Les brèves du début de semaine

Quelques nouvelles ayant retenu notre attention ces derniers jours:

1 – La Flamme Rouge éprouve actuellement quelques problèmes avec son interface d’édition, nous empêchant notamment de publier la mise à jour du pool de cyclisme suite à Liège-Bastogne-Liège. On espère un retour à la normale d’ici demain.

2 – Belle victoire d’Alejandro Valverde dans la Doyenne dimanche, la 2e de sa carrière après 2006. Valverde s’est imposé au sprint devant Rebellin et Franck Schleck, très actif dans le final avec son frère Andy.

Nous n’avons pas vu les images mais il nous semble que Rebellin et Schleck auraient dû essayer de se débarasser de Valverde, rapide au sprint, avant le dernier km. Plus facile à dire qu’à faire cependant, surtout si Valverde était dans un grand jour.

La grosse surprise de cette saison des Classiques sera assurément ce Christian Pfannberger de l’équipe Barloworld. On avoue franchement ne pas bien connaître ce coureur qui aura terminé 6e de l’Amstel, 9e de la Flèche Wallonne et 5e de la Doyenne, excusez un peu. Cet Autrichien âgé de 28 ans est passé pro en 2001 et est l’actuel champion d’Autriche en titre. 

3 – Barloworld toujours, pour faire un lien avec le vainqueur hier du Tour de Georgie, le Bélarusse Kanstantin Sivtsov (Team High Road). Ce jeune coureur de 25 ans évoluait en effet dans l’équipe Barloworld l’an dernier avant d’être repêché par Ekimov cette année chez High Road. Champion du monde sur route 2004 chez les moins de 23 ans, Sivtsov semble avoir franchi un pas cette année et ce sera assurément un coureur à surveiller dans les prochains mois.

4 – Tour du Trentin : le classement final est assez intéressant puisqu’il donne une bonne idée des hommes en forme qui préparent leur Giro dans 2 semaines. Outre le vainqueur Nibali, du reste 10e de Liège-Bastogne-Liège dimanche, on remarquera la présence dans le top-25 de coureurs comme Garzelli, Baliani, Sella, Petrov, Simoni (tiens tiens…), Pelizzotti, Savoldelli ou DiLuca.

5 – Le Tour de Romandie (première édition en 1947!) s’élance demain de Genève, marquant le début de la saison des Grands Tours. Cette magnifique épreuve suisse présente le cyclisme à son meilleur: superbes paysages, excellente qualité des routes et de l’hébergement, reportages télé top avec notamment un Bertrand Duboux unique, étapes diversifiées. Il y en a pour tout le monde!

Au menu des coureurs cette semaine, 660 kms répartis en 6 étapes dont un court prologue (1,9 kms!), quatre courses sur route et un contre-la-montre de 19 kms.

Le favori de l’épreuve est le champion défendant, Thomas Dekker, vu à son avantage sur les récentes Ardennaises, même s’il n’a pas pu concrétiser. Il pourra notamment compter sur un Denis Menchov dans son équipe.

Outre Dekker, les autres coureurs à surveiller sont tous des outsiders : Andreas Klöden, dont on ignore tout de la condition actuelle, tout comme Jens Voigt, très discret durant les Classiques, Vladimir Karpets, Davis Moncoutié ou encore Sandy Casar. McEwen sera également de la partie, peut-être pour peaufiner ses sprints en vue du Giro.

Les grands absents sont Contador, qui aurait pu participer à l’épreuve romande, de même que Cadel Evans et le Suisse Fabian Cancellara, en récupération en vue d’objectifs futurs.

6 – Suite à la signature d’Ivan Basso chez Liquigas, voilà que cette équipe n’est plus la bienvenue sur certaines épreuves du calendrier, notamment le GP de Francfort. Cet engagement de Basso a également créé des remous au sein de l’association internationale des équipes (AIGCP) dont Liguigas vient de se retirer, peu satisfaite du traitement qu’il lui était réservé. C’est que l’engagement de Basso violait en principe le code d’éthique mis en place pour les équipes.

La Flamme Rouge se désole un peu de cette situation, estimant qu’un coureur ayant purgé sa peine devrait pouvoir ré-intégrer le peloton professionnel, surtout s’il a joué franc jeu en avouant, ce qui est le cas de Basso comme c’était aussi le cas de Millar. Tout le monde a droit à une deuxième chance nous semble-t-il.

Il y a des situations qui sont un comble: d’un côté vous avez des coureurs comme DiLuca, fortement soupçonnés de s’être dopés, qui peuvent courir en toute impunité, de l’autre vous avez des coureurs comme Basso qui ont avoué leurs torts, purgé leur peine et qui ont du mal à ré-intégrer le peloton sans y subir des conséquences négatives. C’est dommage. Quel milieu !

