Giro: on commence à voir clair!

Avec l’arrivée au Blockhaus hier, on commence à mieux connaître ceux qui peuvent espérer jouer les premiers rôles sur ce Giro. Personne n’a encore gagné l‘épreuve, mais plusieurs l’ont déjà perdu.

En premier lieu les Tejay Van Garderen, Adam Yates (encore malchanceux hier, retardé derrière une chute au mauvais moment) et surtout les deux Sky, Geraint Thomas et Mikel Landa.

D’autres auront fort à faire en dernière semaine pour revenir sur l’avant de la course: je pense à Steven Kruijswijk, Bob Jungels décevant hier, à Davide Formolo ou encore à Ilnur Zakarin.

Les bonnes surprises: Andrey Amador  surpuissant sur le Blockhaus hier au service de son leader Quintana, Domenico Pozzovivo, Bauke Mollema et surtout, surtout, Tom Dumoulin.  Ce dernier a parfaitement maitrisé la dernière ascension hier, montant à son rythme, au train, et reprenant dans le final Vicenzo Nibali mais aussi Thibault Pinot. Vraiment très impressionnant Dumoulin!

Les hommes forts de ce Giro: Nairo Quintana bien sûr, qui semblait se balader hier sur le Blockhaus, mais aussi un excellent Thibault Pinot qui sait changer de rythme sans prévenir. Beau coureur, bel attaquant, j’ai beaucoup aimé voir Pinot à l’oeuvre hier.

Enfin, Nibali demeure selon moi un protagoniste, car on sait que le coureur est capable d‘être très bien en dernière semaine. Il a limité les dégâts hier, et sa condition est probablement sur une pente ascendante. Il a du métier, sait que les étapes les plus difficiles sont encore devant lui, notamment sur le Stelvio, et il saisira, j’en suis sûr, l’occasion lorsqu’elle se présentera.

Aujourd’hui c’est le deuxième jour de repos de ce Giro, on reprend donc demain avec le premier chrono, assez long puisque de 40 bornes. Dumoulin a un sacré bon coup à jouer pour s’installer en rose quelques jours, et Thibault Pinot devra faire jeu égal avec Nairo Quintana pour préserver ses chances. Enfin, Nibali a une belle occasion de refaire quelques secondes de sa minute perdue hier. Ca sera une fois de plus intéressant, et j’aime bien un premier chrono après quelques arrivées en altitude, ça donne du suspense à la course je trouve!

Carton rouge

Aux motos, encore une fois, cause de la chute au pied du Blockhaus qui a condamné à la fois Geraint Thomas et Adam Yates. Il faut vraiment que les instances du cyclisme se penchent sur ce fléau durant les courses, que ce soit en raison des accidents ou lorsque les motos faussent la course en offrant des abris aux coureurs.

Les watts

Intéressante analyse des watts développés par quelques coureurs sur l’Etna l’autre jour, incluant Mike Woods. Ca envoie du lourd, pas de doute!

33 Commentaires

  1. LaVoitureCaPue
    Soumis le 15 mai 2017 à 12:41 | Permalien

    Le chrono est bien placé. On va se retrouver avec un Dumoulin en rose avec un peu d’avance. Dumoulin, Nibali, Pinot et Quintana dans un miroir de poche. Les autres déjà trop loin derrière.

    D’un point de vue feeling, Nibali va s’effondrer et accuser le poids des ans. Je sens la fin de carrière pour gagner un grand tour.

    Belle course de côte en tout cas. Ca ne s’est pas limité à un sprint sur les 2 derniers km.

