Tous les jours, la passion du cyclisme

 

La victoire d’Hesjedal au Giro: l’événement cycliste de l’année 2012

Le bilan de l’année 2012 sur la planète cycliste ne peut mener qu’à un amer constat selon moi: les affaires de dopage, de Contador, de Frank Schleck, et surtout de Lance Armstrong et de tous ceux qui sont passés aux aveux dans la foulée – George Hincapie, Michael Barry, Jonathan Vaughters, Tom Danielson, Levi Leipheimer, Christian Van De Velde, David Zabriskie, Matt White, Stephen Hodge – ont totalement occulté les résultats sportifs en cyclisme au cours des 12 derniers mois.

Comment ne pas penser qu’en cette fin d’année, le cyclisme vit une très grave crise de gouvernance, entre le président de l’UCI discréditée s’acharnant à garder le contrôle, et les sponsors qui quittent le cyclisme, écoeurés de ne rien voir changer? Comment ne pas conclure que notre sport est à la dérive, notamment en constatant la récente décision de l’UCI de priver Katusha d’une licence WorldTour alors que les Bjarne Riis, Alexandre Vinokourov, Giusseppe Martinelli, Patrick Lefevere, voire Johan Bruyneel et Michele Ferrari, continuent d’officier au sein du peloton pro?

Bref, il est bien difficile d’être actuellement optimiste pour l’avenir du cyclisme… si vous voyez matière à se réjouir, merci de les partager via les commentaires!

Ceci étant dit, il y a quelques belles performances sportives qui nous ont fait vibrer en 2012.

Pour moi, c’est très clair, LA victoire marquante de l’année est celle de Ryder Hesjedal sur le Giro d’Italia. Victoire inattendue dans un premier temps, au terme d’une course ponctuée de plusieurs rebondissements intéressants et dont l’issue s’est jouée dans les deux derniers jours. De loin la plus belle course par étape de l’année. Et ce jugement n’a rien à voir avec le fait qu’Hesjedal est canadien, comme moi!

J’ai bien aimé également le retour du Golden Boy du vélo, Tom Boonen, vainqueur du GP E3, Gent-Wevelgem, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix, le Championnat de Belgique ainsi que Paris-Bruxelles. Boonen est de ceux qui font vibrer le public et le vélo aura su, grâce à lui, oublier ses « affaires » quelques semaines en avril dernier.

Outre Hesjedal et Boonen, il a eu quelques victoires « ponctuelles » qui ont fait très plaisir: celle de Thibault Pinot sur une étape du Tour, comme celle de Rolland, sont de ceux là. Et j’ai aimé la victoire de Philippe Gilbert aux Mondiaux, alors qu’il a assumé la pression et qu’il est allé chercher la gagne en champion.

Pour le reste, c’est triste. Bradley Wiggins a certes réalisé une très grande saison, vainqueur de Paris-Nice, du Tour de Romandie, du Dauphiné Libéré, du Tour de France, du chrono des JO, mais sa domination, comme celle de son équipe Sky, ne peut faire autrement qu’éveiller de forts soupçons. J’ai beaucoup de mal à croire aux images d’un Michael Rogers ou d’un Richie Porte surpuissants en montagne sur le Giro ou le Tour…

Alberto Contador n’a pas été mieux sur la Vuelta, qu’il a renversé sur une seule étape… le lendemain d’un jour de repos. Comment là encore y croire?

Joaquim Rodriguez nous a certes offert une superbe performance « au courage » sur le Tour de Lombardie, mais son niveau en 2012 a aussi étonné par moment, les analyses proposées par Frédéric Portoleau le confirmant…

Bref, on ne sera pas fâché de tourner la page sur la saison 2012. Le gros problème, c’est que je ne vois actuellement aucune raison d’espérer que la saison 2013 sera meilleure…

Partager

Précédent

Joyeux Noël !

Suivant

Bonne année!

17 Commentaires

  1. Nelson

    J’ai vraiment apprécié la victoire de Ryder au Giro mais bon j’avais un parti pris. J’espère juste ne pas apprendre dans quelques années qu’il était « dopé » avec une nouvelle drogue encore indétectable au moment du Giro p.c.q là je serais vraiment déçu.

    Quand au maire de Toronto lui, il n’a pu s’empêcher
    de protester concernant la nomination de Ryder comme athlète canadien de l’année par la Presse canadienne, du vrai n’importe quoi ce maire là http://www.cyclismas.com/2012/12/embattled-toronto-mayor-leads-protest-against-canadian-athlete-of-the-year/

    0
    0
  2. Vincent C

    @Nelson:

    Même si Ford est un abrupti de première, il reste que le site qui fait le Tour de la planète cycliste aujourd’hui est faux. En fait c’est une satire! Le maire n’a pas dit ça (même si probablement il le pense!)

