Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

1 – Le cyclisme continue sa descente aux enfers avec d’autres nouvelles accablantes, en premier lieu une vieille nouvelle qui refait surface, mais cette fois-ci preuves irréfutables à l’appui: le parquet de Padoue, duquel on attend des révélations au cours des prochaines semaines qui pourraient mettre encore plus mal le cyclisme, a publié samedi dans la Gazzetta dello Sport les preuves qu’Alexandre Vinokourov a bel et bien acheté Liège-Bastogne-Liège 2010 en payant à Alexandr Kolobnev 150 000 euros. Ces preuves sont des échanges de courriels personnels entre Vinokourov et Kolobnev ainsi que des transferts bancaires.

Je vois mal comment les deux principaux intéressés pourront nier maintenant.

Au dopage, le grand public va maintenant voir le cyclisme comme un sport où les courses sont arrangées entre coureurs, selon la loi du plus offrant. De quoi descendre encore un peu plus le sport cycliste…

Je vous rappelle qu’Alexandre Vinokourov est en passe de devenir le manager général de l’équipe Astana pour 2013…

2 – La première instance du cyclisme, l’UCI, en a elle-aussi plein les bras avec deux poursuites qui viennent de lui tomber dessus. La première est de Paul Kimmage qui poursuit l’UCI pour calomnie, diffamation, dénigrements et forts soupçons d’escroquerie.

L’argument de Kimmage? L’UCI a tenté de le faire passer pour un paria alors qu’elle savait fort bien qu’il avait raison lorsqu’il dénonçait un dopage généralisé dans le cyclisme, et notamment au sein de l’équipe de Lance Armstrong.

Au lieu d’écouter Kimmage, l’UCI a choisi de le conspuer, puis de le poursuivre.

Dans ce contexte, j’espère de tout coeur que Kimmage pourra gagner sa poursuite à l’endroit de l’UCI et de ses deux dirigeants, Pat McQuaid et Hein Verbruggen.

L’autre tuile, c’est une poursuite de la part de la société Skins (vêtements de compression, entre autre) à l’endroit de l’UCI pour atteinte à sa réputation. La société Skins présente l’argument que l’UCI lui affirmait, pour obtenir son soutien comme sponsor, que le dopage dans le cyclisme était le fait de cas isolés. Or, le récent dossier USADA démontre le contraire et la société Skins estime donc que l’UCI lui a menti. Estimant également que sa réputation est atteinte pour avoir soutenu un sport aussi « sale », Skins cherche donc une compensation.

Je vous rappelle que M. Pat McQuaid est supposé aimer le cyclisme et oeuvrer à son bien…

3 – « Les poches de sang pour la saison 2013 sont déjà dans les frigos et les files d’attente n’ont jamais été aussi longues devant les cabinets des « préparateurs ». Mais le public sera anesthésié par les reportages indolents des médias et le langage mielleux des faux culs qui nous expliqueront « que, oui, vraiment, tout a changé ».

La fausseté et la duplicité des acteurs de ce milieu pollué me donnent la nausée. Quand je pense à mon sport flingué par des bandits et des gens malhonnêtes, j’ai un coup de spleen. »

Ca vient de Guillaume Prébois, c’est son tout récent coup de gueule avec lequel je suis évidemment 100% d’accord. À ne pas manquer.

4 – Cyclisme Canada (anciennement l’Association cycliste canadienne) a publié ce communiqué résumant sa position à l’endroit du dopage compte tenu des récents événements dans le cyclisme, y compris les aveux de Michael Barry.

Il faut reconnaître que cette déclaration va dans le bon sens.

Ceci étant, espérons que Cyclisme Canada saura passer de la parole aux actes, notamment lorsqu’elle affirme « envisager » (c’est pourtant une évidence nom d’une pipe!) de se doter d’une politique interdisant à ceux qui ont des antécédents de dopage de devenir administrateurs ou entraineurs en cyclisme. Plus de temps à perdre bon sang!

Il aurait également été utile selon moi de prendre davantage position dans le merdier du cyclisme en affirmant haut et fort qu’en absence de changements significatifs et concrets au sein de l’UCI au cours des prochains mois, Cyclisme Canada retirerait son appui à son président Pat McQuaid et serait actif au sein du comité de gestion pour opérer les changements qui s’imposent.

