La pression augmente sur l’UCI

Dans la foulée de l’Affaire Armstrong, l’UCI vit sans conteste sa plus grave crise existentielle depuis sa création. Et la pression a considérablement augmenté ces jours derniers.

Il y a d’abord eu cette lettre publiée sur Facebook par Greg LeMond demandant au président de l’UCI, Pat McQuaid, de démissionner. La lettre est un coup de gueule certes, mais elle a le mérite d’aller directement au but. Comme LeMond, je suis convaincu que Pat McQuaid et l’UCI savaient parfaitement bien ce qui se passait dans les coulisses du cyclisme ces 10 dernières années.

Il y a aussi ces aveux de Bobby Julich, aveux qui en ont assurément surpris plus d’un puisque le coureur avait la réputation d‘être plutôt propre. Pour moi, la surprise est plutôt de lire que Julich, alors chez CSC avec Bjarne Riis, ne s’est jamais dopé. L’explication réside peut-être dans la vie de couple, sa conjointe n’acceptant absolument pas – avec raison – que Julich se dope pour pratiquer son métier de coureur cycliste. Après 1999, entre son mariage et le dopage, Julich aurait ainsi choisi son mariage!

Enfin, plusieurs coureurs et directeurs sportifs commencent à réclamer publiquement une réforme du cyclisme. Ca va dans le bon sens certes, mais beaucoup d’acteurs encore importants ne devraient pas être là compte tenu de leur passé. Comment en effet accorder une quelconque crédibilité à Gianni Bugno, actuel président de l’Association des coureurs professionnels (ACP)?

Un comité de gestion se réunit aujourd’hui du côté de l’UCI, question de parler d’une potentielle réforme du cyclisme. Attendons de voir ce que ca donnera.

Lance Armstrong a pour sa part manifestement décidé de la jouer low profile: aucune nouvelle de lui depuis 15 jours. Silence radio. La stratégie est employée par beaucoup de gens qui ont été visés par l’Affaire Armstrong: Verbruggen, Bruyneel, Ferrari, etc. D’autres la jouent également low profile, estimant probablement que le climat actuel n’est pas aux sorties publiques: Riis est l’un de ceux là.

Je persiste à croire que des aveux de Lance Armstrong seraient un formidable coup d’accélérateur dans le nécessaire ménage du cyclisme. Je rêve, mais il serait tellement bien pour l’avenir de ce sport qu’il convoque une conférence de presse pour tout déballer, conjointement avec… Jan Ullrich!

47 Commentaires

  1. André L.
    Soumis le 26 octobre 2012 à 7:24 | Permalien

    Est-ce que c’est moi où j’ai l’impression qu’il y aurait encore une loi de l’omerta présentement dans le peloton professionnel ? Tout le monde dit haut et fort que le dopage n’existe plus, alors qu’on a encore des cas très récents comme Contador, Schleck, Schumacher, Pozzovivo, etc.
    Personnellement, j’ai de la misère à y croire …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  2. Christophe
    Soumis le 26 octobre 2012 à 7:29 | Permalien

    Ferrari ne la joue pas « low profile », il continue à démentir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  3. alain39
    Soumis le 26 octobre 2012 à 8:08 | Permalien

