Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Hirschi, façon Alaphilippe

Celui qui accélère le premier dans le Mur de Huy, en vue de la ligne, est rarement le vainqueur.

Voyez l’an dernier avec Jakob Fuglsang.

Encore une fois, cette histoire s’est répétée hier dans le Mur, cette fois au détriment du Canadien Mike Woods, excellent 3e sur la ligne et ça fait plaisir. Mike a su rebondir de son demi-échec dimanche dernier lors des Mondiaux.

Mais il a fait l’effort trop tôt, un classique sur cette course.

Richie Porte aussi. Faut croire que le Mur de Huy n’est pas Willunga Hill!

Et sans surprise, c’est Hirschi, aux qualités décidément proches de celles de Julian Alaphilippe, qui s’est imposé, ayant attendu un peu plus longtemps que Woods avant d’accélérer. Il a su faire preuve d’un excellent sang-froid dans les derniers mètres de la course.

À 22 ans, il s’agit évidemment de la plus belle victoire de la jeune carrière de Marc Hirschi, protégé de Fabian Cancellara. Il s’impose surtout comme le nouveau Alaphilippe, étant proche du coureur français tant morphologiquement que par ses qualités sur le vélo. Et il semble plus puissant qu’Alaphilippe au niveau du punch que le Français au même âge!

Belle place de Benoit Cosnefroy par ailleurs, qui termine 2e en « sautant » Woods sur la ligne. Deux autres Français terminent dans le top-12, soit Barguil 4e et Madouas 11e.

Soulignons également la 20e place du Québécois Hugo Houle, remarquable à ce niveau sur une course qui ne convient pas forcément à ses dispositions physiques. Hugo est manifestement en grande forme actuellement, et peut envisager la course de dimanche prochain avec confiance.

Sinon, un scénario classique, et on pourra simplement retenir le sacré numéro d’un autre jeune (décidément…), Mauri Vansevenant, qui a été le dernier coureur de l’échappée matinale à rendre les armes, après une grosse résistance dans les derniers kilomètres de la course. Ce Vansevenant, je pense qu’on en reparlera dans l’avenir, une autre pépite chez Deceuninck-Quick Step, une équipe qui cumule les jeunes prodiges, et c’en est presque surprenant. Et rappelons que l’équipe belge est sur les rangs pour signer Cian Uijtdebroeks, annoncé meilleur que Remco Evenepoel, mais qui sera encore junior l’an prochain. Cian a toutefois été percuté par une voiture mardi, alors qu’il était à l’entrainement.

Le clash Hirschi-Alaphilippe-Woods sera bien évidemment très intéressant dimanche prochain sur Liège-Bastogne-Liège. Entre Hirschi et Alaphilippe, ce sera probablement une question de fraicheur physique, la Doyenne étant longue et usante. Pour Woods, une occasion de faire mieux que sa 2e place acquise en 2018.

Et puis il y aura les autres comme Kwiatkowski, Barguil, Uran, Cosnefroy, Dumoulin, etc., de quoi faire de cette Doyenne une épreuve assez ouverte merci. Jakob Fuglsang sera probablement au départ pour assurer sa propre succession.

Partager

Précédent

84e Flèche Wallonne: Hirschi, pour rejoindre Alaphilippe?

Suivant

404 kms, 5000m de dénivelé, à 34 de moyenne! (solo)

  1. Edgar Allan Poe

    J’ai trouvé que c’etait une belle course, un peu animée, et non pas seulement une course d’élimination par l’arrière comme je l’ai déploré dimanche (il s’agissait quand même d’un championnat du monde). Mais le niveau global est tellement élevé, que l’on s’expose à ce genre de scénarii de course.
    Woods a attaqué quand il fallait je pense. Il doit très bien se connaître et sûrement savoir qu’il peut produire un effort à bloc sur 100 mètres, mais pas forcément un jump sur 50 mètres, comme l’a fait Hirschi, ou même Cosnefroy.
    Vivement dimanche!

    0
    0
  2. alano39

    celui qui doit se mordre les doigts c’est Barguil. Mal placé il est celui qui fait les 300 derniers mètres les plus rapides. Dans la roue de Cosnefroy ou de Hirschi il pouvait gagner. Suivez le dans la vidéo et vous verrez qu’il était avec Hirschi le plus rapide. C’est con pour lui car une telle chance ne se présente pas tous les jours. Mais il faudra le suivre sur LBL car il est en forme. Ce n’est pas sa tasse de thé ce type d’effort. La montée a été exécutée en 2mn45 ce qui est un très très bon temps donc le niveau était élevé. Le record est toujours détenu par Valverde en 2mn 41 et Alaphilippe a un record à 2mn 48. Le temps de Hirschi confirme que malgré les absences de Fuglsang et Alaphilippe ce n’est pas une victoire au rabais. Donc belle victoire. Mais dommage pour Barguil car il avait la victoire dans les jambes. Bravo à Cosnefroy qui a parfaitement joué tactiquement mais il lui manquait le petit truc. Il s’améliore de saison en saison et arrive maintenant sur des classiques à faire parti du gratin. Il peut faire un beau truc sur LBL.
    Alaphilippe a fait l’impasse pour être au top sur LBL espérons que ce pari sera récompensé. La météo qui va être mauvaise ne va pas lui être favorable mais il peut compter sur sa forme. Ils sont quelques uns à pouvoir gagner: Kwiatko, Alaf, Hirschi, Woods, Porte etc.. Avec plein d’outsiders comme Valverde, Pogacar, Cosnefroy, Barguil, Carapaz. Le niveau semble assez homogène et la pluie froide va produire une élimination massive. Donc peu d’équipiers autour des leaders ce qui peut permettre des échappées qui vont au bout. Ca risque de ne pas être une course d’attente donc avis aux opportunistes il y a un coup à jouer.

    0
    0
  3. noirvélo

    Oui alano 39,

    s’il pleut dans les Ardennes , il va faire froid , je l’ai vécu sur la « cyclo LBL 2019 » avec 4° , ce n’est donc pas les Seychelles… Hirschi en état de grâce, Woods et Julian , mais dans le désordre , si c’est possible , merci , j’en ai marre du martinet …

    0
    0
  4. SERGE

    Pour la doyenne de dimanche, il va pleuvoir toute la journée avec 10°/12°. Nous pourrions bien revoir un remake de la victoire de Bernard HINAULT en 1980. Lui avait été champion du monde en 1980 mais après LBL, Julian peut faire l’inverse mais aussi la même année.

    0
    0
  5. Steph

    A propos d’Hirschi, au risque de me gourer, quelque chose me dit (en fait des photos sur différentes années) que son ennemi c’est le poids. Le maintenir compétitif (61 kg ? pour 1.73m) doit être un véritable supplice car il me semble capable d’en faire 8 à 10 de plus sans régime/protocole particulier. Ca risque d’être compliqué à gérer sur la durée avec des fluctuations importantes et des résultats directement indexés. C’est une impression pas une vérité.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Hirschi#/media/Fichier:Marc_Hirschi_(2018-09-28)_-_UCI_Road_World_Championships_Innsbruck_Men_under_23_road_race.jpg

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.