Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Dumoulin, un bon coup à jouer!

Merci à tous les lecteurs pour des commentaires passionnants hier sur le Giro.

Je suis d’accord avec vous: ce Giro pourrait être truffé de rebondissements, à commencer par aujourd’hui sur le premier long chrono: Dumoulin, mon favori pour l’emporter, pourrait prendre le maillot rose et s’installer avec une certaine avance jusque dans les Dolomites.

Thibault Pinot a également une belle opportunité, lui qui s’est beaucoup amélioré dans les épreuves contre-la-montre: il doit aujourd’hui repousser Quintana et Nibali le plus loin possible, pour ensuite pouvoir gérer son avance dans la montagne.

Le défi de Quintana sera de limiter ses pertes sur ce premier long chrono, sachant qu’il se débrouille toutefois assez bien dans les épreuves chrono.

Enfin, Nibali voudra rester au contact et limiter la casse une fois de plus, pour préserver ses chances dans la dernière semaine où, logiquement, son expérience et sa condition ascendante devraient l’avantager.

N’oublions pas non plus qu’un autre chrono est prévu le dernier jour du Giro! Si Quintana devait prendre une valise aujourd’hui puis se refaire dans la montagne, notamment sur l’étape du Stelvio, il devra toutefois se présenter au dernier chrono avec une certaine marge de manoeuvre.

Dumoulin, quant à lui, devra contrôler ses nerfs et résister à la tentation d’essayer de suivre les grimpeurs en montagne: monter au train, à son rythme, s’est révélé la meilleure des solutions sur le Blockhaus dimanche. Avec le chrono du dernier jour pour faire un rapproché au général, il pourrait bien demeurer une grosse menace jusqu’au dernier jour.

Bref, la suite du Giro s’annonce passionnante!

Partager

Précédent

Giro: on commence à voir clair!

Suivant

Dumoulin, façon Indurain!!!

19 Commentaires

  1. Le Bourrin Ardéchois

    Bien dit.
    Dumoulin s’annonce très fort, Pinot s’annonce bien et on va voir au plus haut niveau ce qu’il vaut vraiment au clm, et Quintana s’annonce pas mal dans un exercice où il a déjà montré de belles capacités.
    Alors on va voir ce qu’on va voir!
    C’est chouette, qu’il y ait des clm sur un grand tour, et pas un seul de 20 km sur un parcours en ville…
    On regrettera un vrai long chrono vraiment pour rouleur (pour que le classement se fasse un peu moins sur les qualités de grimpeur), et aussi un beau cronoscalatta. Mais le Giro en offre parfois.
    Imaginons le Giro en juillet et le Tour en mai. Putain la différence de succès qui en résulterait…

    0
    0
  2. mica

    @ Le Bourrin Ardéchois: tout à fait d’ accord avec toi pour la necessité de « réhabiliter » les CLM dans les courses à étapes et ailleurs…(je me souviens avec nostalgie des G.P. des nations, G.P. de Lugano, trophée Barrachi…..ou autres).
    Hélas les organisateurs sont « frileux » et c’ est vrai qu’ un CLM de 20Km en ville ne signifie rien.
    Pour ce qui est des bidons collés, ce n’ est certainement pas le plus scandaleux, mais les liens invisibles….me gènent bien davantage…drafting..
    Pourquoi, lors d’ une « échappée, la voiture des DS remonte t’ elle à la hauteur des premiers du groupe, naguére elle remontait à la hauteur de celui qui fermait la marche, et pourquoi donner des infos de « vive voix » alors qu’ il y a les oreillettes .
    Bon, je sais que, passionnés, nous ne voyons peut étre pas la course comme le commun des mortels….
    pour en revenir aux grands tours, l’ empilement des difficultées en fin de course fait que c’ est souvent un « gringalet » (ça n’ a rien de péjoratif) qui gagne je pense donc que, hélas, Dumoulin n’ a guére de chance dans ce genre d’ épreuve.
    Mrs les organisateurs, pondez nous quelque chose de plus équilibré… et un peu moins long …

    0
    0
  3. LaVoitureCaPue

    Dumoulin monter au train et ne pas suivre les grimpeurs : ca ne marche que pour le dernier col avec arrivé au sommet. Le reste du temps il est obligé de suivre, sinon il perd l’aspiration dans les inter-vallée ou les descentes et il a perdu 10 min à l’arrivé !

