Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

1 – GP de Montréal: victoire de Lars Petter Nordhaug devant Moreno Moser et Alexander Kolobnev dans une course au scénario similaire à celui de l’an dernier.

C’est en effet dans les 5 derniers kilomètres que la course s’est jouée, après la dernière difficulté de la côte Polytechnique. Sur Edouard Montpetit, tout le monde se regardait un peu et la victoire est allée à ceux qui ont osé prendre l’initiative: l’an dernier c’était Costa, Fedrigo et Denifl, cette année ce fut Moser, Kolobnev et Nordhaug.

Il y a des enseignements à tirer en prévision de la course l’an prochain! On dirait bien que tout le monde court après tout le monde tant qu’il y a des difficultés; une fois celles-ci terminées, tout le monde se regarde de nouveau et la dernière section, roulante, permet à quelques coureurs de souvent résister au retour du peloton.

Celui qui m’a le plus impressionné est sans conteste Moreno Moser, un jeune coureur italien issu d’une famille célèbre de cyclistes professionnels dont le plus connu est évidemment « Il Checo », Francesco Moser, notamment triple vainqueur de Paris-Roubaix et aussi vainqueur du Giro (dans la contreverse il est vrai, c’est certainement Laurent Fignon qui aurait dû gagner ce Giro 1984). Attention à ce jeune Moser, déjà vainqueur cette année du Tour de Pologne: c’est probablement un futur grand du cyclisme transalpin.

Quoi qu’il en soit, belle performance également de David Veilleux qui aura eu le mérite d’essayer de s’échapper dans la dernière ascension de Camilien Houde. Il est probablement parti un peu trop tôt et une attaque sur Côte-des-Neiges, pour surprendre tout le monde, aurait peut-être eu davantage de chance de fonctionner. Ryder Hesjedal a également été vu à son avantage dans le final, mais il lui aura notamment manqué un équipier.

2 – GP de Montréal bis: ce n’est peut-être qu’une impression, mais j’ai cru voir nettement moins de spectateurs que l’an dernier sur les derniers hectomètres de la montée Camilien Houde. En 2010 et 2011, trois rangées de spectateurs bordaient la route; cette année, j’ai cru voir à la télé des espaces de libre, et seulement une rangée éparse de spectateurs. Quelqu’un sur le circuit peut confirmer? La présence de spectateurs sur le parcours aurait-elle été moindre cette année?

3 – GP de Montréal encore: couverture télé à TVA. Au secours! Ou plutôt, « oh la la ». Insupportable, ce commentateur Randy Ferguson était carrément insupportable, du moins pour mes oreilles. Je me suis beaucoup ennuyé de Dominique Perras, passé chez RDS…

4 – Victoire d’Alberto Contador sur la Vuelta après une 20e étape difficile avant-hier ou il s’est fait décroché par Rodriguez dans les tous derniers kms de la montée vers Bola del Mundo. Les images de la foule, de la pente étaient assez spectaculaires encore une fois.

Par cette victoire au général, Contador se replace comme un des grands coureurs cyclistes du moment et se désigne un des favoris du Tour 2013. Il sauve sa saison, mais surtout sa réputation. La question: sera-t-il des Mondiaux dans deux semaines?

L’autre enseignement de cette Vuelta, c’est l’arrivée de Degenkolb comme un très grand sprinter: 5 victoires d’étape! Celui-là, il sera l’un des favoris pour les sprints du prochain Tour de France et il se pose comme un des principaux challengers de Mark Cavendish en 2013.

5 – Dominique Rollin. Le Québécois termine cette Vuelta après avoir quasiment terminé le Giro en mai dernier, bouclant pour ainsi dire deux grands tours dans sa saison, excusez-un-peu. De quoi lui donner une caisse plus importante encore. J’espère de tout coeur que cette charge de travail saura lui être bénéfique en vue de la saison 2013 ou une grande victoire serait bien méritée.

