Le point sur le Giro

Après la journée de repos hier, c’était un jour important sur le Giro aujourd’hui avec la tenue du premier clm individuel du côté d’Urbino. Au final, victoire de l’Italien Bruseghin, ancien champion d’Italie du chrono et donc un rouleur confirmé. Ce dernier s’impose sur la révélation du jour, celle d’Alberto Contador, pourtant discret jusqu’ici. L’Espagnol aurait-il caché son jeu ? Chose certaine, pour faire 2 d’un tel chrono, il fallait être en bonne condition et Contador a prouvé aujourd’hui qu’il faudra compter sur lui dans la montagne toute proche. Il est désormais le premier favori au général, à environ 7 minutes du maillot rose toujours détenu par Visconti.

Troisième du chrono, l’Allemand Kloden, ce qui donne à l’équipe Astana de belles cartes à jouer au niveau tactique dans la montagne. L’Allemand est également en bonne condition mais ca, on savait depuis la Romandie.

Derrière, plusieurs bons grimpeurs ont su limiter les dégâts. On pense en premier lieu à Simoni, étonnant 10e du chrono et qui perd moins d’une minute sur Contador dans l’affaire. Savoldelli, Menchov et Leipheimer (un autre Astana!) ont aussi très bien limité les dégâts et préservent leurs chances au général, rendant la course encore très ouverte.

Pour Ricco et DiLuca, l’addition est plus lourde, environ 2 minutes sur Contador, mais on ne peut pas dire ce soir qu’ils ont perdu la course. Bons grimpeurs, Italiens (ce qui est toujours un avantage en Italie!), durs au mal, on est convaincu qu’ils vendront chèrement leur peau.

Bref, personne n’a encore perdu ce Giro et personne ne l’a gagné non plus. Ca se décantera dans les prochains jours avec 2 étapes musclées en montagne.

On vous propose enfin une petite mise à jour du pool de cyclisme avec les résultats du Giro jusqu’au premier jour de repos. Le classement général continue de se resserer!

17 Commentaires

  1. Tiphaine
    Soumis le 30 mai 2008 à 5:24 | Permalien

    Bon, et ce passeport biologique, quels résultats ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Minos
    Soumis le 31 mai 2008 à 3:24 | Permalien

    D’accord avec Patrick, il est bien dommage que les organisateurs du Giro nous aient fait une LEBLANC, en plaçant le Mortirolo si loin de l’arrivée.

    En effet, le Mortirolo est dur, très dur ( 12,6 km toujours autour de 10 %), mais l’histoire nous apprend que les écarts, sauf effondrement, ne sont jamais énormes en haut. Ainsi, PANTANI n’y avait repris que 1 mn à INDURAIN en 94, et avait été repris avant de reprendre plus de 3 mn dans le seul VALICO SANTA CHRISTINA…
    OLANO, en rose en 96 , avait perdu 3 mn sur TONKOV et GOTTI, ce qui est peu vu ses piètres qualités de grimpeur…

    Même avec 2 mn en haut, RICCO risque d’être repris si ça roule derrière…

    Ce serait dommage. Mais quelle joie, si rapidemment après PANTANI, de revoir un tel grimpeur ( bien qu’on attende confirmation sur le Tour… )

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. toutouille26
    Soumis le 31 mai 2008 à 12:50 | Permalien

    plasthmatic
    j’en suis sur, les vosges doivent etre belles, je n’ai pas pris l’occasion d’y aller;
    ce qui me plaisait pas, c’etait nancy et epinal, pour le temps, et l’absence de montagne à nancy; non vraiment, meme si tu m’y invitais, je n’irais pas!!! meme pour faire la course de luneville!!!
    il y a quand meme de beaux coins et de belles courses, il y a des choses sympas, je le reconnais;
    ps: si tu pouvais eviter de m’envoyer la pluie car depuis un mois ça n’arrete presque pas!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Patrick B
    Soumis le 31 mai 2008 à 2:10 | Permalien

    La coalition italienne et même internationale a bien eu lieu, en faveur de… Contador! Extraordinaire de voir le renoncement de Ricco, Bruseghin et Menchov, le premier à 4″ (!) et les deux autres à 2′, organisés pour emmener Contador en carrosse derrière Sella et devant Di Luca.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Patrick B
    Soumis le 31 mai 2008 à 2:17 | Permalien

    Ricco, à la fin de l’étape: « je ne me rendrai pas ». C’est déjà fait! Certes, la dernière étape n’est pas courue, mais pourquoi ne pas s’être calé dans la roue de l’espagnol en lui faisant comprendre qu’il ne roulerait pas derrière Sella et qu’il l’attaquerait de derrière si le maillot rose se dépouillait? Un bras de fer tel qu’on l’apprend dans les écoles de cyclisme. On ose espérer qu’il n’y pas eu de signatures de chèques…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. Flos
    Soumis le 31 mai 2008 à 2:17 | Permalien