    Des aveux et encore des aveux. Ceux de Julich me semblent bien mous.
    Un peu comme Museuw il aurait fauté mais que jusqu’en 99. En plein dans la prescription.
    Il nous prend pour des canards sauvages.
    Et bien évidemment il blanchit Sky et même Riis.
    Il semblerait que nous assistions à une épidémie d’aveux qui vont tous aller dans le sens d’une minoration des faits commis et surtout veiller à éviter toute sanction.
    Les mecs savent bien qu’ils sont dans la seringue alors certains conscients du fait qu’ils prennent plus de risque à se taire qu’à parler vont donc donner leur propre version.
    Le bal des faux-culs qui me rappelle les aveux de Basso, Museuw et autres menteurs qui ont avoué à minima sans donner d’explications sur les réseaux et protocoles.
    Les espagnols font le choix inverse car ils se pensent toujours défendus par leur fédération car si le scandale du dopage éclate dans leur pays il va aussi toucher des Nadal et joueurs de foots internationaux.
    D’autres fédérations seraient alors dans la tourmente.
    Ils ont intérêts à attendre que le système tombe et à ne pas être celui qui va le faire tomber. Les toubibs espagnols travaillent pour plein d’autres sports et pourquoi avouer alors que des footeux bien mieux payés vont s’en sortir.
    Alors les Valverde, Contador, Indurain vantent les valeurs physiologiques de Armstrong et d’autres comme Beloki (qui refuse de répondre aux interviews)Rodriguez préfèrent se taire.
    Il est intéressant de voir que cette tactique est similaire à celle de Bruyneel, Armstrong et Riis.
    Il faut pourtant que l’Espagne fasse le ménage car c’est là bas que le dopage a été sacralisé.
    Entre les noms des protagonistes, les lieux de dopage et les dossiers antérieurs il est clair que l’Espagne est l’eldorado de la dope. Et sans son concours la lutte devient impossible.
    Quand on voit que les dopés avouent que les phases de dopage se situaient aux Canaries et que l’on sait que c’est là que Sky a entrainé ses grimpeurs pour le tdf on comprend vite que Sky fait toujours appel au dopage.
    Les mêmes comportements sont dictés par les mêmes impératifs. Là aussi il faut faire tomber les masques et passer tout le staff à des interrogatoires contradictoires. Car on oublie que sur une vuelta toute l’équipe Sky a abandonné sans explication. Ca rappelle l’affaire PDM et on sait tous pourquoi maintenant.
    Sky c’est quand même une équipe qui a pour médecin un spécialiste de la natation qui a trempé dans du dopage, cette affaire de la vuelta, les mêmes lieux d’entrainement que USPS, qui a outrancièrement dominé le tdf, et un Wiggins qui a plus de 31 ans est devenu le meilleur coureur à étapes du monde. Une enquête s’impose.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +26 (from 34 votes)
  4. Christian
    Soumis le 26 octobre 2012 à 8:33 | Permalien

    Je rêve mais Lemond devrait prendre la tête de l’UCI.
    Vice-président : Laurent.
    Directeurs et personnel: les contributeurs à la Flamme Rouge

    Pour Julich, je comprends mieux pourquoi il a disparu après sa troisième place au tour 1998.

    L’UCI savait tout ca, évidemment. Les journalistes aussi d’ailleurs. Nous le savions tous. Le rapport de l’USADA amène finalement peu de nouveautés pourtant il a l’effet d’une bombe atomique.

    Quand aux propositions que tu as développées dans un autre article, je pense que rien ne vaut une enquête policière. Beaucoup de coureurs mettaient leur EPO dans leur frigo, y compris Armstrong. Cela signifie qu’une très simple perquisition l’aurait fait chuté. Et que dire d’une filature? Les 10 premiers du tour, surtout ceux qui ont des paramètres sanguins anormaux, ou ceux qui dénigrent le dopage, devraient pouvoir face à ça en tout temps. C’est ce que je retire du livre d’Hamilton.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  5. Soumis le 26 octobre 2012 à 9:48 | Permalien

    On a une avalanche de repentis: tous des types en fin de carriere , et qui, comme par hasard, ne se sont plus dopes depuis 5, 6,7 ans… et qui ont souvent continue a etre aussi performants qu’ avant…
    cela amene 2 questions:
    1/ certaines formes de dopage influent-elles en permanence sur le corps et ses capacites d’ endurance, resistance etc, et le sportif , apres une cure de quelques annes d’ EPO ou autre, va en profiter encore plusieurs annees apres?

    2/ si ce n’est pas le cas, pensent-ils que c’est « mal » de prendre de la dope « hard » mais que finalement la dope plus soft d’ avant les grandes annees n’a rien de negatif?

