La lutte contre le dopage en temps de coronavirus…

Nouvelle contribution aujourd’hui de Marc Kluszczynski sur La Flamme Rouge, qui nous parle de la lutte contre le dopage en ces temps de coronavirus, y compris au Canada.

Il n’est pas le seul à se poser des questions, parmi eux des coureurs pro comme Romain Bardet.

Si la pandémie de printemps a eu pour effet de stopper toutes les compétitions (Science & Vie – SV  N°180), il n’en a sûrement pas été de même pour le dopage, d’autant plus que la plupart des agences antidopage annonçaient une réduction de leur activité.

L’AFLD reconnaissait récemment « rouler au pas » en raison du confinement strict imposé à la population. Mobilisés sur le front du Covid-19 à l’hôpital et en ville, on avait compris que les préleveurs de l’AFLD avaient une marge très réduite, en raison d’un stock de masques proche de zéro, des mesures de distanciation sociale et des réductions des déplacements. Certaines agences, comme l’AFLD, choisissaient alors la méthode Coué (méthode d’auto-persuasion inventée par le pharmacien Coué au XIXème siècle) pour garder bonne figure. Se mettant à la place des éventuels tricheurs, elle avait fini par penser « A quoi bon se doper quand on n’a plus de compétition à préparer ?».

Avec le report des JO de Tokyo 2020 à juillet 2021, World Athletics ne prendra pas en compte les performances qualificatives réalisées avant décembre ; le but est de décourager la dope, mais durant ces huit mois, comment les athlètes vont-ils se préparer ? La directrice de l’UKADA, Nicole Sapstead, reconnaissait aussi que les contrôles antidopage étaient fortement réduits en Angleterre et mettait en garde ceux qui seraient tentés. L’UKADA ne tarderait pas à les confondre grâce à la dénonciation (ou contrôle intelligent) d’usage admis en Angleterre, l’obligation de localisation ou encore le passeport sanguin. C’était la même chose en Allemagne, aux USA et au Kenya. L’AIU admettait aussi avoir stoppé ses contrôles inopinés dans plus de 100 pays. En Russie et au Canada, l’antidopage était également au point mort. Pour la Russie, et le Kenya, ces annonces sonnent comme une catastrophe et une aubaine pour les entraîneurs et agents de coureurs n’ayant jamais pu couper avec le dopage.

Comme les mises en garde de toute sorte n’ont jamais été efficaces en prévention (les « experts médiatiques » le savent-ils ?), on pouvait donc sans trop se tromper supposer que certains sportifs véreux allaient profiter de cette période pour se refaire (ou se faire) la cerise avec l’arsenal habituel (EPO, stéroïdes ou hGH) comme on l’écrivait dans SV N°180. On pouvait alors lire sur Internet la litanie des mises en garde des grands spécialistes de l’antidopage : médecins, entraîneurs et l’AMA.

Dans son blog du 14 mars, le Dr. Jean-Pierre de Mondenart (JPdM) avertissait sur les dangers de l’utilisation des AINS et de la cortisone pendant la pandémie car ils aggraveraient les symptômes de l’infection au coronavirus. D’après JPdM, ces substances sont massivement utilisées en milieu sportif, et il est donc important pour lui de relayer l’information. Jean-Claude Vollmer, de la cellule marathon à la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), pense qu’il serait stupide de se doper pendant le confinement car « quand on ne sait pas pourquoi on se dope, cela ne sert à rien, se doper pour 2H de home-trainer ou 1 H de footing ne sert à rien ». Vollmer élimine la question avec légèreté.

Witold Banka, nouveau président insipide de l’AMA à la solde (au sens propre!) du CIO, réplique à ceux qui s’inquiètent de la réduction ou de l’absence des contrôles, que l’agence dispose d’autres armes (localisation, filage de l’athlète, analyse des résultats à la reprise). Reste à savoir si le paysage sportif des compétitions va être chamboulé ou pas à la reprise. Pierre Sallet, le chantre antidopage de Spé 15, écrit que le dopage s’organise par rapport à la compétition et que l’usage de dopants est donc inutile pendant le confinement.

Avec les mises en garde des spécialistes sur le danger d’un dopage pendant le confinement et l’auto-persuasion des responsables, il n’y aurait donc plus de dopage pendant la pandémie. Christophe Bassons, qui vient de quitter professionnellement le domaine de la lutte antidopage, est le seul à imaginer un dopage possible avec les stéroïdes, et avec l’EPO. À juste raison ! On suppose une action à long terme pour les anabolisants et, faut-il le rappeler, la durée de vie d’un globule rouge est de 120 jours. Avec la levée progessive du confinement en France dès le 11 mai, et le TdF au départ programmé le 29 août (Giro en octobre et Vuelta en novembre ?), on peut d’ores et déjà clamer bien fort que le confinement aura vaincu le dopage…

53 Commentaires

  • thomas vincent
    Soumis le 28 avril 2020 à 3:18 | Permalien

    Excellent article.
    Depuis des années je me pose des questions sur le dopage.
    IL faut dire que j’ai il y a longtemps pratiqués des salles de muscu ou au bout de lesquelles années les « gros musclés » (videurs de boite de nuit leurs week end) m’ont avoué se doper par période.
    Ils ne partaient en vacances que dans des villes ou il y avait des salles. Pourquoi? Ils me répondaient j’ai pas envie de me faire une cure de piqûres au retours…
    Et oui une cure d’anabolisant peut donner des résultat pendant des mois et des années si elle est entretenue.
    J’en ai recroisé un, 15 ans après… 30 kg de muscle perdu. Il s’était mis au vélo. Il a arrêté suite à une descente de police car un de ses potes avaient vendu des produits qu’il importait à des jeunes qui sont tombés malade et ont porté plainte.
    QUAND DES GENS SE DOPENT POUR DEVENIR VIDEUR DE BOITES DE NUIT. Imaginez si ceux qui effleurent la gloire…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 9 votes)
  • thomas vincent
    Soumis le 28 avril 2020 à 3:42 | Permalien

