Le point sur le Giro

Après la journée de repos hier, c’était un jour important sur le Giro aujourd’hui avec la tenue du premier clm individuel du côté d’Urbino. Au final, victoire de l’Italien Bruseghin, ancien champion d’Italie du chrono et donc un rouleur confirmé. Ce dernier s’impose sur la révélation du jour, celle d’Alberto Contador, pourtant discret jusqu’ici. L’Espagnol aurait-il caché son jeu ? Chose certaine, pour faire 2 d’un tel chrono, il fallait être en bonne condition et Contador a prouvé aujourd’hui qu’il faudra compter sur lui dans la montagne toute proche. Il est désormais le premier favori au général, à environ 7 minutes du maillot rose toujours détenu par Visconti.

Troisième du chrono, l’Allemand Kloden, ce qui donne à l’équipe Astana de belles cartes à jouer au niveau tactique dans la montagne. L’Allemand est également en bonne condition mais ca, on savait depuis la Romandie.

Derrière, plusieurs bons grimpeurs ont su limiter les dégâts. On pense en premier lieu à Simoni, étonnant 10e du chrono et qui perd moins d’une minute sur Contador dans l’affaire. Savoldelli, Menchov et Leipheimer (un autre Astana!) ont aussi très bien limité les dégâts et préservent leurs chances au général, rendant la course encore très ouverte.

Pour Ricco et DiLuca, l’addition est plus lourde, environ 2 minutes sur Contador, mais on ne peut pas dire ce soir qu’ils ont perdu la course. Bons grimpeurs, Italiens (ce qui est toujours un avantage en Italie!), durs au mal, on est convaincu qu’ils vendront chèrement leur peau.

Bref, personne n’a encore perdu ce Giro et personne ne l’a gagné non plus. Ca se décantera dans les prochains jours avec 2 étapes musclées en montagne.

On vous propose enfin une petite mise à jour du pool de cyclisme avec les résultats du Giro jusqu’au premier jour de repos. Le classement général continue de se resserer!

67 Commentaires

  • alain39
    Soumis le 21 mai 2008 à 4:45 | Permalien

    Je partage entièrement l’analyse de Laurent.
    Si personen n’a gagné cela s’annonce toutefois plus difficile pour the Killer et Ricco dans une moindre mesure pour ce dernier.
    Globalement à l’exception de Simoni et Contador (pour ce dernier ce n’est même peut être plus vrai tant il a de bons résultats en chrono depuis le dernier tdf) les rouleurs occupent les 1er places avec des écarts réduits.
    Une seule certitude, the killer semble moins tranchant que l’an dernier et surtout il montre des signes de faiblesse dans les montées. Pensez donc que sur la 1er montée de ce chrono (entre le pointage intermédiaire 1 et le 2 soit un peu plus de 10 km)il perd plus de 1 minute.
    Contador semble impérial car n’oublions pas qu’il est grimpeur avant tout et le voila cependant placé avant ses concurrents et ce bien avant la 1er étape de montagne.
    Maintenant reste à Bruyneel de bien définir la tactique de course car il serait peu opportun de prendre trop tôt le maillot rose avec le risque d’une coalition italienne. Aussi lors des 2 prochaines étapes de montagne Contador devrait plutôt tempérer et suivre les 1er sans rechercher à creuser les écarts.
    Quoique avec Leipheimer et Kloden à ses côtés il pourrait peut être prendre ce risque et assommer la course dès les 1er étapes de montagne.
    A suivre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 21 mai 2008 à 8:17 | Permalien

    a noté que ricco a chuté pdt le chrono, avec une perte d’environ 30 secondes (peut être plus), ce qu’il l’airait placé autour de la 14e place à slt 1’30 » du vainqueur.

    C’est ce qui s’appelle une progression étonnante par rapport à l’an dernier.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 21 mai 2008 à 8:20 | Permalien

    a noté une nouvelle affaire de dopage au portugal, suite à une perquisition au sein des locaux de l’équipe LA-MSS, auteur d’un mois de mai etourdissant.

    triplé au tour des asturie, au gp paredes, et victoire a la subida al naranco.

    la-mss est l’équipe de vicioso, zaballa.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry
    Soumis le 21 mai 2008 à 9:02 | Permalien

    Grande performance de Contador. Un niveau auquel il nous a habitué depuis 18 mois. Clair ou pas, il est vraiment l’homme à battre depuis Paris- Nice 2007.

    Les CLM illustrent toujours des cas suspects et parmis ceux -ci , notons les performances de Salvodelli et Bosisio de chez LPR, qui, comme le soulignait bien et franchement Kloden, sont sujets de bien peux de tests, tout comme ces CSF groupe navigare que je vois fréquement dépasser le peloton qui roule à fond de train. Savoldelli, par exemple, ne roule plus à un tel niveau depuis quelques années , hors du Giro. Les italiens ont beaucoup de soutien familial dans leur pays.

    Il faut souligner cette sortie de Kloden parce qu’il est très rare qu’un coureur soulève aussi franchement (tout en évitant d’être sujet de poursuites) ses soupçons concernant d’autres coureurs du peloton. Certains diront qu’il veut se venger de l’attention négative qu’il a reçu pendant la dernière année, mais quand même, il aurait pu choisir l’omerta.
    Ces propos sont tout à fait exacts et vérifiables dans le cadre de la course. A t-il été l’objet de réactions négatives le lendemain dans le peloton ?… Il ne semble pas. Surement parce qu’une majorité de coureurs pensent comme lui.

    Di Luca n’est pas encore battu, il gère bien ses pertes. Ricco me paraît transformé cette année… un peu trop. Il est toujours aux avant postes. Sera t-il brûlé avant la montagne ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • FrdG
    Soumis le 21 mai 2008 à 1:33 | Permalien

    Sur le fil de course du Giro ce matin:

    « INFO TOUR DE FRANCE : L’Espagnol Alejandro Valverde (Caisse d’Epargne) a effectué un stage de trois jours dans les Pyrénées qui l’a vu grimper les cols d’Aspin, de Peyresourde et de Hautacam. L’Espagnol était accompagné d’Oscar Pereiro, le vainqueur du Tour de France 2006, et David Lopez. « 

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 21 mai 2008 à 2:29 | Permalien

    Personnellement, je trouve Ricco très convaincant, ainsi que Di Luca et Simoni à un degré moindre. Avec Contador, je vois là un quatuor de choc pour les pentes raides qui attendent les coureurs. Piepoli devrait jouer son rôle, et je pronostique un effondrement de Klöden.
    Espérons que la météo n’ampute pas les Dolomites, parce que le spectacle s’annonce magnifique…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 22 mai 2008 à 2:02 | Permalien

    Ne pas oublier que Contador n’est pas un manchot en contre la montre…au debut de sa carriere pro il a ete champion national du contre la montre..c’est pas mal…il a aussi des belles places a son palmares…..meme si je mets un doute sur ses performances, il faut reconnaitre ses multiples talents !

    Pour Ricco, apres cette fin de semaine on verra bien si il ne s’est pas grillé….Di Luca fait une course intelligente, il sera tres fort la derniere semaine….quant a Simoni ???? absent depuis le debut, il n’est plus tout jeune !!!!…est ce la fin ?????….que de suspense cette année…ce Giro est vraiment interessant

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 23 mai 2008 à 12:34 | Permalien

    Ainsi donc Vino n’a pris qu’un an de suspension, et Kasheschkin rien du tout, alors qu’ils ont été tout simplement pris positifs à un contrôle. Une priorité de la lutte anti-dopage serait d’oeuvrer pour que la justice soit rendue par une instance internationale de l’UCI et non par les fédérations nationales. Qui peut contester cela: les coureurs d’une même course soumis aux mêmes règles? Voilà un point sur lequel on aimerait entendre monsieur laporte.

