Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

1 – Un autre! Jonathan Vaughters, directeur sportif de l’équipe Garmin (celle du Canadien Hesjedal, entre autre), a avoué s’être dopé durant sa carrière (dont une partie fut passée aux côtés de… Lance Armstrong chez US Postal, rappelons-le…) et dit bien sûr le regretter.

Pour Armstrong, c’est un autre coup dur minant sa crédibilité: on ne compte plus ses ex-équipiers étant soit passés aux aveux, soit convaincus de dopage. Le timing est également très mauvais, à quelques jours du moment où il doit prendre position par rapport à son procès.

Si elle est louable, la déclaration de Vaughters m’a fâché car il nous prend vraiment pour des imbéciles lorsqu’il affirme avoir pris sa retraite rongé par les regrets et pour mettre sur pied, en tant que manager, une équipe au sein de laquelle les athlètes n’auraient pas à faire les choix qu’il a dû faire. Ben voyons! Vaughters nous jure qu’on peut gagner (de grandes courses) au niveau professionnel sans dopage. Ben voyons! C’est ce que les coureurs pros nous prouvent depuis maintenant 14 ans…

Le geste de Vaughters est courageux certes. Maintenant, un cyclisme réellement crédible l’exclurait complètement du milieu et ce, peu importe le niveau. Cet individu ne doit pas avoir de contact de près ou de loin avec des cyclistes en activité, point final.

Bien sûr, il n’en sera rien. Comment voulez-vous que le cyclisme s’en sorte dans ces conditions?

2 – David Veilleux, vainqueur de la mi-août bretonne: en voilà une bonne nouvelle! Bravo David! Et quelle réponse aux dirigeants d’Europcar pour la non-sélection sur le récent Tour! David s’impose au général après avoir gagné la première étape en solitaire, ce qui devient petit-à-petit sa marque de commerce.

3 – Le Canadien Sven Tuft a signé une belle performance dans le chrono de l’ENECO Tour, s’offrant notamment Taylor Phinney pourtant en excellente condition après les JO de Londres. En remportant l’étape de 17 bornes, Tuft a pris le maillot de leader pour le perdre dans la dernière étape dimanche, les trois ascensions du Muur de Geraardsbergen étant trop pour lui. C’est finalement Lars Boom qui a remporté le général de l’épreuve, avec Alberto Contador qui termine 4e. Avec Froome et lui sur la Vuelta, ca devrait être intéressant!

4 – De mal en pis: je cite Pat McQuaid de l’UCI « I’m not trying to save Lance Armstrong’s skin« . S’il se sent obligé de le déclarer ainsi publiquement, c’est que c’est exactement ce qu’il fait. Je ne crois pas un mot de ses propos par ailleurs sur la volonté de l’UCI d’offrir à Lance Armstrong un procès juste et équitable. L’USADA suit les règles comme toujours, et traite ce dossier comme tous les autres, réalisant ainsi sa mission première. Point final.

5 – Des nouvelles de Greg LeMond, un coureur que j’ai toujours beaucoup aimé pour plusieurs raisons, notamment parce qu’il ne s’est jamais dopé, ensuite parce qu’il est un des plus grands cyclistes à avoir existé sur le plan des capacités physiques et finalement parce qu’il a toujours su faire l’effort d’aller vers les autres, sa volonté de parler le français sur le Tour en étant un exemple parfait.

6 – Jean-Christophe Peraud, 29e de l’épreuve VTT des JO de Londres, c’est loin (il est à 8 minutes). Pas simple de marier route et VTT durant la même saison je suppose. Son compatriote Julien Absalon a joué de malchance, crevant dès le premier tour. À noter la très belle 8e place du Canadien Geoff Kabush.

7 – La Flamme Rouge à l’honneur: c’était à l’émision de radio « La sphère » de Radio-Canada samedi dernier. Le journaliste m’aurait présenté comme un Français vivant à Gatineau. Si je suis effectivement de nationalité française, je suis surtout de nationalité canadienne (je possède donc la double-citoyenneté), étant né et ayant vécu la vaste majorité de mon existence au Québec.

Merci à Yves et Lucie de m’en avoir informé, aucun journaliste ne m’ayant contacté pour me prévenir. Je n’ai pas même entendu l’émission!

8 – Premières vraies bonnes sensations à l’entrainement samedi dernier. Je me suis testé dans ma bosse de référence et j’ai pu y établir mon « personal best », sans avoir l’impression de trop forcer en plus. Attendons avant de confirmer mais la condition est bonne. Y’a pas meilleur temps, à quelques jours du grand rendez-vous de l’année! Je quitte pour la Haute Route mercredi soir et des perturbations sur La Flamme Rouge sont à prévoir vers la fin de la semaine. J’espère commencer mes reportages de la Haute Route samedi soir prochain avec une couverture du village-départ.

Partager

Précédent

Nouveautés Louis Garneau 2013

Suivant

La folie Strava

13 Commentaires

  1. touille

    j’aime bien la blague sur lemond!

    0
    0
  2. Batrickp

    Sans ce dopage, Vaughters n’aurait pas fait de carrière pro, et certainement chez Armstrong, ne serait pas devenu directeur sportif. Il devrait travailler, beaucoup de portes qui lui sont ouvertes ne le seraient pas, il serait beaucoup moins riche.
    Le regrette-t-il? Si oui, il y a moyen de quitter le milieu du vélo, d’aller à l’usine, de donner sa fortune.
    Bien entendu que non, il ne le regrette pas. Il ajoute donc de l’hypocrisie actuelle à son passé.

