Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

Beaucoup de nouvelles à commenter dans le monde du cyclisme:

1 – Capture d’écran 2013-06-07 à 15.08.41Fin de cycle. Autopsie d’un système corrompu. C’est le nouveau livre publié très récemment par l’excellent journaliste d’enquête Pierre Ballester.

Rappelons que Ballester est l’auteur, avec David Walsh, de plusieurs enquêtes et ouvrages sur Lance Armstrong, des ouvrages ayant directement contribué à sa chute puisqu’ils ont été le point de départ des travaux de l’USADA.

Cette fois-ci, Ballester s’attaque surtout à l’UCI et dénonce les dérives de cette institution durant les années Armstrong.

Une critique de cet ouvrage sera prochainement publiée sur La Flamme Rouge. En attendant, il ne faut absolument pas manquer cette entrevue avec Ballester sur France Info, où Ballester dénonce l’UCI et estime que les histoires de dopage, ce n’est pas bon pour le cyclisme, mais c’est bon pour la popularité du Tour…


Pierre Ballester : « Le Tour de France est mort » par FranceInfo

2 – Pat McQuaid. On comprend mieux maintenant le contexte de l’arrivée dans la course à la présidence de l’UCI du président de la fédé britannique Brian Cookson. Dans une lettre rendue publique, McQuaid dénonçait les liens existants entre Cookson et Igor Makarov, président de la fédé russe de cyclisme et de la compagnie Itera derrière l’équipe Katusha. Makarov vient de réagir publiquement aux propos et allégations de McQuaid.

En fait, ce qui se passe est très certainement lié au fait que l’UCI ait tenté, l’hiver dernier, d’exclure l’équipe russe Katusha du World Tour, une situation que n’a visiblement pas apprécié Makarov, et on le comprend. Légalement, la décision de l’UCI était indéfendable, pour preuve le TAS a en effet renversé la décision et exigé la ré-introduction de l’équipe au sein du WorldTour, affaiblissant d’autant la crédibilité de l’UCI. Makarov règle probablement ses comptes avec McQuaid en ce moment.

Mon avis? Pat McQuaid a ce qu’il mérite. Il ne peut pas prétendre d’un côté que l’UCI ne pouvait agir durant les années 2000 à l’endroit de Lance Armstrong faute de moyens légaux, et de l’autre omettre arbitrairement une équipe du WorldTour justement sans cadre législatif.

3 – UCI encore. Comme moi, Travis Tygart comprend de la même manière la « game » que joue actuellement l’UCI en se trainant les pieds dans le cadre des suites à donner à l’Affaire Armstrong. Selon Tygart, “It’s the stall game: Let’s delay. Let’s let the season start. Let the Tour happen. Memories will fade and pretty soon it will be business as usual. And that will be a real tragedy and we [USADA] are not doing our job if we let that happen.

L’élection pour la présidence de l’UCI en septembre prochain n’est certainement pas étrangère à la situation.

Seule ouverture qu’il convient de signaler par honnêteté intellectuelle, McQuaid a affirmé mercredi dernier que l’UCI allait collaborer avec l’AMA et l’USADA dans ce dossier en lui transmettant dès cette semaine les premières informations pertinentes. J’ajoute cependant que l’UCI a probablement eu tout le temps nécessaire, ces derniers mois, pour caviarder l’information à son avantage…

4 – Dauphiné Libéré: victoire de Thomas Voeckler hier et qui confirme l’excellent Dauphiné de l’équipe Europcar après les succès de David Veilleux.

On retiendra surtout de cette étape l’incompétence notoire des deux coureurs Astana qui sont arrivés avec Voeckler. Normalement, au niveau pro, lorsque deux coureurs de la même équipe arrivent au sein d’une échappée de seulement quatre coureurs, la victoire peut difficilement leur échapper. Ces deux coureurs, Silin et Seeldraeyers, terminent en fait 3e et 4e de l’étape! Silin a bien attaqué au kilomètre, Voeckler est allé le chercher, mais le contre de Seeldraeyers était trop mou pour être efficace. Du coup, la dynamique d’attaque un après l’autre s’est rompue et Voeckler n’a eu aucun mal à battre tout le monde au sprint. Lamentable à ce niveau de professionnalisme!

5 – Europcar. Le sponsor devrait se retirer en fin d’année, donc Jean-René Bernaudeau est actuellement à la recherche d’un repreneur. Si les succès du Dauphiné arrivent très certainement à point pour lui, le prochain Tour de France sera également important pour l’équipe.

6 – Ryder Hesjedal a renouvelé quant à lui son contrat chez Garmin jusqu’en 2015. Très certainement avec un salaire revu à la hausse!

7 – Tour de Suisse. Ca commence aujourd’hui avec un très intéressant plateau de coureurs en préparation finale pour le Tour de France.

En action en Suisse, les Rui Costa, Joaquin Rojas, Simon Spilak, Fabian Cancellara, Andy Schleck, Tom Boonen, Janez Brajkovic, Ryder Hesjedal, Daniel Martin, Philippe Gilbert, Tejay Van Garderen, Michele Scarponi, Peter Sagan, Wilco Kelderman, Luis Leon Sanchez, Roman Kreuziger, Nicolas Roche, Igor Anton, Thibault Pinot et Arnaud Demare, entre autres.

Il sera particulièrement intéressant de suivre la progression d’Andy Schleck au cours des 9 étapes de l’épreuve. Pour la victoire finale, je vois bien Van Garderen qui, j’en suis sûr, estime probablement qu’une victoire en Suisse lui permettrait de revendiquer un statut de co-leader de la BMC sur le Tour.

Du côté du parcours, les étapes à surveiller sont la 2e étape avec l’arrivée en altitude à Crans-Montana dimanche, la 7e étape vers La Punt ainsi que le chrono de 27 bornes le dernier jour.