5 – Je termine par ce vidéo vraiment exceptionnel qui n’est pas directement lié au cyclisme. Je le diffuse pour deux raisons: d’une part, nous avons bien besoin d’air frais en ce moment tellement celui qu’on respire à l’année est pollué par les « affaires »… et de l’air frais, ce vidéo n’en manque pas! D’autre part, parce qu’il a été tourné le 19 août dernier, jour de la première étape de la Haute Route qui s’achevait à Mégève, au pied du Mont Blanc, théâtre des exploits tournés dans ce vidéo. Je n’étais donc pas très loin cette journée-là! Quoi qu’il en soit, un vidéo à ne vraiment pas manquer, c’est tout simplement magnifique.

Mont Blanc tuto cross vidéo from Stéphane Boulenger on Vimeo.

Partager

Précédent

Le Red Bull Descendo del Condor

Suivant

Le courage d’une fédération

32 Commentaires

  1. dans ce contexte la « sélection » des équipes WT pourrait prendre un nouveau tour. la prise en compte du volet éthique disqualifierait beaucoup de monde (ils iraient tous dans l’équipe de rassmusen)…

    j’ajouterai aux destructeurs de notre sport tous les commentateurs et supporters qui soutiennent franchement les dopés, le dopage et la triche sous toutes ses formes, même s’ils ont le mérite de la franchise.

    0
    0
  2. J’ai l’impression que l’on a trop « le nez dans le guidon » et qu’en fait, le cyclisme vit une formidable revolution contre laquelle il y a de la resistance mais qui a bien commence, et il me semble qu’elle ne peut plus etre etouffee.
    Des purges vont s’operer-plus ou moins rapidement- et un nouveau cyclisme peut en renaitre, et pourquoi pas prendre de nouvelles formes, et captiver un nouveau public.
    Il existera toujours les grands cirques mediatiques comme le TDF , mais comme le disait l’un d’entre nous dans un commentaire recent, sur le ton de la plaisanterie, pourquoi pas y glisser une etape VTT pour bousculer le train-train habituel?

    Les cyclosportives sont bien en passe d’egaliser les marathons pedestres par le nombre de participants , des miliers de no name qui sont tout heureux avec une medaillette et une chambre a air ou un bidon a l’ arrivee

    – et meme bravo a des boites comme Red Bull de sponsoriser des epreuves qui attirent les ados qui sinon auraient une mobylette!

    – j’habite en Europe de l’Est dans un pays ou le cyclisme est plutot intimiste, mais les compets de VTT se multiplient,ainsi que les montees chronometrees de cols,des courses sur routes blanches, tout cela un peu de facon sauvage mais l’engouement est present et vu les enjeux, le dopage n’en vaut pas la chandelle

    – je prefere un cyclisme « entre nous », d’une virginite retrouvee – si telle chose est possible!- avec les maladresses mais l’ enthousiasme de pionniers et laisser les grands machins de l’UCI pour ma sieste devant la tele.
    Comme Guillaume Prebois, je prefere Miss Uruguay a ces jeunes types malheureusement devenus menteurs et a qui un staff malhonnete leur a fait rationaliser leurs erreurs: ca ressemble trop au monde quotidien