    Quant au contre-la-montre du Giro, on doit toujours garder à l’esprit qu’un chrono couru à 40 km/h est très différent d’un chrono couru à 50 km/h. Je suis personnellement un défenseur des étapes de montagne très dures, et elles arrivent à partir de demain en espérant que la météo ne les amputent pas. Mais parce que je crois que le vainqueur d’un grand tour doit se dégager par delà toutes les difficultés (non excessivement dangereuses) du cyclisme, je trouverai opportun qu’on y trouve des chronos complètement plats et pourquoi pas très longs. Comme Valence – Marseille par l’autoroute. Et pourquoi pas aussi le Galibier entier contre-la-montre (depuis la Vallée de la Maurienne), avec ouverture à tous les amateurs le matin de l’épreuve. La fête du vélo, quoi…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 23 mai 2008 à 9:55 | Permalien

    Simoni a fait un super chrono, je suis sur qu’il sera present, j’ai plus de doutes concernant di luca

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 23 mai 2008 à 10:25 | Permalien

    A Testocarbone.
    J’ai regardé le « reportage Gerolsteiner », sans parti pris, juste la curiosité, ne détestant habituellement pas le vélo vu de l’intérieur ou par un autre bout de la lorgnette.
    Celui-ci m’a un soupçon … ennuyé …, je ne sais pas, comme un sentiment de superficialité. Bon.
    La seule chose qui m’a fascinée tout du long, c’est cette capacité qu’ont ces gars à penser encore et toujours à soi, encore et toujours au vélo, encore et toujours à la performance. Tu l’as pas, t’es destiné à être un looser, comme il dit Patrick B, même si t’as le moteur. Mais je rencontre de sacrés loosers quand même … Et puis cette séance des sprinters dans la circulation routière !
    J’ai cru comprendre que ton activité professionnelle a souffert de la concurrence de ce truc. Personnellement je n’aurais pas détesté un reportage d’investigation sur le thème que tu as indiqué. De mon point de vue qui ne vaut pas grand chose, tu peux effectivement être chagrin. Amicalement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Flos
    Soumis le 25 mai 2008 à 12:25 | Permalien

    Et voila, Contador a pris le maillot rose sur le Giro. Bon il ne voltige pas, ne fait pas d’éclat mais est solide, surtout sans super préparation.
    Apparemment, les alpes lui conviennent mieux que les cols trop pentus des Dolomites…
    Je pense que les Astana vont maintenant défendre le maillot jusqu’au bout et Kloden qui a tout perdu va se mettre au service de Contador etensuite essayer de remporter le dernier CLM.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 25 mai 2008 à 2:01 | Permalien

    Hormis lui-même et son entourage, personne ne connait la préparation de Contador pour le Giro, et il est illusoire de raisonner à partir de ses propos et de ceux de Bruynel. Il suffit de se rendre à la coursette de son village pour se rendre compte à quel point un grand nombre de cyclistes peut dissimuler jusqu’au ridicule son niveau d’entrainement. A ce niveau, il est d’ailleurs amusant de constater que la finalité des discussions de comptoir d’après-course est la démonstration de la supériorité de potentiel, pour ne pas dire génétique.
    De l’étape d’aujourd’hui, avec une arrivée dans des pourcentages tels que la course se réduit à une comparaison de rapports puissance/poids, il est intéressant de constater que les tous meilleurs grimpeurs de l’élite internationale ont des niveaux d’une proximité extrêmement serrée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bark
    Soumis le 25 mai 2008 à 3:52 | Permalien

    On n’a toujours pas vu le train Astana qui allait tout cadenasser. Et Contador qui allait survoler les débats. La 3e semaine donnera peut-être raison à certains sur LFR qui sont silencieux pour l’instant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ronald M
    Soumis le 25 mai 2008 à 6:58 | Permalien

    Si Contador gagne l’étape du Plan de Corones, on va pouvoir se régaler, héhéé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 26 mai 2008 à 12:16 | Permalien

    Oui, j’ai noté la même chose, Bark, et je n’ai pas fait exprès : quel scandale tout de même ces Kloden, Savoldelli, et bien sûr ce Contador, qui montent 2 km/h plus vite que les autres, qui eux pourtant se déhanchent … et tu as forcément noté qu’ils ne respirent que par le nez, ce qui est la preuve scientifique, et l’adjectif est pesé, d’un dopage largement supérieur à celui de leurs adversaires. Et s’ils n’ont pas passé la ligne sur la roue arrière, c’est que quoiqu’on en dise, Bruynel est un type très bien élevé. Manquerait plus qu’on voit ces gars sur les routes françaises ! …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 26 mai 2008 à 1:54 | Permalien

    Ces 2 dernières étapes ont permis à Contador de prendre le pouvoir sans pour autant dominer.
    Le hic ce sont les 2 victoires d’étape de Sella dans des circonstances étranges.
    Faire 2 numéros, 2 jours de suite ne peut qu’éveiller les soupçons. A cela ajoutez les propos de Kloden sur les équipes plus contrôlées que d’autres et le scandale au Portugal qui implique des puertistes et vous conviendrez que la période est quelque peu trouble.
    Franchement,personne ne peut dire le contraire, il y a quelque chose de louche dans les envolées de sella notamment après des échappées de longue haleine.
    Contador semble jouer à l’économie car à l’écran rien dans son faciès ne laisse transparaitre une souffrance énorme. Il suit sans se mettre dans le rouge et décroche dans le dernier km pour perdre une poignée de secondes sans jamais pour autant se désunir.
    A ce petit jeu il réussi à gérer son avance acquise dans le chrono.
    Il est dans son intérêt de ne pas écraser les italiens au risque de se voir victime d’une entente entre équipes italiennes. Les Bobet, Anquetil, Fignon, Roche, Hinault ont tous connus cela et c’est un élément important à ne pas sous estimer. D’autant plus lorsque l’on ne court pas pour une équipe italienne.
    Si Contador doit frapper fort il le fera en fin de giro histoire de marquer son empreinte.
    A suivre

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 26 mai 2008 à 3:54 | Permalien

    Très bon article de cyclismag sur l’équipe CSF Group Navigare.
    Eux aussi s’étonnent des résultats phénoménaux de cette équipe continentale.
    Outre la victoire de Sella dimanche,Domenico Pozzovivo a offert le doublé à son équipe, après avoir été le plus rapide du groupe des favoris dans la montée finale… Oui vous lisez bien.

    Une équipe qui n’a pas signé la charte UCI par ailleurs.

    A cela, ajoutons les remarques de Kloden et nous avons une idée de l’ambiance qui règne sur ce giro.

