Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Froome: 7,04 watts par kilo!

Un tel rapport poids-puissance n’a été atteint que par des coureurs ayant eu massivement recours au dopage sanguin bien entendu.

C’est l’avis d’experts scientifiques indépendants tels que rapportés dans l’émission Stade 2 diffusée hier (dimanche) sur France Télévision. Pas encore disponible sur You Tube, le site web est ici, mais la vidéo est pour le moment géocodée, donc impossible à voir depuis le Canada.

Par contre, on peut voir ici le vidéo de la réaction en direct de Dave Brailsford, manager chez Sky. Une réaction ridicule, car à l’évidence Brailsford est à cours d’arguments et décide donc de nous la jouer classique, c’est à dire nous prendre pour des cons.

Brailsford pousse même le bouchon jusqu’à affirmer ignorer le poids corporel de Chris Froome. Ben voyons! Pour le type derrière la philosophie « marginal gains » qui passe la majeure partie de son temps avec les coureurs Sky, c’est un peu gros.

Anyway, on continue de nous balader comme des valises, c’est évident.

Et l’ambiance demeure pourrie sur ce Tour de France, Froome évoluant dans une ambiance hostile à son égard, les fans n’étant pas dupes, voire étant écoeurés des performances mutantes du coureur britannique. Il est vrai que ses propos sont assez légers, du pipeau rien de moins. Il a notamment déclaré « ce n’est plus le Far West comme il y a 10 ou 15 ans« . Un peu court (car il faut le croire sur parole, et l’histoire de ces 20 dernières années nous a prouvé que la parole des coureurs cyclistes ne vaut pas grand chose…) et je suis personnellement convaincu que justement, c’est encore le Far West. Simplement, les méthodes ont évolué…

Même Christian Prudhomme en a manifestement plein les bras, ayant dû faire un appel public au respect du maillot jaune. Avec raison, un spectateur ayant apparemment jeté de l’urine sur Froome. Il convient bien évidemment de dénoncer ces gestes disgracieux ne servant en rien le sport, la lutte contre le dopage ou encore le Tour de France. S’il y a des cons qui se dopent, il y a aussi des cons sur le bord de la route…

Gageons que prisonnier de ce cirque, la Sky va nous la jouer low profile dans les Alpes, se contentant de contrôler. Ils peuvent se le permettre, Froome a plus de 3 minutes d’avance sur Quintana au général. Je suis persuadé qu’ils espèrent une victoire de Rolland, de Gallopin, de Pinot, de Voeckler pour détourner un peu l’attention…

Quoi qu’il en soit, on pourra se délecter des excellents articles satiriques que publie le journal Le Monde depuis deux semaines et qui couvre l’actualité du Tour sous forme d’étapes imaginaires, 24h avant les coureurs.

Partager

Précédent

Le dopage sur le Tour

Suivant

Le Tour de l’actualité

22 Commentaires

  1. Serge

    Vive les réseaux sociaux…aujourd’hui il est tellement facile de tout critiquer en quelques secondes que les gens se lâchent, qu’ils s’y connaissent ou pas (politique, sport, environnement…).

    Le tour de France est partie depuis 15 jours et on ne parle que de dopage. Il y a des contrôles, des commissaires laissons les faire leur boulot.On a des doutes sur tout et n’importe quoi parce que celui-ci à dit cela, l’autre à calculer ceci et que nous avons lu une étude disant que…et la présomption d’innocence ? A chaque fois que je vais vous croiser je vais me demander si vous payer bien vos impôts, si vous ne tromper pas votre femme, ne battez pas vos enfants parce que un gars aussi parfait que vous…j’ai des doutes. Je vais faire un post sur Facebook pour savoir ce qu’en pense les autres.

    Je plains mon ami PLP (Pierre Luc PERRICHON) qui fait son premier tour dans ce climat…adieu les rêves.

    Si Froome se dope, il se fera prendre un jour ou l’autre. Dans le cas Armstrong, ce qui était le plus déplorable c’est que l’UCI le savait et ne disait rien. Là, nous avons été floué.

    Ce qui tue le cyclisme aujourd’hui, c’est ce que colporte le public sans la moindre preuve.

