Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

1 – Marco Pantani. Quelques-uns d’entre vous avez réagi à mon hommage à Marco Pantani hier, à l’occasion du 12e anniversaire de son décès. Je n’ai jamais eu d’idole dans le cyclisme, mais Marco Pantani est celui qui s’est rapproché le plus de cela dans mon cas. Pour ses qualités exceptionnelles de grimpeur, et surtout pour son panache et son intelligence. Enfin, dénonçant le dopage depuis le premier jour sur ce site, j’estime que Marco Pantani est aujourd’hui celui qui incarne le mieux pourquoi le dopage ne sera jamais acceptable dans ce sport.

2 – Tour du Qatar. Bien dit Guillaume Prébois!

3 – Canadiens. Décidément, j’aime ce que je vois cette saison chez les coureurs canadiens! Antoine Duchesne vient de terminer La Méditerranéenne à une excellente 21e place au général, après avoir pourtant dû donner son vélo dans le final de la dernière étape hier remportée par Bakelans. Après Woods, Houle, Anderson qui s’illustrent, voilà Duchesne qui est aussi dans le coup. Excitant pour la suite!

4 – La Méditerranéenne. Pour l’ambiance au départ de l’étape de Cadolive, superbe petit village près d’Aix, c’est ici.

5 – Philippe Gilbert. Le champion belge a ouvert son compteur de victoire tôt cette saison avec une première place sur le Tour de Murcie ce week-end. Molto bene!

6 – SRM. Selon le site Trimes.org, le prix des capteurs de puissance SRM pourraient baisser d’environ 30% dans les prochaines semaines, question de s’ajuster à la concurrence, de plus en plus féroce dans le domaine. Selon le site Matos Vélo, cette baisse de prix serait en réaction à l’arrivée prochaine d’un capteur de puissance intégré au groupe Shimano Dura-Ace. Quoi qu’il en soit, voilà une bonne nouvelle pour nous, les usagers.

7 – Tom Boonen. Petite interview avec le coureur belge qui prépare sa campagne de Classiques avec sérénité.

8 – Cyclo Lac Mégantic. L’organisation du Tour de Beauce annonce la création, en 2016, d’une nouvelle cyclosportive au Québec dont l’arrivée sera jugée au terme de l’ascension du Mont Mégantic en Estrie. Organisée le 18 septembre prochain, cette nouvelle cyclo proposera trois parcours différent, soit de 57, 90 et 110 kms. Voilà une excellente nouvelle et une initiative que je tenais à saluer, l’ascension du Mont Mégantic étant à mon sens un must pour les cyclistes du Québec, et un beau clin d’oeil au Tour de Beauce dont l’ascension constitue, chaque année, le juge de paix. Et avec les 100 à B7 ainsi que la Classique des Appalaches, voilà que la fin de saison cycliste au Québec se dote d’un programme très intéressant!

9 – Zakarin. Courte interview avec Ilnur Zakarin, l’une des révélations de l’année 2015 en cyclisme sur route.

10 – Dopage mécanique. C’est Greg Lemond qui a encore raison.

Partager

Précédent

Marco Pantani (1970-2004)

Suivant

Entrevue avec Olivier Brunel-Raynal, testeur de produits cyclistes

19 Commentaires

  1. jeff

    Juste comme ça, la Classique des Appalaches ne semble pas inscrite au calendrier 2016 de la FQSC…du moins actuellement.

    0
    0
  2. Vincent C

    @otto

    Ce n’est pas plutôt Ark ou Beurk Cycle? Ça donne le même haut de coeur.

    0
    0
  3. thierry mtl

    Mathieu Van Der Poel veut se qualifier pour Les jeux de Rio en MTB. Avec son talent, ce sera très intéressant de voir à quel niveau il peut se rendre dans cette discipline.

    Sven Nys, par exemple, n’avait pas réussi a percer le top 10 en coupe du monde de MTB, malgré qu’il fût qqs fois champion de Belgique de la discipline.

    0
    0
  4. thierry mtl

    Froome aurait il dû laisser la victoire à son coéquipier Kennaugh sur le Herald Sun race ?

    0
    0
  5. Patrick

    Et toujours rien sur la vidéo de Van Aert…

    0
    0
  6. Guy Bergeron

    Ne pas oublier La Cyclosprotive du Parc de la Mauricie le 24 septembre 2015. Une des très belle et qui a le grand avantage d’être en circuit fermé dans le Parc.

