Le Tour se joue aujourd’hui!

Comme prévu, il ne s’est rien passé hier pour le général du Tour.

Kamna a sauvé le Tour des Bora-Hansgrohe, Peter Sagan plafonnant visiblement. J’ai bien peur que le maillot vert soit hors de sa portée désormais.

Pour moi, le Tour se joue aujourd’hui. Si vous avez une seule étape à regarder, c’est celle d’aujourd’hui.

Le col de la Madeleine depuis La Chambre, c’est long, mais assez régulier. Les bien placés au général qui ne sont pas bien seront irrémédiablement lâchés. Les meilleurs devraient passer au sommet ensemble, probablement derrière un groupe d’échappés composés de quelques bons grimpeurs.

Tout se jouera sur les 28 derniers kms de l’étape, d’abord jusque Méribel où les Jumbo-Visma n’auront pas de mal à appliquer la technique du rouleau-compresseur, question d’écrémer.

Après, sur la Loze dans les 6 derniers kms, ça sera différent, la pente étant plus abrupte et irrégulière. L’altitude pèsera aussi, l’arrivée étant à 2304m.

Misez Sepp Kuss sur ces derniers kms pour préparer l’offensive de Roglic. Kuss, il a pas beaucoup travaillé jusqu’ici et je pense que demain, la Jumbo comptera sur lui dans les derniers kms de l’étape.

Ça, c’est si Pogacar ne part pas avant!

La Loze offre en effet des passages à 20%, largement de quoi avantager l’excellent grimpeur qu’il est.

La stratégie est simple. Pour Pogacar, il faut absolument combler une partie des 40 secondes le séparant de Roglic, question d’avoir un coup à jouer samedi prochain dans le chrono de la Planche des Belles Filles. Ce serait le scénario idéal, car Pogacar n’a pas une grosse équipe si jamais il devait se parer de jaune aujourd’hui. Pogacar peut même se permettre d’attendre les derniers mètres de l’étape pour jouer les bonifs, si jamais personne n’est devant à ce moment.

Pour Roglic, je suis sûr qu’il veut se donner davantage de marge par rapport à son remuant compatriote. Il voudra lâcher Pogacar pour lui prendre au moins 20 secondes. Avec une bonne minute d’avance avant le dernier chrono, il serait plus tranquille. Car on ne sait jamais, une crevaison dans le chrono et il fait soudainement beaucoup plus chaud…

La 3e place du podium devrait aussi se jouer aujourd’hui entre Uran, Porte, Lopez, Landa et Yates. Moins de 45 secondes les séparent, ca pèsera pas lourd à deux kilomètres de l’arrivée demain!

Les images de la haute montagne seront aussi superbes (voir ce beau petit vidéo ci-bas). Mon Dieu que je m’en ennuie!

25 Commentaires

  • noirvélo
    Soumis le 16 septembre 2020 à 1:49 | Permalien

    Oui Laurent , les images sont magnifiques , dommage que l’homme où il passe détruise tout , témoin ce chantier qui préfigure un « espace hôtellerie -restauration », les pylônes des remontées mécaniques faisant « foi »… Tu me répondras que l’économie de la région en dépend …
    Pour la course , ce sera en principe du « déjà vu » comme tu l’écris et tout se jouera probablement dans le dernier km … Il n’y en a que deux à vraiment bien suivre …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • alano39
    Soumis le 16 septembre 2020 à 2:35 | Permalien

    Le tdf va se jouer entre les 2 slovènes survitaminés.
    Ils sont d’un niveau équivalent et ça va se jouer sur l’état de forme du jour. Franchement je ne sais pas faire de pronostic dans ce cyclisme qui me rappelle celui des années 90 et Armstrong. 2 robots vont s’affronter et sauf défaillance et ou aléas de course ils vont se jouer le tdf sur les 3 derniers kms de la montée finale. Les pourcentages ne vont pas changer grand chose ce sera celui qui a le plus de puissance qui gagnera. On peut espérer un mouvement de Lopez qui va essayer de jouer le podium mais quand les 2 chaudières vont embrayer il va vite être dépassé. Sepp Kuss va accompagner Roglic pour annihiler toute attaque prématurée de Pogacar.
    Ce cyclisme programmé m’ennuie profondément et je trouve affligeant de supporter cette parodie de tdf. La Slovénie avec 42% de ses coureurs pros pris pour dopage sur les 10 dernières années va gagner le tdf et cette victoire vient récompenser des années de tricherie. Au niveau de la morale et du fair-play il y a à redire. Mais la morale et le sport ne font plus bon ménage depuis bien trop longtemps.
    La seule incertitude dans ce sport devenu scientifique est de savoir combien de temps va durer Pogacar et cette nouvelle génération de baby champions. Bernal le super champion de l’an passé a déjà perdu de sa superbe cette année. Il n’a rien gagné en 2020. Difficile à croire au regard de ses 2 années précédentes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 18 votes)
  • marius
    Soumis le 16 septembre 2020 à 4:08 | Permalien