    0
    0
  4. Wolber

    Ne sous estimons pas la métamorphose de Dumoulin . Faire jeu égal sur des pourcentages élèves avec Pinot et presque Quintana demontre la mutation effectuée pour celui qui était devenu grimpeur soudainement sur une Vuelta. Si il parvient à enchaîner sur plusieurs cols alors le Giro sera plié.

    N oublions ce qu étaient devenus les clm ,ces fameuses épreuves de vérité, sous le  » règne » d Indurain, provoquant un blocage total de la course.
    Il est curieux de remarquer que ces chronos ne sont plus des etapes à rebondissements. Les écarts sont rarement comblés , les coureurs évoluant l œil rivé sur le capteur de puissance.
    Enfin nous savons tous que l intérêt des organisateurs est l audimat pas la préservation des fondamentaux du sport cycliste.
    Le téléspectateur lambda restera plus longtemps devant sa TV avec des beaux paysages de montagne que ds les splendides forêts des Landes.

    0
    0
  5. le bourrin iserois

    mica il y aura toujours des gens pour etre insatisfaits. Il y quand meme de beaux parcours. Et il y a 20 ans, on allait deja a la piscine du camping lors des etapes de plaine pour ne voir que les 20 dernieres minutes. Il en faut pour tous les gouts. Et puis n’oublions pas que le premier intérêt, c’est l’argent, pas le sport. Ca se saurait sinon.

    0
    0
  6. Le Bourrin Ardéchois

    Et bien ils pourraient en faire plus, de l’argent, si on était devant notre télé plutôt qu’à la piscine du camping. Et qu’on ne me fasse pas croire que les non-amateurs de vélo regarde eux leur télé lors des étapes de plaine. Peut-être l’allume-t-il, et peut-être aussi n’y a-t-il pas tant de monde que ça qui le font (en tout cas, il n’y a plus tant de monde sur le bord de la route, même si des camping-car font du volume), mais je doute que les télés allumés soient réellement regardées.

    0
    0
  7. Yann

    Quintana pourrait aussi très bien prendre du temps à Pinot (cf. CLM Tour du Pays Basque 2015 et 2016).

    0
    0
  8. thierry (mtl) bécyk

    Si je me fie à vos prédictions, Quintana va en surprendre plusieurs sur les CLM du Giro. Le petit colombien est totalement préparé pour le doublé (Tour Giro) et pour les grands tours. Dans le passé, il a toujours très bien roulé en CLM lors des courses à étapes. Il récupère mieux que la moyenne, mais j’éviterai de vous expliquer pourquoi. Les CLM inclus dans les grands tours font ressortir ce potentiel de récupération, comme Contador l’a démontré dans le passé.

    Pinot lui prendra à peine quelques secondes aujourd’hui. Dumoulin lui prendra du temps aujourd’hui (pas plus de 2 minutes), mais rien de significatif lors du second CLM en fin de Giro, où la récup. phénoménale de Quintana sera insurmontable pour Dumoulin.

    Pour moi, Quintana est nettement en avance dans ce Giro et il survolera la troisième semaine, même si comme d’habitude, il aura un certain rhume allergique (Comme sur ses derniers Tour et sur son dernier Giro. La seule chose qui peut arrêter Quintana, c’est une chute.

