En vrac…

1 – Lance Armstrong, il n’y en a que pour Lance Armstrong sur tous les sites de nouvelles cyclistes, autant francophones qu’anglophones. "Lance s’entraine avec Contador", "Lance reste prudent sur sa condition", "Lance sur le Tour 2009", "Lance courra pour le plus fort de l’équipe", "Lance fait du surf", "Lance a rencontré les patrons du Tour", "Lance s’habille avec ses vêtements LiveStrong et non pas ceux de l’équipe Astana", bref, il y a de quoi faire une indigestion de tout cela. On vous épargnera donc dans les prochains jours à propos du coureur texan.

2 – Home-trainer: c’est la saison. J’écrivais hier consentir à d’intenses séances entre 300 et 400 watts. À 310 watts, ce sont des séances d’intervalles de 5 ou 6 fois 7 minutes entrecoupées de 4 minutes de récupération. À 400 watts, ce sont des sprints de 45 secondes répétés entre 10 et 12 fois et entrecoupés de 3 minutes de récupération.

Le home-trainer utilisé est un Tacx Flow. La puissance se décline de deux façons sur ce home-trainer: en mode "ergo" ou en mode "pente". Des analyses produites avec des capteurs de puissance SRM permettent de croire qu’en mode "ergo" (le mode ou on demande au Flow une puissance donnée qui sera généré par le frein moteur sans égard à la cadence, au braquet ou la vitesse de rotation de la roue), la mesure de la puissance serait sous-estimée, particulièrement à des niveaux de puissance élevés. En mode "pente" (on fixe une résistance sur la roue entre -4 et +9, la puissance varie alors en fonction du braquet, de la cadence et de la vitesse de rotation de la roue), la mesure serait beaucoup plus précise voire pourrait même être légèrement sous-estimée par rapport à la puissance réelle développée.

Évidemment, la calibration du Flow est importante et il s’agit de toujours veiller à calibrer l’appareil à "0" avant de commencer, de même qu’à toujours s’assurer d’une pression de pneu à peu près constante (8-9 bars). Si on veut tirer le maximum, je suis d’avis qu’il faut utiliser des braquets conséquents, du style 50-15 ou équivalent.

3 – On pourrait croire, avec cette annonce diffusée sur le site Canadian Cyclist, que le jeune talent québécois David Veilleux poursuivra sa carrière l’an prochain chez Kelly Benefit, une équipe américaine dans laquelle il faisait déjà partie en 2008.

4 – À ne pas manquer pour tous ceux rêvant de participer à l’Étape du Tour 2009 et ainsi se frotter aux pentes du Mont Ventoux dans un final dantesque, ce petit reportage vidéo sur le parcours de cette étape.

32 Commentaires

  • Marmotte
    Soumis le 4 décembre 2008 à 10:11 | Permalien

    Hmm, félicitations Laurent. Je serais bien content de pousser 310 W sous-estimées en ce moment !

    Malheureusement, pour l’instant, je suis au repos complet en espérant me débarrasser une fois pour toutes d’un accrochage de la bandelette iléo-tibiale… argn !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick b
    Soumis le 5 décembre 2008 à 1:24 | Permalien

    45″ ce n’est déjà plus du sprint, surtout répétées 10 à 12 fois avec 3′ de récup. T’es pas loin du fractionné Gimenez. Là, tu travailles déjà la PMA (A comme aérobique).

    Le Tacx Flow présente un très bon rapport qualité/prix pour ce qui est déjà un ergomètre. Très bon investissement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 5 décembre 2008 à 7:18 | Permalien

     » …. On vous épargnera donc dans les prochains jours à propos du coureur texan. »

    MERCI

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Guillaume
    Soumis le 6 décembre 2008 à 11:52 | Permalien

    Astana Will Take Back Vinokourov

    Team Astana Directeur Sportif Johan Bruyneel confirmed during a press conference at the recent team camp that the team would re-sign Alexandre Vinokourov after he finishes his doping suspension.

    Vinokourov was suspended after testing positive for a blood transfusion at the 2007 Tour. The Kazakhstan cycling federation gave him a short one year suspension (two years is standard) after Vinokourov said he was retiring. However, he recently announced that he was coming back to racing after the end of his suspension.