    En tant que français j’ai eu beaucoup de mal à comprendre un gros trou noir des performances de nos champions la première décade des années 2000 et plus, dans la plupart des sports majeurs.
    En y réfléchissant ça correspondait pile poile à la période de mise en place des contrôles inopinées/ suivi longitudinal.
    Cyclisme, foot, … plus rien…
    Retour des français dans les top 10 après mise en place du passeport biologique par l UCI.
    Foot 2006… finale de la coupe du monde, mais zidane et plusieurs autres joueurs français s’étaient retirés de l’équipe de France, et jouant à l’étranger, ils n’étaient plus dans le fichier des joueurs à suivre…
    Plus nettement c’est par la suite l’archidomination espagnole en foot et dans d’autres sports qui pose problème.
    En foot elle s’arrête juste au moment ou le passeport biologique est lui aussi mis en place pour la coupe du monde 2014.
    La Jamaïque qui archidomine le sprint. Bizarrement ce pays n’a aucune politique interne de dépistage inopinée.
    Des tennismen qui arrêtent plusieurs semaines sur blessures et qui reprennent et gagne tout dès leur rentrée: Aucun journaliste qui trouve cela bizarre.

    J’ai cru que j’étais fou, que je délirais.

    Mais l’excellent reportage d’ARTE « plus vite plus haut plus dope » me rassure.

    Il confirme mes interrogations et confirme mes certitudes:

    1/Compte tenue de la durée d’action plus longue des produits dopants, que la période de détection (les produits ont « disparus du corps » mais les effets perdurent)

    Il est impératif de suivre et contrôler de façon inopinée les athlètes.

    2/Pour certains sport sans passeport biologique,

    les résultats des athlètes sont proportionnellement corrélés à la politique de lute antidopage de leur pays.

    il EST DONC CLAIR QUE CETTE PERIODE SANS AUCUN CONTROLES EST DU PAIN BENI POUR LE DOPAGE

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 10 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 28 avril 2020 à 6:47 | Permalien

    Merci pour cet article, Marc Kluszczynski, et Laurent.
    Par contre, je manque à chaque fois de m’étouffer – je lis souvent la flamme rouge en déjeunant le matin- quand je vois Legeay qui se pose en chantre de la lutte anti-dopage !
    Pour mémoire, ce mec chargeait quand il courait. Il a ensuite embauché des toubibs sulfureux, Belloc, Nédelec, condamnés pour certains. Des coureurs comme Andersen…Je connais bien un ancien de l’équipe Crédit Agricole qui pourrait en parler pendant des heures.
    Même si Roger Legay tente avec motivation, compétences et visiblement abnégation, de faire vivre cette association vertueuse, il y a un « C » de trop dans l’acronyme MPCC avec cette homme à sa tête.
    On ne devrait pas passer l’éponge sur ce genre de manquement dans le milieu cycliste. Il a choisi son camp il y a très longtemps, en a bénéficié pendant de longue année. Au revoir Monsieur Legeay.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • lbi
    Soumis le 28 avril 2020 à 1:26 | Permalien

    thomas vincent, oui tu as raison sur tout! Je me souviens de l’équipe d’espagne qui courait comme des fous sur le terrain en 2011 ou 2012. Hallucinant. Et puis ils ont ralenti!
    EAP c’est dur de faire du neuf avec des vieux! Moi aussi on m’a raconté que Moreau se baladait dans les hotels du CA en disant « tu veux un stiiiiiilnox? » avec une mine de déterré 🙂 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 28 avril 2020 à 2:08 | Permalien

    Bien sûr les contrôles inopinés restent la panacée quant à la découverte de produits dopants ; maintenant la priorité , ce sont les contrôles en période de course … Se doper aujourd’hui à l’entrainement sur un home trainer (!) évidemment c’est un leurre (quoique !) . Maintenant , il y en aura toujours capables de faire une vidange complète de globules et changer quelques organes (c’est nouveau ça vient de sortir !!!) …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 28 avril 2020 à 3:42 | Permalien

    Quand on sait qu’ils vont perdre des centaines de millions en ne finissant pas le chpt de foot, je me demande vraiment comment on pourrait faire le tour, et comment les compets amateurs pourraient reprendre

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Julien
    Soumis le 29 avril 2020 à 2:51 | Permalien

    Bonjour,

    Très bon article, je lis votre site avec intérêt.
    La référence à Science & Vie est-elle bonne ?
    Le numéro en cours est le n°1232 de mai 2020.

    Merci

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • le stéphanois
    Soumis le 29 avril 2020 à 7:19 | Permalien

    rien à voir avec le vélo…Roby Herbin, entraineur mythique des verts s’en est allé, à 81 ans. Le peuple vert est triste… »qui c’est les plus forts…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Yvon
    Soumis le 29 avril 2020 à 7:44 | Permalien

    Roger Legeay n’est pas une exception dans les repentis Madiot y émargé. Marthe Richard a bien fait fermer les bordels. Dans d’autres sports Morcelli a des responsabilités à la Fédération athlétisme algérienne. Il courrait au temps des météores du Maghreb.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 29 avril 2020 à 4:21 | Permalien

    Herbin, un grand meneur d’hommes qui ne cherchait pas la lumière. Il n’y a plus de places pour les gens de cet acabit aujourd’hui dans le sport pro.
    Pour moi, il y a une différence entre Marthe Richard et les 2 acteurs que tu cites, Yvon. Marthe Richard a subi la prostitution avant de la faire interdire. Les 2 autres ont usé de produits dopants, puis « incité » les coureurs qu’ils ont dirigés à le faire, pour maintenant jouer les blanches colombes. Marthe Richard n’a jamais dirigé un bordel ou été mère maquerelle, que je sache. Mon propos est un peu ironique, mais Chanteur, Legeay, Madiot…ce n’est pas ainsi que le cyclisme français gagnera en crédibilité. Pourquoi Armstrong ne dirigerait-il pas l’AMA, tant qu’on y est ? Quoique!
    Je n’ai rien contre ces gens-là, mais j’aimerais bien les voir disparaître du paysage.
    J’apprends sur cyclingnews que le CADF est financé en partie par l’UCI, mais aussi par les équipes (134744€/an pour une équipe WT, 90903€ pour une pro continentale), et les organisateurs de courses. Inutile de dire que les contrôles et suivis longitudinaux seront difficiles à poursuivre dans les mois et années à venir au regard de la crise éco qui va toucher le cyclisme de plein fouet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 29 avril 2020 à 4:22 | Permalien