    J’attends, de la part des journalistes, qu’ils m’expliquent à qui sont les 200 motos et les 120 voitures qui accompagnent un tour. Mais bien sur, je n’aurais jamais cette réponse. Les journalistes sont des vendus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  2. alain39
    Soumis le 15 mai 2017 à 2:10 | Permalien

    3 constats:
    Il y a un vrai pb de sécurité sur le pro tour et il faut que les organisateurs et UCI fassent quelque chose. Les motos dénaturent la course tant en raison de l’aide apportée et des chutes provoquées.
    Quintana est bien le favori et se comporte comme tel. Il a attaqué d’assez loin et ainsi évincé quelques prétendants. La course en sera plus limpide car il a moins de coureurs à surveiller. Son équipe est plus forte que ce je pensais et donc il a bien joué.
    Ses adversaires directs sont Pinot et Dumoulin. Les 2 ont fait une super montée et ils ont perdu peu de temps sur une vraie attaque de Quintana. 24 secondes est très peu et je pense que Quintana doit être quelque part déçu car il avait certainement en tête de prendre plus de temps.
    La suite va passer par le chrono avec un Dumoulin en rose. Reste à savoir si Pinot va aussi prendre du temps à Quintana. Si ces 2 là sont aux premières places il va y avoir une alliance de circonstance. Sur 40 km les écarts peuvent être au delà des 2 mn avec un rouleur de sa trempe pour peu qu’il sorte le chrono de sa saison.Idem pour Pinot qui pourrait creuser un écart significatif sur Quintana.
    Nibali: il a pris un impact et on a mesuré la distance qui le sépare des tous meilleurs. Il a commis la faute de répondre aux attaques de Quintana au lieu de monter au rythme. Il a payé cette prétention mais il n’a pas rompu. Il perd 1 mn ce qui est peu et beaucoup. En gérant mieux son effort il perdait à peine plus de 30 secondes. Si sa forme va croissante et si il gère au mieux le combat entre les 3 autres leaders cités ci-dessus il peut encore jouer une belle partition. Dès demain nous en saurons plus après sa prestation sur le chrono. S’il reprend plus de 40 secondes à Quintana il restera alors dans la course au maillot eu égard ses antécédents sur la 3eme semaine.
    Le Giro va devenir intéressant car ils se tiennent dans un mouchoir et franchement Quintana n’a pas écrasé la course.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  3. le bourrin iserois
    Soumis le 15 mai 2017 à 2:32 | Permalien

    nibali a prouvé qu’il peut renverser la course en descente l’avant dernier jour… C’est lui le beau coureur! A un moment ils ont dait un gros plan, et la, on a vu les voureurs monter dans les pots d’échappement de dizaines de voitures, ce que la réalisation se manque pas de ne pas montrer d’habitude. A part les leaders, les autres sont dans les pots et comme lavoitureçapue, on a de la peine pour eux. Le vélo fait tout de suite moins rever.
    Nibali gagne s’il pousse quintana à la faute;
    Pinot est soigné à la française donc un podium maxi.
    Sinon quintana se balade jusqu’à milan…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  4. le bourrin iserois
    Soumis le 15 mai 2017 à 2:35 | Permalien

    Venturini, un nom que vous n’avez pas fini d’entendre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. françois
    Soumis le 15 mai 2017 à 2:42 | Permalien

    d’accord avec alain: quintana n’a pas écrasé la course.
    Il lui faudra encore reprendre pas mal de temps en montagne sur Pinot et Dumoulin pour l’emporter.
    Il est toujours le grand favori, avec une équipe movistar ultra dominatrice.
    Le resultat de cette montée n’est par ailleurs pas très surprenant si l’on se réfere à la montée du terminillo sur Tirreno.
    Dumoulin avait fait également une très belle montée ( terminant un peu devant pinot ), mais il avait ensuite réaliser un chrono très moyen pour lui le dernier jour.
    Yates et thomas aurait pu logiquement accompagner le français et le hollandais hier.
    Pinot reste une valeur sûre sur 3 semaines en l’absence de grosse chaleur. Il sera présent jusqu’au bout pour jouer la gagne.
    Du temps qu’il reprendra au colombien sur le chrono dépendra la tactique à adopter les jours prochains.
    Prendra il le risque de tenter un coup en troisième semaine avec reichenbach par exemple si la victoire finale est envisageable?
    Dumoulin risque de souffrir à haute altitude et sur les enchainements d’étapes très dures. J’attends de voir sa performance en chrono: ces spectaculaires progrès en montagne ne se font ils pas au détriment de ses qualités de rouleurs?
    Nibali aurait pu rester dans le jeu avec une équipe très forte. Cela va être tout de même très compliqué cette année.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  6. Edgar Allan Poe
    Soumis le 15 mai 2017 à 2:50 | Permalien