16 Commentaires

  1. Eric Lehoux
    Soumis le 29 avril 2008 à 8:28 | Permalien

    Croyez-vous vraiment que Basso a joué franc jeu en avouant, non pas s’être dôpé, mais avoir eu l’intention de. Excusez mon scepticisme sur cet énoncé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Sébastien B
    Soumis le 30 avril 2008 à 3:39 | Permalien

    Pour ma part, je vois d’un très mauvais oeil le retour de Basso dans le peloton. C’est certainement très subjectif, mais ce gars là nous ramène à l’époque Armstrong, Landis, Hamilton, Ullrich, Mayo, Vinokourov, Mancebo, Heras, Beloki et j’en passe. Ce gars s’est dopé sciemment pendant des années affichant des performances clairement inhumaines au Giro 2006, en accompagnant Armstrong dans les grandes étapes montagneuses du TdF, et n’a aucun respect pour l’éthique de son sport. Pire, il a contribué à le discréditer davantage. Quand on sait à quel point il est difficile d’attrapper ces gars là, 2 petites années aucours desquelles le coureur a encore tout loisir de peaufiner sa condition me paraîssent un peu légère… D’autant qu’il a avoué alors qu’il se trouvait devant l’évidence. Ce n’était pas une preuve de courage ou d’honnêteté. Mais un moyen facile de s’acheter une image de bon garçon honnête. Qui plus est, il avait « avoué » avoir tenté de se doper pour le Tour 2006 et uniquement celui là et ne pas avoir utilisé les poches de sang !!! Si ca c’est pas prendre les gens pour des cons …
    Pour finir, je laisse la parole à un Christian Prudhomme décidément très intègre qui constatait dimanche soir : « la persistance de deux conceptions très différentes : l’une basée sur le droit et l’autre sur l’éthique ».

    Je ne peux que le rejoindre.
    Ca me fait chier de revoir des gars comme Basso dans le peloton.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Patrick B
    Soumis le 30 avril 2008 à 5:07 | Permalien

    Vinokourov et Landis pourraient eux aussi revenir dans le peloton, tout comme Rasmussen. Mais peut-être seront-ils relégués avec Mancebo et autres Bottero, Hamilton et Sevilla dans des courses de seconde zone.

    Sébastien, je crois tout comme toi que « Basso s’est dopé sciemment… », comme je le crois de nombreux autres coureurs comme Cadel Evans et Denis Menchov. Ce qui me gène, c’est la tentative d’exorciser le mal par la désignation de quelques boucs émissaires.

    Pour le respect de la vérité (ça compte, non?), relisons Roger13 sur les réels aveux de Basso. Et la suite.

    Quant à opposer le droit à l’éthique (soit dit en passant, le fric n’est pas loin lorsqu’il s’agit de celle d’ASO), c’est une conception effrayante de la politique, parce qu’il s’agit de ça. Comment qualifier une société dans laquelle le droit n’est pas l’expression de l’éthique? Dans laquelle les hommes d’affaires annoncent s’occuper de l’éthique dans une perception très différente de celle du droit?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Soumis le 30 avril 2008 à 7:35 | Permalien

    D’accord avec vous pour votre présentation du Tour de Romandie, c’est une course magnifique dans une région magnifique! Malheureusement sans B. Duboux au commentaire car il a pris sa retraite au début de cette année, il va nous manquer.
    Bravo pour votre site très instructif, continuez comme cela!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Sébastien B
    Soumis le 30 avril 2008 à 9:18 | Permalien

    Tes questions sont évidemment fondammentales. Je ne peux y répondre sur un simple post. Néanmoins, il faut bien admettre que le dopage est un problème un peu différent du reste. Ces gars là ont toutes les parades pour éviter d’être pris. Et lorsqu’enfin il le sont, 2 eptites années et hop, c’est reparti de plus belle. La lutte n’est pas équitable. La loi n’est pas adaptée. Et hormis le business, je crois que Prudhomme est vraiment intègre. Comment expliquer par le business le fait de se passer des meilleurs coureurs de la planête alors même que ces gars là pourraient assurer un spectacle encore plus « grandiose »? Des performances encore plus stupéfiantes? Pourquoi certains métiers sont soumis à la condition d’un casier judiciaire vierge sans que celà ne provoque le moindre émoi? Après tout, les coureurs ou équipes refusées sur le TdF l’ont toujours été sur la base d’un ou plusieurs cas positifs. Qu’attendre d’Ivan Basso en terme de propreté? Il va nous jouer les repentis un moment et puis après? Il va nous tuer les TdF à venir ? Comme il l’a fait avec le Giro 2006? Dur dur …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. Patrick B
    Soumis le 30 avril 2008 à 12:02 | Permalien

