Ennuyant, le Tour?

Petit bilan du Tour de France jusqu’ici, alors que les coureurs soufflent un peu aujourd’hui à l’occasion du premier jour de repos de l’épreuve.

J’ai lu certains d’entre vous affirmer sur ce site que le Tour de France était ennuyeux cette année. Je ne suis pas d’accord!

Je me suis régalé toute la dernière semaine. Seul petit bémol, je demeure comme plusieurs d’entre vous frustré de voir les chances de succès d’une échappée systématiquement condamnée en raison des oreillettes.

À part cela, ca été passionnant. Un impressionnant chrono par équipe, à 57km/h de moyenne excusez-un-peu. Faut quand même le faire! Un magnifique et remuant Julian Alaphilippe sur la route d’Épernay, victoire d’étape solo et nouveau maillot jaune. Deux belles étapes dans les Vosges, et Dylan Theuns qui s’impose à la Planche des Belles Filles, battant Giulio Chiccone qui prend le maillot. Enfin trois étapes récentes de feu, alors que ces étapes auraient dû être relativement tranquilles… Que neni, Alaphilippe nous a remis ca flanqué de Thibault Pinot vers Saint-Étienne… quel panache! Certains ont affirmé que les motos les avaient aidés, je n’en suis pas si sûr.

Enfin hier, très beau coup de bordure des Ineos assisté des Deceuninck et des Movistar, sur la route d’Albi. Ca devait être une étape relativement tranquille, les 30 derniers kilomètres ont été avalés à un train d’enfer et il était évident que les visages étaient très marqués à l’arrivée. Plus de 45 de moyenne sur ces 217 kilomètres!

Ils sont quatre à avoir perdu gros: Richie Porte, Rigoberto Uran, Jakob Fuglsang ainsi que Thibault Pinot. Le mieux placé au général, auteur d’un « sans faute » jusqu’ici, Pinot doit s’en vouloir sur ce coup-là… mais n’a que lui et surtout son équipe à blâmer. Dans les premiers kilomètres de la bordure, on voyait plusieurs Groupama entourer Pinot puis, au fil des kilomètres, plus personne sauf Sébastien Reichenbach. Ils étaient où, les coéquipiers de Pinot au moment où il avait le plus besoin d’eux?! Gaudu, Roux, largués à la pédale.

Les commentaires de Marc Madiot suite à l’étape sont par ailleurs insupportables, presque insolents. La réalité, c’est que Thibault Pinot a perdu comme un cadet hier un paquet de temps sur Bernal et Thomas, et se retrouve à environ 1min15 de ces deux là. Un tel déficit ne se bouchera pas facilement!

Marc Madiot, le spécialiste de Paris-Roubaix, le grand amoureux des Classiques d’avril qui se fait piéger avec son équipe comme un bleu sur un coup de bordure (du cyclisme 101 que tu apprends chez les cadets) lors d’une étape sans grande importance sur la plus grande course du monde, ca fait assez minable merci. Je suis dur, mais je trouve ca impardonnable. On n’est pas sur le Tour du Limousin!

Bravo en tout cas à Deceuninck et Ineos qui ont fait la course en tête, et qui profite de toutes les occasions. Aujourd’hui sur le Tour, il n’y a plus « d’étapes de transition » et la course peut se perdre à tout moment, sur un coup de bordure, dans une descente, ou sur une étape très courte.

À noter que Romain Bardet, lui, n’a pas loupé le coche. De quoi avoir un peu de positif à chérir lors de cette journée de repos!

Alaphilippe: combien de temps tiendra-t-il?

La question qui tue est de savoir combien de temps Alaphilippe gardera-t-il le maillot jaune? Pourrait-il le perdre jeudi sur la route de Bagnères-de-Bigorre? Lors du chrono de Pau vendredi? Samedi au Tourmalet? Dimanche au Prat d’Albis?

Je pense en fait qu’Alaphilippe n’a pas fini de nous étonner et qu’il peut tenir jusqu’aux Alpes la semaine prochaine. Il a prouvé pouvoir passer de grands cols l’an dernier, ramenant le maillot à pois à Paris. Si Enric Mas peut l’épauler en montagne, ca peut le faire et même s’il devait perdre une minute à la bascule d’un col, le diable a suffisamment de talent de descendeur pour recoller dans les descentes.

