bande sur une carcasse déjà formée, donc reduisant la tension dans le cahoutchouc, pour un meilleur roulement. Bref, il y a un paquet de boyaux maintenant sur le marché qui sont fabriqués exactement de la même manière, et par le même fabricant que les Vittoria. Le feeling unique des Vittoria se retrouvent donc chez plusieurs compétiteur (Les Zipp ont exactement la même carcasse). Pour ma part je roule depuis deux ans avec grand succès sur des Kenda Valore en 22mm. Smooth et solide. j’avous que j’ai du piler sur mon orgeuil pour embarquer des boyaux d’une marque « générique » et taiwanaise sur mes Zipp, mais le résultat est plus que probant. En passant, suite à une longue discussion avec Steve HED (avant sont déces), des données robustes démontreraient que les bandes autocollantes TUFO augmenteraient sensiblement la résistance au roulement par rapport au même montage avec colle. Aussi, le collage peux être compromis si on utilise une jante au fond plat (pas de rainure dans le milieu) et un boyau qui a un renflement à la couture (comme la plupart des vittoria et autres similaires). J’utilise la colle régulière de Contientale, y comprs sur les surfaces carbone. Leur colle carbone est un désastre à mon point de vue.

    0
    0
  7. Dan Simard

    Definitivement Tufo (HCC 260g) car: C’est un boyau résistant et surtout facilement réparable avec scellant liquide puisque qu’il est tubeless.

    La chambre à air en latex d’un boyau tel le vittoria fend et rend alors l’utilisation de scellant moins garanti. Tant mieux si cela fonctionne pour vous!

    0
    0
  8. Piroux

    Salut Laurent,
    Il n’y a que le boyau qui mérite d’être monté sur un bon vélo , pour ma part j’utilise comme Pascal le Conti sprinter Gatorskin en 25 pour l’hiver et les printemps humides, il est increvable et il a une très bonne accroche. Les beaux jours j’utilise comme toi le Vitorria CX mais après 3 heures de ride il y a une perte de pression notable qui altère le passage de la puissance qui est peu sensible dans les sensations puisque nous sommes bercé par leur confort. Je vais sûrement essayer le Tufo cette année, car il y une conception différente des autres boyaux type tubeless et on peut utiliser réellement un retardant.

    0
    0
  9. Vincent C

    Veloflex Carbon, pour la grip incroyable, pas besoin de dégonflé sous la pluie. Pour le confort aussi.

    Un des meilleurs côté roulement

    Voir la liste ici:
    CRR (Coefficient of Rolling Resistance)

    http://www.biketechreview.com/forum/1-general-discussion/9761-the-definitive-rolling-resistance-thread

    Sinon, Corsa CX pour le prix.

    0
    0
  10. Réjean

    Pour ma part, des continental compétition monté sur des lightweight standard 3 et des reynolds rzr en 22mm. Très peu de crevaison et règle générale j’étire la durée de vie jusqu’à l’usure total. Ils sont durable et confortable et avec le STAN’S ils ne dégonfle pas et ainsi conserve la pression.
    Depuis environ 10 ans je mets du STAN’S dans mes boyaux ce qui permet régulièrement d’éviter des crevaisons et améliore l’étanchéité.
    Sur mon nouveau vélo, j’ai des meilenstein obermayer avec des veloflex carbon que j’ai bien hâte d’essayer. Pour le printemps losque les routes sont sales j’opte pour des vittoria corsa CX qui sont plus résistants.
    J’ai détesté les Schwalbe et les TUFO.

    0
    0
  11. ChristianN

    J’ai toujours préféré les pneus pour la facilité de changement de chambre à air en cas de crevaison sur la route. Mais à la lecture des commentaires je songe à opter pour des jantes à boyau. Ma seule réticence: quoi faire en cas de crevaison quand on est loin de la maison? Vous réparez? Remplacez par un boyau de secours?