    0
    0
  7. alain39

    @patrick. La

    0
    0
  8. alain39

    Avec la vidéo de van Aert nous pédalons dans la semoule.
    Personne n’en parle et c’est devenu un non événement. On va en rester à la gamine belge qui encourt 6 mois de suspension soit rien du tout.
    L’UCI va enterrer l’affaire et avec plus de contrôles à l’improviste ils pensent régler cette pratique.
    Tout va bien, les Sky gagnent toutes les courses auxquelles ils participent avec leurs leaders, Valverde est en forme, Nibali revient du Mt Teide. Tout est comme avant sauf pour le Tour de Oman qui semble avoir quelques soucis. Normal c’est l’émirat le moins riche et il est préférable de privilégier Dubai et le Qatar. Il faut connaitre ses priorités et pour l’UCI il s’agit de conserver le business as usual.

    0
    0
  9. Ti-Cass

    Alain,

    Personne ne parle de la vidéo de Van Aert, simplement parce qu’il n’y a rien à dire.

    Sa roue a dérapé, il gagné, son vélo a été inspecté. Fini.

    0
    0
  10. Patrick

    Merci Ti-Cass de nous apporter enfin une information: « son vélo a été inspecté ». Peux-tu nous donner ta source? (Quelle course déjà?)

    0
    0
  11. Martin C

    Les canadiens, suite… Boivin victorieux en Israel le weekend dernier. Ce n’était p-ê pas une grande course, mais il gagné en solo (30km), des lunes devant le peloton il semblerait.

    0
    0
  12. Michel M

    Oui la roue de Van Aert dans la boue, ne laissons pas ce sujet s’éteindre, parlons-en encore, faisons l’inventaire de ce que nous savons.

    1. Elle tourne vraiment vite la roue arrière.

    2. C’est Van Aert qui est sur le vélo dont la roue arrière tourne vraiment vite. Van Aert c’est le champion du monde. Il est Belge.

    3. La roue du vélo tourne dans la boue, très rapidement.

    0
    0
  13. Patrick

    Oui Michel, poussons à la roue pour que ce début d’affaire ne soit pas enterré.
    Oui, cette roue arrière tourne, elle patine et non dérape, et sans poussée ou si peu.
    Cette vidéo doit être étudiée… Ne lâchons pas. Laurent…

    0
    0
  14. Tchmil

    @ Martin C.

    aussi modeste que je suis, le cyclisme israélien n’est pas très haut ; en juniors, j’ai participé à une internationale de 3 étapes en Bretagne et terminé devant le champion d’Israël … c’est à dire dans les quelques derniers de la course.
    Et avec l’entraînement d’un junior qui privilégie les études et autres 🙂

    Donc la ballade de Boivin ne m’étonne pas.

