Le Tour du Tour #2

1 – Partir trop tôt, c’est l’erreur classique en sprint et ca se voit aussi chez les pros! Hier, il est clair que Greg Van Avermaet ou Philippe Gilbert sont partis beaucoup trop tôt en vue de l’arrivée. Sagan a su attendre un peu plus longtemps, et il a la puissance pour corriger le tir en cours de route. La ligne est survenue 35m trop loin pour Colbrelli qui tourne autour… gageons qu’il en gagnera une d’ici Paris!

2 – Sagan surpuissant, il n’a même pas besoin d’équipe pour s’imposer. Pour moi c’est simple, il est la ré-incarnation d’un Sean Kelly, 25 ans plus tôt. Sans être le meilleur en vitesse pure, il s’impose dès que le sprint est compliqué, c’est à dire au terme de routes sinueuses ou dans une arrivée en faux plat ascendant.

3 – Aujourd’hui, le Mur de Bretagne, deux fois plutôt qu’une! Misez les puncheurs, Alaphilippe ou Gilbert en premier lieu, mais aussi des coureurs comme Nibali ou Valverde, de ceux qui peuvent s’imposer en haut du Mur de Huy ou sur le Tour de Lombardie. Ca sera intéressant, surtout s’il y a du vent.

4 – Dimanche, les pavés de Paris-Roubaix! Ne manquez pas ca!

5 – Plus sécuritaire, un peloton composé de 176 coureurs plutôt que 198? Les articles commencent à fuser de toute part pour encore une fois dénoncer le fait qu’on nous prend vraiment pour des cons…

6 – Un maillot sans fermeture centrale pour UAE Team Emirates. Pas sûr du tout!

7 – La position de descente assis sur le tube horizontal, un must? J’ai souvent exprimé mes réserves sur cette technique ici… estimant que les gains en aérodynamisme ne valaient pas la prise de risque au niveau de la direction du vélo. On voit encore cette position dans le peloton pro, avec parfois des chutes comme hier durant l’étape. Vraiment, je ne la recommande à personne, surtout pas notre communauté de pratiquants qui évolue sur des routes ouvertes à la circulation!

8 – Intéressante analyse de l’effet d’aspiration dans un peloton, effet souvent sous-estimé. C’est fou!

9 – Tous les vélos du Tour, équipe par équipe. Nice! J’ai un petit faible pour Canyon.

10 – Matos: analyse des meilleures crèmes pour chamois. Intéressant! J’utilise pour ma part la crème Assos depuis des années, avec satisfaction. Mais rien de vaut le Assos Skin Repair selon moi. Tout simplement miraculeux!

48 Commentaires

  • mica
    Soumis le 12 juillet 2018 à 1:23 | Permalien

    Laurent: ce n’ est quand même pas ce jour que l’ on découvre l’ effet d’ aspiration dans un peloton.
    Je n’ ai pas acheté, donc pas lu, l’ article mis en ligne car, émanant de « l’ équipe », je ne veux pas donner un centime de plus à ces gens là (ASO).
    J’ ai souvent dit ici que sur terrain plat, le peloton était quasiment « incassable »….pas d’ échappées possibles. EN effet, bien « blotti » au coeur du peloton on économise les 3/4 de son énergie.
    Et, que dire donc de ce peloton motorisé qui précède de prés le peloton principal, eh bien, lui aussi participe, d’ un peu plus loin certes, à l’ aspiration générale.
    Vous comprenez, que personne ne demande la suppression de cet effet d’ aspiration, d’ autant plus que la distance de rapprochement est souvent très faible.
    Je pense que les habitudes acquises se perpétuent et que le cyclisme est un sport très approximatif ou l’ on nous fait souvent prendre les vessies pour des lanternes.
    Pour reprendre ton expression, Laurent: »on nous prends vraiment pour des cons ». Mais cette expression tu l’ attribuais à un autre sujet, car tu ne semble pas sensibilisé aux abris illégaux …pourtant….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -6 (from 18 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 12 juillet 2018 à 2:26 | Permalien

    6) Un maillot sans fermeture centrale , n’importe quoi!
    que l’on puisse même l’imaginer , je ne le conçois pas !
    Créer juste pour changer ou provoquer , non .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 12 juillet 2018 à 2:47 | Permalien

