Lappartient, mention très bien

C’est en septembre dernier que David Appartient, 44 ans, a été élu à la présidence de l’UCI.

Et c’est avec un réel plaisir que je peux écrire: ça change des présidents précédents!

Car on peut être plutôt satisfait des avancées récentes de l’UCI, sous la gouverne de Lappartient. Force est de reconnaitre qu’il montre une certaine fermeté et un certain empressement à réaliser son programme.

Par exemple, un commissaire supplémentaire est désormais affecté aux grands tours et “monuments” du cyclisme, commissaire en charge de surveiller les images télé pour prévenir la triche. Une bonne idée assurément, le nombre de motos et autos entourant le peloton étant devenu presque un fléau sur les courses cyclistes, et autant d’occasions de bénéficier d’un abri illégal pour les coureurs. Les histoires à cet effet se sont d’ailleurs multipliées ces dernières années, la plus notable étant probablement l’Affaire Demare sur Milan SanRemo 2016.

L’UCI a également fait passer de une à trois secondes l‘écart justifiant sur la ligne d’arrivée des temps différents pour les coureurs. Il s’agit évidemment d’une mesure visant à améliorer la sécurité des coureurs surtout dans le dernier kilomètre des épreuves, en particulier celles se terminant par un sprint massif.

Lappartient avait fait de la lutte contre le dopage mécanique une priorité et il a commencé à livrer les résultats. L’UCI a annoncé plus tôt cette semaine s‘être dotée d’un labo mobile avec rayon-x, permettant de “scanner” les vélos pour en déceler d‘éventuelles assistances mécaniques embarquées. Des caméras thermiques seront également utilisées en course, notamment sur le prochain Tour de France, pour vérifier des anormalités sur les vélos. Pour en arriver rapidement là, Lappartient n’avait pas hésité, au lendemain de son élection, à virer l’ancien employé en charge de ce dossier pour l’UCI, et de mettre l’ex-coureur pro et ingénieur de profession Jean-Christophe Péraud à la tête de ce dossier brulant. Bien joué!

Lappartient semble également vouloir éviter la langue de bois, ce qui nous change en particulier de Verbruggen et surtout McQuaid (triste souvenir). Il a par exemple mis de la pression sur les autorités dans l’Affaire Froome, estimant qu’un Tour de France sans verdict préalable serait difficile pour le coureur britannique. En gros, le message est clair: on a besoin d’un règlement d’ici début juillet, maximum! Lappartient essaie manifestement de faire bouger les choses en usant de son statut et c’est très bien.

Il reste évidemment beaucoup de travail encore à accomplir. Les prochains dossiers prioritaires seraient pour moi le financement de la lutte contre le dopage, le développement d’un circuit WorldTour plus étoffé pour le cyclisme féminin, la refonte de l’organisation du cyclisme professionnel ainsi que le retrait des oreillettes en course.  Lappartient voudrait d’ailleurs interdire ces oreillettes lors des prochains Mondiaux en Autriche, et ce serait vraiment très bien. Le parcours s’annonce l’un des plus difficiles depuis Chambéry (1989) et Sallanches (1980), sans les oreillettes se serait encore mieux pour le spectacle et les chances des coureurs qui oseront. La fin des oreillettes permettrait également de lutter contre les paris sportifs illégaux, un fléau en Europe et particulièrement en Italie et en Belgique, apparemment.

Tout cela va dans le bon sens!

41 Commentaires

  1. Redge
    Soumis le 22 mars 2018 à 12:12 | Permalien

    Je ne comprends toujours pas que le cas Froome ne soit pas résolus, d’autres coureurs avant lui ont pris très très cher rapidement. ça sent quand-même la protection de ce coureur et de son équipe. On ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec l’US-Postal….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  2. plasthmatic
    Soumis le 22 mars 2018 à 12:59 | Permalien

    Dans  »bon sens », il y a sens Laurent.
    Le but d’un recours aus soins de l’oncologie, c’est la guérison. Son sens, en revanche, c’est la présence d’un cancer. Une chimiothérapie sans maladie n’aurait aucun sens.
    Il y a une bonne dizaine d’année, quand Patrick avait évoqué la question du moteur planqué, on se disait :  »tu voudrais pas quand même ». Aujourd’hui, à ton instar, le monde cycliste se réjouit de pouvoir les détecter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  3. lbi
    Soumis le 22 mars 2018 à 3:00 | Permalien