    0
    0
  3. BP

    Rectification: Alexandre Vinokourov ne continue pas d’officier au sein du cyclisme pro (dans l’encadrement, sens de ta phrase Laurent), il y débute.
    Il est peut-être là, l’événement de l’année.
    CONTRE LES REGLEMENTS MEME DE L’UCI, un coureur convaincu de triche a pu pénétrer le milieu de l’encadrement au coeur de la plus grave crise de son histoire. Symbole d’un niveau de corruption de au moins la tête de l’UCI contre lequel la mise au jour d’un scandale sans précédent n’a pas eu le moindre effet! Sans même que nulle part, ici aussi, on ne lise la moindre dénonciation de l’ARRIVEE de ce tricheur à un poste qui lui est réglementairement interdit, la moindre dénonciation de cette ahurissante entorse à la règle écrite et édictée à grands coups de communication.
    C’est un phénomène qui me semble assez nouveau dans nos sociétés dites occidentales, dont émane l’UCI comme une simple et finalement anecdotique composante économico-politique, la capacité des voyous à rester en place malgré la mise en évidence par la justice de leurs méfaits sur le dos de la collectivité.
    Et ça, c’est un événement, y compris, de fait, du cyclisme. Dans la lignée, le prochain sera celui où il sera dangereux de l’écrire.

    0
    0
  4. Régis

    Salut à tous,

    Bonne année 2013 avec cette petite vidéo de saut de SAm Pilgrim

    0
    0
  5. schwartz patrick

    ok avec toi BP
    Je me répète mais l’UCI comme bien d’autres institutions (grosses boîtes,gouvernements)est une mafia légale, et j’insiste! ce qui m’étonne et quelque part m’écoeure déjà,c’est que la grande majorité (coureurs,DS,sponsors,encadrements) ne se révolte pas!!!, rien de rien; veulent-ils que çà change, oui ou non, vraiment ? Ont-ils le courage et l’honnêteté de refuser le système et d’encourager le mouvement dont Greg Lemond est le porte drapeau ? ils font quoi,
    concrètement? c’est ce qui m’inquiète et c’est ce qui me pousse à croire que tout ce petit monde est plus ou moins complice du système ! si vraiment il y a une grande majorité de « non dopés » encadrés de gens propres, pourquoi n’arrivent-ils pas à inverser la tendance ? c’est la « QUESTION » … et ce n’est pas seulement une question de fric …

    0
    0
  6. marten

    Laurent,quid de Thomas Voeckler (qui est un coureur attractif(parce qu’attaquant)) qui a gagné ses deux étapes pendant le Tour après les deux journées de repos?

    0
    0
  7. BP

    Parce qu’ils ont peur, PS.
    Greg Lemond, qui a reçu coups bas depuis quelques années, a lui sa carrière derrière lui, et une aura qui lui assure une fin de vie confortable. Ce qui n’empêche pas de le créditer d’un certain courage.

    0
    0
  8. toutouille

    valverde vise un podium sur le tour 2013; c’est bien la preuve que le cyclisme change; alors arrêtez de pédaler en arrière!

    0
    0
  9. Patrick

    Bonjour
    Je souhaite une excellente année 2013 pour tous les passionnés de vélo.
    Oui malheureusement une année très sombre pour le vélo, mais nous avons eu une belle victoire de Ryder comme dit ne soyez pas surpris d’apprendre qu’il ne roulait pas à l’ eau clair.
    Je vous invite à lire le livre MASSACRE À LA CHAÎNE et malheureusement vous allez comprendre que le doping est omniprésent et même un style de vie au sein du Peleton donc je crois fort probable que le doping sera présent et restera un sujet d’actualité pour longtemps
    Sportivement Patrick

    0
    0
  10. Dan Simard

    Splendide accomplissement de Ryder mais sa nomination aurait été encore plus convainquante s’il avait dominé le Giro. Superbe victoire historique et la course de sa vie. Cette année par contre, la saison parfaite revient à Marianne Vos.

    Pour de ce qui est du maire Ford de Toronto, une fois congédié, il pourra se présenter contre Greg Lemond à l’UCI 🙂

    Blague à part, il n’aime pas les cyclistes http://www.youtube.com/watch?v=xwxiv2aznB0

    Bonne Année à tous

    0
    0
  11. Max

    Moi j’ai du mal avec ton bilan Laurent. On a démantelé cette année un réseau de dopage chez US Postal. Tu le dénonces, et c’est très bien. Mais pourquoi louer deux lignes plus bas deux coureurs issus de cette même équipe? ils n’ont pas été mouillés certes. Mais la sky non plus n’a pas été mouillée. Pourquoi suspecter les uns et pas les autres?