    7) Avec cette position , il s’en sort plutôt bien de cette chute ! tu t’imagines perdre le contrôle de ton vélo , coincé entre le guidon et la selle , le « zgueg » contre la potence , les cacahuètes sur le tube horizontal (tu sais, la « lame aéro ») et le bec de selle dans les reins , à un moment où tu culbutes sur un « tarmac bien secouant ) complètement cuit après quatre cols et cinq plombes de souffrance …???
    Y’en a t ils qui y pensent ? Tu gagnes quoi ? RIEN !!! un bon descendeur n’a pas besoin de ça ! même Sagan ou Nibali … Le bon descendeur plonge plus fort et plus vite dans la pente, freine plus tard et réaccélère plus tôt, couche sa bécane un peu plus dans les virons , plus que les autres, tous les autres … Cette position qui devrait être interdite le sera après le prochain drame, comme toujours …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 12 juillet 2018 à 2:54 | Permalien

    9) la présentation , les coloris des Cervélo , vraiment magnifiques !!! par ailleurs , pas de « coups de foudre »…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 12 juillet 2018 à 3:26 | Permalien

    Jaja était excellent descendeur sans ça…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Jean michel
    Soumis le 12 juillet 2018 à 5:21 | Permalien

    interessant, et juste!

    http://www.slate.fr/story/164240/sport-cyclisme-tour-de-france-2018-instinct-spectacle-technologie-capteurs-puissance-oreillettes-hierarchie-equipiers-leader

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 12 juillet 2018 à 8:01 | Permalien

    Laurent
    La commune d’arrivée de l’étape du jour du Tour se nomme Mûr de Bretagne. Le nom Mûr vient de muraille, laquelle ceintrait la ville il y a bien longtemps.
    Parler de « le mur du Bretagne » est juste une erreur.
    Quant à la montée (pas le versant le plus difficile), elle se développe sur 2,2 km à une pente moyenne de 6,5%. Les 100 m consécutifs les plus raides sont à 10%.
    Ca se montera à 30 km/h pour les meilleurs lors du sprint, peut-être un peu plus. Ce sera violent parce que c’est la course, mais ce n’est pas un mur dans le sens que chacun de nous a grimpé un peu partout sur un vélo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • lefacteur du vercors
    Soumis le 12 juillet 2018 à 10:25 | Permalien

    RAS y controlent

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 12 juillet 2018 à 10:29 | Permalien

    Dis, Mica, par quels moyens l’équipe de Roglic a-t-elle convaincu les fortes équipes de s’arrêter soudainement de rouler après qu’elles ont creusé l’écart sur lui en cours d’étape?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lefacteur du vercors
    Soumis le 12 juillet 2018 à 10:30 | Permalien

    et l’helico qui coupe les images pour pas qu’on voit les motos devant. Je m’endors!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 12 juillet 2018 à 10:32 | Permalien

    guimard dira que Dumoulin aura perdu du temps par une faute.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 juillet 2018 à 11:08 | Permalien

    Ibi, commentaire 10 juillet : « Latour est moins fort que Bardet, c’est tout. Bardet le rachitique est un grand champion, et il avance vite! »
    Le etit Latour a roulé tout seul sur la fin de la première étape pour combler son retard suite à une chute, a tiré toute l’équipe AG2R pendant la moitié des 35 kms du chrono par équipe, et arrive encore à finir 2ème derrière Dan Martin, devant Alaphilippe et Valverde.
    Aujourd’hui, Bardet repart, suite à sa crevaison, avec moins de 10 secondes sur le peloton. Mais, comme au Dauphiné, il se retourne pour voir où sont ses équipiers…Froome, en 2016, avait pris le vélo de Geraint Thomas pour monter le dernier col de 11 bornes, et avait bien fini l’étape.
    Latour moins fort, certainement.
    J’ai quand même une interrogation : pourquoi tant de crevaisons chez les pros, alors que dans les courses amateurs, on n’en voit que très peu depuis quelques années ? Les pros ont des boyaux/pneus neufs, changés au quotidien ou presque. Les routes sont beaucoup plus propres que les chemins de chèvre réservés aux amateurs faute d’autorisation préfectorale pour l’organisation des courses. C’est une énigme pour moi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • lefacteur du vercors
    Soumis le 12 juillet 2018 à 11:13 | Permalien

    quel menteur ce Vasseur (RN)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 12 juillet 2018 à 12:04 | Permalien

    Oui mais latour était largement aisé par Brigitte et Bernadette..
    Les crevaisons des amateurs, tu ne les vois pas si t’es à l’avant du peloton, et elles ne sont pas filmées. Nul doute que sur 200km, les amateurs crèveraient aussi. Mais c’est vrai qu’un pneu neuf qui crève au bout de 200km, c’est de la daube. j’avais les hutchinson equinox qui ne crevaient pas pdt 1000km , malgré mes 95kg. Mais décath a malheureusement arrêté de les vendre, remplacé par les hutchinson equinox 2 qui sont moins biens!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 12 juillet 2018 à 1:19 | Permalien