    Beaucoup à dire sur cette étape, très intéressante mais entachée par cette chute collective.
    Positif : des attaques dans les 10 derniers kms, sans attendre les 2 derniers ou…la flamme rouge ! De vraies attaques en plus, avec des coups de flingues (Pineau, Quintana), Nibali qui bluffe et/ou prend une petite fringale, des coursiers qui sautent, puis rentrent, des gens qui montent en gérant « au train », d’autres qui explosent…Belle bataille dans un cadre superbe…
    Négatif : la chute…la moto arrêtée sur le bord…et surtout les Movistar qui ne ralentissent absolument pas. Vu le nombre de favoris à terre, ce n’est pas fair-play! Quand on sait que Quintana avait déjà construit les bases de sa victoire au Giro 2014 sur un fait de course, dans la descente du Stelvio, il va finir avec une fâcheuse réputation. Je ne lui souhaite pas de crever ou de faire sauter sa chaîne dans les 10 derniers kms d’une étape se terminant au sommet d’un col.
    Je m’interroge aussi, après plusieurs visionnages de la chute, sur le fait que les tous premiers du groupe ne signalent pas la moto aux autres coureurs derrière, comme cela se fait en course ou à l’entrainement du moment où un coureur n’est pas seul et qu’un obstacle ou une aspérité de la route, potentiellement dangereux se matérialise. Ceci étant, ça roulait vite et les réflexes étaient peut-être déjà un peu émoussés.
    Enfin…Amador…m’a rappelé Hincapie à la grande époque d’Armstrong !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  7. Edgar Allan Poe
    Soumis le 15 mai 2017 à 4:13 | Permalien

    Mon post précédent a été rédigé avant ceux d’Alain 39, du Bourrin Isérois et de François.
    Attention à Nibali en 3ème semaine de course, même s’il n’est plus chez Astana, et que les méthodes sont peut-être un peu différentes. Tandis que Pinot est soigné à la française…dixit Alain !
    A noter que Yates est très mauvais contre les Movistar. Il était à 50 mètres de recoller au groupe de tête après sa chute, et ils n’ont pas daigné se relever quelques instants pour qu’il puisse rentrer…Zéro fair-play …on va se marrer quand Quintana va être victime d’un souci qui va l’obliger à s’arrêter, ne serait-ce que pour changer une roue.
    Les voitures et les coursiers collés…je pense pouvoir dire que j’assiste à une généralisation de ces travers : même en cadet, les gamins essaient de se coller aux voitures de club, qui ne manquent pas de drafter les jeunes coureurs en dehors de la présence des commissaires.
    Nul, ridicule et pitoyable!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  8. Bali
    Soumis le 15 mai 2017 à 4:54 | Permalien

    Bonjour à tous,

    Superbe étape hier de Pinot, il m’a vraiment fait vibré. Je pense qu’il doit essayer dans les étapes de montagne à venir de se caler dans la roue de Quintana.

    Il le respecte un peu trop c’est le seul problème à mon avis.

    Pour le contre la montre de demain, attention à Pinot, pour rappel dans le contre la montre du Tour de Romandie 2016 de 15km avec une belle bosse :
    1/ Thibaut PINOT
    2/ Tom DUMOULIN : +2s
    3/ Nairo Alexander QUINTANA ROJAS : +9s

    Impatient d’être à demain, mon prono sur les trois favoris :
    1/ Dumoulin
    2/ Pinot : +20s
    3/ Quintana : 55s

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. le bourrin iserois
    Soumis le 15 mai 2017 à 5:18 | Permalien

    Oui nibali est dangereux, et ses descentes sont vertigineuses, il est vraiment impressionnant.
    Pinot n’a en plus pas d’équipe en montagne, donc ne peut pas gagner!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 5 votes)
  10. Wolber
    Soumis le 15 mai 2017 à 6:21 | Permalien

    Le Giro ne fait que commencer donc pas de conclusions hâtives , cependant Dumoulin le rouleur s est transformé en grimpeur. Et on ne peut pas dire que c était roulant, le Blockhauss…et revenir sur Pinot qui etait très bien hier est quand même étonnant.
    Il faudra revoir le batave après plusieurs ascensions mais j ai mon idée .