6 – Mondiaux aux Pays-Bas: outre Philippe Gilbert, il faudra probablement compter avec Tom Boonen qui vient de remporter la Classique Paris-Bruxelles. Selon le dicton populaire « abondance de biens nuit » et le sélectionneur belge aura bien du mal à faire cohabiter Gilbert et Boonen au sein de l’équipe de Belgique, les deux voulant probablement jouer la gagne sur ces Mondiaux. Boonen accepterait-il de se mettre au service de Gilbert qui a davantage besoin que lui d’une victoire? L’approche intelligente serait de laisser à Gilbert la chance de jouer sa carte personnelle dans une échappée dans le final et de garder Boonen en cas d’une arrivée au sprint au sein d’un petit groupe.

Partager

Précédent

Beaucoup de nouvelles…

Suivant

Puissance à la hausse sur la Vuelta

20 Commentaires

  1. delirium89

    effectivement belle pente sur cette etape de la vuelta et que de monde mais où sont les camping-cars

    0
    0
  2. Éric L.

    Laurent, ton impression était juste en ce qui concerne la foule du GP Montréal. Les spectateurs étaient effectivement moins nombreux, malgré une météo assez clémente. J’ai marché le parcours au complet à sens inverse et à aucun endroit je me suis retrouvé en 2ème rangée, même durant les 4-5 derniers où j’étais dans Camilien Houde. Je me suis même payé le luxe d’être en 2ème rangée au fil d’arrivé à la hauteur de 15 mètres, malgré le fait que je me suis pointé le nez avec 16 km à faire… Il y avait du monde certes, mais je n’aurais pas du être capable de m’approcher si près de la clôture.

    La sécurité était aussi plus permissive que les années précédentes, laissant les gens être de part et d’autre de la monté Camilien Houde, même aux endroits ou il n’y avait pas de clôtures.

    0
    0
  3. Zardoz

    Cette Vuelta a été une belle démonstration de l’absurdité du principe comme quoi, plus on réduit le nombre et la difficulté des étapes décisives sur un Grand Tour, plus la course est intéressante (Ha ! Ha !). A croire que la direction du Tour d’Espagne est la seule organisation de sensée dans le paysage des GT.

    On ne s’est pas ennuyé sur une seule étape. Même les jours où c’était plat, il y avait souvent ce petit mur à la fin pour assurer le quota de spectacle quotidien, et donner envie de suivre l’étape.

    Alors on peut objecter qu’un tracé trop difficile pose certaines questions « éthiques », et sans doute que de ce point de vue, les organisateurs auraient pu freiner un peu leur zèle(cf. l’enchaînement des trois étapes entre le samedi 1 et le lundi 3). Mais ça n’a aucun sens non plus d’exagérer dans l’autre sens. Dopage ou pas dopage, c’est absurde de demander à des coureurs pros de faire la différence sur un total de 3 ou 4 vraies étapes de montagnes, avec des cols à la portée des cyclos.

    Le Tour de France, je ne me fais pas d’illusions, mais j’espère que les organisateurs du Giro rectifieront le tir l’an prochain en se servant du modèle de cette Vuelta, après une édition particulièrement soporifique cette année.

    0
    0
  4. bonaventure

    T’es dur avec Randy Ferguson, c’est vrai ça vaut pas Perras. Mais c’est de loin le meilleur du trio, entre Richard Garneau qui se demande ce qu’il fait à commenter une course de vélo et Bernard Vallet dont on comprend le début des phrases mais pas toujours la fin.

    Sinon, le nombre de spectateurs je trouve pas ça impressionnant non plus pour une ville de 3 millions. Mais depuis la première année, hormis les marcheurs et la montée Camilien-Houde. L’effet curiosité marche un peu, mais c’est vrai que c’est gratuit et le montréalais aime ça payer son ticket d’entrée à un spectacle !