    Autre fait notable, sur ce giro le retour des écarteurs de nez.
    Ca rappelle farouchement le début des années 90 avec Bugno et bon nombre d’italiens et espagnols dominateurs qui arboraient ce petit ustensile.
    Etonnant quand on sait que l’écrasante majorité des coureurs respire par la bouche.
    Les cadences de pédalage de Contador ne sont pas pour nous rassurer totalement tant elles sont largement supérieures à celles de Di Luca et Ricco dont on peut pourtant louer la souplesse.
    Intéressant à suivre avec la plus grande attention.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry
    Soumis le 26 mai 2008 à 8:40 | Permalien

    Je vous l’avais noter la semaine dernière mais là, ils ont vraiment exagéré. Les performances de Sella ce week end rendent les performances de grands dopés du passé bien ordinaire. Les chiffres de samedi illustrent bien l’ampleur du désastre. Même dimanche , il a monté 7 secondes plus vites que les grands qui se battaient pour le maillot rose,après deux jours d’échappée épique en montagne. Un mot : RIDICULE. J’avais un certain malaise à regarder ce cirque. J’en ai profiter pour expliquer à ma fille de 8 ans que certains coureurs trichent pour gagner. La vraie vie quoi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 26 mai 2008 à 10:06 | Permalien

    De mon côté j’ai bien fait la leçon à mon fils pour qu’il ne se hazarde surtout pas sur un vélo car c’est dangereux pour la santé.
    Pour info Sella est actuellement meilleur temps sur le chrono. Sella ou le nouvel Ugrumov de la dope.
    D’accord avec Thierry cela devient ridicule.
    il est clair que nous avons avec cette équipe un réel souci qu’il va falloir régler surtout si on se réfère au palmarès de Sella qui est fin comme une aiguille.
    En 4 ans il n’avait jamais gagné une quelconque grand épreuve et aujours’hui il se balade littérallement.
    Pensez donc, hier il a passé tous les cols en tête oui vous lisez bien. Une performance à la Virenque, ou encore à la Chiappucci et hop il remet ca le lendemain.
    La veille lors de la dernière montée après une échappée fleuve il développait encore 405 watts. Excusez du peu.
    Nos amis de Cyclismag ne peuvent retenir certains commentaires aigre doux tant il est flagrant que cette équipe ne semble pas à la même enseigne.
    Encore 2 étapes comme ca et il va finir par gagner le giro ou a tout le moins accrocher le podium.
    Forza italia

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 26 mai 2008 à 4:27 | Permalien

    Sella !!! dommage !!!!…et son equipe, sans commentaires !

    Pour moi je note la difference de niveau de Di Luca.
    Par rapport a l’annee precedente, quels changements !!!!…il ne decole plus en montagne, ses attaque « de killer » sont beaucoup moins terrassantes..et il a un visage qui souffre et qui change de couleurs !…sa fait du bien a voir !!!!!

    Enfin et depuis longtemps je m’etonnes de re-voir les gars s’ecrouler une fois la ligne passee…au clm d’aujourd’hui, Pellizotti etait a ramasser !!!!….

    ENFIN, il semble que les comportements changent !!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 26 mai 2008 à 4:32 | Permalien

    « toute mon équipe ME COUTE l’équivalent de ce que touche le seul Levi Leipheimer troisième leader chez Astana » :

    Voila la terrible et impressionnante declaration de Bruno Reverberi, manager de Sela et de sa dream Team au soir de la première victoire de Sella….

    je me demande de quoi il parle ce brave homme !!!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ricou
    Soumis le 26 mai 2008 à 8:41 | Permalien

    Toute son équipe et TOUS SES PRODUITS, lui coute probablement moins cher que ce que la publicité que lui a rapportée Sella ces trois derniers jours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 27 mai 2008 à 1:50 | Permalien

    Personnellement, je ne suis pas surpris par les performances d’Emmanuelle Sella qui démontre des qualités impressionnantes d’attaquant et de grimpeur depuis plusieurs années sur le Giro, malgré quelques chutes très malvenues. Il en est de même pour son équipe, auparavant Panaria et Selle Italia (voir par exemple les perfs passées de Perez-Cuapio). Et j’affirme que tout ceux qui clament leur étonnement ne suivent tout simplement le vélo que de loin et par les projecteurs portés sur quelques stars, que cet étonnement est surtout de l’ignorance, qui plus est lorsqu’ils sont alimentés (avec assurance) par des arguments peu fiables sur les puissances développées.
    En revanche, je ne voyais pas Pelizotti aussi bien, même si lui aussi a déjà un beau passé.
    Quant au dopage, je ne vois pas comment on peut affirmer que parmi les dix premiers du classement général certains sont plus ou moins dopés que d’autres.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 27 mai 2008 à 5:07 | Permalien

    Ainsi donc, Laurent, après avoir été mis en étude pour modération, tu as rejeté mon dernier message. C’est ton site, c’est ton droit. A la réflexion, je désaprouve sur le fond comme sur la forme, car je le trouve courtois bien qu’il apporte la contradiction. Je vous laisse donc sur le consensus autour de la position d’Alain, à mon sens très loin des réalités et de toute logique. Je t’autorise un petit triomphe, alain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 27 mai 2008 à 5:10 | Permalien

    Patrick, peut-être que tu peux reformuler ? Si tu en as l’envie, et aussi le temps.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 27 mai 2008 à 5:38 | Permalien

    En résumé, enfermons tous les vainqueurs, ces insolents, en prison, et habillons leurs adversaires moins fringants en premiers communiants. Les choses sont tellement simples. Et hop.
    Voilà qu’on découvre la CSF Navigare … est-ce que Patrick, et moi-même, Bark aussi, entre autres, n’avions pas émis quelques réserves quant à « l’exclusion exclusive » de la seule Astana ? D’aucuns nous avaient alors taxés de « supporters de dopés », d’inconscients, de « pro-dopage », si ma mémoire est bonne.
    Tiens, la vindicte d’hier a délaissé ses cibles d’alors, les diables Contador et Bruynel, pour une nouvelle, Sella, son équipe, et son directeur sportif. Mais vindicte et jugement sentencieux toujours je lis …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 27 mai 2008 à 9:04 | Permalien

    Malheureusement je ne retire aucune satisfaction et encore moins un quelconque triomphe (le terme ne me semble d’ailleurs pas très approprié) à constater que mes commentaires sont partagés par d’autres lecteurs.
    C’est plutôt tout le contraire, je préfererais être le seul à mettre en doute les résultats de l’équipe CSF ce qui démontrerait que je serai le seul victime d’une paranoïa combinatoire.
    Un coureur de second rang qui en 3 jours se permet de gagner 2 étapes de haute montagne et de faire second d’un chrono en côte ne peut que nous rappeler les meilleures heures des Ugrumov (celui du tdf 94) et autres coureurs des années 90 qui d’un coup se permettaient de façon impromptue de faire des coups d’éclats dignes des plus grands champions pour aussitôt retomber dans un certain anonymat et laisser la place à d’autres météorites.
    Seul Merckx au sommet de sa gloire enchainait de telles performances et on appelait ca le cannibalisme et la gazetta dello sport aurait titré un « merckxissimo » pour saluer de telles performances.
    Je laisse le soin aux sceptiques de se pencher sur le palmarès du susdénommé Sella et de nous dire ce qui jusque là laissait présager de tels exploits.
    Il est étonnant de constater combien les journalistes sont peu enclin à s’extasier devant les exploits de Sella, même les italiens qui restent assez modérés.
    A en croire leurs écrits Plasthmatic et Patrick B ont très certainement insrits Sella dans leur liste pool du cyclisme!!!!!
    Un tel grimpeur n’a pu échapper à leurs talents de fins observateurs du cyclisme moderne. Pour ma part j’avoue mon erreur.
    Enfin, les dérives de cette équipe ne viennent en aucun cas nous faire changer d’avis sur d’autres équipes au passé chargé et dont les coureurs sont des puertistes lavés de tous soupçon par une justice espagnole pleine de bienveillance à l’égard de ses champions.
    Ce sont également les patrons de Astana qui viennent de faire blanchir Kashechkin et ont obtenu une suspension de 1 an au profit de Vino.
    Aussi permettez moi de ne pas partager la béatitude de certains lecteurs et de ne pas m’extasier à la façon d’un Patrick Chene sur les exploits ubuesques de coureurs dont les fessiers sont de vastes champs d’entainements pour des tireurs de « fléchettes » en tous genres.
    A bientôt.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bikelarue
    Soumis le 27 mai 2008 à 10:02 | Permalien

    Incroyable ce Sella, il gagne en écrasant les adversaires. Trop allumé pour les battres de manière plus juste.