    Bernal qui abandonne alors qu’il n’est pas blessé, sauf à l’amour propre, ça fait désordre je trouve. Surtout pour un vainqueur sortant. Au moins, Simon Yates avait terminé le Giro 2018, même après sa terrible défaillance dans le col du Finestre.
    Thibault Pinot qui traîne sa misère depuis la deuxième étape, a annoncé qu’il irait à Paris, car le Tour, c’est la seule course ou l’on n’a pas le droit d’abandonner sans raison valable. Mais bon, chez Ineos, on pense plutôt à l’image, car si Bernal abandonne sur fatigue, alors c’est les 3/4 du peloton qui doit rentrer à la maison.
    Pour l’étape, je me contenterai des paysages, mais un orage pourrait bien changer la donne et empêcher de se hisser là-haut sur la montagne. Quand au duel Roglic, Pogacar, j’espère me tromper mais les 2 duettistes nous jouent de la flûte, rien ne changera, ce sera 1 et 2 sur ce Tour….à moins que comme dans Avatar, à force de jeter les bidons dans la nature, les animaux se rebellent et foncent dans le tas…en même temps comme dirait Sellig « ils cherchent la merde ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 septembre 2020 à 6:16 | Permalien

    C’est vrai que la passion pour la course n’est plus là, même si ça reste ouvert.
    On va peut être voir des alliances bizarroïdes, certains n’ont plus rien à gagner, ni à perdre. Il y a toujours des mercenaires… si toutefois les plus costauds ont besoin d’acheter des équipiers, comme c’était le cas avant l’ère Armstrong. On peut en douter aujourd’hui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 16 septembre 2020 à 6:40 | Permalien

    Oui EAP,

    c’est le temps des mercenaires , ceux qui ont déjà leur place dans une autre équipe en 2021 (JUMBO ou UAE , au hasard ou par ex.) , ou ceux qui vont faire une « lèche in extrémis » pour 2022 …
    Moi aussi , cette course m’emmerde , pas la course elle même , mais d’être dans le doute au mieux et dans la certitude au pire ! Inéos donne presque dans le « pathos & ridicule » face à une super équipe « jaune guêpe » et un « jeune grand coureur seul » sur une odeur « pharmaceutique » de grande ampleur …
    Des trois singes , je suis le quatrième (!!), je ne dis rien , je ne vois rien , je n’entends rien mais moi je le sens … ( et comme en plus j’ai un grand pif , véridique …)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 16 septembre 2020 à 7:31 | Permalien

    Bernal au jour le jour.

    Bernal à mal au dos. Bernal n’a plus mal au dos. Il ne suit pas les autres, mais ce n’est pas à cause de son (il le dit). Ses chiffres sont bons, mais dix coureurs le dépassent. Il vise maintenant une étape. Il a soudainement très mal au dos… et aux genoux. Il abandonne.

    Trouvez le problème.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 16 septembre 2020 à 7:33 | Permalien

    Angel Lopez retrouve la forme ! Après 18 mois de déception.
    Il serait amusant qu’il écrase les slovènes aujourd’hui et samedi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • missbecaneenfolie
    Soumis le 16 septembre 2020 à 7:47 | Permalien

    Mal de dos?
    Fakenews!
    Abandon Bernal?
    C’est-tu vrai ça?
    Contrat de 2,5 millions d’Euros.
    Il fit un petit 10 km solo dans un col à 2800m pour décrocher le ciel (Sky) et ensuite tout fut question de grande chance (étape interrompue, l’autre raccourcie) et sous protection de garde-du-corps Thomas en personne.
    Mais voilà le colibri ne bat plus de ses belles ailes multicolores étant seul dans l’arène des méchants!
    Comme cela rappelle l’époque glorieuse de nos chers Canadiens Hab de Montréal dans le hockey, une fois l’argent dans le sport, adieu passion, éthique et harmonieuse continuation. Désormais, il n’a plus besoin de performer,il a gagné en une année ce que des milliers de gens de son pays (et bien d’autres pays bien sûr) ne gagne jamais. La retraite sera rapide et heureuse car un colibri est trop fragile…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Lemond
    Soumis le 16 septembre 2020 à 7:58 | Permalien

    Je rejoins les commentaires précédant : ce Tour donne vraiment la sensation de se faire berner dans les grandes largeurs par des courreurs « survitaminés ». Les records des années Armstrong explosés, le vainqueur de l’an passé, qui dit lui-même être encore meilleur que l’an passé, ridiculisé. Franchement, qui peut y croire?