    0
    0
  5. toutouille

    oublions pas qu’ils sont chargés bien comme il faut, ils sont donc moins fatigués et n’ont pas peur d’attaquer et d’avoir une défaillance ensuite (en france ils sont beaucoup plus surveillés en juillet)
    Cela dit, le tour est mal dessiné comme chaque année
    nous ils ont pas encore compriq qu’un arrivée à 40km du sommet ça ne donnait pas de spectacle
    C’est navrant

    0
    0
  6. thierry mtl

    Quoi ZardoZ ? Un Giro soporifique en 2012. Et si c’était un français qui l’avait gagné ?

    Ce commentateur à TVA sport (Randy l’inconnu), supposément historien de formation (c’est quoi le rapport?) incapable de nommer deux des trois sprinter impliqués dans le final. Ne reconnaissant qu’une dizaine de coureurs et nommant tous les autres du nom de ces dix élus (exemple : tous les coureurs d’Omega s’appelaient Chavanel). Au secour ! C’est comme si pendant un match du Canadien de Montréal, le commentateur confondait PK Subban avec Dagenais.

    L’année prochaine ils utiliseront peut-être Dave Morissette pour faire des comparaisons entre le Canadien et Spidertech.

    La foule était peut -être légèrement inférieur, mais dispersée tout au long du parcours. Le seul écran géant était malheureusement à l’arrivée et il fallait endurer les commentaires insipides des animateurs TV. Moi j’y ai survécu 20 minutes.

    Dominique Rollin est un excellent coureur doté d’un moteur incroyable… qui semble refuser le côté sombre. Tyler Hamilton dit que cela perdure rarement plus de trois ans. S’il acceptait le côté sombre de la force, il se situerait probabalement au niveau d’Hushovd 2010-2011.

    0
    0
  7. Daniel

    G.P. de Montréal – une faille côté sécurité pour les coureurs. Dans le tournant pour monter à Polytechnique des dizaines de coureurs devaient sauter par-dessus un terre-plein pour ne pas se prendre une guérite non signalée dans la gueule.

    0
    0
  8. Christian

    Petit texte sur les commentaires… que j’ai écrit il y a déjà 5 ans, à l’époque du flamboyant Landis.
    —————————————————-

    Scène de la vie cycliste quotidienne sur le Canal Évasion.

    Montée de l’Alpe d’Huez.

    Les évènements relatés ici ne sont pas réels tant il a été finalement impossible de suivre le bon déroulement de la course…

    Richard Garneau : et nous voici dans la montée de l’Alpe d’Huez.
    Louis Bertrand : ou la, ca a l’air dur!
    Bernard Vallet : oui Louis, c’est dur à cet endroit.
    Louis Bertrand : ah… je pense qu’il risque d’y avoir des attaques dès le début de l’ascension.
    Bernard Valet : exactement Louis, car c’est très dur et certains pourraient faire la différence tout de suite.
    Richard Garneau : Oui et bien, c’est passionnant tout ca. Allez, une page de pub… Vous êtes sur le Canal Évasion, le canal du suspense…
    Louis Bertrand : Oh Richard, attaque de Menchov! Est-ce qu’on réagit derrière? Sastre? Landis? Oui Landis!
    Richard Garneau : oui ben pub…