    Alors là je n’ai moi non plus pas compris Ricco sur la fin du mortirolo et l’aprica !! Quitte à s’arracher les jambes et à défaillir ou finir loin mais au moins tenter tout, sans regrets…

    4  » il s’en voudra toute sa vie, Contador va lui mettre une mine demain…
    Ricco est encore jeune, il gagnera probablement au moins un giro mais tout ce qui est pris… Il n’avait pas l’éqipe c’est un fait mais il grimpe un peu mieux en ce moment que contador, c’est un autre fait ….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. ni-kho
    Soumis le 31 mai 2008 à 4:07 | Permalien

    Ouaip…en principe c’est gagné pour le Contador !!!

    …cette derniere etape de montagne a encore été dominé par Sella et sa dream Team…sa gache le spectacle !!!!..ils en font de trop mais en meme temps ils se mettent la corde au coup….attention au retour du baton !!!!

    Ricco tres tres fort, il lui a manqué Piepoli surtout…Contador a bien maitrisé les situations…sans panache il gagne, mais n’a rien laché !!!!…bravo a lui , a son équipe et a ses managers

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. legafmm
    Soumis le 31 mai 2008 à 4:31 | Permalien

    La victoire de Sella est moins contestable que le festival du week end dernier.

    Aujourd’hui il a surtout profité de la situation.
    Dans le Mortirolo, il a esseyé de partir pls fois, mais ricco et les autres sont revenu a chaques fois sur lui.

    Concernant Ricco, il a esseyé pls fois, il était peut être moin bien qu’hier, ou peut être que c’était contador qui était mieux. Enfin je croix qu’il a fait son possible, après dans Aprica, ça ne servait à rien, il n’y avait suffisemment de pourcentage, peut être aurait il du essayer encore une fois, mais avec Condador sur son porte bagage il aurait eu du mal à le surprendre.

    Concernant Contador, si demain il parvient à remporter le Giro, ce serait un sacré exploit.
    Sans préparation, sans une grande connaissance du parcours, je ne pense pas qu’un coureur ait déjà gagné un GT dans ces conditions.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. Patrick B
    Soumis le 31 mai 2008 à 10:43 | Permalien

    Que sais-tu de la préparation de Contador? Ce qu’il en a dit? As-tu déjà entendu des coureurs parler de leur préparation, par exemple au départ de la première course de village? Plus dissimulateurs que les cyclistes, il faudrait aller chercher loin pour trouver, les banquiers peut-être!
    Ainsi donc legafmm n’est pas banquier, parce qu’alors il aurait l’expérience pour ne pas tomber dans le panneau Contador. Découverte.
    Enfin, l’activité « être à la plage » n’est en aucun cas incompatible avec celle de « faire le métier », au sens propre comme au sens sale. Un cycliste peut s’entraîner consciencieusement deux à cinq heures par jour et passer l’autre demi-journée les jambes allongées au soleil et même se baigner un peu tout en adoptant une hygiène de vie propre à la performance.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. Bark
    Soumis le 1 juin 2008 à 4:07 | Permalien

    Patrick,

    préparer un grand tour, c’est pas seulement faire des sorties de cinq heures par jour. Ces derniers jours, toutes les équipes françaises sont en train de découvrir les étapes les plus dures du Tour. Préparer un grand Tour sans aller découvrir les étapes quand on vise la victoire, c’est aujourd’hui une erreur. Même Bouygues(!!!) est sur les routes en ce moment. Les équipes organisent des camps d’entrainement dans les alpes et les pyrénées. Si Astana l’avait fait sur le Giro, ça se saurait. Contador gagnera peut-être le Giro mais sans éclat particulier. Le traiter de menteur quand il affirme qu’il n’était pas préparé à courrir le Giro est un peu gros.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Testocarbone
    Soumis le 1 juin 2008 à 6:07 | Permalien

    Entièrement d’accord avec Patrick. Même pour les cyclos du dimanche, c’est systématiquement la même rengaine. Plus menteurs et dissimulateurs, c’est vrai que je ne connais que les banquiers et les mafieux.
    Le premier n’a pas assez de kilomètres au compteur, le deuxième souffre d’anémie, le troisième de sciatique, le quatrième ne retrouve plus sa forme d’antan, le cinquième souffre d’un mal inconnu, le sixième à les cervicales en compotes, ect, etc….et dès le départ, ce beau monde s’échappe à près de 50 km/h.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. Patrick B
    Soumis le 1 juin 2008 à 6:09 | Permalien