    0
    0
  3. alain39

    Les langues se déliant les affaires n’ont pas fini de pulluler. Ceci étant, en ce qui concerne Vino c’est du réchauffé. Mais voilà depuis 1 an l’UCI ne fait rien et à mon sens on risque de voir apparaitre une autre affaire pour les JO. Sa victoire est tellement étonnante que l’on ne peut qu’y voir une nouvelle magouille.
    Vino a bâti toute sa carrière dans le mensonge et le système en a fait un délinquant à cuissard. Il faut le faire disparaitre de la circulation mais pas lui uniquement mais aussi tous ceux qui ont aidé.
    Mais il ne faut pas oublier l’essentiel qui est Puerto. Tant que cette affaire ne sera pas traitée par la justice nous n’avancerons pas. Malheureusement on ne peut rien attendre de la justice corrompue espagnole qui depuis 6 ans essaye par tous moyens de cacher la vérité.
    Car outre le cyclisme c’est tout le sport espagnol qui va passer à la trappe et rendre la coupe du monde 2010 n’est pas simple.
    Et pourtant cette affaire pourrait permettre de mettre à mal les réseaux de dopage et de se débarasser des, toubins, DS corrompus en plus des coureurs qui ont largement profité de ce système.
    Car les principaux protagonistes ne sont pas les coureurs mais les toubibs, fournisseurs, DS et tous les gens qui gravitent autour du dopage.
    Soyons réalistes ce ne sont pas des coureurs qui peuvent mettre en place de tels systèmes avec même un volet optimisation fiscale. Il y a aussi des avocats. L’UCI est également un acteur majeur qui par son inactivité a laissé un système prospérer au point de ne plus pouvoir le maitriser.
    Savoir que Riis, Lefévère, Vino et autres sont toujours des acteurs majeurs du cyclisme est consternant.
    Ils peuvent très bien être remplacés. Le vélo existait avant eux et il existera après eux.
    Il faut faire un grand nettoyage et seule la justice avec ses pouvoirs d’enquête peut le faire.
    Nous sommes qu’au début et nous allons assister de plus en plus à des aveux, actions judiciaires qui se situent en périphérie du pb.
    Tous ces aveux d’anciens coureurs sont certes nécessaires mais il nous faut démanteler les réseaux et ce n’est pas uniquement avec des aveux que ça peut se faire.Il faut des enquêtes, des écoutes, un vrai travail d’investigation et ce sous la forme judiciaire pour assurer la défense équitable des protagonistes.
    Il ne faut pas sombrer dans une chasse aux sorcières qui ne donnera rien. Il faut également revoir les modes de contrôles, les sanctions et tout l’arsenal de lutte afin de disposer d’un vrai système juste et efficace.
    Les sponsors doivent également être responsabilisés. Un sponsor qui aujourd’hui fait confiance à Contador doit s’attendre en cas de récidive à être tenu à verser des indemnités très lourdes et surtout à perdre sa licence. Seule une responsabilisation de tous les acteurs pourra mettre fin au dopage organisé. Il restera le dopage individuel qui existera toujours mais qui dans un cyclisme plus propre deviendra plus difficile. Et puis les coureurs seront quelque peu dissuadés s’ils savent que les sanctions sportives et financières sont très lourdes. Rembourser ses salaires, primes et en plus verser des domamges intérêts avec à la clé l’impossiblité de recourir pendant 4 ans ça doit calmer les plus retords.
    Il existe des moyens de lutter contre le dopage et de permettre au sport de renouer avec ses fondamentaux à savoir être une belle école de la vie. Nous devons ça aux nouvelles générations et c’est notre responsabilité de tout mettre en oeuvre pour leur permettre de s’accomplir dans un sport doté d’une éthique et de valeurs saines.
    Il ne faut pas se focaliser uniquement sur le passé mais travailler sur l’avenir car c’est bien la seule chose sur laquelle nous avons une incidence.

    0
    0
  4. BP

    Détournement de médicaments (prendre le temps d’arrêt pour réfléchir aux conséquences), dopage (sauvage) d’enfants, on ne doit jamais oublier que le dopage dans son ensemble a des répercussions très graves.
    Et encore n’évoque-t-on que très rarement les effets sur la progéniture; se voiler la face.
    On aimerait que les défenseurs du dopage, sur ce site jusqu’à ces intellectuels espagnols dont la récente intervention a été mise ici en lien par un judicieux commentaire, on aimerait qu’ils se prononcent aussi sur ces méfaits.
    Vérité partielle: vérité partiale.

    Il y a des raisons pour promouvoir la qualification criminelle de protection et complicité de dopage par pouvoir instutionnel.

    On parle beaucoup d’Europe, de mondialisation ou de globalisation, il existe une fédéralisation planétaire de la plupart des sports, l’universalité olympique est une réalité institutionnelle, organisationnelle et financière. Il est maintenant plus que temps de fédéraliser la lutte anti-dopage, qui ne peut qu’inclure ses aspects criminels.
    Des journaux au passé complice, des organisateurs de grande course au passé complice, des personnels d’encadrement du cyclisme au passé complice, et même instigateur, des coureurs au passé coupable, se mettent maintenant en avant pour, disent-ils, lutter contre le fléau. Leur objectif est unique: rester in.

    Out!

    Messieurs Verbruggen, McQuaid, Saiz, Bruyneel, Riis, Fuentes, Ferrari, del Moral, Conconi, etc, etc…, c’est en jugement pour faits graves contre la santé publique (partiellement évoqués en introduction) que vous devriez passer.

    Messieurs Jalabert, Vaughters, Millar, Madiot, Lefévère, Bernaudeau, Lavenu, Moreau, Virenque, Cassani, Durand, Merckx, Jullich, Indurain, Bernard, Contador, Prudhomme, Vinokourov, Kolobnev, tout l’encadrement de la Sky (qui prend le milieu pour des truffes en virant maintenant que le vent tourne, un peu, ses personnels corrompus par leur passé), vous dites aimer le vélo: allez vous en et ne revenez pas. Le cyclisme n’a pas besoin de vous, il a besoin de votre absence.