Rappelons qu’en 2011, Thomas Voeckler avait terminé 4e du Tour après avoir longtemps porté le maillot jaune, transcendé par ce dernier.

Mike Woods

Un excellent début de Tour, puis des journées catastrophiques depuis trois jours.

Woods a d’abord chuté dans un virage, entraînant Geraint Thomas dans sa chute. Du coup, il a perdu 14 minutes au général, et donc toute chance d’un bon classement. On vise désormais les victoires d’étape.

Son équipe a également galéré hier, Uran étant pris dans la bordure. Avec l’abandon de Tejay Van Garderen il y a deux jours, j’imagine que l’ambiance chez EF doit être assez moyenne…

Ketones

On a appris que des coureurs du Tour, notamment la Jumbo-Visma, utilisent un supplément appelé « Ketones », qui permet d’augmenter l’endurance, de bruler du gras, et de booster la récupération. Les régimes « kéto » ont d’ailleurs la cote ces temps-ci auprès du grand public, et ces suppléments sont dans le même esprit. Certaines équipes comme Sky ou Quick Step l’aurait utilisé depuis plusieurs années.

Ce supplément ne figure pas sur la liste des produits interdits par l’UCI. De là à vous darder sur ce produit, je vous invite à la plus grande prudence puisque les études présentent des résultats contradictoires, certaines ayant plutôt démontrées des effets négatifs sur la performance sportive!

Les suppléments d’AICAR seraient également en circulation dans le peloton actuellement.

Le coupable: oreillettes ou capteurs de puissance?

Je vous rejoins sur l’ennui lorsque je vois ces échappées matinales partir, alors que tout le monde sait éperdument qu’il n’y a aucune chance de succès. C’est triste, et ca tue la course.

Certains accusent les capteurs de puissance. Je n’en crois rien. Theuns et Ciccone, dans la Planche, ils s’en foutaient pas mal de leurs watts, ils ne pensaient qu’à appuyer pour en finir avec l’arrivée.

Pour moi, le problème reste le même: grâce aux oreillettes, les directeurs sportifs interviennent dans la course en temps réel, donnant un grand avantage au peloton face aux échappées. Les directeurs sportifs deviennent en quelque sorte le 9e coureur de l’équipe… et c’est injuste pour les échappées. Sans ces oreillettes, les coureurs auraient à redescendre dans les bagnoles pour obtenir des infos, ce serait donc moins en temps réel et plus à l’instinct. Essayons, pour voir!

21 Commentaires

  • Olmo
    Soumis le 16 juillet 2019 à 12:28 | Permalien

    Quelqu’un peut expliquer les presque 15 minutes de retard de Woods lors de l’étape où il a chuté à environ 15 km de la ligne d’arrivée. De mémoire on le voit rapidement repartir après la chute. Il était blessé? Difficulté avec son vélo et complications pour le remplacer? volontairement très lent pour se sortir des favoris et pouvoir tenter une victoire d’étape d’ici la fin du Tour? J’ai manqué quoi? 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Piroux
    Soumis le 16 juillet 2019 à 12:32 | Permalien

    Laurent,
    Ne te laisses pas influencer par des remarques au 1er degré. La même course mais sans les oreillettes ? Si nous n’avions pas les oreillettes la course ne serait pas la même, elle serait cadenassée à 35 de moyenne et ils commenceraient à courir à 50 bornes de l’arrivée. Cela ressemblerait à un grand prix de Formule 1… Ces oreillettes permettent indirectement à des coureurs inconnus de passer à la postérité. Combien de bons coureurs devenus équipiers ont fait une carrière dans l’anonymat ? Faire une échappée du Tour c’est mieux que de gagner une course de la coupe de France. Ne refaisons pas la course, il faut les prendre comme elles viennent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 12 votes)
  • Bigmouse
    Soumis le 16 juillet 2019 à 1:49 | Permalien

    Heu les capteurs de puissance sans incidence? Heu je prend juste Dumoulin qui fait tte ses montée au capteur pour ne pas subir les à coups des grimpeurs !! San s capteur il devient plus difficile de se mettre à la puissance optimale! Et le risque de voir Dumoulin exploser car il en fait trop réapparaît comme celui de ke voir laisser trop de champs en n’utilisant pas tte sa puissance de peur d’exploser! Pareil pour les trains Ineos en montée!! Les supprimer dents remettre de l’aleas et en plus sans toucher à la sécurité des coureurs comme les oreillettes