    Quintana déclare aussi qu’il a perdu le TdF 2015, du fait qu’un équipier n’a pas suivi la stratégie définie par la Movistar lors de l’étape de l’Alpe d’Huez. Les fameuses stratégies si particulières propres à cette équipe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Yvon
    Soumis le 30 avril 2020 à 1:01 | Permalien

    EAP ton ironie me fait sourire,je regrette le fait que je ne rencontrerai certainement jamais. Je suis le vélo depuis 1958 j.ai vu passer le tour à Lourdes et le directeur de la colonie nous passait la fin de étape avec Georges Briquet. Tu me fais profiter de ton expérience de coureur , j.ai 45 ans de cyclo et 62 ans amour du vélo. Et beaucoup de vos remarques me confirment que l’on peut aimer et raisonner. Lire te rencontrer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Wolber
    Soumis le 30 avril 2020 à 2:32 | Permalien

    Cet équipier, en fait, un leader …non,? Ça serait pas Valverde.?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 30 avril 2020 à 3:50 | Permalien

    @ Wolber ,
    Valverde a , pour moi, de par son palmarès et son charisme , toujours été un leader non « tout à fait officiel  » (!) , un électron libre , imprévisible , rusé de nature , prioritaire dans les Classiques et dans les courses d’une semaine … pratiquement jamais sur les Grands Tours . A contrario , un leader de rechange , de plan « B » , un capitaine de route « de luxe » (quoique , je l’ai toujours trouvé « autonome ,individualiste ,isolé » dans les plans « brumeux et incompréhensibles » d’une Movistar estampillée « looseuse magnifique » …
    Maintenant , je suis un inconditionnel de Valverde , tout le monde le sait, quelle que soient certains de ses états de service , nous diront , un peu troubles . Je trouve aussi que malgré les stratégies incompréhensibles de la Movistar , il reste (pour peu de temps encore!) la pièce maitresse du team dont Quintana et …Landa ont fait les frais alors qu’ils étaient plus « officiellement » leaders ….Ou non …
    ( » je ne comprends pas plus que tout le monde » , au final , les errements de cette équipe !)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 30 avril 2020 à 5:08 | Permalien

    Je tenais à mettre un nom sur le coureur que Quintana évoquait.
    Noirvelo , tu vas me trouver consensuel , mais je pense peu ou prou la même chose que ce que tu viens de ( bien) écrire. Cependant de là à être un inconditionnel …non , mais par son allure, sa constance et sa polyvalence, je l aime bien l espagnol.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 30 avril 2020 à 5:48 | Permalien

    Eap je ne me souviens plus sur quelle étape de l’équipe 21 rediffusée, mais déjà la stratégie des movistar était n’importe quoi. Je crois que c’était l’étape du ventoux. Peut être celle qu’ils rediffusent aujourd’hui.
    A l’époque déjà les commentateurs ne comprenaient pas pourquoi ils se roulaient dessus, et l’équipe ne s’appelait pas movistar!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 30 avril 2020 à 6:04 | Permalien

    Hier , je crois, sur l équipe 21 , l etape du Tour gagnée par Barguil à l Izoard. La tactique des Ag2r qui font rouler ds le col jusqu à tous peter , tous et puis Bardet sans plus personne autour de lui, qui ne fait rien.
    L année passée lors de la course classique arrivant au Ventoux, la même  » tactique » , on roule, on roule jusqu à faire coincer le dernier equipier’, Gallopin, et puis on est face à Herrada. Avec les conséquences que l on sait.
    Je ne suis pas ds les jambes de ces types et les tactiques ne sont critiquables q une fois la ligne d arrivée franchie. Cependant ormis pour un Armstrong ou un Froome , chez Ag2 r ça marche moins bien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 30 avril 2020 à 6:24 | Permalien

    Wolber, tu oublies juste que c’est un spectacle. La tactique ag2r est gagnante!!! Certes ils emmenent la sky dans les roues dons la sky est contente, mais sais tu combien coûte un spot de pub de 30 secondes? La ils montrent le maillot une heure! Enorme bénéfice assuré, is devraient même le faire tous les jours s’ils peuvent!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • Wolber
    Soumis le 30 avril 2020 à 7:14 | Permalien

    Pour un Jurdie , ok , mais j imaginais un baeklands , « ‘dernier étage de la fusée » consommé délibérément ds la ligne droite au pied de l Izoarddans une tactique archi téléphoné.
    L année passée sur le Tour du Limousin . Dumoulin expliquait qu ils avaient reçu l ordre de  » mettre en route » lors d un final d etape. Ag2r avait vite débordée malgré le rythme imposé . Au débriefing Guimard demandait pourquoi, dans ce cas , n avoir pas changer de tactique?  » bah … ç etait la tactique choisie.. »
    Idem, évidemment pour des Movistar pédalant sur ordre, pour plusieurs leader.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 30 avril 2020 à 7:18 | Permalien

    Noirvélo: la définition que tu donnes de Valverde me semble vraie: « ….imprévisible, rusé de nature…. »
    Comme l’ est Nibali, ou comme à pu l’ être Contador….Bref des personnes qui savent parfaitement « monter des coups.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • noirvélo
    Soumis le 30 avril 2020 à 7:39 | Permalien

    @ Wolber ,
    « inconditionnel » , oui , le mot est un peu fort , osé , extrême … Je l’apprécie beaucoup , un peu comme Gilbert , Van Aert , Nibali ou Vanmarcke , c’est plus juste .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 3 mai 2020 à 5:48 | Permalien

    Pour ceux qui se demandaient si Quintana était naturel 🙂
    http://www.chronoswatts.com/news/140/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 4 mai 2020 à 12:45 | Permalien