    J’ai l’ impression que beaucoup de pros ont d’une certaine facon rationalise le doping et ne pensent pas qu’ils sont devenus des menteurs.
    Il serait interessant de trouver une etude psy…a ce propos. Ca va surement venir!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 10 votes)
  6. Soumis le 26 octobre 2012 à 10:11 | Permalien

    alain39
    Si l’Espagne est bien reine du monde (sportif) depuis maintenant quelques années, et nous savons tous pourquoi, elle n’est pas la seule à avoir sacralisé le dopage… Rappelez-vous… en leurs temps, l’Italie et ses footeux, la Chine et ses nageuses, les USA et ses sprinters, la bonne vieille URSS et le bloc de l’Est avec… tous ses sportifs ! Les époques sont différentes et les moyens n’étaient bien sur pas les mêmes, mais le but lui ?…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  7. Nelson
    Soumis le 26 octobre 2012 à 11:36 | Permalien

    Au rythme et au nombre où les coureurs annoncent qu’ils se sont “dopé”, pour être certain que les coureurs soient « clean » les équipes vont devoir repêcher des coureurs de catégorie minime ou cadet bientôt si ça continue ………. Bon oui j’exagère mais juste un peu

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  8. Robert Garneau
    Soumis le 26 octobre 2012 à 11:59 | Permalien

    Chapleau est toujours juste:
    http://images.lpcdn.ca/924×615/201210/23/602394-24-octobre-2012.jpg

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  9. schwartz patrick
    Soumis le 26 octobre 2012 à 12:00 | Permalien

    Très bonne intervention de Jean Michel,
    des questions nouvelles et originales …

    Attention Laurent, FLAMME ROUGE va prendre le pouvoir!
    l’UCI tremble en nous lisant! trop de très bons commentaires éfficaces,justes et « extra lucides »…
    Nous verrons dans les échéances courtes si nous avons
    affaire à une réelle maffia… Une chose est sûre, bien
    que nous ayons affaire à des cyniques, des retords,des
    menteurs de première, certains doivent quand-même
    passer des nuits agitées …
    Euh… Christian, tu me donnes peut-être pas le
    ministère de l’intérieur en entier, mais la police…?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  10. touille
    Soumis le 26 octobre 2012 à 12:36 | Permalien

    Cofidis de 1998 c’était quelque chose!
    Vous pensez que lemond a gagné le tour sans rien prendre? vous etes droles quand même; qu’il se prenne pour un coureur propre ça l’est aussi; autant que quand j’entend bernaudeau parler d’un cyclisme propre, avec l’équipe qu’il a depuis 2-3 ans.
    C’est vrai, si on doit reconstruire le cyclisme avec des gens honnetes, il va plus rester grand monde; et je parle pas du foot, du tennis, du rugby, du handball, du….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 12 votes)
  11. Batrickp
    Soumis le 26 octobre 2012 à 1:04 | Permalien

    La vacuité des palmarès n’est pas chose nouvelle, voir par exemple quelques championnats de France des années 60-70.
    Celle des Tours de France 1999-2005 sera, tout de même, un petite victoire de Lance Armstrong.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 8 votes)
  12. Bertrand Pivert
    Soumis le 26 octobre 2012 à 2:04 | Permalien

    Intéressant, la prescription pour Armstrong?

    http://www.rtbf.be/sport/cyclisme/detail_pour-punir-armstrong-l-uci-triche?id=7864100

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  13. Batrickp
    Soumis le 26 octobre 2012 à 2:22 | Permalien

    Sauf lièvre qui aura échappé aussi au journaliste, c’est tellement limpide que ça a forcément été pensé et anticipé. Il serait utile que des journalistes fouinent un peu et posent des questions aux protagonistes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  14. Batrickp
    Soumis le 26 octobre 2012 à 2:22 | Permalien

    Sauf lièvre qui aura échappé aussi au journaliste, c’est tellement limpide que ça a forcément été pensé et anticipé. Il serait utile que des journalistes fouinent un peu et posent des questions aux protagonistes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  15. Batrickp
    Soumis le 26 octobre 2012 à 2:44 | Permalien