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 juillet 2019 à 2:21 | Permalien

    J’ai fait un (trop) long commentaire sur l’histoire du rd-pt dans l’entrée « Pinot, la France attend », mais j’aurais du le faire sur l’entrée présente.
    Madiot, même s’il a pratiqué un cyclisme d’une autre époque, connaît effectivement très bien comment se met en place une bordure. Il se moque de nous ! Son leader qui est très en jambe, et qui a fait des efforts depuis le début du TdF, se retrouve à 1’20 des deux gros favoris d’Ineos qui fument a pipe depuis le départ, mais non…on gère à la FDJ !
    Qu’est ce que ça serait s’il n’était pas en forme…!
    Tous les coursiers qui précédent Pinot au classement, briguent une place au général (Quintana, Dan Martin, Yates, Buchmann, Mas, Kruijswijk…et meme Ciccone). Madiot croit-il vraiment que si Pinot attaque en montagne, aucun de ces gars ne va lever le Q de la selle pour aller le chercher ?
    Les oreillettes me font penser aux matchs de foot : les joueurs entrent sur le terrain avec une tactique prédéfinie. Meme si cette tactique est inopérante au vu de la tactique et/ou du jeu adversaire, il faut attendre la mi-temps pour voir un changement de tactique car les joueurs sur le terrain ne sont pas capable d’initiatives.
    Il semblerait que l’on en soit là aujourd’hui dans le cyclisme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 16 juillet 2019 à 2:23 | Permalien

    Mouai… les coureurs se connaissent suffisamment bien pour savoir combien de watts ils produisent. Dumoulin montera quand même à WMax meme sans capteur amha.

    Avec ou sans les oreillettes, plus les échappées sont longues et a l’effectif réduit, et plus elles sont vouées à l’échec, simple logique numéraire. Les échappées publicitaires type Offredo n’ont aucun sens pour la gagne.

    Pour la GFDJ, tu as tout dit Laurent. Comme des bleus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Steph_run
    Soumis le 16 juillet 2019 à 2:33 | Permalien

    Je suis bien évidemment d’accord sur le fait que Pinot, son équipe et ses DS se sont fait avoir comme des cadets ; ainsi va la course. Il y avait d’ailleurs pas mal d’autres cadets : Fulgsang, Uran, Porte… Ce serait d’ailleurs ce dernier qui, selon ces propres dires, laisse un trou sur la fin de l’éventail par manque de puissance à pouvoir suivre.

    Mais l’attitude à postériori de Madiot, si elle peut apparaître sinon insolente ou insupportable mais pour le moins décalée, me semble surtout parfaitement calculée et à usage interne : Face à l’ampleur de la boulette et de ses potentielles conséquences il tente de désamorcer l’énorme crise de culpabilité et de confiance qui risque de sourdre dans l’équipe lors de la journée de repos. En s’affichant parfaitement zen il donne quitus à Pinot qui fonctionne au moral plus que de raison et qui pourrait être capable de bâcher. Relativiser c’est tenter de calmer la panique et de maintenir la cohésion. De ce que l’on a pu entrevoir du coté sanguin du personnage, je ne doute pas que dans son for intérieur il doit bouillir.

    Alaph est évidemment réjouissant. Il est probable que lui-même ne sache pas ce dont il reste capable sur cette deuxième partie de Tour. Manifestement, lui possède un très gros mental. Il donnera tout. Mais il ne se paie pas d’illusions. Et nous ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 juillet 2019 à 2:34 | Permalien

    Tout à fait, Tylerkay. On appelle ça la gestion de l’effort.
    On a fait le même reproche aux coureurs des l’apparition des cardio.
    D’ailleurs, une des plus belles gestions de l’effort que l’on ait vu ces derniers temps, n’est-elle pas la victoire de De Gendt à St-Etienne, samedi ?
    Même si, à en croire Vayer, la puissance délivrée dans les 10 derniers kms interroge toutefois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • bigmouse
    Soumis le 16 juillet 2019 à 2:45 | Permalien

    tylerkay=> oui il se connaissent bien! mais de temps en temps ils peuvent se tromper (1 fois sur 100 ou 1000). Le capteur de puissance non!

