Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Katusha, meilleure équipe du monde?

Victoire surprise d’un « inconnu » du grand public ce week-end sur le Tour de Romandie: Ilnur Zakarin, 25 ans, un gros rouleur puisque champion de Russie chrono en 2013. Il avait signé une belle 9e place du général sur le difficile Tour du Pays Basque il y a quelques semaines, de quoi nous informer qu’il tenait une excellente condition physique.

Du coup, voilà une nouvelle victoire de l’équipe russe Katusha, qui signe par ailleurs un doublé sur ce Tour de Romandie puisque Simon Spilak a terminé 2e du général. Ca n’arrête plus depuis le début de la saison, on voit du Katusha partout en tête de course! Tellement qu’on se demande si Katusha n’est pas en train de devenir (est devenu?) la meilleure équipe cycliste au monde, éclipsant la puissante Sky, ou encore Movistar, Tinkoff et Etixx.

Voyez un peu:

1 – Alexandre Kristoff a remporté trois victoires d’étape au Tour du Qatar, une étape au Tour d’Oman, une étape sur Paris-Nice, trois étapes des Trois Jours de la Panne ainsi que le général (!), le Tour des Flandres, le GP de l’Escaut, et a encore terminé 2e de Milan SanRemo et de Kuurne-Bruxelles-Kuurne et 3e du général au Qatar.

2 – Luca Paolini a remporté Gent-Wevelgem.

3 – Joaquim Rodriguez gagne cette année le Tour du Pays Basque avec deux victoires d’étape à la clef, et termine 3e de Liège-Bastogne-Liège et 4e de la Flèche Wallonne.

4 – Simon Spilak, 3e de Paris-Nice et 2e du Tour de Romandie.

5 – Daniel Moreno, 5e de la Flèche Wallonne et 10e de Liège-Bastogne-Liège.

6 – Tiago Machado, 3e du Tour de l’Algarve.

Outre les leaders, on a également assisté à plusieurs belles perfs de coureurs peu connus, voire inconnus en dehors de leur pays d’origine. Je pense à:

7 -Alexey Tsatevitch, 25 ans, qui termine 3e du Tropheo Laigueglia.

8 – l’Autrichien Marco Haller, 24 ans, 3e du GP Nobili Rubinetteri.

9 – Anton Vorobyev, 24 ans, vainqueur du prologue des Trois Jours de Flandre-Occidentale et 2e du général.

10 – Ilnur Zakarin, 25 ans, vainqueur du Tour de Romandie à la surprise générale.

L’équipe cache par ailleurs d’autres coureurs imposants, notamment ce Gatis Smukulis, quadruple champion de Lettonie chrono, Serguei Lagutin, ancien champion du monde U23 à Hamilton en 2003 et ayant claqué quelques belles places l’an dernier sur plusieurs courses, voire Egor Silin, 26 ans, récemment vu aux avant-postes à travailler pour son équipe sans oublier Yuri Trofimov et Alexandr Kolobnev qu’on n’a pas encore trop vu cette saison.

Quelle profondeur!

Y’a pas à dire, c’est Oleg Tinkoff qui doit être jaloux… voire Dave Brailsford.

Et l’équipe Katusha semble avoir beaucoup de jeunes coureurs de moins de 27 ans prometteurs, de quoi construire l’avenir et gagner pendant plusieurs années.

Je dois vous avouer qu’avec le récent reportage sur le dopage dans l’athlétisme au sein des pays de l’Est, avec la situation fin 2014 chez Astana, et enfin avec le récent reportage de Stade2 remettant en doute l’efficacité du passeport biologique, je nourris quelques inquiétudes. Dois-je également ajouter qu’Ilnur Zakarin a déjà fait l’objet d’un contrôle positif aux stéroïdes anabolisants en 2009 et avait été suspendu 2 ans?

Devant cette suspicion lassante, devant ces doutes quant à l’efficacité des mesures anti-dopage, je me dis que le calcul indirect de puissance est un bel outil qui devrait être davantage utilisé pour cibler les contrôles, surtout dans le contexte où ils coutent chers.