    L’UCI demande à Armstrong le remboursement de ses primes de victoires de 1998 à 2005. Sauf à ce que la décision soit prise par des débiles, il est évident qu’elle se soit prémuni de prêter le flanc à une prescription. Il y a donc un point qui échappe au journaliste écrivant pour la RTBF. Peut-être va-t-il nous éclairer…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  16. Christophe
    Soumis le 27 octobre 2012 à 1:47 | Permalien

    Julich a perdu quand même beaucoup en avouant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  17. demetz
    Soumis le 27 octobre 2012 à 5:17 | Permalien

    suis pas certain pour LeMond, crois surtout qu’il avait un contentieux avec Armstrong pour être le seul vainqueur US du Tour, me semblait tjs très faux-cul dans ses déclarations, mais comme les Ballester & co. lui ont servi la soupe en le présentant comme le chantre de l’anti-dopage…

    bref, me méfie de ces donneurs de leçons s’érigeant en porte-parole contre le dopage, alors il a gagné le Tour à l’eau claire ?

    mais ptet que lui y croit car il a « échappé » au dopage sanguin, c’était sa thèse pour justifier l’arrêt de sa carrière,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 11 votes)
  18. thierry mtl
    Soumis le 27 octobre 2012 à 8:28 | Permalien

    European media launch a manifesto for credible cycling.

    Enfin un mouvement concret qui peut avoir de l’influence. L’UCI n’est plus grand chose sans les médias diffuseurs et l’argent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  19. KO
    Soumis le 27 octobre 2012 à 9:00 | Permalien

    Bonjour,

    Greg Lemond était le « patient » du bon docteur Bellocq !!

    http://www.cyclisme-dopage.com/portraits/bellocq.htm

    Le réquilibrage hormonale :
    Ce n’est pas le dopage moderne des années 2000 mais
    c’était le dopage moderne des années 1980 !

    Bon blog,

    KO

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  20. Zut
    Soumis le 27 octobre 2012 à 12:21 | Permalien

    Pour Lance, avouer = prison…
    Cause de parjure…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  21. Batrickp
    Soumis le 27 octobre 2012 à 12:36 | Permalien

    Par ta conclusion sur Jan Ullrich associé à Lance Armstrong, tu participes à une facilité désagréable, Laurent, celle de mettre tous les coureurs dopés dans le même sac.
    Aucun doute pour moi, l’Allemand s’est dopé, le Suisse s’est dopé, l’Espagno s’est dopé, l’Italien s’est dopé, l’autre Allemand s’est dopé, et de nombreux coureurs derrière les deux ex-premiers des Tours 1999 à 2005 aussi.
    Cependant, il ne m’apparait pas que Ullrich, Zulle, Beloki, Basso et Klöden aient méprisé leurs adversaires et le reste du peloton, qu’ils aient ne serait-ce que tenter de corrompre les plus hautes instances du cyclisme et de la politique (peut-être l’ont-ils fait, mais il n’y a pas à ma connaissance d’éléments).
    Un exemple, hors dopage pour changer. On se souvient de l’épisode de la chute de Lance Armstrong dans la montée de Luz Ardiden du Tour 2003 (de sa responsabilité mais peu importe). On se souvient que Jan Ullrich qui se retrouvait seul devant (Iban Mayo avait été entrainé dans la gamelle) a alors attendu ses adversaires. C’est flagrant sur les images. On se souvient que, sans un mot ni un regard, Armstrong a attaqué dès son retour. L’hiver suivant, il écrit un livre (« Chaque seconde compte » je crois). Ecrire un livre, ce n’est pas parler ou écrire un commentaire sur un site, ça demande du recul, il y a des relectures. Et bien le gars, il a le culot d’écrire que Ullrich ne l’avait pas attendu!!! Imaginez de devoir vivre en société (le peloton pro en est une) avec quelqu’un qui vous trahit (publiquement) à ce point. C’est le monde d’Armstrong.
    Alors bien sûr, les deux (et les autres) se sont dopés. Pareillement, je ne sais pas. Mais demander à Ullrich de s’associer à Armstrong pour un déballage public commun, c’est demander à un tricheur dans la moyenne de son milieu et de son époque (il est bon qu’il ait été sanctionné pour cela) de partager la responsabilité d’un voyou. C’est mettre dans le même sac le collabo passif avec les chefs de la milice.