    PUB

    Richard Garneau : Oui… alors nous revoilà en direct…
    Louis Bertrand : Oh oui Richard, c’est passionnant! Regardez, Leipheimer est seul en tête!
    Bernard Vallet : et oui tout à fait Louis, Leipheimer a attaqué et là il est seul!
    Louis Bertrand : Bon, on va vous montrer ce qui s’est passé pendant la pause… Alors voilà : Sastre est revenu sur Menchov avec Landis. Ils se sont alors regardés et finalement Leipheimer a contré.
    Richard Garneau : tiens qu’est-ce que c’est que ca?
    Louis Bertrand : ah… on est revenu au direct Richard.
    Richard Garneau : ah… bon d’accord parce que là c’est Sastre que l’on voit.
    Bernard Vallet : et oui car Sastre vient d’attaquer et il a dépassé Leipheimer!
    Louis Bertrand : oui effectivement pendant qu’on voyait la reprise…
    Bernard Vallet : ouh ca doit être dur par là, je peux vous le dire! Mais Sastre à l’air bien! Ah Louis je pense qu’il va gagner! Et vous savez que je ne me trompe jamais en pronostics!
    Louis Bertrand : oui tout à fait, tout comme Foglia. Moi par contre, je me trompe tout le temps!
    Richard Garneau : Mais non voyons…
    Louis Bertrand : Vous êtes trop gentil avec moi Richard. Ah, et Landis qui revient! Avec Menchov dans la roue! Ah non, Menchov semble coincer! Alors qu’il reste 5 kilomètres! Aille aille aille!
    Richard Garneau : Oui, bon je pense que c’est le moment idéal pour passer une carte postale de Léo Kieffer!
    Louis Bertrand : oh oui certainement Richard… mais là Landis dépasse Sastre! Oh, et c’est Kloden qui revient!
    Richard Garneau : Oui oui… mais là c’est Léo Kieffer…

    Léo Kieffer : 3mn sur un musée d’automates du Bourg d’oisang.

    PUB

    Richard Garneau : Oui alors nous revoilà en direct sur le Tour de France pour une étape que l’on peut qualifier de tout à fait étonnante. N’est-ce pas Louis et Bernard?
    Louis Bertrand : Oh! C’est l’arrivée Richard! C’est Franck Shleck qui a gagné alors que l’on voit Cunego qui arrive à présent!
    Richard Garneau : Euh oui on a manqué l’arrivée du vainqueur, mais là on voit Cunego.
    Bernard Vallet : Ah et là on voit Landis et Kloden qui sont tous les deux et qui lâchent leurs poursuivants, Sastre n’y arrive pas! Ca doit être difficile par ici!

    L’exploit du jour! (2mn : on voit Schleck franchir la ligne sous tous les angles au ralenti)

    Richard Garneau : oui, tout un exploit de Franck Schleck véritablement
    Louis Bertrand : tout à fait, il a réussi à se défaire de Cunego, ca nous rappelle Charly Gaul!
    Richard Garneau : Alors je vous rappelle l’émission suivante : Tout le monde a table avec Guy Fournier. Une émission très intéressante. Demain nous aurons Guy avec nous. Il nous parlera surement d’une spécialité savoyarde!
    Louis Bertrand : Mais j’y compte bien Richard!
    Bernard Vallet : Ah! Sastre et Menchov sont lâchés, tout comme Moreau et Dessel!
    Louis Bertrand : Oui et c’est Perreiro qui accélère!
    Richard Garneau : Ah au fait j’ai une question d’un de nos téléspectateurs qui nous écrit qu’il adore suivre le Tour sur le Canal Évasion. Alors, sa question : que mangent les coureurs pendant la course?
    Bernard Vallet : Oh ben je peux répondre même si on a déjà abordé le sujet. Les coureurs prennent des barres très énergétiques et boivent des boissons très caloriques afin de ne pas avoir de défaillance car ils doivent faire beaucoup d’efforts. C’est important l’alimentation!
    Louis Bertrand : oui, il faut bien s’alimenter c’est certain. Oh! Cyril Dessel, qui avait eu un saut de chaine au début de l’ascension! Il revient très fort! Incroyable!
    Richard Garneau : J’ai une autre question très intéressante qui nous vient de M. Tremblay de Sutton : pourquoi y-a-t-il un maillot jaune et à quoi sert-il?
    Louis Bertrand : Oh Moreau qui est avec Dessel et qui le ramène! Ils sont tout proches du groupe Menchov!
    Bernard Vallet : Et bien le maillot jaune c’est le premier au classement général qui le porte, ca permet de le distinguer. C’est une distinction pour le meneur.
    Richard Garneau : Bon, j’espère que cela répond à votre question monsieur Tremblay. Alors sinon, où en sommes-nous?
    Louis Bertrand : Ah on est sous la flamme rouge! Et c’est toujours Perreiro devant Sastre! Mais Landis n’est pas loin! Pourra-t-il revenir? Je vous rappelle qu’il y a 8 secondes de bonification pour le 3ème! C’est très important car le maillot jaune se joue là pour quelques secondes!
    Richard Garneau : Oui bon, on vous revient après la pause… Canal Évasion, le canal du suspense… je crois que oui, on peut le dire.