    Bob Jungels a bien géré son final , décroche mais jamais à la rupture. Il va nous sortir un bon chrono.
    Sacrés Movistar , un moment j ai cru qu ils allaient partir à 3 vu le rythme infligé par Amador.

    T Pinot s est permis de flinguer Quintana …ils ne sont pas nombreux à l avoir fait. Bon le colombien est vite revenu mais Pinot a l air en confiance , cependant attention à ne pas trop en faire.

    Thomas et Yates à terre, vont ils jouer le tout pour le tout , sans arrière pensées , ce qui pourrait donner une course débridée ? On peux rêver.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  11. Wolber
    Soumis le 15 mai 2017 à 7:10 | Permalien

    Hors sujet, en parlant de gaz d d’échappements dans le nez et la bouche des coureurs , peut être la cause de certains décès , JE me suis toujours posé la question de l incidence de respirer à plein poumons les vapeurs de goudrons que distillent les routes surchauffées de nos cols …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. alain39
    Soumis le 15 mai 2017 à 8:24 | Permalien

    La seule chance de victoire de Pinot est de bénéficier de circonstances favorables. Si d’aventure ils sont 3 ou 4 à se tenir dans 1 MN avant les grandes étapes (notamment la 16eme) il peut alors tenter de sortir et jouer sur les rivalités. De toute façon si il y a peu d’écarts il va se créer des coalitions mais il faudra isoler Quintana. Avec son équipe ça va être compliqué.
    Pour faire simple les chances de Pinot sont meilleures si Dumoulin et Nibali sont costauds. Si Quintana doit reprendre 2 mn- 3mn à Dumoulin (après le chrono) il va devoir attaquer et ainsi s’exposer à des contres. Car il lui faudra prendre de l’avance avant le dernier chrono qui fait 30 KM. Sur un gros rouleur il lui faudra avoir 2 mn 30 d’avance au minimum. Donc si il perd 2-3 mn sur le chrono de demain et doit emmagasiner plus de 2 mn avant le dernier chrono il va devoir attaquer. Il lui faut prendre presque 5 mn en montagne avec peu d’arrivées au sommet. Donc des attaques de loin et non multiplier les victoires dans des courses de côte. Pour cela le chrono de demain est très important pour la physionomie de la course et peut être permettre à Pinot de se trouver idéalement en embuscade si Nibali et Dumoulin sortent des supers chronos.
    Il est le plus complet avec Nibali. N’oublions pas cette donnée qui n’est pas neutre. Reste la pression car il va devoir jouer avec ses nerfs et ceux de ses concurrents. C’est le point friable du personnage. Mais il n’a rien à perdre et est moins attendu que sur le tdf.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  13. thierry (mtl) bécyk
    Soumis le 15 mai 2017 à 8:38 | Permalien

    Quelques observations :
    La Sky a accepté « l’incident de course » avec diplomatie, contrairement à Matt White (de Orica) qui s’est payé une petite colère tout à fait justifiée. La SKY (plus puissante et plus riche équipe du pro tour) à le pouvoir d’ébranler l’organisation du Giro et l’UCI.
    Personnellement, j’aurais dit ma façon de penser au directeur du Giro. Cet incident découle de leur organisation et de leurs décisions. Ils sont responsables des motos et des autos qu’ils mettent sur la course et il faudrait leur rappeler.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  14. bigmouse
    Soumis le 15 mai 2017 à 8:49 | Permalien

    Attention a pinot sur le contre la montre! depuis 1.5 ans il est pour moi le meilleur rouleur des grimpeurs!