    Par ailleurs, il y a un vrai combat pour ceux qui se préoccupent du dopage dans le milieu du sport professionnel: lutter contre les éléments de langage qui tendent à ancrer l’idée qu’il y aurait eu une époque des années sombres (qui alors étaient présentées comme celles du renouveau, notamment par l’Equipe qui maintenant se place en penseur de l’anti-dopage!).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 15 votes)
  22. toutouille26
    Soumis le 27 octobre 2012 à 2:26 | Permalien

    Je suis d’accord; ah si ullrich pouvait revenir!
    Le problème des « journalistes » de l’équipe est le problème de beaucoup dans la société: ils savent tout depuis toujours (comme nous d’ailleurs, en lisant les quelques lignes qui trainent à droite et à gauche) mais ne peuvent pas le dire ou au compte goutte, sinon c’est le scandale et comme beaucoup des protagonistes sont dans la magouille, ça peut être dangereux. Au mieux ils peuvent tout perdre. Ils ont pas grand chose à gagner à tout dénoncer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  23. Batrickp
    Soumis le 27 octobre 2012 à 2:43 | Permalien

    Ils en savent beaucoup plus que nous, Toutouille, mais comme tu le dis ils sont tenus par leur peur de perdre leur entregent. Rester in, à tout prix. Une solution au journaliste qui veut rester indépendant, dans le cadre d’un journal qui l’est: l’effort d’investigation, l’absence de pub et, ça aide, le talent.
    On dira: ça n’existe pas. Et bien moi, je trouve qu’à Sport et Vie, ils ne se débrouillent pas trop mal. Tout en prouvant que c’est possible (sans pub) pour un prix correct.
    Sur internet, il y a eu Cyclismag, je crois (confirmez-moi le nom).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  24. Batrickp
    Soumis le 27 octobre 2012 à 2:45 | Permalien

    J’oubliai: faire fi a priori (avec peut-être de bonnes surprises a posteriori) de la complicité avec les coureurs et encadrement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  25. toutouille26
    Soumis le 27 octobre 2012 à 4:07 | Permalien

    Bien sur que ça existe, mais ils sont moins visibles, visent un public plus restreints. Le problème est que du coup, à l’équipe, comme au dauphiné et bien d’autres, ça donne des articles fadasses, sans intérêt.
    Le seul moment ou ils écrivent la vérité, c’est quand ils risquent + rien comme dans le mensonge armstrong de aout 2005, quand il avait pris sa retraite!
    Par contre, tu oublies un site internet de très grande qualité, qui ne ménage pas les acteurs du cyclisme, ne cache pas la vérité, et qui porte un nom qui nous rappelle qu’on est près du but

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  26. Batrickp
    Soumis le 27 octobre 2012 à 8:19 | Permalien

    Exact, la Flamme Rouge merci Laurent.
    Fadasse pour l’Equipe et le Dauphiné Libéré est bien gentil. Qu’est-ce qu’il est devenu mauvais, ce journal, voilà bien un symptome affligeant de ce qu’est maintenant le sport dit professionnel, pour en rester là.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  27. Soumis le 27 octobre 2012 à 9:20 | Permalien

    Message 21 BatrickP
    Super je suis d’accord

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  28. schwartz patrick
    Soumis le 28 octobre 2012 à 7:15 | Permalien

    MC QUAID,VERBRUGGEN ET TOUT LE COMITE DIRECTEUR, DEHORS
    Tous au courant,tous complices ou certains trop lâches tous responsables, tous coupables,et celà depuis des années , point!
    Nous perdons autant de temps à en parler qu’eux à résoudre l es problèmes

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  29. marten
    Soumis le 28 octobre 2012 à 9:37 | Permalien

    @BatrickP Je crois me souvenir que c’est Tyler Hamilton qui a influencé le groupe d’Ullrich d’attendre Armstrong et Mayo…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  30. Batrickp
    Soumis le 28 octobre 2012 à 9:53 | Permalien