Partager

Précédent

Dopage: l’expérience interdite

Suivant

Giro: le mystère Contador

14 Commentaires

  1. Patrick

    Tiens, une idée à propos des moteurs dans le vélo.
    Poser aux coureurs la question suivante: seriez-vous d’accord pour que les vélos soient fournis par l’UCI, tous identiques bien sûr (et aussi l’assistance en course)? Ce qui irait avec un paiement collectivisé par les équipes.
    Je serais coureur non utilisateur de moteur, le gain en tranquilité d’esprit sur ce point de triche m’apparaîtrait je crois supérieur à la perte de liberté de choix du matériel.
    La pub pour les fabricants? Est-ce la fonction de la compétition cycliste?
    Tiens, on enlèverait aussi toutes les voitures des équipes sur la course, et aussi on pourrait enlever toutes les motos sauf, allez, quatre pour les caméras télé. Avec les véhicules d’assistance matérielle, ils resteraient peu de moteur entre les coureurs. Mieux, non?
    Les habits de rechange, le ravitaillement? Dans les poches! Pour l’hydratation, des motos fraicheurs avec des bidons d’eau (sans appui propulsif!).
    Bon, comme dirait l’autre, tant qu’il y aura compétition, il y aura triche. D’ailleurs, c’est injuste, Lui a de plus grandes jambes, je ne vois pas pourquoi je n’aurais pas droit à des échasses.

    0
    0
  2. « Ilnur Zakarin a déjà fait l’objet d’un contrôle positif aux stéroïdes anabolisants en 2009 » !!!
    Mazette ! Pris par la patrouille à seulement 19 ans ! Simple (et unique) erreur de jeunesse ou côté obscur de la force ? 😉

    0
    0
  3. Zenou

    Le cyclisme est financé en grande partie par la publicité, se priver de la publicité des marques de cycles n’est à mon avis pas une bonne idée, car se sont les plus légitimes.

    Je pense que si l’UCI veut vraiment surveiller l’utilisation des moteurs électrique elle peut le faire facilement sans que cela coûte trop cher.

    Pour ce qui est des motos, je pense que c’est un peu utopiste de n’en laisser que quatre. Il ne faut pas oublier les motos qui prennent des photos pour les journaux, les motos assistances, les motos commissaires qui surveillent les coureurs et DS.

    On peut surement en supprimer quelques unes, comme les motos commentateurs, mais France 2 ou RMC vont raler et refuser de payer autant.

    0
    0
  4. Katusha, grande equipe, comme Etix, Tinkoff, BMC et les autres: ce qui signifie qu’etant sous contrat la-bas,c’ est du serieux.
    Discipline, roles bien attribues (le ou les leaders, les « porteurs d’eau », les lanceurs pour le sprint ) fortes charges de travail, et grand ou petit coureur surement avec une pression psychologique intense: tu n’ es pas capable de faire ce que l’on te dit, tu vas chercher du boulot ailleurs.
    Alors meme si la vie de cycliste pro n’a plus rien a voir avec le cyclisme a la papa, que l’on vit jour et nuit au sein d’un groupe avec des chefs, medics, psy, chauffeurs, mecanos etc cela ressemble vite a un grand cirque ou le seul horizon c’ est un peloton, des cameras, de la pub….
    Prendre « quelque chose » doit etre alors une sorte d’evasion , et qui a un cote utile, cela permet de rester dans le coup et de rester avec un salaire tres correct dans ce cirque. Et d’ailleurs, que sait-on faire en dehors de ca?