    The Astana team and Bruyneel are in a delicate situation, since the Astana team was originally built around Vinokourov (Astana is the capital of Kazakhstan), and Vinokourov is still a national hero in his country. The UCI has stated that if Vinokourov ‘unretires’, his suspension should go to two years.

    Bruyneel picked his way through the situation at the press conference, stating: « Once his suspension is finished and he’s OK with all the official instances – mainly with the UCI – and he’s able to get a license, this is a Kazakhstan team. This team was created for him, so if he wants to race it would be logical that he is with Astana. But before we can get there a lot of things have to happen. »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • francisponch
    Soumis le 6 décembre 2008 à 12:22 | Permalien

    My god !!!!!….astana et rock racing meme combat : pas de morale ni d’hétique !!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 6 décembre 2008 à 1:42 | Permalien

    Pour revenir à un échange récent, je trouve moi que Cyclingnews a un ton absolument pas neutre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 6 décembre 2008 à 2:51 | Permalien

    En quoi n’est-il pas neutre ?

    Si tu dis cela parce leur couverture du cyclisme tourne sans cesse autour de Armstrong, Contador, Astana… bref, qu’ils en parlent à outrance, je suis en partie d’accord. Oui, il y a une sur-représentation de ces sujets sur le site cyclingnews. Il faut toutefois prendre en considération que la plupart des médias (en particulier ceux qui s’adressent au public nord-américain) font de même. C’est le sujet de l’heure, ou en tout cas, c’est celui qui vend du papier et qui mousse la fréquentation des sites web. D’autre part, malgré que les nouvelles quotidiennes de cyclingnews contiennent presque toujours un ou deux « topic » sur la Lance-o-mania, je trouve toujours quelque chose d’intéressant sur un coureur ou une équipe pas très médiatisée à me mettre sous la dent. Ce qui n’est vraiment pas le cas avec les autres médias web que je connais. Si quelqu’un en connaît un qui soit plus complet ou plus neutre, dites-le-moi.

    Sinon, si le manque d’objectivité allégué vient du fait que cyclingnews ou autre n’ostracise pas les coureurs bannis qui ont purgé leur peine, et bien le problème vient du système pénal, pas du média. Un site d’information se tirerait dans le pied en se privant de commenter un sujet important et/ou populaire parce que les suspensions des fédérations sportives sont trop courtes… c’est à l’UCI / aux fédérations nationales de se réveiller et d’imposer de vraies suspensions (je suis le premier à le demander, les suspensions actuelles de 2 ans, quasiment toujours réduites pour x niaiserie ne semblent pas être dissuasives), pas à un site de nouvelles.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 6 décembre 2008 à 2:55 | Permalien

    Mais bon, Patrick semble avoir un point de vue différent, et je serais intéressé à savoir ce qu’il pense de ce média.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand
    Soumis le 6 décembre 2008 à 5:44 | Permalien

    Dimanche,

    5 ième etape du CM de cylo cross en Espagne. Ca va être chaud! Je vote pour un victoire de Nys!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 6 décembre 2008 à 11:23 | Permalien

    Marmotte
    Erreur de ma part. Je ne connais pas Cyclingnews, et je voulais parler de Cyclismag.
    Je vais sur ce site de temps en temps. J’aime l’étendue de leurs informations, justement non systématiquement centrées sur les grandes vedettes, j’aime le choix de leur sujet, j’aime leur précision, j’aime qu’ils citent dans le texte les interventions des uns et des autres.
    Ils attachent une grande importance à la cohérence des différents acteurs, en soulignant avec un cynisme jubilatoire les contradictions plus ou moins profondes des uns et des autres.
    A ce titre, ils défendent un point essentiel de toute activité humaine: le sens de l’honneur. Ils contribuent ainsi à leur échelle à l’entretien d’un certain niveau de noblesse dans notre sport favori. C’est ce combat fondamental qui me fait dire que leur ton n’est pas neutre.
    C’est ce même combat qui impulse les commentaires de certains d’entre nous. Qu’on affichera parfois en souvenir d’un cyclisme passé peut-être illusoire, mais la réelle intention est ailleurs: c’est un combat politique de tous les instants tout simplement pour la survie de l’Humanité.

    Bertrand Pivert
    On donne aussi les manches de Coupe du Monde se déroulant en Espagne, à la télé belge? Le plat pays a bien de la chance.