    Prudhomme m’inspire nettement plus confiance que Jean-Marie Leblanc, dont la liste des actes et des phrases contradictoires est bien longue pour un personnage ayant eu de telles responsabilités, et qui d’ailleurs la ramène souvent.
    Tu ne me parais pas disposé à faire d’un défenseur du dopage celui qui n’avalise pas A PRIORI le « toujours plus de sanctions » contre ceux qui sont pris. C’est une attitude malheureusement assez rare qui t’honore. Il n’est pas à la mode de résister à la brutalization (orthographe vérifiée) de l’historien américain George Mosse pour définir la radicalisation sauvage des esprits au XXème siècle. Par exemple, tu va voir que des lecteurs de ce site ne vont pas vouloir LIRE le « a priori ».
    « 2 petites années et hop », je trouve la présentation un peu réductrice. D’abord, deux années dans une carrière, souvent à son meilleur moment, ce n’est pas rien. Et ensuite, la plupart des ex-sanctionnés ne retrouvent pas de bonnes possibilités de recourir (Heras, Botero, Sévilla, Hamilton, Camenzind ont disparu ou presque des pelotons). En passant, qui peut m’expliquer pourquoi Vinokourov, dont la supercherie a été proprement détectées, n’a écopé que d’un an? Et a-t-il remboursé l’année de salaire ainsi qu’il s’y était engagé avant le départ du Tour 2007? Etait-il d’ailleurs légal de poser cet engagement comme condition sine qua non de participation?
    Un gars comme Roger13 saurait mieux t’expliquer pourquoi, conjoncturellement, il peut être rentable pour ASO de se débarrasser de certains des « meilleurs » coureurs de la planète. Dans la lutte entre sports (et même entre spectacles) pour obtenir les droits télés nécessaires à une existence opulente, le cyclisme est en difficulté d’image depuis plusieurs années, il suffit d’ouvrir ses oreilles au comptoir d’un bistrot pour s’en convaincre. C’est un fait, et force est de constater que les efforts de l’UCI (au moins certaines fractions d’entre elle) pour coincer des champions depuis dix ans y est pour quelque chose. Ce fait étant, certains organisateurs en quête de ces droits ont estimé qu’il était rentable de montrer qu’il « faisait quelque chose » pour redorer cette image. Il est possible que ça ait un effet dans l’obtention de ces contrats. Ca se défend. Comme se défendrait aussi la stratégie de l’aveuglement, qui à terme permettrait de tout miser sur le système des stars, mais probablement après une parenthèse délicate le temps que les « supporters » oublient le sujet puis l’associent à un autre sport.
    Sur mon lieu de travail, les mêmes collègues qui savent que je coure l’Ardéchoise comme des milliers d’autres cyclistes plus ou moins bien entrainés ne peuvent s’empêcher de sortir des phrases toutes faites comme « de toute façon, il n’est pas possible de faire 200 km en montagne à l’eau claire ». La plupart ne me soupçonne pas de tricher (si si), mais c’est plus fort qu’eux, ils doivent répéter ce qu’ils entendent. Prudhomme essaie de leur faire croire que si, et bien plus encore, en montant en épingles quelques « brebis galeuses ».
    « Des performances encore plus stupéfiantes ». D’abord, le dopage a reculé, grâce à la lutte anti-dopage. Il faut un chronomètre pour s’en apercevoir mais entre 1995 et 2005, le Causse de Mende, non soumis au vent, a été gravi à bloc en fin d’étape 10% moins vite et c’est énorme. J’avais sorti les chiffres édifiants il y a quelques mois. Ensuite, comme on ne s’en aperçoit pas, les performances sur route ne sont visuellement pas stupéfiantes. On filmerait une course de 1ère catégorie amateur en montagne que le spectacle serait aussi beau qu’Armstrong, Ullrich, Mayo et tous les autres se bagarrant dans Luz Ardiden. On se régale avec Armstrong et Ullrich parce que, sachant que ce sont des champions, on ajoute au spectacle un supplément d’illusion de spectacle.
    Tu poses finalement plus de questions que moi. Poser une question est utile, ça ouvre des débats, y répondre c’est s’exposer. Je ne le sais que trop sur ce site où de nombreux poseurs de questions du type « brutaux », que tu n’es visiblement pas, le font essentiellement pour ensuite diffamer la moralité de celui qui prête le flanc par une réponse.
    La question du casier judiciaire va chercher loin. Quels métiers? S’il s’agit d’un enseignant, qui va avoir autorité sur des enfants, la question se pose. Il est simplement dommageable que la sur-responsabilité que lui demande d’assumer la société ne soit pas en accord avec son salaire. Tu vois, on peut toujours étendre les débats et ne pas trop se mouiller.
    Non, non, les équipes refusées sur le Tour ne l’ont pas toujours été sur la base de cas positif(s). Et des équipes dont un coureur a été positif ont été invitées. Je laisse à d’autres l’énumération d’exemples.
    Qu’attendre d’Ivan Basso? Sincèrement, je ne sais pas. Je crois qu’il est probable qu’on ne le reverra pas sur le Tour, mais les choses peuvent aussi évoluer très vite. Comme l’a écrit Roger13, il n’est pas un repenti. Pas plus que David Millar et autres anciens positifs de la Saunier Duval encore invitée sur le Tour, question de com. Les vrais repentis se nomment Jérôme Chiotti, Jesus Manzano, Jörg Jaksche, et eux, tu peux être certain qu’on ne les reverra pas sur de grandes épreuves. Certes, c’était avant Prudhomme, mais la façon dont s’est comporté ASO avec Willy Voet a été odieuse. Et sous Prudhomme, aucun geste n’est fait envers cet homme sacrifié sur l’autel de l’hypocrisie. Et je pense même qu’on peut y ajouter Bruno Roussel, dont il est évident qu’il n’avait pas la main dans une équipe Festina dirigée de fait par les barons Virenque, Hervé, Dufaux, Brochard, Moreau. On attend aussi un geste de Prudhomme envers Christophe Bassons. Je t’accorde un progrès, j’attends ce geste quand je ne l’attendrai pas de Jean-Marie Leblanc.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Tiphaine
    Soumis le 30 avril 2008 à 1:27 | Permalien