    LBA: belle leçon de toponymie concernant Mûr de Bretagne. Ce n’ est donc pas un « mur » au sens cycliste…pourtant ça pourrait l’ étre c’ est donc un « faux ami » au sens du vocabulaire…. un peu comme croire qu’ il faut mettre de plus en plus gros (en développement) pour aller plus vite sur le plat…en fait c’ est quasiment le contraire!
    Je te trouves bien suspicieux à propos du retour de Roglic…tout n’ est pas négocié ou acheté quand même…enfin j’ espére..
    Lefacteur du Vercors: eh, oui, les images sont coupées dés que ça devient trop génant. En différé, on couperait au montage, là, le réalisateur TV disposant de multiples images choisit de nous montrer celle qui convient, aidé en cela par le consultant technique (un ancien pro qui a eu sa petite heure de gloire, sympathique au demeurant!).
    Par contre j’ ai été été surpris de voir le retour partiel de Dumoulin  » « dans le coffre de la voiture de son DS. (sans doute un contre exemple)
    Alors, toléré…pas vu pas pris…bon, il y a pire certaines fois…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 8 votes)
  • lbi
    Soumis le 12 juillet 2018 à 1:45 | Permalien

    Mica, cette année, même les 5 derniers km sont devenus chiants à regarder. Jalabert de désole des coureurs qui n’attaquent plus. Ce sont deux jambes guidés par des oreillettes. Ils sont même pas capables de démonter leur roue crevée pour gagner du temps. Même le passionné que je suis préfère faire autre chose, c’est dire!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • lbi
    Soumis le 12 juillet 2018 à 1:45 | Permalien

    *se désole

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 juillet 2018 à 3:01 | Permalien

    Ibi, content de voir que tu ne prends pas mal mes réflexions à l’encontre de Bardet. Le vélo, c’est et ça doit rester fair-play entre supporters et passionnés.
    Force est de reconnaître que les AG2R ont un chat noir sur ce tour.
    Brigitte et Bernadette tombaient comme des pistons aujourd’hui. Shut down, Legs !
    Je connais un peu le p’tit Latour, un mec capable de faire des détours lors de ses entraînements derrière scooter pour passer voir une course cadets par exemple.
    Latour, gros rouleur, grimpeur qui s’affirme, et…la gnaque ! Alaphillipe dans un autre genre, Ellisonde exilé chez les Rosbeefs…et après ? Qui pour etre prése,nt à la fois dans les classiques et les grands tours ?
    Madiot va cramer Gaudu. Demarre, Bouhanni, irréguliers et/ou instables. Guillaume Martin, possible…
    Les crevaisons, je le réaffirme : très peu chez les amateurs, courses ou entraînements. Et je ne suis plus toujours devant le peloton. Je change mes boyaux car ils sont usés, à la corde parfois, mais pas de crevaison.
    Récemment, j’expliquais que j’avais vu Bouhanni tourner en vélo pendant plus d’un quart d’heures à son arrivée du CLM de St-Etienne sur Paris-Nice, sans qu’aucun soigneur ne lui tende une veste ou un maillot sec (il pluvinait). France 2 nous apprend qu’il avait traité son DS Vasseur de petit commentateur TV. Tout s’explique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 juillet 2018 à 3:05 | Permalien

    Les crevaisons chez les pros ? Les mecs s’arrêtent, alors qu’ils sont justement équipés de boyaux pour pouvoir continuer à rouler « crevés ». Quintana !
    Ils n’emploient plus le code qui voulait qu’on lève la main droite pour la crevaison arrière, la gauche pour l’avant.
    Certains ne descendent pas du vélo et attendent leur mécano pour que ce dernier déclipse la roue…Ah les gogols !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 12 juillet 2018 à 4:27 | Permalien

    Pourquoi veux tu que je le prenne mal? Tu te trompes!
    Bardet était devant lui au critérium.
    Il est très maigre, donc en montagne il sera toujours devant latour.
    Evidemment il fait pas rêver physiquement et esthétiquement, comme ullrich le faisait.
    Mais bon, il arrive éreinté des étapes, on peut pas tout avoir, ils sont beaucoup plus propres (a part froome qui est fort comme armstrong, et qui arrive pas fatigué). J’en viens à avoir pitié d’eux et je leur dirais presque de prendre qqch tellement c est dur!
    Par ailleurs, froome, comme je l’avais écrit, il se fait discret comme au giro, et accélèrera quand il voudra pour gagner, comme armstrong.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 12 juillet 2018 à 4:28 | Permalien