    Oui ça a l’air pas mal, dommage qu’ils aient averti tout le monde, attraper un gros poisson, ça nous aurait fait beaucoup écrire!
    Comme je disais, s’ils suppriment les AUT, resserrent les mailles des contrôles (16 bouffées de ventoline, quand même!), interdissent les oreillettes, en plus des rayons X, le tour sera grandiose.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  4. Soumis le 22 mars 2018 à 3:25 | Permalien

    C’ est tres bien , mais un peu l’arbre qui cache la foret…Rayons X, videos etc, ce sera seulement dans les grandes courses, mediatisees…bon, c’ est deja pas mal, mais les « virus » on deja atteint les autres cates, les amateurs , les cyclosportifs, tous ceux-la n’ont encore rien a craindre avec des controles pousses, et pourtant , ce sont eux , pas les pros, qui symbolisent le sport-sante, les copains etc, la vraie image du cyclisme…Y’a du boulot….!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  5. Tchmil
    Soumis le 22 mars 2018 à 4:26 | Permalien

    Je ne suis pas si certains que la fin des oreillettes signifierait la fin des paris illégaux. Le lien est évident mais les influences peuvent se faire aussi entre coureurs ou encadrants et coureurs, ou organisations mafieuses et coureurs, etc… On peut tout imaginer en ce sens.
    La fin des oreillettes est une très bonne chose, et le sujet de la lutte contre ces paris illégaux est plus vaste encore. Sujet difficile tant il demande des moyens très importants (trop?) pour la seule UCI. Mais sujet à ne pas négliger pour l’avenir, certes.

    Comme il serait aussi important de se pencher sur le cyclisme amateur, via les fédérations nationales, afin de rendre la vie plus facile aux organisations, aux clubs amateurs, dont une majorité de bénévoles entretiennent le souffle (y comprit le cyclisme féminin amateur).

    Et puis le dopage médical évidemment. Pourquoi ne pas définir une bonne fois ce qui relève du dopage, à savoir que toute aide extérieure médicamenteuse est illégale. Cela éviterait les AUT, accorder des temps de repos aux coureurs malades ou autres… on peut rêver?
    Cela va de pair avec, par exemple, la réduction des distances d’étapes sur les Tours, entre autres idées.

    Donc ça va un peu dans le bon sens, et il reste encore du chemin à faire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  6. Tchmil
    Soumis le 22 mars 2018 à 4:48 | Permalien

    D’ailleurs Christophe Bassons ne dit pas autre chose sur les paris illégaux.

    Toujours intéressant et éclairant : https://www.eurosport.fr/cyclisme/triche-mecanique-christophe-bassons-il-peut-y-avoir-un-moteur-n-importe-ou_sto6685260/story.shtml

    Il a surtout raison sur la prévention à faire dans les écoles de cyclisme, notamment sur la vision à transmettre du sport aux plus jeunes, mais peut-être aussi aux parents!

    C’est définitivement Mr Bassons qu’il faut à la tête de l’UCI pour le grand ménage !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  7. alano39
    Soumis le 22 mars 2018 à 4:48 | Permalien