    Fort de votre nombre, de vos positions, de l’inertie consécutive, vous n’allez pas tarder à oeuvrer à l’émergence de l’idée d’une amnistie pour repartir sur des bases saines. Non merci, sans façon. Les bases saines, ce ne pourra être que sans vous. « On ne peut résoudre les problèmes avec ceux qui les ont créés », de Mondenard citait dernièrement Einstein pour dire la même chose.

    Ecoutons ceux qui ont su si bien nous alerter, ne salissons par leur mémoire en les oubliant. Relire Einstein, Gandhi, Laborit, Ellul, Dumont, Erasme, etc…, etc…, Bergson dirait l’ami, encore et toujours, question de survie.

    A Laurent: « conscience contre violence », la terrible résistance de Castellion contre Calvin, le Genève du XVIème siècle narré sous la belle plume de Stefan Zweig, ce Genève de ton coeur et des institutions sportives, ça devrait te plaire.

    PS: les atouts de Miss Uruguay sont-ils plus naturels que ceux d’un Lance Armstrong, le milieu des Miss (et celles et ceux qui gravitent autour) est-il plus sain, les questions peuvent se poser.

    0
    0
  5. Robert Garneau

    J’attend toujours la confirmation que Vinokourov ait échangé de l’argent pour l’or olympique…

    0
    0
  6. zboy

    Quel trou de cul sportif cet Alexandre Vinokourov !

    Comment ça se fait que Kolobnev trippait sur lui comme ça ?!

    0
    0
  7. thierry mtl

    Vino esr vraiment irrécupérable en termes de criminalité sportive.

    Mais la grande question pour moi, demeure l’acceptation de Kolobnev dans cette histoire. Pour 150 000 euro qu’il aurait obtenu de toute façon en sponsors et renouvellement de contrat. Cette prosternation devant Vino après 255 km d’une des courses les plus prestigieuses du cyclisme. Quand ta carrière est basée sur l’accès à ce genre de grande victoire. 20 ans de labeurs, de sacrifices et de rêves pour en arriver à ça.

    Je comprend la déception de sa conjointe. Elle aurait due s’empresser de s’envoyer en l’air avec le vainqueur. Kolobnev aurait compris le vrai sens de « se sentir tromper ».

    0
    0
  8. BP

    « Je vais lui faire une offre qu’il ne refusera pas ».

    0
    0
  9. zboy

    @thierry MTL

    « Même ma femme n’était pas déçue que je sois deuxième parce que c’était toi (…)  »

    Ça veut dire que sa femme était contente itou, pas déçue pour 5 cennes !!!

    Peut-être que ton idée, elle l’avait fait avant ;))

    0
    0
  10. pirio

    Les bonnes nouvelles à venir ? (Rêvons un peu).

    L’UCI prend enfin ses responsabilités et ne sélectionne pas en Word tour SAXO BANQUE ( Riis)ni RADIOSHAK (Bruyneel) idem pour ASTANA avec son DS véreux (Vino).

    De ce fait ASO ne sélectionne pas ces 3 pestiférés sur le tour 2013 mais prend plutôt des équipes de seconde division telle que COLOMBIA COLDEPORTES (des colombiens qui grimpent et attaquent)

    UCI perd les poursuites judiciaires (Kimmage voir Skins) et Mac Quaid se fait donc sortir de la présidence cela permet à Lemond de prendre la présidence avec une volonté évidente de changer les choses.

    L’affaire PADOUE prouve la fraude fiscale avec la caution indirecte de l’UCI (avec ses contrats droits à l’image) et VERBRUGGEN disparait de notre horizon
    Sur France 2 on sort JALABERT avec sa langue de bois pour nous proposer un Cédric VASSEUR tout aussi compétent et plus crédible.

    Quant à PREBOIS (pas tout à fait d’accord avec Laurent)il exprime beaucoup de fiel vis-à-vis de beaucoup de gens, (même les cyclo blogueurs on ne voit pas le rapport) je crains que ses interventions sur le site soit bien revélateur de ses attentes non assouvies.