    Vraiment ces mecs vont réussir à tuer leur sport.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 27 mai 2008 à 12:16 | Permalien

    Quels écrits? Tout est là, oui, TOUT!

    Et je réaffirme que ceux qui découvrent Sella, Pozzovivo, Perez-Cuapio et leur équipe ex-Panaria et ex-Selle Italia sont des ignorants des choses du cyclisme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 27 mai 2008 à 12:46 | Permalien

    Pour être un fin observateur du cyclisme, cher Alain, il faudrait que je lise régulièrement du vélo, que j’en visionne, etc … Perdu.
    Et puis personnellement je n’ai choisi personne pour le pool, donc pas Sella, pour cause de non participation … Plasthmatic n’est pas joueur, pas un passionné de vélo, juste intéressé. Et praticant régulier. Vive la montagne au petit matin …
    Ah oui, je pense comme toi au moins un truc, très sérieusement : la comparaison entre les perfs de Sella et Ugrumov est très adéquate. Bien trouvé. Et c’est sans ironie, je répète.
    Simplement j’ai rappelé que la cible unique a été Contador et Cie pendant longtemps, et, oui, j’étais très sceptique sur la question.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bark
    Soumis le 27 mai 2008 à 1:12 | Permalien

    Après « la fréquence d’accélération » sur le Tour 2007 comme preuve de dopage, Alain invente « la fréquence de pédalage ». Contador prouve sur le Giro qu’il n’a pas volé le Tour. Sans préparation, il est pour l’instant en rose après les étapes les plus difficiles. Maintenant il va affronter la coalition des italiens, même Arsmtrong n’avait pas été à pareille fête. Je suis surpris de voir les amateurs de cyclisme cautionner la tricherie. Dans tous les sports, cette coalition serait considérée comme une fraude mais là, il s’agit de Contador. Sa victoire ne sera que plus grande. Vu les limites de ses coéquipiers, on aura donc Contador contre le reste du monde. Sans compter ceux qui vont soutenir de tout leur coeur cette honteuse coalition.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 27 mai 2008 à 2:49 | Permalien

    Plasmathic
    Personnellement, comme similitude avec le profil d’Emmanuelle Sella, je verrais plutôt celui de Thierry Claveyrolat que celui de Piotr Ugrumov: gabarit, qualités d’attaquant, grimpeur endurant, début de carrière prometteur freiné par des chutes, efficacité augmentée dans les courses de son pays et même de sa région, etc…
    Sans être dupe de quoi que ce soit, il y a quand même quelque chose de naturel à voir de petits gabarits devant sur des pentes très raides.

    Bark
    Attends quand même de voir la coalition à l’oeuvre avant de la dénoncer. Contador contre le reste du monde, tu y vas fort. Bien que Contador se pose maintenant logiquement en favori.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 28 mai 2008 à 10:37 | Permalien

    « Et je réaffirme que ceux qui découvrent Sella, Pozzovivo, Perez-Cuapio et leur équipe ex-Panaria et ex-Selle Italia sont des ignorants des choses du cyclisme. »

    mince alors!!! sella ça me dit vaguement quelque chose mais alors les autres…
    c’est qui? ils marchent sur le giro et deviennent connus? ils font un coup à la rumsas-soler?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 28 mai 2008 à 12:24 | Permalien

    Julio Alberto Perez-Cuapio a gagné trois très belles étapes de montagne du Giro par le passé, à la pédale, plus des places d’honneur (superbe image lors de l’échappée de l’étape mythique du Lavaredo en 2007: http://www.youtube.com/watch?v=swZEADJIk8k&feature=related ) et le GP de la montagne en 2002. Ce n’est pas rien.
    L’équipe (auparavant Panaria et Selle Italia) a terminé deux fois troisième, trois fois cinquième, une fois sixième et une fois septième au classement par équipes du Giro. Cela démontre une grande présence dans les étapes de montagne.
    Domenico Pozzovivo est depuis tout jeune un des plus grands espoirs grimpeurs du cyclisme italien. Né en 1982, il parvient à maturation et la deuxième place à la pédale de ce grimpeur de poche au Fedaia est dans l’ordre des choses.
    L’équipe a possédé aussi Laverde (une victoire d’étape au Giro 2007), Baliani, Lanfranchi et Figueras, auteur de nombreuses places d’honneur sur des étapes difficiles.
    Né en 2001, Emanuele Sella crève l’écran des belles étapes du Giro depuis son arrivée tonitruante en 2004: http://www.eurosport.fr/cyclisme/tour-d-italie/2004/story_sto591160.shtml
    Pour voir tout cela, il faut sortir des projecteurs du star système et notamment de l’hyper-exposition du Tour de France, lequel n’a jamais invité cette équipe lui préférent l’inexistence d’équipes françaises tel Agritubel qui en sont réduites à essayer de se montrer par des coups de loin sur des étapes sans difficulté.
    Oui, Toutouille, je pense que marcher sur le Giro, c’est marcher dans ce qu’il se fait de plus difficile en matière de cyclisme.
    A bout d’arguments, plutôt que reconnaitre son manque de connaissance, de nombreux commentateurs de ce site ont déjà hurler au dopage. Il est tout à fait possible qu’ils le soient. Mais pourquoi eux plus que les autres?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 28 mai 2008 à 1:42 | Permalien

    Enfin coalition c’est un bien grand mot venant de Simoni et Ricco, ils sont Italien mais tout de meme !!!…
    Ces gars la ont trop d’égo pour donner a l’autre le moindre avantage…..en plus avec le dernier contre la montre, il faudrait mettre Contador a 4 ou 5 minutes minimum…pas infaisable bien sur mais encore faut il en avoir les moyens !!!!

    Quant a Sella, il est reconnu depuis son passage pro comme un excellent grimpeur, mais trop mediocre hors montagne….je me souviens d’article sur velomagazine il y’a 2 ou 3 ans…a cette epoque il n’arrivait pas a monter sa puisance suffisament…..a voir ses résultats, il a trouvé une solution !!!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 28 mai 2008 à 1:48 | Permalien

    En tout cas je note que niveau grimpeur, il semble que le petit Rujano revienne en forme !!!! Classé dans les meilleurs dans ce giro en montagne !!!!…6eme a corones, 4eme a Val di Fiemme…le Colombien semble avoir retrouvé l’envie de faire du vélo !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 29 mai 2008 à 12:18 | Permalien

    Un nouveau message vient de m’être éliminé. Ca m’ennuie notamment parce que ça perturbe mes echanges avec les autres commentateurs. Je le relivre. Par ailleurs, je remarque que plus de la moitié de mes messages sont dans un premier temps placés en quarantaine sous la raison « en cours de modération ».