    Pour ceux qui se demandaient si antoine vayer était contre le dopage.. Voici ce qu’on peut lire sur sa page twitter:
    Lucidité-Refus du mensonge-Ironie-Obstination. Le Cycle. Le Monde.
    Je lui ai fait remarquer qu’il tirait à boulets rouges sur ceux qui pactisaient avec le dopage et les dopés, et je lui ai demandé pourquoi peter pouly était épargné, car grand copain…Pas de réponse, et il m’a bloqué…. Ahahah… Finalement les faiseurs de morale sont parfois pire que les autres! Une leçon à retenir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 4 mai 2020 à 1:15 | Permalien

    Ibi: bien vu en ce qui concerne A. Vayer qui ne doit sa conversion qu’ a un contrôle douanier ( ou de police entre la Belgique et la France un soir de Juillet 98!
    Peter Pouly , oui, une imposture….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • thomas vincent
    Soumis le 4 mai 2020 à 2:59 | Permalien

    Ibis, pour en revenir à l’équipe d’Espagne ce qui était vraiment très impressionnant c’était que à la base toute l’équipe est c’est vrai très technique l’école du futsal sans doute.
    Mais.la pu ils étaient beaucoup plus fort encore c’était à la récupération du .
    ballon
    Nous français on prenait des grands balaise physiques.
    l’Espagne prenait des petits techniciens qu’elle shootait d epo

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 5 mai 2020 à 5:00 | Permalien

    Hum … on pourrait parler des taux d hématocrites de Deschamps et Zidane, alors . Mais ce ne serait plus du vélo

    Je ne sait pas vraiment ce qu on sera en droit de faire à partir du 11 mais je me dis que mon HT connecte , à rien😂 m aura été bien utile et qui sait peut être très bénéfique par les exercices longtemps oubliés et retrouvés depuis presque 2 mois

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 5 mai 2020 à 9:53 | Permalien

    29 août au 20 septembre : Tour de France

    7 au 14 septembre : Tirreno-Adriatico (ITA)

    11 septembre : GP de Québec (CAN)

    13 septembre : GP de Montréal (CAN

    Il n’y aura pas grand monde au Québec avec un tel calendrier…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • garolou
    Soumis le 5 mai 2020 à 8:53 | Permalien

    Un semblant de saison ce dessine, je m’en réjouis mais attendons tout de même le moment venu…

    Thierry, ouais bon ben faudrait peut-être les annulées, d’ailleurs je crois comprendre que c’est le souhait d’Arseneault.

    Une idée géniale du médecin de la Cofidis, je répète géniale.
    « Le public, lui aussi, peut contaminer ou être contaminé par les coureurs. C’est pour cela que j’ai imaginé par exemple que la caravane publicitaire, plutôt que de lancer des milliers de goodies au fil de l’étape, puisse par exemple lancer du gel hydroalcoolique et des masques aux milliers de personnes sur le bord de la route »

    Comme je ne peux aller en disco, voir des shows ou une expo, vivement un peu de sport bordel… Les Romains avaient raison, donnez du pain et des jeux et ils seront heureux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 6 mai 2020 à 7:22 | Permalien

    J’ai lu l’article du toubib de la COFIDIS en entier. Si je peux comprendre qu’il y ait des impératifs commerciaux à la tenue du TdF, je trouve ses propositions surréalistes :
    – une « quarantaine » d’une à 2 semaines de chaque équipe avant le départ
    – des tests de tout le personnel des équipes…même s’il le dit lui-même, les tests ne sont fiables qu’à 70% maxi. De plus, la France ne dispose que de très peu de tests actuellement).
    – des désinfections constantes des chambres, matin, soir, avant et après massages, idem pour les bus.
    – des contacts directs limités à 3 profils : le cuistot de l’équipe, le soigneur, et le médecin. Tout le reste à distance.
    – port du masque sauf sur le vélo.
    Et au vu des règles en vigueur aujourd’hui, si un coureur est positif…au Covid (!), -> peloton en 40aine –> Terminus le TdF
    Une question Garolou : t’es-tu déjà trouvé dans le public au moment du passage de la caravane publicitaire ?
    Le président de mon club m’expliquait que 2020 serait certainement une année blanche au niveau des amateurs en France. La FFC, qui avait fait du CLM sont cheval de bataille cette année, propose d’en organiser pour remplacer les courses en ligne à compter d’août ou sept. Quid des bénévoles ? Quid du coût d’organisation aussi élevé que pour une course classique, obligeant à des coûts d’inscription élevés pour courir parfois 10 bornes de clm pour un minime ? Etc…La réponse est simple : adieu les courses sur route, bonjour Strava et Swift. Adieu l’essence même de la compétition cycliste, bonjour l’ennui et la mise en avant égotique sur les réseaux sociaux!
    Lbi : tu cites Chronowatts. Portoleau et Vayer collaborent me semble-t-il.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 6 mai 2020 à 10:59 | Permalien

    lbi: concernant le dopage, tu nous renvoie vers le site chronowatts.coms/news/140/.
    Je m’ y suis précipité pour voir ce que disent Mrs
    Porteleau et Vayer; et de nombreuses notions m’ interpellent!
    A
    quoi correspond donc cette notion »de Watts étalons » ?
    Si j’ ai bien compris, les puissances sur le terrain seraient « ramenées » à celle d’ un coureur standard qui péserait 70 Kg soit 78 Kg ou donc 780 Newtons( avec cycliste + vélo + équipement.
    Prenons, par exemple le cas de 2 coureurs, Quintana et Kittel ( un trés léger,Quintana et un trés lourd Kittel, que nous nommerons respectivement désormais Q et K .).
    Q : 57 Kg + 8 = 65 Kg = 650 N.

    K : 86 Kg + 8 = 94 Kg = 940 N.

    Q monte un col en gagnant 0,5 m de dénivelé / s.

    K monte (le meme col en gagnant 0, 35 m de dén./s
    Les puissances contre la pesanteur seront donc:
    Q : 650 x 0,5 = 325 W

    k : 940 x 0,35 = 329 W
    ( je n’ ai tenu compte que de l’ effort contre la pesanteur dans une cote à 10% , les autres résistances étant négligeables dans cette trés forte pente, d’ autant plus qu’ il s’ agit d’ une comparaison)
    Là dessus, , dans ce site il est décidé d’ ajuster les puissances réelles sur ce qu’ elles seraient pour un cycliste de 70Kg , donc 78 Kg avec matériel, ce qu’ ils appellent les Watts étalons.
    Les poids des 2 coureurs sont donc majorées ou minorée, avec les nouvelles puissances qui vont avec:

    Q : 780x 0,5 = 390 w.