    Ainsi donc il semblerait que, pour l’instant, Alexandre Vinokourov soit ostracisé alors qu’il comptait revenir avant les deux ans de rigueur, et la fédération kazakh (dirigée par… le ministre de la défense, « gaaaardàvous! ») de faire un bras d’honneur au monde cycliste. Ce serait une bonne nouvelle, qu’on ne puisse pas insulter ses congénères cyclistes au point qu’il l’a fait sans en payer le prix. Mais qu’attend donc l’UCI pour enclencher la procédure qu’elle dit avoir tenu sous le coude pour étendre sa suspension à la durée « normale », pour que la justice soit la même pour tous? Attend-elle que Vinokourov endosse le costume du martyr? Que Kasheshkin lui emboite le pas? Que cette fripouille de Bruyneel (« il revient gratuitement », qu’il dit, pour l’honneur et le bonheur, je me marre!) s’empare de la situation pour faire un nouveau coup médiatique? Qu’elle perde la main?
    Un peu de fermeté, messieurs les dignitaires!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 7 décembre 2008 à 12:02 | Permalien

    Exemple d’un type sans honneur, qui galvaude tout y compris bien sûr la vérité, l’écrivain Christian Laborde:
    « Il était temps qu’il revienne »
    « les amoureux de la petite reine commençaient à s’ennuyer ferme sur le bord des routes ou devant leur téléviseur. »
    « La légende du Tour a toujours été écrite par des Géants, jamais par les nains qui leur crachent dessus »
    Il ironise sur « l’audace » des coureurs français, sur le « talent supposé de stratèges » de leurs directeurs sportifs, et sur l’attitude des organisateurs, « occupés via la lutte antidopage à donner satisfaction à ceux qui, en France, n’ont jamais aimé cette épopée. »

    Se prosterner devant le vainqueur, quels qu’aient été les moyens qui l’ont amené à la victoire, est la ligne directrice des faibles, qui demain trucideront sans hésiter leur seigneur adoré pour se soumettre à un plus fort.
    La passion n’est que misère.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 7 décembre 2008 à 1:43 | Permalien

    Merci Patrick pour la référence !

    En effet, j’étais un peu surpris de ta position avant de comprendre que l’on parlait de deux choses différentes.

    Je suis toutefois très content d’entendre parler pour la première fois de Cyclismag. Étant donné la crique très positive que tu en fais, je l’ajoute à mes favoris de ce pas et en ferai « l’essai » ds les prochains jours.

    Bien d’accord avec toi sur Vino d’ailleurs… ok, l’UCI a fait savoir très clairement qu’elle s’opposait à un retour à la compé après un an… mais y a-t-il une procédure en cours pour en appeler de la suspension d’un an ou n’est-ce que du beau « parlage »… ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 7 décembre 2008 à 5:41 | Permalien

    oui Patrick c’est grâce aux chaines flamandes!
    Pour eux c’est vital le cyclisme et moi je les remercie. Même le tour du Bourkinafasso (désolé pour l’orthographe) très marrant d’ailleurs.
    Mais il me semble qu’Eurosport diffuse aussi qques étapes.
    Hier je me suis rendu en Flandre à Grammont sur le mur et ça pédalait bien malgrès les 3 degrés affiché.
    Un peu barré mes compatriotes néérlandophones!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 7 décembre 2008 à 6:13 | Permalien

    Tu veux dire qu’il y a de nombreux cyclistes qui grimpent le Muur fréquemment?
    Des coureurs pros, des amateurs, des cyclotouristes?
    Ils passent une fois ou réalisent plusieurs tours d’un circuit?
    Avec un vélo de route (ou de cyclo-cross) muni de tous petits braquets, ou en force, ou sur un VTT?
    Ils passent à vélo ou mettent pied à terre?
    Ils aiment le vélo, les Flamands!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 7 décembre 2008 à 6:41 | Permalien

    Hé trop de questions…
    Moi j’ai juste croisé au moins une quinzaine de mecs en combi sur leur vélo. Qques VTT

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 7 décembre 2008 à 6:43 | Permalien

    Après j’ai pas ton oeil d’expert pour savoir si ils passaient en force ou pas etc…
    Ce qui est sur c’est qu’il ne mettaient pas le pied à terre ils étaient tous motivés.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 7 décembre 2008 à 7:26 | Permalien

    Et toi?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 7 décembre 2008 à 11:51 | Permalien

    Moi j’avais mon cul au chaud dans ma caisse….j’y allais en repérage…

    Nys domine à nouveau la course et gagne. Sans suspens.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 7 décembre 2008 à 12:31 | Permalien

    La voiture, elle monte le Muur? J’imagine que ce doit être interdit, histoire de ne pas retrouver trop de gars en carafe, et de protéger le lieu.