    Voici donc le message qui avait été écrit en réponse à Toutouille:

    #
    Patrick B
    Soumis le 28 mai 2008 à 12:24 | Permalien
    Votre commentaire est en cours de modération.

    Julio Alberto Perez-Cuapio a gagné trois très belles étapes de montagne du Giro par le passé, à la pédale, plus des places d’honneur (superbe image lors de l’échappée de l’étape mythique du Lavaredo en 2007: http://www.youtube.com/watch?v=swZEADJIk8k&feature=related ) et le GP de la montagne en 2002. Ce n’est pas rien.
    L’équipe (auparavant Panaria et Selle Italia) a terminé deux fois troisième, trois fois cinquième, une fois sixième et une fois septième au classement par équipes du Giro. Cela démontre une grande présence dans les étapes de montagne.
    Domenico Pozzovivo est depuis tout jeune un des plus grands espoirs grimpeurs du cyclisme italien. Né en 1982, il parvient à maturation et la deuxième place à la pédale de ce grimpeur de poche au Fedaia est dans l’ordre des choses.
    L’équipe a possédé aussi Laverde (une victoire d’étape au Giro 2007), Baliani, Lanfranchi et Figueras, auteur de nombreuses places d’honneur sur des étapes difficiles.
    Né en 2001, Emanuele Sella crève l’écran des belles étapes du Giro depuis son arrivée tonitruante en 2004: http://www.eurosport.fr/cyclisme/tour-d-italie/2004/story_sto591160.shtml
    Pour voir tout cela, il faut sortir des projecteurs du star système et notamment de l’hyper-exposition du Tour de France, lequel n’a jamais invité cette équipe lui préférent l’inexistence d’équipes françaises tel Agritubel qui en sont réduites à essayer de se montrer par des coups de loin sur des étapes sans difficulté.
    Oui, Toutouille, je pense que marcher sur le Giro, c’est marcher dans ce qu’il se fait de plus difficile en matière de cyclisme.
    A bout d’arguments, plutôt que reconnaitre son manque de connaissance, de nombreux commentateurs de ce site ont déjà hurler au dopage. Il est tout à fait possible qu’ils le soient. Mais pourquoi eux plus que les autres?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 29 mai 2008 à 12:25 | Permalien

    Un nouveau message vient de m’être éliminé. Ca m’ennuie notamment parce que ça perturbe mes echanges avec les autres commentateurs. Par ailleurs, je remarque que plus de la moitié de mes messages sont dans un premier temps placés en quarantaine sous la raison “en cours de modération”.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 29 mai 2008 à 2:09 | Permalien

    Qelle solution sella a trouvé pour améliorer autant sa puissance telle est la question.
    En effet, après 4 années de professionnalisme son palmarès était bien maigre et ses victoires en haute montagne inexistantes.
    Eh hop, du jour au lendemain le voilà qui caracole et se permet sur l’étape de dimanche de passer tous les cols en tête. Il est en train de survoler le classement du meilleur grimpeur avec 127 points au compteur, le 2eme en a 28. Oui vous lisez bien, c’est effarant.
    Par ailleurs, après une relecture a froid des commentaires je trouve que certains se réfugient rapidement derrière des formulations toutes faites et péremptoires. Traiter ses contradicteurs d’ignorants me semble pas faire avancer les choses et ce notamment sur un site fréquenté par des fans de ce sport qui sont loin d’être des béotiens en matière de cyclisme.
    j’aurai préféré un argumentaire plus construit avec des éléments qui auraient permis aux « défenseurs de CSF » de nous expliquer pourquoi les résultats de Sella ne les étonnent pas. Car sur ce dernier point je dois bien avouer mon incapacité à formuler une quelconque bonne analyse.
    Ce n’est peut être que partie remise.
    Ciao

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 29 mai 2008 à 5:29 | Permalien

    Personnellement, j’ai décidé il y a plusieurs semaines de ne plus débattre avec toi, alain, parce que tu fais systématiquement tenir à tes contradicteurs des propos et des positions qu’ils n’ont pas tenus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 29 mai 2008 à 8:45 | Permalien

    @ patrick
    Ecrire sur un site de débats et renoncer à tous débats est une position d’équilibriste peu tenable.
    Il faut, tout comme le fait Laurent, respecter les différences et essayer de comprendre l’argumentaire des autres surtout lorsqu’un « collègue » met en doute notre analyse.
    A quoi bon inonder le site de messages si c’est pour refuser tout échange et camper sur ses positions.
    Je ne trouve pas cette attitude très constructive notamment lorsqu’elle émane d’un lecteur qui depuis des années multiplie les interventions et qui indéniablement occupe une place privilégiée au sein de ce site.
    Ceci étant, merci d’avoir rappelé à notre mémoire la victoire de Sella sur le giro 2004, qui effectivement avait échappée à ma mémoire. Toutefois, force est de constater que depuis les résultats étaient plutôt aux abonnés absents.
    Qui plus est, ce qui m’étonne ce ne sont pas tant les victoires mais plus la façon dont elles ont été acquises. Un coureur ne peut pas mener 2 jours de suites des raids au long cours en montagne pour ensuite le 3 eme jour faire 2 d’un chrono.
    Désolé de ramener le spectre du dopage, mais les expériences du passé nous rappellent que bien souvent de tels exploits avaient des explications très pharmacologiques.
    Le dernier scandale au Portugal est la pour nous le rappeler avec une équipe continentale qui multipliait les victoires (voir même les triplés) en ce début de saison. Depuis une enquête policière est malheureusement venue ternir le tableau et les matériels et produits saisis ne font pas grand mystère des pratiques en cours au sein de cette formation.
    Juste une question qui avait Sella, Pozzovivo dans son pool du cyclisme?????????
    Une réponse à cette question vaut plus que tous les longs discours.
    Enfin, personnellement je ne considère pas le giro comme la plus difficile course du calendrier et si tel était le cas le palmarès du tdf devrait être composé d’italiens qui trustent les victoires au giro et ce depuis 1996. La difficulté d’une course ne se juge pas à son seul parcours mais plus sur les participants et la façon de courir.
    Souvent sur le giro la bagarre se limite à une course de côte. Le tdf est plus une course d’usure et donc très différente et requérant des qualités physiques différentes.
    On ne peut comparer ces 2 courses mais seulement reconnaitre leurs différences.
    Ciao.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 29 mai 2008 à 9:33 | Permalien

    Tu apportes une nouvelle fois de l’eau à mon moulin, et à plusieurs reprises…
    mais je renonce à précéder chacune de mes réponses à tes messages d’un éclaircissement sur ce que j’ai réellement écrit auparavant par rapport à ce que tu dis que j’ai écrit. Donc, je renonce à répondre.
    Merci pour le mot « innonder ».
    Des faits que le pool est constituée des seules plus grandes courses du calendrier (ce que je ne reproche pas à son organisateur), et du très grands nombre de points attribués à chaque joueur (à mon sens c’est une erreur, mais mon appréciation est subjective), il était très difficile de prendre des coureurs d’une équipe qui ne participe qu’à quelques-unes de ces courses. J’affirme que Sella était cependant dans mes petits papiers, et à un degré moindre Pozzovivo et Perez-Cuapio qui m’avait impressionné notamment lors de sa victoire à Val Gardena.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 29 mai 2008 à 10:40 | Permalien