    Oui dumoulin fera la même chose sans capteur, mais est ce qu’il le fera de façon optimale? ni trop haut ni trop bas? peut etre pas? mais l’absence de capteur laisse la possibilité qu’il se trompe

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • alano39
    Soumis le 16 juillet 2019 à 3:05 | Permalien

    La 1mn40 perdue par Pinot va peser sur la suite de la course. Il va devoir attaquer mais au fond ça ne change pas grand chose. De toute façon après le chrono où il va perdre du temps sur Thomas il devait attaquer. Il a seulement plus de temps à reprendre mais ça ne change pas sa tactique.
    Il n’est pas le seul dans cette situation et donc il y aura des alliances de circonstances avec Yates, Fuglsang, Quintana, Landa, Uran, Porte et autres. Tous devront attaquer pour reprendre du temps à Thomas.
    Le point critique pour Pinot est combien il va perdre sur le chrono. Si c’est autour de la minute c’est bon au delà de 2 minutes c’est plus que compliqué.
    L’autre gros perdant est Porte. Car il était très bien placé et il peut rivaliser avec Thomas sur le chrono. Dommage pour lui et il va devoir attaquer.
    Ineos sans faire un grand début de tdf se trouve idéalement placé et le poids de la course est maintenant sur leurs épaules. Aux autres de savoir en profiter car l’équipe ne me semble pas aussi forte que par le passé et il se peut que cette situation soit en trompe l’oeil.
    Alaphilippe sait qu’il va sauter sur une étape et il s’en moque. Il fait un super tdf et s’amuse. Il irradie la course avec son tempérament d’attaquant et il ne loupe pas une occasion pour foutre le bordel. Hier encore il est devant et profite de la situation. Il court comme un flahute et utilise tous ses atouts pour user ses adversaires et conserver le plus longtemps son maillot.
    Le chrono va être très important car selon les écarts creusés il influencera la suite, notamment dès le lendemain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 juillet 2019 à 3:20 | Permalien

    Alano, je trouve tes analyses parfois un peu bizarres, mais c’est ce qui fait le charme de ce blog.
    Je ne vois pas quel poids Ineos aura à supporter. Un maillot à défendre? Non. Du temps à reprendre? Non ?
    Qui va prendre le risque de les attaquer suffisamment loin de l’arrivée pour reprendre du temps avec des écarts conséquents ? Personne à mon avis.
    Ils sont deux leaders interchangeables avec de l’avance sur tous les favoris. Ils ont une grosse équipe qui va faire le train en montagne, et ils sont avantagés dans le CLM.
    Je ne vois pas où est le poids qu’ils vont devoir supporter.
    Admettons que Porte, ou Uran attaquent. Les Qsteps ne vont pas rouler ? Les Bora, les Jumbo, Yates et Pinot FDJ vont les laisser faire ou ils vont rouler ?
    Franchement, sauf défaillance collective chez Ineos, l’espoir le plus grand repose sur le fait qu’ils se mettent souvent sur le toit. Et la gagne suite à une chute d’un adversaire, même si ça fait partie de la course, ce n’est pas ce que l’on peut espérer pour aucun des autres favoris.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 16 juillet 2019 à 3:55 | Permalien

