Tous les jours, la passion du cyclisme

 

L’erreur de Wiggins et des Schleck, Contador sur la lune

L’étape des deux St-Bernard qui se terminait aujourd’hui à Bourg St-Maurice s’est conclue par la victoire de l’Espagnol Astarloza de chez Euskaltel, une victoire acquise grâce à une attaque à 2 kms de la ligne. Juste avant, le Français Moinard, dans un grand jour, avait essayé de s’échapper mais les autres, notamment Pellizotti et Van den Broeck, ont chassé. Le contre d’Astarloza a été le bon, c’est la course !

Pellizotti a pour sa part atteint son objectif, celui de sécuriser son maillot à pois.

Derrière, les Saxo Bank ont bien joué au pied du petit St-Bernard, amenant grand train pour visiblement préparer une attaque d’Andy ou Frank. L’attaque est bel et bien venue d’Andy un peu plus haut et un groupe de 6 coureurs, comprenant Andy et Frank mais aussi Contador, Wiggins, Nibali et Kloden, s’est détaché. Lance Armstrong, quant à lui, ne pouvait suivre et était alors relégué à un 3e groupe sur la route.

C’est alors que les mecs ont commis quelques erreurs selon moi.

Andy s’est en effet rapidement relevé, peut-être en constatant que Frank avait du mal à suivre. Si tel est le cas, c’est une grave erreur selon moi.

S’étant débarassé du 2e du général, Andy Schleck et surtout Wiggins, 3e ce matin, avaient tout intérêt à rouler selon moi. Wiggins surtout, puisqu’une possible 2e place l’attendait à Bourg St-Maurice ! Je ne comprends pas pourquoi Andy et lui n’ont pas conjugué leurs efforts pour distancer davantage Armstrong. C’était le temps de le sortir ! Et peu importe qu’ils avaient Contador et Kloden sur le porte-bagage, ca sera comme ca pour le reste du Tour de toute façon, le maillot jaune étant inaccessible ! (voir plus bas)

Nibali aurait probablement contribué lui aussi à une telle stratégie, gagnant une place au général si Armstrong ne rentrait pas.

Andy et Wiggins se sont plutôt relevés et Armstrong, puis les autres, sont rentrés sur le groupe. Total, le classement général ne change pas.

Une occasion en or de perdue, surtout que le trou avait été fait !

Contador l’extra-terrestre

On attendait les calculs précis de Frédéric Portoleau, expert en calcul des puissances étalon, ils ont été publiés aujourd’hui sur le site de nos confrères de Cyclismag.

En gros, Contador offre, sur ce Tour de France, une performance unique, presque hors norme si ce n’est que le temps d’ascension de Verbier, une vingtaine de minutes, a été plus court que celui d’autres ascensions désormais du domaine du surréalisme comme celle de Riis à Hautacam en 1996 (34 minutes d’effort).

Contador développe tout de même 7,2 w/kg sur ce Tour de France, une valeur exceptionnelle. Portoleau écrit, et l’image est éloquente: "l’accélération de Contador (535 watts pendant 4min30s) est l’équivalent d’une poursuite sur piste de niveau mondial mais réalisée en pleine ascension de col après 200 km. Souvent, les poursuiteurs éprouvent le besoin de récupérer longuement après un tel effort…"

Quoi conclure ? Que Contador est un grimpeur apparemment exceptionnel. Que la vitesse sur le Tour de France ne ralentit pas non plus lorsqu’on la compare au début des années 2000. Pour le reste, difficile de dire…

… pour le moment.

Partager

Précédent

Huitième gazette du Tour

Suivant

Nouvelle équipe pour Armstrong

11 Commentaires

  1. Il est costaud Armstrong, malgré le fait que les autres se sont relevés. Demain nous en saurons plus sur Lance et les vrais aspirations des autres.

    0
    0
  2. Roger13

    cyclismag

    « Le vent était favorable dans la vallée avant la montée finale. Mais la montée s’est déroulée en lacets avec des portions successives de vent de dos et de vent de face…. »

    Il faudrait vraiment être un peu plus précis dans l’estimation du facteur vent dans le calcul de puissance. Je voudrais voir un schéma de la route avec la direction du vent.

    Pour disposer d’un capteur de puissance et avoir effectué de nombreux tests dans des col avec des conditions variables de vent, j’ai pu constater assez souvent l’influence non négligeable de ce dernier comme source d’erreur quand on estime ensuite la puissance par calcul.

    On peut facilement arriver à des exagérations (dans un sens ou dans l’autre) et pour ma part je ne suis pas du tout certain que Contador a pulvérisé les records.