    Lappartient a la lourde mission de faire bouger un mammouth. Depuis des décennies l’UCI a vécu sous la férule d’un petit groupe qui était l’héritage des années Verbruggen.
    Il y a plein de choses à faire et il va falloir du temps pour prendre les bonnes réformes, les mettre en place et donner l’orientation de la mission de l’UCI qui doit être revisitée.
    Il va falloir aussi changer les hommes et apporter du sang neuf pour que cette nouvelle politique se concrétise. Lappartient semble motivé et vouloir aller dans ce sens.
    Sa gestion du dopage mécanique confirme cette volonté ainsi que le dossier Froome. On comprend à mots couverts que Froome est menacé de ne pas courir le tdf si l’affaire n’est pas résolue. Il est évident que Froome joue sur la lenteur du calendrier judiciaire pour rester en lice mais cette tactique a ses limites. A un moment l’UCI et les organisateurs vont demander une décision et mettre la pression sur le TAS. Lui seul peut aider à débloquer la situation soit en rendant une décision soit en refusant de la rendre faute de disposer d’assez d’éléments. Si tel est le cas la pression va tomber dans le clan Sky qui doit apporter les preuves d’aucune faute de la part de Froome. Nous savons que c’est impossible et donc les avocats de la Sky doivent multiplier les actions dilatoires. Si Sky passe du statut de défendeur à celui de bloqueur ça devient plus compliqué. Surtout si la presse se fait écho de toutes les mesures dilatoires que Froome a développé.
    Clairement il sera rapporté la preuve qu’il essaye de se soustraire à la justice et non pas qu’il recherche un procès équitable. Il est informé depuis septembre et pourtant aujourd’hui personne ne connait son argumentaire en défense. Cette mascarade doit cesser et Lappartient par voie de presse pousse à la solution. Par cette action on comprend aisément que Froome bloque la procédure tout en sa drapant dans le statut de victime. Le temps va fragiliser sa position et avec le concours des médias la situation peut rapidement devenir intenable pour la Sky. Il en va de sa réputation et de son avenir dans le cyclisme. Lappartient va jouer la division pour faire en sorte qu’à un moment les intérêts de la Sky et ceux de Froome ne soient plus convergents. Le contentieux porte sur une faute commise par Froome et non la Sky. On voit donc où se situe la faiblesse dans le pacte entre la Sky et Froome. La Sky peut très bien considérer que Froome ne pouvant apporter les preuves d’une absence de faute de sa part elle est en droit de le suspendre.
    Au vue de la richesse de son équipe la Sky dispose de solutions alternatives et Poel, Thomas, Kwiatko vont commencer à piaffer d’impatience. Il ne peut leur être déraisonnablement demander de faire une croix sur leurs prétentions sans mettre dans la balance des certitudes. Plus la participation de Froome sera incertaine plus la tension sera forte au sein de la Sky et plus la solidarité entre Froome et la Sky sera mise à rude épreuve.
    Il faut continuer à oeuvrer en ce sens pour faire imploser la situation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  8. noirvélo
    Soumis le 22 mars 2018 à 5:09 | Permalien

    Ce Monsieur Lappartient je le sens bien .Pourtant je suis d’un naturel très méfiant …
    Mais vu les difficultés à faire bouger les choses, je lui accorde ,perso, mon délai jusqu’à fin décembre avec une tolérance jusqu’à fin 2019 …pour voir ! Si toutes ces choses n’ont pas réellement évolué ,l’échec
    ne sera pas forcément dû à son incompétence mais probablement et même sûrement dû à la puissance des lobbies, du systême , des forces occultes (politiques,juridiques,financières) le trio des ombres, (stimulé ou anesthésié par le 4e pouvoir , les médias) où nous « pauvres pêcheurs n’avons pas (jamais ) accès .
    J’aimerais, (comme vous je pense ) que les choses évoluent sur ces plans :
    1) Dopage médical avec puissance accrue des contrôles
    inopinés (avoir un commando sur place dans les îles
    qui fasse plus chauffer les consciences que les
    volcans endormis .Ce même commando serait présent
    sur les « Grands Tours » lors des journées de repos…
    Grande limitation voire extinction totale des AUT,
    Si tu es malade, tu restes à la maison , tu te
    soignes …avec ce qui est réellement autorisé !
    2) Dopage technologique (en ce moment, apparemment
    ça bouge …
    3) Les oreillettes , la « grande communication sournoise
     » où tout se négocie , où tout est permis aussi …
    Les DS donnent des consignes au départ mais ce sont
    les coureurs qui font la course ! sinon ce sera
    la course des « DS » …un championnat du monde ?
    4) Les motos & les voitures, en établir un réel « inven-
    taires » , « affirmer » les priorités , avoir une
    seule chaine qui filme pour toutes les autres, ça
    devrait pouvoir se gérer … On enlève aussi les
    « VIP » qui viennent plus pour se faire « mousser » que
    par réel intérêt …
    Par contre, des « commissaires privés, indépendants
    assermentés » à moto pour suivre l’épreuve.
    5) Moindres mesures mais à surveiller,les changements
    de vélos à justifier , les « bidons collés », (un
    truc qui m’énerve de plus en plus! )
    Limiter le budget des équipes ! (la plus riche = la
    meilleure ???)