    0
    0
  11. alain39

    L’achat de victoires n’est pas nouveau. Pendant des années il a porté sur des courses mineures et sur des victoires d’étape.
    Acheter une classique me semble nouveau et surtout celà confirme la toute puissance de certaines vieux coureurs ou DS. Vino s’est le bras armé de Astana qui est une équipe très forte et très bankable.
    Lui refuser un deal est synonyme de soucis. Kolobnev a accepté car il a très certainement compris qu’il prenait de gros risques à refuser et c’est d’ailleurs pourquoi il fait référence à son épouse comme pour assurer qu’elle saura garder le silence. Il rassure Vino comme s’il en avait peur.
    Les mafias gouvernent le sport et avec les paris sportifs ça peut devenir encore pire.
    Vino qui a vécu dans cet environnement est devenu un vrai stratège en la matière sachant souffler le chaud et le froid.
    Idem pour un Armstrong qui tyranisait le peloton fort de ses appuis au plus au niveau. Les seuls qui ont osé le defier ont été pris à parti et ce même devant les caméras ce qui atteste de son sentiment d’impunité. C’était un fait exprès pour démontrer sa toute puissance avec des médias qui relayaient l’information.
    Mais voilà c’est en train de changer et toutes ces alliances vont être mises au grand jour.
    Le problème avec le déballage c’est qu’il n’est pas plus contrôlable que les mafias. Par opportunisme certains vont faire des coming out afin d’essayer de rester ou encore de ne pas être sanctionnés.
    Seuls les ferrari, Fuentes, Padilla, Conconi et Cecceni qui vivent encore de ce système vont continuer à nier tout comme certains coureurs qui ont trop à perdre. Valverde ne peut se résoudre à avouer que ses plus belles victoires sont volées. Tous ces hommes sont mis devant leurs vérités et elles ne sont pas belles à voir. Imaginez le cas de Spartacus qui devant les caméras avouerait sur la TV Suisse Romande que ses victoires 2010 sont dues au vélo électrique. Il serait à tout jamais moqué et celà entacherait tout son palmarès. Pour un résident Suisse qui vit dans un pays où la réputation est très importante c’est l’humiliation suprême et sa seule porte de sortie est l’expatriation.
    Ils ont construit leur palmarès sur du sable et la vague qui arrive risque fort de tout détruire.
    Aussi en premier lieu ils défendent Big tex ou jouent les incrédules. C’est une défense peu tenable comme a pu le vivre Virenque. A terme ils ne pourront nier les évidences. Armstrong est devenu silencieux conscient que sa stratégie de défense arrive à son terme et qu’il va falloir passer à autre chose.
    Quoi il ne le sait pas encore mais il sait dans son fort intérieur que tout ce déballage l’amène tout doucement vers des aveux. Il va essayer de négocier pour sauver une partie de sa fortune car il est très calculateur. Sa réputation est morte, il lui faut donc passer à autre chose car ce n’est pas avec la lutte contre le cancer qu’il va pouvoir s’en sortir et ce faute de sponsors. Pire il devient un fardeau pour sa fondation.
    Ses avocats doivent avoir entamé des tractations pour limiter les dégâts. Mais voilà il est en situation de faiblesse et donc il va lui falloir accepter de gros sacrifices.
    Les prochaines semaines sont très importantes et ce d’autant plus que Puerto repasse au tribunal et qu’à la lumière des derniers évènements les stratégies en défense doivent être méchamment ajustées. Certains avocats ont repris la plûme. La justice espagnole doit sentir la pression et cette fois il sera difficile de prononcer des non lieux.
    Je persiste à dire que sans l’aide de l’espagne le dopage ne saurait être réglé. Mais pour ce pays en pleine crise c’est un sacré sacrifice et ça confirme que depuis des années tout le peuple a été manipulé.
    C’est lourd de conséquence pour le pouvoir en place.
    Car ne nous méprenons pas le dopage dépasse le cadre du cyclisme sinon il y a belle lurette que ce serait réglé. Un phénomène de société où la cupidité et la science ont pris le pas sur l’intégrité et la morale comme on peut le constater dans d’autres secteurs comme par exemple celui de la finance.
    C’est un pb de société et non pas seulement sportif.

    0
    0
  12. louis

    @ Jean-michel,ne sois pas trop naif il y a une vingtaine d’années nous organisions une cyclosportive dans le beaujolais et a l’arrivée ou je faisais les classements un gars m’a présenté une carte bleue blanc rouge comme médecin jeunesse et sport en me disant qu’il voulait les 3 premiers + 3 tirés au sort pour un controle,résultat??le premier a sauté dans sa voiture donc constat de carence(le toubib m’a dit que c’était un récidiviste déja positif)2 autres ont pissés tout ce qu’ils avait derrière une haie avant le controle en espérant se « purger » d’anomalies!tout ça pour gagner un bouquet et 6 bouteilles de vins!!a méditer

    0
    0
  13. Nelson

    si en plus les coureurs achètent des victoires en plus du dopage…….. le cyclisme professionel va devoir se refaire toute une beauté avant de plaire à nouveau à tous.