    0
    0
  2. françois

    Ouais, alors autant sky n’est absolument pas crédible dans ses dénégations, autant le chiffre donné de 7.04 est vraiment farfelu. Il ne correspond certainement pas à sa PMA ( beaucoup plus élevée, pour pinot par exemple, elle a été publiée elle est de 7.2 W/kg.). ce chiffre ne correspond pas non plus aux W/kg développé durant l’ascension de la pierre saint martin ( 6.1/6.2 W/kg suivant les sources pendant environ 40 minutes). On peut ajouter que balancer des chiffres de puissance sans donner la durée de l’effort est complètement bidon.
    Donc garder un regard critique sur ce que l’on voit, absolument d’accord. Mais ce genre de reportage est à mon sens totalement contre productif tant il est inexact et approximatif. Il est en tous cas très symptomatique de la manière dont fonctionne les médias.

    0
    0
  3. Fore

    Ce doc de stade 2 était ridicule, mais a eu le mérite de mettre Brailsford en difficulté sur le poids de Froome.

    Ridicule pourquoi ? Parce que l’étude de Pierre Sallet est tellement nulle qu’elle prend un poids de Froome à 71 kg pour calculer le 7,04 w/kg à PMA. Or, son poids public est de 68 kg, voire 66-67 selon d’autres sources.

    Voilà pourquoi Brailsford a dit qu’il ne savait pas, car sinon il aurait dû reconnaître qu’avec 67 ou 68, le chiffre de PMAétait encore plus élevé

    Comme dit plus haut, 7,04 à PMA n’aurait rien d’exceptionnel, Quentin Leplat la situe vers 7,8 http://www.velo2max.com/montee-de-mende-les-temps-et-les-watts/

    Pour ma part, je pense que l’usage de produits dopants permet d’avoir un seuil à 85-90% de la PMA, au lieu des 80-85 habituels, donc la PMA et la VO2max de ces spécimens là n’a pas de signification précise, seul le seuil, supérieur à 6w/kg pour Froome est significatif.

    Pour finir, Pierre Sallet, le supposé expert, est aussi celui qui avait été mandaté pour « expertiser » la vidéo du match de handball supposément truqué en france, et avait été débouté…pour son manque d’expertise.

    0
    0
  4. Kluszczynski Marc

    L’interview de Pierre sallet est pitoyable et La Flamme rouge ne devrait pas participer au buzz initié par Vayer. A la Pierre St Martin, Froome est estimé entre 6,1 et 6,2 W/kg (Velo2max)qui est une valeur acceptable.Rappelons que la marge d’erreur des estimations est de 5% (20 watts sur 400 watts), marge suffisante pour faire passer un cycliste dans l’autre monde. Que viennent faire les 7,04 de Froome qui soi-disant correspondent à sa PMA (qui doit être bien plus élevée) et qui intervient plutôt dans une montée type Mende? Donc je suis d’accord avec le commentaire de François. Concernant Sky, on peut soupçonner un manque de transparence (mais ce n’est pas nouveau).Une explication serait que l’équipe se situerait dans la « zone grise »,légale,avec usage de substances autorisées.

    0
    0
  5. Eric

    Dans tous les cas, si on veut comparer des W/kg, le poids à prendre en compte doit inclure le vélo, les bidons, l’équipement. Alors discuter pour savoir si Froome est à 66 ou à 71kgs, et oublier les 7 ou 8 kgs d’équipement n’a pas vraiment de sens.

    Serge, le public réagit en partie selon ce que les médias racontent, mais avant ça, il réagit aussi avec ce qu’il ressent. On ne peut pas lui reprocher ce qu’il ressent.

    Je ne crois pas que Froome va rester bien sage dans les Alpes. Je crois qu’il est trop orgueilleux pour ça. C’est ce même orgueil qui le pousse à dominer de la sorte, au lieu de faire juste ce qu’il faut. Le retour du public devant cette arrogance n’est rien que très naturel.