    Il est évident qu’il se passe quelque-chose, comme avec l’arrivée de l’EPO. Il faut arrêter de faire l’autruche (comme la presse mainstream : https://www.eurosport.fr/cyclisme/tour-de-france/2020/les-performances-records-du-tour-2020-sont-elles-synonymes-de-dopage_sto7889068/story.shtml)

    Rajoutez à cela qu’il n’y a pas de septacle : comme dit plus haut, le cyclisme est devenu « scientifique », chaque watt est scruté et les leaders bougent uniquement dans les derniers mètres des ascensions. Il n’y a aucune offensive d’envergure, rien que des petits calculs d’apothicaires (je vais gagner quelques secondes grâce aux bonifs en prévison du contre-la-montre)…

    Bref, un bien triste tour (pour le moment en tout cas).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • marius
    Soumis le 16 septembre 2020 à 8:13 | Permalien

    En 2019, en l’absence des Slovènes, on a assisté à une course « normale » ouverte, Pinot et Bernal en ont profité. Thibault Pinot mesure combien il lui sera difficile de retrouver les conditions de 2019, c’était l’année où jamais. S’entraîner dur toute l’année en sachant que ce sera pour un accessit, car pas à armes égales, doit-être difficile à supporter, même si la paye est bonne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  • Guillaumef
    Soumis le 16 septembre 2020 à 9:37 | Permalien

    Sympa cet échauffement des Bahreïn pour le debut du col doivent se dire les jumbos!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 septembre 2020 à 10:46 | Permalien

    C’est vrai ça Guillaume. Ils ont quand même réussi à faire sauter des Jumbo, ou est ce la pente… ou le fait que l’apport d’equipiers sur les 5 derniers kms était totalement secondaire.
    M’enfin, Landa, il a pas de sensations ? Faut lâcher le capteur de puissance, respirer à fond et sentir ses cannes, voir s’il y a encore un peu d’essence dans le moteur! Quelle truffe !!!
    Les derniers commentaires laissent à penser que ce n’est pas toujours le plus fort qui gagne. J’ai toujours pensé que le tour 2019 se serait terminé différemment sans les événements liés à la météo. Mais on peut appeller cela des faits de course.
    Ceci étant, Bernal performait même sur des courses italiennes d’un jour ou Paris Nice. C’est pas un cyclo du dimanche quand même.
    En 2018, Kruijswick aurait pu gagner aussi.
    En 2017, Landa était le plus fort.
    Cette année, je ne suis pas loin de penser que Sepp Kuss est le plus fort. Du moins en montagne.
    Au final, on a eu 10 minutes à un quart d’heure de spectacle. Mais mal filmé avec des gros plans sur les coureurs ne permettant quasiment pas de juger des écarts annoncés par les commentateurs.
    Par contre, j’ai été vraiment surpris par les dingues sur le bord de la route. Des bêtes… échappées des stades de foot! Faut interdire les bords des routes aux QI<100!!!
    Que dire du masque en bataille, avec des spectateurs qui hurlent sur les coureurs qui passent à vitesse réduite… Ça m'aurait énervé si j'avais été sur place. Parce qu'en plus, ces gogols qui courent à côté des coursiers, gâchent le plaisir des spectateurs raisonnables enfin…normaux, quand ils ne vous tombent pas dessus après avoir fait leur effort de l'année sur 50 mètres. Mais c'est tellement important de passer à la TV…
    Bon… j'vais pédaler… 🥵🥵

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 11 votes)
  • wolber
    Soumis le 16 septembre 2020 à 11:11 | Permalien

    Marius; on a eu une course « normale » l année passée, oui il faut dire que les Jumbo n étaient pas encore les Jumbo; kuss n était pas le même kuss;

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 16 septembre 2020 à 11:20 | Permalien

    Oui EAP ,

    les cons qui courent dans les cols … Ca me fatigue , me rend même ultra violent devant l’écran , une des raisons de mon éloignement du Tour depuis des années et « l’Alpes d’Huez » … Aucun respect pour l’effort, le sportif , l’humain … et ça dure depuis si longtemps , rien n’est fait , et les réponses des organisateurs minables , creuses et évidemment « démagos »…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Lbi
    Soumis le 16 septembre 2020 à 11:20 | Permalien