    Où en est Lars Boom?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 7 décembre 2008 à 2:21 | Permalien

    Les cinq premiers son belge le sixiéme c’est Stybar le tchèque. De toute façon quand on voit comment Nys domine son sujet…il est à nouveau leader de tous les classements (CM,TROPHEE GAZETTE VAN ANTWERPEN, SUPERPRESTIGE)

    Tiens c’est vrai il est où?

    Honnêtement le Muur il a l’air vachement dur mais bon c’est pas l’Alpe. En tout cas psychologiquement ça m’effrai beaucoup moin. C’est là où je ne comprends pas toujours les pro, que Boonen ne gange pas l’Alpe ok mais qu’un Contador ou autre grimpeur ne gagne pas le TDflandre je comprend pas. Pour moi le tdflandre par rapport à un étape avec des cols hc c’est de la rigolade non? (c’est avec ce genre de réflexion qu’on peut mesurer mon ignorance du cyclisme…)
    En tout cas je me crois capable (dans qques temps quand même) de faire le 100 derniers KM du Td flandre mais je ne suis pas sûr même entrainé de grimper l’Alpe.
    C’est psychologique je crois….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • marten
    Soumis le 7 décembre 2008 à 4:47 | Permalien

    Nouvelles en vrac des Pays-Bas.
    Lars Boom a été malade pendant deux semaines et s’entraine pour l’instant avec le pisteur Theo Bos(qui se reconvertit au cyclisme sur route) aux Canaris ou quelque ile semblable.
    Le comeback de l’année au Tour Down Under ne sera pas LA mais le retour de Kai Reus qui y participera avec l’équipe Rabobank.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 7 décembre 2008 à 11:34 | Permalien

    Ca, c’est une super bonne nouvelle. Et on aimerait que les médias la privilégie parce que l’autre zozo, ras le bol.
    Et la reconversion d’un sprinter de la piste à la route, c’est aussi un sujet très intéressant d’un point de vue physiologique. Je crois me souvenir que Theo Bos n’est pas trop massif, ce qui doit être une condition nécessaire à cette entreprise.
    Dans le passé, Patrick Sercu avait bien réussi.
    Quant à Lars Boom, il reste un énorme espoir.
    Avec Mollema et bien sûr Gesink, la génération dorée des Rabobank s’approche de la maturation.
    Il n’y a pas que Astana et son pétrole dans le vélo.
    Qui pour faire l’éducation de Bertrand?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 8 décembre 2008 à 6:51 | Permalien

    Belle interview de Lance hier à stade 2.
    Le séducteur Lance était plutôt inspiré avec un vocabulaire consensuel et un joli sourire venant ponctuer chaque réponse.
    Du grand art, face à des journalistes peu inspirés et plutôt tendus, qui ont soigneusement évités les sujets qui fâchent.
    Je retiens que Lance revient gratuitement pour faire passer le message de son association lequel n’a toujours pas été dévoilé.
    Sacré coup de com, car voilà un gars censé nous parler de son association mais qui oublie de nous communiquer le message dont elle est investie.
    Cette omission l’amène à ne parler que de lui, de sa passion pour ce sport et surtout son altruisme.
    Un petit mot pour Contador histoire de jouer le good guy, un large sourire aux propos flatteurs tenus par Basso qui nous vante le grand coeur de Lance en rappelant la mémoire de sa mère.
    Du bel ouvrage, et on comprend vite que nos amis les dopés, se comportent comme les membres d’une confrérie (plutôt une mafia) qui se viennent en aide afin de maintenir leur main mise sur le sport sur lequel ils ont tiré leur renommée et leur fortune et ce par le truchement du dopage.
    J’ai apprécié la dextérité de Lance qui tout en jouant sur le registre de la sympathie sait garder ses distances et donc intimider les interviewers notamment avec un regard froid et perçant qui laisse apprécier sa dose de détermination.
    Grand moment que je suis content de ne pas avoir loupé quand bien même je ne peux adhérer à ce tissu de mensonge et de faux semblants.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 8 décembre 2008 à 10:15 | Permalien

    On s’est beaucoup gaussé de Jan Ullrich, qui bien entendu a usé du gros dopage comme tous ses grands rivaux. Je relève qu’il est le seul à avoir tenu une ligne de conduite humble. Il est aussi celui qui aura été le plus lourdement sanctionné.
    Cause à effet?