    0
    0
  6. Dany 2

    Donner les watts par kilo sans connaître le Vo2 max, quel intérêt? Et comme Froome ne le communique pas…

    0
    0
  7. Fore

    @Kluszczynski 2% d’erreur lorsque la méthode es appliquée rigoureusement, pas 5%. Sur le Ventoux 2013, les estimations pour Froome se sont révélées exactes au watt près avec le fichier fuité : http://sportsscientists.com/2015/07/long-live-transparency-the-data-video-controversy/

    S’il y avait un seul scientifique à écouter, pour moi ce serait lui, Ross Tucker, moins excessif que Vayer, pas incompétent comme celui de Stade 2, pas mouillé avec Sky comme Grappe, Coggan ou Alex Simmons.

    0
    0
  8. Patrick

    « le respect, tu le gagnes en faisant mal aux autres », vient d’affirmer Marc Madiot à la télé, « ça s’applique à tous les domaines de la vie ». Qui par suite revendique son respect et même admiration pour Bernard Tapie. Il ferait mieux de pédaler.
    Perso, tu gagneras mon respect non pas en me faisant du mal…
    A propos du sujet de l’article, il semble manquer beaucoup de rigueur dans l’étude qui l’a initié. D’accord sur l’essentiel avec toi, Serge, sauf que non je ne crois pas que les coupables finissent toujours par être démasqués. Même que j’en suis sûr. A mon avis, Fromme triche certainement car la triche est suffisamment profitable pour qu’il ne soit pas possible de gagner sans. Et je crois que tous ses suivants aussi. Je n’exclue même pas que 100% des coureurs trichent, mais je ne suis pas sûr. Par ailleurs, je ne trouve pas qu’il écrase la course et je ne suis pas sûr qu’il va la gagner.

    0
    0
  9. Frederic Portoleau

    @Fore

    On ne peut pas affirmer que le calcul du Ventoux est exact au watt près. Pour cela il faut comparer avec une référence comme une « horloge parfaite », ce qui n’est pas le cas du SRM (+/- 2%)
    Le SRM de Froome est-il bien étalonné le jour du Ventoux ? Quel est l’impact de la température sur ce capteur ?
    De plus l’Anglais utilise le plateau O’Symetric qui a tendance a faussé le mesure des watts avec SRM, à la surestimer de quelques % en fait. Ce capteur suppose que la vitesse angulaire est constante pendant la cycle de pédalage, ce qui n’est pas tout à fait exact.
    Dans le cas le plus favorable, on ne peut pas descendre en dessous de 2% d’erreur. C’est un coup de chance si les watts obtenus par modélisation sont identiques à ceux du SRM

    0
    0
  10. Patrick

    2% ou 4% d’erreur (maximale)?

    0
    0
  11. Régis78

    Bonsoir,
    Nous voilà revenu au bon vieux temps de l’US-POSTAL on se faisait chier à regarder un TdF complètement cadenassé par cette équipe qui roulait à un train de folie pour empêcher toute velléité d’attaques.
    On en a vu passer des articles nous expliquant la « méthode » armstrong, plus d’entrainement, ne rien laisser au hasard Ect…..
    Finalement: DOPAGE.
    là, vu la différence de niveau il n’y a aucune question à se poser.
    Je souhaiterai que cette équipe soit sortie du tour de France voir même qu’elle ne soit pas invitée les autres années sinon Toto va lui aussi gagner 7 tours ???

    0
    0
  12. Rabany

    Pas d’accord avec votre analyse.
    On bat rarement les records d’ascension de l’époque, voir jamais depuis quelques années, alors que :
    – au fil des années les athlètes sont plus performant du fait de l’évolution des techniques d entrainement ( valable dans tous les sports )
    – le matériel est bien meilleur qu’a l époque armstrong, meme si il avait du super matériel pour l’époque, tous les sites internet montres les gains, nouvelles chaine,plateaux, rigidité cadre, roues, etc,

    Surement qu’il y a du dopage, surement qu on nous ballade un peu, en particulier le Mr Jalabert ( un meilleur sprinteur qui gagne une vuelta avec 5min d avance + 4 ou 5 victoires d’étapes sur cette meme vuelta… c est pas louche du tout surtout en bossant avec once manolo saint les docteurs ferrari etc…

    Mais il me semble qu’on se rapproche de valeurs plus plausible !