    K : 780 x 0,35= 273 w.
    ( c’ est pas un trés beau cadeau que l’ on fait à Q , on lui attribue des Watts supplémentaires qu’ on va lui « reprocher par la suite, dans le même temps, on enléve des Watts à K.
    Et, cerise sur le gateau….on divisera la nouvelle puissance arbitraire par un nombre plus petit pour Q en regard de K …
    La fameuse puissance en W/Kg sera donc
    Q : 390/ 65= 6 W/ Kg…..presque suspect..selon les auteurs du site..

    K : 273/ 94= 2,9 W: Kg…..alors là…absolument pas suspect…selon les auteurs du site….Dés lors, je ne comprends rien à ces comptes d’ apothicaires qq’ un peut il m’ expliquer, eux pourraient dire qu’ il faut acheter leur « ouvrage » la preuve par 21…
    Pourquoi ne pas retenir la premiére puissance calculée et ne pas tordre les chiffres à leur maniére…ou, alors, je n’ ai rien compris, dans ce cas là je ne dois pas étre le seul…à moins de tout gober comme du bon pain!
    Q

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 6 mai 2020 à 1:34 | Permalien

    EAP: tes remarques concernant le sport cycliste amateur sont judicieuse.
    Le corano virus va t’ il signer l’ arrét de mort du cyclisme sur route? c’ est tout à fait possible de rendre ce sport déja malade, pour diverses raisons, à l’ état de mort annoncée…comme tu dis « bonjour Strava et Swift ». Quelle tristesse en tout cas!
    Aprés l’ anesthésie due au virus, le coup fatal risque d’ étre porté par la crise économique à venir et, elle sera terrible.
    Ce n’ est pas le calendrier délirant de fin de saison, que l’ on nous annonce, qui va arranger les choses….bien au contraire!
    La chance est peut être que,dans les faits il ne se réalisera pas….Une Vuelta en octobre ou novembre…on croit réver allez, un peloton contre les épisodes Méditerranéens ou Atlantique …..du délire vous dis je!
    Ou alors, prendre simplement le vrai calendrier programmé de longue date à la reprise en septembre et tant pis pour Giro et TDF en insérant ici ou là, au grés des Week ends quelques « monuments » d’ un jour, voire une ou 2 courses à étapes d’ une petite semaine( 4 ou 5 jours).
    Tout le reste me semble DELIRANT…! Mais ce n’est pas le plus grave.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • lbi
    Soumis le 6 mai 2020 à 1:49 | Permalien

    EAP je n’ai pas dit que parce qu’il m’a bloqué tout était à jeter. Juste qu’il faut prendre un peu de recul… Beaucoup même 🙂 🙂
    Mica, tu avais raison de parler du réchauffement climatique. Le virus n’est qu’un avant gout de l’effondrement à venir. Et le tour qui commençait en juin n’est qu’un avant gout aussi. Quand il fera 50 degrés 6 mois de l’année, le sport cycliste sera le cadet de nos soucis et pour le coup ce sera un vrai confinement.
    Les chiffres donnés par portoleau sont souvent très vrais, parfois à la seconde près. Et en plus maintenant il dispose des capteurs dans le peloton qui sont publiés, donc ses mesures indirectes sont aisement vérifiables par lui même.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 6 mai 2020 à 11:46 | Permalien

    lbi: Je ne conteste pas les chiffres donnés par Mr Porteleau justes certainement, bon, peut étre pas à la seconde prés car ils sont tirés des images de la télé.
    Ce qui m’ interroge, c’ est plutôt cette notion de Watts étalon qui fait que l’ on rajoute des Watts « fictifs » à ceux qui pésent moins de 68 Kg (ou 70 Kg, je ne sais plus…) et que l’ on en retire à ceux qui pésent plus de ce poids.
    Cela me parait parfaitement arbitraire, si quelque un pouvait m’ expliquer….voire Mr Porteleau lui même….mais ne révons pas…
    Et ensuite, pour avoir des W/Kg on divise par le poids du cycliste+vélo+ matériel.
    Encore une fois, diviser par le poids « favorise » les « lourds » au détriment des légers, ces derniers afficheront donc un taux de W/ Kg encore plus importants. (voir l’ exemple ci dessus)
    Dans les conditions de l’exemple ci dessus, Quintana aurait 6 W/Kg et Kittel à peine 3 W/Kg….selon moi c’ est aberrant!
    Autre remarque, pour obtenir ce taux de W/Kg ils divisent aussi en rajoutant le poids du vélo+ Matériel, c’ est incongru car ce taux (W/Kg) est censé établir un taux « physiologique » de l’ athléte.
    Enfin, et pour conclure, il semblerait que les plus lourds ne soient donc jamais prés d’ atteindre la barre des 6 ou 7 W/Kg…..donc, …jamais suspects…
    Vous me direz que, pour monter un col à 15 ou 16Km/h ils n’ ont pas besoin de se « charger » ….je nuancerais en disant que, pour rentrer dans les délais…ou pour défendre un maillot vert, ou un classement quelconque, tout est possible.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Marc Kluszczynski
    Soumis le 7 mai 2020 à 12:28 | Permalien

    J’ai toujours été prudent avec les affirmations de Vayer et Portoleau. Pour Quintana, c’est plus son début de saison qui m’a étonné que ses chiffres de puissance. Vayer affirme que leurs calculs sont précis à 2% près. Mais comment chiffrer précisément l’avantage du revêtement ou du vent (croyez-moi, dans l’Izoard, rien de tel qu’un bon vent de vallée de sud-ouest pour battre un record).Par exemple, le vent de vallée peut être plus fort que celui prévu par le bulletin météo.Pour des puissances de 450 watts, pas de problème, mais 400, 410 watts, c’est plus délicat pour cataloguer un coureur comme dopé. Normalement, l’estimation doit être faite dans le dernier col de fin d’étape sur au moins 30 minutes , or de plus en plus, on voit des estimations qui sont faites sur 10 ou 20 minutes.on n’y comprend plus rien!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 7 mai 2020 à 12:51 | Permalien

