Tous les jours, la passion du cyclisme

 

GP de Québec et Montréal: les coureurs à surveiller

La liste des engagés des GP de Québec et Montréal est connue, on peut donc analyser les coureurs qui, logiquement, seront à surveiller. Si le cyclisme n’est pas une science exacte, la prépondérance de la condition physique dans ce sport fait en sorte qu’il est possible de « prédire » quels sont les coureurs qui devraient être devant à jouer la gagne. La liste est longue et les courses seront très ouvertes, donc ca sera intéressant et ca sera aussi une affaire d’initiative… Petit tour d’horizon, dans le désordre.

Rui Costa. On a peu vu le champion du monde récemment, et sa saison a été mi-figue, mi-raisin. Je suis convaincu qu’une victoire à Québec et/ou Montréal sauverait sa saison, et serait très positif pour sa préparation en vue de la défense de son titre aux Mondiaux prochainement. Outre Nibali, Costa est un des coureurs « majeurs » ayant fait l’impasse sur la Vuelta contrairement à beaucoup d’autres, il doit se/nous rassurer quant à sa condition.

Chris Horner. Prévu sur la Vuelta pour y défendre son titre, une condition en hausse, et vlan! exclu pour une affaire de taux de cortisol effondré, son équipe Lampre souscrivant aux règles du Mouvement pour un cyclisme crédible. Horner est probablement en très bonne condition physique et motivé de ne pas en rester là… Chez Lampre, on aura donc deux leaders.

Jesus Herrada – Le coureur de la Movistar est le récent vainqueur de la 5e étape du Tour du Poitou-Charentes.

Kevin Reza – Le coureur Europcar fait une bonne saison, et a été vu à son avantage en août. Je crois qu’il sera protégé au sein de l’équipe française au sein de laquelle évolue le Québécois Antoine Duchesne, partageant ce rôle avec Cyril Gauthier.

Cyril Gauthier – Cet autre coureur Europcar a l’expérience des courses à Québec et Montréal et vient de terminer 4e du GP de Plouay. Attention à lui!

Simon Gerrans – Un autre coureur qui aime les courses sur circuit. Le vainqueur du GP de Québec 2012 a l’expérience des épreuves québécoises et vient de terminer 3e de Vattenfall Classic en août. Ayant peu gagné cette saison, et ayant notamment passé au travers du Tour de France notamment en raison d’une chute tôt dans l’épreuve, il est certainement motivé à se reprendre et à préparer ses Mondiaux.

Daril Impey – Outre Gerrans, Orica-Green Edge dispose en Impey un autre coureur en grande forme, récent vainqueur du Tour de l’Alberta avec à la clef une victoire d’étape. Et au sein de la formation australienne, il ne faudra pas négliger Simon Yates, un très bon grimpeur capable de belles choses à Montréal, ainsi que Michael Albasini, une valeur sûre.

Tom Dumoulin – Le coureur Giant-Shimano a lui aussi été vu à son avantage en Alberta récemment, terminant 2e du général.

Ramunas Navardauskas – Le coureur Garmin a fait quelques belles places sur le récent Tour de l’Alberta, terminant deux fois 2e d’une étape, une fois 3e avec, à la clef, la 4e place du général. Il est en forme et dur au mal. Je le vois bien placé sur les épreuves québécoises.

Tom Danielson – Comment exclure cet excellent grimpeur qui possède désormais un gros capital expérience? Le coureur Garmin a un bon coup à jouer surtout à Montréal.

Sep VanMarcke – Un vrai flahute, sur au mal, puissant, et en vue sur le récent Tour de l’Alberta. Il peut causer la surprise, surtout à Québec.

Bauke Mollema – Comment exclure de cette liste un coureur de son talent?

Arthur Vichot – J’aime ce coureur français qui affectionne tout particulièrement les courses sur circuit. Deuxième du GP de Québec l’an dernier, il vient de terminer 3e du GP de Plouay récemment et est un homme de l’automne.

Tejay Van Garderen – 5e du Tour, vainqueur du US Pro Cycling Challenge en août, le coureur américain de la BMC fait une bonne fin de saison. On ne peut l’exclure de cette liste, et le GP de Montréal lui convient mieux.

Greg Van Avermaet – J’aime particulièrement le coureur BMC, pétri de classe, mais qui gagne trop peu. Il est probablement le coureur le plus titré sur les épreuves québécoises: 2e du GP de Québec en 2012, 3e du GP de Québec et 4e du GP de Montréal l’an dernier! Affectionnant lui aussi les courses sur circuit, il aime courir au Québec et a prouvé que les parcours lui conviennent bien.

Les Astana – Jacob Fulgsang, Borut Bozic, Janez Brajkovic, Enrico Gasparotto, Fredrik Kessiakoff. OUF!

Les coureurs que je n’attends pas devant

La plupart des coureurs AG2R – La Mondiale, déjà auteurs d’une très grosse saison 2014. Ils sont forcément un peu fatigués je suppose (quoi de plus normal), notamment Perraud et Bardet. Le Québécois Hugo Houle, en regain de forme lors du Tour de l’Alberta après quelques problèmes début août, sera forcément motivé de courir à domicile.