    0
    0
  3. thierry mtl

    1) Là Laurent, tu me surprends. Ne soyons pas hypocrite, tous le monde savait ce que Vaughters vient de dévoiler. Il l’avait déjà laissé entendre « assez clairement » dans le passé pour expliquer sa retraite du cyclisme pro et son désir de monter une équipe propre. Il n’a pas pris sa retraite si jeune et après de grosses performances pour rien. Si tu regardes son palmarès, tu peux facilement noter quand il a commencé et quand il a cessé son dopage. Il a toujours dit qu’il mettait un terme à sa carrière pour cette raison. Il voyait le dopage, il voyait qu’il devait se doper pour les rejoindre et il ne voulait pas que le cyclisme soit comme ça. Je ne vois en quoi son désir et son choix n’est plus crédible aujourd’hui. Slipstream et certains autres souteneurs de son équipe au tout début, savaient très bien ce qu’il avait vécu et la direction qu’il voulait donner à son équipe.

    0
    0
  4. pierre lacoste

    D’accord avec Thierry…

    0
    0
  5. Batrickp

    Pas d’accord.
    Je ne vois pas d’hypocrisie dans l’article, ni n’y que « le désir et le choix de Vaughters ne sont plus crédibles aujourd’hui ».
    Ce n’est pas anodin.

    0
    0
  6. Julien G

    Petite précision: JC Peraud a aussi crevé dès le premier tour.

    0
    0
  7. Batrickp

    Greg Lemond dopé? Je n’en sais rien. Pas dopé? Non plus. Ne faisant pas partie du premier train des dopés à l’EPO, ou dopé « correctement »? Probablement.
    Sympathique? J’ai tendance comme toi à le croire. C’est déjà beaucoup. De là à affirmer son absence de dopage, n’est-ce-pas un peu hâtif, Laurent?

    Autre actualité: l’épreuve des JO de VTT hommes (belle victoire de Julie Bresset chez les femmes). Crevaison de Julien Absalon qui en abandonne au stand à la fin du 1er tour sur 7, occupant alors la « 25ème place à 55 secondes. Je n’ai pas voulu continuer parce que finir 10ème après 2 titres olympiques, c’est impossible ».

    Il n’est pas beau, le sport dit de haut niveau, de ce qu’il fait des individus…

    0
    0
  8. touille

    selon willy voet, les 30 derniers vainqueurs étaient dopés; mais point besoin de son avis, quand on connait les moeurs des cyclistes depuis toujours;
    c’est un sport tellement dur; quand je vois le ping pong ou d’autres sports comme ça, je comprends que le cyclisme soit aussi atteint (bon je suis contre bien entendu!)

    0
    0
  9. Trudo

    Les français ont fait patate aux olympiques cette année. Moi aussi je trouve qu’Absalon n’a pas été correct d’abandonner. Il a refusé la roue de Tempier. Geste FairPlay ou bien il savait qu’il n’avait pas de jambe étant déjà un peu à l’arrière ?

    Nino Schruter a été trop fairplay en laissant l’intérieur ouvert à Kulavy. Ça lui a coûter l’or car au sprint il est le meilleur. Il n’y avait pas assez de distance pour sprinter après la dernière courbe.

    Kabush a eu sa meilleure course en deux ans au bon moment. Il a été battu par Max Plaxton au cours des deux dernières années. Dommage pour ce dernier qu’il se soit blessé au genoux et qu’il ait dû limiter fortement l’entraînement au cours du dernier mois.

    La course a été très excitante malgrés un parcours peu représentatif du VTT mis à part les obstacles artificiels.

    0
    0
  10. Paul

    Salut Laurent,

    Quelle est ta  »bosse de référence » au juste ?

    0
    0
  11. Paul,

    Il s’agit de Kingsmere. Départ au stop, tout en bas, tout près du mini-golf. Arrivée tout en haut, à l’intersection du chemin qui prend à gauche vers le domaine McKenzie King.
    J’aime cette bosse car elle est assez longue, irrégulière (donc des relances…) et le final est très difficile, avec un dernier 400m pentu permettant d’atteindre souvent des pulsations proches du maximum.
    En grande condition, je monte en un peu moins de 5min45. Au delà de 6min30, c’est la misère pour moi!

    0
    0
  12. PANTARULES

    Je comprends qu’a priori on trouve LEMOND sympa…
    Dans les faits, et il n’y a que cela qui compte, il n’a toujours été qu’un opportuniste, un intriguant, un fourbe…
    Heureusement pour lui, tout le monde a oublié son attaque sur BOYER à GOODWOOD…Des choses qui ne se font pas, question de principe…

    Disons que en ce qui concerne la moralité, il se situe au niveau de Luc LEBLANC (sic…)

    Dans ces conditions, pas sur du tout qu’il n’ait jamais touché au dopage…

    0
    0
  13. régis

    LeMond dopé ou pas, qui sait? En tout cas je crois que l’arrivée de l’EPO a provoqué sa rapide fin de carrière, souvenez-vous de son désarroi sur le Tour 91… Il n’est clairement pas monté dans ce train là, contrairement à bien d’autres de sa génération.

    Un gros regret, son accident de chasse qui le prive de 2 Tours de France car franchement Roche et Delgado étaient beaucoup moins forts que lui!

    Je ne me souviens pas du scénario de Goodwood mais il me semble que lorsque LeMond est redevenu Champion du Monde en 89, il a bénéficié d’une attaque de Fignon qui a condamné son coéquipier Thierry Claveyrolat échappé devant avec le Russe Konishev…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.