    il peut bien reprendre 2 à 3 minutes sur quintana sur les 2 chronos confondus (le dernier chrono tt plat lui sera bien favorable)

    bon il peut aussi en perdre autant sur dumoulin ^^

    en tt cas je met uen pièce sur un podium inversé mardi soir

    1 dumoulin
    2 pinot
    3 quintana

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. Baldi
    Soumis le 15 mai 2017 à 10:17 | Permalien

    Bonjour à tous,

    Superbe étape hier de Pinot, il m’a vraiment fait vibré. Je pense qu’il doit essayer dans les étapes de montagne à venir de se caler dans la roue de Quintana.

    Il le respecte un peu trop c’est le seul problème à mon avis.

    Pour le contre la montre de demain, attention à Pinot, pour rappel dans le contre la montre du Tour de Romandie 2016 de 15km avec une belle bosse :
    1/ Thibaut PINOT
    2/ Tom DUMOULIN : +2s
    3/ Nairo Alexander QUINTANA ROJAS : +9s

    Impatient d’être à demain, mon prono sur les trois favoris :
    1/ Dumoulin
    2/ Pinot : +20s
    3/ Quintana : 55s

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. noirvélo
    Soumis le 15 mai 2017 à 10:27 | Permalien

    Au bourrin iserois,(8)

    pas d’accord avec toi à propos de Pinot qui aurait besoin d’une grosse équipe pour s’imposer .
    Thibaut doit la jouer fine, faire la course en tête à la « Valverde », ne doit pas vivre de « jour sans », calculer au plus juste et ne pas s’éparpiller juste pour faire plaisir à la fois aux fans et à ses détracteurs qui n’attendent que çà! (eh oui beaucoup de Français sont assez cons pour souhaiter tous les malheurs aux rares gagnants de la métropole).
    Dans la dernière semaine à lui de choisir la journée « avec », la 16,18,19,20e étape et jouer son « vatout » avec panache quitte à tout perdre en « perdant magnifique », au bluff, plutôt que de gagner une 5e ou 6e place à la Mollema ou à la Kruijswjijk dans une tiède indifférence…
    Pourquoi avoir une grosse équipe, Movistar fait le tempo, à lui de rester dans les roues de Quintana (même si c’est un fait,le colombien est le meilleur grimpeur,la référence! )il peut dans ce cas ménager ses équipiers…
    Surtout rester à l’avant (mais pas dans le vent à faire des efforts inutiles et ridicules comme Pierre Roland dans l’Etna et avant le Blockhaus! ce garçon à la tête creuse et est dénué de tous sens de la course,aucune stratégie,aucun pragmatisme,désolé d’être aussi méchant mais ce garçon m’est exaspérant!)
    Et puis Thibaut a fait de notables progrès en contre la montre (ok, dans cette discipline c’est Dumoulin l’épouvantail !!!). En tous cas, la course est ouverte
    et me plait bien dans cette configuration …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  17. le bourrin iserois
    Soumis le 15 mai 2017 à 10:59 | Permalien

    Oui, pour rolland, quand je l’entends parler, c’est du virenque des meilleurs années. Encore qu’il a progressé . Pinot ne peut pas prendre le maillot. Seul armstrong en 2005 a passé les pyrénées esseulé, en fumant la pipe. Mais pinot n’est pas L.A 2005, même si la fdj a viré son docteur qui était antidopage pour en mettre un autre à la place.
    Il peut gagner à la sastre 2008, en prenant le maillot à la toute fin, mais pour ça il faudrait que quintana coince, tombe à cause des descentes de nibali, ou autre.
    Avec des si…
    Non, le meilleur moyen de gagner depuis ces 30 dernières années, c’est d’avoir le meilleur médecin, ou le meilleur mécano. La on est sur. Mais il faut un bon budget, et en général parler anglais ou espagnol.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 7 votes)
  18. noirvélo
    Soumis le 15 mai 2017 à 11:30 | Permalien

