Le Tour de l’actualité

Ca fait un moment que je ne vous ai pas proposé un petit Tour de l’actualité, en moins de 21 étapes…

1 – Astana. Un 4e coureur de l‘équipe kazakh a été piqué positif aux stéroïdes. Mais attention, Alexandr Vinokourov, un mec très crédible en matière de dopage, nous rassurera dans les prochains jours: l‘équipe Astana souscrit au Mouvement pour un cyclisme crédible, et les deux cas récents de dopage sont au sein de l‘équipe continentale, pas de l‘équipe professionnelle. Il ajoutera certainement qu’il est outré du comportement de ses coureurs, qu’il les a licencié sur le champ, qu’il déplore la situation, et surtout, surtout, ô grand surtout, qu’Astana est une victime de la situation et que oui, le cyclisme mérite mieux.

M. Cookson, il est temps de mettre vos culottes: Astana out du World Tour, point barre. End of discussion.

2 – Dopage en 2014. Le milieu cycliste pro nous le répète ad nauseam: les années noires du dopage dans le cyclisme sont derrière nous, Lance Armstrong n’a “plus sa place dans le vélo” et nous évoluons aujourd’hui – Dieu merci! – dans un monde plus sain.

Aie. Je crains que la vérité soit bien différente.

S’il est probablement vrai que la belle époque du dopage massif à l’EPO en toute impunité est révolue, je vous invite à consulter les documents PowerPoint et .pdf présentant les propos tenus par le Pr. Michel Audran à l’occasion d’un colloque, en mars dernier, sur le dopage sanguin d’aujourd’hui.

En gros, il est très clair, selon l’expert, que le dopage sanguin persiste dans le cyclisme, mais a évolué vers d’autres formes et produits ces 20 ou 25 dernières années.

Les micro-doses, indétectables au delà d’une fenêtre de 12 heures, restent LA méthode en vogue.

L’autre méthode en vogue, ce sont les auto-transfusions, toujours indétectables. Dieu sait ce que les coureurs cyclistes font actuellement, durant l’intersaison!

Enfin, une panoplie impressionnante de nouvelles formes d’EPO “génériques” ou de “Xième génération” sont disponibles, certains avançant le chiffre de 200 voire plus. De nouveaux produits font aussi leur apparition, comme l’inquiétant PIB 1418 dont l’effet, similaire à l’EPO, est induit à partir de récepteurs non-EPO présents dans le corps humain. Nombre de ces produits découlent d’avancées louables dans le domaine de la lutte à l’anémie, utile également en chirurgie post-opératoire.

3 – Merci. À tous les lecteurs ayant pris la peine de laisser un commentaire ou de m’envoyer un courriel en privé pour suggérer des idées de sujets au cours des prochaines semaines. Je ne peux répondre personnellement à tous, je l’ai fait dans certains cas, mais soyez assurés que j’ai lu et considère chacune de vos propositions, dont la plupart feront l’objet d’un texte prochainement.

4 – Je persiste et signe. Le sport cycliste est le plus difficile au monde. Point barre. Je ne parle pas de la pratique du cyclisme pour nous amateurs, ce qui est différent. Il est évident qu’entre ma sortie de 200 bornes à vélo, ou ma sortie de 70 bornes en ski de fond, ou mon marathon, ou encore mon match de boxe, il est difficile de comparer et toutes ces activités sont très difficiles à leurs égards. Je vous parle ici du sport cycliste pro. Je ne connais pas d’autres athlètes soumis au rythme des coureurs pro durant une année, entre courses, voyages, entrainements, etc. Et je ne connais pas d’autres épreuves sportives plus exigeantes au niveau physique et psychologique que les grands tours, ou les dures lois de la compétition sont tous les jours de mise, sur une longue durée. Le cyclisme est le sport le plus exigeant car il marie à la fois endurance, intensité et compétition (le fait que vous ne choisissez pas forcément quant ni où vous ferez vos intensités…) et ce, par (presque) tous les temps, dans toutes les conditions.