    Moi j’aime bien te lire Patrick B.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. legafmm
    Soumis le 30 avril 2008 à 4:41 | Permalien

    pas moi, j’suis passé direct à la dernière ligne.

    rabacher sans cesse les mêmes idées, ne parler que des affaires, que de suspension, dopage, ça me fout le moral à zéro.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. Patrick B
    Soumis le 1 mai 2008 à 12:08 | Permalien

    Merci Tiphaine.
    Tu remarqueras legafmm que le sujet a été initié par Laurent et relancé par Sébastien. Et le sujet Basso fait partie du cyclisme, c’est un fait difficilement contournable. Par souci de lecture et par respect entre nous, j’aime bien, moi, enchainer sur les sujets en cours sur ce site. Mais je comprends parfaitement qu’on s’en désintéresse. Comme je te lis à chaque fois, et c’est souvent difficile, je remarque que hormis le mot « rabacher », tu as été correct dans la façon de le dire. Souhaitons que ça dure.
    Et propose nous autre chose. Pourquoi ne pas parler cyclotourisme sous l’impulsion de la splendide étape qui attend samedi les coureurs du Tour de Romandie. Le Valais avec ses côteaux du versant du soleil et ses Val côtés Cervin, avec son climat privilégié, est un terrain de jeu paradisiaque pour la pratique du vélo.
    Ou encore des générations qui montent. Hier, on a vu Thomas Dekker prendre les choses en main avec une autorité nouvelle, jusqu’à lancer le sprint. Après le petit coucou d’Andy Schleck sur les Ardennaises, ça promet, non? Qu’en penses-tu?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. ZERTI
    Soumis le 1 mai 2008 à 12:55 | Permalien

    Salut

    vous avez raison de dire que c’est fatiguant de ne parler que de dopage surtout que l’on sait tous ce qui ce passe dans la réalité.
    Je suggère comme sujet de mettre en ligne ses parcours préférés d’entrainement ou de promenade. Cela changerai un peu et mettrait un peu de bonne humeur dans notre passion déprimante.
    Pour Info à tous mes supporters, Laurent a accepté de me remettre ma vraie équipe dans le Pool. J’ai 90 points à présent. Je regrette presque mes chèvres de ma première équipe parce que c’était alors facile de trouver mon classement.
    Si vous avez vu l’arrivée de la course, L’astana a passé le dernier virage comme un Kamikaze et les autres n’ont jamais put reprendre sa roue.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. le stephanois
    Soumis le 1 mai 2008 à 3:06 | Permalien

    bonjour à vous tous.La lecture journalière de LFR m’est devenue indispensable. Bravo à l’auteur du site, bravo pour le pool 2008, c’est super, et aussi bravo pour le reclassement de Zerti; voilà quelqu’un qu’on connait pas, qui m’est sympathique parce qu’il s’est planté, et avec bonne humeur acceptait finalement de se trainer en queue de peloton.Quelle belle leçon.
    En lisant tous ces commentaires je suis épaté par les connaissances cyclistes (et pourtant j’aime le vélo depuis…50 ans), par la qualité de l’écriture. Ah oui, je suis le JM de l’an dernier, le supporter de Vino…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. legafmm
    Soumis le 1 mai 2008 à 5:15 | Permalien