    Maintenant, je peux admettre que tout ça a un coût et
    en plus le temps c’est de l’argent mais il faut admettre aussi que l’UCI et son président sont (théoriquement!) au sommet de la pyramide et qu’en principe beaucoup de pouvoirs (oui, pas tous) leurs sont octroyés , alors …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  9. noirvélo
    Soumis le 22 mars 2018 à 5:49 | Permalien

    @ Alano 39,
    « Diviser pour régner » , tout à fait d’accord avec toi, si Lappartient (en collaboration avec des hommes de loi je suppose ) parvient à séparer insidieusement mais formellement Froome de la Sky , nous aurions un point de réponse . Reste à savoir si Froome est coupable, dans ce cas, la Sky est-elle l’innocente victime de cet imbrogio « médico sportif » ou est-elle complice prenante? plus facile de s’attaquer à un seul homme qu’à un trust (qui en « sous-terrain » peut très bien « préparer » son futur coursier de « l’après Froome » ! délicate l’énigme …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  10. alano39
    Soumis le 22 mars 2018 à 11:04 | Permalien

    ASO vient de lancer un pavé dans la marre en informant qu’ils envisageaient de refuser Froome sur le tdf.
    Le bras de fer commence et clairement on joue sur une fissure entre Froome et Sky. Cette information met l’organisateur du giro sous pression qui jusqu’à présent s’était retranché derrière la décision du TAS. Cette menace de ASO n’est pas sans fondement puisqu’il existe une procédure qui permet à ASO de refuser un coureur. En informant dès à présent sa volonté de faire usage de ce droit ASO met une grosse pression sur Sky qui arrive à la croisée des chemins: défendre Froome aveuglément et contre tous ou décider de le suspendre avant décision. Voire de ne pas le retenir pour le tdf.
    Si ça continue Froome va se retrouver seul avec une telle pression sur ses épaules que ce ne sera pas tenable. Dès que son équipe lui aura signifié qu’elle ne le suit plus et qu’il ne participera pas au tdf alors il sera contraint à abandonner ses prétentions.
    Tout doucement l’UCI, ASO et certains coureurs poussent Froome vers la sortie. Car après ça il quittera la Sky et devra se mettre à la recherche d’une équipe et c’est pas gagné. Outre son salaire, sa réputation il lui faudra trouver une équipe forte qui prend le risque d’entacher sa réputation.
    Cette entreprise de sape va prendre un peu de temps mais elle peut être bigrement efficace si elle est menée de concert entre ASO et UCI avec un relais des médias.
    Personnellement je ne peux plus supporter de voir cette « fake » dans le peloton et il est temps de passer à autre chose. Une statue sur son vélo, bras écartés et regard vissé sur son ordinateur qui bat tout le monde en moulinant comme un pantin à plus de 100 RPM en montagne est un spectacle indigeste qui dépasse largement nos capacités humaines de résistance au foutage de gueule. Avec Froome on a atteint le grotesque et franchement personne ne peut croire en lui.
    Ca ne réglera pas tout mais ça démontrera que personne n’est au dessus des lois et qu’à la fin on finit toujours par se faire prendre et par le payer.
    Débarrassez nous de cette imposture.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 17 votes)
  11. noirvélo
    Soumis le 22 mars 2018 à 11:33 | Permalien

    @ Alano 39,

    Oui, condamner Froome ne résoudra pas tout ; perso, j’aimerais aussi que Sky et Brailsford s’en prennent une « sévère » dans les dents parce qu’il est clair que tout ce petit monde pervers était au courant à 100% …
    J’aimerais bien que l’arbre en tombant écrase toute cette forêt . Mais que ça serve aussi de leçon à toutes les autres équipes notamment celles en phase de « copie » , de recherches ou d’exploitation de ces
    mêmes impostures … je parle donc des équipes dont les coureurs malades se soignent grâce aux AUT et qui pratiquent dans la « foulée », le sport le plus exigeant au plus haut niveau , de plus dans les courses les plus dures au monde et les plus médiatisées , les grands Tours .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  12. lbi
    Soumis le 22 mars 2018 à 3:46 | Permalien