    Je crois moi, qu’on peut gagner un grand tour sans repérer les étapes; tu crois le contraire. Je n’ai pas affirmé que « préparer un grand tour c’est faire des sorties de cinq heures pas jour » (ce qui est une donnée bien pauvre, l’essentiel est dans le contenu). Quant à « traiter Contador de menteur », ce ne sont pas tout à fait mes mots, d’autant que je n’ai personnellement pas eu connaissance de ses propos. Disons que j’ai dit qu’il doit se situer dans la tradition cycliste, qui ne révèle pas la réalité de son entrainement. Legafmm affirme qu’il a abordé le Giro sans préparation, je lui rétorque « qu’en sais-tu? ». Je réitère et s’il a réellement affirmé qu’il n’était pas préparé (ce que tu vas me confirmer par une citation), je me permet à nouveau de mettre en doute sa parole, libre à toi de trouver que « c’est un peu gros ». Encore faut-il s’entendre sur le sens de « n’était pas préparé »: disons que je ne le croirai pas s’il affirmait que sa PMA au départ du Giro était éloigné de plus de 30 W de celle qu’il avait au départ de son Tour vainqueur. Enfin, je réaffirme qu' »être à la plage » est compatible avec une préparation sérieuse.
    Sympa, le MEME Bouygues et les trois points d’exclamation. Les intéressés apprécieront…
    Sympa aussi de ternir la probable (mais pas encore certaine) victoire de Contador dans un Giro très dur par un « sans éclat particulier ».
    Tu nous avais habitué à plus d’enthousiasme et de respect pour les coureurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. ni-kho
    Soumis le 1 juin 2008 à 7:05 | Permalien

    Je me demande quels auraient été les résultats de Contador l’année derniere ou Di luca a quant meme dominé outrageusement son sujet (!!!!!!????) et ou a la grande époque de Basso qui lui avait écrasé tout ses adversaires tellement il etait (!!!!!????) puissant et efficace et trop dominateur

    C’est quant meme dommage autant de suspicion et de doutes dans ce superbe sport !!!!!

    ….dans quels état certains coureurs ont mis ce sport !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. Tiphaine
    Soumis le 1 juin 2008 à 12:03 | Permalien

    Savoir lire c’est bien, comprendre ce qu’on lit c’est encore mieux.
    Ca évite notamment pas mal de problèmes de communication entre émetteurs & récepteurs.

    Vous avez déjà pédalé dans le sable avec votre vélo ? Non ?
    Eh bien Contador c’est ce qu’il fait. Un entraînement infaillible pour être au top le moment venu & en toutes circonstances.

    L’eau bénite c’est pas mal non plus. Le hic, c’est de trouver un bénitier suffisament grand pour y plonger la bête (homme + machine). Si y’a 1 cm carré qui en réchappe c’est fichu… Donc pas de bénitiers modernes rikiki ; prospecter plutôt dans les campagnes reculées, du côté des églises qui ne payent pas de mine, là se trouvent les grandes cuves romanes, carolingiennes, etc.

    Qu’est ce vous croyez ? Des secrets ancestraux de coureurs ça !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. Bark
    Soumis le 1 juin 2008 à 3:57 | Permalien

    Patrick,
    tout le monde aura compris en lisant ton post que tu penses que Contador ment sur sa préparation.
    Je suis content de sa victoire sur le Giro, rien qu’à penser au mal que celà fait à certains. Je rappelle que certains ici avaient annoncé que le CONI avait des preuves et qu’il ne pourrait pas courir le Tour. Il a couru …et gagné le Giro.
    Sa victoire est sans éclat et lui même le reconnait « Ce n’est pas mon style et ça ne m’a pas spécialement plu de courir comme ça. Mais je n’avais pas trop le choix, je manquais de préparation. Je suis et reste un coureur offensif. Je n’ai pas dominé mes adversaires et j’ai dû m’adapter différement à la course.  » L’Equipe du 1/6/2008

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. ni-kho
    Soumis le 1 juin 2008 à 4:57 | Permalien

    Bruynel et Puertador mettent la pression sur ASO maintenant…tu m’etonnes :

    « Des actes plutôt que des faits, j’espère que l’organisateur du Tour(ASO) a pris acte de la formidable prestation d’Astana. J’espère qu’ASO a vu le comportement professionnel d’Astana durant toute la saison »

    Cette victoire changera t’elle la donne ???..terrible suspense !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  17. Testocarbone
    Soumis le 2 juin 2008 à 5:46 | Permalien

    « je suis content de sa victoire sur le Giro, rien qu’à penser au mal que celà fait à certains ».
    Le mal que peut provoquer cette victoire de Contador chez les tenants d’un cyclisme propre, réjouit Bark.
    Rien ne ressemble plus à cette phrase que la définition de la perversité.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!