La petite reine, un film percutant

Je suis donc allé voir récemment La petite reine, le long métrage librement inspiré de la vie d’athlète de Geneviève Jeanson et qui connait actuellement un certain succès au Québec.

En un mot: ouf!

Il s’agit d’un film très dur, voire cru, d’une intensité qui m’a surprise.

La première scène nous cloue sur notre chaise: venant tout juste de se “piquer” à l’EPO, Julie (personnage principal) et son entraineur entendent la sonnette de la porte: contrôle antidopage. C’est la panique totale et la scène est très intense.

Il y en a d’autres, et des meilleures, notamment lorsque Julie est prise avec un coeur défaillant lors d’une nuit, son hématocrite étant à plus de 60.

Si certaines scènes pourront paraître “cliché” pour les fins connaisseurs du cyclisme, j’ai trouvé le film très réussi et bien tourné dans l’ensemble. On ne s’ennuie pas, et l’enfer du dopage est bien décrit. Seule la rivalité naissante entre Julie et une de ses équipières m’a paru trop simpliste et classique pour avoir sa place dans le film.

Bref, je vous le recommande, car ce film nous permet d’en apprendre un peu plus sur la pression avec laquelle ces athlètes de haut niveau, leaders d‘équipe, doivent composer. Il nous permet aussi une réflexion sur notre société actuelle qui valorise avant tout ceux qui gagnent, l’important étant de finir premier, parfois à l’importe quel prix… Je ne suis évidemment pas d’accord!

Je suis toutefois convaincu que ce film représente le début d’une réhabilitation publique pour Geneviève Jeanson, car il permet à la population de mieux comprendre son histoire, et notamment le rôle de son entourage.

Par contre, pour l’image du cyclisme, on repassera…

9 Commentaires

  1. X
    Soumis le 24 juin 2014 à 2:02 | Permalien

    « d’une intensité qui m’a surprise ». Tu nous en réserve parfois de belles…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 7 votes)
  2. X
    Soumis le 24 juin 2014 à 2:02 | Permalien

    Réserves, ooooh

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  3. Pierre Dumais
    Soumis le 24 juin 2014 à 9:33 | Permalien

    J’ai vu le film en cet après-midi pluvieux.

    J’ai détesté ce prédateur sportif et rapace qu’était Aubut et ces manières despotes de contrôle sur une fille de 16 ans.

    De l’incompréhension du paternel ignorant ou inconscient de la déchéance de sa fille.

    Du marasme que Jeanson n’avait pas le courage de se sortir

    Ce film ne peut pardonner à Jeanson la tricherie qu’elle a utilisée durant des années.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 11 votes)
  4. Régis78
    Soumis le 25 juin 2014 à 12:53 | Permalien

    J’attends avec impatience le film sur la vie de carl lewis pour nous expliquer son dopage qu’il a toujours nié !!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  5. bigmouse
    Soumis le 27 juin 2014 à 3:49 | Permalien

    petot hs mais intéréssant car c’est la première fois que l’idée passe ds un média grand public:

    Intérrogé par L’Equipe, Martin Fourcade s’est longuement étendu sur son rapport au dopage. Le biathlète, double champion olympique, estime que le dopage est « criminel », et prône la suspension à vie pour les athlètes contrôlés positif. Ferme et convaincu, il va même encore plus loin. « J’estime que les gens qui se sont dopés, on ne devrait plus les revoir dans le sport. Mais on est mauvais là-dessus. En France, d’anciens dopés commentent les courses à la télévision. Je n’ai rien contre Laurent Jalabert, mais c’est une honte que le service public l’embauche. Il a triché, il a menti, il incarne tout ce qu’on devrait combattre et, au lieu de ça, il se retrouve à répandre la bonne parole », estime-t-il. Héros des Jeux de Sotchi, Martin Fourcade n’est pas vraiment pour la deuxième chance. « Mais si on est amnésique, on n’avancera pas !, scande-t-il. On ne peut pas dire: tout cela, c’est derrière. Il faut dénoncer, montrer du doigt, ne pas se taire. C’est dur pour les cyclistes qui ne fonctionnent pas comme cela, il y a forcément des amalgames qui sont faits. Je suis proche de quelques-uns – Offredo, Coppel -, et ils en pâtissent. Mais au-delà de leur cas, si on pardonne à tout le monde, ça donnera quoi ? Le b.a ba, c’est qu’on ne revoie plus ceux qui ont été pris ! Sinon, en résumé, le mec se dope, il se fait plein de thunes, il se fait prendre, il en souffre pendant trois ou six mois, et après il sort un livre, se fait encore de l’argent et devient commentateur télé ! C’est dingue quand même. Ça me choque vraiment parce qu’à côté de ces mecs il y a des gars honnêtes, qui ne trichent pas. »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 12 votes)
  6. Soumis le 27 juin 2014 à 5:40 | Permalien

    merci bigmouse pour ces commentaires de Fourcade.
    Si…Fourcade est honnete, alors c’ est bien , il a raison. Mais on a entendu tant de propos assez semblables de la bouche de tricheurs que l’on ne sait plus a qui se fier, c’ est ca le drame.
    Parait que Hushovdt va raccrocher: lui aussi va peut-etre ecrire un livre-confession….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  7. franzz
    Soumis le 27 juin 2014 à 11:50 | Permalien

    Vivement le Tour De France pour oublier les histoires de dopages…….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  8. bigmouse
    Soumis le 29 juin 2014 à 2:01 | Permalien

    oui je comprends ce que tu veux dire! la l’intégralité de l’article lu par la suite me pousse a croire en sa franchise!

    et propre ou pas, la vérité ne fait pas de mal a être dites^^

    sinon me dde a quelle frequence cardiaque il monte lui ^^ (oui je me moque de moi lol)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. Le Pitre
    Soumis le 9 août 2016 à 6:00 | Permalien

    Après avoir jeté un oeil sur l’avis de Laurent, je viens d’essayer de regarder le film. Pour m’apercevoir que mes difficultés d’écoute de l’accent québecois étaient trop pénibles et j’ai du rapidement arrêté.
    Une question: vous les québécois (pas toi Laurent qui a vécu en France), avez-vous le même problème avec les films en français de France?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!