    Je voulais revenir sur ce gros incident de course avec
    l’incrimination à mon sens pas tellement justifiée de ce motard ; je m’explique:
    Il y a trop de motos (et de voitures) sur les courses,aussi bien en Grands Tours qu’en Classiques, c’est un fait et il va falloir trouver une (des) solutions, puisqu’à mon sens trop de motos de presse,trop de motos « VIP » pourrissent et poluent (dans tous les sens du terme) indéniablement les épreuves et les rendent de plus en plus dangereuses …Bon, je m’abstiendrai aussi d’être le clone de Mica (à qui je donne raison dans le fond…) .
    Dans le cas présent de cet accident, il faut reconnaître que le motard était à l’arrêt,visible et somme toute bien à gauche … Les coureurs ont eu le temps de le voir,de prévenir les collègues,(nous sommes tous confrontés à ce genre de situations lorsque nous roulons en course, en groupe,à l’entraînement ou en loisir, on prévient de la voix ou de la main,la voiture mal garée,le nid de poule,les bacs à fleurs de plus en plus présents dans les patelins, mais à contrario de la « course pro »,nous nous n’avons pas d’oreillettes !)
    Et c’est bien là, le problème, lorsque le DS braille en permanence des ordres dans le bruit de la course,lorsque le coureur en plein effort essaye de garder toute sa concentration,sa lucidité , il y aura toujours un point de non retour où le coursier se trouvera confronté au « bon hasard » et ça passera
    (tout juste,l’étape ou le motard est bien trop avancé
    dans le final,un vrai miracle!) ou ça ne passera pas pour un déséquilibre causé par quelques centimètres de trop dans cette étape du « Blockhaus » où la Sky, entre autres, en fera les frais…
    Il faut aussi reconnaître que dans cette obsession d’aller de l’avant pour placer ses leaders toutes les équipes prennent de gros risques comme l’attestent les images « hélico » où beaucoup de coureurs roulent sur les trottoirs,dans les bas-côtés,sur les « terre-pleins »
    sans peurs, sans reproches,sans gênes …C’est la course, ce sont les coureurs qui la font, qui prennent les risques, de rouler à 100km/H dans la descente,de prendre le virage à la corde, de prendre la position
    « les bonbons sur la barre » …sans qu’on leur demande!
    Alors, lorsqu’on veut nous faire croire que les oreilletes servent à la sécurité de la course et des coureurs, je souris doucement en pensant à une course
    « sans », avec des coureurs qui ont le choix, avec des DS
    qui sont,pour une fois de tolérants avec l’esprit opportuniste,créatif,rebelle et spontané d’une nouvelle génération de jeunes qui ne demande qu’à se libérer au lieu de s’enfermer dans des stratégies stériles…
    Donc, oui,(beaucoup) moins de motos, ne plus voir d’oreillettes et dans ce cas présent, ne pas « massacrer » un motard qui ferait le « bouc émissaire » d’une mauvaise organisation …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  19. Ludovic
    Soumis le 15 mai 2017 à 1:02 | Permalien

    Je pense qu’il y a un double problème pour les motos : la quantité et la qualité.

    La quantité : a-t-on vraiment besoin d’autant de motos et de voitures suiveuses pour 200 coureurs ? (question un peu rhétorique)

    La qualité : est-ce que tous les conducteurs de motos ou de voitures sont correctement formés sur les enjeux de la conduite d’un véhicule au milieu d’une course de vélo ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  20. LaVoitureCaPue
    Soumis le 15 mai 2017 à 1:05 | Permalien

    Juste pour faire +1 sur P Rolland. Je n’ai jamais aimé ni le cycliste, ni l’interviewé.
    La succession de n’importe quoi stratégique allié a un déni perpétuel en interview de ces limites et des ces « oui mais si » – et « c’est pas de ma faute car » ne m’a laissé que peu de doute sur le niveau de son QI et de sa modestie.