    @ EAP ,ok avec toi,

    même si le vélo est un sport violent et usant , la moindre des choses à faire quand tu crèves (en étant pro) , c’est de sortir la roue, vite , et la lever , et pas attendre comme un idiot le dépannage du mécano !pareil pour la chaine , ils ne sont pas capables de la remettre, pourtant elles sont propres et pratiquement toujours neuves ! ils ne prennent aucuns cours de mécanique en étant jeunes ??? (ou ils passent pro après cadet ??? … ) Des assistés , oui !!!
    Et pour les crevaisons , je ne comprends pas non plus , les boyaux et pneus sont fiables avec leur bande anticrevaison !!! ils roulent avec des boyaux de piste de 120g pour le rendement ??? Et à part ça , on ne parle absolument pas du monde des mécaniciens & techniciens , faut-il les prendre pour des idiots ou des larbins ? Ne sont-ils pas aussi responsables dans les succès des coureurs ? Les beaux vélos, les beaux vélos , c’est quand même eux qui s’en occupent , qui lavent et réparent souvent une bonne partie de la nuit , non ?!!…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Yvon
    Soumis le 12 juillet 2018 à 10:59 | Permalien

    Bien en accord avec ce que j’ai lu.Bardet un peu surapprecie heureusement qu’il n’est pas payé à la victoire ou au km dans le vent. AG2R à une politique peu pragmatique, Latour est un coureur complet il peut faire le tour d’Espagne au lieu de se crever pour rien. Sans parler du cas Gougeard on a l’impression qu’il régresse. M’appartient est surtout un politique pas grand chose à espérer contre la Sky et ASO.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Wolber
    Soumis le 13 juillet 2018 à 1:26 | Permalien

    Si Froome se fait discret, Thomas se promène .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 13 juillet 2018 à 1:35 | Permalien

    EAP, as-tu remarqué que quand Bardet crève, il déclare : « Nous n’avons pas eu de chance ». Ce « nous » est récurrent chez lui. Signe d’une fusion dans un collectif ? Non, paradoxe et apparences à part, ce « nous » signe plutôt l’assimilation de toute une équipe au Moi d’un seul coureur. On peut le résumer ainsi : « quand je ne vais pas, personne ne va ».
    Bon, je ne suis pas tellement versé à la psychologie, ou alors prends ce sentiment (que j’ai à chaque fois que j’entends ce garçon) comme celui d’un tout juste p’tichologue.

    Autre sujet pour Laurent, point 1 : tu as raison, ils étaient probablement partis trop tôt, les faits ayant montré que cela n’avait pas fonctionné. Mais c’est toujours facile pour nous de le dire après que les faits …
    Comment dire : j’ai le sentiment que même le coureur qui met sa patate découvre en partie, « par l’usage instantané », d’une part la réserve de puissance qu’il possède, d’autre part les limites de puissance de ses adversaires, relatives à la sienne propre. Bref, pour avoir une chance de gagner, il faut jouer. Tiens, aujourd’hui, Dan Martin est parti « bien trop tôt ». Il est arrivé devant tout le monde.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • Wolber
    Soumis le 13 juillet 2018 à 1:37 | Permalien

    EAP , et oui , qui pour être présent ds les classiques et les grands tours? Hier , à 15 km de l arrivée , la faiblesse du cyclisme français etait criante.
    La veille Calmejane s etait éreinté ds une échappée à la con…

    Demare avait battu Sagan et Gaviria au Tour de suisse , de belle manière. En ce début de Tour le slovène et le colombien ne jouent plus dans la meme cours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Régis
    Soumis le 13 juillet 2018 à 1:48 | Permalien

    10. Salut Laurent, as-tu déjà examiné la composition de cette crème :
    COMPOSITION EAU POLYDÉCÈNE HYDROGÉNÉ OCTYLDODÉCANOL CIRE D’ABEILLE SYNTHÉTIQUE GLYCERYL STEARATE SE GLYCÉRYL PROPYLÈNE GLYCOL ALCOOL CÉTÉARYLIQUE SORBITAN STEARATE POLYSORBATE 60 CYCLOPENTASILOXANE MENTHYL LACTATE PHÉNOXYÉTHANOL PANTHÉNOL DIMÉTHICONE / VINYLTRIMETHYLSILOXYSILICATE CROSSPOLYMER MENTHE EAU HAMAMELIS VIRGINIANA TOCOPHÉRYL ACÉTATE BHA ALCOOL DENAT ; ACIDE CITRIQUE

    Quand je lis cela, je ne peux pas dire que je me sens rassuré et que j’applique un produit sain sur une zone plutôt sensible…
    Bref depuis des années l’huile d’amande douce ou de jojoba (moins grasse) a remplacé ce produit avec succès, et le petit plus c’est que cela génère beaucoup moins de déchet!
    Tu peux également en appliquer sur d’autres parties du corps et cela évite de multiplier les produits!
    En plus, au bout du compte, c’est une source d’économie!