    C’ « marrant » ce mythe de l' » échappée qui va au bout », moi, je n’ y crois pas, sur une étape à peu prés plate et sans trop de vent, une échappée ne peut et ne doit aller au bout, à moins que le peloton laisse faire.
    Non, il faut accepter ces étapes de début de Tour comme des étapes de liaison, et il ne me choque absolument pas qu’ elles se terminent par un sprint massif. (il y aurait c’ est vrai beaucoup à dire sur les sprints…)
    Certes, il n’ en faudrait pas trop, disons 5 ou 6 sur l’ ensemble d’ un Tour qui devrait étre ramené à 17 ou 18 jours (contre 22 ou 23 actu. , avec jours de repos) Il serait bon de rétablir 2 vrais CLM SUR 2 jours donc (total de l’ ordre de 70 ou 80 Km…sans plus ce soucier si ça plaira à Bardet ou Pinot,ou tartempion.. ça fait quand même 5 ou 6 ans que, pour eux on a quasiment supprimé cette spécialité.
    Je vais encore en prendre plein la tête , mais c’ est comme si en tennis, on supprimait la Terre Battue (par exemple)…ou les Haies en athlé.
    Resterait 4 ou 5 étapes de Hte Montagne (3 arrivées au sommet maxi, et donc environ 4 étapes de moyenne montagne et terrain varié….
    selon moi, le TDF ne devrait pas dépasser les 3000Km toutes ces mesures devraient étre les mêmes pour les 3 grands Tours (et çà ferait encore beaucoup dans une saison).
    Je suis contre la supression des oreillettes, quand je vois la « montée de voiture » que ça a engendré lors du ch. de France féminin et que personne ne s’ est insurgé, j’ ai du mal à comprendre
    Quand je vois aussi les discutions et attermoiments actuels, je me dis que ce serait encore pire.
    Les capteurs de puissance ne me choquent pas, ils font partie de la « panoplie » du cyclisme moderne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -10 (from 18 votes)
  • alano39
    Soumis le 16 juillet 2019 à 4:00 | Permalien

    J’ai toujours été un mec bizarre et mes analyses aussi.
    J’ai jamais suivi les courants de penser dominants.
    Ineos a la course en main et va devoir gérer la course. Bien évidemment ils trouveront des alliés de circonstances mais ils ont le poids de la course même s’ils n’ont pas le maillot.
    Bcp vont perdre du temps sur le chrono et vont devoir attaquer.
    Ineos ne pourra pas répondre à toutes les attaques et une équipe a sur le papier les moyens de les affaiblir. Movistar avec 2 leaders et Valverde qui peut jouer l’équipier de luxe.
    Astana a aussi une forte équipe qui peut faire mal.
    Reste Michelton avec les frères Yates. Simon semble s’être économisé pour être là sur la fin du tdf pour aider son frère.
    Tous vont devoir essayer de faire quelque chose et essayer d’esseuler Thomas et Bernal.
    Pinot sera dans la même situation et il va devoir aussi jouer avec les nerfs des autres.
    De toute façon il n’y a qu’en attaquant qu’ils peuvent battre Ineos.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • nick
    Soumis le 16 juillet 2019 à 5:56 | Permalien

    c’est vrai qu’à force d’écouter le nouveau sélectionneur de l’équipe de france, alaphilippe pourrait bien croire qu’il peut tenir jusqu’aux champs, et « finir le travail » de son maître à penser,

    allez savoir,

    joli coup de bordure, les ineos n’en demandaient pas tant,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 16 juillet 2019 à 6:32 | Permalien

    Bien dit Laurent;
    Pour les ineos, peu de chances qu’ils soient en difficulté, à part si kiatko et surtout bernal venaient à chuter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 juillet 2019 à 7:32 | Permalien

    Attaquer, attaquer…tu as raison Alano, mais ces dernières années, on n’en a pas vraiment vu des attaques, hormis pour croquer 10 ou 15 secondes en haut du dernier col quand l’arrivée est au sommet, secondes qui sont souvent reperdues dans les étapes suivantes.
    En sus d’une chute des Ineos, que je ne souhaite absolument pas, mais qui est chose plausible – c’est le point faible dans cette équipe, me semble-t-il…quoique…-, un maigre espoir réside dans une alliance opportune entre Jumbo et Astana.
    Parce que quand Ineos va aborder les premières rampes des cols à la plaque à 35 à l’heure, les attaquants potentiels ne seront pas nombreux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Soumis le 16 juillet 2019 à 10:31 | Permalien

    Thibaut Pinot emporté par la bourrasque :

    https://www.lemonde.fr/blog-du-tour-de-france/article/2019/07/15/tour-de-france-thibaut-pinot-prend-un-vent_5489747_5326505.html

    avec une bonne vidéo explicative de la bordure..