    0
    0
  3. Vinnnch

    Laurent,

    en même temps on ne peut pas reprocher aux Schleck ou à Wiggins de n’avoir pas tout tenté au risque de se cramer, pour gagner la seconde marche du podium.
    Si leur but est le maillot jaune, tant qu’ils sont suivis par Contador, il faut peut-être qu’ils réessayent le lendemain en espérant une défaillance…

    Je veux dire, j’ai suffisamment pesté de voir Basso collaborer avec Armstrong pour sauver sa deuxième place en roulant contre Ullrich ou Kloden par le passé, pour soutenir ce qui (espérons) ont un peu plus d’ambition…

    0
    0
  4. Dave

    @Roger13 : Contador a au moins pulvérisé… les autres !
    Avec 7% de puissance de plus que A.Schleck et 15% de plus qu’Armstrong, vent ou pas, c’est comme si Usain Bolt mettait son dauphin à 70 centièmes de secondes (ou 7 mètres !)

    0
    0
  5. Thierry Mtl

    On a souvent des doutes sur l’équipe Columbia mais les résultats démontrent que leurs coureurs (sauf Cavendish au sprint) perdent progressivement du temps dans les courses à étapes, ce qui n’est pas le cas pour d’autres équipes qui performent sans défaillance.

    Columbia est lentement en perte sur le Tour comme ce fut le cas au Giro et même lors de courses d’une semaine. Aujourd’hui, Tony Martin (il est dans mon pool et m’a fait faire un gain extraordinaire en juin) a explosé. Rogers n’est clairement plus dans la course et on ne voit plus leurs coureurs en troisième semaine. Dans la deuxième semaine , ils ne contrôlaient pas nécessairement la course pour forcer une fin en sprint non plus. C’est peut être le signe d’une certaine humanité.

    p.s. : Armstrong a surtout démontré qu’il avait un excellent sens de la course aujourd’hui. Dès qu’il a perçu un ralentissement dans l’échappé maillot jaune, il a sauté sur les pédales. Il a été le premier de son groupe à réagir et avait très bien mesuré le ralentissement en fonction de ses capacités. Ce talent là ne s’achète pas dans une fiole (dont il partage le contenu avec plusieurs).
    C’est comme éviter les chutes sérieuses, ne pas rater une échappée ou perdre du temps dans une bordure pendant 7 Tours de suite. On l’a ou on l’a pas. Lui, il l’a.

    0
    0
  6. toutouille26

    oui il est fort et en plus il s’amuse, un peu comme au port de pailheres en 2005

    0
    0
  7. Vinnnch

    « Dès qu’il a perçu un ralentissement dans l’échappé maillot jaune »

    Je n’ai pas vu l’étape, donc je pose des questions : mais ça signifie donc que c’est grâce à son oreillette qu’il a appris le ralentissement devant ?
    Voilà un exemple typique du rôle néfaste de l’oreillette sur la course.

    0
    0
  8. toutouille26

    contador etait surement furieux de le voir revenir

    0
    0
  9. Dave

    Si, si Contador a dit qu’il était content !!!

    Voir l’Equipe : http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2009/20090721_195745_armstrong-a-fait-le-show.html

    « Constamment au contact d’Andy Schleck, Alberto Contador a pu constater qu’Andreas Klöden n’était plus cantonné au rôle d’équipier d’Armstrong et a considéré de manière bienveillante cette accélération spectaculaire de l’Américain : «Les choses marchent de manière différente maintenant dans l’équipe. Nous avons parlé plusieurs fois pendant la course. Je suis heureux de l’effort qu’il a fait. Nous attendions que les frères Schleck, surtout Andy, attaquent. Même s’il n’y a pas eu de dégâts aujourd’hui, tous ces efforts s’accumulent. » « 

    0
    0
  10. Roger13

    OUI Dave c’est incontestable: Contador a pulvérisé les autres.

    A propos de Wiggins encore:

    Bon c’est vrai qu’avec 1 m 90 à on peut perdre quelques kg sans que cela se voit trop. Mais tout de même d’après Boyer il était à moinds de 5 % de taux de graisse ce qui laisse peu de marge. En plus avec 7 kg X 7 W/kg on arrive à 50 W. Avec 50 W en moins il aurait été avec des bons à Verbier. Quant à se faire mal, il en avait déjà l’habitude en poursuite. Il aurait donc délibérément grimpé très facile avec le gruppetto auparavant ? Bien sûr ce n’est pas complètement impossible mais les chiffres ne parlent pas en sa faveur.

    Ce que je crois (c’est purement hypothétique), c’est qu’on a effectivement vu que c’était un gros moteur et qu’il pourrait monter avec les meilleurs en prenant la même chose. Il est bien possible qu’il faisait partie des coureurs les moins chargés du peloton et qu’il en a eu marre d’être con.

    0
    0
  11. Thierry Mtl

    Wiggins avait déjà exprimé un étonnement et une certaine frustration l’année dernièere, de se faire surpassé en CLM par des grimpeurs @bien préparés@… et il a peut-être décidé de bien se préparer à son tour. C’est les grimpeurs qui le dépassait en CLM l’année dernière qui doivent être un peu surpris.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.