    Landa la truffe! Si tu veux faite des écarts tu mets un equipier dans l échappée ou alors tu attaques dans le dernier col. Tu emmenes pas le peloton. Techniquement c est du ag2r! Ils devaient se marrer à la jumbo, et se reposer aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  • marius
    Soumis le 16 septembre 2020 à 11:52 | Permalien

    Bonne pioche, ce col de la Loze, on le reverra mais toujours en arrivée au sommet. La route est trop étroite pour être descendu à vive allure.
    Les Bahreïn MacLaren ont fait un tempo publicitaire, ma foi, c’est leur droit. Grosse performance de Richard Carapaz, à la planche depuis Brides les Bains. J’y ai cru et puis je me suis réveillé. Les 2 Slovènes ont bien donné, Pogacar avait le visage bien marqué. Lopez, c’est Superman, impressionnant de facilité, mais bon, avec la couleur de sa tunique, rien d’anormal. Mais Kuss, comment dire, il regardait le paysage, la pente n’avait aucune incidence sur lui.
    Et tout d’un coup, il remarque quelque chose.
    -What this animal?
    – It’s a Marmotte.
    – What’s that?
    – It’s a big rat, something like that.
    – Ah ok, nice.
    Sauf que la sienne elle emballait le chocolat dans le papier alu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 12 votes)
  • Lbi
    Soumis le 16 septembre 2020 à 11:58 | Permalien

    Tout a fait, tu vises juste une fois de plus marius. Échappée publicitaire qui est un bon calcul. On peut pas gagner la course donc on montre le maillot. Comme ag2r en son temps. Bien joué ! Le tour est un spectacle, les commentateurs de france 2 l ont bien répété cet après-midi dans la loze, avant, bien avant d etre une course cycliste.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Steph
    Soumis le 16 septembre 2020 à 1:08 | Permalien

    Ho pétard Marius, le Sepp Kuss qui matait les marmottes en train d’emballer le chocolat dans le papier alu !!! 🙂 🙂 énorme !! exactement ça !

    Note qu’on la déjà vu avec exactement la même attitude détachée et nonchalante à 25kmh dans du 10% sur le Dauphiné. Et ça m’avait d’autant plus halluciné que je ne le connaissait alors absolument pas.

    Il a aujourd’hui clairement essayé de se faire la malle pour gagner des fois que sur un malentendu le boss le laisse se barrer. Il en avait largement les moyens et Superman pouvait aller se brosser.

    Las ! Ca a dû brailler dans l’oreillette ! Du coup on la vu se relever pour attendre Roglic, faire le service minimum sur 500m et se relever pour passer la ligne en boudant. 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • marius
    Soumis le 16 septembre 2020 à 1:47 | Permalien

    @Steph, La facilité de Kuss était tellement criante / Carapaz, je n’ai pas pu m’empêcher ce trait d’humour. Ineos 2020, c’est clairement une équipe du MPCC, alors qu’en 2019, j’ai des doutes lorsque les 2 jeunots Pavel Sivakov et Tao geoghegan hart, tournaient autour de Vincenzo Nibali au Tour des Alpes. Bref, va y avoir un débriefing d’après Tour musclé. Un coup de chapeau chez Ag2r, benoit cosnefroy a fait honneur à son maillot, se dépensant sans compter, trop même, terminant la montée de la Madeleine complètement asphyxié, détaché du peloton maillot jaune. Il a chassé dans la descente et repris le groupe pour peter dans la montée final. Ça te parles Bernal? Dimanche, Benoit pourra souffler, ne faisant pas les chpt du monde.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • garolou
    Soumis le 16 septembre 2020 à 4:36 | Permalien

    Ineos à fait abandonner Bernal… Ils vont probablement l’envoyer sur la Vuelta qui n’a que 18 étapes cette année… À moins que Thomas gagne le Giro.

