Tous les jours, la passion du cyclisme

 

La « science », défense de Chris Froome

Ca y est, on commence à comprendre un peu mieux la ligne de défense de Chris Froome, Dave Brailsford et la Sky dans l’affaire du Salbutamol.

Des « scientifiques » viennent de publier récemment un article dans une revue scientifique britannique (britannique…) intitulé British Journal of Clinical Pharmacology arrivant à la conclusion suivante: on ne peut déterminer la quantité de salbutamol administrée sur la base d’un seul échantillon urinaire, la variabilité étant trop grande.

On voyait venir cette conclusion!

En clair, le contrôle urinaire de Chris Froome a révélé des concentrations très élevées de salbutamol, mais il y a trop de variabilité pour en tirer des conclusions, encore moins pour baser des sanctions sportives sur cette analyse…

Le principal auteur de l’étude est Jules Heuberger, qui avait l’an dernier fait parler de lui en affirmant que l’EPO n’avait aucun effet sur les performances sportives… Demandez à Bjarne Riis, pour voir!!!

Pour en arriver à leurs récentes conclusions, les auteurs se sont basés sur des simulations (au nombre de 1000) ainsi que sur la littérature existante. Évidemment, pas de tests grandeur réelle…

La situation me fait flipper: c’est tellement cousu de fils blancs! Mais c’est certain que la Sky n’attendait que cette étude pour aller de l’avant, et qu’il s’agira là d’un argument dont elle usera en cour pour la défense de Chris Froome.

Ce qui m’inquiète le plus, c’est l’avenir de la science dans tout ça. De tels torchons contribuent à décrédibiliser la science aux yeux du grand public, alors que la science devrait permettre de trancher les débats hors de tout doute, sur des bases factuelles, vérifiables et constantes. C’est désespérant.

Quelle crédibilité a un type qui affirme que l’EPO n’a pas d’effet sur les performances sportives? Soyons sérieux…

On se dirige donc vers une bataille « scientifique », entre l’AMA qui devra prouver la valeur scientifique de ses tests, et le camp Froome qui voudra montrer que ces tests sont trop incertains pour qu’on puisse en tirer quelle conclusion que ce soit.

Reste plus qu’à espérer qu’une chose: que le juge dans l’histoire ne soit pas britannique ou kenyan!!! Y’a de quoi être cynique…

Partager

Précédent

Pinot, la quête du podium au Giro

Suivant

Yates: c’était prévisible!

23 Commentaires

  1. Phil

    C’est effarant ce que l’on peut faire avec de l’argent, ça me fait penser aux affaires Monsanto et cie…..

    0
    0
  2. LaVoitureCaPue

    Merde, un docteur en labo gagne moins qu’un vendeur de voiture, un plombier ou un boulanger. Quand même facile d’en trouver un avec une ex femme et une maîtresse qu’a besoin d’un peu de pognon !!

    0
    0
  3. mica

    C’ est bien une affaire lamentable que cette affaire Fromme, mais elle est à l’ image de tout le cyclisme.
    tricheries, non dit, secret, magouilles….
    Mais, au bout du compte, je me demande quand même si Fromme tout au long de sa carrière, qui prend fin, n’ a pas êté plus victime que coupable.
    (voir par exemple l’ étape 15 de la vuelta 2016).
    Ce sport est malade, voir par exemple la perte de crédit qu’ il a dans les rédactions sportives sérieuses. (hormis bien sur celles qui sont en proximité directe, l’ équipe 21 par exemple….ou France 2 « partenaire institutionnel » il faudrait par, ailleurs, se poser la question de l’ utilisation de l’ argent public au service d’ un sport plus crédible).

    0
    0
  4. Ukiyo

    Invraisemblable, et je pèse mes mots. Un jour le cyclisme mourra de toutes ces absurdités.

    0
    0
  5. Marius

    Il est dommage que les affaires de dopage ne soient pas jugées devant une cour de justice américaine ou le délit de parjure existe. Marion Jones l’a appris à ses dépends. C’est même l’unique raison qui a inscité l’intelligent L.A. à déballer son dopage. J’espère sincèrement que la Sky trébuchera à la régulière et à la pédale sur ce Giro, car elle est en train de salir ce sport et ses institutions.
    Et si d’aventure, Froome participait au Tour dans ce climat, il risque fort, bien ou pas bien, de se prendre encore des verres d’urine sur la figure.

    0
    0
  6. Le Bourrin Ardéchois

    Le Giro!
    Derrière les noms toujours cités… Chaves semble bien revenir, et c’est un costaud audacieux, Betancur est pas mal, Henao aussi, Lopez pourrait finir très très fort, et encore Carapaz pour l’Amérique du Sud, la surprise du chef? Et si Pinot est à l’évidence devant sa grande occasion, l’Italie voit elle venir avec attente Pormolo. La course va être de très très haut niveau.
    Elle est là l’actualité!