    C’est clair que c’est dans le virage qu’iglinskiy a gagné.

    Magnifique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. Sébastien B
    Soumis le 2 mai 2008 à 5:48 | Permalien

    Merci Patrick B pour tes réponses et aussi tes questions. Pour ma part, j’adore te lire, je ne manque aucun de tes commentaires. Pour ceux que les questions de dopage dérangent, il peuvent passer leur chemin et « passer direct à la dernière ligne ».
    Effectivement, ce ne sont pas les performances stupéfiantes qui font le spectacle. J’aurais plutôt dû parler des stars du cyclisme. Aligner Ullrich, Armstrong et Vinokourov était, il me semble (je peux me tromper) à priori plus vendeur que Cadel Evans, Denis Menchov et Carlos Sastre.

    Une petite question qui devrait davantage faire l’unanimité (je respecte le fait que parler de dopage puisse agacer l’amateur de cyclisme ). Même si Cadel Evans s’impose dans l’esprit de beaucoup comme le favori naturel du prochain TdF. Quelles sont ses chances de remporter le TdF pour Cadel Evans, dans une épreuve où les vainqueurs sont rarement des coureurs attentistes (bon effectivement M. Indurain n’était pas un gros attaquant mais il prenait parfois l’initiative)?
    Un Denis Menchov avec une préparation axée exclusivement sur le TdF a t il ses chances ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. Patrick B
    Soumis le 2 mai 2008 à 9:06 | Permalien

    Hé, on ne parle pas que de dopage sur la Flamme!
    Beau commentaire, le stéphanois, qui révèle la tendresse cachée sous un pseudo digne des truands des films dialogués par Audiard (voir Le Pacha).
    Le ou l’ex-fan de Vino a-t-il la réponse à la question: pourquoi n’a-t-il écopé que d’un an de suspension? En passant, il avait affirmé mettre un terme à sa carrière, mais il ne faut jamais accorder de crédit à ce type d’annonce (son auteur peut même être sincère puis changer d’avis). En passant aussi, je rappelle à Zerti le roi du clavier qu’il me doit la révélation de son erreur.
    Sébastien, je crois que tu ne trouveras pas grand monde pour ne pas mettre Evans dans ses disons trois favoris. Bon rouleur, il peut gagner en étant attentiste. Personnellement, je ne le met pas et mise plutôt sur la prise de pouvoir par la jeune génération. Il y a Soler et Ricco, plus encore Dekker et Gesink d’une génération historique de la Rabobank (avec Mollema, Boom et Reuss dont je suis demandeur de nouvelles), et mon favori est Andy Schleck, les cinq sont dans mon pool. Je ne vois pas Menchov mais son niveau à la dernière Vuelta était épatant. Et il reste à voir que Contador ne va pas débarquer au sein d’une nouvelle équipe.
    Ceci dit, avant le Tour, il y a déjà la splendide étape de demain en Romandie, puis le Giro avec encore une étape somptueuse dans les Dolomites. J’en attends plus de belles images et d’une belle course que du Tour, malgré un enchainement Lombarde – Bonette alléchant mais quand même avec une longue remontée de la Vallée de la Tinée (s’il y a vent favorable comme souvent en été là-bas l’après-midi, les coureurs le sauront et ça pourrait débrider l’étape). Le soleil est annoncé demain, si vous avez Sport+ ne manquez pas ça.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. ZERTI
    Soumis le 2 mai 2008 à 4:41 | Permalien

    Patrick

    Je ne vois pas d’où est venue l’erreur car j’ai expédié la même liste de numéro que la première fois.

    Mes glorieux inconnus se sont alors transformés en Cadel Evans, CUnego, Andy schleck, Petacchi.. et deux ou trois gars pas chers qui courent chez CSC ou d’autre grosses écuries à bourrins.

    A+

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. Patrick B
    Soumis le 2 mai 2008 à 11:34 | Permalien

    Mea Culpa pour t’avoir attribuée l’erreur, que j’avais quand même décelée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!