    PUB

    Richard Garneau : Oui alors nous revoici en direct…
    Louis Bertrand : Oui et les favoris sont arrivés. Perreiro, quelle étape! Tout comme Cyril Dessel! Personne ne l’attendait là!
    Bernard Vallet : Tout à fait, surtout que c’était une ascension particulièrement difficile! Moi j’avais souffert ici il y a 25 ans.
    Louis Bertrand : Ah oui, j’imagine! Allez, l’interview de Cunego…

    Cunego, tantôt en anglais, tantôt en italien

    Richard Garneau : oui alors je n’ai pas tout compris… il a beaucoup d’accent en anglais et évidemment… je ne parle pas italien!
    Louis Bertrand : Hum, moi non plus malheureusement je n’ai pas tout saisi… Je pense qu’il remerciait sa famille et son équipe…
    Bernard Vallet (qui ne parle pas un mot d’italien et d’anglais mais qui suit le Tour sur France Télévisions, et qui dispose d’interprètes en direct) : oui Richard et Louis, Cunego a dit qu’il avait beaucoup souffert parce que c’était difficile et qu’il était triste de ne pas avoir gagné.
    Richard Garneau : Ah ben merci beaucoup Bernard! Heureusement que vous êtes la! Vos commentaires sont vraiment appréciés!
    Bernard Vallet : Ah mais ça me fait plaisir mon cher Richard!
    Richard Garneau : Bon Bernard on va vous laisser… Merci pour vos précieux commentaires et au revoir!
    Bernard Vallet : Et bien merci beaucoup à vous et à demain sur le Canal Évasion, pour une autre étape passionnante!
    Louis Bertrand : Oh oui c’était passionnant, véritablement!
    Richard Garneau : oui, a demain.

    PUB Bernard Vallet

    PUB

    Richard Garneau : Bon, on a vu la remise des maillots distinctifs (pendant la pause). Alors c’est Landis le maillot jaune… ?
    Louis Bertrand : Hum non Richard c’est Perreiro. Il devance Landis et Kloden.
    Richard Garneau : De beaucoup?
    Louis Bertrand : Non de peu de temps comme on le voit à l’écran avec le classement général. Mon dieu que c’est serré!
    Richard Garneau : Oh oui c’est serré. Ca a l’air passionnant tout ca… Alors voilà une belle vue d’hélicoptère de l’Alpe d’Huez!
    Louis Bertrand : Oui c’est très beau Richard.
    Richard Garneau : Alors qui est maillot vert? Je ne crois pas qu’on l’ait encore vu…
    Louis Bertrand : Oui mais c’est normal Richard, c’est McEwen, et ce n’est pas un grimpeur. Il va falloir attendre de voir s’il va arriver dans les délais.
    Richard Garneau : Ah de toutes façons on n’a plus le temps, on va devoir rendre l’antenne…
    Louis Bertrand : Ah très bien, c’est vous qui savez.
    Richard Garneau : Et oui hélas. Mais demain on aura de nouveau de très beaux paysages. Et il y a du suspense semble-t-il.
    Louis Bertrand : Oh ça oui! Ca doit faire longtemps que l’on n’a pas vu un Tour aussi indécis!
    Richard Garneau : Bon et bien très bien. C’est donc là-dessus que nous vous laissons! A demain!
    Louis Bertrand : Au revoir!