    J’avoue être dans la confusion quant à ton renoncement à expliquer tes messages.
    C’est un paradoxe à éclaircir.
    Mes messages ne font que reprendre tes termes et quand tu écrits « Et je réaffirme que ceux qui découvrent Sella, Pozzovivo, Perez-Cuapio et leur équipe ex-Panaria et ex-Selle Italia sont des ignorants des choses du cyclisme » je ne peux que m’étonner du caractère intransigeant de tes propos.
    Ce sont tes propos et je te laisse le soin de relire ton commentaire n°29.
    Désolé également d’avoir heurté ta susceptibilité en utilisant « inondé » mais je ne faisais que saluer ta prodigalité.
    Sur ce blog tu représentes au bas mot environ 1/4 des messages (12 sur 42 sur ce sujet).
    D’ailleurs ce n’est ni une critique ni un regret, mais juste un simple constat.
    Dois je comprendre que Sella ne faisait pas partie de ta sélection????
    Intéressant.
    D’ailleurs au passage combien de coureurs dans ta sélection pourraient être catalogués comme n’étant pas sous la lumière « des projecteurs du star système ».
    Je ne participe pas au pool, mais je peux quand même admettre que je n’aurai jamais couché sur ma liste Sella.
    Il me fait penser à un lhotellerie ou encore un di gregorio qui certes ont démontré de belles qualités mais de là à considérer qu’ils pourraient gagner lors du prochain tdf 2 étapes successives de haute montagne il y a un pas que je ne peux franchir surtout si au lendemain de ces 2 exploits sensationnels ils faisaient ne serait ce dans les 10 1er du chrono de l’alpe d’huez.
    Ca ressemblerait à Disney et on serait les 1er a s’étonner d’une éclosion aussi subite quand bien même ces coureurs ont démontré d’excellentes qualités.
    Sella a tout de même 27 ans et aucune victoire majeure à son palmarès, et d’ailleurs si quelqu’un pouvait nous donner son décompte de victoire chez les pros ca aiderait à la réflexion (rien trouvé dans l’équipe).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 30 mai 2008 à 12:40 | Permalien

    Quand est apparue l’EPO ce sont surtout les coureurs d’un gabarit moyen à lourd qui en ont profité le plus. On pouvait dès lors apporter l’oxygène nécéssaire à leurs puissants muscles. Les petits grimpeurs de poches comme Piepoli (probablement archi-connu en amateur comme un surdoué de la montagne)étaient désavantagés vis à vis de ce type de dopage. Il semle que depuis quelques années des protocoles spéciaux ont été mis aupoint pour ce type de coureurs. Est-ce pour cette raison que certains vététistes envisageaient même de revenir faire un essai sur la route ?
    Je ne sais pas.
    Sella est presque à coup sûr dopé comme Contador, Simoni…. comme l’était Rasmussen. On ne peut pas lui reprocherd’en faire plus que Contador tout de même ? Mais finalement on ne sait pas à100 % pour aucun de ceux la.
    Je pense tout de même que la critique du Star système de Patrick tient debout et que malheureusement encore pire qu’en sport et avec des conséquences plus graves, la vie politique est aussi perçue avec une fenêtre de mémoire très étroite.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 30 mai 2008 à 12:47 | Permalien

    En fait on ne peut pas demander aux coureurs de nous prendre « pour des cons » juste en deça d’une certaine limite. Ce qu’on reproche à Sella c’est de n’avoir pas respecté la progression des doses qui aurait pu rendre crédible une progression naturelle ? On voudrait qu’ils trichent mieux ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 30 mai 2008 à 3:42 | Permalien

    Merci de lire l’article dans cyclismag ou des coureurs avouent que le peloton parle beaucoup de sella et de CSF.
    la remarque de Roger13 sur l’éventuel reproche fait à Sella de mal tricher prend toute sa mesure à la lumière de cet article.
    La triche existe, toutefois au contraire des années 90 le peloton a pris acte que cela doit se faire de façon plus lisse, moins visible.
    Pratiquement, il est de plus en plus difficile pour un coureur de devenir du jour au lendemain un cador du peloton, comme le furent les Chiappucci, Bugno, berzin, Furlan, Ugrumov, Riis qui d’une année à l’autre sont passés de gregarios (ou encore d’éternels espoirs) à leaders et ce à des ages avancés (tous plus de 26 ans sauf Berzin) .
    Le Bugno du Giro 90 trustait les victoires (montagne, tous les chronos) et écrasait ses adversaires pour ensuite ne plus jamais afficher une telle suprématie.
    Le Chiapucci de 91 gagnait la San Rémo après une échappée « fleuve » durant laquelle il n’a jamais fléchi.
    C’est d’ailleurs le pb de Sella, il ne flechit pas dans la dernière montée alors qu’il a plus d’une centaine de bornes d’échappée.
    Mottet alors à son sommet avait terminé à plus de 6 mn de ce giro 90 et ce en étant dominé dans tous les domaines y compris les chronos ou jusqu’ici il avait toujours dominé Bugno.
    L’année suivante comme par enchantement certains de ses adversaires (italien et espagnols) avaient comblé leur retard et Bugno était rentré dans le rang.
    Non ce temps est révolu et Contador l’a bien compris lui qui contrairement au dernier tdf se fait moins visible, moins flamboyant tout en gardant des fréquences de pédalage assez extraordinaires.
    Les exploits à la Landis et Chiappucci ne sont plus d’actualité et c’est tant mieux, mais ceci ne veut pas dire pour autant que tout est réglé.
    Je ne peux qu’adhérer à l’analyse de Roger13.
    Ciao

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 30 mai 2008 à 8:21 | Permalien

    Patrick, si Alain « apporte de l’eau à ton moulin », cela fera effet de compensation : tu dois être en déficit de liquide, toi qui est responsable de si nombreuses crues sur le site …
    Tu es apparemment auteur de 25% des messages sur ce seul sujet, d’après les statistiques venues du Jura. Je n’ai pas le courage de compter en … lignes, mais la statistique ne dirait peut-être pas la même chose …

    Alain, tu as le silence bavard !
    N’avais-tu pas quitté ce site il y a peu, de ton plein gré mais je ne pense pas à son insu … et laissé le soin des commentaires à ceux que tu nommes tes détracteurs condescendants ?
    Comme je pense, ou plutôt je note, comme Patrick, que tu prêtes régulièrement des propos ou des positions que « leurs auteurs » n’ont jamais tenus, je préfère préciser ceci : je ne souhaite pas ne plus te lire, d’autant que maintenant, ce que tu écris est structuré, nettoyé des coquilles, et ponctué suffisamment. Et le sens y gagne …

    Ceux qui voient le Giro aujourd’hui en direct ont de la chance, ne me dites rien, une cassette tourne, mais il me faudra encore passer sur le vélo avant !

    Toutouille : les Vosges par beau temps, c’est trop beau ; j’en suis étonné chaque année. Et des cols de 800 m de dénivelée sans répi, y en a … reviens !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 30 mai 2008 à 12:13 | Permalien

    Merci Plasthmatic pour tes encouragements.
    D’ailleurs mon message sur la prodigalité de Patrick B n’a jamais voulu être blessant et visait seulement à faire part de mon étonnement de constater combien un membre particulièrement prolixe pouvait refuser le dialogue.
    D’ailleurs je lis avec plaisir tous les commentaires et bien souvent je suis bluffé par la qualité des analyses. Certains de nos lecteurs dont Patrick B et plasthmatic (pour ne citer qu’eux mais la liste serait longue) sont de véritables puits de science du cyclisme et indéniablement des passionnés de haut vol.