    Bref je pense qu’il est utile de remettre en question les produits marketing et voir si l’on ne peut trouver des alternatives plus respectueuses de notre santé, de l’environnement, et plus proche du zérodéchet qui est tout de même le nouveau crédo de nos gouvernements (qui permet de consommer local et créer d’avantages d’emplois durables et locaux!!! et donc nettement moins de CO2).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +15 (from 15 votes)
  • Wolber
    Soumis le 13 juillet 2018 à 2:50 | Permalien

    Plus besoin de code en cas de crevaison, l oreillette résoudre tout.

    Je doute fortement, Laurent, que les souscripteurs de LFR descendant assis sur le tube horizontale.
    De plus pédaler les jambes repliées , rien de tel pour engorger les cuisses déjà douloureuses.
    Chaque époque son style de  » descendeur » 1983 à la Delgado, les épaules en appui sur le guidon, jambes tendues, 1995, à la Pantani , les fesses derrière la selle et à la Froome , assis sur le tube.
    Moi , à choisir , comme Pedro.
    Sinon bras pliés ds le creux du cintre, assis sur la selle , cuisses resserrées.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Christophe
    Soumis le 13 juillet 2018 à 3:18 | Permalien

    il semble quand même que Bardet n’a pas crevé mais s’est accroché avec Dumoulin => roue KO.
    Quant à la fréquence des crevaisons, il suffit de voir certains rouler sur les bas-côtés pour se dire que les boyaux doivent pas aimer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 13 juillet 2018 à 3:41 | Permalien

    A propos des coureurs français, Calmejane expliquait justement comment les autres équipes de l’échappée mercredi étaient intéressés par les prix (combativité, primes, maillot à pois) et ne roulaient pas pour le potentiel gain de l’étape. Skuijns l’a fait comprendre en étant peut-être le plus fort de l’échappée et ne roulant pas pour la mener à son terme. Calmejane et Chavanel roulaient pour la victoire, les autres pour les prix en route, désolant…
    Il y a sûrement des aspects à critiquer chez les coureurs français, mais j’aime beaucoup cette mentalité (Wanty, Lotto ont un peu la même).

    – EAP, il me semble que Bardet a fait le déplacement sur l’hôpital de Vannes pour aller rendre visite à Axel Domont, son coéquipier qui avait abandonné la veille. C’est un beau geste vis-à-vis du collectif, est-ce seulement pour souder l’esprit collectif autour de lui ?
    Je suis plus attentivement le petit Latour et tend de + en + à être convaincu par tes propos sur AG2R. Merci pour le partage de tes infos.

    Tiens au fait, Jalabert qui nous sort que les prolongateurs mettaient aussi des coureurs au sol à tous les carrefours. Pas le même souvenir que Jaja de ces appendices, d’ailleurs beaucoup d’échappés mettent encore les mains en avant sur le cintre et se couchent en position CLM … plus dangereux sans Cinelli mais pas autant que ces positions en descente … à moins d’un trou dans la route et encore.

    – Maillot sans fermeture centrale : rien de très innovant, avant les fermetures centrales tous les maillots avaient juste la fermeture au col donc je ne vois pas trop le changement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • alano39
    Soumis le 13 juillet 2018 à 4:41 | Permalien