    PUB (Repassent pour la 20ème fois de la journée les 2 pubs Louis Garneau, la pub pour Mazda, et les autres qui sont également toujours les mêmes).

    0
    0
  9. Zboy

    Laurent, d’après moi, TVA sports avait un mandat d’éducation. Si l’on veut capter un auditoriat plus large et faire connaitre le cyclisme, on a pas le choix. C’est le québec ici…et dans qq années, on pourra arrêter de décrire la base du cyclisme.

    Aussi, le ton dynamique de Ferguson n’était pas sans me déplaire. J’ai même adoré ce genre de ton. Je n’enlève rien à Dominique et Louis Bertrand, plus pour connaisseurs, mais tant qu’à avoir 2 équipes en place, aussi bien qu’elles soient différentes et Ferguson a fait la différence, les 2 autres (Vallet et Garneau) étant les anciens partenaires de Bertrand au Canal Évasion.

    Contrairement aux propos de Richard Garneau qui me gênaient presque en certaines occasions (essayer de prédire le vainqueur et y attarder une TROP grande importance), je n’ai pas souvenir de phrases qui m’aies déplues ou étaient trop gaga.

    0
    0
  10. Andy Lamarre

    Il faut absolument se débarraser de RICHARD GARNEAU, cette belle voix…. qui ne connait rien au vélo. Il est seulement la pour dire des stupidité.
    Il faudrait le forcer a s’écouter lors de ses description, il n’a absolument rien a dire et ses commentaires font vraiement pitié.
    Mais il est ami avec Serge le promoteur et Serge a bien mentionné que leurs contrats sera renouvellé l’an prochain.
    Je vais donc suivre ces deux courses sur un des réseaux anglais l’an prochain.

    0
    0
  11. Max

    J’ai déjà écrit l’autre fois ce que je pensais de la vuelta, je ne me répèterai pas.Mais j’ose quand même une comparaison: cette vuelta, c’était du film hollywoodien. Gros casting, gros budget, gros spectacle.

    Mais un film hollywoodien est-il un bon film, cinématographiquement parlant? j’ose affirmer que non.

    Quand je regarde un grand tour, j’ai pas envie de voir du spectacle. J’ai envie de voir du vélo.

    0
    0
  12. Nelson

    Effectivement Richard Garneau a probablement fait son temps, il a un passé de commentateur Olympique très riche mais presqu’exclusivement en athlétisme ……. Hier c’était une course de vélo.

    Pour ce qui est de Richard Ferguson effectivement le public de la course sur TVA hier n’est pas le même public que RDS. Il s’agissait d’un évènement télévisuel probablement pour un public beaucoup moins connaisseur en vélo qu’à RDS, la mission des commentateurs probablement différente par contre il a un peu exagéré sur les « Ohh La La »

    0
    0
  13. Vincent C

    T’es bien dur à l’endroit de Randy, Laurent. D’ailleurs tu nous dis pas pourquoi tu n’as pas aimé son animation, un peu de rigueur svp.

    Perso, je le préfère à Liggett et encore plus à Stéphane Goubert avec son foutu accent du sud le France.

    0
    0
  14. thierry mtl

    @ Vincent. Entre-autre, Randy l’inconnu ne reconnaissait pas du tout les coureurs et se trompait en essayant de les identifier. Dans un débat politique, il aurait confondu Pauline avec Jean. Si toi ça te dérange pas…

    Il aussi dit qu’une selle de vélo mesurait 30 cm par 20 cm. Croit moi,il n’a rien appris à personne.