    0
    0
  7. Yann

    Et Yates?

    0
    0
  8. Edgar Allan Poe

    Yates ? Déjà suspendu il y a 2 ans. Son médecin avait oublié de déclarer son AUT. C’est pas de chance…

    0
    0
  9. Pour vous faire une idée plus claire : https://bpspubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/bcp.13619

    Dans 15% des cas de l’échantillon (1000), le test retourne un faux négatif.

    0
    0
  10. Faux positif*, mon erreur.

    0
    0
  11. Jujulu

    @Charles B. Ostiguy : Oui mais c’est selon l’étude de celui qui estime que l’EPO n’apporte rien aux performances 😉 Donc si même ce type-là n’arrive qu’à 15% de faux positifs, ce doit être le test le plus fiable du monde 😀

    0
    0
  12. françois

    comme l’ a mentionné laurent, c’est le même auteur qui voulait montrer par a + b que l’epo n ‘avait pas d’effet sur les performances des sportifs de haut niveau.
    Quel crédit donner à cette étude payée des millions par sky pour la défense de froome?

    0
    0
  13. noirvélo

    Ce que je n’arrive pas à comprendre , les avocats de l’AMA & UCI associés , ne sont-ils pas plus compétents et crédibles que les avocats de la SKY ? (bizarre toujours en trois lettres ces 3 institutions! comme l’ASO aussi !) ….

    0
    0
  14. noirvélo

    Au Bourrin ardéchois ,

    tu ne cites que des « Sud américains » et … Pinot ! aurait-il des origines sud américaines notre Franc Comtois ? OU , extrapolons … Il aime la nature et les animaux notre brave Pinot ! importateur officiel de lamas dans le Grand Est …? Ok j’arrête , le « rouge » fait son effet …

    0
    0
  15. lbi

    beau double de la saunier duval aujourd’hui.
    Si pinot était propre, ce serait le plus grand coureur de tous les temps!

    0
    0
  16. lbi

    Froome prouve bien que l’argent est roi, il devrait pas courir, il sait qu’il ne va peut être pas pouvoir faire le tour, donc il essaie de remporter discretos le giro!

    0
    0
  17. Le Bourrin Ardéchois

    Tu as mal lu, Noirvélo. La suite de ton commentaire est au mieux débile. Je pourrais m’enorgueillir d’être ici celui qui a vu venir Carapaz, et depuis un an, mais l’orgueil bof. Et puis la course était belle, images incluse, et sam suffit

    0
    0
  18. Wolber

    Adam Yates, Simon Yates et…Sean Yates.

    0
    0
  19. bigmouse

    lbi => pinot? aucune certitude sur sa « propreté mais en tt cas il ne ressemble pas a pas mal de top coureur d’aujourd’hui rachitique ou au physique transformé (aka bardet, froom), il ne s’est jamais trouvé mêlé a des histoires de dopage (pr le moment) et n’a jamais sorti des perfs qualifiée de douteuse!

    A moins que tu es des infos a son sujet! dans ce cas je suis preneur

    0
    0
  20. lbi

    Bah mon doute vient du fait qu’ils ont viré le médecin historique et apparemment antidopage de la fdj, et à ce moment il a gagné un clm…Mais sinon je sais pas. Rien d’extraordinaire; et on note qu’il est plus fort que froome une fois que celui ci charge moins la mule…

    0
    0
  21. Hermodore

    Arrêtez votre litanie avec « l’argent roi »: la tristement célèbre et défunte URSS et ses « satelites » ont montré que les pays honnissant ledit argent (sauf pour les apparatchiks, bien évidemment) pourissaient le sport au moins autant, sinon plus, que les pays qui n’avaient pas l’hypocrisie de le refuser, et que le dopage y florissait allègrement, surtout aux Jeux Olympiques.
    C’est la « nature » humaine qui est responsable: les spectateurs réclament… du spectacle (des coursiers qui attaquent à tout bout de champ), et les coursiers aspirent à la gloire et à ses retombées publicitaires.

    0
    0
  22. Edgar Allan Poe

    @Hermodore : dans les années 80, il y avait eu une étude à grande échelle aux USA. En gros, la question posée était : préférez vous gagner une médaille olympique en étant dopé, sachant que vous ne survivrez que 10 ans à la prise des produits dopants, ou continuez de vivre votre vie actuelle ? En grande majorité, les personnes choisissaient la médaille…Quelques heures de gloire…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.