    Latour est la révélation de cette étape car il démontré qu’en plus de rouler et de bien grimper il a aussi du punch. Il est en grande forme et si il tient la distance va nous faire un grand tdf.
    Il a une ascension linéaire qui l’amène doucement mais inexorablement vers le sommet de la hiérarchie.
    C’est le coureur français le plus complet et si il passe encore un échelon il peut prétendre au statut de leader. ceci dit, avec lui AG2R a un coup à jouer pour brouiller les cartes car il est à 3mn20 au général et peut donc tenter quelque chose sur une étape de montagne.
    Bardet perd un peu de temps mais ça reste raisonnable. Il est toujours dans la course et on va voir son réel niveau dans les Alpes.
    Pour Dumoulin je ne me fais pas de souci si il est en forme car il peut prendre du temps en montagne sur certains.
    Froome est bien mais pas au top. Je me dis qu’il n’est pas fait de bois et que toute la pression qu’il a subi depuis des mois va un jour lui exploser à la figure. Et puis même au sein de son équipe il va supporter une certaine critique quand on sait que sa défense a coûté des millions €. Thomas est en train de ruer dans les brancards et va être protégé. L’équipe ne va être totalement articulée autour de lui.
    Reste qu’il a certainement bien préparé son affaire et si il ne craque pas il sera devant avec les meilleurs et peut nous sortir le grand jeu sur une étape de montagne.
    Celui qui connait un petit coup de moins bien est Alaphilippe qui manque de punch. Il est un cran en dessous de son top niveau.
    L’étape de dimanche est redoutée par beaucoup de leaders et je pense que certains dont Nibali vont essayer d’en profiter. Idem pour Dumoulin.
    Il va y avoir une bagarre entre les spécialistes (Sagan, Van Avermaet, Gilbert, Tespstra, Lampaert, Demare etc…) avec à la manoeuvre les Quick Step et certains leaders vont essayer de se mêler à cette bagarre et profiter des mobylettes que son Sagan et les autres sur les pavés.
    Les Quick Step vont essayer de prendre le maillot et puis gagner au vélodrome a du prestige.
    Je pense que certains vont perdre du temps et sur les pavés il est vite fait de perdre 2 mn. Quintana, Porte et Froome redoutent cette étape piège où ils peuvent perdre le tdf. Au contraire Thomas va jouer à fond sa carte personnelle sur cette étape et essayer de prendre encore du temps sur Froome.
    Dimanche une première hiérarchie va être arrêtée et elle risque de peser sur le reste de la course.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 12 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 juillet 2018 à 7:06 | Permalien

    Personne ne peut battre froome bien soigné.
    Peut être landa, faut voir s’il a progressé..
    Les autres sont en dessous. Bardet est une grosse valeur sure, surtout en montagne ou il est exceptionnel.
    Merci à Regis de penser à la planète, enfin un!
    Tchmil, les « spinaci » faisaient plein de chutes à l’époque, je confirme Jaja.
    Vraiment surpris par la qualité des commentaires de Marion Rousse. Adam est remplacé par un peu moins saoulant; il a pris la place du pas regretté jean rené godart.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 juillet 2018 à 9:26 | Permalien

    @ Wolber (27)

    ok avec toi, et moi perso, lorsque j’ai escaladé et bien « puisé » dans un long raidar , j’aspire , non seulement à un peu de sécurité « intelligente » (j’aime bien arriver entier!) mais aussi à du confort dans la récupération ! parce que le confort de roulage fait toujours partie du rendement général , sans compter le plaisir à être lucide et joyeux dans une belle descente et se prendre le temps de bien choisir ses trajectoires , devant un beau panorama et avec le zef dans les oreilles !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • noirvélo
    Soumis le 13 juillet 2018 à 9:32 | Permalien

    @ Christophe, (28)

    ok , moi je ne roule pas franchement dans les bas coté mais , par sécurité , franchement sur le côté droit sans pratiquement jamais crever …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 juillet 2018 à 9:47 | Permalien

    @ Ibi (31)

    Marion Rousse a sacrément bien progressé ! autant ses premières interventions en début de carrière étaient approximatives et basiques , autant elle est à présent crédible et compétente ; elle sait même corriger ses collègues avec classe et discrétion … De plus elle n’est plus si « nasillarde » comme je l’avais prétendu … et elle est charmante , c’est indéniable !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 juillet 2018 à 10:39 | Permalien

    Elle a appris vite, elle n’a commencé que cette année. Et puis elle est seeeeexy!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 11 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 juillet 2018 à 11:54 | Permalien

    @ Ibi,

    je te mets un pouce vert pour équilibrer ton propos, (il y a un grincheux ou une « féministe » qui t’a « cassé » !!!) ,oui, Marion est compétente, charmante et very , very ,sexy ! je confirme !!! à moi de prendre un pouce rouge , lol !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 14 votes)
  • MATHIEU
    Soumis le 13 juillet 2018 à 12:53 | Permalien

    Après ces quelques étapes de sprinteurs certaines conclusions semblent s’imposer.
    1) GAVIRIA ET SAGAN dominent les sprints. Sagan est de tous les podiums depuis le départ. A contrario le Cav parait translucide. Son époque semble belle et bien passée. On peut regretter son numéro de pleureuse l’année dernière qui a couté l’exclusion injustifiée de SAGAN.
    2) Gros probléme pour Madiot et la FDJ, il semble bien que DEMARE ne sera qu’un sprinter de catégorie B.
    A chaque sprint une belle histoire pour justifier une 3°ou 4° place.Je pense qu’il gagnera peut être encore une ou deux étapes dans le Tour pour le reste de sa carrière, mais il est trop court.
    3) Pour les autres, ils sont à leurs niveaux, les Kittel, Greipel, Kristoff,Groenenwegen, Laporte…
    Encore une étape samedi, pour solder les comptes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 13 juillet 2018 à 1:06 | Permalien