    Ça démontre bien une chose, c’est la victoire qui compte peu importe le moyen choisi et quand on est dans cette logique, et bien nous ne sommes pas sorti du bois.

    0
    0
  14. bikelarue

    En tant que cycliste j’aimerais que LFR nous propose des sujets autres que la corruption dans ce monde. Le matériel, l’entraînement, l’hygiène de vie, la psychologie sportive, etc., serait un vent de fraîcheur. Perso. je viens moins régulièrement étant « tanné » des mêmes sujets.

    0
    0
  15. @ Louis, tu as raison. je sais bien que ca se charge meme dans les cyclosportives,mais ca ne concerne que quelques uns qui n’ont que ca comme horizon, tous les autres largues derriere s’en foutent!
    Quoique…si il y avait quelques bouteilles de beaujolais a gagner, j’aurais peut-etre donne mon ame au diable…

    0
    0
  16. BP

    Quelques autres (non chargés veux-tu dire) ne sont pas largués derrière, il arrive même qu’ils gagnent:
    http://www.velo101.com/cyclosport/article/compterendu-de-la-morzinevallee-daulps–5457

    0
    0
  17. plasthmatic

    Patrick, ton changement de pseudo, c’est pour raison de coquetterie ?

    0
    0
  18. BP

    Te revoilà! Salut, tuu vaas bien? (sur l’air des Inconnus).

    Le changement de pseudo (me voilà découvert)? La micro-informatique-télécommunications!
    Le site de Laurent (pas la faute à Laurent, je lui ai demandé) ne veut plus enregistrer les commentaires sous le couple « BatrickP / adresse électronique associée ». Alors, j’ai changé le couple.
    Rien d’autre.

    J’envie un peu vos vacances, allongées cette annnée. Mais pas, mais alors pas du tout, la correction des copies.

    Quant à la coquetterie, toujours pas. Toujours pas de coup de peigne ou de brosse à cheveux depuis que ma maman devait le faire à un âge où je m’en souviens même pas. Mais propre sur lui, hein, avec les clients comme avec les élèves.

    Bon, j’arrête avant que ça hurle au détournement du site à des fins d’infos personnelles. On pardonnera au nom d’une certaine quantité de commentaires sur le sujet vélo (qu’ils plaisent ou non).

    Et d’ailleurs à ce titre, Il y a semble-t-il du très grand spectacle de cyclo-cross en Belgique depuis quelques temps…

    0
    0
  19. plasthmatic

    J’étais pas bien loin, et en même temps, tellement, loin. Comme d’hab en somme.
    Tiens, pour n’avoir pas lu le quart des développements vélo (et uniquement sur ce site), des textes comme des commentaires, et en même temps, avoir déjà lu beaucoup trop, un seul sentiment, l’essentiel, en dehors du bof et du mouais, sur les questions Armstrong, Vinokourov pourquoi pas, entre autres :
    On vient donc de démontrer qu’un méchant est méchant, que les méchants sont méchants. Quelle avancée, non ?

    0
    0
  20. Sonia

    Coudonc Bikelarue tu chiales parce que Laurent parle pas assez de vélo sur sa page Facebook et tu chiales parce qu’il parle de ce qui se passe dans le vélo sur LFR. T’as pas pensé aller sur google et taper « matériel de vélo, « entraînement de vélo », « hygiène de vie », « la psychologie sportive » etc. Je suis sûre que tu trouverais plein d’articles intéressants 🙂

    0
    0
  21. bikelarue

    @Sonia ton commentaire tu le trouves constructifs?

    0
    0
  22. delirium89

    Source RUE 89 commentaire sur la lettre de Jeremy ROY

    Par Sylvain MORNET
    22 SEPTEMBRE 2008
    Armstrong veut s’acheter le Tour de France!
    Lance Armstron g pourrait racheter le Tour de France en collaboration avec l’ancien patron de l’UCI Hein Verbruggen selon des informations du quotidien australien The Sydney Morning Herald.
    Depuis l’annonce du retour au cyclisme de Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France, les réactions, rumeurs et interrogations vont bon train.
    L’Américain a expliqué son retour au cyclisme sur route en arguant vouloir s’engager dans une guerre mondiale contre le cancer. Justement de nouvelles informations devraient êtres détaillées mercredi lors d’une conférence de presse à New York dans le cadre de la “Clinton Global Initiative”.

