Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le tour de l’actualité

1 – Victoire de David Moncoutié hier au sommet du Mont Faron dans la dernière étape du Tour Méditerranéen. Cette victoire, sa troisième en carrière à cet endroit, a également été suffisante pour lui permettre de s’imposer au général, une poignée de secondes sur Jean-Christophe Peraud. 

On retiendra également de ce Tour Med la perf de Romain Feuillu qui s’est imposé lors des 2e, 3e et 4e étape, excusez un peu! Avec la victoire de Voeckler sur la 1ere étape, c’est donc un Tour Med tout français cette année!

2 – Mark Renshaw s’est imposé au Tour du Qatar, après une chaude lutte avec Heinrich Haussler de chez Garmin. On y aura vu un Tom Boonen assez affuté, beaucoup plus en tout cas que Fabian Cancellara qui a loupé le coche sur plusieurs étapes. Mais il reste encore deux mois avant le Ronde et Paris-Roubaix !

3 – L’équipe Geox-TMC a été présentée la semaine dernière. Rappelons que cette équipe n’a pas été retenue pour le prochain Tour de France, malgré la présence de Denis Menchov, 3e du Tour 2010, et de Carlos Sastre, vainqueur en 2008. Il faut dire que l’équipe Geox est une suite de l’équipe Saunier-Duval prise dans le scandale de dopage Ricco-Piepoli lors du Tour 2008 et de l’équipe Footon-Servetto l’an dernier, qui n’a rien fait de bon sur le Tour. Du coup, l’équipe Geox, au maillot d’un goût douteux, vise de bonnes perfs sur le Giro et la Vuelta.

4 – Affaire Contador. La Fédé espagnole n’a toujours pas officialisé son verdict ! Et on annonce maintenant qu’elle pourrait revenir sur le verdict présumé, soit un an de suspension, les quantités de clenbuterol retrouvé chez Contador n’étant pas suffisantes pour lui octroyer un quelconque avantage sportif. 

Il faut évidemment regretter plusieurs choses: d’une part la confusion totale, d’autre part les fondements d’un éventuel blanchiment. Le clenbuterol a probablement été utilisé par Contador entre le Dauphiné et le Tour afin de lui permettre de s’affuter, puis s’est retrouvé possiblement dans son organisme après une transfusion lors de la dernière journée de repos du Tour, transfusions encore courantes dans le peloton comme le récent cas Ricco nous permet de le soupçonner.

Mon avis ? Le cyclisme est dans un tel marasme qu’il ne faut pas hésiter à adopter une ligne dure envers tout ce qui touche le dopage. Du clenbuterol dans l’organisme de Contador ? Le clenbuterol n’a rien à y faire. Dans le doute, il faut le suspendre, comme on suspendait les coureurs présentant un taux d’hématocrite supérieur à 50%. Tolérance zéro. Sinon, c’est trop facile !

5 – Jusqu’où ira Tejay Van Garderen cette saison ? C’est, en tout cas, une question intéressante.

6 – Interview avec Daniel Mangeas, la voix du Tour, qui a toujours quelque chose d’intéressant à raconter.

Partager

Précédent

Sans commentaire…

Suivant

Présentation du Tour d’Oman

18 Commentaires

  1. alain39

    Ce qui serait phénoménal si Contador est blanchi c’est qu’il aurait réussi avec une défense des plus simplistes à mettre en echec la science.
    Il n’a pas réussi a apporter la preuve d’un cas de viande contaminée en Espagne sur les 10 dernières années.
    Pire il retourne la charge de la preuve en demandant de démontrer que ce n’est pas de la viande contaminée qui est la cause de son contrôle positif.
    Il joue sur la quantité insignifiante pour dire que ce n’est pas du dopage tant la quantité est trop faible.
    Mais voilà il ne parle pas des traces de plastique et d’ailleurs avec l’aide des médias et des politiques espagnols cet élément est passé sous silence.
    La réaction espagnole et notamment de la classe politique confirme combien ce pays est pourri. le sport est devenu un business qui permet aussi de faire oublier la crise.
    Depuis que ce pays a laissé libre court au dopage il truste les victoires.
    L’espagne est ce qu’était la RDA des années 70/80.
    Et comme en RDA on trouve une classe politique corrompue qui protège un système qui la laisse au pouvoir.
    Lamentable