    0
    0
  15. JonathanB

    Je veux juste aviser tout ceux qui ne connaissent pas Randy Ferguson qu’il n’en ai pas à ces premières courses en tant que commentateur! Pour la Grand Prix peut-être! mais ça fait déjà plusieurs années qu’il commente des course de MTB, (Coupe Québec, Coupe Canada, Championnat Canadien, Coupe du Monde, Championnat du Monde), Tour de Beauce, Mardi Cycliste de Lachine, Grand Prix de Charlevoix, Grand prix de Gatineau, il a commenté au olympique de Londre (Canot) et olympe de Vancouver… enfin, j’en oublie certainement plusieurs! Si vous étiez à Charlevoix cette année, mais c’est lui qui était là!!!(pour les course de routes et de MTB) il connait très bien le vélo et je suis vraiment surpris que plusieurs ne le connaissent pas encore???? Pour ma part, je le trouve très bon! j’aimerais bien vous voir comblé 5hrs de course quand il se passe rien dans les 3-4 première heures???? et j’aimerais aussi bien vous voir essayé d’identifier les coureurs… pas si évident que ça selon moi!!!! enfin, comme le dit Vincent C ça serait bien de Laurent nous mentionnes plus précisément ce qu’il n’a pas aimé de Randy?

    0
    0
  16. Vincent C

    @Thierry

    Louis aussi se trompe en nommant les cyclistes… big deal. Tu les reconnais facilement toi? Aussi rapidement qu’eux? Je suis pas mal bon dans la chose mais pas aussi demandant à leur égard que toi on dirait

    Hey devines quoi!?

    J’ai mesuré ma selle; une SLR Kit Carbonio, 27cm x 14cm

    La plus longue sur le marché c’est la Arione de Fizik, 30cm de long… en largeur Randy a dû se tromper un peu, une estimation sûrement! Rien de bien malheureux.

    Vous le condamner bien vite pour des gens qui ont endurer aussi longtemps Garneau et Vallet!

    0
    0
  17. Vincent C

    @Thierry

    En passant, Randy n’est pas si « inconnu » que ça, si t’es moindrement impliquer dans le cyclisme québécois te le connaitrait.

    0
    0
  18. Sarah Vigotte

    Laurent, t’es commentaires peu élogieux envers Randy Ferguson sonne à mes oreilles comme si tu ferais bien mieux. Donc, qu’attend tu pour soumettre ta candidature? Je te verrais bien faire la réplique à M. Garneau et M. Vallet.

    0
    0
  19. Marmotte

    Je pense que vous faites (un peu) fausse route.

    Louis Bertrand et Dominique Perras n’étaient pas sur TVA pcq… ils sont sous contrat avec RDS. RDS et TVA sports sont en… compétition. RDS ne va pas prêter ses animateurs, les deux meilleurs et à ce jour les deux seuls bons (très bons d’ailleurs) au Québec à un réseau qui lui chippe les deux courses de l’année.

    RDS a dû dire quelque chose comme: Vous venez nous concurrencer dans notre (nouveau) créneau, eh bien arrangez-vous sans nos « vedettes ».

    Ou encore, TVA trop fiers et trop ignorants du vélo, ont pensé que n’importe qui faisait l’affaire.

    Bertrand est en masse capable de s’exciter en onde et de rendre le show spectaculaire même lorsqu’il y a une course d’attente. Il est intéressant, et drôle. Perras est plus cérébral, mais les gens ne sont pas cons non plus, ceux qui prennent le temps de s’asseoir devant leur télé pour regarder une course de vélo ont le goût de comprendre ce qui se passe, un peu. C’est pas comme une course de Nascar…

    Non seulement je dirais « AU SECOURS » concernant la couverture de TVA des grand prix cyclistes, mais en fait je dirais « AU SECOURS » concernant TVA sports tout court.

    RDS, des fois, ça vole pas haut. TVA sports semble se positionner – dans ses meilleurs moments – juste en dessous du pire niveau de RDS, déjà pas une télé d’intellos…

    Comme s’il fallait être nono pour aimer le sport.

    0
    0
  20. touille

    Un grand champion vient d’arreter sa carriere; il mériterait un article…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.