    Pour Voeckler en plus, sans une erreur de son staff dans la montagne (il avait un ou deux équipiers juste derrière qui lui auraient permit de se « refaire la cerise » cette année là), il aurait du monter sur le podium à la 3e place..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 16 juillet 2019 à 1:39 | Permalien

    Laurent: tu es un peu « aéro sceptique » (comme il y a des climato sceptiques » bref, tu ne crois pas aux effets coupe vent des autres cyclistes et surtout des motos….ces motos qui sont 3 ou 4 fois plus  » grosses » qu’ un cycliste isolé: Trés grosses cylindrées, 2 passagers, matériels divers de prise de vue, photos, de transmission, conducteur et passager trés redressés…bref, de véritables aspirateurs qui peuvent faire la différence même 20 ou 30 m devant…il ne faut pas oublier que les cyclistes pros sont sensiblement de la même valeur, il suffit donc d’ un avantage qui peut sembler minime pour faire la différence.
    Il est certain que si moi je pouvais profiter d’ un sillage, même rapproché, je ne pourrais bien évidemment pas revenir sur un élite; mais la valeur des pros est tellement pointue que le moindre avantage pose problême.
    Mais ça arrange le systéme d’ avoir beaucoup de gens qui n’ y croient pas….sans compter tout le peloton qui globalement en profite….seules quelques voies s’ élévent (Dumoulin l’ an dernier, Fulgsang cette année…), mais timidement car: omerta quand tu nous tiens!
    Enfin, vous n’ en avez pas marre de voir tout ce trafic motorisé à 2 doigts des coureurs..
    Voir les travaux de Bert Blooken (prof d’ aérodynamisme à Eindhoven et voir sur YOU TUBE la vidéo « au coeur du peloton », il y est même dit qu’ un engin suiveur d’ un cycliste devrait se trouver au moins à 25 m derriére afin de ne pas influencer favorablement, pour les engins à l’ avant, je vous laisse imaginer, mais on va dire que je radote….c’ était simplement pour répondre à Laurent qui semble t il « n’ y crois pas trop »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -13 (from 17 votes)
  • Thierry
    Soumis le 16 juillet 2019 à 2:12 | Permalien

    Sky ne cache pas utiliser le ketones depuis qqs années. Ils en parlent ouvertement. Le régime est très cher quotidiennement et la substance imbuvable pour plusieurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Lbi
    Soumis le 16 juillet 2019 à 3:09 | Permalien

    Si un journaliste courageux passe par la, je lui donne l idée de demander a ineos pourquoi ils ne sont pas adhérents au mpcc.
    Et si un président de l uci courageux passe par la, pourquoi ne pas interdire le dopage qu il autorise???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 16 juillet 2019 à 11:51 | Permalien

    Lbi: et si un journaliste courageux passe par là, qu’ il demande au président de l’ UCI pourquoi il ne met pas fin à ce trafic motorisé indécent susceptible de fausser toute course cycliste.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 10 votes)
  • mica
    Soumis le 17 juillet 2019 à 1:11 | Permalien

    Naguère, un journaliste courageux (Thierry Vilardy) avait enquêté (un tout petit peu) sur les moteurs.
    C’ est lui qui, avec Bassons, était allé « cueillir » l’ infortuné et maladroit « cycliste-plâtrier-bricoleur » dans le Périgord.
    Le travail avait été bien facilité par des informateurs préférant plutot s’ attaquer à du menu fretin qu’ à des requins de gros calibre.
    Bref, ce journaliste pourrait facilement et simplement, à travers des images d’ archives, démonter le scandale des « aspirations » qui font l’ ordinaire du cyclisme.
    On pourrait lui suggérer quelques Paris Roubaix, quelques images transalpines (une certaine année Pantani dans la Cipressa) quelques images de classiques ou semi classiques Flandriennes, le TDF
    n’ y échappant bien sur pas. Tout ceci pour ne donner que quelques minuscules sources…..le phénomène ne datant pas d’ hier, il serait facile de retrouver de multiples exemples….
    Ce journaliste exerce t’ il encore dans le service public ?…si oui, il ne serait quand même pas facile pour lui de démontrer les innombrables supercheries, car actuellement la télé publique Française vogue de conserve avec ASO….et, enfin, il est difficile de se tirer une balle dans le pied….mais chiche?… Non, je n’ y crois pas et si enquête il y avait, on ferait parler les gardiens du temple qui diraient haut et fort qu’ il n’ y a pas lieu de s’ inquiéter….allez, dormons sur nos 2 oreilles…tout va bien!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 10 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!