Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Giro: les étapes clé

Ca y est, le Giro est parti depuis samedi avec un chrono par équipe remporté sans surprise par la formation Orica-GreenEdge qui en fait une spécialité.

Les Tinkoff-Saxo et les Astana ont bien amorcé leur Giro, terminant 2e et 3e à quelques secondes seulement des vainqueurs.

La surprise est venu des Sky, « seulement » 9e de l’étape à 27 secondes, autant de perdues pour Richie Porte.

Pas terrible non plus du côté des Cannondale du Canadien Ryder Hesjedal, pointés à 53 secondes des vainqueurs, en 19e place.

Maintenant que le Giro est parti, voyons rapidement quelles seront les étapes à surveiller.

5e étape mercredi 13 mai vers Abetone: parce que c’est une arrivée en altitude au terme d’une ascension de 8 bornes qui se résumera certainement à une course de côte pour les grands leaders. L’occasion pour eux de marquer les esprits tôt dans l’épreuve.

8e étape samedi 16 mai vers Campitello Matese: les trois quarts de l’étape sont casse-pattes, et l’arrivée se juge en altitude au terme d’une ascension de 13 bornes tout de même. Il y aura des écarts et je suis à peu près certain que pour plusieurs, le Giro sera déjà terminé samedi prochain.

14e étape samedi 23 mai vers Valdobbiadene: le seul chrono individuel de l’épreuve, 59 kms tout de même (c’est assez long). Plus encore, la présence sur le tracé de deux petites bosses qui compliquent ce chrono. Des écarts significatifs sont à prévoir, surtout après deux semaines de course.

15e étape dimanche 24 mai vers Madonna di Campiglio: parce que c’est mythique, parce que c’est une nouvelle arrivée en altitude et parce que l’étape est courte, donc nerveuse, et pentue. Il ne faudra pas se louper sur cette étape!

16e étape mardi 26 mai vers Aprica: possiblement l’étape reine de ce Giro, avec plusieurs cols à franchir, dont le redoutable Mortirolo à 35 kms de l’arrivée à Aprica. Marco Pantani lui-même avait mis en difficulté Berzin et Indurain sur une étape similaire lors du Giro 1994.

19e étape vendredi 29 mai vers Cervinia: parce qu’une étape de 236 kms en fin de Giro et dans les montagnes est toujours compliquée à gérer. Pas moins de trois cols dans le final, et une arrivée à 2000m d’altitude. Ouf.

20e étape samedi 30 mai vers Sestrière: j’ai hésité à vous en parler, car l’étape est atypique: tout plat jusqu’au pied du Finestre, puis ce col difficile, une courte descente et une rapide montée vers Sestrière. L’étape se résumera à une course de côte dans le Finestre. Si les écarts sont faibles, ça pourrait être intéressant.

Pour suivre la course, on download cette App bien faite du Giro sur son mobile.

Partager

Précédent

Giro: le mystère Contador

Suivant

Les coureurs canadiens en action cette semaine

13 Commentaires

  1. thierry mtl

    Intéressant cette façon de faire de la SKY qui fera dormir Richie Porte dans un VR (camping kart) tout au long (ou presque) des trois semaines, pour faciliter la récupération. Encore faut-il s’assurer qu’il soit stationné dans une endroit paisible. Les mauvaises langues diront que c’est pour fuire plus facilement les vampires de l’AMA. Comme dit Brailsford, on verra le résultat avant de dire que c’est un avantage.

    0
    0
  2. Deja qu’au TdF les coureurs avaient le meme matelas toutes les nuits, aussi un camion- restaurant, maintenant Porte a son mobile-home…Prochainement pourquoi pas leur diffuser avant de dormir des dessins animes genre Tom & Jerry pour qu’ils ne fassent pas de cauchemars, et dorment comme des enfants?! c’ est peut-etre seulement moi, mais je perd un peu les pedales avec ces gadgets….

    0
    0
  3. Piroux

    Laurent,

    Je change rapidement de sujet, mais tu n’aurais pas oublié Antoine Duchene aux 4 jours de Dunkerque ? Quel boulot ! Et en plus il finit bien classé au général …

    0
    0
  4. Régis

    Salut a tous,
    l étape de finestre et Sestriere pourrait faire des dégâts car le col est très pentu , et est en terre et caillou ce qui le rend d autant plus difficile. Pr l avoir grimpe, je pense qu’ il peut encore redistribuer des cartes.
    a son époque, savoldelli avait refait pres d une minute sur la descente très technique, Sinueuse et etroite sans muret ou rebord sur la première moitié.il,faudra conserver du jus sur la montée finale.
    pour ceux qui seraient tentés, c est a faire une fois mais a enchainer avec la route des cols (chemin de terre interdit aux vehicules sauf certains jours), bellissimo!
    ciaooo

    0
    0
  5. Patrick

    Avec un VTT alors! Et bien sûr en passant par Ciantiplagna, le plus beau passage. Et en visant juste, car 4×4 et moto sur les chemins de montagne, en Italie italophone…

    0
    0
  6. Chouchouduvélo

    16e étape mardi 26 mai vers Aprica : soit le lendemain de la journée de repos pour l’étape-reine. J’aurais préféré une étape destinée aux sprinters dans ce cas.

