Tous les jours, la passion du cyclisme

 

GP de Montréal: les favoris

Le GP cycliste de Montréal, c’est d’abord un circuit mythique: l’ascension du Mont Royal à 17 reprises, par la voie Camilien Houde, celle des Championnats du monde de 1974 remportés par nul autre qu’Eddy Merckx. Au total donc, 206 kilomètres à couvrir, et près de 4000 mètres de dénivelé!

Québec est pour les puncheurs, Montréal est aussi pour les puncheurs, mais aussi pour les grimpeurs. On élimine donc les sprinters qui peuvent bien faire à Québec: ça sera difficile pour Tom Boonen voire Michael Matthews aujourd’hui à Montréal.

Les favoris

La liste des engagés est ici, et est très similaire à celle du GP de Québec. Les pronostics sont toutefois plus faciles pour Montréal, puisqu’on peut se fier à la prestation des coureurs à Québec comme base.

Peter Sagan demeure bien sûr un sacré client. Vainqueur vendredi à Québec, il s’est imposé à Montréal en 2013. S’avouant toutefois un peu juste, le parcours de Montréal pourrait bien le faire passer à la trappe, ce que le parcours de Québec, plus accessible, n’a pu faire. Bémol donc pour Sagan aujourd’hui! Son coéquipier Rafal Majka, excellent grimpeur, en vue dans le final de la course sur route des récents Jeux Olympiques, pourrait être l’atout caché de l’équipe Tinkoff à Montréal…

À surveiller de près selon moi, Fabio Aru: il était bien dans le final de Québec.

Idem pour Julian Alaphilippe, qui trouvera à Montréal un parcours idéal pour ses qualités. L’équipe Etixx voudra se racheter de son manque de réussite à Québec, je pense qu’avec Trentin ils ont une excellente carte à jouer, avec Vakoc qui se réservera si jamais ça devait arriver au sprint.

Adam Yates pourrait également s’illustrer pour Orica.

Attention à Alberto Bettiol, 4e à Québec, ainsi qu’à Rigoberto Uran, tous les deux de chez Cannondale. Bien épaulés par l’excellent grimpeur Mike Woods, qui sait ce que les Cannondale peuvent faire aujourd’hui sur le Mont Royal…

Les Sky ont aussi une sacré équipe pour l’épreuve de Montréal, avec Geraint Thomas, Mikel Nieve ou Gianni Moscon, en vue dans le final de Québec. Attention à eux!

Il ne faudra pas enterrer des coureurs comme Bauke Mollema, Romain Bardet, Tim Wellens, Rui Costa, Greg Van Avermaet, Diego Ulissi, ou encore Wilco Kelderman.

L’essentiel sera surtout de durcir la course rapidement, pour provoquer une sélection par l’arrière. Trop souvent, l’épreuve de Montréal se résume à une course d’attente, donc une sélection par l’avant. En durcissant la course, les bonnes équipes pourraient réduire considérablement le peloton dans les derniers tours, donc augmenter leurs chances de réussite…

Les chances canadiennes

Sans l’ombre d’un doute, Mike Woods a les meilleures chances de réussite à Montréal, mais il sera au service de ses équipiers Uran, Bettiol et Slagter.

Retransmission

Outre TVA Sports à la télé, on peut suivre la course en direct avec les images sur le site du Grand Prix, en webdiffusion. Ca marchait très bien lors du GP de Québec. Par contre, la télémétrie des chiffres des coureurs (puissance, pulsations cardiaques, cadence, vitesse) ne semblait pas fonctionner.

Partager

Précédent

Sagan, l’opportuniste

Suivant

Journaliste d’un jour sur le GP de Québec

  1. Le Pitre

    Impressionnant numéro (mal récompensé) de Rui Costa à Montréal; le petit groupe juste derrière était à bloc avec le peloton lancés à ses trousses. Il y a une belle période avec de très beaux coureurs depuis quelques temps.

    0
    0
  2. thierry (mtl) bécyk

    Le fort vent n’était pas facile à contrer dimanche. Costa a été impressionnant.

    Van Avermaet passe les bosses en 2016 comme il ne les a rarement franchi avant. Après Rio et des capacités surprenantes en montée sur le Tour, voilà qu’il prend Montréal.

    0
    0
  3. Pierre Dumais

    Quelle platitude les commentaires et analyses??? des 2 personnes à TVA Sports!!!

    Rien à comparer avec Perras et Parisien. eux ils connaissent ça le cyclisme.

    0
    0
  4. Le Pitre

    C’était Thierry Adam?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.