Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

1 – Lance Armstrong. Après des aveux très « personnels » et médiatisés la semaine dernière, on attend désormais la suite. Celle-ci doit être des aveux plus détaillés, espérons devant l’USADA ou l’AMA, afin d’en savoir plus sur ses complices, son système. Lance Armstrong aurait posé une condition pour des aveux détaillés, celle que ces aveux se fassent dans le cadre d’une commission « amnistie et réconciliation ». Rappelons que l’UCI rejette pour l’instant cette idée: elle a trop à perdre…

2 – Tellement prévisible. Alberto Contador a réagi aux aveux d’Armstrong en affirmant ceci: «Ces aveux ont porté atteinte à l’image du cyclisme, mais je veux voir le bon côté des choses : peut-être cela va-t-il nous permettre de clore une fois pour toutes ce chapitre appartenant au passé et de nous concentrer sur le futur de ce sport.» Doit-on rappeler que Contador a lui-même été soupçonné au moins deux fois ces dernières années pour dopage?

3 – Alberto Contador encore. Un doublé Giro-Tour ne serait pas à exclure en 2013. Son arme fatale? De grosses étapes après la dernière journée de repos, comme sur la Vuelta 2012.

4 – Eddy Merckx. Le plus grand champion de cyclisme de tous les temps est tombé des nues à propos de Lance Armstrong, son grand ami. Pour se justifier, Merckx a affirmé qu’Armstrong lui avait certifié « dans les yeux » ne pas avoir recours au dopage. La surprise et la naïveté sont pour moi, dans ce contexte, encore des mensonges: comment Merckx pouvait-il ignorer le dossier L’Équipe de 2005? Comment pouvait-il ignorer les excellents ouvrages de Walsh et Ballester? Voilà qui nous rappelera que Merckx est un produit du cyclisme, donc il est dans le milieu; jamais il ne voudra publiquement briser l’omerta du peloton.

5 – Rabobank. Ca craque de partout! Ils sont désormais plusieurs à affirmer qu’un système organisé de dopage sanguin était aussi en vigueur chez Rabobank et ce, dès le milieu des années 1990, peut-être avant. Danny NelissenThomas Dekker et Marc Lotz l’ont affirmé ces derniers jours. Pire, Nelissen est formel: c’est le médecin Geert Leinders qui le dopait à l’EPO. Doit-on rappeler que ce médecin pratiquait toujours dans le peloton pro en 2011 et 2012 chez… Sky? La Fédération belge de cyclisme a d’ailleurs annoncé depuis qu’une enquête sera mise sur pied quant aux agissements de ce médecin.

6 – Jan Ullrich. L’Allemand refuse toujours de passer aux aveux, voulant probablement s’accrocher à sa victoire sur le Tour 1997. Je ne comprends par ailleurs pas trop, il me semble que suffisamment de temps a passé désormais pour qu’Ullrich puisse parler sans retenue.

7 – Richard Garneau. L’animateur des sports à la télévision s’est éteint ce week-end, à l’âge de 82 ans. Il couvrait, depuis quelques années et en marge de ses autres activités, le Tour de France à la télévision de Canal Évasion (dont le proprio est son ami et ex-journaliste sportif de Radio-Canada, Serge Arsenault) ainsi que les GP de Québec et Montréal sur d’autres chaines, le cas échéant.

Il est évident qu’il convient de rendre hommage à l’homme pour l’ensemble de sa carrière. Il a certainement été parmi les tous meilleurs animateurs des sports à la télé depuis les 50 dernières années, contribuant significativement à l’essor du journalisme sportif. Garneau était particulièrement bon lors des Jeux Olympiques (il a couvert 23 éditions!) ainsi que pour couvrir le hockey. Il jouissait d’une grande culture du sport, d’un excellent français et d’une diction parfaite, faisant de lui un modèle pour des générations de jeunes journalistes sportifs.

Son rôle en cyclisme était moins celui d’un commentateur sportif que d’un animateur « général » de l’émission. Manifestement, sa culture cycliste était plus pauvre (il était par exemple une encyclopédie en athlétisme), limitant considérablement la pertinence de ses propos, notamment sur les questions de stratégie de course. Il laissait d’ailleurs le soin aux autres analystes, notamment Louis Bertrand avec qui il a travaillé en tandem durant plusieurs Tours de France, de commenter l’action à sa place. Si ses interventions en cyclisme m’ont très souvent gênées, rendons hommage à cet homme des sports qui a marqué la télévision au Québec. Une voix, et quelle voix! s’est éteint, et c’est une lourde perte pour tous.