    Il peut vérifier ses estimations avec toutes les publications de puissance des coureurs. Quand il y a trop de vent, il n’en fait pas.
    Après, point besoin d’être agrégé de maths pour se douter grandement qu’un vainqueur de grand tour qui bat des temps de montée de pantani n’est pas à l’eau claire 🙂 🙂 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Vincent L
    Soumis le 7 mai 2020 à 2:23 | Permalien

    Moi je suis surpris par la cadence de pédalage de Quintana. Il me donne l’impression d’utiliser un vélo avec une assistance électrique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 7 mai 2020 à 3:18 | Permalien

    C’est plus que possible Varjas expliquait qu’on pouvait facilement passer le scanner avec du carbone en plusieurs épaisseurs. Et comme les contrôles ne se limitent apparemment qu’à leurs tablettes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 7 mai 2020 à 11:57 | Permalien

    Marc Kluszczynski : Izoard est ‘mon jardin’, bien que ne vivant pas à Briançon. Le vent de sud-ouest pousse effectivement étonnamment les longs kilomètres de la vallée du Guil, et nous transforme (dans nos esprits …) en grands cyclistes !
    Mais plus étonnant encore (question performance) : un vent de sud soutenu dans les derniers 14 km, après la bifurcation à gauche, la montée proprement. Il y a queques années, je l’ai monté ‘sans aller le chercher’ dans un temps plus qu’étonnant, avec le versant Nord et l’Agnel dans les jambes. je en l’ai jamais monté aussi vite, et pourtant je l’ai monté … Le vent dans l’autre sens ? C’est plus souvent, et même en forme, on se sent ici, et même là, Brunissard mais pas que, La Chalp dessous c’est bon aussi, tout simplement une proie.
    Tu as tout à fait raison, de même que de préciser qu’on est souvent surpris de la force du vent en regard de celle annoncée, même chez moi en Lorraine.

    Les mesures « absolues » sont une chose, disons à valeur indicative. pourquoi pas pour ceux qui les goûtent. Ce que je leur reprocherais (si elle m’intéressaient, mais j’ai fait le choix de n’y rien comprendre), c’est cette aura de scientificité dont elles s’entourent. et de là leur caractère péremptoire, à la limite indiscutable, sauf à commettre le parjure.
    Je crois qu’il n’y a rien de tel que la « mesure relative » : dans le cas de Quintana, ce qui fut étonnant, ce sont et l’impression de puissance (impression : qui imprime le regard, je ne cause pas sentiment), et les écarts réalisés sur des gars costauds, et sauf erreur pas en méforme.

    Il y a une situation pour laquelle j’aurais souhaité une mesure en valeur absolue, mais pas de watts, de vitesse kilométrique : sur le plat, l’accélération de Cancellara sur Roubaix, le moment où il avait choisi de laisser les enfants avec lesquels il avait commencé sa journée de vélo. J’aurais aimé qu’on mesure la distance parcourue sur quelques secondes, et le nombre de secondes à la parcourir. J’ai déjà écrit ça, alors radotage.

    Quintana est colombien, mais Julian Alaphilippe moins. Quintana incite à l’amitié rigolarde, un vrai boute-en-train, Alaphlippe est triste comme le marbre, et présente un visage atone, inexpressif, comme s’il n’avait pas d’âme, mince, j’ai peut-être mélangé.
    Je veux bien qu’on tombe sur le râble du premier, mais enfin, il va falloir ménager de la place dans l’emploi du temps à ceux qui sont enclins à une ‘juste justice’ : le second, qui m’épate et pas qu’un peu pour le dire vite, niveau, style, façon, un coureur incroyable, vraiment, d’apparence simple et sympathique, bref, que des qualités, le second, écrivais-je, est juste monstrueux (monstre : anomalie). La liste et la façon de ses exploits sont juste incroyables (incroyable : on ne peut pas croire).

    Bon week-end à mes confipotes bientôt déconfinés, et à ceuxs d’en face aussi.
    Message personnel à EAP : n’oublie pas lundi de détacher ton home-trainer, ça risquerait de ‘tirer un peu’! Tu veux le ? brûler ?! Non, quand même.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • mica
    Soumis le 8 mai 2020 à 1:37 | Permalien

    Vincent L: pour ma part, j’ avais la conviction que le « problème » des vélos électriques était résolu…
    Je pensais qu’ une sorte d’ unanimité s’ était faite et que si l’ un des champions du peloton trichait encore à ce niveau là, il serait immédiatement honni par l’ ensemble de ses pairs! (ce qui n’ est jamais vrai pour les autres « pratiques douteuses » ou la loi du silence prévaut, chacun se disant, qu’ il a sans doute profité, ou qu’ il profitera ,un jour ou l’ autre de telle ou telle déviance…aspiration, dopage,corruption….)
    lbi semble corroborer tes dires en signalant que seules les « tablettes » seraient mises en oeuvre pour détecter ….à voir …
    Moi, naivement, peut être,je crois que ce problème est derrière nous.
    Plasmathic: à travers les vents que tu décris on peut voir, peut être, les fameuses brises de vallée qui se lèvent souvent dans les aprés midi de chaleur intense et qui ont tendance à « porter » vers les sommets. Ce sont les fameux « thermiques » chers à nos amis parapentistes. Ces thermiques peuvent les porter très haut en altitude, eux et leurs équipement….souvent plus de 100Kg.
    Attention, je ne dis pas que pour le vélo, les thermiques font tout le boulot, loin de là, mais ça peut donner un certain « coup de pouce.
    Plasmathic, encore : Tu parle d’ aura de scientificité dont certains se pareraient; je ne suis pas d’ accord et je pense même que le cyclisme peut, raisonnablement, se décrire avec des lois scientifiques.
    Je pense, en particulier, aux lois de la mécanique qui décrivent bien l’ aérodynamisme, ou aux gains d’ énergie potentielle acquise lors des montées et qui se transforme, en partie, en énergie cinétique lors des descentes….etc…etc . Bref, un monde assez passionnant, bref, une palette du cyclisme qui fait que l’ on peut se passionner aussi pour ça…..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 8 mai 2020 à 3:11 | Permalien

    Mica, ne lis pas ce que je n’ai pas écrit (je comprends).
    Je n’ai pas de mépris, ni de défiance envers toutes les mesures chiffrées. Mon ami Le Grand vit dans un monde de chiffres. Mais chez lui, ils nourrissent sa réflexion : je suis toujours intéressé ! Et lui te dirait que je ne suis pas le dernier en matière de regard mathématique et physique.