    « Une statue sur son vélo, bras écartés et regard vissé sur son ordinateur qui bat tout le monde en moulinant comme un pantin à plus de 100 RPM en montagne est un spectacle indigeste qui dépasse largement nos capacités humaines de résistance au foutage de gueule »
    J’adore mdr.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  13. noirvélo
    Soumis le 22 mars 2018 à 4:59 | Permalien

    @ Ibi,

    même érigé en statue , il gigoterait dans tous les sens!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  14. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 22 mars 2018 à 10:48 | Permalien

    Avant de devenir ministre, peut-être pas aussi affreuse que ne l’était David Douillet mais quand même elle a bien pris le pli de ce qu’il y a de pire en politique, Laura Flessel fut une escrimeuse contrôlée positive. Elle s’en tira avec les honneurs… en France.
    La différence entre elle et Chris Froome, objet de haine… en France, c’est qu’elle est française, et lui anglais.
    Gardons raison, les gars, si Chris Froome a usé de produits dopants, et personnellement je serais très surpris du contraire, de produits dopants qui évidemment aident et grandement à la performance, et certains disent ici avec certitude aussi d’un moteur, vous croyez vraiment que le vénéré (en France) Romain Bardet est, sans de telles aides, suffisamment fort pour lui tenir tête à quelques secondes près durant tout le Tour de France?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 15 votes)
  15. noirvélo
    Soumis le 23 mars 2018 à 3:50 | Permalien

    Au bourrin ardéchois, ok avec toi,

    c’est bien un des problèmes , on qualifie à tort ou à raison le vainqueur d’une épreuve de dopé, qu’en est-il
    du « podium », des 2e et 3e , et … peut-être du 17e de
    l’épreuve ? propres ? Je pense que les victoires récurrentes d’un anglo-saxon sur le Tour dérangent les têtes bien pensantes sur le terrain français en plaignant dans la foulée leur « favori du terroir » … qui lui est censé ne tourner qu’à l’eau claire parce que « perdant magnifique »… Dilemme!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  16. Wolber
    Soumis le 23 mars 2018 à 4:55 | Permalien

    L affaire « fleselle » positive à la Coramine, si mes souvenirs sont bons, où elle balançait le toubib de la fédé et arguant du fait que le dopage ç etait l EPO…blanchie …évidemment.( oh pardon…)
    Une ministre incapable d imaginer ce qu est la pratique du velo sur route ouverte et ses dangers…forcément.

    Bardet , à l eau parce qu il est français ? Et Pinot devenu rouleur le temps d une saison,et Alaphillippe, et Barguil…ça en laisse des interrogations , parce que évidemment on se les pose les questions.

    Trop réducteur de considérer que certains imaginent nos petits français tous propres face aux méchants étrangers chargés comme des mules.
    La nationalite n a rien à voir là dedans. Ç est le sentiment de supercherie.

    Peut on aussi considérer que le niveau du cyclisme français est crédible ?

    Valverde, avec ses casseroles, Nibali et ses passages au mont Teide, ne provoquent pas forcément les mêmes sentiments.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  17. Wolber
    Soumis le 23 mars 2018 à 4:57 | Permalien

    Ç est le sentiment de supercherie qui provoque le ressentiment.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  18. lbi
    Soumis le 23 mars 2018 à 5:04 | Permalien

    lba, la différence avec bardet, c’est que froome monte le ventoux à 162 pulsations en discutant avec le DS; pareil dans les autres montées, même s’il fait mine de souffrir.
    Bardet, lui, dès que ça filme pas dans la montée, il s’accroche aux voitures pour se reposer un peu les jambes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  19. Edgar Allan Poe
    Soumis le 23 mars 2018 à 10:47 | Permalien

    LBA (surtout toi), Wolber, Noirvélo, Ibi…vous n’y comprenez rien : c’est la magie du cyclisme français !
    Pendant des années, les coureurs des ex-pays de l’Est, dopés dès leur plus jeune age, dominent outrageusement les épreuves sur piste jusqu’au début des années 90, où, après la chute du mur de Berlin, c’est les français qui prennent la suite. Les français battent les dopés d’hier ? Oui, Monsieur, avec du fromage blanc et de l’eau minérale, « Aqua y Pane » comme disent les espagnols…Je me suis trouvé à coté d’un des meilleurs pistards français des années 90/2000, qui était en cuissard court.Vous pouvez passer 50 ans à soulever de la fonte 8 heures par jour, vous n’aurez jamais des cuisses pareilles…La magie du cyclisme français, comme aurait pu le dire Gérard Holtz, avaleur et vendeur de couleuvres au peuple de l’hexagone!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  20. lbi
    Soumis le 23 mars 2018 à 12:23 | Permalien