Les Tinkoff-Saxo. L’équipe n’est pas venue au Québec avec son équipe « A », sauf peut-être Michael Rogers. Il a cependant déjà rempli son contrat en 2014!

Les Omega Pharma Quick Step. Sauf peut-être Jan Bakelands.

Les Trek Factory Racing. Je n’attends ni Frank Schleck – contrat rempli cette saison avec sa prestation sur le Tour, et il a déjà signé son contrat pour 2015 – ni Stein Devolder.

Team Sky. À part Geraint Thomas, je ne vois pas, bien qu’un Edvald Boasson Hagen n’est jamais à sous-estimer.

Les Lotto-Belisol. La présence de Tony Gallopin, auteur d’un excellent Tour de France, est certes intéressante, mais je ne les vois pas devant. Jelle Vanendert aurait pourtant une saison à sauver!

Les Cannondale. Les coureurs y sont-ils sereins en ce moment, avec ce qui arrive à l’équipe et forcément les renégociations de contrat qui s’en suivent? Pas sûr…

Les coureurs canadiens

Outre Hugo Houle, Antoine Duchesne et Christian Meier qui courent avec leur formation World Tour respective, une équipe du Canada sera présente sur les deux courses, avec des coureurs intéressants.

J’aime beaucoup Bruno Langlois, un vrai guerrier imprévisible en course, dur au mal, capable de tout.

Ryan Anderson sera à surveiller, il a terminé 5e du général du Tour de l’Alberta, excusez-un-peu.

Deux coureurs de la région d’Ottawa seront aussi d’un grand intérêt personnel, car ils me font souffrir le martyr dans le Parc de la Gatineau quant ils sont là: Mike Woods, un très gros moteur, et le jeune Matteo Dal-Cin. Woods, un redoutable grimpeur, pourrait faire quelque chose à Montréal. Dal-Cin est là pour apprendre.

Enfin, il sera intéressant de voir ce que Pierrick Naud, lui aussi un excellent talent, pourra faire à ce niveau de compétition, surtout dans le final.

Présent à Québec

Je serai présent à Québec pour suivre la course live! N’hésitez pas à venir me trouver si l’occasion se présente.

Partager

Précédent

Vuelta: je me régale!

Suivant

L’actualité du GP de Québec

  1. Zenou

    Moi je vois bien Gerrans, les mecs qui ont chuté lors du Tour de France retrouve leur pic de forme en ce moment !

    0
    0
  2. Bernard

    Je reviens sur Rui Costa et les champions du monde en général. Durant la saison glorieuse ils ont tendance à passer sous les radars bien qu’ils soient généralement au « top » de leurs conditions. On n’a qu’à penser à Philippe Gilbert qui a connu une saison 2013 plutôt fade alors qu’il arborait la tunique multicolore. Le titre de champion du monde est souvent synonyme d’une saison confortable à l’arrière du peloton.

    0
    0
  3. wigwan

    Je vois bien Boasson Hagen gagner à Québec. Les coureurs ne franchiront la Côte de la Montagne que 11 fois cette année et ils auront plus de temps pour récupéré entre chaque passage. Je ne serais pas surpris que la gagne se jouera au sein d’un groupe d’une quinzaine d’unité.

    0
    0
  4. bonaventure

    Côté Movistar, Visconti a emmené son frère au Tour de Grande-Bretagne ? il a pas l’air mal, 6è en haut du Tumble … hum.

    Et Herrada n’a pas gagné le Tour du Poitou-Charentes. Honneur à Chavanel qui a enchaîné avec Plouay … j’ai arrêté de lire là…

    Un plateau bien fade. Pas l’idée d’inviter des conti pro qui ont véritablement animé Plouay : IAM 1er, Vini-Fantini 2è. Bardiani vainqueur de l’étape reine au TOB.

    Bref, des organisateurs pas trop inspirés. GP Québec-Montréal et Tour de Pékin, même combat ?

    0
    0
  5. @bonaventure,
    Effectivement, Herrada n’a pas gagné le général du Tour du Poitou-Charente, c’est Chavanel, mes excuses. Herrada a gagné la 5e étape du Tour du Poitou-Charente, mon erreur. Je l’ai corrigé, merci d’avoir porté ce problème à mon attention.
    Le reste de l’article vaut quand même la peine d’être lu selon moi!!!

    0
    0
  6. bonaventure

    pas de problèmes. Par contre, je le redis plus sérieusement, Giovanni Visconti ne sera pas aux 2 courses du fait qu’il court le Tour de Grande-Bretagne jusqu’à dimanche.
    De rien 🙂

    0
    0
  7. @bonaventure,
    Corrigé aussi pour Visconti, je comprends pas comment j’ai pu l’inclure puisqu’il n’est pas prévu pour les deux courses… Un égarement soudain, très probablement, à moins que je l’aie confondu avec Ventoso…
    Mille excuses, et merci pour ton attention.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.