8 – Tour De San LuisAlberto Contador, Vicenzo Nibali, Tejay Van Garderen, Mark Cavendish ou encore Joaquim Rodriguez sont tous présents en Argentine pour le Tour De San Luis qui s’élance aujourd’hui. Que voulez-vous, business as usual…

9 – Watts Zap. Sur une note plus légère, cet excellent vidéo Watts Zap des meilleurs moments insolites de la saison 2012 de cyclisme pro. L’agencement musique-image est vraiment très bien fait. À 6min16 dans le vidéo, un extrait du rictus de Thomas Voeckler qui nous prouve bien que nous n’avons pas rêvé, ce type se parle tout seul en roulant!

Partager

Précédent

De la fermeture de La Flamme Rouge

Suivant

Mon entrainement hivernal

29 Commentaires

  1. plasthmatic

    Jan Ullrich, il a au moins la dignité de ne pas se livrer à ces aveux plus minables les uns que les autres. Ne vois-tu pas, Laurent, qu’en chaque circonstance, pour chaque bonhomme, entre l’aveu du lendemain et la triche d’hier, il n’y a pas l’ombre de la moitié du quart d’un changement ? Une conduite entièrement et exclusivement basée sur l’intérêt. Seules les circonstances (avec notamment l’âge et l’impossibilité faite de gagner sur le terrain sportif) changent. De là l’apparente, seulement apparente, différence du comportement.

    0
    0
  2. Dan Simard

    Oups désolé, Richard Garneau!

    0
    0
  3. Christian

    Laurent, je partage ton opinion concernant M. Garneau. Une « grande voix » s’est éteinte mais en cyclisme, on peut dire que malheureusement il n’y était pas vraiment.

    Il avait de la difficulté à comprendre ce sport. Juste une anecdote: après une arrivée d’une étape de montagne, il se demande pourquoi on ne remet pas tout de suite le maillot vert. Etc.

    Pire: il a commenté le Tour pendant les années Armstrong… et je ne l’ai jamais entendu parler de dopage. Mais il était moins pire que Bernard Vallet, qui disait clairement qu’il ne fallait pas en parler!

    Il fallait faire comme LA disait et « croire aux miracles ».

    M. Garneau a laissé Vallet dire des montagnes d’énormités, sans broncher. Celui-ci cassait Greg Lemond (ou n’importe quelle personne qui remettait en cause les performances de nos « héros ») à la moindre occasion… et pas l’ombre d’une réaction! Au contraire, il l’encensait.

    C’est à se demander si les révélations d’Armstrong ne lui ont pas fait trop mal… Car c’est vraiment le procès de tous les journalistes sportifs qui est désormais ouvert.

    0
    0
  4. BP

    Quel minable ce Contador (il avait l’option de la fermer)! Il devrait prendre de la graine de Jan Ullrich.

    Chez nous, on a Michel Drucker, un faux-cul de première lui aussi, qui nous sort:
    1) « Lance Armstrong était le meilleur même sans dopage »
    2) « Nous sommes tous complices »
    3) « Pour que ça s’arrête, il ne faudrait peut-être plus devoir enchaîner 5 cols dans la journée et recommencer le lendemain. Ce qu’on demande aux coureurs est effarant ».
    Trois conneries:
    1) Qu’en sait-il?
    2) Pas moi! Enore un « nous » et même « nous tous » d’un qui ne s’assume pas.
    3) Deux jours de suite à 5 cols? C’est faux depuis longtemps. Il n’a d’ailleurs rien compris: la difficulté, c’est la compétition, la vitesse. Lui dont c’est pourtant le métier n’a pas retenu la leçon de Jacques Goddet qui rappelait qu’on se dope déjà sur le 100 m plat.

    0
    0
  5. Cyclick

    Comparons Armstrong et Ullrich dans leurs aveux ou peut-etre un jour futurs aveux. Armstrong a engrangé beaucoup, beaucoup de pognons à cause de ses victoires et ses commandites etc, Ullrich beaucoup moins. Et c’est ainsi que le Teuton (germanique) a beaucoup plus à perdre en s’ouvrant la trappe. Peut-etre qu’Armstrong va-t-il lui en rester lorsque la poussière sera retombé, Ullrich sera peut-etre à court de bidous si jamais il avoue.