    Si on rajoute le fait que bizarrement il était au plus haut en même temps que Voeckler au TDF 2011 (?)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  21. mica
    Soumis le 15 mai 2017 à 1:09 | Permalien

    Je vais essayer de ne pas étre trop polémique, et à défaut de quitter ce forum tout de suite (voir Le bourrin Ardéchois) je serai mème consensuel.
    Donc mille fois d’ accord avec tout ce qui vient d’ étre dit sur les motos, de toute façon, je crois que vous connaissez ma position! (tiens, je n’ avais pas pensé à l’ aspect « pollution » ,le Bourrin Isérois)
    A l’ UCI de jouer ainsi qu’ aux commissaires et organisateurs!
    Je voudrais enfourcher mon 2ème « cheval de bataille »: Les sprints et les braquets. (pas de pouces baissés tout de suite!)
    Dans le site de « l’ équipe » il y a actuellement une étude interessante sur la maniére de sprinter de Caleb Ewan.
    comme tous ses contemporains, ce dernier se dresse sur ses pédales à 2 ou 300m de la ligne.
    Tout en se dressant il tente d’ adopter la position la plus aéro. possible, sa téte passant par dessus le guidon en guise de boutade on pourrait dire qu’ il « lécherait presque la roue avant! . Ce coureur de trés petit gabarit amplifie, selon moi, l’ attitude déja adoptée par Cavendisch , voire mème par Bouhanni.(tous des gabarits relativement réduits)
    Cette atitude est selon moi assez dangereuse et provoque: manque de stabilité, trajectoires alléatoires, contraintes sur tout le corps au total non productides de vitesse….
    Le site indique que les gros gabarits (Kittel en est l’exemple) ne peuvent pas adopter cette position et on le comprend..
    Ma conclusion, mais vous la connaissez déja, est que tout ce monde (grands et petits gabarits) aurait intéret à adopter des braquets bien plus mesurés, à sprinter assis et à faire jouer la vélocité essence du cyclisme…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 13 votes)
  22. LaVoitureCaPue
    Soumis le 15 mai 2017 à 1:14 | Permalien

    65 motos… Officiellement

    http://www.moto-journal.fr/news/motos-indispensables-indesirables-tour-de-france/

    Je suppose que ces chiffres sont fournis par l’organisation et que sont oubliés les motos publicitaires, VIP, payantes… Je suppose que les sponsors peuvent promener des clients pour gros contrats ou d’autres trucs moins avouables. Et je ne vois pas de motos radios, médias étrangers…

    Quand aux 16 motos photos… je comprends pas…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  23. Ludovic
    Soumis le 15 mai 2017 à 1:19 | Permalien

    @LaVoitureCaPue

    On nom de la liberté de la presse tu ne peux pas accorder le monopole des photos sur la course à une agence ou un seul média. Du coup, tu autorises : Reuters, Getty, etc. Tu autorises plusieurs presses écrites : La Gazetta, l’Equipe, etc. À cela tu rajoutes les photographes de l’organisateur. Et comme chaque média argumente qu’il a besoin de voir plusieurs endroits de la course en même temps…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  24. le bourrin iserois
    Soumis le 15 mai 2017 à 1:33 | Permalien

    rolland, il a plus gagné depuis qu’il a failli etre positif au dauphiné libéré. Avant il déposait contador dans l’alpe. Maintenant il fait des petites échappées et cale.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  25. pijiu
    Soumis le 15 mai 2017 à 1:34 | Permalien

    Pour revenir sur l’incident moto : (i) en l’occurrence il s’agissait d’une moto de la police (sécurité), donc on ne peut pas attribuer l’incident aux photographes ou VIP, et (ii) s’il semble certes souhaitable d’avoir des motards formés aux courses cyclistes, il ne faut pas oublier que la sécurité routière est mise gracieusement à disposition (ou en tout cas pas à prix coûtants) et qu’il est donc difficile de trop en exiger. Leur métier c’est policier, pas prestataire de service pour une course cycliste.