    Ineos à l’obligation de gagner un grand tour par année selon le sponsor.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • missbecaneenfolie
    Soumis le 16 septembre 2020 à 9:11 | Permalien

    Pourquoi autant de chutes dans ce Tour? Hypothèse américaine vue sur Ytube pour la numéro 1.
    1- L’usage de freins à disque qui empêche une modulation constante du freinage et la prise de risque accrue des cyclistes qui croient pouvoir freiner plus tardivement avant la courbe. Question aussi que l’huile dans les câbles changent constamment de pression avec la chaleur;
    2-Les bidules électroniques d’écouteurs et de mesure de watts. Mais cela était présent avant quand même;
    3-Les regards constants en arrière pour mesurer les grimaces ou sourires des suivants. Un coup de gueule sur les suceux de roue ne serait pas poli on comprend mais…
    Enfin quelle étape de grand spectacle, avec le doute sur le sens sportif et éthique sans doute (et sacrifice de Kuss à 500,) et Carapaz la méritait cette victoire. Alaf toujours en attaque de loin, trop loin. L’aigle a perdu quelques plumes sur ses ailes mais ne lâche pas, elles repousseront! Est-ce maintenant un peu plus de moulinage dans les jambes? On dirait.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 16 septembre 2020 à 11:00 | Permalien

    Reste encore a « disputer » une étape avec 5 ou 6 cols aujourd’hui; mais que veulent prouver les organisateurs?
    Pour ma part j’ aurais tendance a dire : »allez, on plie les gaules et on rentre directement à la capitale »
    Mais non, encore et encore du dénivelé….même dans le seul petit CLM ils ont trouvé le moyen de poser un quasi col!
    Oui, je dis bien, vraiment ras le bol….oh, je sais bien, s’ il se « passe quelque chose » sur cette étape, l’ organisateur principal viendra avec son sourire carnassier nous suggérer qu’ il avait raison!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 16 septembre 2020 à 11:53 | Permalien

    L an passé, Bernal nous avait laissé entrevoir des aptitudes en montagne qui pourraient faire oublier, aux plus anciens d’ entre nous, les Bahamontes ou Gaul de notre enfance…., voire un Pantani pour les un peu plus jeunes.
    Las, nos espoirs sont déjà déçus , le petit Colombien au regard triste semble souffrir d’ un mal dont on ignore l’ origine….le dos, le genoux…on ne sait pas…et l’ on a, peut être, pas trop à savoir…secret médical?
    Remarquez que c’ était un peu pareil l’ an passé, et même cette année avec notre Pinot national!
    Alors voila, on est frustrés, aussi bien pour l’ un que pour l’ autre; et, remarquez bien qu’ il n’ y a pas le moindre sentiment nationaliste là dedans.
    c’ est une des grandes vertus du cyclisme de nous faire rêver plutôt que d’ exacerber le moindre excès nationaliste.
    Pour la « méforme » du Colombien, j’ aurais bien, peut être un début d’ explication….Il me semble que, souvent, il « tire gros », voire trop gros; en côte bien sur, mais aussi dans les très (trop) rares CLM….et ça, je suis sur de l’ avoir déjà écris l’ an passé à proximité de sa victoire.
    (En fait, il est sur que cela a été dit ….je le dis tellement souvent….)
    J’ espère que tous les « babys champions », en cours ou a venir, ne se brûleront pas les ailes pour la cause évoquée ci dessus …ou pharmacopée abusive….ou autres choses…qui nous échappent….
    Allez, faites nous rêver encore et encore.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 9 votes)
  • marius
    Soumis le 17 septembre 2020 à 1:40 | Permalien

    Des pistes, pour comprendre la défaillance de Bernal.

    https://www.google.com/amp/s/www.marseillenews.net/news/sport-news/tour-de-france/tour-de-france-erreurs-de-planification-et-pression-du-leader-condamne-egan-bernal-54262.html/amp

    -Fatigue nerveuse du à son nouveau statut de leader.
    -Surentraînement cet hiver pour honorer son leadership et salaire.
    – Entraînement en altitude trop lointain des échéances.
    – je rajouterai, il est monté très haut, très vite et n’a pas assimilé.

    Sachant que tous les colombiens sont rentrés en Europe au même moment, que certains sont comme Bernal, cuit coq et d’autres, en pleine possession de leurs moyens, chacun en tirera ses propres conclusions.

    L’an dernier, sa victoire sur le Tour m’a fait mal, car Thibault Pinot était le plus fort. Aujourd’hui, je le trouve sympathique, car il me semble beaucoup plus propre que certains de ses compatriotes.
    Faut croire que c’est français, on aime les loosers.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Bertrand Van Eecke
    Soumis le 17 septembre 2020 à 2:06 | Permalien

    Salut Laurent, Salut à tous,

    Ca fait des années que j’avais plus lu ton Vlog et les commentaires. Et s’est avec plaisir que je redécouvre tout cela.

    Je précise que je ne f

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!