    Suis-je dans le champ? Ca se peut, mais mon petit doigt me dit qu’Ullrich va continuer à se la jouer « low profile » encore pour un certain temps, peut-etre même pour toujours…

    0
    0
  6. alain39

    Après les aveux de l’horrible texan nous avons maintenant les commentaires des faux culs.
    Contador, Merckx, Drucker, Indurain et autres qui nous jouent les vierges effarouchées.
    Un spectacle pathétique et franchement on voit que tous ces gens vivent ou on vécu sur la bête et qu’ils hurlent au loup parce qu’il faut le faire. Mais ils sont trop empétrés dans leur propres turpitudes pour être francs. Alors nous avons cette bouillie de commentaires tous plus crétins les uns que les autres.
    La pudeur leur fait grandement défaut et tous auraient intérêts à se taire au lieu de déballer des lieux communs et des avis faussement tempérés.
    Il y a les faux culs et il y a Drucker. Le Armstrong de la langue de bois qui pousse encore plus loin le bouchon de l’hypocrisie. Dopage ou pas Armstrong reste pour lui un grand champion. C’est quoi sa définition de champion. il est temps qu’il prenne sa retraite et franchement rien que le son de sa voix me fait éteindre la tv. Il est le degré 0 du journalisme et incarne toute la perversion d’un système. Bonimenteur professionnel et meilleur cireur de pompe du PAF français.
    Il faut avouer qu’ils sont bien aidés dans leur entreprise de désinformation par un journalisme de complaisance. Les journaux font leurs articles sur des commentaires qui ne sont pas challengés avec des journalistes qui se bornent à écrire fidèlement les inépties qui leurs sont livrées.
    Quand Arsmtrong parle de « peine de mort » parce qu’il est radié à vie personne ne soulève l’énormité de ses propos. Pourquoi pas parler de génocide ou de chasse aux sorcières raciste. Pour ma part s’il veut convertir cette « peine de mort » en une sanction plus souple je ne vois pas d’inconvénient à le négocier mais ça implique la restitution de toutes les sommes perçues (120 millions de $). Ce sont des sommes induements perçues et le fruit d’un vol sciemment préparé.
    Sa cupidité se niche à tous les niveaux et lorsqu’il perd ses sponsors il met en avant « une journée à 75 M$ ». Pas un mot sur la perte que celà représente dans la lutte contre le cancer et ce de sa faute. Pas une once de remord. Il faut dire que sa fondation dont il a été évincé était un alibi alors il en oublie son argumentaire pré-fabriqué. C’est peut être le seul moment de sincérité dans son interview. Il perd du fric et ça lui fait mal.
    Et quelle outrecuidance que de demander la levée de ses sanctions le jour même où il avoue après plus de 10 ans de mensonge. Il ne doute de rien le gaillard tout en disant exécrer le Armstrong du passé qu’il qualifie d’arrogant. Zut alors je n’avais pas remarqué que le nouveau était moins arrogant.
    A l’opposé nous trouvons ceux qui profitent de ce déballage pour dire leur vérité. Rabobank qui avoue un dopage institutionnalisé avec comme toubib celui de Sky en 2012. Un aveu donc du dopage des Sky. Si j’ai besoin de conseils en fiscalité je vais chercher un avocat spécialisé avec des belles références. Et bien il en va de même en matière de dopage. C’est que faire appel à Ferrari est devenu trop risqué alors on se tourne vers des toubibs moins médiatiques mais disposant néanmoins d’un solide CV.
    On a encore l’illustration que nous avons laissé ce sport entre les mains de voyous sans scrupules et que le ménage s’impose et ce à tous les niveaux. il suffit de lire les commentaires de l’UCI pour se faitre une idée de l’ampleur des dégats. Ils sont contents car Armstrong a confimé qu’il n’avait pas bénéficié d’un régime de faveur. Et ça le jour où il avoue avoir gagné 7 tdf en trichant. Phénoménal.

    0
    0
  7. BP

    Il en est un, apprécié ici, pour qui Lance Armstrong est sorti moralement grandi de ce que je me permet d’oser appeler un pseudo-déballage: Guillaume Prébois.
    http://www.rue89.com/rue89-sport/2013/01/21/pourquoi-lance-armstrong-merite-le-pardon-238839

    Je ne vais pas perdre mon énergie à reprendre son long propos, ce serait doublement long. Simplement une rectification à celui de Nicolas Fritsch (l’ancien pro): « Armstrong fut tout simplement le meilleur des dopés de son époque ».
    Je le conteste: il fut le meilleur dans un jeu incluant le pédalage, la pratique du dopage et la corruption. Et d’ailleurs non: in fine, il ne fut pas le meilleur à ce jeu, mais le moins bon, puisqu’il a disparu des classements!