    A ce titre, s’il m’est arrivé de te dire mon agacement, ce ne fut jamais sur ce sujet.

    Je me méfie beaucoup de certaines mesures ou pseudo-mesures chiffrées, ceux précisément dont il était question : la ‘preuve par les watts’, à distance en plus.
    Ajoute (ce que je n’ai pas fait) le statut d’autorité conférée voire auto-conférée de l’émetteur. Alors, avec ce qu’on nomme l’argument d’autorité , il n’y a plus de place même un sain scepticisme, sauf à commettre le sacrilège.

    Ne le prends pas pour toi, les chiffres m’intéressent aussi … quand ils disent le réel …

    Tu vas pouvoir élargir ton parcours cycliste dans trois jours, moi quitter mes rouleaux, et ce chiffre-là est plaisant à connaître !
    Même si je suis des quelques dix-sept millions à devoir observer un strict confinement (mais avec de l’air bon dieu).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 8 mai 2020 à 4:03 | Permalien

    Plasmathic: bonne reprise du « cyclisme réel ».
    Moi aussi je me méfie de « certaines mesures ou pseudo mesures chiffrées » et je suis certainement septique, en tout cas plus souvent sujet aux doutes qu’ aux certitudes.
    En tout cas, je regrette que personne n’ ai pu m’ expliquer la notion de « watts étalons », pas plus que les  » W/ Kg » que mettent tjs. en exergue Porteleau et Vayer….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Marc Kluszczynski
    Soumis le 8 mai 2020 à 7:47 | Permalien

    Vayer et Portoleau affirment que leur estimation de puissance est précise à 2% près dans les conditions suivantes:pente supérieure à 6%,présence de forêt, vent de force 2 max soit 6 à 11 km/h (ce n’est pas le cas des pentes au vent de vallée tel l’Izoard à 15h!).
    Ce calcul de puissance indirecte nécessite d’estimer le poids du cycliste.Si par exemple Quintana, dans un col (de fin d’étape sur au moins 30 minutes) développe 388 watts pour un poids de 57 kg, cela fait 6,8 W/kg. Pour une masse de 59 kg, on en est à 6,75 W/kg. Comment alors comparer deux coureurs de masses différentes? Tel l’exemple cité dans La Preuve par 21:dans l’Alpe d’Huez montée en 40 min, Pantani (56 kg)développe 6,3 W/kg et Indurain (80 kg) 5,9. Lequel est dopé? On peut écrire Alaphilippe à la place de Pantani pour mieux comprendre.On ne peut donc pas comparer plusieurs cyclistes de masses différentes. V et P font donc appel à la notion de coureur étalon, de 70 kg (avec le matériel, 78 kg). La notion de watts étalon 78 met tout le peloton à 70 kg. Quintana, avec son temps d’ascension ayant amené au chiffre de 388 W, arrivera à 463 W avec 70 kg. Ce sont ses watts-étalon.Les limites de 410 (performance suspecte) 430 (miraculeuse)450 (mutante)ont été arbitrairement fixées suite aux cas de dopage avérés à posteriori.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 8 mai 2020 à 9:45 | Permalien

    Marc Kluszczyski: Merci pour les explications concernant la puissance étalon, mais aprés tout, les « poids » léger ont la chance de devoir fournir une puissance moindre dés que ça monte; par contre ils sont singuliérement désavantagés en CLM ou sur le plat et généralement en sprint.
    En athé. on ne corrige pas les temps en fonction de la puissance ou de la taille….sur 100m on voit des coureurs guére plus grands que 1,70m (exemple Kim Collins, 1,75m champion du mode à Paris et d’ autres de 1,95m (U. Bolt).
    Je trouve cette masse de 70 Kg arbitraire et j’ ai démontré quelques lignes au dessus que l’ on pouvait attribuer aux légers une puissance/Kg de l’ ordre de 6 W/Kg, tandis que les lourds peuvent obtenir de l’ ordre de 3!
    Quand à Porteleau et Vayer, s’ auto attribuer une marge d’ erreur de 2%, c’ est bien présomtueux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 10 mai 2020 à 9:05 | Permalien

    Je suis mort, LFR est devenu un groupe facebook pour les cyclistes de plus de 60 ans.

    Pour les autres sports, il y aurait aussi du dopage? Ne le dite pas à @mica, il va faire un avc. Lui qui regardait djoko vs federer, il y a encore peu, avec ses yeux d’enfants, se demandant pourquoi le cycliste n’offrait pas le même spectacle.

    Pour Valverde, et la tactique de la movistar, il y a « Dans la roue de l’équipe Movistar 2019 », sur netflix (demandez à vos petits-enfants).

    @lbi : un spot de pub de 30s n’a rien a voir avec 1h en continue à montrer le maillot sur le TDF ou 90min sur un terrain de foot. Pour la pub également, il vaut mieux faire … du fractionné.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 10 votes)
  • Lbi
    Soumis le 10 mai 2020 à 3:02 | Permalien

    Ça c est ce que tu dis. Ce serait pas la première bêtise 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 10 mai 2020 à 3:35 | Permalien