8 – Tour de Beauce. Ca s’en vient la semaine prochaine, soit du 11 au 16 juin. Je vous reviens à ce sujet très bientôt, question de bien présenter cette course.

9 – Radio Vélo. Si ce n’est pas déjà fait, courrez-vite vous abonner au Podcast de cette très sympathique émission de radio portant sur le cyclisme professionnel. C’est bien fait, c’est intéressant, c’est vivant, ca fait le tour de l’actualité en environ 53 minutes, et les animateurs ont un accent que j’adore. Rafraichissant!

10 – La Grande Boucle, le film. Ca sort la semaine prochaine (le 12) sur les écrans en France. Espérons qu’il sera possible de le voir au Québec très bientôt. À ne pas manquer, cette petite rétro des grands films cyclistes du cinéma au cours des dernières décennies.

Partager

Précédent

Dauphiné: le point

Suivant

Froome, façon Armstrong

10 Commentaires

  1. touille

    Tu oublies un peu vite, que le contre était mou car ils étaient rincés; seul voeckler, frais comme un gardon, s’est baladé. Membre d’une équipe du MPCC, mouvement pour les corticoides crédibles, il s’est encore amusé un peu aujourd’hui, terminant a 1min 40, bien loin des espagnols et anglais, qui eux continuent à se balader dans notre si belle région.
    J’ai une pensée pour les nombreux pros, qui finissent à 20 ou 30 min du grimpeur voeckler, qui souffrent, et font leur métier honnêtement, et qu’on ne verra pas à la retransmission télé, celle ci s’arrêtant 5 min après l’arrivée des « meilleurs »

    0
    0
  2. schwartz patrick

    ok avec Touille!
    je me suis bien marré avec ton « MPCC », on arrive quand
    même à en rigoler avec leurs magouilles! je trouve
    aussi que le menton de Thomas s’allonge et devient
    pointu … Hormones de croissance ?

    0
    0
  3. G.Lambert

    Hors sujet:
    Ce n’est pas d’hier que les problèmes de Wiggins ont commencé… http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5qMM2r_42bA

    0
    0
  4. plasthmatic

    Ils ont juste été battus Laurent, juste été battus. Y a vraiment rien de lamentable.
    Tu vas quand même pas sacrifier toi aussi à la connerie moderne, dont un des traits principaux consiste à penser qu’à toute situation il y a une prévision, mieux, une maîtrise possible. La vanité orgueilleuse moderne quoi.
    M’enfin, en cette occurence, cette prétention ne changeait rien à l’état respectif des cannes en présence …

    Le Thomas Voeckler, coureur à mes yeux et de loin le plus laid du peloton, il a donc décidé de refaire son affreux cinoche. Tous ces mouvements de tête, de bouche, de langue (ridicules, en prime limite vulgaires ceux-là), combinés à la soudaine (2011 ?) saute de niveau, ça laisse effectivement à se demander s’il n’a pas coutume de bouffer l’emballage avec. Comme les copains Toutouille et Patrick, j’ai bien évidemment pas la réponse, mais je m’autorise à me poser la question.

    Y en a un autre qui a je trouve une étrange attitude sur son clou.
    Christopher Froome, il a quoi sur son cintre, un écran télé ? Les organisateurs du Dauphiné lui auraient fait le mauvais coup de programmer les étapes pendant sa série TV préférée ? Il pédale jamais le nez au vent lui , manifestement. Bon, il ne grimace pas de façon navrante.

    0
    0
  5. X pseudo pour pseudo

    Salut vous trois.
    Je rejoins vous deux: je ne crois pas à la spontanéité des mimiques de Voeckler, que je perçois comme un calcul (peut-être incité par un communicant) à des fins sonnantes et trébuchantes.
    Je te rejoins à moitié. Il y avait semble-t-il moyen d’attaquer à tour de rôle. Même fatigué, il y avait une possibilité de mettre Voeckler et le quatrième larron dans une situation où ils se seraient enterrés. Bon, on n’est pas dans leurs jambes.
    Rappel: Amstel Gold Race 1977. Kneteman, Kuiper et Raas échappés. Equipers, les deux premiers attaquent le troisième 27 fois! Il l’emporte!
    Autre: Paris-Nice 1966 (je crois). Dernière étape en Corse. Aidé par une équipe manoeuvrant au-delà des règles de bienséance (queues de poisson, relais à l’américaine, achat d’équipiers de fortune), Anquetil attaque Poulidor 68 fois… et finit pas le déposséder du maillot de leader.
    Un cyclisme qu’on aurait aimé voir depuis son salon… avec les moyens techniques d’aujourd’hui…

    0
    0
  6. schwartz patrick

    ok Plasthmatic,
    avec Thomas, nous avons probablement le futur De Funès
    après tout, dans le « chaud bise » ils en prennent des trucs « speed »,çà ne le changera pas beaucoup …

    0
    0
  7. marten

    Je préfère de loin voir un attaquant faire des grimaces que de voir une équipe cadenasser la course.

    0
    0
  8. thierry mtl

    Je regarde le Dauphiné et le tour de Suisse et je me dis qu’on pourrait avoir un très bon Tour de France si Froome pouvait être interdit de départ.

    0
    0
  9. schwartz patrick

    à Marten,
    je préfère une équipe qui cadenasse en étant clean
    qu’un « chargé qui grimace …
    Mais là, j’avoue humblement que je m’empêtre dans une
    grosse mauvaise foi bien visqueuse et jaloux de tes six pouces qui pointent vers le ciel…
    Je ne te donne donc pas tort et en rigole, bien
    évidemment ! keep cool …

    0
    0
  10. schwartz patrick

    merci marten …

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.