    Armstrong-Verbruggen, ticket gagnant?

    Mais certaines rumeurs prêtent à l’Américain des volontés bien différentes… Lance Armstrong aurait un plan audacieux qui changerait le visage du cyclisme!
    L’Américain serait tout simplement impliqué dans un éventuel rachat du Tour de France, propriété d’Amaury Sport Organisation. Ce rachat se ferait, en outre, en collaboration avec Hein Verbruggen, ancien président et actuel vice-président de l’Union Cycliste International (UCI).
    Certains iraient même jusqu’à dire que l’opération serait un deal entre Armstrong et l’UCI. Sachant qu’Armstrong et Verbruggen ainsi que l’UCI ont pour principal point commun, des rapports tendus voir conflictuels, avec l’actuelle direction du Tour.

    Et si c’était vrai…

    Si ces informations se révèlent exactes, Armstrong pourrait par le biais du rachat d’ASO, promouvoir sa Fondation Lance Armstrong et élargir ainsi son exposition médiatique.
    Surtout qu’ASO ce n’est pas que le Tour de France. En 2006, cela représente des recettes qui s’élèvent à environ 150 millions d’euros. C’est le Tour du Qatar, le Tour du Faso en Afrique, le Dakar, le marathon de Paris, l’Open de France de golf…
    Et le rachat d’ASO par Lance Armstrong renforcerait la passerelle entre la propriété américaine d’ASO et le groupe américain Anschutz Entertainment Group qui organise entre autres le Tour de Californie…
    je ne sais pas faire un « reportez vous à www etc… » alors j’ai fais un copier/coller

    0
    0
  23. thierry mtl

    3 degré de prévu toute la semaine et le soleil se couche à 16hrs. Quand je descend le Mont Royal, je me gèle les orteils.
    J’ai monté un vélo sur un Tacx dans le garage.
    Ouch !

    0
    0
  24. BP

    Hé, Pascal, tu ne lis plus rien sur mon site (blog)?
    On l’a démontré et mis semble-t-il (il faut toujours se méfier avec ces gars) un méchant hors-jeu (son complice Bruyneel n’aura probablement plus sa place non plus, d’autres sont menacés). Et aussi fait passer le message que la méchanceté ne triomphe pas sans limite. Des gens dans diverses institutions ont du se démener contre de sérieux obstacles pour y parvenir. Personnellement, je leur tire mon chapeau. Comme je tire mon chapeau aux juges qui ne cèdent pas aux intimidations des puissants. Tiens, un Van Ruymbeck en France, un Bertossa en Suisse, c’est précieux, ils méritent je crois des soutiens d' »en bas », expression fréquemment utilisée par ces puissants sans vergogne quant ils y ajoutent leur démagogie.

    0
    0
  25. Roger Wielgus

    Ca bouge! Voilà une manière assez habile de mettre l’UCI devant ses responsabilités.

    http://www.lemonde.fr/sport/article/2012/11/04/affaire-armstrong-un-equipementier-reclame-2-millions-de-dollars-a-l-uci_1785544_3242.html

    Juste en réaction par rapport aux commentaires de certains.

    C’est drôle que ceux qui sur ce site ont toujours eu tendance à défendre Armstrong, et d’autres dopés en général, reproche aujourd’hui à Laurent ( qui a eu raison sur toute la ligne, depuis les débuts de LFR, mis à part l’article élogieux le lendemain de la victoire de Landis en 2006) de ne pas amener assez d’air frais sur son site.

    Etrange. Balayer sous le tapis serait donc la solution?
    Lorsqu’on relit les contributions de certains dans les archives de LaFlammeRouge.com, on croit rêver.

    0
    0
  26. André

    Pour faire léger en cette période grise pour le cyclisme, vu dans un Super U en France ( mettons un loblaw au Québec) des cadres Bottechia et Ridley, des pièces Shimano et Campy, des roues à 2000$’ bref tu peux aller t’acheter une pinte de lait pis revenir à la maison avec un vélo a …5000$ . J ‘ en reviens pas.
    petite visite au b twin village de Lille, un « Wall Mart  » juste consacré au vélo, salle d’entraînement a coté, assez impressionnant.
    À. Lemay

    0
    0
  27. J.Christophe S.

    http://www.jeremyroy.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=479%3Alettre-ouverte-2012

    lettre ouverte de J. Roy (FDJ), il y parle du dopage et donne quelques propositions

    0
    0
  28. p'tit lucien

    Superbe la vidéo de parapente en effet ! mais autre constat bien triste: les glaciers du massif ont méchamment fondu, avec ce foutu réchauffement global. Bientôt le Mont Blanc n’aura plus de blanc que le nom.