    Certes, le rouleau compresseur bleu et noir soulève naturellement des soupçons, surtout quand c’est Boasson Hagen qui emmène dans le grand Colombier. Mais franchement, qui voyait Hesjedal gagner un giro? une place dans le top 5, certainement. Sur le podium, peut-être. Voire même des résultats équivalents sur le tour de France avec sa pléiade de chronos. Mais défier dans les Dolomites les meilleurs grimpeurs italiens? Surclasser Basso, Scarponi, Pozzovivo( ça fait déjà pas mal de casseroles tout ça)? D’ailleurs, n’était-il pas l’un des coureurs à fort indice de suspicion au passeport biologique?
    Qu’on soit bien d’accord, je ne le vois pas dopé automatique. J’admets d’ailleurs que sa victoire est en partie à mettre sur le compte d’une bonne stratégie de course (et j’ajoute que je suis heureux qu’il ait gagné parce que je l’aime bien). Mais il n’a aucune raison d’être considéré comme tout blanc, ni même comme plus blancs que d’autres.

    Pour Boonen je serai plus critique. On l’oublie souvent, mais il a déjà été contrôlé positif. A la coke certes, mais il s’agit aussi d’un produit de base pour les pots belges et autres saloperies du genre. L’argument festif est facile à sortir, mais il s’agit bel et bien d’un produit susceptible d’augmenter la performance (même s’il n’est pas pris à cette intention).
    Mais là où je bondis, c’est quand on reproche à Cancellara deux ans plus tôt de larguer tout le monde à 50 km de l’arrivée sous une sombre histoire de moteur (qui a d’ailleurs été en partie résolue, s’il s’agissait bien de ça. S’il n’y avait pas autre chose que ce nouveau pédalier, c’était borderline, mais légal). Et Boonen fait la même chose et c’est un grand héros!

    Non. Soit on les suspecte tous les deux, soit on les acclame tous les deux, mais on est pas au catch. On ne proclame pas untel propre et untel suspect parce qu’il a une tête sympathique ou une gueule de méchant.

    Cela dit, bravo à Hesjedal, à Boonen, à Cancellara et à tous les autres, parce que malgré tout ils étaient quand même sur le vélo à se défoncer pour avoir du résultat (ne pas prendre en compte le jeu de mots 🙂 )

    Et bravo aussi à tous les cyclistes de ce blog, compétiteurs ou cyclotouristes. On oublie un peu trop qu’à la base de tout, il faut quand même appuyer sur les pédales.

    0
    0
  12. 100% d’accord avec la dernière remarque concernant Boonen/Cancellara… d’ailleurs j’aurais été curieux de voir ces deux « motos » face à face dans les Flandriennes cette année. Boonen était au-dessus du lot dans l’Enfer du Nord (beaucoup moins dans le Ronde), au moins autant que le Suisse en 2010.
    Après le grand déballage de cette année, je me range (temporairement ? définitivement ?) du côté des pessimistes 🙁

    0
    0
  13. schwartz patrick

    ok avec Max
    Et en ce qui me concerne, je choisis uniquement les jours avec fort vent arrière …

    0
    0
  14. schwartz patrick

    çà n’existe pas les sorties vélo avec uniquement « fort vent arrière »… humour, encore!

    0
    0
  15. Régis M.

    Pour Laurent et Marten, les lendemains des jours de repos, il y a toujours une étape avec….un vainqueur. Alors!

    0
    0
  16. p'tit Lucien

    Moi ça ne m’aurait pas dérangé que ce jugement ait eu un petit peu à voir avec le fait qu’il (Hesjedal) soit Canadien comme toi. Je ne vois rien de mal à cela.
    Mais c’est vrai que même objectivement, c’est en effet ce Giro 2012 et la victoire finale de Ryder qui est le plus bel événement cycliste de cette année écoulée.

    Je ne peux m’empêcher malgré tout un tout tout petit peu de chauvinisme en ajoutant que la journée du Giro qui m’a apporté le plus de plaisir fut l’avant-dernière étape avec arrivée au sommet du mythique Stelvio, superbement gagnée par Thomas De Gendt, qui aura même été, durant quelques minutes durant la montée, maillot rose virtuel.

    Et comme dit Dan Simard, Hesjedal n’a peut-être pas dominé le Giro de la tête et des épaules, mais a dû au contraire se battre jusqu’au bout: et bien je pense que c’est tant mieux pour nous spectateurs, on aura été gâté par le suspense jusqu’à la dernière étape !

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.