    0
    0
  2. bernard

    Surpris sur les derniéres courses élites du nombre conséquent de voitures et moto de gendarmerie, j’ai écrit aux instances responsables avec dossier à l’appui, mon étonnement quand aux dires récents qui tentaient de mettre en évidence la chérté des organismes de sécurité encadrantes.On ne me répondra sans doute pas, mais le gachis que représente ce nombre conséquent(dont l’organisation me semble abérente) et inutile de gendarmes me fait poser la question de la mise en place d’un partage franchisé sur des courses junior et de 1ére et 2éme catégorie surlesquelles nous avons du mal à obtenir une sécurité minimale.Je vois là un phénoméne qu’il serait bon d’introspecter car à mon avis de sérieux problémes d’ordre éthique peuvent être mis en évidence….

    0
    0
  3. Batrick P

    Si le Tour du Qatar n’a que très peu d’intérêt sportif, il en a d’autres dont on compris l’attachement des intéressés, mois des autres, celui d’Oman qui arrive est autrement plus séduisant. Aura-t-il le même projection, toujours est-il qu’il est télévisé sur Eurosport2 et sur Sport+.
    Dis, bernard, t’as un poste sur les courses?
    A propos de Contador et autres affaires, il est tout de même désolant que les sanctions soient déléguées aux fédérations nationales.
    Question: qui de la RDA ou des USA a obtenu le plus de médailles aux Mondiaux féminins de natation des années 1970?

    0
    0
  4. Jean-Daniel

    Contador acquitté, c’est un échec pour le vélo et la lutte contre le dopage…

    J’espère que l’UCI fera appel.

    Dans cette affaire, l’intervention des politiques, José-Maria Aznar en tête, a été pitoyable. Comment un homme sensé être cultivé et représenter le bon sens, peut penser que Contador a gagné tous ses tours proprement ?

    Ceci s’applique également à Mr Sarkozy qui s’affiche de façon ridicule avec Armstrong.

    Ces hommes font du mal au vélo en ralentissant la lutte contre le dopage.

    0
    0
  5. thierry mtl

    Comme je l’ai déjà noté ici, la preuve contre Contador est juriquement trop faible pour survivre à un processus légal. Contador le sait et c’est pourquoi il a refusé la première idée de sanction de la Fédé espagnol. La Fédé le savait et c’est pourquoi elle n’avait proposé qu’un an de suspension.
    Ce n’est pas un question de morale ou d’éthique, c’est une question de Droit.
    Il va falloir passer à autre chose. Son sang et son urine seront bcp tester dans le futur. Nous verrons l’influence sur ses perormances.

    0
    0
  6. delirium89

    OUF il est acquitté

    0
    0
  7. delirium89

    ou plutot il est blanchi

    0
    0
  8. Jean-Philippe

    Que dire des performances de Dominique Rollin ?!?

    Trop occupés à parler de Contador peut-être?

    0
    0
  9. Vincent C

    Et du pool?

    0
    0
  10. thierrt mtl

    pool ?

    2011?

    go?