    (Je m’y attendais ou, il a réussi son coup).
    En bon opportuniste, Hamilton a profité du regroupement suite à chute de Mayo et Armstrong et à l’attente d’Ullrich pour endosser le beau rôle en faisant des grands gestes, mais c’est bien l’Allemand qui de fait avait initié le mouvement
    http://www.youtube.com/watch?v=ZaKR5iOCTts
    (1’25 « Ullrik is waiting », 2’15)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  31. Hugues
    Soumis le 28 octobre 2012 à 10:32 | Permalien

    En ce qui concerne Ullrich et Armstrong, je suis en désaccord avec Laurent et 100% en accord avec Batrick P. Presque tous les meilleurs du peloton se dopent. Les drogues comme l’EPO fonctionnent tellement bien et les écarts entre les meilleurs au monde sont si minces qu’il est impossible de faire le top 20 d’un grand tour sans aide médicale.

    Les carrières sont courtes, et les cyclistes voulant courir « proprement » n’ont pas le temps d’attendre que le sport se nettoie étant donnée la complicité et la corruption des instances dirigeantes.

    En théorie des jeux, c’est ce qu’on appelle un équilibre de Nash: personne n’a intérêt à changer quoi que ce soit s’il est le seul à le faire. À l’heure actuelle pour un jeune cycliste prometteur, les choix sont les suivants: faire comme tout le monde et combattre à armes égales, ou laisser tomber le cyclisme. Les hommes comme Bassons, dans un sport si compétitif et où le dopage offre un si gros avantage, sont des exceptions et non la règle. Avoir été dans cette situation, je me serais probablement comporté comme Hamilton, Zabriskie, Millar et Ullrich, tous des gentlemen soit dit en passant.

    La différence entre leur cas et celui d’Armstrong, c’est tout ce qui est accessoire au dopage: les menaces, l’intimidation, la violence, le chantage, la corruption envers les équipiers, les soigneurs, les masseuses, et même envers les proches et les femmes de nos meilleurs amis.

    Hamilton, Zabriskie, Millar et Ullrich sont des gentlemen tricheurs, comme presque tous les meilleurs cyclistes du dernier siècle… Armstrong est un voyou.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +13 (from 17 votes)
  32. BECKER
    Soumis le 28 octobre 2012 à 12:20 | Permalien

    Si vous avez l’occasion, demandez à Sean KELLY, si les frères Mac QUAID tournaient à l’eau claire lorsqu’ils couraient en amateur au VC Metz-Woippy (France)dans les années 75.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  33. regis78
    Soumis le 28 octobre 2012 à 12:30 | Permalien

    Le bal des faux culs a commencé et ce n’est pas beau à voir, entre les journalistes qui ne se doutaient de rien, les directeurs sportifs ex-pro qui crient au loup,les instances de l’uci qui ne savaient pas non plus, les fameux repentis qui témoignent contre armstrong pour sauver leurs cul.
    ça donne envie de gerber quand-même tous ce petit monde s’est rempli les poches et pour sauver sa place on tire sur l’ambulance.
    Pendant ce temps là on oublie tous les autres sports professionnels ou les performances indécentes sont monnaie courantes.
    Bilan des courses: NADA une année 2013 ou on ne verra surement pas les performances baissées on m’expliquera donc comment ils font sans transfusion ni manipulation chimique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  34. Roger Wielgus
    Soumis le 29 octobre 2012 à 6:12 | Permalien

    C’est extraordinaire de constater, que sur ce site, pourtant bien informé en général par des contributions de qualité, on continue de lire des bêtises du genre, tous dopés, donc tous à égalité de chance.

    J’ai écrie je ne sais combien de fois sur ce site, que l’aspect « tolérance et effets paradoxaux » de l’ensemble des molécules ingérées est un facteur déterminant dans « l’égalité des chances » à dopage équivalent.

    Il y en a qui supporte l’aspirine, et d’autres qui ne supportent pas et font des allergies graves.
    Il y en a qui sont « boostés » par la cortisone et d’autres qui deviennent somnolent.