    Laurent qui a la gentillesse et coutoisie de nous laisser nous exprimer est un bel exemple d’ouverture d’esprit et de tolérance et à chaque fois j’essaye de mon montrer à la hauteur de la confiance qu’il nous porte.
    Ce que je constate souvent c’est que bon nombre de rédacteurs refusent l’échange dès que les analyses deviennent diamétralement opposées.
    Concernant ma soit disant propension à interpréter les propos des autres je vais finir par croire à un mythe faute d’exemples concrets.
    Peut être est ce une mauvaise interprétation de mon côté taquin ou encore de mon côté provoc.
    Lorsque je me permet de citer une personne je prend bien soin de reproduire fidèlement ses propos.
    Alors désolé si mon sens de la provoc a froissé quelques susceptibilités car franchement je n’ai jamais souhaité être blessant tout au plus convaincant.

    Bonne soirée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 30 mai 2008 à 1:33 | Permalien

    En parlanr dopage, j’attends avec impatience un relevé de puissance du petit Ricco !!!!… il grimpe vraiment bien comparé, puissant souple et il a encore une sacrée patate en cette fin de giro pour lacher aussi facilement Menchov, Contador et compagnie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 30 mai 2008 à 2:20 | Permalien

    La coalition italienne annoncée contre Contador n’a pas eu lieu, et le bel hidalgo peut ce soir remercier chaudement Sella, Pozzovivo et Pelizotti. Ricco n’a vraiment pas eu de chance avec l’élimination sur chutes de Piepoli.
    Le Gavia est très dur pour les modestes cylistes que nous sommes mais il faudrait que des gars déjà très costauds se sacrifient pour éliminer Klöden et les autres équipiers de Contador, mais sait-on jamais. Parce qu’une longue vallée suit jusqu’au pied du Mortirolo. Où Ricco peut créer un bel écart sur Contador. Seulement voilà, le sommet est encore loin de l’arrivée avec deux grosses descentes techniques, un faux plat descendant défavorable à un homme seul et une remontée moyenne vers Aprica. Si Ricco est devant et Contador encore d’aplomb, le Giro se jouera alors peut-être dans les circonstances et les alliances sur ce faux plat descendant. C’est pourquoi Ricco doit favoriser une échappée matinale avec une grosse avance, au contraire de Contador qui, s’il est derrière, trouvera bien un Sella ou un Van den Broeck pour lui sauver le Giro, comme Van Huffel et Ardila avaient sauvé celui de Savoldelli en 2005 dans le faux plat remontant à Sestrières, derrière Rujano et Simoni.
    Mon avis est qu’un tel risque, parce que ce ne serait pas beau, aurait pu être évité en tournant à droite au sommet du Mortirolo pour rejoindre Aprica par la route des crêtes. N’est-ce pas?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Tiphaine
    Soumis le 30 mai 2008 à 5:24 | Permalien

    Bon, et ce passeport biologique, quels résultats ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Minos
    Soumis le 31 mai 2008 à 3:24 | Permalien

    D’accord avec Patrick, il est bien dommage que les organisateurs du Giro nous aient fait une LEBLANC, en plaçant le Mortirolo si loin de l’arrivée.

    En effet, le Mortirolo est dur, très dur ( 12,6 km toujours autour de 10 %), mais l’histoire nous apprend que les écarts, sauf effondrement, ne sont jamais énormes en haut. Ainsi, PANTANI n’y avait repris que 1 mn à INDURAIN en 94, et avait été repris avant de reprendre plus de 3 mn dans le seul VALICO SANTA CHRISTINA…
    OLANO, en rose en 96 , avait perdu 3 mn sur TONKOV et GOTTI, ce qui est peu vu ses piètres qualités de grimpeur…

    Même avec 2 mn en haut, RICCO risque d’être repris si ça roule derrière…

    Ce serait dommage. Mais quelle joie, si rapidemment après PANTANI, de revoir un tel grimpeur ( bien qu’on attende confirmation sur le Tour… )

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 31 mai 2008 à 12:50 | Permalien

    plasthmatic
    j’en suis sur, les vosges doivent etre belles, je n’ai pas pris l’occasion d’y aller;
    ce qui me plaisait pas, c’etait nancy et epinal, pour le temps, et l’absence de montagne à nancy; non vraiment, meme si tu m’y invitais, je n’irais pas!!! meme pour faire la course de luneville!!!
    il y a quand meme de beaux coins et de belles courses, il y a des choses sympas, je le reconnais;
    ps: si tu pouvais eviter de m’envoyer la pluie car depuis un mois ça n’arrete presque pas!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 31 mai 2008 à 2:10 | Permalien

    La coalition italienne et même internationale a bien eu lieu, en faveur de… Contador! Extraordinaire de voir le renoncement de Ricco, Bruseghin et Menchov, le premier à 4″ (!) et les deux autres à 2′, organisés pour emmener Contador en carrosse derrière Sella et devant Di Luca.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 31 mai 2008 à 2:17 | Permalien

    Ricco, à la fin de l’étape: « je ne me rendrai pas ». C’est déjà fait! Certes, la dernière étape n’est pas courue, mais pourquoi ne pas s’être calé dans la roue de l’espagnol en lui faisant comprendre qu’il ne roulerait pas derrière Sella et qu’il l’attaquerait de derrière si le maillot rose se dépouillait? Un bras de fer tel qu’on l’apprend dans les écoles de cyclisme. On ose espérer qu’il n’y pas eu de signatures de chèques…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Flos
    Soumis le 31 mai 2008 à 2:17 | Permalien

    Alors là je n’ai moi non plus pas compris Ricco sur la fin du mortirolo et l’aprica !! Quitte à s’arracher les jambes et à défaillir ou finir loin mais au moins tenter tout, sans regrets…

    4  » il s’en voudra toute sa vie, Contador va lui mettre une mine demain…
    Ricco est encore jeune, il gagnera probablement au moins un giro mais tout ce qui est pris… Il n’avait pas l’éqipe c’est un fait mais il grimpe un peu mieux en ce moment que contador, c’est un autre fait ….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 31 mai 2008 à 4:07 | Permalien

    Ouaip…en principe c’est gagné pour le Contador !!!

    …cette derniere etape de montagne a encore été dominé par Sella et sa dream Team…sa gache le spectacle !!!!..ils en font de trop mais en meme temps ils se mettent la corde au coup….attention au retour du baton !!!!

    Ricco tres tres fort, il lui a manqué Piepoli surtout…Contador a bien maitrisé les situations…sans panache il gagne, mais n’a rien laché !!!!…bravo a lui , a son équipe et a ses managers

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 31 mai 2008 à 4:31 | Permalien

    La victoire de Sella est moins contestable que le festival du week end dernier.

    Aujourd’hui il a surtout profité de la situation.
    Dans le Mortirolo, il a esseyé de partir pls fois, mais ricco et les autres sont revenu a chaques fois sur lui.

    Concernant Ricco, il a esseyé pls fois, il était peut être moin bien qu’hier, ou peut être que c’était contador qui était mieux. Enfin je croix qu’il a fait son possible, après dans Aprica, ça ne servait à rien, il n’y avait suffisemment de pourcentage, peut être aurait il du essayer encore une fois, mais avec Condador sur son porte bagage il aurait eu du mal à le surprendre.