    VIVE LE VELO SUR FRANCE TELEVISION!!!
    Jean rené, des écarts à l’arrière???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  21. lbi
    Soumis le 23 mars 2018 à 1:17 | Permalien

    Blague à part, j’espère qu’ils vont pas supprimer les moteurs, les oreillettes, interdire les micro doses et les AUT, parce qu’on aura plus rien à dire (bon excepté mica, parce qu’il y aura toujours un coureur pour ne pas mouliner).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  22. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 23 mars 2018 à 1:45 | Permalien

    Il y aura toujours Thomas De Gendt, n’est-ce-pas?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  23. Wolber
    Soumis le 24 mars 2018 à 1:55 | Permalien

    Du Quick step de partout cette semaine,…hier au gp E3 c etait une démonstration.. Quand je pense qu ils n ont pas bougé une oreille à San Remo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  24. Edgar Allan Poe
    Soumis le 24 mars 2018 à 7:24 | Permalien

    Et Latour toujours à l’offensive…
    Dopés, ou pas, les coursiers pro sont de toute façon hors norme, LBA en conviendra. Respect !
    La seule différence est peut être qu’avant les années 90, les produits utilisés ne faisaient qu’améliorer artificiellement les performances, mais ne faisaient pas d’un âne un cheval de course.
    À l’identique, un amateur chargé ne passait generalement pas pro. Il fallait être « vierge » au moment de franchir le.ruboco C. Guimard appliquait apparemment cette précaution quand il recrutait des néo-pros.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  25. Edgar Allan Poe
    Soumis le 24 mars 2018 à 7:25 | Permalien

    Pardon…le rubicon et non pas le roboco…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  26. Tchmil
    Soumis le 24 mars 2018 à 7:55 | Permalien

    Et surtout Ibi, comme disait Coluche, « le Tour de France, pour arriver en Juillet, ben il faudra qu’ils partent à Noël » 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  27. bigmouse
    Soumis le 24 mars 2018 à 12:31 | Permalien

    wolber=> pour pinot l’année ou il se met a très bien rouler correspond a une année ou la fdj avait un avantage technologique sur leur vélo d’ailleurs cette année la tte la fdj avait progresser contre la montre)

    si on veut parler de dopés français je miserai plus sur bardet et qui est devenu maigre de chez maigre.. a la froome..:(

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  28. lbi
    Soumis le 24 mars 2018 à 3:41 | Permalien

    C’est aussi l’année ou la fdj a changé son ancien médecin 🙂
    Tchmil, ils pourraient aussi continuer à partir en juillet… mais ils arriveraient à noel!!
    Franchement, même dans les années 90, c’était pas des anes qui gagnaient, indurain, riis, ullrich, etc pour moi, c’était quand même des supers bons. Après, ils étaient peut etre meilleurs que sans (bassons larguait virenque en hiver…) Mais bon, on va pas faire les anciens qui radotent, c’est du passé, et ullrich reste le meilleur coureur de tous les temps 🙂 🙂 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  29. Wolber
    Soumis le 25 mars 2018 à 12:27 | Permalien

    Riis, un bon équipier qui ne passait pas les cols…chez Systeme U. Apres il passait tout .

    Et encore un Quick step victorieux en Catalogne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  30. lbi
    Soumis le 25 mars 2018 à 2:17 | Permalien

    Ne faut il pas être déjà très fort pour passer pro, et en plus être un bon équipier?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  31. Edgar Allan Poe
    Soumis le 25 mars 2018 à 2:27 | Permalien

    Ibi, si tu reprends mon post (24), je dis bien que les pros sont hors normes. Mais j’ai le net sentiment qu’avec l’arrivée de l’EPO, et autres hormones de croissance synthétiques, la hiérarchie « des qualités naturelles » n’a plus été respectée : De Las Cuevas, Berzin, Rinero meilleur grimpeur du TdF 98, pas mal d’Italiens des années 90…etc, etc…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  32. lbi
    Soumis le 25 mars 2018 à 3:35 | Permalien