    0
    0
  12. Julien

    De mon côté, à 180 lbs (175 en pleine forme) les Victoria sont trop fragiles et je les garde pour ma blonde. Sinon, question rendu, c’est le top mais ils dégonflent vite. Ça me prend plutôt des boyaux costauds car sinon la durée de vie n’est pas très longue et je ne me sens pas très en sûreté. Le meilleur rapport robustesse / rendement sur la route est définitivement offert par les Continental. Les Schwalbe sont bien aussi mais j’ai eu une crevaison avec un après 2000 km alors

    0
    0
  13. Régis

    Laurent,

    Hors sujet mais les gars qui se préparent pour le record de l’heure, travaille leur aérodynamique, matos etc…
    se rasent aussi les jambes 🙂
    mais par contre se laissent pousser la barbe et les cheveux, ne serait ce pas contre productif!?
    https://www.facebook.com/video.php?v=10153590048519535

    0
    0
  14. Vincent C

    @Régis

    Le sujet a déjà passer allègrement sur les médias sociaux il y a quelques temps. Alors voici la réponse de Spec concernant la barbe, un non lieu.

    0
    0
  15. JS

    Bonjour,

    Je roule maintenant depuis 4-5 ans presque toujours avec des roues à boyaux. Zipp 202, roues montées « maison » avec jantes Ambrosio Nemesis et, pas encore essayées, HED Ardennes. J’ai bien hâte de les essayer!
    Pour moi, les boyaux les plus résistants essayés jusqu’à maintenant, et mes préférés, sont les Véloflex Carbon: autour de 4000 km à l’arrière et 6000 à l’avant. On parle des routes du Québec et des environs d’Ottawa, majoritairement… Très souples et faciles à monter. J’ai cependant un copain qui, suite à mon enthousiasme, en a acheté mais qui crève très rapidement avec des Véloflex.
    Mon expérience avec les Vittoria n’a pas été très bonne: crevaisons rapidement. Mais c’est peut-être de la malchance! J’ai roulé avec des FMB: vraiment très souples et confortables, mais nettement plus fragiles selon mon expérience. Et pas mal dispendieux! À mon modeste niveau, c’est vraiment exagéré, je sais. Mais à mon âge, je peux bien me payer quelques « bébêtes » pour me faire plaisir! J’en ai d’ailleurs encore deux qui attendent. Les Dugast Roubaix pour le printemps sont très bien, comme les Vittoria Pavé, mais les Dugast m’ont semblé plus résistants. Les Continental m’ont paru pas mal « raides » et, sans aucun doute, très difficile à monter. À moins que je ne sois pas assez musclé du haut de corps…
    J’ai acheté des Schwabe One, sous l’influence des recommandations de Laurent, je dois l’avouer, mais ils sont en phase d’étirement. Comme des Véloflex Arenberg. Je suis un peu excessif, je sais, je dois avoir sûrement une vingtaine de boyaux étirés et secs.
    J’utilise de la bonne vieille colle, sans préférence particulière entre la Vittoria et la Continental. Pour le nettoyage, le mieux que j’ai essayé est le « Goof Off » qu’on retrouve facilement, par exemple, chez Canadian Tire pour ne pas faire de publicité gratuite… Je n’ai jamais eu de succès avec la petite bombe Vittoria en cas de crevaison. J’ai mis la main sur celle par Effetto Mariposa, mais n’ai pas encore eu la « chance » de la tester. Disons qu’à – 30 degrés, ça ne semble pas être pour demain!
    Voilà, si ça peut aider.

    0
    0
  16. Régis

    Merci Vincent, excellent!
    j en déduis que pour les jambes rasées, il n ya pas de gain non plus😉

    0
    0
  17. JM

    Les victorias sont de très bons pneus, mais la bande de « publicité » est tellement haute qu’on en vient à rouler dessus, ce qui offre une adhérence extrêmement mauvaise, surtout en temps de pluie. Bref pour la route, ça peut aller, mais pour une utilisation en critérium, non merci.

    0
    0
  18. Alain

    Bonjour Laurent,

    Je voulais partager avec toi et ChristianN, la venue d’un nouveau gadget qui,s’il fonctionne, me donnerait un peu plus le goût de prendre mes roues à boyaux pour les entraînements.
    Voir le site de Patch and Ride.

    0
    0
  19. Lopez

    Bonjour a tous je roule en boyau depuis 5ans et je ne reviendrai pas en arriere surtout pour le confort , les vittoria CX3 ont ma préférence , confort , solidité pas de crevaison ok seulement 2500km a l arriere mais j arriva a la toile sans crever a chaque fois, j utilise des chainettes Pena, les conti sont trops dur en generale , les Véloflex que des soucis avec bande de roulement qui se décolle et usure rapide.
    Vittoria est vraiment le meilleur compromi prix confort et adherence avec les cx3.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.