    IL EN VA DE MEME de toutes les saloperies de molécules chimiques ingérés par le peloton.
    Bjarne Rijs avait le surnom de Monsieur. 60% car des témoins l’ont vu avoir ce taux d’hématocrite avec sa centrifugeuse portable.
    A 60%, le taux est tellement élevé que le risque de mort subite est réel. Rijs, visiblement avait une tolérance assez élevé à ce type de dopage, là ou d’autres auraient du abandonné.

    Or, semble t-il, et selon les médecins de la Deutsche Telekom, la tolérance d’Ullrich à l’EPO était très faible. Il avait des tonnes d’effets secondaires, la dépression entre autre. Comment voulez vous gagner un tour dans un état dépressif, même si votre sang est mieux oxygéné qu’à son état physiologique normal?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +16 (from 18 votes)
  35. schwartz patrick
    Soumis le 29 octobre 2012 à 12:30 | Permalien

    D’accord avec toi Roger Welgius

    mais Uhlrich ne supportait peut-être pas l’epo, mais d’autres produit très certainement ou les transfusions
    En ce moment, malgré la crise « vélo » actuelle, beaucoup
    d’acteurs de premier ordre font leurs « courses » dans
    les hopitaux, les labos; il y en a toujours qui ne vont pas lacher le morceau …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  36. Batrickp
    Soumis le 29 octobre 2012 à 1:10 | Permalien

    Par ton « trés certainement », Patrick, tu n’es justement pas d’accord avec Roger!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  37. Batrickp
    Soumis le 29 octobre 2012 à 2:37 | Permalien

    Roger
    Parles-tu du livre de Jeff d’Hondt, médecin belge de la Telekom? Pas traduit je crois?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  38. Batrickp
    Soumis le 29 octobre 2012 à 2:40 | Permalien

    Qui veut rire? http://www.eurosport.fr/cyclisme/team-sky-annonce-le-depart-du-directeur-sportif-sean-yates_sto3473469/story.shtml

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  39. thierry mtl
    Soumis le 29 octobre 2012 à 4:32 | Permalien

    Il commence a y avoir des brêches in the blue Sky.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  40. Soumis le 30 octobre 2012 à 2:31 | Permalien

    « Armstrong faisait peur à l’UCI », selon Erwann Menthéour

    VIDEO L’ancien cycliste professionnel et auteur de « Secret défonce » revient sur l’affaire Armstrong et ses conséquences pour le monde du vélo.

    http://www.challenges.fr/sport/20121029.CHA2490/armstrong-faisait-peur-a-l-uci-selon-erwann-mentheour.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  41. Roger Wielgus
    Soumis le 30 octobre 2012 à 8:30 | Permalien

    @BatrickP

    Non, je n’ai pas lu ce livre, mais je tiens l’info concernant Ullrich des investigations allemandes qui avaient mis en cause les médecin du service des sports de l’Université de Fribourg qui avaient activement participé au protocole de dopage de la Deutsche Telekom.

    Je ne cherche absolument aucunes circonstances atténuantes à Ullrich, qui reste un tricheur comme Armstrong, mais je reste persuadé, vu les paramètres physiologique d’Ullrich, qu’il était nettement mieux taillé pour le vélo que le texan. Et il est certainement pas le seul dans ce cas.

    Au delà de la notion de triche, j’ai une énorme capacité d’indignation devant toutes les formes d’injustices. Avoir un excellent moteur, et se faire battre par un type qui a comme seul talent celui de mieux supporter les effets secondaires des molécules lourdes du dopage sanguin, est clairement, à mes yeux, une injustice.

    C’est pourquoi, je ne mettrais pas tous les tricheurs dans le même panier.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  42. alain39
    Soumis le 30 octobre 2012 à 10:53 | Permalien