    J’espère que la dernière étape de montagne avec arrivée au sommet ne sera pas escamotée comme le Zoncolan l’an dernier.

    Concernant Porte, il n’a rien inventé. Voeckler avait déjà fait le Tour de France en camping-car avec sa femme et ses enfants, et personne n’avait rien trouvé à redire à l’époque, ça lui avait bien réussi côté résultats.

    Et en parlant d’Europcar, effectivement Antoine Duchene a été admirable aux 4JDD, tant et si bien que je me demande si cette équipe ne s’est pas trompée de cheval en ne lui offrant pas un statut de leader. Il fait un boulot monstre pour Coquard et ne termine l’épate-reine qu’à une poignée de secondes de son leader, puis rentre dans le top 10 du général !

    0
    0
  7. Fore

    J’espère que l’étape du Finestre ne décevra pas comme en 2011, c’est vrai que c’est un col magnifique et la 2è moitié en terre le rend encore plus long (même si elle est « dammée » juste avant le Giro, donc moins caillouteuse que le reste du temps).

    Plus que la pente, c’est le dénivelé qui est énorme : 1680m plus la terre battue, ça donne une dépense énergétique équivalente à 2000m de dénivelé. En 2005, Savoldelli avait en effet comblé une partie de son retard en descente mais surtout, il avait été le seul à prévoir une musette à mi-col avec des gels et bidons de maltodextrine, ceci grâce aux bons calculs du Dr Ferrari qui avait prévu la dépense de + de 2000 calories en 1 heure. Ses adversaires (Simoni et surtout Di Luca)avaient craqué faute d’essence dans la dernière montée. (Savoldelli avait aussi probablement monnayé la coopération de Garate et Van Huffel pour le relayer sur les faibles pentes de Sestrière)

    0
    0
  8. J-Man

    2000 calories à l’heure ça fait 600W à 22.5% de rendement. C’est beaucoup ça 😉

    0
    0
  9. Fore

    Bien vu, my Bad, il Dottore dit 2000-3000 calories pour les DEUX dernières heures (donc Finestre+Sestrière). L’article est là : http://53×12.com/do/show?page=indepth.view&id=66

    0
    0
  10. Fore

    Rapide calcul, je te le fais à 1600 calories pour Savoldelli, soit une petite vingtaine de bananes pour 1h05 de montée 😉

    0
    0
  11. alain39

    On essaye toujours de prédire les étapes clés mais ce sont les coureurs qui font la course.
    Ceci dit avec le dopage le cyclisme est devenu de plus en plus prédictible.
    La première étape de montagne est généralement très instructive et Contador va tester Porte ou l’inverse.
    Pourquoi? Tous les 2 reviennent de leur stage à Tenerife et ils doivent être déjà au top dès ce début de giro.
    On l’a bien vu en début de saison ou seulement après 4 jours de course Contador caracolait en tête.
    Il n’y a plus de montée en puissance chez les top leaders.
    C’est le moment de voir lequel développe le plus de watts et donc lequel est le mieux préparé.
    Les courses viennent entériner le protocole médical et d’entraînement arrêté des mois avant. c’est lors de ces stages que les coureurs prennent les risques et non durant la course durant laquelle leur forme est assurée. Par contre on voit bien que si ils sont d’emblée en deçà il n’y aucune chance de les voir s’améliorer puisqu’ils ne peuvent plus rien faire au risque de se faire prendre et donc de facto de l’interdiction de recourir au dopage massif. On ne peut plus comme un Ugrumov en 94 louper son début de tdf et finir comme un avion en reprenant plus de 7 mn à Indurain en 3 étapes.
    Depuis Indurain la première étape de montagne donne quasiment le classement final.
    Il n’y a plus de rebondissement (étapes de transition folle) ni de défaillance. Les raisons de cet état de fait: des équipes au top qui cadenassent la course de bout en bout et des leaders qui ne connaissent pas de jour sans et développent invariablement la même puissance de bout en bout.
    Arsmtrong était devenu en la matière un métronome tant dans sa préparation que sa façon de gagner.
    Pour l’aléas de la course on repassera car en fait il existe mais c’est avant lors des stages qu’un coureur peut louper sa future victoire.

    0
    0
  12. @alain39 je dirai que le tour 2006 avait été plein de rebondissements car aucune équipe n’avait cadenassé (ou réussit) le tour bien que la course à l’armement était de mise durant ce tour 2006 avec un « exploit » de Landis qui n’était pas plus préparé que les autres.

    Mais je te rejoins surles micro dosages qui lissent le rendement des coureurs et nous donnent des courses sans saveur dans les tours heureusement il nous reste encore les classiques flandriennes.

    0
    0
  13. pijiu

    @alain 39 : en encore plus, le superbe Giro 2010 avec pleins de rebondissements, des faits de course, et probablement moins de dopage cette année-là. Malheureusement, c’est plutôt l’exception ces dernières années…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.