    Je ne crois pas me tromper en affirmant que les arrivées au sprint sont spéciales cette année. D ‘ abord, la plupart (sauf une je crois) ont eu lieu en faux plat montant, voire en côte (mûr de Bretagne).
    Ceci induit que les 200 derniers métres se courent moins vite que le dernier Km, voire les 5 derniers.
    Aujourd’ hui dans la descente précédant le faux plat, ça descendait a plus de 70 Km/h, pour finir à 55, 56 km/h.
    Les sprinteurs sur route « moderne » sont de plus en plus puissants…voir le Grenewegen, Greipel, Kittel,Gaviria, Sagan et d’ autres.
    A noter que Kittel semble cette année un peu « à la rue »
    Je ne suis pas sur que cette imflation musculaire, genre patineur de vitesse, ou sprinteur sur piste soit une évolution favorable; Il me semble que Zabel,Cipollini, Mc Ewwen n’ étaient pas des monstres de puissance. mais je ne tirerai pas ma conclusion habituelle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 6 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 13 juillet 2018 à 1:40 | Permalien

    Ils l’étaient, et tu confonds puissance et force, et surtout gabarit.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 juillet 2018 à 1:57 | Permalien

    A 20 bornes de l’arrivée le peloton relax , tout sourire… Pas un pour flinguer , il y a des gars prêts à partir au départ et à rouler 150 bornes devant pour l’égo et montrer le maillot et après plus rien … Sauf , oui , quelque bordures … Certains coureurs vont finir le Tour dans le plus profond anonymat avec des DS des plus conformistes et surtout coincés … Erik Dekker pouvait partir à 15,10,5, la flamme de l’arrivée en « tonton flingueur , se faire contrer aussi … Maintenant tout est décidé par l’organisation, les DS se consultent entre eux : « aujourd’hui encore c’est sprint massif et basta » , ce sera dangereux , ça plaira aux médias …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 13 juillet 2018 à 2:33 | Permalien

    LBA: non, je ne confonds pas puissance et force; et je sais trés bien que la puissance (au sens mécanique) est le produit de la Force par la vitesse.
    En particulier pour un moteur tournant
    Puissance = couple x vitesse de rotation.
    le couple est égal à une force x Bras de levier.
    je pourrais spécifier un peu plus les choses mais cela deviendrait vite un peu lourd (déja que…)
    En substance et en résumé, pour obtenir une puissance de pointe, il serait bon d’ augmenter les vitesses de rotation (en sprint en particulier) et la « dérive » actuelle privilégie beaucoup trop la force (dans les sprints et les clm).
    Il me semble que, sans remonter trop loin en arriére, les Zabel, Mc Ewen, Cipollini….tournaient les jambes un peu plus vite et usaient de moins de force…et donc, comme tu le dis étaient pratiquement aussi puissants.
    En remontant beaucoup plus loin dans le temps, ils sprintaient assis, donc avec moins de force mais beaucoup de vélocité, on n’ avait pas les montagnes de muscle que l’ on voit maintenant.
    Le fait de sprinter assis demande, pour aller à la même vitesse, beaucoup moins de puissance car le Scx est bien plus faible.
    Tout ça je l’ ai dit des dizaines de fois!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 13 juillet 2018 à 3:00 | Permalien

    noirvélo: entiérement d’ accord avec toi, en effet les DS se concertent sans arrét via le téléphone portable..
    On tente chaque années de nous « faire le coup des bordures » là aussi il y a concertation entre certaines équipes (l’ équipe du toton avait, bien sur, appelé l’ équipe du neveux) pour tenter d’ organiser la manoeuvre qui, c’ est vrai, peut étre spectaculaire vue d’ hélico.
    Bon, tout cela ressemble à un gros critérium et est cousu de fil blanc.
    On ne vise que le soit disant spectaculaire… et on l’ aura, dimanche, dans le mini Paris Roubaix indécent dans une course par étapes…
    Trop long, trop stéréotypé, et les motos et les voitures….le vélo se meurt. Il y aurait beaucoup de choses à changer déja 2 grosses semaines suffiraient amplement….ras le bol de ce défilé de prés de un mois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • Christophe A
    Soumis le 13 juillet 2018 à 6:02 | Permalien

