Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Du dopage électromagnétique?

En marge de l’affaire de dopage mécanique lors des récents Mondiaux de cyclo-cross, la Gazzetta Dello Sport a publié un reportage troublant sur ce dopage mécanique, faisant notamment appel à une personne qui aurait vendu plus de 1200 vélos mécaniques ces dernières années.

On y apprend surtout que ce dopage à l’aide d’un moteur serait dépassé, le nouveau moyen étant plutôt des… roues électromagnétiques à 200 000 euros pièce. Ces roues seraient capables de générer de 20 à 60 watts supplémentaires et auraient déjà été en usage dans le peloton pro.

Surtout, cette déclaration de l’informateur de la Gazzetta laisse froid dans le dos: “Starting from 2010? No, much longer and I’ve worked for some great riders« .

J’ignore personnellement comment fonctionne cette technologie. Si vous avez des idées…

Quoi qu’il en soit, je pense qu’on parlera beaucoup, cette année, de dopage mécanique!

Partager

Précédent

1er cas de dopage mécanique!

Suivant

Le Tour de l’actualité

  1. Pinchon Serge

    Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi cette vidéo pour le moins troublante ne suscite aucun papier nulle part ailleurs. Il n’y a (à ma connaissance)que dans les commentaires de la flamme rouge qu’on en parle… C’est embarrassant bien sûr parce qu’il y a toujours présomption d’innocence (comme pour Cancellara !) mais quel silence assourdissant non ?

    0
    0
  2. Patrick

    Bien d’accord, Serge (la vidéo de Van Aert), et comme tu le soulignes même Laurent esquive le sujet. J’ajouterai que dans les commentaires, je me sens presque seul sur la question. Putain, je n’y comprend rien ou cette vidéo (postulée non truquée) n’est pas troublante, ou si elle l’est le champion du monde de cyclo-cross sur une mobylette ne serait pas un évènement?

    0
    0
  3. mica

    C’ est vrai Otto Lilienthal , les constructeurs d’ engins truqués ont pignon sur rue ( ou plutôt :Pignon dans le cadre) . Il suffit ,par exemple de taper « vivax » dans un moteur de recherche.
    J’ y avais pensé depuis longtemps, mais cela me revient: Que penser de la mode des 2 bidons sur un vélo abandonnée depuis longtemps et qui fit un retour discret ces dernières années? Un de ces bidons ( c’est le cas de dire bidon!), n’aurait il pas , ici ou là, plutot que contenir quelque liquide, dissimulé une vraie batterie?
    Que penser aussi du surdimentionnement des tubes de cadre( je penses surtout au tube allant du fourreau de direction au fourreau de pédalier). Différents modes de tricheries ont du et doivent exister et les enquêteurs de l’ U C I se fourvoient, peut étre, en ne cherchant que dans le seul tube de la tige de selle.
    La soit disant roue magnétique ne serait-elle qu’ un leurre destiné a détourner l’ attention ,et chacun pourrait aisi continuer a utiliser le bon vieux(eh oui déjà) moteur des familles, 150 ou 200 w ce n’ est pas négligeable!
    En puisant dans mes souvenirs, il me revient l’ image déjà très lointaine de L. Amrstrong (tiens il y a longtemps que l’ on en avait pas parlé!): lors de certains contre la montre ,en particulier, on le voyait passer discrètement sa main gauche à hauteur du cuissard de sa jambe gauche, le geste était furtif mais troublant. Déclenchait il quelque chose y avait il une télécommande quelque part, a t’ il été aussi un précurseur dans le domaine électrique? Les images de ces CLM mériteraient d’ étre revues.
    Alors , on va me dire peut étre que je suis le roi de la paranoia, c’ est possible , mais il serait temps de lever le doute car la suspicion et partout, nos petit Français ou Française n’ y échapperont pas longtemps. Que penser des pays nouveaux qui décovrent le système et so monde glauque (car il y a tout le reste) Ils vont vite se détouner, il y a urgence.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.