    Concernant Contador, si demain il parvient à remporter le Giro, ce serait un sacré exploit.
    Sans préparation, sans une grande connaissance du parcours, je ne pense pas qu’un coureur ait déjà gagné un GT dans ces conditions.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 31 mai 2008 à 10:43 | Permalien

    Que sais-tu de la préparation de Contador? Ce qu’il en a dit? As-tu déjà entendu des coureurs parler de leur préparation, par exemple au départ de la première course de village? Plus dissimulateurs que les cyclistes, il faudrait aller chercher loin pour trouver, les banquiers peut-être!
    Ainsi donc legafmm n’est pas banquier, parce qu’alors il aurait l’expérience pour ne pas tomber dans le panneau Contador. Découverte.
    Enfin, l’activité « être à la plage » n’est en aucun cas incompatible avec celle de « faire le métier », au sens propre comme au sens sale. Un cycliste peut s’entraîner consciencieusement deux à cinq heures par jour et passer l’autre demi-journée les jambes allongées au soleil et même se baigner un peu tout en adoptant une hygiène de vie propre à la performance.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bark
    Soumis le 1 juin 2008 à 4:07 | Permalien

    Patrick,

    préparer un grand tour, c’est pas seulement faire des sorties de cinq heures par jour. Ces derniers jours, toutes les équipes françaises sont en train de découvrir les étapes les plus dures du Tour. Préparer un grand Tour sans aller découvrir les étapes quand on vise la victoire, c’est aujourd’hui une erreur. Même Bouygues(!!!) est sur les routes en ce moment. Les équipes organisent des camps d’entrainement dans les alpes et les pyrénées. Si Astana l’avait fait sur le Giro, ça se saurait. Contador gagnera peut-être le Giro mais sans éclat particulier. Le traiter de menteur quand il affirme qu’il n’était pas préparé à courrir le Giro est un peu gros.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Testocarbone
    Soumis le 1 juin 2008 à 6:07 | Permalien

    Entièrement d’accord avec Patrick. Même pour les cyclos du dimanche, c’est systématiquement la même rengaine. Plus menteurs et dissimulateurs, c’est vrai que je ne connais que les banquiers et les mafieux.
    Le premier n’a pas assez de kilomètres au compteur, le deuxième souffre d’anémie, le troisième de sciatique, le quatrième ne retrouve plus sa forme d’antan, le cinquième souffre d’un mal inconnu, le sixième à les cervicales en compotes, ect, etc….et dès le départ, ce beau monde s’échappe à près de 50 km/h.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 1 juin 2008 à 6:09 | Permalien

    Je crois moi, qu’on peut gagner un grand tour sans repérer les étapes; tu crois le contraire. Je n’ai pas affirmé que « préparer un grand tour c’est faire des sorties de cinq heures pas jour » (ce qui est une donnée bien pauvre, l’essentiel est dans le contenu). Quant à « traiter Contador de menteur », ce ne sont pas tout à fait mes mots, d’autant que je n’ai personnellement pas eu connaissance de ses propos. Disons que j’ai dit qu’il doit se situer dans la tradition cycliste, qui ne révèle pas la réalité de son entrainement. Legafmm affirme qu’il a abordé le Giro sans préparation, je lui rétorque « qu’en sais-tu? ». Je réitère et s’il a réellement affirmé qu’il n’était pas préparé (ce que tu vas me confirmer par une citation), je me permet à nouveau de mettre en doute sa parole, libre à toi de trouver que « c’est un peu gros ». Encore faut-il s’entendre sur le sens de « n’était pas préparé »: disons que je ne le croirai pas s’il affirmait que sa PMA au départ du Giro était éloigné de plus de 30 W de celle qu’il avait au départ de son Tour vainqueur. Enfin, je réaffirme qu' »être à la plage » est compatible avec une préparation sérieuse.
    Sympa, le MEME Bouygues et les trois points d’exclamation. Les intéressés apprécieront…
    Sympa aussi de ternir la probable (mais pas encore certaine) victoire de Contador dans un Giro très dur par un « sans éclat particulier ».
    Tu nous avais habitué à plus d’enthousiasme et de respect pour les coureurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 1 juin 2008 à 7:05 | Permalien

    Je me demande quels auraient été les résultats de Contador l’année derniere ou Di luca a quant meme dominé outrageusement son sujet (!!!!!!????) et ou a la grande époque de Basso qui lui avait écrasé tout ses adversaires tellement il etait (!!!!!????) puissant et efficace et trop dominateur

    C’est quant meme dommage autant de suspicion et de doutes dans ce superbe sport !!!!!

    ….dans quels état certains coureurs ont mis ce sport !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Tiphaine
    Soumis le 1 juin 2008 à 12:03 | Permalien

    Savoir lire c’est bien, comprendre ce qu’on lit c’est encore mieux.
    Ca évite notamment pas mal de problèmes de communication entre émetteurs & récepteurs.

    Vous avez déjà pédalé dans le sable avec votre vélo ? Non ?
    Eh bien Contador c’est ce qu’il fait. Un entraînement infaillible pour être au top le moment venu & en toutes circonstances.

    L’eau bénite c’est pas mal non plus. Le hic, c’est de trouver un bénitier suffisament grand pour y plonger la bête (homme + machine). Si y’a 1 cm carré qui en réchappe c’est fichu… Donc pas de bénitiers modernes rikiki ; prospecter plutôt dans les campagnes reculées, du côté des églises qui ne payent pas de mine, là se trouvent les grandes cuves romanes, carolingiennes, etc.

    Qu’est ce vous croyez ? Des secrets ancestraux de coureurs ça !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bark
    Soumis le 1 juin 2008 à 3:57 | Permalien

    Patrick,
    tout le monde aura compris en lisant ton post que tu penses que Contador ment sur sa préparation.
    Je suis content de sa victoire sur le Giro, rien qu’à penser au mal que celà fait à certains. Je rappelle que certains ici avaient annoncé que le CONI avait des preuves et qu’il ne pourrait pas courir le Tour. Il a couru …et gagné le Giro.
    Sa victoire est sans éclat et lui même le reconnait « Ce n’est pas mon style et ça ne m’a pas spécialement plu de courir comme ça. Mais je n’avais pas trop le choix, je manquais de préparation. Je suis et reste un coureur offensif. Je n’ai pas dominé mes adversaires et j’ai dû m’adapter différement à la course.  » L’Equipe du 1/6/2008

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 1 juin 2008 à 4:57 | Permalien

    Bruynel et Puertador mettent la pression sur ASO maintenant…tu m’etonnes :

    « Des actes plutôt que des faits, j’espère que l’organisateur du Tour(ASO) a pris acte de la formidable prestation d’Astana. J’espère qu’ASO a vu le comportement professionnel d’Astana durant toute la saison »

    Cette victoire changera t’elle la donne ???..terrible suspense !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Testocarbone
    Soumis le 2 juin 2008 à 5:46 | Permalien

    « je suis content de sa victoire sur le Giro, rien qu’à penser au mal que celà fait à certains ».
    Le mal que peut provoquer cette victoire de Contador chez les tenants d’un cyclisme propre, réjouit Bark.
    Rien ne ressemble plus à cette phrase que la définition de la perversité.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!