    0
    0
  29. demetz

    oui, avais entendu cette rumeur à propos du rachat d’ASO par Armstrong,

    hé hé, c’était donc Prudhomme qui manoeuvrait en coulisses avec l’équipe ?

    c’est lui qui a utilisé le contrôle positif de Landis, à l’origine de l’affaire,

    mais il a quand même fait une bêtise avec contador en faisant pression sur le TAS, attendons les nouvelles révélations : après le vainqueur (scarponi) du giro 2011 suspendu par son équipe, le vainqueur du Tour 2010 lâché par Bruyneel…

    je plaisante bien sûr,

    0
    0
  30. alain39

    Armstrong quitte le CA de livestrong.
    C’est une grosse nouvelle et confirme qu’il est en train de revoir sa tactique en défense.
    Il est vraiment cerné de toute part et conscient qu’à terme il va lui falloir reconnaitre la vérité.
    Il subit la pression judiciaire, médiatique, de ses associés, ex équipiers, très certainement de sa famille et plus que tout se trouve isolé.
    Son compte twiter est très calme et plus de communication sur le dopage. Il même changé son profil et ne se présente plus comme vainqueur de 7 tdf.
    Côté Bruyneel c’est le calme plat.
    Côté UCI un voit nos 2 compères qui essayent encore de sauver les apparences mais j’ai le sentiment que la hargne n’est plus là et que eux aussi savent que leurs jours sont comptés.
    On sent que tous se préparent et évitent de trop parler conscients que tout ce qu’ils disent va potentiellement être retenu contre eux.
    Les espagnols qui avaient défendus Arsmtrong sont également bien peu loquaces et avec Puerto qui arrive ils sont dans l’expectative.
    Même Vino qui est accusé d’avoir acheté LBL se fait rare.
    Les mouches ont changé d’âne et maintenant se sont les repentis, les ex, les jeunes coureurs qui occupent le devant de la scène.
    Il y a bien encore Cancellara pour accepter de répondre mais en passant des messages d’espoir. Maintenant c’est mieux, plus professionnel et le cysclisme ne peut pas mourir. Ben voyons après tout ce qu’ils ont fait pour décridibiliser ce sport il ne manque pas de toupet.
    Une nouvelle génération est sur le point de prendre les commandes de ce sport et chacun fourbit ses armes selon ses intérêts. Un Lemond à la tête de l’UCI ça aurait de la gueule. Le départ des Riis, Lefévère, Bruyneel et autres DS va faire un sacré appel d’air. Idem au niveau du corps médical.
    De toute façon il faut nettoyer pour redonner la confiance à ce sport pour ramener des sponsors et les gains TV. Ca ne pourra pas se faire avec les mêmes.
    Le temps va nous donner le nom des nouveaux élus et à partir de là on pourra commncer à se faire une idée des orientations à venir. Pour l’instant nous sommes dans le flou car ne nous méprenons pas c’est pas la chute de Armstrong mais d’un système. Armstrong l’a incarné mais il ne l’a pas créé. Il est le fruit de ce système, un fruit pourri certes mais seulement un fruit.

    0
    0
  31. BP

    « La Commission des Athlètes soutient à ce propos la réglementation UCI qui interdit depuis le 1er juillet 2011 à toute personne impliquée dans une affaire de dopage de revenir dans le cyclisme à quelque poste ou responsabilité que ce soit. » lit-on là:

    http://www.cyclismactu.net/news-uci_la-commission-des-athletes-emet-des-propositions-28834.html#ixzz2CG8vO2cN

    On comprend mal comment Vinokourov devient manager de l’équipe Astana. Peut-être n’est-il pas déclaré à l’UCI.

    Et Vaugthers, son idée d’une nouvelle équipe, ce devrait être sans lui, non?

    Etc… pas de Millar, Hincapie, Basso, Contador, Valverde, etc…, dans quelque encadrement que ce soit à l’avenir, y compris en amateur avec les jeunes, les fédérations nationales étant affiliées à l’UCI. Théoriquement…

    Quant à Jalabert, DTN c’est encore mieux, merci la FFC, il doit serrer les fesses avec son passé chez Manolo Saiz puis Bjarne Riis.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.