    0
    0
  13. JNB

    Reportage de Stade 2 (en partie?) ici: http://www.youtube.com/watch?v=B5dQYVdJ-Y8

    0
    0
  14. Patrick

    Régis. Sous quel qualificatif tu exclues l’équipe sky (seule?)?
    Rabany. Oui, il est vrai que la limitation du taux d’hématocrite (avec des passe-droits) a… limité l’augmentation artificielle des globules rouges, l’appor d’oxygène aux muscles, et donc limité les performances. La montée du Causse au-dessus de Mende l’a maintes fois prouvé. Les temps de grimpée de 1995 restent les meilleurs d’une minute sur 9 minutes (plus de 10%) que ceux établis par la suite. Même Jaja après sa longue échappée est monté plus vite que Froome il y a quelques jours en effort presque sec!

    0
    0
  15. françois

    Bon, sky publit les chiffres de puissance de froome.
    salutaire décision. Sauf qu’on ne sait pas trop ce qui est vrai, vrai mensonge ou semi vérité. Et la VO2 de froome, ahhh ça dépend…
    je ne comprend pas les 5.78 W/kg moyen de froome sur la montée avec une puissance moyenne de 414 W pour 67 kg.
    Et que les chiffres de froome soient cohérents depuis 4ans, OK, mais quid d’avant?
    J’ai l’impression que cette bataille de chiffre livrée au grand public ne va pas apporter grand chose, hormis un concert d’anathèmes…

    0
    0
  16. Hermodore

    La fronde gronde et on vient de requérir à la barre l’entraineur, pour donner des chiffres, qui, pour la quasi totalité des spectateurs du TDF, sont du chinois, mais jettent une poudre au yeux « scientifique » qui les rend aveugles.
    Je me suis repenché sur le premier Giro de Sky, en 2010. Froome fut disqualifié pour avoir terminé (jusqu’au franchissement de la ligne) la 19ème étape accroché à une moto (prétexte: tandinite)! L’étape est remportée par Scarponi devant Basso et Nibali (tous sur le TDF 2015). R. Porte finit 14ème (à plus de 5′) et passe de la 3ème à la 7ème place.
    Donc, si Froome, coureur anonyme en 2010, devient une flèche deux ans plus tard (TDF 2012: 2ème), alors que Porte, meilleur jeune de ce Giro 2010, stagne et se retrouve aujourd’hui équipier, c’est que, soit il avait des aptitudes totalement inexploitées que Sky a soudainement fait éclore, soit qu’il a été « préparé » de manière différente de Porte.
    Constatant que Sky refuse toujours, malgré la demande insistante, de nous donner les données de Froome en 2010, je pencherait pour la seconde explication.
    Et c’est là que le côté psychologique du personnage entre en jeu, comme le souligne ici, certains commentateurs. Eric parle d’orgueil et je crois qu’il a raison. Mélangé à une dose forte de ressentiment (il faudrait connaitre son passé plus précisemment pour valider cette hypothèse), sans doute humilié par les directives qui lui ont été imposées en 2012, quand il était manifestement plus fort que Wiggins, cet orgueil l’a poussé à accepter des « préparations » que d’autres coureurs de Sky (Wiggins après sa victoire entre autres) ont refusées car trop dangeureuses pour la santé. Il y a de bonnes chances que cette « préparation » soit basée sur des produits qui ne sont pas encore illicites (comme les hormones thyroïdiennes, par exemple) et donc il peut clamer haut et fort qu’il est « propre ». De plus, cette « préparation » a une durée d’action sans doute courte, ce qui fait que tout se joue sur quelques jours, mais suffit à assurer un gain substantiel aisé à gérer par la suite.
    Cette tentative d’explication part de suppositions qui ne reposent que sur des intuitions, mais il faut bien essayer de trouver la faille, sinon la supercherie que beaucoup redoutent depuis Armstrong risque fort de continuer un moment. Et, encore une fois, si Sky nous fournit des chiffres antérieurs à 2011 qui corroborent les miracles auxquels nous assistons, alors tout ceci ne deviendra que pure spéculation.

    0
    0
  17. Serge

    Que de blabla chaque année à la même époque, vous avez de la ressource et de la pugnacité.
    Les coureurs se dopent depuis 1903 et sur tous les tours de France. Personne n’a connu un tour propre, alors que recherchez-vous ?
    Si parmi vous, il y en a un capable de faire 3700 km en 21 étapes à plus de 40 km/h qu’il se fasse connaitre.
    Le Tour de France est un spectacle et non un événement sportif.Nous avons à faire à des acteurs qui jouent une pièce en 21 acte.