5 – Hinault. J’aime le champion, moins l’homme. Il a beaucoup été question de lui ces derniers jours, particulièrement en France, puisque le champion français vient de célébrer ses 60 ans (le 14 novembre dernier). Je vous invite toutefois à lire ces témoignages de ceux qui l’ont bien connu dans l’intimité, et qui nous révèlent un peu plus la tête de cochon qu’est Hinault. Le témoignage de son ex-équipier Maurice Le Guilloux, à la fin de l’article, vaut le détour! Extrait: “Quand on était dans la campagne des classiques, on dormait à Mons-en-Baroeul, au-dessus d’un troquet, on payait 25 francs par jour tout compris, y compris le ravito. Les piaules étaient pourries, chauffées au gaz, on a failli mourir plusieurs fois. Les toilettes, c’était avec un seau au fond du jardin. Il fallait faire 50 mètres pour y aller, alors la nuit, on pissait par la fenêtre. Bernard regardait toujours des conneries à la télé, des films anglais sous-titrés en flamand, je lui disais de baisser le son parce qu’il ne comprenait rien, il répondait : “ouais, mais l’ambiance…“”

6 – Tony Martin. Il devrait s’attaquer au record de l’heure en 2015. En réponse à Cancellara?

7 – UCI. On planche sur une refonte importante du calendrier des courses cyclistes pro pour 2017, avec comme possibilité des grands tours écourtés. Faut voir. Ma crainte? Celle que les “réformistes” oublient de travailler à partir des incontournables du calendrier cycliste pro, et qui ont bâti la légende: Paris-Nice et Milan SanRemo en mars, les grandes Classiques flandriennes et ardennaises au printemps, le Giro en mai, le Dauphiné ou le Tour de Suisse en juin, le Tour de France en juillet, les Mondiaux en septembre et le Tour de Lombardie début octobre. Le reste importe peu, du moment que c’est organisé de façon logique, question, par exemple, de ne pas demander aux coureurs de traverser l’Atlantique pour courir en Amérique du Nord quatre fois dans l’année…

Et je continue de me demander si des Grands Prix de Québec et Montréal début ou mi-août ne serait-il pas plus logique qu’actuellement?

8 – Panne sèche. J’ai la motivation dans les chaussettes en ce moment côté entrainement. Je ne m’entraine guère, et il faudrait bien que je reprenne rapidement maintenant la préparation physique générale. Quelqu’un aurait-il un truc pour me faire repartir?! Pour l’instant, rien qu‘à voir le vélo sur le home-trainer en bas dans mon sous-sol, prêt à l’usage, ne me donne rien d’autre comme envie que de m’enfuir en courant…

24 Commentaires

  1. Soumis le 20 novembre 2014 à 3:12 | Permalien

    Panne sèche ? Rien de tel qu’un bon objectif… En as-tu un voir plusieurs pour 2015 ? Il est vrai que l’on passe tous par des moments de doute et de ras-le-bol général, que ce soit dans le sport ou dans la vie en général. L’important, c’est d’être entourés… L’entrain peut simplement revenir au contact de ceux qui partagent les mêmes objectifs et les mêmes passions que vous…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  2. nikko
    Soumis le 20 novembre 2014 à 4:53 | Permalien

    Point 8 : Pas sûr que pratiquerais le vélo si ça devait se résumer à plusieurs mois de home trainer dans une cave. Bravo aux Canadiens de tenir malgré tout.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 10 votes)
  3. jap
    Soumis le 20 novembre 2014 à 7:26 | Permalien

    les dolomites…..140 km et 4300 m d’ascension

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  4. thierry Mtl
    Soumis le 20 novembre 2014 à 9:46 | Permalien

    8) Je me suis abonné au Gym. Poids et machines cardio changent le mode d’entraînement et allume la motivation. Cross training régénérateur. Je vais limiter le home trainer à une fois semaine pour l’instant.