    Et encore des commentaires de gros lourdingues (exactement à la Donald Trump…) dès qu’il y a présence d’une femme. Vraiment macho le cyclisme en France. Et en plus ils se félicitent réciproquement de leur grossièreté. Quelle honte…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 12 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 juillet 2018 à 6:14 | Permalien

    Perso je ne me sens pas honteux. Encore des gens qui croient détenir la vérité et qui croient que donald trump est un idiot et que eux sont intelligents.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 8 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 juillet 2018 à 6:19 | Permalien

    C’est toi qui devrait avoir honte, la liberté d’expression est en danger avec des commentaires comme le tien; on ne peut plus dire qu’une fille est sexy maintenant? pfff

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 9 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 13 juillet 2018 à 10:11 | Permalien

    « Ce sont les coureurs qui font la course (et pas le parcours) ».
    La réalité est autre. Sauf exception, c’est bien le parcours qui fait la course. Le problème est que la majorité généralise des exemples exceptionnels pour promouvoir l’idée reçue.
    Résultat: la course telle qu’on la voit.
    Ce n’est pas la durée du Tour qui la rend insipide la moitié (et même plus) de sa durée, Mica, c’est son parcours.
    La France regorge de petites routes, sinueuses de long de cours d’eau, ou enquillant de petites côtes par delà crêtes et vallons, même à basse altitude (dans le Béarn par exemples), ou en bord de mer balayé par le vent, de raidars, par exemple dans des petites villes, ou dans des villages pour aller chercher une église ou un château, de petites routes le long d’un coteau enchainant montées et descentes selon les ravins, etc…. De quoi proposer aux coureurs audacieux un terrain où l’audace pourrait être payante.
    Mais, non, on leur impose des dizaines de kms sur des routes toutes droites toutes plates de 7 m de large.
    Offredo a raison: il n’a rien à faire sur le Tour. Et de l’ouvrir comme il le fait, plutôt sympathiquement même s’il se trompe de cible, ne fera que lui faire mettre le peloton à dos, jusqu’à se faire jeter du milieu.
    ASO poursuit dans cette voie depuis 30 ans, et le Tour ne survit que par le privilège du monopole du mois de juillet sous l’autorité de l’UCI.
    Ces gens là se déclarent tous des libéraux, mais soyez sûr qu’ils verrouillent toute concurrence.
    Retour au parcours. Si un cycliste de Boulogne sur Mer est lecteur de LFR, il nous dira qu’on peut dans le Nord faire un parcours final dans et près de sa ville truffé de raidars et bord de mer éventuellement en boucles qui garantira une course animée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 13 juillet 2018 à 11:13 | Permalien

    LBA: Il est sur que les organisateurs pourraient trouver à travers la France des parcours plus vallonés, des routes casse patte, qui ressembleraient à des mini classique genre LBL ou Fléche Wallone; mais, est ce souhaitable, je crois que non car il faut quand même, dans un tour au mois 5 ou 6 étapes pour les sprinteurs et, de plus,
    les étapes à dénivellé ne manquent pas dans la 2emme partie du Tour!
    Bien que largement dévoyé depuis pas mal d’ années, le sprint reste un grand moment du cyclisme.
    Mais quelle est cette nouvelle mode qui consiste désormais à faire toutes les arrivées en « faux plat montant »?
    Pour relancer l’ intéret il faudrait certainement faire intervenir une ou 2 étapes de montagne, dès le 4 emme ou 5 emme jour (comme en Italie), mais des étapes pas trop dures.
    Il faudrait surtout rétablir un vrai CLM (épreuve de vérité) en première semaine, et un en dernière.
    Et que vient faire ce Paris Roubaix dans une course par étape….loterie, chutes, crevaisons, poussière, embrouilles…on aura du spectacle, mais pas du trés bon…à la limite du voyeurisme..
    Enfin, ce qui me semble évident, c’ est qu’ il faudrait raccourcir le Tour de 3 ou 4 jours. (idem Giro et Vuelta)
    Certains se « querellent » un peu sur le cas Marion Rousse, mais chacun sait bien pourquoi elle est là….purement et simplement pour l’ audience…
    Par ailleurs, si l’ on était tatillon on pourrait considérer que son statut de « juge et partie » pose probléme…mais on n’ est plus a ça prés quand on voit ce qui se passe devant le peloton.( je ne crois pas que H. Desgranges, J. Goddet ou même F. Lévitan auraient accepté cette présence somme toute incongrue
    (pourquoi elle? …mais si, j’ ai donné la réponse plus haut!) et on n’ est plus au 20emme siécle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • lbi
    Soumis le 14 juillet 2018 à 3:53 | Permalien

    J’aime bien ton commentaire pittoresque LBA, tu nous as fait voyager!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!