    Le dopage a tout faussé.
    D’une part en raison de son coût qui favorise les coureurs déjà en place. Le nombre de vainqueurs de grandes courses à plus de 35 ans est effarant et sans commune mesure avec ce que nous avons pu connaitre par le passé.
    Les différences de législations et des contrôles en place qui ont permis à des nations de sortir des champions à la pelle. Pire dans des pays comme l’espagne c’est devenu un vrai business.
    Les résistances physiologiques qui font que certains supportent mieux les protocoles.
    Depuis l’époque Indurain nous sommes entrés dans un cyclisme où le dopage est devenu l’arme absolue pour gagner.
    Armstrong a su comprendre ce système et profiter de ses failles pour disposer du meilleur protocole de dopage.Son second succès a été de toujours disposer d’un coup d’avance et de savoir jouer avec les instances pour éviter d’être contrôlé de façon efficace. Ce sont ses soutiens au plus haut niveau (Sarkozy, Bush) qui l’ont rendu intouchable. Personne ne pouvait s’offrir la tête de Armstrong et si d’aventure quelqu’un tentait le Boss se chargeait de l’intimider.
    La réaction de certains atteste bien de l’importance du dopage et surtout leur crainte de voir la vérité éclater. Indurain fait partie de ceux ci. Tous les espagnols prennent conscience à des stades diverses que leur avenir est de plus en plus sombre. Les anciens redoutent de voir leur palmarès passer à la trappe et de devoir verser des sommes folles. Les coureurs en activité comprennent qu’il va devenir de plus en plus difficile de continuer et que quelque part le monde change. Or justement c’est sur la base de l’ancien monde qu’ils ont pu dominer le cyclisme exception faite sur le tdf où ils n’ont pas pu battre la machine Armstrong. Mais quelque part ils le respectent pour avoir réussi à les battre à leur propre jeu.
    Contador qui dit du bien de Armstrong après ce qu’il a vécu en 2009 est vraiment un moment de poésie.
    Il déteste Big tex mais sa chute lui fait craindre la sienne et donc une alliance de circonstance se fait jour. Alors il minimise l’apport du dopage et vante sa combativité. Justement le recours au dopage est l’aveux d’un abandon et nullement une preuve de combativité. Armstrong s’est dopé car il savait que sur ses seules capacités physiques il ne pouvait dominer ses adversaires. C’est comme dire que dealer fait preuve de courage alors qu’à mon sens c’est celui qui gagne sa vie honnêtement. Tout est une question d’éducation et de valeurs et avec Big Tex nous n’en avons pas beaucoup de communes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  43. schwartz patrick
    Soumis le 30 octobre 2012 à 12:43 | Permalien

    ok avec Alain 39
    très bon commentaire,notamment l’attitude de contador vis à vis d’armstrong (je n’arrive plus à leur mettre de majuscules)

    @ Batrickp,
    je voulais dire à Roger qu’uhlrich ne supportait peut-être pas l’EPO ,par contre il supportait d’autres produits, en d’autres quantités, ou alors les transfusions; en tous cas il ne marchait pas à l’eau claire mais avait d’autres capacités(et je dirais éventuellement une autre classe au départ qu’armstrong)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  44. Batrickp
    Soumis le 30 octobre 2012 à 1:37 | Permalien

    Je ne parlais pas d’un coureur en particulier mais d’un cas d’école. Et je persiste dans les propos précédent. Bon, on s’en fout un peu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  45. Roger Wielgus
    Soumis le 31 octobre 2012 à 6:17 | Permalien

    Décidément, les espagnols ont un gros problème:

    http://www.abc.es/historico-opinion/index.asp?ff=20121024&idn=1503547673858

    Voilà, qu’un philosophe et un historien prend la défense d’Armstrong en affirmant qu’Armstrong a assuré le spectacle, et que dernier n’était possible qu’avec du dopage.

    Belle mentalité. A quand la grande croix du mérite national au Dr. Fuentes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  46. Soumis le 2 novembre 2012 à 5:02 | Permalien

    Plainte de Kimmage contre McQuaid et Verbruggen :

    http://www.cyclismactu.fr/news-uci_plainte-de-kimmage-contre-mcquaid-et-verbruggen-28617.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  47. marten
    Soumis le 4 novembre 2012 à 3:35 | Permalien

    Verbruggen aurait pu sévir contre le dopage organisé dès 1997 avant l’affaire Festina grâce à Sandro Donati:
    http://www.liberation.fr/sports/0101401719-donati-proprement-derangeant

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!