    Mon MTB étant décédé prématurément, j’en magasine un autre. Illusion de bonheur par la consommation. À ce sujet, le prix des vélos de montagne est devenu carrément dément. Je pourrait m’acheter une motocross de compétition pour le même prix. La marge de profit des constructeurs devient ridicule.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  5. Michel M
    Soumis le 20 novembre 2014 à 9:58 | Permalien

    point 1) : des stéroides, me semblent que c’est un peu « basique » comme dopage, c’est comme si l’uci/wada avait à sa disposition un nouveau protocole permettant de passer à travers des masquants qui fonctionnaient jusqu’à maintenant

    point 8) : ski de fond, natation, course à pied …. pas de presse pour le vélo

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  6. JW
    Soumis le 20 novembre 2014 à 10:29 | Permalien

    Hinault – pour ceux qui ne l’ont pas vu:
    Slaying the Badger
    https://www.youtube.com/watch?v=BdCh555uBX8&feature=player_embedded

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  7. stéphane
    Soumis le 20 novembre 2014 à 12:42 | Permalien

    Point 8…
    Je me suis remis à la course à pieds afin de me dire que le home-trainer c’est plus agréable, je soigne le mal par le mal…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  8. yp78
    Soumis le 20 novembre 2014 à 2:03 | Permalien

    point 5, idem que Laurent le champion est bien supérieur au bonhomme, vidéo à regarder avec délectation comment refaire l’histoire avec son propre niveau de lecture en prenant son interlocuteur pour un imbécile.

    https://www.youtube.com/watch?v=fkszNRQDbRU

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  9. zut
    Soumis le 20 novembre 2014 à 4:14 | Permalien

    Courses entre pots dans le sous-sol sur « Tour de Giro » online cycling.
    Super !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  10. Pascal-A Vendittoli
    Soumis le 20 novembre 2014 à 4:29 | Permalien

    Pour garder / reprendre la motivation du vélo, cela prend un objectif hivernal… Pourquoi pas la Vuelta Puerto Rico ? Fin janvier, cela fait un petit rayon de soleil dans l’hiver. Cette hiver sera ma 5ème participation. C’est bien organisé, chacun y trouve son compte en terme d’intensité et surtout l’atmoshère est cordiale. Au plaisir de rouler avec toi là bas…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. plasthmatic
    Soumis le 21 novembre 2014 à 12:52 | Permalien

    Point 4.
    T’as pété un câble mon pote.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  12. X
    Soumis le 21 novembre 2014 à 6:58 | Permalien

    coupé l’herbe sous le pied.
    Tiens, juste comme ça. Voir ou revoir les reportages sur le combat Ali-Frazier à Manille. A l’arrivée: 2 épaves pour le restant de leurs jours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  13. alain
    Soumis le 21 novembre 2014 à 7:09 | Permalien

    L’or blanc qui recouvre les routes du Parc de la Gatineau me semble un excellent motivateur pour l’exercice extérieur. La torture du rouleau ne devant être réservée qu’aux jours de pluie en hiver !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  14. A d'Huez
    Soumis le 21 novembre 2014 à 3:53 | Permalien

    Oui, la boxe c’est encore autre chose que le vélo… Surtout si l’on regarde le haut-niveau. Même s’il est compliqué de comparer des disciplines entre elles car toutes ont des exigences si différentes (certains sports extrêmes que certains qualifieraient de sports de branleurs comme le wingsuit sont sacrément exigeants sur le plan psychologique), la boxe c’est effrayant.

    Laurent, il faut savoir insister et persévérer au bon moment, savoir aussi se retirer… Encore plus s’il fallait monter sur un ring face à Mike Tyson.

    Au plaisir de voir mon message éphémère peut être disparaitre avec ta censure ;-). Cela ressemble un peu aux pratiques du cyclisme que tu dénonces sur ton site… Tu pousses les miettes sous le tapis.

    La plus part des coureurs se battent pour participer aux grands tours. Certains skieurs refusent de prendre le départ de la Streif ou pleure en silence dans la cabane de départ. La durée de l’effort n’a rien à voir la dedans.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. mikael
    Soumis le 21 novembre 2014 à 4:47 | Permalien

    Point 4 : Et les chutes. Voigt, par exemple, c’est 100 chutes, 110 points de sutures et 11 fractures en 18 ans de carrière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. JW
    Soumis le 21 novembre 2014 à 5:43 | Permalien

    point 8 –

    Organize un truc comme ceci:

    http://www.nytimes.com/2011/12/25/nyregion/cyclists-race-in-bars-going-nowhere-fast-spokes.html?_r=0

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  17. toutouille26
    Soumis le 22 novembre 2014 à 5:54 | Permalien

    Très bien ton article Laurent.
    Merci

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  18. A d'Huez
    Soumis le 23 novembre 2014 à 3:29 | Permalien

    Les chutes et les blessures, oui… Comme dans de nombreux sports à risques.