    Personnellement, je n’admire pas la maitrise au service de l’aliénation de son prochain. Cette matrise est source de fascination…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Testocarbone
    Soumis le 8 décembre 2008 à 11:31 | Permalien

    D’accord avec Patrick. Ce qui sépare un Armstrong d’un Ullrich, c’est que chaque fois que l’on parlait dopage, Ullrich faisait profil bas, alors que le texan, mettait sa main sur le coeur et l’autre sur la bible en jurant que jamais oh jamais il n’aurai recours aux produits dopants.
    Disons que l’un est un tricheur humble et l’autre une vrai canaille.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 8 décembre 2008 à 12:17 | Permalien

    Totalement d’accord avec les remarques de Patrick B et de testocarbone.
    Armstrong est un grand manipulateur et est passé maître dans l’art de la communication.
    Son aplomb et sa capacité d’intimidation sont des armes redoutables et ce d’autant plus que rien ne semble pouvoir le déstabiliser.
    En effet, les contrôles effectués en 2005 bien que juridiquement invalides sont néanmoins la preuve irréfutable de dopage et devraient avoir entaché irrémédiablement sa réputation.
    6 échantillons B contrôlés positif ne peuvent être mis en doute ou alors c’est faire un affront au progrès de la science. Un comble pour quelqu’un qui doit sa vie au progrès de la science.
    Et bien non, Lance continue à clamer son innocence tout comme Landis.
    Loin de moi d’être fasciné par Armstrong, bien au contraire je le qualifie plus comme un mystificateur dont la malhonneteté n’a d’égale que sa cupidité.
    Son amoralité est affligeante mais force est de constater que son habileté à naviguer en eaux troubles est phénoménale.
    Concernant Ullrich je serai plus mesuré car lui aussi s’est enfermé dans le mensonge tout en faisant montre d’une moins grande combativité.
    Armstrong fait parti de cette race de personnes qui même prises les mains dans le sac continuent à nier les évidences. Il partage ce trait de caractère avec la plupart des criminels et autres schyzophrènes qui totalement habités par leurs convictions ne peuvent ou ne veulent s’avouer leurs mensonges.
    Comme tous ces gens il ne s’excusera jamais et ne manifestera aucun remords tant il est convaincu d’être dans son bon droit.
    Ca fait un peu froid dans le dos car dieu seul sait jusqu’où il peut aller dans son délire et sa soif de reconnaissance.
    Définitivement, que ce soit physique ou psychique, son cas relève de la médecine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thomaltais
    Soumis le 8 décembre 2008 à 4:43 | Permalien

    « Armstrong fait parti de cette race de personnes qui même prises les mains dans le sac continuent à nier les évidences. Il partage ce trait de caractère avec la plupart des criminels et autres schyzophrènes qui totalement habités par leurs convictions ne peuvent ou ne veulent s’avouer leurs mensonges. »
    je suis pas d’accord; armstrong n’est pas du tout schizophrene à mon avis, il est malin et intelligent, et sait tres bien qu’il ment, avec à mon avis bien plus de recul qu’on ne le croit
    je suis bien content qu’il revienne, lui qui a deja donné une leçon d’entrainement à contador
    et arretez de taper sur lui, ça sert à rien; si vous voulez que ça change, il faut commencer par exclure tous les autres: riis, lefevere, etc etc
    et la on y est pas encore…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 8 décembre 2008 à 5:06 | Permalien

    Bien d’accord avec Patrick et avec l’essentiel des derniers commentaires.