    0
    0
  5. alain39

    La meilleure équipe en ce moment avec Movistar, Sky et Etixx.
    Le reportage de Stade 2 a démontré l’apport crucial du dopage alors que le protocole appliqué était à minima et sans les entraînements associés.
    Aujourd’hui plus que les victoires c’est le comportement d’équipes qui est surprenant. On retrouve majoritairement à la tête des courses des équipes sur-représentées qui sont soit espagnoles, soit étrangères mais avec un management espagnol. En plus il faut ajouter la Sky et Etixx et à moindre échelle Astana qui toutes ont des belles casseroles.
    Ces équipes imposent le rythme avec plusieurs équipiers (pas toujours les mêmes ce qui dénote du potentiel global de ces équipes) qui sont proches du niveau de leurs leaders. Le week-end dernier les 3 vainqueurs étaient de Movistar, Katusha et Sky. A chaque fois ces équipes arrivent à placer au moins 3 coureurs dans les 20 premiers et dominent la course.
    On a connu par le passé des équipes aussi dominantes mais elles étaient composées de plusieurs grands coureurs. On se rappelle tous les Renault, Molteni, La vie Claire. Ces équipes avaient recruté les meilleurs coureurs. Mais leur domination se faisait principalement autour de 4-5 coureurs qui avaient tous les caractéristiques de potentiels leaders dans une autre équipe. Ils avaient fait le choix de devenir des équipiers de luxe car c’est comme ça que l’on désignait ces super équipiers.
    Aujourd’hui ce sont des coureurs venus de nul part qui font office de super équipiers voir qui deviennent des leaders. Donnez moi les noms de coureurs identifiés dès leur début comme de futures stars qui sont devenus les champions de leur génération. Ils ne sont pas légion. Qui avait prédit dès leur début de carrière les potentiels de Wiggo, Froome, Armstrong, Rasmussen, Indurain, Riis, Purito, Rominger, Chiapucci etc…? Personne pourtant dans les années 80 dès leur arrivée dans le peloton Roche, Fignon, Lemond, Madiot, Delgado, Hinault, Bernard, Hamspten, Rooks, Kelly étaient identifiés comme ayant un gros potentiel. Certes certains ont mieux réussi que d’autres mais rares sont ceux qui se sont révélés sur le tard et notamment en développant des qualités que l’on ne leur connaissait pas.
    Qui aurait parié sur la victoire de zakarin en février? Personnellement je ne le connaissais pas. Et pourtant après 5 mois dans le world tour il domine une épreuve majeure. Car il n’a pas gagné mais bien dominé les 2 étapes reines. Il tient la comparaison avec Pinot en montagne et sans son incident mécanique battait Martin sur le chrono. Chacun représente une référence dans son domaine. Et qui est second? son équipier. ça me rappelle un aveux d’Antoine Vayer qui demandait à ses coureurs de ne pas faire les chronos à fond pour ne pas truster les premières places tant le dopage était efficace.
    Zakarin me fait penser à la comète Berzin. Passé pro en 93 il domine tout le monde en 94 (comme toute son équipe) pour ensuite sombrer dans l’anonymat. Nous savons tous maintenant que cette domination spontanée et passagère de la Gewiss était due à son avance en matière de dopage. Au contraire les équipes Renault et autres ont connu des règnes plus longs et certains de leurs coureurs sont même devenus des leaders.
    Chez sky en 4 ans ils peuvent réussir l’exploit de sortir 3 vainqueurs différents du tdf si Porte continue sur sa lancée. Du jamais vu et surtout avec aucun coureur identifié au départ comme un possible vainqueur du tdf. C’est un défi au bon sens et pourtant depuis des années des équipes gagnent ce défi avec en point d’orgue l’US Postal qui a trusté pendant 7 ans le tdf.

    0
    0
  6. Vincent C

    Zakarin peut bien prendre des stéréoides au poids qu’il a! Donnez-lui à manger!

    0
    0
  7. Thierry Mtl

    Merci Laurent d’objectiver clairement ce que je percevais de la Katusha depuis quelques mois.

    Pendant ce temps, une équipe comme Garmin Cannondale n’arrive plus à s’illustrer. Tous leurs coureurs sont soudainement devenus bien ordinaires. Pas de résultats… le développement des espoirs stagne. Aucune belle surprise. Exactement le contraire de la Katusha.

    0
    0
  8. Régis29

    Alain,
    3 vainqueurs consécutifs et différents du TdF dans la même équipe, La Vie Claire est passé tout près: Ninault 85, LeMond 86 et Bernard 87 s’il ne s’était pas fait piéger comme un débutant par l’attaque de Roche-Delgado au ravitaillement dans l’étape du Vercors!
    Il a quand même finit 3ème en survolant les 2 CLM, et c’était avant l’EPO.