    Sauf utilisation du dopage, je ne connais pas d’exemple de cycliste mort d’épuisement. En alpinisme, malheureusement, cela arrive.

    Comme en cyclisme, les journées s’enchainent. La récupération ne se fait pas dans une chambre d’hôtel mais en bivouac, parfois à flanc de falaise.

    L’excellence dans la compétition et le défi oblige tous les sportifs à trouver des ressources qui dépassent ce que pourrait supporter un sportif lambda.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  19. Mathieu
    Soumis le 23 novembre 2014 à 12:43 | Permalien

    Je suis retombé sur cette entrevue avec Matt Cooke par Crank Punk. Je crois bien que ça pourrait en intéresser plusieurs.

    http://crankpunk.com/2014/11/10/matt-cooke-interview-you-would-never-know-their-names-if-they-had-never-taken-drugs/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  20. A d'H
    Soumis le 23 novembre 2014 à 5:14 | Permalien

    En termes d’accidentologie le vélo est pas mal.

    Pour le ski alpin, c’est sympa aussi…

    Janica Kostelić : 10 knee surgeries.

    Didier Cuche : Several knee injuries and broken legs in 1990, 1993, 1995, 1996, surgery on both knees (ligaments).

    Mais le sport le plus dangereux reste peut être le football américain

    http://www.nfl.com/injuries

    Là, on frise les limites de l’acceptable…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  21. A d'H
    Soumis le 23 novembre 2014 à 5:15 | Permalien

    Je voulais dire les limites de l’inacceptable…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  22. A d'H
    Soumis le 23 novembre 2014 à 5:38 | Permalien

    Cela dure plus de trois semaines et c’est un niveau d’engagement que les coureurs du Tour de France refuseraient :

    http://ramesguyane.com/

    Rames Guyane c’est une course transatlantique à l’aviron reliant le Sénégal à la Guyane.

    4 700 Kms disputés à la rame, en solitaire, sans escale ni assistance, par vingt rameurs à bords de canots monotypes de 8 mètres.

    Et tout ca pour des clopinettes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  23. alain39
    Soumis le 24 novembre 2014 à 4:52 | Permalien

    Avec Astana on a une illustration de ce cyclisme de compromission. Cette équipe a recours au dopage et si ses coureurs Kazakhs sont pris c’est simplement parce qu’ils ne prennent pas toutes les précautions. ils n’ont pas notre culture antidopage et donc n’ont pas appréhendés les risques pris. C’est aussi simple que ça. Cette équipe doit être radiée tant au plan sportif que politique car c’est donner une pseudo légitimité à un régime politique corrompu. Un pays corrompu ne peut avoir qu’une équipe corrompue gérée par l’icône locale qui a construit son palmarès sir le vol et le mensonge.
    Pour Hinault c’est toujours la même histoire. Il y a chez lui du Alain Delon, à savoir cette tentation a devenir sa propre caricature. Hinault s’est construit et toujours comporté en être simple et instinctif. Il a toujours pensé que sa supériorité était uniquement due à sa force physique et il a cultivé cette approche de la vie pour en faire sa philosophie. Attendre de sa part des analyses pertinentes est vaine. Le champion était gigantesque, l’homme est petit et sans grande dimension. Il lui reste une vraie force de caractère et une certaine humanité. Il a un côté attachant car il est entier et sans calculs. C’est quelque part un type avec des valeurs et sain.
    Pour la panne sèche en cette période de l’année ça ne me semble pas anormal. Ton corps a besoin de souffler et il faut l’écouter. Il faut se donner des phases de repos et en profiter pour penser et faire autre chose. La motivation va revenir et avec elle l’envie de s’y remettre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  24. Laco
    Soumis le 7 décembre 2014 à 1:09 | Permalien

    Concernant Hinault, Pour juger l’homme il faut le connaitre…je ne vois qui d’entre nous peut avoir cette prétention.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!