    Après tout à fait d’accord sur le fond : trop de voitures et de motos. C’était flagrant dans la fin du Blockhaus – superbe col en passant, avec une belle variation de paysages, des virages, de la pente, etc. – avec une route étroite et par conséquent des cyclistes bien à la peine de zigzaguer entre tout le trafic motorisé. Cela doit être dur quand on est à bloc…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  26. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 15 mai 2017 à 2:13 | Permalien

    A propos des pitoyables bidons collés généralisés, mon cher Edgar, et si le cyclisme prenait exemple sur le triathlon, où les commissaires font leur job. Un bidon collé, un drapeau jaune, et le coureur de devoir poser les deux pieds à terre et soulever son vélo avant de repartir… pas dans les voitures…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  27. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 15 mai 2017 à 3:21 | Permalien

    Ludovic
    Les images télé sont distribuées par une seule réalisation gérée par une seule société.
    Il peut très bien en être de même pour les photos.
    Au nom de la liberté de la course.
    Alors, oui, « tu peux ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  28. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 15 mai 2017 à 3:22 | Permalien

    Et si c’était Yates qui nous foutait le bazar?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  29. noirvélo
    Soumis le 15 mai 2017 à 4:21 | Permalien

    Au Bourrin Ardéchois,

    tout à fait OK avec toi, ces « bidons collés » commencent à m’énerver au plus haut point comme si on se foutait de notre g….e, désolé. C’est devenu une mode, un « art de vivre tendance » ou quoi ? et devant les caméras en prime … et en « prime time »!!! navrant …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  30. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 15 mai 2017 à 11:44 | Permalien

    Ca, c’est un final, un sprint long à la pédale entre gars costauds après une grosse bagarre et une échappée. Du beau vélo permis par un parcours suffisamment difficile pour le permettre, sans être très difficile.
    https://youtu.be/4P6137GMkxA

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  31. Wolber
    Soumis le 16 mai 2017 à 1:37 | Permalien

    À voir ( pour comprendre pas par voyeurisme) la chute du coureur de Cannondale .en Californie. Les véhicules sont un des dangers des courses cyclistes mais la prise en charge lors de chutes va aussi devenir une vrai problématique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  32. bigmouse
    Soumis le 16 mai 2017 à 5:17 | Permalien

    @ LaVoitureCaPue et le bourrin iserois=>

    Pour rolland et voeckler il faut savoir si c’est eux qui étaient haut ou les autres qui étaient bas ! A mon sens, c’est plutôt les autres qui étaient bas, et rolland bien aidé par les corti (pas interdit au passage par l’uci) ! Quand a voeckler, il était moins performant que les bardet et pinot d’aujourd’hui (marrant de faire la différence sur la moyenne de watt dev d’ailleurs entre les 3)

    Quant à l’alpe, rolland n’a pas participé à la grande bataille lancée dès le début de l’étape, est resté tranquillement au chaud toute l’étape et a déposé un Contador lessivé et au bout suite à son échappé du début de corse.
    Ensuite il a repris une étape en 2012, le circuit de la sarthe en 2013 ; fini 4 eme du giro en 2014, et top 10 sur le tour en 2015

    Apres oui, il ne semble pas être un intellectuel et n’est pas le plus fin niveau stratégie^^

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  33. le bourrin iserois
    Soumis le 16 mai 2017 à 5:34 | Permalien

    A vayer:
    Qu’en est-il aujourd’hui ?

    Nous n’avons plus de coureurs « miraculeux » depuis 2011. Evans est dans le vert à 406 watts de moyenne cette année-là. En 2012, Wiggins remporte l’épreuve à 415 watts avec Christopher Froome et Vincenzo Nibali au-dessus de 410. Après chez les Français, un coureur comme Pierre Rolland ne me fait pas rêver. C’est un produit comme l’était Virenque à l’époque. Son coéquipier Thomas Voeckler n’a rien à envier dans ses longues échappées à Virenque, ou Rasmussen. Il a par exemple amélioré ses performances moyennes de 8 % dans les cols après 30 ans. Mais c’est vrai à l’arrière du peloton, il y a du mieux ! En Corse, 100 coureurs passent à la fenêtre, ils n’auraient été que dix il y a quelques années.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!