    Concernant certains coureurs (Cancellara, Froome, Quintana cette année…), nous n’avons aucune preuve mais des faisceaux de présomption comme disent les flics ! Quand on connait ce sport et le milieu, il y a des éléments qui ne trompent pas : l’attitude d’un coureur, l’abattement de ses adversaires, mais aussi les temps, certains records qui tombent, et parfois les chiffres, ceux de Porteleau/Vayer, s’inscrivant comme une ligne de plus dans ces présomptions. La parole des autres coureurs est significative, aussi, et il faut savoir lire entre les lignes, parfois…souvent. Savoir décoder les propos d’un Guimard, par exemple.
    Armstrong. Y’avait pas photo ! Cancellara, c’était grotesque. Froome qui pousse une accélération et passe à 130 RPM dans une pente à 10%, en ne prenant que quelques pulsations, c’est irréel.
    La réaction de Valverde, dans la série Netflix sur la Movistar, quand il voit à la TV son co-équipier Pedrero dans la montée du Mortirolo, est intéressante, aussi…
    Le mieux est encore de discuter avec ceux qui les cotoient en course…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 11 mai 2020 à 1:23 | Permalien

    EAP: une fois la sidération passée concernant l’ utilisation de vélos électriques, je pense et redit que  » le peloton », désormais, réagirait tr7s vite si l’ un des membres utilisait le subterfuge motorisé.
    Je m’ explique: la tricherie serait trop grosse et si les pros font généralement cause commune pour tout le reste …(dopage, corruption, abris illicites…..) sachant qu’ ils l’ ont dèja fait, le font ou le feront..
    Dans ta liste des possibles ou probables, il faudrait ajouter, presque indiscutablement, Hesjedal, là, les images avaient été explicites! (le coureur apr7s sa chute n’ ayant de cesse que d’arrêter l’ engin qui partait pour une danse parabolique des plus gracieuses….avant même de savoir et de vérifier sur lui toute traces de blessures, normalement, la bicyclette venant instinctivement après.
    Tu inclues Quintana dans ta possible liste rouge….sans trop le connaitre, je pensais qu’ il avait un encadrement trés sérieux dans sa nouvelle équipe Française… a voir!
    Les « insinuations » de Guimard? elles m’ énervent un peu…sous un semblant de parole libérée, il parle finalement une sacrée langue de bois…..il est ancré dans ce milieu, comme une huitre sur son rocher et cela depuis plus de 60 ans. (c’ est pas un gage d’ ouverture d’ esprit!).
    Pour Armstrong, ta religion semble, décidemment et définitivement faite…si c’ est le cas, il « cochait toutes les cases »; pour le dopage, passe encore, comme pour la plupart et comme pour touts les sports…..mais des moteurs pendant plus de 10 ans ça serait pire que tout…
    Cancellara ? pour certains P-R ou Flandres ça ne
    semble pas faire de doute, mais alors ses CLM…on ne saura jamais..
    J. C. Perreau avait été nommé  » Mr Moteur » par l’ UCI…ou en est on?
    Pour moi, la seule action véritablement entreprise contre le vélo motorisé fut l’ expédition punitive menée contre « un pauvre type » par un sombre aprés midi de septembre à St Michel de double; depuis: plus rien!
    Il me revient aussi une course « bI le Tour » réservée aux féminines ou « ça tombait comme à Gravelotte » sur les Champs Elysées, certes il avait plu, mais ces demoiselles n’ avaient elles pas quelques difficultés à maitriser un surcroit de puissance….(car, n’ en doutons pas, les moteurs n’étaient pas(ou ne sont pas) réservés à ces Messieurs…..voir aussi la jeune Belge championne de C.C…..à ce propos voir aussi certaines images ou la roue arriére s’ emballait, Van Aert ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 9 votes)
  • yvon
    Soumis le 11 mai 2020 à 7:02 | Permalien

    Nous regardions une émission américaine de rénovation de maisons.Mon amie a pris son iPad et regarde quels étaient les participants le principal à eu deux cancers a 30 ans dont un aux testicules. Mon réflexe testostérone à outrance. Elle m’a dit tu vois le dopage partout. Puis elle m’a dit prise de testostérone et d’anabolisants. Il est vrai que nous voyons le dopage partout.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ray Neuville
    Soumis le 11 mai 2020 à 6:26 | Permalien

    Nouvelle course au programme:

    Le confiné libéré.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 12 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 mai 2020 à 9:16 | Permalien

    Pas mal Ray…pas mal !
    Je m’attendais à voir des nuées de cyclistes hier sur la route, et ben niet ! Pas un seul sur des routes pourtant assez usitées habituellement dans le Pilat.
    Par contre…4 fois plus de voitures qu’à l’accoutumée, à vue de nez.
    J’apprends que CCC va certainement ajourner son sponsoring de l’équipe du même nom en fin d’année, soit un an plus tôt que le contrat triennal signé.
    Circonstances exceptionnelles, crise socio-économique prévisible, et surtout, le poids des emplois dans l’entreprise mère!
    Néanmoins, l’histoire économique de ces dernières années en France démontre une fois de plus que les salariés, quels qu’ils soient, à qui l’on demande des efforts (diminution de salaire, abrogation des 35 heures, suppression des RTT…et autres) paient malheureusement très cher leurs efforts en bout de course, puisqu’ils finissent sur la paille à Pole emploi.
    Le microcosme économique du vélo n’échappe pas à cette règle et moralement, il sera difficile de s’indigner face à ce triste destin qui ne concerne en fait qu’une industrie de loisir, celle du vélo de compétition…Mais c’est aussi la vie quotidienne et le destin de beaucoup de gens !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 9 votes)
  • Patrick SCHWARTZ
    Soumis le 12 mai 2020 à 11:24 | Permalien

    Pour nous les Français , en Alsace du moins , le 11 mai , ce fut la « Patagonie à la pire saison » !!!, pluie,froid,vent … Aujourd’hui , super soleil , un peu de vent du nord à 18 km/h , mais bon … Par ailleurs , après 40 séances (39!) de HT , qu’est-ce qu’on est secoué sur les routes de l’hexagone !!! Sinon , que du bonheur quand même , c’est vraiment super le vélo , le ciel, les arbres qui défilent en « live » et en toute liberté !! …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 12 mai 2020 à 11:25 | Permalien

    Ou noirvélo …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 14 mai 2020 à 6:43 | Permalien

    Philosophie de déconfinement :
    Le zef à décorner un bœuf , le froid , le crachin , le mauvais tarmac qui « tape ou ne rend pas » , ce n’est pas grave !!! C’est « l’absence » de ces éléments qui est grave
    au fond et dans la forme … même sans la forme !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!