Les buses…

C'est pas compliqué, j'ai été debout dans mon salon une grande partie de la matinée.

Grâce à qui ? Alberto Contador !

Quelle étape !

Ca n'a d'abord pas trainé au pied du Télégraphe. Trois belles mines et Contador était parti.

L'étape en tête, et une fin malheureuse car Contador méritait, aujourd'hui, de signer une belle victoire d'étape pour sauver son Tour.

L'autre histoire du jour, ce sont les conneries – il n'y a pas d'autres mots selon moi – réalisées par plusieurs acteurs importants de l'étape.

La première grosse connerie, c'est Jean-René Bernaudeau qui l'a faite. Voulez-vous me dire pourquoi il n'a pas arrêté Voeckler dans le Télégraphe, une fois que Contador l'avait lâché, pour lui dire de se mettre dans la roue d'Evans ? Derrière Evans, qui allait rouler c'est sûr, Voeckler serait sans aucun doute encore sur le podium du Tour ce soir, et peut-être 2e…

Au lieu de ca, Voeckler s'est épuisé sur les pentes de Plan Lachat puis a explosé à quelques kilomètres du sommet du Galibier. On l'a même vu s'énerver sur ses équipiers qui l'avaient alors rejoint. Je persiste à croire que la faute revient au directeur sportif derrière qui est le seul à avoir une vision claire, lucide et reculée de la situation.

Les autres buses du jour, ce sont les Schleck et le directeur sportif de Leopard, Kim Andersen. Voulez-vous me dire pourquoi ils n'ont pas essayé de lâcher Evans dans l'Alpe d'Huez ? On entendait Andersen donner les écarts avec Contador alors que la véritable menace, elle était juste là, Cadel Evans! Total ce soir, Evans pointe en 3e place du général à 57 petites secondes d'Andy Schleck, nouveau maillot jaune. Je sais pas vous mais je serais Andy et Franck, je me ferais du souci pour demain dans le contre-la-montre!!!! Contador, lui, est hors jeu à près de 4 minutes. Dans un bon jour, Andy doit pouvoir garder son maillot jaune mais c'est pas gagné d'avance, c'est moi qui vous le dit.

Enfin, la buse des buses, c'est Samuel Sanchez. Au lieu de laisser son pote (et compatriote) Contador essayer de sauver son Tour en allant chercher une victoire prestigieuse au sommet de l'Alpe d'Huez, il roule sur lui. Vous me direz qu'ils ne portent pas le même maillot. Bien sûr. Vous me direz que Sanchez jouait le maillot à pois. Bien sûr également. Mais Sanchez avait sur le porte-bagage Pierre Rolland ! Du moment qu'il était devant Andy Schleck, c'était tout bon pour le maillot à pois, à condition qu'il soit 2e ou 3e de l'étape, ce qui était le cas (aucun point pour le classement du maillot à pois demain et dimanche). Du coup, Sanchez a ramené (gratuitement) Rolland sur le devant de la course !!! Rolland, qui a d'ailleurs déclaré qu'il ne serait jamais revenu sans Sanchez, n'en espérait pas tant et a sitôt placé deux ou trois mines pour lâcher les deux Espagnols. Bien vu Rolland qui a agi avec lucidité et sens tactique, et c'est bien fait pour Sanchez. Quant à Contador, il a dû passer un sacré savon à Sanchez et à son directeur sportif chez Euskaltel après l'étape…

Bref, je n'en reviens pas de voir autant d'erreurs tactiques sur une étape aussi courte et surtout, chez les pros!

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!