    0
    0
  18. pijiu

    @serge : c’est peut-être du blabla pour toi, mais pas pour ceux qui aimeraient justement que le cyclisme soit un sport et pas des jeux du cirque.
    Et si tu as lu tout ce blabla, tu devrais depuis avoir compris qu’il y a dopage et dopage, que tout le monde ne joue pas à égalité, et même pour des jeux du cirque c’est un peu démotivant pour le public, quand tout est joué d’avance…
    J’ajouterais que le dopage a plutôt tendance à diminuer le spectacle, à comparer au hasard le Giro 2010 ou le Tour 2011 (« propres » avec un peu d’imagination) aux Tours à la Armstrong…
    Sportivement,

    0
    0
  19. Frederic Portoleau

    @patrick

    En ce qui me concerne 95% des valeurs sont dans l’intervalle [Puissance-2%;Puissance+2%] si l’incertitude est de 2%. L’erreur maximale peut être supérieure à 2% (probabilité de 5%)

    0
    0
  20. simonviollet

    c’est dommage que le cyclisme soit à ce point « scientifisé »
    on se demande pourquoi on fait tant de contrôles antidopage puisque les grands coureurs sont toujours négatifs,et qu’on les coince par d’autres moyens,des dénonciations,la manière de se procurer les produits…

    « et l’histoire de ces 20 dernières années nous a prouvé que la parole des coureurs cyclistes ne vaut pas grand chose »
    vous pensez vraiment qu’un coureur qui se dope va dire « oui,je me dope »?

    d’un autre côté,et on le dit souvent mais c’est la vérité,le cyclisme paie un peu pour tous les autres sports,c’est le bélier expiatoire;
    est-ce que 9 secondes59 au 100mètres c’est humain?
    19.19 sur 200 mètres?

    et je ne parle pas de la natation où tous les records ont été explosés ces dernières années,la boxe,l’altérophilie,et le reste…

    quant à lance armstrong,je persiste à penser que c’était un grand champion,dopé,mais comme tous les autres leaders du tour,les porteurs d’eau ne le sont sans doute pas,on lui a retiré ses victoires,on le n’a pas fait pour bjorn riis,qui a avoué plus tard,ni pour ulrich,ni pour indurain qui grimpait les cols à toute vitesse avec un gabarit poids lourd

    jalabert,en 95,qui d’un seul coup remporte des classiques et un tour d’espagne,et plus tard répètera qu’on n’enchaine pas ces performances à l’eau claire

    de toute façon,l’important,c’est pas qu’ils se dopent ou non,c’est qu’ils partent à égalité de chance

    0
    0
  21. Gregoire Millet

    Très surpris que mon commentaire publié il y a 3-4 jours ne soit toujours pas en ligne et accessible à votre lectorat.
    Merci de me confirmer quelles en sont les raisons ?

    sportivement,

    Prof. Grégoire Millet
    http://www.researchgate.net/profile/Gregoire_Millet2

    0
    0
  22. Giani

    Bonsoir,
    Je prends le fil de la discussion et souligne que les apports/comentaires des participants sont plutôt intéressants…. toutefois je me permets de souligner un point qui m’a particulièrement choqué : il s’agit de la valeur de fc max a 160 pulsation/min au paroxisme de l’effort ! Cela me laisse pantois….je ne suis ni cardiologue ni biologiste mais cette valeur me semble anormalement basse ? A moins que le paroxisme de l’effort ne le soit pas réellement ( aide mécanique prodiguee par le vélo…) Ayant suivi le tour ici en France de nombreux observateurs se sont (légitimement) interrogés sur le sérieux des contrôles des vélos par l’UCI lors de l’étape de la Pierre St Martin. Ne serait-il pas judicieux de procéder aux contrôles des vélos des 5 premiers de l’étape et des 5 premiers classement général tous les jours afin de légitimer les performances ? ( contrôle du cadre + de la roue arrière….moyeux….)

    Cordialement
    Norbert

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.