    Pas tant que ça, puisque ullrich était décrit par tout le monde comme hors norme, et il gagnait en 97…
    D’ailleurs il pensait qu’armstrong était plus fort ensuite; Aucun 2eme n’aimait recevoir la victoire d’un dopé après déclassement. Pareil pour schleck, pereiro… Ils s’admettaient tous comme battus par plus fort…
    Après c’est sur que certains résultats faisaient rigoler 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  33. Edgar Allan Poe
    Soumis le 25 mars 2018 à 1:21 | Permalien

    Ibi, OK pour Ullrich.
    Mais pour Amrstrong, je m’alignerais plutôt sur la thèse de Lemond : Armstrong avant EPO, c’est une place dans les 30 premiers du tour. D’ailleurs, il ne gagne son premier tour qu’à 28 ans, après une métamorphose.
    Dans les années 90, j’ai connu des gars plutôt moyens dans le peloton, qui après prise d’EPO, sont devenus énormes, selon l’expression actuelle.
    Si je ne me trompe pas, plus ton taux d’hématocrite est faible naturellement, plus l’apport de ce produit risque de t’être bénéfique.
    J’ai aussi connu des coursiers qui ne supportaient pas les effets secondaires de la prise d’EPO, dont un ancien champion de France.
    Tout semble aussi question de protocole, et d’acceptation des limites à franchir par le coureur…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  34. lbi
    Soumis le 25 mars 2018 à 4:35 | Permalien

    Sur wikipédia:
    « Après avoir notamment remporté le titre de champion des États-Unis amateurs, puis avoir terminé 14e de la course en ligne des Jeux olympiques, Lance Armstrong passe professionnel en août 1992 au sein de l’équipe américaine Motorola.

    Après une excellente seconde place au Grand Prix de Zurich – huitième manche de la Coupe du monde – fin août 1992, Lance Armstrong se révèle véritablement à l’occasion du Tour de France 1993. Porteur du maillot de champion des États-Unis, il remporte au sprint l’étape de Verdun. Il est ensuite distancé lors des étapes de montagne et dans les contre-la-montre. Il perd ainsi plus de 6 minutes sur Miguel Indurain lors de l’étape du lac de Madine. Quelques semaines plus tard à Oslo, en Norvège, il devient à 21 ans13 champion du monde de cyclisme sur route dans des conditions météorologiques difficiles et devant tous les favoris.

    En 1995, Lance Armstrong obtient sa deuxième victoire d’étape sur la Grande Boucle, à Limoges. Franchissant la ligne en solitaire, Lance Armstrong lève un doigt vers le ciel en hommage à son équipier Fabio Casartelli, victime d’une chute mortelle trois jours plus tôt dans la descente du col du Portet-d’Aspet. Il ne parvient toujours pas à franchir la haute-montagne avec les meilleurs malgré des progrès. Il termine 36e du Tour cette année-là.

    Armstrong s’affirme comme un coureur de courses d’un jour (victoire sur la Classique de Saint-Sébastien en 1995, sur la Flèche wallonne en 1996) mais également de courses à étapes d’une semaine avec une 2e place à Paris-Nice en 1996 et des victoires au Tour DuPont en 1995 devant Ekimov et en 1996 devant Pascal Hervé14. À la suite de ses performances dans cette course où il a dominé les grimpeurs dans les cols américains, Pascal Hervé mais aussi d’anciens coureurs tels que Cyrille Guimard et Eddy Merckx, lui prédisent déjà un avenir doré dans le Tour de France s’il perd les quelques kilos superflus qu’il a conservés de son passé de triathlète. Fin 1996, alors qu’il annonce son transfert dans l’équipe Cofidis pour la saison suivante, Lance Armstrong est classé 9e mondial par le classement de l’UCI et à son meilleur niveau depuis le début de sa carrière. »
    Lemond se trompe… Enorme palmarès quand même…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  35. Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 mars 2018 à 4:03 | Permalien