    0
    0
  11. alain39

    Le commentaire de thierry mtl atteste combien l’argumentaire de Contador a bien marché.
    Il n’y a pas de pb de droit. C’est faux.
    Il n’a pas apporté de preuve.
    Si on veut faire un parallèle c’est comme si on contestait un excès de vitesse en disant que le radar a pu commettre une erreur.
    Et alors on demanderait à la police d’apporter la preuve qu’au moment du pv le radar n’a pas commis d’erreur.
    Ainsi on reprocherait de ne pas avoir mis en place un second radar qui aurait validé la vitesse enregistrée par le 1er.
    Le Clenbutérol est un produit interdit qui n’est plusd utilisé en Espagne depuis 96.
    Aucun cas de contamination relevé en Espagne sur les 10 dernières années malgré tous les tests effectués par les services d’hygiène.
    Aucune preuve que l’éleveur incriminé utilise du Clenbutérol. La fédédration espagnole devrait avoir menée une enquête sur ce point. Ce qui n’est pas fait.
    Le Clenbutérol ne se trouve pas sous les sabots d’un cheval et il est aisé de vérifier si cet éleveur en a acheté.
    Tout comme pour Puerto la justice espagnole évite de mener une quelconque enquête et nous avons là un sérieux pb. Clairement il est démontré que les coureurs espagnols ne peuvent être jugés par leur justice nationale car trop partiale.
    Après avoir été le pays qui n’avait pas de législation sur le dopage, l’Espagne devient le pays qui n’a pas de justice voulant traiter du dopage.
    Mais tout ceci est logique pour un pays qui a mis le sport au coeur de son système social et qui doit le protéger au risque de faire exploser tout un système et tous les rêves de grandeur d’un pays en pleine tourmente.
    Un simulacre de justice pour un champion stimulé.

    0
    0
  12. schwartz patrick

    Très bonne analyse d’alain 39 !! rien d’autre à ajouter

    0
    0
  13. Testocarbone

    Ce n’est pas la première fois que je l’affirme sur ce site.
    Jaime Lissavetzky, le ministre espagnol des sports est une crapule sans nom, qui a décidé une fois pour toute que les performances sportives espagnoles, quel qu’en soit le prix à payer doivent être la locomotive d’un pays en panne et en crise.
    C’est déjà lui qui a été à la manoeuvre dans l’affaire Puerto. C’est encore lui qui a oeuvré dans l’ombre pour Contador.
    C’est une journée noire pour le cyclisme.
    Je ne vois pas cette autre crapule de Pat McQuaid faire appel. Cette décision l’arrange. Contador peux à nouveau courir sur le tour.

    0
    0
  14. nikkos

    Voilà, c’est pour ceux qui se faisaient encore des illusions. Quant aux autres qui croient que ce sport se pratique sur des bases physiques, éthiques ou économiques saines, je leur dis de descendre de leur nuage. le cyclisme élite est juste pourri. A titre personnel, j’ai été déniaisé en 1998 avec des piqures de rappel jusqu’en 2003, et depuis je me porte mieux. Je roule en cyclotouriste et ça me fait plaisir.

    0
    0
  15. bernard

    Faut être prudent quand même avant de salir les gens en les insultant de la sorte, je travaille dans ce milieu QUE VOUS INCENDIEZ de tous les noms,autour de moi il y a des personnes sales et corrompues cependant c’est loin, bien loin d’être la majorité, je côtoies des gens propres qui se battent autrement qu’en déblatérant sur un blog, je suis des coureurs propres qui se battent chaque matin avec la merde qui leur colle au boyaux, cette merde que vous n’aidez pas à nettoyer, juste à entasser devant eux, j’ai à plusieurs reprises essayé ici de dire qu’il y a sous cette boue puante des gens qui veulent s’en sortir, à chaque fois je me suis fait rabrouer par des faits et des paroles encore plus pourris, oui c’est la merde oui ça pu la merde, non tous ne sont pas pourris, non tous ne sont pas intéressés par le fric, je quitte définitivement ce blog non pas par orgueil mais parceque je ne trouverai pas ici et ailleurs sur ces sites, des gens qui prendront comme je le fais leur bâton de pélerin pour se battre et relever le sport cycliste.J’ai imaginé que ce nouveau moyen de comunication nous aiderait à rassembler un groupement volontaire et sincére qui s’engagerait dans la reconquéte d’un sport sain, ras le bol de n’être traité que d’utopiste, il y a des choses à faire je le sais et j’en suis totalement persuadé, merci de m’avoir lu.