    0
    0
  9. Régis29

    Horrible coquille, Ninaullt à la place d’Hinault!
    Désolé.

    0
    0
  10. LaVoitureCaPue

    Moi ce qui me désole le plus c’est qu’il n’y a que qqs peu médiatiqueS blogS pour parler de dopage.

    Aucun média établi, avec des contrats publicitaires, des journalistes pro et payés, qui font des interview de coureurs… ne parlent vraiment de dopage.

    Le TDF sur france2, eurosport, l’equipe (je suis français en france)… rien, nada, que de chie.

    Ils craignent le procès en diffamation ? L’absence d’accréditation pour les courses ? Les coureurs qui les boudent ? Ils sont vendus, corrompus… Un peu tout ça a la fois ?

    0
    0
  11. Chouchouduvélo

    Le russe Oleg Tinkov, qui voulait que son équipe Tinkoff-Saxo soit la meilleure équipe mondiale, se fait battre actuellement par l’équipe russe Katusha.
    Mais les Grands Tours et autres courses World Tour sont encore à venir…

    L’an dernier AG2R avait bien été provisoirement N°1 mondiale (pour une première depuis sa longue activité et son désastre un peu avant qui l’obligeait à recruter des coureurs étrangers pour ces fameux points UCI) avant de rétrograder.

    Il peut s’en passer des choses d’ici la fin de saison…

    0
    0
  12. alain39

    Comparer Hinault, Lemond à Froome et Wiggo me choque.
    Hinault était le champion de sa génération. 5 tdf et au top dès 22 ans.
    Lemond était l’un des grands champions de sa génération. 3 tdf et au top dès 22 ans.
    On ne peut pas comparer ces 2 supers champions à ces 2 rats de laboratoires qui avant leur passage chez sky n’avaient rien gagné.
    Qui voyait Froome vainqueur du tdf quand il avait 22 ans? Idem pour Wiggo? Alors que Hinault et Lemond ont très tôt été catalogués comme des vainqueurs potentiels du tdf. D’ailleurs dès leur premier tdf ils s’illustrent: Hinault vainqueur, Lemond 3eme.
    Pour Bernard il était un super coureur mais pas un tout grand et il n’a jamais été le champion d’une génération. Trop fragile et ensuite englouti par la génération EPO.
    L’équipe Renault de 83-84 reste une exception.
    A cette époque elle attirait tous les meilleurs coureurs et était un vrai centre de détection et formation.
    La Vie Claire est venue cannibaliser cette équipe en recrutant en plus les meilleurs internationaux (Ruttimann, Bernard, Andersen, Bauer et Hampsten).
    Aucune autre équipe ne pouvait rivaliser avec cette armada.
    Aujourd’hui nous avons 5 équipes qui disposent d’une force de frappe très supérieure aux autres. C’est du jamais vu et ça confirme cette capacité à fabriquer rapidement des super équipiers éphémères.
    D’ailleurs je vous met au défi de me sortir le nom de coureurs qui sortent du lot et que l’on considère comme les futurs grands champions.
    Personnellement ça fait des années que j’échoue à cet exercice. Pourtant je me tiens informé je suis les résultats des amateurs, juniors, néo-pro etc…
    Non rien à faire je me trompe tout le temps et je n’ai pas vu venir les victoires de Froome, Wiggo, Hesjedal, Horner, Contador (vuelta après une fracture) etc…
    Je dois être un piètre observateur ou alors il me manque une donnée.

    0
    0
  13. mikael

    Pour les vélos, il suffit simplement de les scanner… ça laisse aux coureurs/mécanos/équipes le choix.

    Pour les véhicules suiveurs (motos et hélicoptères), voir du coté des caméras embarquées et des drones.

    Ca devrait déjà permettre de faire le ménage.

    Mais bon, l’UCI en est encore à 6,8kg.

    0
    0
  14. Nicolas

    @ Alain

    Quitana?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.