    Mais qu’est-ce que la schizophrénie (avec un i) vient faire là-dedans ? Je crois que c’est la deuxième fois que je vois passer ce terme dans un commentaire du même ordre. Ou bien c’est une hyperbole que je comprend mal, ou bien il faut en revoir la définition…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 9 décembre 2008 à 1:34 | Permalien

    Alain, L.A. mystificateur, certes, mais comme tu l’avais écrit précédemment, avec la complicité de journalistes. Parce que face à une contradiction correctement construite, il ne ferait pas le poids très longtemps.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • p'ti lucien
    Soumis le 9 décembre 2008 à 5:03 | Permalien

    Tiens, Bertrand, j’ai déjà fait l’année passée le parcours que tu projettes de faire (d’Oudenaarde à Ninove, c’est-à-dire les 100 derniers kilomètres du Tour des Flandres). C’était un 1er mai et il faisait un temps dégueulasse, je suis arrivé au bout tremblottant de froid malgré les efforts, et effectivement j’ai dû mettre pied à terre aux 3/4 du muur de Grammont, car les jambes ne répondaient plus, ou plutôt répondaient avec des crampes carabinées. Mais bon, sur un tronçon à 17% et avec des pavés, je me sens un peu excusé (mais on ne doit plus dire je m’excuse, c’est ça ? donc je demande au Muur de Grammont et au peuple flamand de m’excuser, c’est ça ?). Plus délirant encore que le Muur, c’est le Koppenberg: à peine 500 mètres, mais à du + de 20% et avec des pavés hallucinants: ils sont tellement irréguliers qu’il est pratiquement impossible d’acquérir la moindre énergie cinétique et que donc chaque poussée de pédale équivaut à refaire redémarrer le vélo. En plus, pas question de se mettre en danseuse, car la roue arrière patine alors. C’est vraiment le casse-patte du TdF (surtout qu’à ce moment-là ils ont déjà quasi 200 km de course dans les guibolles).

    Et pour répondre à ta question sur la comparaison Muur de Grammont – Alpe d’Huez, je dirais ceci: l’effort est plus intense sur le Muur (pourcentage plus fort, et effet de freinage par les pavés) mais beaucoup plus court (à peine un peu plus d’1 kilomètre). Une fois que tu es au-dessus, tu es au-dessus, après c’est plat et tu peux récupérer… jusqu’à la prochaine côte. Donc c’est un exercice de puissance pure, où les costauds balèses du genre Boonen réussisent bien. Tandis qu’à l’Alpe et dans tout autre grand col de haute montagne, l’effort est (un peu) moins intense (pourcentages autour de 8-9 % avec un max á 12% pour l’A d’H) mais beaucoup plus long puisqu’il s’agit de montées de plus de 14-15 kilomètres voire plus. À cela s’ajoutent les effets de l’altitude. Et donc là, c’est plutôt la capacité d’endurance qui prime, donc les qualités respiratoires et cardiaques, et l’avantage va aux corps légers. Ce qui est particulier à l’Alpe c’est que les rampes du début sont assez raides, mais qu’on a chaque fois droit à un mini-repos aux tournants vu que ceux-ci sont tout à fait plats.
    Maintenant je laisse aux maestri de ce site le soin de compléter ou de corriger ce que je viens de dire. Et finalement c’est plus chouette de parler de ça que de… enfin…, de…, l’autre, là.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • p'ti lucien
    Soumis le 9 décembre 2008 à 5:25 | Permalien

    Et une petite nouvelle qui fera plaisir à Tiphaine entre autres, mais elle la connaît sûrement déjà : Philippe Gilbert, LE Philiiiiiippe Gilbert, a reçu le « Vélo de Cristal » 2008, récompense décernée au meilleur cycliste belge de la saison (toutes disciplines confondues: route, piste, cyclo-cross, vtt). Il devance, mais quelle surprise ! Devolder et Boonen.

    Sympa aussi: la « Goutte de Sueur » est la récompense attribuée au meilleur équipier, cette année c’est Mario Aerts.

    Moins amusant cette fois: le titre de meileur directeur sportif revient (pour la 5e fois) à Bruyneel, devant Lefevere. Bof.

    Et je vous rappelle que c’est toujours Lucien Van Impe le dernier lauréat belge du Tour de France et le dernier vrai grand grimpeur propre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry Lemaire
    Soumis le 9 décembre 2008 à 6:21 | Permalien

    à Testocarbone :
    Lance Armstrong est un athée notoire.
    Inutile d’en faire un cliché de l’américain grenouille de bénitier.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!