    Ibi, je pense que la vérité est difficile à établir. Wikipédia n’est pas parole d’évangile, et l’article est quand même très orienté…ça frise l’apologie !
    Je reste sur mon idée, notamment si l’on couple avec les calculs de puissance et la VO2 max. Les vainqueurs du tour ont une VO2 max qui est supérieure à 85 ml/min/kg. Lemond, c’est 94. Hinault 92. Nibali 85. Armstrong n’a jamais atteint 80, visiblement.
    En terme de puissance, il est hors norme, mais sans atteindre les chiffres d’Indurain, Pantani ou Riis, car les contrôles d’hématocrite sont intervenus au début de son règne sur le TdF.
    Bref, pour moi, Armstrong, qui a toujours été assez lourd, même au summun de sa carrière, ce n’est pas un super moteur. Mais une force mentale, un entrainement programmé, couplé avec un protocole au top. Ce que n’étaient pas capable de faire ses adversaires.
    Je précise que je n’ai rien contre Armstrong, qu’il fait partie d’un des rares comptes twitter que je consulte, car il aime le vélo cet homme, à sa façon, et avec une bonne dose d’humour.
    Et j’en reviens à ma ligne de conduite : ne pas tricher, autorise à un moment une fierté personnelle , permet de savoir qui nous sommes. Et comme l’a si bien dit Guimard dans ses commentaires pendant les Strade Bianche : UNE COURSE CYCLISTE EST UN JEU !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  36. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 26 mars 2018 à 9:13 | Permalien

    Quand même, le boy, il est allé loin, entre la tête de Bodry offerte par Sarkozy, la corruption de Verbruggen (et Mc Quaid), les menaces sur son ex-femme, la mise au ban de Simeoni, probablement juste la face émergée de l’iceberg. Un superchampion? Peu importe, mais à l’évidence non. Bon, dans le rapport de Novitsky, il me semble me souvenir qu’on retrouve le dopage d’Armstrong en triathlon chez les jeunes.
    Ullrich un superchampion? A l’évidence oui.
    Mais on s’en fout de tout ça.
    D’ailleurs, moi, je suis un superchampion (dans mon village où je suis le seul cycliste).
    Armstrong, non couvert par Verbruggen, il tombe pour dopage avant la fin du Tour 99, et on ne s’en souvient pas plus que Isidro Nozal (auteur pourtant de sacrés putains de perfs avant de se faire choper).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  37. lbi
    Soumis le 26 mars 2018 à 10:15 | Permalien

    Ben ferrari n’a jamais refait gagner 1 ou 7 tours à qui que ce soit…
    Mais tu as raison, on s’en fout de tout ça
    Moi je suis un superchampion de mon allée, vu que je suis aussi le seul cycliste 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  38. wolber
    Soumis le 26 mars 2018 à 12:48 | Permalien

    Armstrong estimait le niveau de ses adversaires et pratiquait la délation auprès de l uci s il estimait leur niveau de performance trop élevé. Tyler Hamilton l expliquait ds son bouquin , la course secrète.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  39. Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 mars 2018 à 1:31 | Permalien

    C’était un système mafieux, effectivement, monté en très peu de temps, puisqu’il revient à un niveau honorable fin 98…Les intérêts étaient légion : développer le cyclisme aux USA…enfin, faire vendre des vélos Trek et des chaussures NIKE. L’alibi du cancer : la maladie était bien réelle, mais elle lui a servi de protection dans l’opinion publique et les instances…Bref, en dépit de beaucoup de malhonnêteté, un bon karma car comme le dit LBA, si le contrôle avait été sanctionné en 99, exit le Ricain.
    Je crois aussi me souvenir qu’Armstrong s’est trouvé à une seconde du maillot jaune à un moment du TdF 2009 (ou 2010 ?). Qu’en eut-il été s’il s’était à nouveau emparé du maillot jaune comme lors de ses 7 tours précédents…Mais avec des si…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  40. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 26 mars 2018 à 1:47 | Permalien

    JR Bernaudeau (à propos de Froome): « le public a le droit de sanctionner ».
    comme ça?
    https://michelturquin.blogspot.fr/2018/01/billet-du-jour-femmes-tondues-la.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  41. Wolber
    Soumis le 28 mars 2018 à 3:19 | Permalien

    Et moi je n oubliie pas que Marco Pantani a été pincé avec un taux d hématocrite trop élevé quelques semaines avant le début du récital du texan. Théorie du complot ou tout ce qu on voudra mais ce fait m est toujours apparu très étonnant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!