Et vous, savez-vous frotter?

Paris-Nice, 5e étape. Savoir frotter, partie inhérente du sport cycliste!

11 Commentaires

  1. Thierry mtl
    Soumis le 10 mars 2017 à 7:37 | Permalien

    Juste cool !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  2. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 10 mars 2017 à 9:13 | Permalien

    A ta question, je réponds personnellement: non! Je n’ai donc pas été un cycliste au sens du sport que tu lui donnes, et ne le deviendrai pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  3. regis
    Soumis le 10 mars 2017 à 2:22 | Permalien

    Frotter ok
    Mais ce qui me frappe ce sont les ecarts de certains,Quel manque de respect!
    Cela mériterait un arbitre comme au foot et des sanctions franches!
    Après on s étonne du nombre de chutes….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  4. Allan Edgar Poe
    Soumis le 10 mars 2017 à 3:13 | Permalien

    Des écarts, il y en a toujours, mais ils ne sont pas volontaires.
    Par principe, dans un peloton, on ne freine qu’en cas de risque de chute. Chaque coursier confirmé sait pertinemment que tout coup de frein intempestif oblige à une relance. Et sur certains circuits très tourmentés, ou au bout de 100 ou 200 bornes, ça peut faire mal aux jambes, ou tout simplement bien entamer la réserve d’energie ou d’influx nerveux de ce même coursier.
    Tout ça pour dire qu’en cas de ralentissement, mais aussi pour eviter un freinage brusque qui pourrait faire chuter les suivants, les coursiers ont le réflexe d’éviter l’obstacle devant eux (autres coursiers, trottoirs, trous sur la chaussée…etc) et ne freine qu’en cas d’absolue necessité.
    C’est aussi là qu’est l’ambiguité des freins à disque : le freinage est optimal, mais tellement efficace et soudain, qu’il ne laisse aucun temps de réaction au coursier qui est dans la roue. Et je ne parle même pas de la différence d’efficacité de freinage dans un peloton où certains ont des freins classiques et d’autres des freins à disque.
    Belle vidéo…on s’y croirait et ça donne envie de courir.
    Bizaremment, avec l’âge – au delà de 46 ans-, je crains moins de frotter. Il faut dire aussi que je roule beaucoup avec des jeunes cadets et juniors, quasi acrobates de part leurs pratiques annexes du VTT, mais aussi parce que les vélos d’aujourd’hui sont beaucoup plus légers et nettement plus stables et maniables que les vélos des années 90/2000.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  5. Soumis le 10 mars 2017 à 4:55 | Permalien

    Vers la fin, on voit un doigt qui s’agite sans cesse sur le manette de vitesse…la tension est palpable!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  6. pijiu
    Soumis le 11 mars 2017 à 4:43 | Permalien

    Belle vidéo. Cela pose à nouveau la question de pourquoi l’on a pas plus de telles images, y compris lors des directs. Vu d’hélico, le paysage est très beau mais le spectacles sportif assez monotone, tout le contraire de ces images embarquées spectaculaires.
    Pour une fois qu’une innovation technologique semble vraiment utile en termes de spectacle (contrairement aux oreillettes…), il y a pourtant étonnamment peu de lobbying pour demander sa généralisation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  7. lNoirvélo
    Soumis le 11 mars 2017 à 8:09 | Permalien

    Vaut mieux être grand et lourd que petit est léger … Sauf, lorsqu’on en veut,qu’on ne se laisse pas faire, qu’on est malin et qu’on a une grande gueule …C’est aussi pour çà que des journalistes ou commentateurs qui n’y ont pas touché sont très peu crédibles ! il faut y avoir été dans « l’arène » pour comprendre … en tous les cas, impressionnante la vidéo !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  8. mica
    Soumis le 11 mars 2017 à 8:11 | Permalien

    @ Régis: d’ accord avec toi, les écarts, les fautes de trajectoire, les pousettes…sont monnaie courante, mais en effet, il n’ y a pratiquement pas d’ arbitrage. Ces Mrs. s’ arrangent entre eux et en moyenne, c’ est un coup à toi puis un coup à moi. Le milieu est plutôt « taiseux », le principal, c’ est que cela ne ce voit pas! Et quand ça se voit, un Mr Jalabert dit tout de go que cela est normal car lui même l’ a fait (Bouhanni Paris Nice 2016 qui change carrément de trajectoire pour  » tasser » un Australien.) Jalabert pourrait en dire autant du dopage puisqu’ il l’ a pratiqué et pas qu’ un peu!
    Cela me fait penser au presque feu T. Adam qui tous les jours aux commentaires sur Frace Télé nous dit, sans rire, que Bardet a été mis hors course pour s’ étre fait remorqué « trop longtemps » par la voiture de son D.S. Ah bon ! il existe donc un temps limite autorisé? quel est il alors? Qui contrôle? Les images télé font elles foi…..nul ne le sait, ce que je sais c’ est qu’ il vaut mieux éviter de se faire voir, et pour cela les télés sont généralement plus que conciliantes, les caméramens et réalisateurs ne nous montrant que des images « propres ». Mais dans le cas ci dessus, il y a eu « bugg »! De plus le « consultant technique ne devait pas étre là (Mr Pensec) et des images généralement prohibées ont « fuité ».
    En principe nous avons droit à un spectacle édulcoré, en gros, au lieu de « couper au montage », ce qui est impossible car c’ est du direct, on « coupe » précisemment en direct. ( le réalisateur choisis de montrer des images « clean », sauf erreur…)
    Pour en revenir au sprint que tu as choisi de nous montrer Laurent, c’ est vrai que c’ est spectaculaire, mais, encore une fois, le déhanchement, l’ arraché, les pertes de trajectoires traduisent bien l’ aberration de l’ usage des trop gros braquets. Avec plus de mesure, les sprinteurs seraient plus efficaces.
    J’ en reviens toujours au sprint du Gp de Denain 2016, ou, avec un braquet raisonnable Mc Lay remonte une quinzaine d’ adversaires dans les 5 dernières secondes de son sprint. Il effectue un sprint assis et fort adroit, se faufilant impeccablement entre ses adversaires. C’ est ce sprint qu’ il faudrait montrer dans toutes les écoles de cyclisme et non cet herzat que tu nous propose…. je penses qu’ il faut aller vers le coté du sport plutôt que celui de « spectacle »…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 11 votes)
  9. tylerkay
    Soumis le 12 mars 2017 à 5:05 | Permalien

    @régis : évidemment, car au football (soccer), l’arbitrage est un exemple… Pas une rencontre qui ne soit pas biaisée ou orientée par une décision « discutable »… et c’est pareil dans tous les jeux (au tennis, Nadal choisit ses arbitres, et refuse par exemple de se faire arbitrer par Bernades, au rugby, les italiens qui piègent les anglais dans les regroupements à cause d’une interprétation toute « personnelle » du directeur de jeu)… sans parler de corruption… donc merci, mais non merci.

    @mica : delete your account

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  10. nikko
    Soumis le 14 mars 2017 à 5:15 | Permalien

    @ mica : http://www.liberation.fr/sports/2017/03/12/cyclisme-paris-nice-salades-tomate-oignon_1555241

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  11. Wolber
    Soumis le 14 mars 2017 à 6:44 | Permalien

    Délicieux l article de Libération , mais qui sont ce champion du monde et ce leader qui offre du champagne aux motards? M Pierre Carrey , allons au fond des choses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!