    0
    0
  8. thierry mtl

    Ullrich sait qu’il s’est dopé, son entourage le sait aussi et toutes personnes ayant le moindre soupçon d’intelligence le savent aussi.
    Plutôt que de dire ce que tous le monde sait, mieux vaut se garder une réserve et préserver sa santé mentale (Ullrich à fait une dépression il y a trois ans).
    Je préfère ça aux demi-vérités et à la personnalité pathologique d’Armstrong, que j’aurais préféré ne pas connaître dans tous ses sombres détails.

    0
    0
  9. LGI

    Et oui, assez pathetique tous les commentaires faussement surpris!

    Jalabert, numero 1 Mondial pendant les plus belles annèes de l’EPO. Et qui comme commentateur sportif, fait du journalisme digne de la grande époque de La PRAVDA ou de l’agence TASS…!
    Quant à Drucker, le gentil journaliste, ami de tous, il semblerait que son histoire et celle de sa famille ne soit pas celle qu’il nous vends depuis des annèes…mais comme c’est un membre de la grande famille des cyclistes, on ne dira rien et on appliquera l’omerta.

    Amitiès cyclistes à la Flamme rouge.

    0
    0
  10. LGI

    Et oui, assez pathetique tous les commentaires faussement surpris!

    Jalabert, numero 1 Mondial pendant les plus belles annèes de l’EPO. Et qui comme commentateur sportif, fait du journalisme digne de la grande époque de La PRAVDA ou de l’agence TASS…!
    Quant à Drucker, le gentil journaliste, ami de tous, il semblerait que son histoire et celle de sa famille ne soit pas celle qu’il nous vends depuis des annèes…mais comme c’est un membre de la grande famille des cyclistes, on ne dira rien et on appliquera l’omerta.

    Amitiès cyclistes à la Flamme rouge.

    0
    0
  11. Sebastien Lamarre

    Je comprends très bien Ullrich de ne pas se prêter à cette mascarade des média.
    Armstrong est là pour se dépatouiller, pour encore une fois l’avantage, si ténu soit-il, de sa petite personne…

    Jan Ullrich a triché, mais n’a jamais poursuivi Simeoni, vilipendé Landis ou interpellé Hamilton en plein restaurant, ou menacé Greg Lemond et renié Frankie Andreu! (traduisez selon votre propre parallèle dans les vies de l’un ou l’autre; US Postal ou Telekom)

    Vous voyez la différence?

    Ullrich est un Allemand de l’Est, né et élevé dans un système totalement différent. Encore aujourd’hui, il n’a pas amende honorable à faire dans la mesure ou il a été pris et exclu… Il a fait le métier, c’est un tricheur. Mais il a su s’arrêter dans les limites du peu de dignité qu’il a pu sauvegarder. Et même, bravo à lui pour s’en éloigner.

    0
    0
  12. thierry mtl

    L’affaire du médecin Rabobank-Sky nous ramène encore les similitudes entre USPS et Sky:

    Résultats, soupçons et indices collatéraux pointent dans le même sens.

    David Walsh devrait s’y mettre.

    0
    0
  13. Matthieu

    « Eddy Merckx. Le plus grand champion de cyclisme de tous les temps »

    Je suis scandalisé ! (Façon de parler, hein.)

    « Eddy Merckx a été sanctionné à trois reprises pour des affaires de dopage » ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Eddy_Merckx )

    Choppé trois fois ne veut pas dire « à l’eau claire » les autres fois.

    C’est ça le plus grand cycliste de tous les temps ?

    0
    0
  14. Nelson

    Ce qui me fait suer avec des vidéos comme ceux de Watts Zap c’est que le titre « Best of cycling 2012 » nous présente des chutes comme le « best » que le vélo peut offrir.

    Il ne faut pas avoir fait du vélo longtemps pour comprendre qu’une chute à 40 km/hre a terminé bien des carrières, fracturer plus d’une clavicule et plusieurs bassins. Le « best » du vélo c’est autre chose que des chutes

    0
    0
  15. zboy

    quel était déjà le nom du cycliste (français ?) qu’Armstrong avait intimidé dans le peloton ? Et pourquoi on en parle pas ?

    0
    0
  16. Marc-André

    Ou Filippo Simeoni (italien par contre)

    0
    0
  17. BP

    A Christian et aux autres québécois.
    Bernard Vallet le drômois qui sait être ominiprésent là où il passe, et dont je ne suis pas surpris une seconde de toutes les critiques lues ici sur ses commentaires sur une télé de chez vous, vous ne pourriez pas le garder!

