Tous les jours, la passion du cyclisme

 

GP de Québec: les favoris

On y est, le GP de Québec sera disputé plus tard aujourd’hui (départ à 11h).

Au menu des coureurs, un peu plus de 200 bornes dans les rues du Vieux-Québec, soit 16 tours d’un circuit urbain empruntant les côtes de la montagne et des glacis. Dénivelé total, près de 3000 mètres!

C’est donc usant à la longue. Et il y a cette fameuse longue ligne droite en faux plat ascendant pour aller chercher l’arrivée, portion du parcours où nombre de coureurs se sont cassés les dents dans le sprint final au fil des années.

Les favoris

Quelques coureurs se dégagent du lot selon moi.

Par exemple Bauke Mollema chez Trek-Segafredo. Auteur d’un bon Tour de France, il a récemment terminé 2e du Tour de l’Alberta. Le parcours de Québec peut convenir à ses qualités de bon grimpeur-puncheur, et il aura son équipe à son service.

Ensuite Bryan Coquard chez Direct Énergie. Excellent sprinter, la dernière ligne droite lui convient bien. Son équipe voudra ramener les échappées dans le final pour favoriser une arrivée groupée.

Rigoberto Uran, Tom-Jette Slagter, Ramunas Navardaukas et Alberto Bettiol chez Cannondale-Drapac sont tous des coureurs dangereux sur cette course, et la Cannondale-Drapac est donc une des équipes à battre. Navardaukas vient de terminer 12e du GP de Plouay, et Bettiol… 2e de la même épreuve. Attention à cette équipe!

La réplique viendra possiblement des Etixx, qui alignent Julian Alaphilippe, Tom Boonen et Petr Vakoc. Boonen et Vakoc voudront probablement favoriser le sprint, et Alaphilippe possède les qualités idéales sur le parcours de Québec. Chose certaine, un sprint pour la victoire avec Boonen, Uran, Vakoc, Matthews et Coquard serait intéressant!

Attention également aux Sky avec Gianno Moscon, un coureur moins connu mais récent vainqueur du Artic Race of Norway, Geraint Thomas, Luke Rowe voire Sebastian Henao, récent 6e en Norvège.

Enfin, les Orica-Green Edge avec Michael Albasini, Adam Yates, Michael Matthews et Matthew Hayman ont aussi plusieurs cartes à jouer, avec tous ces coureurs en forme. Matthews vient de terminer 4e du GP de Plouay!

Parmi les autres favoris de l’épreuve, notons Oscar Gatto (Tinkoff), en forme puisque 3e de la récente Artic Rae of Norway, Tim Wellens et Tiesj Benoot chez Lotto, Jon Izaguirre (Movistar), le champion olympique Greg Van Avermaet (BMC) dont le parcours de Québec réussit toujours bien, Ilnur Zakarin (Katusha), Diego Rosa (Astana), Alexis Vuillermoz (AG2R – La Mondiale), Rui Costa et Diego Ulissi (Lampre) et Sam Bennett (Bora – Argon18).

Par contre, je ne vois pas trop les Peter Sagan, Rafal Majka, Jurgen Roelandts, Fabio Aru, Ryder Hesjedal, Jarlinson Pantano, ou encore Wilco Kelderman bien faire demain. Je peux évidemment me tromper!

Chez les Canadiens, Hugo Houle est évidemment à surveiller car en forme et motivé. Un autre coureur canadien est à surveiller selon moi, le jeune Alex Cataford, auteur d’un excellent Tour de l’Alberta qu’il termine à la 5e place du général. C’est un excellent rouleur, capable de bien passer les bosses comme celles de Québec. On le sait depuis son excellent chrono dans le Parc de la Gatineau en juin dernier lors des Championnats canadiens!

Enfin, le tout jeune coureur David Drouin, un gros talent apparemment, et qui n’a pas froid aux yeux, sera aussi intéressant à surveiller!

Partager

Précédent

Entrevue avec Mike Woods

Suivant

Suivre en direct le GP de Québec

  1. Tchmil

    Je rajouterais bien Matteo Trentin pour Québec, même si Matthews sera un client à battre …
    Bettiol est plus pour Montréal, il sprinte pas super bien (on l’a vu à Plouay).

    Sinon qu’est devenu le challenge sprint ? C’était super 🙂

    0
    0
  2. thierry (mtl) bécyk

    Quel CLM pour Froome !
    C’est encore possible qu’il gagne cette Vuelta s’il fait rouler son équipe à un train d’enfer demain… Ensuite, qu’il fasse les 15 derniers KM en CLM jusqu’au sommet. Il doit mener Quintana au point de rupture avant la dernière montée.

    Souhaitons que Konig lui donne un coup de main pour monter. Aucun coéquipier de Froome ne l’a jamais laissé tomber comme l’a fait Konig sur cette Vuelta. Même après avoir perdu plus de 50 minutes samedi dernier, Konig ne l’a pas aidé dimanche, préférant partir en échappée.

    Pour Montréal : je miserais sur Adam Yates.

    0
    0
  3. thierry (mtl) bécyk

    et encore…
    Konig s’est donné à fond aujourd’hui pour finir 6e. Tant pis s’il n’a pas les jambes pour aider Froome demain.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.