    0
    0
  9. alain39

    Mon scénario s’est confirmé avec un Dumoulin impérial qui est en rose avec plus de 2mn d’avance au général.
    Tiercé rapproché entre Nibali, Quintana et Pinot qui se tiennent dans un mouchoir au général.
    Belle performance de Nibali qui termine 6eme et mieux classé des grimpeurs.
    Tout le poids de la course sur Dumoulin et son équipe avec en embuscade 3 grimpeurs dont l’un a une super équipe. Son équipe a perdu Kelderman et ça va compter.Il avait bien raison de s’en plaindre dimanche soir.
    C’est très ouvert et il va falloir harceler Dumoulin pour gagner ce giro. Les grosses étapes de montagne ne sont pas encore passées et elles vont mettre à mal sa récupération face aux attaques des 3 autres. Les pentes du Stelvio et autres grands cols vont montrer ses limites en haute montagne. Il ne peut suivre les accélérations des purs grimpeurs et donc il va devoir fournir de gros efforts à répétition et comme les 3 autres se tiennent dans un mouchoir in vont s’unir contre lui.
    Ses adversaires seront coriaces et ils ont l’habitude de jouer la gagne. Et puis des alliances de circonstances vont se faire et peser sur la course.
    Pinot une fois encore déçoit et il va devoir la jouer fine sur cette seconde partie du giro. Si il ne prend pas de temps dans les chronos il va devoir en gagner en montagne et donc attaquer. Il sera en cela aidé par les 2 autres qui doivent faire de même.
    Ce mec manque de mental et ça devient préoccupant à ce stade de sa carrière. Il avait une belle occasion offerte de se trouver second à un peu plus d’une minute de Dumoulin. Au lieu de ça il se trouve 4eme au général à 2mn40.
    Quel gâchis. Mais rien n’est perdu il faut seulement qu’il arrête la gamberge et joue à fond sa chance. Si il perd ce n’est pas grave s’il s’est battu. Il doit oublier la pression qu’il se met tout seul.
    Ce giro s’annonce intéressant et ce soir Dumoulin doit avoir un sourire crispé car le plus dur reste à venir.

    0
    0
  10. le bourrin iserois

    cher bourrin, le but du tour de france n’est quand même pas de nous empecher d’aller a la piscine du camping en ne mettant que des étapes passionnantes. Sinon il nous gâcherait notre mois de juillet!

    0
    0
  11. Le Bourrin Ardéchois

    Sauf à déposer un brevet de télépiscine!

    0
    0
  12. Wolber

    À part Thibaut Pinot , terrible le niveau des français en chrono.
    Bon je sais, ils ne sont pas là pour se mettre à bloc pour une place anecdotique mais à force de les faire en dedans …
    À quand la dernière victoire d un français dans un clm d un grand Tour…1987?

    0
    0
  13. Ludovic

    @Wolber

    D’accord sur le fond. Pour chipoter, Jalabert claque un CLM sur le Giro 1999 ; 32 km autour d’Ancône. Et Christophe Moreau fait le prologue du Tour de France 2001 ; 8,2 km à Dunkerque.

    0
    0
  14. Wolber

    Ah oui , c est vrai … je me disais aussi 1987 ça fait vraiment loin …j avais oublié Moreau mais il ne m’a jamais fait rêver celui là…en revanche JFB …

    0
    0
  15. Ludovic

    JFB sur le Ventoux… J’étais un peu jeune, mais oui !

    0
    0
  16. Le Bourrin Ardéchois

    Et ensuite JFB à Dijon, performance oubliée devant celle du Ventoux. Putain, regardez:
    Etape 24- Dijon-Dijon 38 km contre-la-montre

    1. Jean-François Bernard en 48’17 »
    2. Roche à 1’44 »
    3. Lejarreta à 2’28 »
    4. Skibby à 2’30 »
    5. Alcala à 2’33 »
    6. Indurain à 2’35 »
    7. Delgado à 2’45 »
    8. Mottet à 2’51 »
    9. Stevenhaagen à 2’55 »
    10. Breukink à 2’58 »

    En pourcentage de temps d’avance sur le 2ème: 3,6%! Et sur le plat, alors en pourcentage de puissance d’avance (poids et position sensiblement égaux), on est vers 11,1%. Du très très rare…

    0
    0
  17. Andy Lamarre Mtl.

    Bref, la suite du Giro s’annonce passionnante!

    Comme tu as raison.
    Bravo pour tes écrits.

    0
    0
  18. Thierry mtl

    Bon voilà, Pinot n’a pris que quelques secondes à Quintana.
    Ce sera probalement le contraire sur le second chrono. Seul Dumoulin est sur la route de Quintana.

    0
    0
  19. François

    A Cap découverte en 2003. Ullrich envoie Botero champion du monde clm à 5 min, il est 10em de l’étape…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.