    0
    0
  15. alain39

    Le vélo électrique a été évoqué dès 2007 (merci Patrick d’avoir exhumé les messages). A l’époque beaucoup ricanaient et prenaient ce sujet comme une vaste fumisterie.
    En 2010 grâce à Casani le sujet a été remis sur le devant de la scène après les exploits de Cancellara. Casani a fait ça car tout le peloton en parlait. Il ne faut pas rêver si un commentateur en parle c’est parce qu’il existe une rumeur persistante et des commencements de preuve. D’ailleurs il avait trouvé le fabricant du moteur et utilisé un prototype existant. Donc le fameux produit était sur le marché et nous n’étions plus dans de la science fiction.
    Je vous invite à revoir sur Youtube la video « Cancellara a pas tout dit ». Elle est édifiante sur les changements de vélos incessants et surtout anticipés sur le rond et Paris Roubaix. Jamais Cancellara n’a donné d’explication claire. Il s’est contenté de railler les critiques et ensuite le temps a fait son oeuvre faute d’enquête.
    Jacky Durand a fait le job en démontrant images à l’appui que le comportement de l’équipe Saxo était hautement suspect et que des explications devaient être données.
    Mais voilà ces images sont restées lettre morte et jamais Cancellara n’a été inquiété. Je pense que depuis beaucoup de victoires ont été acquises avec ce subterfuge faute de contrôles.
    La généralisation de cette triche a amené l’UCI a prendre sur le fait la petite belge qui entre nous a tout pour être l’élue de cette pantalonnade.
    Elle a été vendue et va servir d’exemple. Un exemple peu coûteux en terme financier et d’image de marque. Pas pareil si on avait chopé Froome. Car là aussi la vidéo du Ventoux interpelle. Le rapport vélocité/watts/pulsations est celui d’un extra terrestre. Depuis cette vidéo plus rien et Sky n’a jamais fait l’objet d’une enquête. Pourtant ce type de matériel s’achète et si on connait les vendeurs il est facile de remonter la filière. Et puis avec des interrogatoires rondement menés je suis certain que certaines langues finiraient par se délier. Ils sont peu nombreux ceux qui seraient disposés à aller en prison au lieu et place de Cancellara.
    Avec Van Aert c’est la même chose. Les images sont troublantes et une enquête devrait être faite.
    Mais gageons que rien ne sera fait car la pratique étant généralisé il n’existe qu’une solution: régler ça en catimini. Pas de buzz au risque de faire vaciller tout le système. Nous aurons des débuts de réponse si dans les prochaines mois on assiste a une baisse des performances et à des changements de comportements (moindre vélocité, moins d’accélérations, équipes moins dominatrices, avènement de nouveaux coureurs etc…).
    Pour l’instant nous ne pouvons que rester sur notre faim tout en sachant que généralement la vérité finit par rejaillir. N’est-ce pas Lance? Toi qui pendant des années a juré le contraire, soudoyé l’UCI a bien fini par avouer.
    Gageons que dans quelques années Brailsford fera de même en nous demandant pardon en tenant la main de sa femme accompagné de ses enfants le tout sur BBC en prime time.

    0
    0
  16. mica

    Très bonne analyse Alain 39. C’est vrai qu’ il ne faut surtout pas enterrer le sujet. Ne réagissons pas comme ces journalistes, incapables de faire leur métier, il est vrai que C. Prudhomme au début du TDF 2015 les priait de se taire, ce qu’ ils font depuis avec dévotion et notre sport (mais en est-ce encore un) se meurt définitivement. Je crois que les démonstrations(you tube) des Cassani Boogaert et Lemond sont suffisament claires. Les images de Cancellara, Hesjedal et autres ne peuvent plus tromper.
    Les instances fédérales sont nulles, incapables de résoudre le problème en plus de 5 ans. Il est vrai que la jeune Belge sert de bouc emissaire, elle sonnerait comme un dernier avertissement : attention on est capable de vous prendre, foutaises que tout cela…
    Il faut que les langues se délient. A ce propos, on peut féliciter M.Madiot qui a dit a peu prés ceci:
    « le probléme n’ est pas de savoir si le vélo électrique existe mais de savoir depuis quand qui l’ utilise et ou », on ne peut pas étre plus clair. Il existe des constructeurs qui ont pignon sur rue, il faudrait les interroger; après tout leur activité a eux n’ est pas illégale. ( ce n’ est pas comme un trafic de produits pharmaceutiques si courant en cyclisme)
    Le doute s’ insinue partout, tel ou tel vétéran qui a une embellie en fin de carriére ( Espagnol ou même Français) tel ou telle champion ou championne qui soudain domine tout, tel jeune sans résultats préalable que l’ on retrouve partout, tout cela devient suspect; d’ autant plus que ceux qui s’ offusquent le plus ne sont peut étre pas innocents!
    Je penses qu’il faudra, rester vigilant et tenter d’ enrayer ce nouveau fléau puisque ni dirigeants ni journalistes n’en sot capables, et il n’y a pas que le dopage ! (qu’il soit mécanique ou physiologique.)

    0
    0
  17. nicoD

    Faut se mefier des modes. Car elles se de-modent.

    A la grande epoque de la suspicion a l’aicar, tout le monde expliquait les victoires des sky par la prise du dit produit, maintenant c’est le velo electrique. Pourquoi pas.
    Je me demande bien ce qui prendra la revele?

    Une chose dont je suis certain: les accusateurs seront les meme.

    0
    0
  18. Patrick

    « Tout le monde »? Non. A ton tour d’entrer dans la « théorie du complot ». Et non, tout le monde n’accuse pas les sky d’utiliser des moteurs. Il y a juste des gens qui sont interpelés par des faits filmés. Et d’autres qui tentent a priori de les disqualifier non sur ces faits mais sur une prétendue moralité.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.