    0
    0
  18. Zut

    Un peu « rough » avec M. Garneau tu ne trouves pas ?
    Quand même, il vient de s’éteindre…

    0
    0
  19. alain39

    Guillaume Prébois à ajouter sur la liste des tartufferies.
    Qu’attendre de ce peudo journaliste qui fait son beurre sur le buzz. Rien si ce n’est écrire des propos outranciers qui vont à contre courant, histoire d’exister. Nous sommes dans le parasitisme journalistique où pour exister il suffit de faire le buzz quitte à écrire des énormités. Faire parler de lui est devenu son métier car c’est le moyen le moins onéreux de sortir de l’anonymat et de vendre ses carnets de route.
    A oublier tellement cet article est dégoulinant de faux bons sentiments. Parler de courage alors que nous avons assisté à une caricature de journalisme avec des aveux dénués de toute sincérité dans le seul but de sauver sa fortune c’est quand même fort de café.
    Pauvre Prébois devrait prendre modèle sur Arsmtrong et suivre une psychanalise. Ecrire autant d’inpéties en un seul article est en soit exploit et dénote d’un réel souci de reconnaissance.
    Article à conserver dans le cadre du bêtiser 2013. Lui aussi vit du système puisque sa petite renommée vient de sa prise de position contre le dopage orchestrée comme un show où il se met en scène sur les routes du monde. Qu’il continue a arpenter les routes pour son plus grand bien mais qu’il nous garde de ses analyses à 2 balles. Rappelons nous son passage sur ce site où le monsieur n’avait pas accepté les critiques et s’était rapidement réfugié dans une agressivité primaire.
    Bonne route M Prébois et j’ose espérer que votre pédalage est bien supérieur à votre ramage.

    0
    0
  20. BP

    Bien dit Alain.

    0
    0
  21. toutouille26

    Au fait LA a t il cité antoine vayer parmi les personnes auxquelles il doit des excuses??

    0
    0
  22. RIMINI2004

    On tourne un peu en rond avec tous ces commentaires…

    Soyons clair : Un site sur le cyclisme a 2 options

    1. Il fait abstraction du dopage
    2. Il ne parle que de dopage

    Impossible, depuis 1990, de vouloir combiner les 2 options en restant crédible..
    Illustration récente, Laurent, qui cite BARTOLI  » Quelle Classe sur le Vélo  » !!!!

    On parle de Michele BARTOLI, qui jadis ( en 97 en fait ) déposa Mrs ZULLE et JALABERT dans la côte de ANS ??
    De celui qui fit exploser MUSSEUW dans GRAMMONT en 96 ???

    A la limite, il vaudrait pieux parler du BARTOLI du Giro 98, grisé par ses succès dans les classiques, qui eu l’outrecuidance de s’attaquer à PANTANI, lequel PANTANI le mit finalement hors délai à SELVA DI VAL GARDENA… Comme quoi le dopage ne fait pas tout…

    0
    0
  23. PANTARULES

    A propos des commentaires de Jalabert et autres sur Armstrong…
    Il faut bien comprendre qu’il est impossible, dans un cyclisme gangréné par le dopage, d’avoir le moindre rôle officiel sans user de la langue de bois !

    Imaginons un commentateur télé sans concession, un pur, qui présente le Tour 2013 :

     » Bonjour à tous pour le prologue de ce Tour 2013, qui désignera le successeur de Greg Lemond !En effet, tous les vainqueurs depuis 91 étaient chargés commme des mules !!!!.
    Je tiens à vous prévenir que dès la première étape de montagne, je risque de quitter mon poste ou du moins de vous parler de l’AICAR, si jamais les SKY sont en surnombre ! Ou si Contador attaque !

    Et si c’est Pinot qui largue tout le monde, je parlerai du passé sulfureux de M.Madiot….

    Et si c’est Voeckler, je rappelerai son âge et son comportement bizarre … »

    Bref,pas facile tout ça !!

    0
    0
  24. Cyclick

    @BP

    Non nous ne garderons pas Bernard Vallet chez nous au Québec. Il vient de France, alors qu’il y reste! Sans rancunes… 🙂

    0
    0
  25. BP

    Pantarules
    On peut se tenir. Jacky Durand y parvient assez bien. Et Jan Ullrich comme d’autres l’ont souligné.
    Maintenant, s’il s’agit de constater que dans un groupe d’individus, tous ceux qui parviennent aux plus hautes fonctions y sont par la triche, et bien cela ne les absout pas.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.