    0
    0
  16. alain39

    Le fond, on touche le fond du fond.
    Un total déni de justice.
    Après Puerto le jugement Contador fera date dans la lutte contre le dopage.
    Faute d’apporter la preuve de son innocence il est blanchi principalment sur la base d’un vice de forme totalement farfelu.
    Quand on va chercher un texte constitutionnel pour blanchir quelqu’un c’est franchement le dernier recours qui bien souvent est écarté notamment pour un pb de procédure qui n’avait acune influence sur le dossier puisque l’on parle d’un courrier anodin de novembre. Contador savait à cette époque ce qui lui était reproché et il lui incombait d’apporter la preuve de son innocence.
    Pire encore quand on pense qu’il a bénéficié d’un mois entre le résultat positif et son annonce. Justement il a bénéficié plutôt d’un avantage qui lui a permis avec l’aide de ses avocats de fourbir son augumentaire en défense.
    Définitivement, il faudra lire les attendus de cette décision et notamment concernant l’application de l’article 296.
    Je l’ai sous les yeux et il prévoit expressément  » if the Rider establishes in a individual case No fault or negligence …… the Rider must establish how the prohibited substance enterred his system…. ».
    Selon le black’s (dictionnaire des termes legaux en anglais) establish se traduit par prouver, établir le preuve.
    Désolé mais Contador n’a jamais rempli cette condition il a seulement « asserted with no evidence ».
    Il ne peut donc bénéficier des dispositions de l’article 296.
    Pour s’en convaincre la simple lecture de l’article 295 qui prévoit expressément qu’il doit fournir une « corroborating evidence in addition to his words ».
    La justice espagnole vient de se ridiculiser une nouvelle fois pour sauver tout un système basé sur le dopage lequel englobe tous les autres sports.
    C’était le tribunal des flagrants délires.
    Pendant ce temps Ricco est toujours dans un sale état avec une infection au coeur et aux poumons.
    Mais on moins ses avocats ont déjà trouvé l’argumentaire en défense: « il a été dopé par sa copine durant son sommeil. » Elle est même prête à témoigner.
    A l’UCI de prouver qu’il était éveillé au moment des faits.
    Avec de telles décisions, si l’avenir du cyclisme semble bien assombri celui des avocats est radieux.
    En conclusion l’Espagne demeure l’eldorado du dopage.

    0
    0
  17. rolan

    Le fond, le fond…
    Tous savent bien que Contador n’est pas plus coupable que n’importe lequel de ses rivaux directs. C’est l’acharnement à vouloir lui détecter des nano particules insignifiantes qui est grotesque. Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi l’uci s’est engagé dans un tel roman savon.

    0
    0
  18. thierry mtl

    Si l’Espagne a réellement donné un traitement de faveur et démontré de l’injustice, alors l’AMA n’a qu’a allé en appel. Si l’AMA ne va pas en appel c’est qu’elle constate aussi la faiblesse de la preuve.

    @ Alain39
    Tu ne semble pas avoir compris mon post précédent (10).
    Pour préciser : Tous le monde sait que Contador est dopé (tout comme ses comapgnons de podium). Là n’est pas question. Il faut légalement le prouver. Hors, la preuve est trop fragile. Peut-être aurait-il fallu attendre avant d’agir sur ces pseudo-résultats. Attendre les tests de 2011, faire valider des traces récurentes de Clanduterol sur plusieur semaines, ou mois. Surtout, faire valider le test de trace de plastique avant de lui dire qu’il a ce genre de trace dans le sang.

    A mon avis, la fédé espagnol a sérieusement errée en proposant une suspension d’un an alors qu’ils n’ont pas la preuve pour la soutenir. Ils ont l’air plus con que Ricco, et en plus, Contador pourrait les poursuivre pour ce genre de décision arbitraire.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.